Pompiers
Accueil  •  FAQ  •  Contact  •  Liste des Membres  •  Vos départements  •   S'inscrire sur Forum Pompier  •   Messages Privés  •   Connexion
Forum Pompier : le forum dédié au métier de sapeur-pompier

Vous ne pouvez pas participer car vous n'êtes pas inscrit : inscription gratuite !
Prise de température, le faites-vous?


Voir le sujet suivant
Voir le sujet précédent
Répondre au sujet
Poll :: Prise de température, le faites-vous?

oui
52%
 52%  [ 13 ]
non
48%
 48%  [ 12 ]
Total des votes : 25


Auteur Message
zagamore
Passionné impliqué
Passionné impliqué


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 07 Juil 2006
Messages: 899

MessagePosté le: 14 Déc 2007, 15:32 Répondre en citant Revenir en haut de page

comme dit mini, c'est une info de plus a transmettre au régulateur, qui l'aide a faire son choix. et effectivement, dans le cas de l'hypo, les thermomètres classique ne sont pas fiables, surtout les tympaniques. certains thermometres électroniques peuvent mesurer très bas - on en a ca marche- même si, en toute rigueur, la mesure autre que centrale n'est qu'une approximation. cela étant, que le truc marque 34 en axillaire, le gars est en hypo...la classification modérée ou pas , c'est pas notre problème.

l'utilité ? ben moi, je suis incapable de certifier que quelq'un a de la fièvre ou pas juste avec la main..plus chaud que moi, plus froid, mais c'est tout. et surtout, je sait pas de combien. plus0de 40, par exemple, c'est une détresse vitale. le troubles de la conscience justifieront de tout façon un SMUR, mais avoir la mesure permets d'attaquer le refroidissement . idem l'hypo, c'est une prise en charge spécifique. on a longtemps demandé de refroidir les enfants fievreux qui avaient convulsé par un bain a 2 degres de moins que leur temperature : donc, fallait la connaitre.
par exemple...
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé
mim
Passionné accro
Passionné accro


Sexe: Sexe:Féminin
Inscrit le: 03 Mai 2006
Messages: 1107
Localisation: 69

MessagePosté le: 14 Déc 2007, 15:46 Répondre en citant Revenir en haut de page

Oui ZAg, mais concernant les enfants c'est bien ce que j'ai dit : je prends la température, et pour la raison que tu as cité. de plus il est assez fréquent qu'un enfant convulse à cause de la fièvre donc effectivement important de la chiffrer.

Mais c'est pour les adultes que je doute de la nécessité....

_________________
La culture c'est comme la confiture : moins on en a, plus on l'étale
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privéMSN Messenger
Predator
Vétéran
Vétéran


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 01 Juil 2006
Messages: 6146

MessagePosté le: 14 Déc 2007, 15:56 Répondre en citant Revenir en haut de page

Citation:
DYSREGULATION THERMIQUE
A Définitions

Hypothermie: abaissement de la température corporelle centrale au dessous de 35° Celsius.

Hyperthermie: élévation de la température corporelle centrale au dessus de 38° Celsius (synonyme courant: fièvre).

B Notion de régulation thermique

L'homme est un homéotherme, c'est à dire qu'il maintient sa température interne dans des limites très étroites; cela résulte d'un équilibre parfait entre les gains et les pertes de chaleur.

La production de chaleur se fait par un mécanisme bien précis, le métabolisme des glucides, des protides et des lipides qui sont les trois composants principaux de notre alimentation. Il existe un métabolisme de base qui peut être considérablement augmenté dans certaines conditions.

L'évacuation de la chaleur se fait par contre par plusieurs mécanismes distincts: la radiation, la convection, la conduction et l'évaporation. En atmosphère chaude, seule l'évaporation permet d'évacuer le surplus de chaleur: il s'agit de la sueur; le principe est que l'évaporation de l'eau consomme beaucoup d'énergie, celle-ci est prise sous forme de chaleur.

Le maintien très précis de la température de notre corps à 37°C n'est valable que pour la partie centrale du corps, d'où l'intérêt de la prise de température par voie rectale. Le reste du corps, c'est à dire la tête et les 4 membres sont soumis à des variations plus importantes en fonction de la température ambiante.

Les conditions qui vont jouer sur l'équilibre thermique sont les phénomènes météorologiques comme la température extérieures, la vitesse du vent qui va modifier l'évaporation de même que le taux d'humidité, mais aussi des facteurs plus évidents comme les vêtements qui vont protéger du froid ou du chaud et permettre ou non l'évaporation de la sueur suivant qu'ils seront imperméables ou perméables.

C- L'Hypothermie

* Hypothermie légère: de 35 à 34°C,

* Hypothermie modérée: de 34 à 32°C,

* Hypothermie sévère: au dessous de 32°C.

En réalité, le seuil de gravité de l'hypothermie se situe aux alentours de 32°C.

Cela implique, et c'est le message essentiel de cette séance, que la prise de température corporelle par voie rectale (si possible) doit faire partie du bilan initial de toute urgence médicale. Il faut pour cela disposer d'un thermomètre spécial, capable de descendre jusqu'à 30°C.

On décrit deux types d'hypothermie: les hypothermies à "défenses maximales" pour lesquelles on a à l'origine une période de lutte, et les hypothermies à "défenses minimales" ou hypothermies secondaires avec atteinte initiale du système de régulation thermique.

Dans le premier cas, on trouve les alpinistes immobilisés ou en perdition, les naufragés, les victimes de noyade, les victimes d' AVP restées longtemps incarcérées, les personnes étant restées plusieurs heures immobilisées chez elles sur le sol en attendant les secours; c'est également le cas du SDF retrouvé au petit matin sur le trottoir, bien que dans ce cas, l'imprégnation éthylique possible en ferait une hypothermie à défenses minimales.

Dans le cas des hypothermies à défenses minimales, on trouve les intoxications médicamenteuses, de nombreuses causes de coma (accident vasculaire cérébral, insuffisance thyroïdienne, etc...). L'hypothermie est d'autant plus grave que le sujet est fragile (vieillard, nouveau-né).

* Hypothermie légère: malade conscient, frissonnant, peau pâle froide et horripilée, tension artérielle élevée.

* Hypothermie modérée: peau froide sèche parfois épaissie; cyanose des extrémités sans marbrures, frissons; difficulté à parler, lenteur des mouvements volontaires, obnubilation.

* Hypothermie sévère: disparition du frisson qui fait place à une hypertonie diffuse, myosis, troubles de la conscience. Ensuite apparaît un véritable coma avec diminution de la fréquence cardiaque, de la fréquence ventilatoire et de la tension artérielle jusqu'à un état de mort apparente.

Cela crée un énorme problème sur le diagnostic de mort car face à une personne dont le corps est froid, dont le pouls est imprenable, en mydriase bilatérale, et avec une hypertonie diffuse, on peut avoir facilement tendance à penser qu'il s'agit d'un décès remontant à plusieurs heures avec rigidité cadavérique. Mais il peut s'agir d'une baisse de température qui a entraîné un arrêt cardiaque ou même un ralentissement de la fréquence cardiaque jusqu'à 1 à 2 battements par minute quasi imperceptibles. Il faut savoir que l'hypothermie a un rôle protecteur considérable et que des personnes ont été récupérées sans aucune séquelle après plusieurs dizaines de minutes en arrêt cardio respiratoire. Il faut donc être très prudent avant de contacter le médecin régulateur en disant qu'il s'agit d'un décès certain avec rigidité cadavérique.

En pratique, le transport d'une personne en hypothermie doit se faire par un moyen de transport médicalisé en fonction du degré d'hypothermie. La prise de température doit donc faire partie de tout bilan et un chiffre bas sans autre élément inquiétant peut être suffisant pour le départ d'une ambulance de réanimation. En attendant, il faut si possible soustraire la personne du froid, et l'envelopper de couvertures sèches; on pratiquera une oxygénothérapie systématique et on mettra la personne en PLS. Il faut également aspirer les mucosités au niveau des voies aériennes supérieures. La mobilisation se fera avec d'infinies précautions en raison du risque important de fibrillation ventriculaire (arrêt cardiaque) dont le pronostic est dans ce cas presque toujours mortel

D- L'Hyperthermie

L'Hyperthermie peut être due à des causes très diverses et la classique "fièvre" n'a à priori rien d'une détresse vitale sauf dans quelques cas bien précis. Nous verrons ici le coup de chaleur d'effort dont la fréquence et la gravité sont souvent sous-estimées.

Il faut tout d'abord distinguer le coup de chaleur classique du coup de chaleur d'effort; le coup de chaleur classique survient généralement chez des gens fragilisés ou déshydratés: c'est le cas des nourrissons laissés dans une voiture au soleil, de la personne obèse arrivant dans un club de vacances tropical. Le coup de chaleur d'effort survient chez des personnes en parfaite santé, souvent jeunes, au cours d'un effort musculaire intense et prolongé (course, marathon, marche commando). Le coup de chaleur d'effort peut survenir à des températures ambiantes peu élevées et se voit aussi fréquemment dans les compétitions sportives en hiver (Cross du Figaro par exemple!).

Le principe en est une élévation progressive de la température corporelle due au fait que l'élimination de la chaleur par l'évaporation de la sueur ne se fait plus. Les risques sont plus élevés si l'atmosphère est saturée en eau et si le coureur porte des vêtements imperméables à la transpiration. La chaleur produite par l'exercice musculaire va donc s'accumuler et le bilan thermique va devenir positif: gains >> pertes. La température va donc continuer à s'élever tant que durera l'effort physique.

Les signes qui doivent faire penser au coup de chaleur d'effort sont:

fatigue, maux de tête, vertiges, crampes, sueurs, obnubilation, délire agité, agressivité, convulsions, diminution de la tension artérielle, augmentation de la fréquence cardiaque, nausées, vomissements, et bien évidemment élévation de la température .

Il faudra donc dans toutes les circonstances où une personne présente une obnubilation et des sueurs suite à un effort physique prendre une température. (risque mortel si T > 41,6°C)

La conduite à tenir consistera en la mise en condition avec un moyen médicalisé en cas d'hyperthermie sévère. En attendant il faut impérativement faire diminuer progressivement la température de la victime en la déshabillant au maximum, en la couvrant au besoin de linges humides et frais qu'on renouvelle régulièrement, en aérant au maximum l'ambulance.

L'hospitalisation de toute personne suspecte d'hyperthermie d'effort sera systématique à cause de la gravité: le nombre de décès est important, essentiellement parce que les premiers secours sur place prennent rarement la température et le diagnostic n'est pas fait suffisamment tôt.

Le risque est surtout important pour le foie et les reins et certaines personnes n'ont été sauvées que grâce à une greffe d'organes.

C'est dire l'importance de ce trouble, et sa gravité fait que le contrôle de la température doit être fait de façon systématique au moindre doute.


http://www.urgentiste.com/thermo.html

_________________
PFG1, PFG2
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé Photos pompiers du membre Predator
zagamore
Passionné impliqué
Passionné impliqué


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 07 Juil 2006
Messages: 899

MessagePosté le: 14 Déc 2007, 16:00 Répondre en citant Revenir en haut de page

en systématique, je doute aussi. reste les suspicions...et l'adulte chaud, avec troubles de la conscience, il ets suspect d'hyperthermie. de toutes façons le problème ne se posent plus : le RN PSE2 est clair : si on a le sentiment que c'est chaud ou froid, on chiffre. idem la suspicion d'hypo ou d'hyperthermie.

..après comme d'hab smile_pleure le RN est d'une limpidité..."si vous êtes equipé d'un thermomètre" "si vous este formé (alors que c'est obligatoire en formation ) selon le cas...le plus drole, c'est que la fièvre n'est pas définie...enfin smile_pleure smile_pleure

ce qui est pénible, c'est qu'on en parle pas en FC chez vous, parce que ça fait partie des bilans et des CAT applicables partout en france. . ce qui globalement continue de me faire penser que la réponse a la question " sommes nous tous secourus partout de la même manière ?" de trouvera pas sa réponse dans la seule discussion des prérogatives 15/18
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé
mim
Passionné accro
Passionné accro


Sexe: Sexe:Féminin
Inscrit le: 03 Mai 2006
Messages: 1107
Localisation: 69

MessagePosté le: 14 Déc 2007, 16:06 Répondre en citant Revenir en haut de page

zagamore a écrit:

ce qui est pénible, c'est qu'on en parle pas en FC chez vous, parce que ça fait partie des bilans et des CAT applicables partout en france. . ce qui globalement continue de me faire penser que la réponse a la question " sommes nous tous secourus partout de la même manière ?" de trouvera pas sa réponse dans la seule discussion des prérogatives 15/18


Je ne comprends d'ailleurs pas pourquoi on ne nous en parle jamais en recyclage.... M'enfin, si ce n'était que pour ça qu'il y a des différences, ce serait pas trop grave.....
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privéMSN Messenger
zagamore
Passionné impliqué
Passionné impliqué


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 07 Juil 2006
Messages: 899

MessagePosté le: 14 Déc 2007, 16:53 Répondre en citant Revenir en haut de page

[quote="mim"]
zagamore a écrit:



Je ne comprends d'ailleurs pas pourquoi on ne nous en parle jamais en recyclage.... M'enfin, si ce n'était que pour ça qu'il y a des différences, ce serait pas trop grave.....

ça c'ets vrai ca Big_sourire Big_sourire Big_sourire
je vais te faire une confidence :
depuis quelque temps sur le forum, ce genre de discussion se multiplient : a propos de RCP, de formation...etc.
et franchement, lorsque je vous lis, j'ai parfois le sentiment que si on en mettais certains dans le même Vsav, on aurait une CAT par équipier...(bon. j'exagere un peu. quoique)

alors vu de mes yeux de candide, habitue a voir bosser de manier intégrée des SP et des bénévoles quasiment sans écart au niveau des techniques, vos "particularités locales", franchement, ça ressemble surtout a un bordel sans nom...je dit pas qu'on fait mieux, hein...mais vraiment , des fois, c'est dur de vous suivre ! Wink
zag smile_top
pis faut être franc, la crise d'ado de la fede n' arien fait pour arranger les choses...
Big_sourire Big_sourire Big_sourire
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé
brembored
Référent ENGINS
Référent ENGINS


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 07 Juin 2005
Messages: 12052
Localisation: Rhône-Alpes

MessagePosté le: 14 Déc 2007, 17:31 Répondre en citant Revenir en haut de page

Eh oui...
l'avantage d'un oeil extérieur...

Mais ça fait toujours mal à entendre, un oeil extérieur...
Moi ça me va, ton raisonnement...

Je l'ai vécu en bourlinguant, étonnant de devoir repartir de tout en bas à chaque fois pour acquérir tous les particularismes locaux...

Mais on s'écarte smile_gene

Alex

_________________
Sauvons les CPI http://opti-secours.over-blog.fr/
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé Photos pompiers du membre brembored
zagamore
Passionné impliqué
Passionné impliqué


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 07 Juil 2006
Messages: 899

MessagePosté le: 14 Déc 2007, 17:52 Répondre en citant Revenir en haut de page

brembored a écrit:
..

Mais ça fait toujours mal à entendre, un oeil extérieur...


Alex


et le gagnant de la phrase hallucinogène du jour est..... Big_sourire Big_sourire Big_sourire Big_sourire Big_sourire smile_top Wink
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé
dom49bspp
Vétéran
Vétéran


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 22 Oct 2006
Messages: 3641
Localisation: Angers (49)

MessagePosté le: 14 Déc 2007, 22:13 Répondre en citant Revenir en haut de page

salut a tous

Chez nous on prend la température auriculaire pour tous qui est convulsion ou hypothermie ou hyperthermie ou sur demande du médecin régulateur.

_________________
A+ DOM49BSPP
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé Photos pompiers du membre dom49bspp
m79
Nouvelle recrue
Nouvelle recrue


Sexe: Sexe:Féminin
Inscrit le: 28 Nov 2007
Messages: 16

MessagePosté le: 18 Déc 2007, 20:20 Répondre en citant Revenir en haut de page

bonjour

Dans le GNR, on enseigne la prise de temperature tympanique, cependant, si vous avez la liste des gestes techniques, il s'agit d'un materiel optionnel, aussi ce n'est pas obligatoire

Désole d'intervenir ainsi
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé
zagamore
Passionné impliqué
Passionné impliqué


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 07 Juil 2006
Messages: 899

MessagePosté le: 19 Déc 2007, 01:20 Répondre en citant Revenir en haut de page

m79 a écrit:
bonjour

Dans le GNR, on enseigne la prise de temperature tympanique, cependant, si vous avez la liste des gestes techniques, il s'agit d'un materiel optionnel, aussi ce n'est pas obligatoire

Désole d'intervenir ainsi


exact. c'est une technique optionnelle, bizarrement non signalée comme telle dans les scénarios pédagogiques ( et comme mon assoc a decidé de les suivre , ben effectivement on en a déduit que c'était obligatoire..comme quoi smile_top ). mais la prise de température est marquée obligatoire pour l'hyperthermie, et pour l'enfant qui a de la fievre et qui convulse...(et optionnelle pour l'hypo, par exemple...allez comprendre...)...sans incidnece sur les gestes , d'ailleurs
bref, tout ça, c'est encore un problème d'interprétation d'un document mal foutu censé etre clair pour tous...a commence par ceux qui on des thermomètres dans les VSAV, sans CAT associé...
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé
dioove
Vétéran
Vétéran


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 18 Juil 2005
Messages: 3043
Localisation: Angevin exilé en mayenne !

MessagePosté le: 19 Déc 2007, 11:02 Répondre en citant Revenir en haut de page

moi c'est tout net, on a pas le matos adéquat .....sauf pour les enfants .. smile_coolman

_________________
Soyez vous-même le changement que vous voulez voir dans le Monde
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privéEnvoyer un e-mailVisiter le site web de l'utilisateur Photos pompiers du membre dioove




Montrer les messages depuis:      
Répondre au sujet
Autres sujets de discussions
si vous étiez pas pompier le 08/08/2005
Merci à vous... le 21/09/2005
Pouvez vous m'aider? le 21/08/2005
Que pensez-vous du double statut ? le 05/11/2005
Hommage à vous le 12/11/2005
je suis fiere de vous le 15/11/2005
une question a vous poser le 01/02/2006
les jeunes sapeurs pompîers : qu'en pensez-vous? le 08/03/2006


 Sauter vers:   

Prise de température, le faites-vous?


Voir le sujet suivant
Voir le sujet précédent
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum

pompier



.:: Forum Pompier : forum dédié au métier de sapeur pompier ::.
Création / Gestion : Evoclic - Copyright 2005 - 2015 - Tous droits réservés

Ce forum est destiné aux sapeurs pompiers et passionnés.
Tous les logos et marques sont des propriétés respectives.
Toute copie entière ou partielle de ce site peuvent faire l'objet de poursuite judiciaire.
Les propos tenus sont de la responsabilité de leurs auteurs.
Forum-pompier.com est déclaré à la cnil sous le numéro 1112890
Powered by phpBB © 2001, 2011 phpBB Group