Pompiers
Accueil  •  FAQ  •  Contact  •  Liste des Membres  •  Vos départements  •   S'inscrire sur Forum Pompier  •   Messages Privés  •   Connexion
Forum Pompier : le forum dédié au métier de sapeur-pompier

Vous ne pouvez pas participer car vous n'êtes pas inscrit : inscription gratuite !
65 sapeurs-pompiers morts depuis 2003


Voir le sujet suivant
Voir le sujet précédent
Répondre au sujet
Auteur Message
Francky03
Passionné impliqué
Passionné impliqué


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 03 Aoû 2006
Messages: 669
Localisation: Bas-rhin (67)

MessagePosté le: 14 Aoû 2008, 07:35 Répondre en citant Revenir en haut de page

Selon une étude inédite de la Sécurité civile, 7 % des soldats du feu ont été victimes d'accidents l'année dernière. Le nombre d'interventions a augmenté de 68 % dans la même période.

La tragédie, il y a un an presque jour pour jour, avait suscité un vif émoi. Trois sapeurs-pompiers mobilisés contre un incendie de forêt ravageant la presqu'île de Saint-Tropez trouvaient la mort près de Ramatuelle (Var) après la chute de leur véhicule dans un ravin. Un quatrième pompier avait été blessé dans l'accident. Appartenant à l'unité de Puget-Ville, ils rentraient à la caserne après avoir passé la nuit à combattre les flammes. Face aux dangers quotidiens auxquels sont confrontés les 254 400 pompiers déployés en France, la Sécurité civile, en partenariat avec la société Dexia, vient de dresser un bilan des accidents dont ont été victimes les sauveteurs entre 2003 et 2007. Premier constat, la profession a déploré neuf décès en service l'année dernière (contre 11 en 2006), le chiffre le plus bas enregistré depuis vingt-deux ans, et ce alors que le nombre d'interventions a explosé de 68 % dans la même période. Depuis 2003, 65 soldats du feu sont morts en service. Qu'ils soient militaires, professionnels ou volontaires, les soldats du feu ont effectué 3,8 millions de sortie en 2007, ce qui correspond à un record de 10 500 interventions quotidiennes.

Le «risque routier», c'est-à-dire celui de subir un accident sur le trajet de la caserne ou pour se rendre sur un lieu d'intervention, reste «majeur et représente 38 % des décès», souligne la direction de la Sécurité civile.

«Augmenter la vitesse de 50 à 65 km/h, sur une distance de 4 kilomètres en ville, ne fait gagner que 66 secondes à un équipage», rappelle le colonel Patrick Blais. Depuis deux ans, une campagne d'appel à la prudence routière est donc diffusée dans tous les centres de secours afin que les conducteurs d'engins maîtrisent encore mieux le volant. «On leur rappelle notamment qu'augmenter la vi­tesse de 1 % accroît de 4 % les risques d'accidents mortels», précise le colonel Blais.


«De moins en moins d'accidents»

Le document de la Sécurité civile détaille également tous les incidents dont peuvent être vic­times les pompiers. Se fondant sur un échantillon de 15 033 professionnels et 54 880 volontaires, l'étude dénombre 5 051 blessés environ. Soit à peu près 7 % des effectifs en une seule année. Dans les rangs des soldats du feu professionnels, 70 % des problèmes ont lieu en caserne, lors d'entraînements physiques ou de manœuvres de préparation opérationnelle. «Il s'agit souvent de collisions entre deux hommes pendant des sports collectifs ou encore d'incidents liés à la fatigue de certains personnels soumis à des exercices intensifs», résume-t-on à la Direction de la Sécurité civile. Souffrant de blessures aux chevilles ou de déchirures musculaires, les pompiers blessés se sont vu délivrer en moyenne 30 jours d'arrêt de travail en 2007.

Au moment des interventions, autrement dit le cœur du métier, «de moins en moins d'accidents sont dénombrés», note le rapport, ce qui ramène leur fréquence à un taux de 1,4 pour 1 000 en 2006. «Rappelons que nos effectifs combattent des incendies d'une température moyenne de 800°, explique-t-on au ministère de l'Intérieur. En dépit de leur qualité, les équipements de protection ne résistent pas à certaines chaleurs…»

Outre les brûlures, les pompiers se blessent aussi lors d'effondrements de structures. Parfois, l'accident vire au drame, comme le 17 novembre dernier, lorsque deux militaires de la brigade de Paris sont morts ensevelis sous les décombres d'un garage automobile détruit par un incendie dans le XIXe arrondissement de Paris. Le feu avait provoqué l'explosion d'un véhicule situé dans ce bâtiment de cinq étages et les victimes avaient passé plusieurs heures coincées sous les décombres. «Longtemps, l'idée a été d'intervenir en prenant tous les risques, même si l'enjeu n'en valait pas la peine, considère le colonel Blais. Désormais, mieux vaut éteindre un feu avec vingt minutes de décalage plutôt que de blesser ou tuer un pompier. Conserver notre capacité opérationnelle est devenu prioritaire.» Pour ce faire, la Sécurité civile développe deux grands axes de lutte : contre les accidents de sport très fréquents et contre les accidents de circulation.

LeFigaro.fr
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privéMSN Messenger Photos pompiers du membre Francky03
Predator
Vétéran
Vétéran


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 01 Juil 2006
Messages: 6146

MessagePosté le: 31 Aoû 2008, 08:42 Répondre en citant Revenir en haut de page

Francky03 a écrit:
Le «risque routier», c'est-à-dire celui de subir un accident sur le trajet de la caserne ou pour se rendre sur un lieu d'intervention, reste «majeur et représente 38 % des décès», souligne la direction de la Sécurité civile.

«Augmenter la vitesse de 50 à 65 km/h, sur une distance de 4 kilomètres en ville, ne fait gagner que 66 secondes à un équipage», rappelle le colonel Patrick Blais. Depuis deux ans, une campagne d'appel à la prudence routière est donc diffusée dans tous les centres de secours afin que les conducteurs d'engins maîtrisent encore mieux le volant. «On leur rappelle notamment qu'augmenter la vi­tesse de 1 % accroît de 4 % les risques d'accidents mortels», précise le colonel Blais.




66" c'est rien et c'est beaucoup... A quelle vitesse sont estimés les délais d'inter dans le cadre du SDACR?

_________________
PFG1, PFG2
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé Photos pompiers du membre Predator
pierrow
Invité






MessagePosté le: 31 Aoû 2008, 19:55 Répondre en citant Revenir en haut de page

66 secondes sur un ACR c'est 10 % de chances de survie en plus...
potpot06
Vétéran
Vétéran


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 13 Mai 2007
Messages: 2718
Localisation: qu'est ce que ça peut te faire ??

MessagePosté le: 31 Aoû 2008, 20:01 Répondre en citant Revenir en haut de page

salut,
les 66 secondes c'est le temps de gagné quand ils font un départ depuis la caserne en postée ou en astreinte ?
parce que je pense pas qu'un vsav roule à 65km/h en ville , généralement c'est beaucoup plus vite ce qui permet d'accroître leschances de survie lors d'un acr.
et pour les astreintes chacun est libre de rouler à la vitesse qu'il veut en sachant que chaque personne doit être responsable et maitr de son véhicule.
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé




Montrer les messages depuis:      
Répondre au sujet
Autres sujets de discussions
Les amicales sapeurs-pompiers. Parlez en ici le 31/03/2005
L'histoire des Sapeurs Pompiers en France le 14/04/2005
[Vieux topic] pompier+maladie de Chron le 10/07/2005
[Vieux topic..] future pompier le 11/07/2005
Language pompier le 04/08/2005
si vous étiez pas pompier le 08/08/2005
Recherche famille avec maman pompier pour émission tv le 11/08/2005
tatouages sapeurs-pompiers le 17/08/2005


 Sauter vers:   

65 sapeurs-pompiers morts depuis 2003


Voir le sujet suivant
Voir le sujet précédent
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum

pompier



.:: Forum Pompier : forum dédié au métier de sapeur pompier ::.
Création / Gestion : Evoclic - Copyright 2005 - 2015 - Tous droits réservés

Ce forum est destiné aux sapeurs pompiers et passionnés.
Tous les logos et marques sont des propriétés respectives.
Toute copie entière ou partielle de ce site peuvent faire l'objet de poursuite judiciaire.
Les propos tenus sont de la responsabilité de leurs auteurs.
Forum-pompier.com est déclaré à la cnil sous le numéro 1112890
Powered by phpBB © 2001, 2011 phpBB Group