Pompiers
Accueil  •  FAQ  •  Contact  •  Liste des Membres  •  Vos départements  •   S'inscrire sur Forum Pompier  •   Messages Privés  •   Connexion
Forum Pompier : le forum dédié au métier de sapeur-pompier

Vous ne pouvez pas participer car vous n'êtes pas inscrit : inscription gratuite !
Erreur des secours - Plougonvelin (29)


Voir le sujet suivant
Voir le sujet précédent
Répondre au sujet
Auteur Message
hugo29
Habitué
Habitué


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 07 Avr 2007
Messages: 68
Localisation: 29

MessagePosté le: 25 Juil 2009, 10:49 Répondre en citant Revenir en haut de page

Incendie mortel à Plougonvelin. Malaise chez les pompiers

Un homme âgé de 68 ans a péri, hier, dans l'incendie de sa maison, à Plougonvelin. Alertés quelques heures plus tôt, les pompiers n'avaient pas jugé utile d'intervenir. «Nous nous sommes trompés», déclare leur directeur départemental.

Un dramatique incendie a provoqué l'intervention des pompiers de Saint-Renan et de Brest, hier vers 9h, près de la plage du Trez-Hir, à Plougonvelin. Le corps de Jean-Jacques Le Page, 68 ans, a été retrouvé dans les décombres de la toiture. Il était seul dans la maison au moment du sinistre. L'origine du feu restait, hier soir, indéterminée. Plusieurs heures auparavant, le Centre opérationnel départemental d'incendie et de secours (Codis) avait été prévenu par une voisine d'un dégagement de fumée.

«On aurait dû aller voir»


Joint par téléphone, hier soir, le colonel Guilloux, directeur départemental du Codis, n'a pas cherché à botter en touche: «Vers 5h du matin, une femme a téléphoné. Elle parlait d'odeurs de fumée. L'opérateur qui lui a répondu a jugé ses explications trop imprécises... Oui, nous nous sommes trompés. Nous n'avons pas mesuré l'importance de cet appel. Nous aurions dû aller voir! Nous avons pensé, à tort, qu'il n'était pas justifié de mobiliser des moyens. C'est dramatique. Il y a de fortes chances qu'il y ait une enquête judiciaire». Les pompiers, toujours selon le colonel Guilloux, n'ont pas compris qu'ils étaient face «à un cas de combustion lente».



À 9h, l'alerte était finalement donnée. Les flammes embrasaient déjà la toiture de la demeure. Jean-Jacques Le Page était probablement déjà décédé dans sa chambre.

Des «flammes impressionnantes»

«J'avais laissé mes deux petites filles à la maison, le temps d'aller faire quelques courses, témoigne une riveraine, sous le choc. Quand je suis rentrée, l'une d'elles m'a dit qu'elle avait vu des voitures de pompiers monter vers la corniche. Ça faisait des flammes impressionnantes. Ça brûlait encore après midi». Cette voisine réside à une centaine de mètres, à vol d'oiseau, de la demeure sinistrée, située boulevard de la corniche, au niveau de la crique des Trois-Curés. Ancien audioprothésiste, retraité depuis trois ans, Jean-Jacques LePage était connu pour avoir créé la société Le Page Audition, ainsi que des cabinets d'optique. Son épouse est décédée il y a deux ans. Construite dans les années 30 par le père de la victime, la maison ravagée hier fut une des premières à être bâtie au Trez-Hir, un lieu de villégiature très prisé des Brestois et des touristes.

Autopsie

Le premier étage a été complètement dévasté par les flammes. Hier soir, des experts mandatés par la gendarmerie étaient sur les lieux du drame pour tenter d'expliquer le départ de feu. Une autopsie du corps de Jean-Jacques Le Page sera pratiquée dans les jours à venir.


* Damien Goret

Source: Le Télégramme.fr

a+
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privéEnvoyer un e-mailMSN Messenger
Predator
Vétéran
Vétéran


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 01 Juil 2006
Messages: 6146

MessagePosté le: 25 Juil 2009, 23:37 Répondre en citant Revenir en haut de page

oups! j'aimerais pas être dans la peau du chef de salle!

Bah faute avouée, faute à moitié pardonnée...
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé Photos pompiers du membre Predator
Jérôme50
Passionné
Passionné


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 10 Mar 2008
Messages: 337
Localisation: MANCHE

MessagePosté le: 25 Juil 2009, 23:59 Répondre en citant Revenir en haut de page

Le boulot d'opérateur ne doit pas facile tous les jours, c'est con cette histoire !
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé Photos pompiers du membre Jérôme50
engins-bspp
Vétéran
Vétéran


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 06 Juin 2006
Messages: 4780
Localisation: sur la planète terre ( et sur mars pendant les vacances)

MessagePosté le: 26 Juil 2009, 00:16 Répondre en citant Revenir en haut de page

meme si cette erreur est dramatique de conséquence

ils ont au moins la franchise de reconnaitre leur erreur, c'est deja ça....

personne n'est parfait, l'erreur est humaine, meme si elle est dure a accepter pour les familles

Wink
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privéVisiter le site web de l'utilisateurMSN Messenger Photos pompiers du membre engins-bspp
Pinponmomo
Vétéran
Vétéran


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 3279
Localisation: Landes (40)

MessagePosté le: 26 Juil 2009, 09:40 Répondre en citant Revenir en haut de page

Pour les familles et pour le corps SP également... Engager une VL ne serait ce pour reco n'aurait pas mobilisé grand monde et aurait été un gage de sécurité. Je pense que cette histoire servira de lecon.

_________________
Le coin photo du forum - Comment poster vos photos
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privéVisiter le site web de l'utilisateurMSN Messenger Photos pompiers du membre Pinponmomo
Sean Garrity
Passionné impliqué
Passionné impliqué


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 19 Nov 2007
Messages: 868
Localisation: Canada / British Columbia

MessagePosté le: 26 Juil 2009, 09:44 Répondre en citant Revenir en haut de page

Il y a plutôt intérêt que cela serve de leçon !
Cela m'étonne que la presse ne se soit pas encore emparer d'une nouvelle comme ça, car il y aurait moyen de ''casser'' du pompier, et ça ils aiment .

_________________
«L'humanité devra mettre un terme à la guerre, ou la guerre mettra un terme à l'humanité.» JFK
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privéMSN Messenger Photos pompiers du membre Sean Garrity
zouzou 38
Nouvelle recrue
Nouvelle recrue


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 25 Juil 2009
Messages: 30

MessagePosté le: 26 Juil 2009, 13:24 Répondre en citant Revenir en haut de page

certe les erreurs humaine existe mais la c'est plutot une erreur professionnel. rien n'empeche d'envoyer un fourgon pour reconnaissance fumée ou odeure suspect. enfin la critique est facile sur ce genre d'inter. bonne chance...

_________________
le silence punit l'insolence
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé
loic51
Habitué
Habitué


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 25 Déc 2006
Messages: 186
Localisation: Ste Menehould

MessagePosté le: 26 Juil 2009, 16:20 Répondre en citant Revenir en haut de page

Jérôme50 a écrit:
Le boulot d'opérateur ne doit pas facile tous les jours, c'est con cette histoire !


je te confirme jerôme50 pas facile tous les jours, j'y suis depuis 6 ans et je ne me permettrais aucun jugement sur cette histoire car il y a plein de paramètre qui nous sont inconnues.
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé
Zgorzelsky
Passionné
Passionné


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 24 Sep 2005
Messages: 301
Localisation: 29

MessagePosté le: 26 Juil 2009, 18:54 Répondre en citant Revenir en haut de page

Incendie de Plougonvelin. Deux pompiers entendus

Vendredi, un homme est décédé dans l'incendie de sa maison, à Plougonvelin (29). Le parquet de Brest évoquait hier «un possible manquement de la part des pompiers».

Les investigations dans l'affaire du décès de Jean-Jacques LePage, âgé de 68 ans, retrouvé mort dans l'incendie de sa maison du Trez-Hir, à Plougonvelin (Le Télégramme d'hier), se poursuivaient encore hier soir. Selon le parquet de Brest, «les premiers éléments de l'enquête en cours n'ont apporté aucune certitude». Ainsi, l'origine du départ du feu qui a ravagé la totalité du premier étage de la demeure située au Trez-Hir, une plage de la côte nord du Finistère très prisée des Brestois et de nombreux touristes, reste encore à déterminer. Rappelons que l'importance du dramatique incendie survenu vendredi matin, vers 9h, aurait probablement pu être moindre. En effet, il est avéré qu'une voisine de la maison sinistrée a contacté le Centre opérationnel départemental d'incendie et de secours (Codis) vers 5h du matin, soit plusieurs heures avant l'intervention des pompiers de Saint-Renan et de Brest. Cette voisine témoignait d'une odeur et d'un dégagement de fumée émanant de la maison de Jean-Jacques LePage. «L'opérateur qui a eu cette femme au téléphone n'a pas mesuré l'importance de l'appel», déclarait, vendredi soir, le colonelGuilloux, directeur départemental du Codis.

Deux pompiers entendus

C'est dans ce cadre-là qu'hier, en début de matinée, les bandes d'enregistrement téléphoniques ont été saisies par la gendarmerie. C'est aussi dans ce cadre-là que deux pompiers, l'opérateur et le chef de salle présents au moment de l'appel de la voisine, ont été entendus dans la journée. Joint par téléphone hier, en fin d'après-midi, le parquet confirmait «un possible manquement de la part des pompiers. Si le dysfonctionnement est avéré, il pourrait recevoir une qualification pénale». De nouveaux éléments devraient être connus demain.

* Damien Goret

--

Incendie de Plougonvelin. Les pompiers prennent des mesures

L'enquête menée pour déterminer l'origine de l'incendie qui a ravagé une maison à Plougonvelin (29) vendredi, et dans lequel un homme de 68 ans a trouvé la mort, n'a pas encore livré ses conclusions.

Mis en cause dans cette affaire, le Centre opérationnel départemental d'incendie et de secours (Codis) du Finistère, a qui il est reproché de ne pas avoir donné suite à l'appel d'alerte d'une voisine, lancé à 5 heures du matin, pourrait être poursuivi pénalement. Il a d'ores et déjà pris des dispositions pour que pareil dysfonctionnement - exceptionnel, toutefois - ne se reproduise pas.

Un double point de vue
« Hier , nous avons analysé la bande d'enregistrement téléphonique », témoigne le colonel Guilloux, directeur départemental du Codis. « Et, effectivement, l'appel n'était pas le fait d'un farfelu, comme c'est parfois le cas. Mais je me méfie toujours de ces écoutes a posteriori. Il faut se replacer dans le contexte. La situation n'est pas du tout la même : il est 5 heures du matin, quand l'opérateur reçoit cet appel. Il passe dix minutes au téléphone avec la personne. On est au milieu de la nuit. La situation est très calme. Elle le restera jusqu'à 9 h. Ce qui changera désormais, c'est que, même si l'opérateur considère qu'il n'y a pas lieu d'engager des moyens d'intervention, même si c'est du n'importe quoi, il en informera le chef de salle. Celui-ci réécoutera la bande et pourra infirmer le premier jugement. Nous aurons là un double point de vue ».

Pas de mise à pied
Dans le cas présent, l'opérateur en cause, qui a derrière lui une bonne expérience de pompier professionnel et volontaire sur le terrain, n'a pas été mis à pied. « Lorsqu'il reviendra, il sera couvert par un autre sapeur-pompier. Si les événements qui viennent de se produire sont trop lourds à porter pour lui, je le changerai d'affectation. Ce ne sera absolument pas une sanction. Simplement, ce sera mieux pour lui et mieux, aussi, pour le service ».

* Karine Joncqueur

Source des 2 articles: letelegramme.com
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privéEnvoyer un e-mailMSN Messenger
Tonton
Vétéran
Vétéran


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 23 Juin 2005
Messages: 5943
Localisation: Le 31

MessagePosté le: 26 Juil 2009, 19:00 Répondre en citant Revenir en haut de page

Les pompiers ont pourtant l'obligation de moyens, c'est sur que les appels farfelus genre le barbecue du voisin qui dérange alors on appel les pompiers en disant que la maison brule juste pour "déranger" les voisins comme ils dérangent les requérant, c'est sur qu'il y a eu un grave manquement là !

Est ce que l'opérateur en cause en a discuté avec le chef de salle, va savoir...

_________________
http://www.civ-pompiers.com
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privéVisiter le site web de l'utilisateurMSN Messenger
Minipinpon
Vétéran
Vétéran


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 18 Avr 2007
Messages: 6856
Localisation: 78

MessagePosté le: 26 Juil 2009, 19:03 Répondre en citant Revenir en haut de page

tout l'intérêt d'une enquête est de déterminer ce qu'il s'est passé.

toute hypothèse actuellement ne serait que conjecture smile_coolman

_________________
Crêpe 1, chouchen 2 + gnole et toujours debout
Image
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privéVisiter le site web de l'utilisateurMSN Messenger Photos pompiers du membre Minipinpon
bspp85
Habitué
Habitué


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 02 Juil 2009
Messages: 88

MessagePosté le: 26 Juil 2009, 19:55 Répondre en citant Revenir en haut de page

d'un coté il faut bien avouer que si les gens n'appelait pas pour un oui ou pour un non, les CODIS ferait un peu plus confiance au gens.
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé
seneque
Référent TEXTES
Référent TEXTES


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 14 Sep 2006
Messages: 2924

MessagePosté le: 27 Juil 2009, 11:08 Répondre en citant Revenir en haut de page

Salut,

pour déterminer la notion de responsabilité il faut distinguer plusieurs aspects.

D'abord, la question sur le plan pénal est de savoir s'il s'agit d'une faute de service ou d'une faute personnelle non détachable du service :

Dans le premier cas on considère que c'est le fonctionnement du service qui a été défaillant, dans ce cas c'est la commune (notion de DOS) qui devrait être responsable (possibilité d'action récursoire auprès du SDIS bien entendu) sur le plan pénal.
Dans l'autre cas, on considère que le SDIS avait former et donner les consignes suffisantes à l'opérateur et qu'il ne les à volontairement pas respectées, c'est alors la responsabilité pénale de l'opérateur qui est engagée.

Dans tous les cas, concernant la responsabilité civile (indemnités) c'est au SDIS d'y répondre s'il y a constitution de partie civile.

Mais la faute à elle seule ne suffit pas, il faudra prouver qu'il y a un lien de causalité entre le décés de la personne et le fait que les secours n'ont pas été déclenchés. L'autopsie et l'enquête devront dire si à 5h (heure du 1er appel) la victime était déja décédée ou pas.

Ensuite, au delà des juridictions civile et pénale, il reste la sanction administrative. Celà est interne au SDIS qui peut sanctionner l'agent s'il considère qu'il y a eu une faute. (Il semble que ce ne soit apriori pas la volonté du DDSIS).

Voilà un cas qu'il sera interessant de suivre sur le plan juridique dans le cadre des notions de responsabilités.

a+

_________________
Plutôt que de savoir ce qui a été fait, combien il vaux mieux chercher ce qu'il faut faire
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé
clpg
Nouvelle recrue
Nouvelle recrue


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 28 Juil 2009
Messages: 3
Localisation: Plougonvelin

MessagePosté le: 28 Juil 2009, 13:19 Répondre en citant Revenir en haut de page

Bonjour,

Je suis membre de la famille de la personne décédée dans l'incendie de
Plougonvelin et SSIAP. Effectivement Mme G a téléphoné aux pompiers (CODIS 29) à 5 Heures du matin. Elle a indiqué des dégagements de fumée. On sait que la fumée est un des facteurs les plus important à prendre en compte en matière de survie lors d'un incendie, la preuve les plans d'évacuation dans les ERP...
Cette personne s'exprime correctement. Son appel n'a pas été pris en compte ou du moins seulement quand des flammes ses ont échappées de la maison…

Je connaissais le diction « pas de fumée sans feu » , je viens de découvrir
avec horreur qu'il y a des appels aux pompiers sans suite !

Un homme est mort parce qu'en Finistère, il y a une commune qui s'appelle Plougonvelin et une autre Plougonven...
A jamais, nous ne saurons s'il aurait pu être sauvé si les pompiers étaient
arrivés à 5 H au lieu de 9 heures.

A savoir que le téléphone déforme parfois les sons et que dans notre région bretonne le "l" est souvent avalé comme le "CH" se transforme en "re".

Et puis, il faut savoir aussi que l'informatique du CODIS 29 n'est pas au top, il manque un affichage sur écran de la zone géographique de l'appel !!!!

Vous lecteurs de ce Forum, vous n'auriez jamais su cette grave erreur sans que nous membres de la famille , on mette au pied du mur le CODIS 29 en leur envoyant un journaliste curieux le soir de l'incendie que nous avions informé du coup de fil à 5 heures du matin pour rappelons-le une intervention plus de 3 heures après.

Pas un mot à la famille durant la journée, puis soudain un colonel qui avoue l'« erreur d'appréciation »… parce que le journaliste l'appelle à 21 h avant de boucler. Depuis silence radio du CODIS vis-à-vis de la famille du défunt . Idem des élus membres du Conseil d'administration du CODIS (Président du Conseil Général etc…). Il a fallu qu'on les appelle en jouant des réseaux d'amis pour s'entendre dire « il y a une enquête ».

Seul, le gradé G a été direct et honnête mais c'est nous qui l'avons joint.

Par contre :
- un adjoint du commandant le CODIS, un autre colonel dont le nom commence par un B qui revient « en douceur » lors du 20 h sur TF1 sur les propos de son chef comme pour dédouaner son service en renvoyant sur un individu et en confirmant une modification des procédures. Indécent au possible !
- Un vice-président du CODIS , élu au CG 29 qui rappelle - alors qu'il est en vacances - après qu'on est réussi à trouver son numéro de portable
personnel par les copains qui militent pour un service public de qualité. Mais toujours un renvoi à l'enquête.

A cette heure, toujours aucun signe du Procureur de la République qui a fait saisir les enregistrements du CODIS. Pourtant les conversations téléphoniques sont en français !

Rien n'ont plus du côté du représentant de l'Etat ou du Député qui doivent
veiller à la sécurité du citoyen.

C'était l'été, les vacances pour certains, les plages avec moins de CRS pour surveiller la baignade des enfants, moins de proximité dans les secours… une erreur d'appréciation après une longue nuit de service

Au final :un homme est mort .

Lui n'avait pas la chance ou les moyens d'avoir un médecin et un service de sécurité à proximité. Il avait pour prénom Jean-Jacques et non pas Nicolas.
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé
seneque
Référent TEXTES
Référent TEXTES


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 14 Sep 2006
Messages: 2924

MessagePosté le: 28 Juil 2009, 15:15 Répondre en citant Revenir en haut de page

Bonjour et bienvenue sur le forum,

mes condoléances pour le membre de votre famille, néanmoins au delà de la douleur et du sentiment d'injustice que vous pouvez ressentir et que vous avez le droit d'exprimer, il y a en effet une enquête judiciaire et il me semble normal que les personnes en charge de l'affaire ne communique pas avant d'avoir tous les éléments d'une affaire.

Votre vision des choses n'est pas forcément celle de la justice qui elle se doit dêtre neutre et impartiale, de répondre à des règles de droit communes identiques pour tous les citoyens. J'ai rappelé dans les grandes lignes ces quelques règles de justice qui, il est vrai, sont parfois difficilement compréhensible, surtout quand on est partie prenante d'une position.

Il est important que des erreurs ou fautes comme celle-ci soient médiatiser afin d'en tirer une expérience et éviter si possible que celà se reproduise. Je trouve d'ailleurs, pour une fois, que le journaliste essaie d'aborder cette histoire par les faits et en faisant le tour des impliqués de l'affaire, même si comme vous le soulignez certains ne veulent ou ne peuvent pas (notament le procureur) communiquer avant d'avoir des éléments complets.

clpg a écrit:

Je connaissais le diction « pas de fumée sans feu » , je viens de découvrir
avec horreur qu'il y a des appels aux pompiers sans suite !


et beaucoup plus de fausses alertes ou canulars hélas...


clpg a écrit:
Un homme est mort parce qu'en Finistère, il y a une commune qui s'appelle Plougonvelin et une autre Plougonven...


Est-ce à dire qu'une reconnaissance avait était envoyée sur Plougonven au préalable ?


clpg a écrit:
A jamais, nous ne saurons s'il aurait pu être sauvé si les pompiers étaient
arrivés à 5 H au lieu de 9 heures.


C'est justement ce que doit déterminer l'enquête (fumée dans les poumons ? décès dû à l'asphyxie ou a une cause exogène ?...) celà est capital en terme de responsabilité juridique, c'est ce qu'on appelle le lien de causalité.

Citation:
Et puis, il faut savoir aussi que l'informatique du CODIS 29 n'est pas au top, il manque un affichage sur écran de la zone géographique de l'appel !!!!


Comme dans la plupart des départements et celà ne risque pas de changer si on suit les recommandations de M. GINESTA sur le coût exhorbitant des SDIS...

Tout celà ne rammenera pas le membre de votre famille mais l'analyse de ce drame, à froid et non à chaud, permettra peut être de faire évoluer les procédures des SDIS sur la prise d'appel, c'est la raison pour laquelle il est important de porter plainte dans ces affaires même si en disant ça je ne prêche pas pour ma paroisse (c'est un garde fou nécessaire pour nous pompiers, une obligation de se remettre en cause).

Vous êtes SSIAP, vous devez donc savoir que le règlement de sécurité n'évolue quasiment que par des retours d'expériences dramatiques (5/7, pailleron, bruz, furiani, paris-opéra...).

Cordialement
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé




Montrer les messages depuis:      
Répondre au sujet
Autres sujets de discussions
association de secour en attendant le 16/06/2007
diplomes geste premier secour le 11/04/2009
[Erreur] Portée d'un ldv 500 le 14/07/2014
Nouveau centre de secour virtuel le 05/08/2009
LIE LSE butane proprane densité, au secour besoin d' infos!! le 08/06/2008
Cherchez l'erreur..... le 13/02/2006
Chercher l'erreur le 03/09/2007
Centres de secour virtuels le 19/09/2007


 Sauter vers:   

Erreur des secours - Plougonvelin (29)


Voir le sujet suivant
Voir le sujet précédent
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum

pompier



.:: Forum Pompier : forum dédié au métier de sapeur pompier ::.
Création / Gestion : Evoclic - Copyright 2005 - 2015 - Tous droits réservés

Ce forum est destiné aux sapeurs pompiers et passionnés.
Tous les logos et marques sont des propriétés respectives.
Toute copie entière ou partielle de ce site peuvent faire l'objet de poursuite judiciaire.
Les propos tenus sont de la responsabilité de leurs auteurs.
Forum-pompier.com est déclaré à la cnil sous le numéro 1112890
Powered by phpBB © 2001, 2011 phpBB Group