Pompiers
Accueil  •  FAQ  •  Contact  •  Liste des Membres  •  Vos départements  •   S'inscrire sur Forum Pompier  •   Messages Privés  •   Connexion
Forum Pompier : le forum dédié au métier de sapeur-pompier

Vous ne pouvez pas participer car vous n'êtes pas inscrit : inscription gratuite !
le flash en feu de forêt


Voir le sujet suivant
Voir le sujet précédent
Répondre au sujet
Auteur Message
Barbenoire
!!! ---- BANNI ---- !!!


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 30 Sep 2009
Messages: 434
Localisation: Sud

MessagePosté le: 05 Nov 2009, 07:44 Répondre en citant Revenir en haut de page

brigadistator a écrit:
Parlons peu, parlons français:

ça se traduit comment "flashover"??? hein??

Embrasement généralisé il me semble, alors que se soit de fumées ou de gaz de pyrolyse, ou d'essence de lavande......

Bref, moi je suis content de voir un sujet enfin un peu technique ici, et je ne m'etalerais pas plus, parce que vos forêts, j'y connais que fifre......

forny


Restons dans des termes français en effet ... Les mots '' savants '' venant des States font le tour des Centres trop souvent. Et comparer les States à la France, c'est un pas que je n'oserais franchir.

_________________
http://www.aspfi.net
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privéEnvoyer un e-mail
brembored
Référent ENGINS
Référent ENGINS


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 07 Juin 2005
Messages: 12057
Localisation: Rhône-Alpes

MessagePosté le: 05 Nov 2009, 09:13 Répondre en citant Revenir en haut de page

Et en terme d'attaque de ce genre de feu?

Peut-on voir des similitudes avec le flashover "locaux semi-clos" ???
(question bête j'imagine, mais sait-on jamais...)

A-t-on une chance de voir des signes avant-coureurs, ou bien le plafond aérolique est totalement indétectable, et seul le flair et l'expérience du COS vis à vis des vallées et autres versants peut jouer ???

Peut-il être intéressant, dans un tel cas, d'attaquer dans le doute à distance?
(canon d'un CCFS par exemple)

L'attaque peut-elle modifier le régime aérolique ou bien seul ce régime est à l'origine du phénomène?

_________________
Sauvons les CPI http://opti-secours.over-blog.fr/
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé Photos pompiers du membre brembored
Barbenoire
!!! ---- BANNI ---- !!!


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 30 Sep 2009
Messages: 434
Localisation: Sud

MessagePosté le: 05 Nov 2009, 12:01 Répondre en citant Revenir en haut de page

Le feu de forêt se devellope en régime de vent of course !

Cela étant, nous assistons lors des feux, petits , moyens ou gros, à une modification de l'aérologie. Logique car nous sommes en physiques de sfluides et donc parfaitement identique aux grands courants de type anticycloniques ou dépréssionnaires.

Ce qui équivaut à une modification des pressions et donc une accélaration propre du vent sous le feu ! En clair, un feu génére son propre vent qui va s'ajouetr ou se combienr à l'existant.

On peut constater un vent assez léger mais une propagation rapide du sinistre pas seulement du à la secherresse des plantes.

Ce constat fut vérifié en 2003, où les personnels de MTO France FF ont dus recaler leurs analyses.

La lutte dans ces cas là est à décripter précisemment.

Ce n'est plus une option de canon ou pas canon, quoique avec un canon à longue portée.... Mais en fait, la règle générale étant que ce genre d'inflammation ou d'explosion se produite dans des talwegs, il suffit de réfléchier au positionnement des moyens. On ne place jamais un groupe ou un engin sur un col, par exemple.

L'accélération de vent est ascendante donc ultra rapide et la poche de gaz peut se retrouver bloquée dans les rouleaux .. Nous avons là les deux facteurs les plus dangereux.

Les signes avant coureurs sont peu nombreux... un peu de vécu et ça passe. Mais surtout une parfaite connaissance de la topographie et une lecteure de carte pointue sont des aides non négligeables.

Pour modifier le régime par une attaque massive, oui si on peut '' massivement '' attaquer ! Aéronefs par exemple.

Si tu diminue le feu tu diminues la composante aérologique d'auto fabrication du vent particulier.
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privéEnvoyer un e-mail
brembored
Référent ENGINS
Référent ENGINS


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 07 Juin 2005
Messages: 12057
Localisation: Rhône-Alpes

MessagePosté le: 05 Nov 2009, 13:16 Répondre en citant Revenir en haut de page

Merci à nouveau pour ces précisions

Barbenoire a écrit:
En clair, un feu génére son propre vent qui va s'ajouetr ou se combienr à l'existant.


J'avais justement lu des choses sur ce phénomène pour les tempêtes de feux urbaines après la 2nde guerre mondiale.

Je pensais donc qu'on ne voyait ça que sur des sinistres exceptionnellements importants, mais donc a priori non...
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé Photos pompiers du membre brembored
pl.lamballais
Référent INC
Référent INC


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 26 Avr 2005
Messages: 2272
Localisation: Brasilia (Brésil)

MessagePosté le: 05 Nov 2009, 13:30 Répondre en citant Revenir en haut de page

Bonjour,

Le cas le plus interessant est celui de Peshtigo, fort bien décrit par Robert Chevrou dans une revue sur les feux de forêt. Ce feu a eu lieu les 8 et 9 octobre 1871 aux USA et a totalement ravagé la ville de Peshtigo, faisant environ 1200 morts. Les détails donnés par les témoins sont tout à fait comparables aux flashover, avec des arbres et des maisons prenant feu de façon quasi spontanée, et des roll over sur une bonne partie du village.

Une recherche sur Google avec "peshtigo" donne pas mal de résultats et des rapports assez intéressants.

Amitiés
Pierre-Louis

_________________
http://www.flashover.fr
"Y a t-il un danseur de claquettes au bar du mess des officiers?" (WJ)
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privéVisiter le site web de l'utilisateur Photos pompiers du membre pl.lamballais
alien
Fidèle
Fidèle


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 29 Juin 2008
Messages: 211
Localisation: Haut-Rhin(68)

MessagePosté le: 05 Nov 2009, 16:19 Répondre en citant Revenir en haut de page

bonjour,

J'avais déja entendue parler de ce type de phénomène en FDF qui, si je ne me trompe pas à également causé la mort d'un chef de garde du BMPM il y a quelques années.

Si on résume, ce serait donc une poche de gaz de pyrolise qui s'enflamme?je sais pas pour vous, mais sa me fait étrangement penser au FGI(Fire Gaz Ignition, gaz de pyrolise émis par la chaleur d'un feu qui se déplace souvent dans une autre pièce pour y déclencher une explosion souvent confondu avec le backdraft).


ps: étant loin d'être un spécialiste dans le domaine, si Pl pouvait passer par la pour affirmer et/ou corriger mes dires...
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé Photos pompiers du membre alien
spv83740
Habitué
Habitué


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 11 Mar 2009
Messages: 124
Localisation: cherche sur mappy

MessagePosté le: 08 Nov 2009, 15:56 Répondre en citant Revenir en haut de page

Il y a quelques années dans le Var un groupe de pompiers avaient échappé au pire.

Par vent faible, voyant la température s'échauffer et l'air se troubler bizarrement, ils avaient foutu le camp...
Ce feu est ensuite passé de 2 à 4 hectares en moins de deux minutes dans un embrasement étonnant...

Encore cet été sur un petit feu deux collègues ont été blessés lors d'une élévation brutale de la température lors de la phase d'attaque.

Cabasson, La Garde Freinet... on ose pas se prononcer parce qu'on se sait pas, mais il a quand même bon dos le flashover, trop facile et surtout improuvable...
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privéVisiter le site web de l'utilisateur
Barbenoire
!!! ---- BANNI ---- !!!


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 30 Sep 2009
Messages: 434
Localisation: Sud

MessagePosté le: 08 Nov 2009, 16:51 Répondre en citant Revenir en haut de page

spv83740 a écrit:
Il y a quelques années dans le Var un groupe de pompiers avaient échappé au pire.

Par vent faible, voyant la température s'échauffer et l'air se troubler bizarrement, ils avaient foutu le camp...
Ce feu est ensuite passé de 2 à 4 hectares en moins de deux minutes dans un embrasement étonnant...

Encore cet été sur un petit feu deux collègues ont été blessés lors d'une élévation brutale de la température lors de la phase d'attaque.

Cabasson, La Garde Freinet... on ose pas se prononcer parce qu'on se sait pas, mais il a quand même bon dos le flashover, trop facile et surtout improuvable...


Tout à fait d'accord avec toi surtout pour ces deux sinistres.
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privéEnvoyer un e-mail
vulcain 131
Habitué
Habitué


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 24 Mar 2008
Messages: 80
Localisation: AJACCIO

MessagePosté le: 22 Nov 2009, 13:20 Répondre en citant Revenir en haut de page

salut a tous

Concernant l'incendie de Palasca en Haute-Corse, un powerpoint sur le rapport du sdiss2b cirucle sur le net.

Dedans il parle des conditions hydrometrique et atmospherique assez execrable depuis quelques jours.
Ce qui a joué contre les SP ce jours là c'est que sur le depart de feux (a savoir qu'il est parti a 7h le matin), c'est que dans ce talweg il n'y avait pas de vent. Les gaz distillé ce sont accumulé en tres grosse quantité

Sur ce rapport le feu a parcouru 6 hectares en 1h...1 min plus tard au moment du phenome il va passé a 12h....l'enfer quoi smile_mal
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé
arno88
Passionné
Passionné


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 16 Oct 2005
Messages: 313
Localisation: vosges

MessagePosté le: 05 Déc 2009, 13:36 Répondre en citant Revenir en haut de page

bonjour,

Il faut savoir que des recherches en sciences appliquées sont en cours et qu'on parle plutot d'EGE, Embrasement Généralisé en Extérieur.

Cela induit;

Une aérolique particulière, notamment, la notion de cuvette ou fond de vallon, avec peu de mouvement d'air.

Des essences particulières, telles que Romarin, chênes kermes... très producteur d'essences de pyrolise (terpenes...)

des conditions particulières d'ensoleillement, d'hygométrie et de céccité des végétaux.

de plus des essais ont montré de grandes différences en fonction de la disposition des branches et feuilles des arbustes et donc du principe d'écoulement des fluides (air, gaz) dans ceux ci.
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privéEnvoyer un e-mail




Montrer les messages depuis:      
Répondre au sujet
Autres sujets de discussions
les randgers haix fire flash le 27/06/2008
[Achat] Rangers Haix fire flash T45. le 13/02/2007
[Vente] Haix Fire flash pro le 17/11/2007
Vends Rangers HAIX Fire Flash Neuves T42-43-44!! le 19/02/2008
Vends Haix Fire Flash Pro Neuves T41! le 05/03/2011
recherche haix fire flash pro le 10/11/2011
Haix Fire Flash® Gamma le 08/05/2013
Flash over le 14/02/2005


 Sauter vers:   

le flash en feu de forêt


Voir le sujet suivant
Voir le sujet précédent
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum

pompier



.:: Forum Pompier : forum dédié au métier de sapeur pompier ::.
Création / Gestion : Evoclic - Copyright 2005 - 2015 - Tous droits réservés

Ce forum est destiné aux sapeurs pompiers et passionnés.
Tous les logos et marques sont des propriétés respectives.
Toute copie entière ou partielle de ce site peuvent faire l'objet de poursuite judiciaire.
Les propos tenus sont de la responsabilité de leurs auteurs.
Forum-pompier.com est déclaré à la cnil sous le numéro 1112890
Powered by phpBB © 2001, 2011 phpBB Group