Pompiers
Accueil  •  FAQ  •  Contact  •  Liste des Membres  •  Vos départements  •   S'inscrire sur Forum Pompier  •   Messages Privés  •   Connexion
Forum Pompier : le forum dédié au métier de sapeur-pompier

Vous ne pouvez pas participer car vous n'êtes pas inscrit : inscription gratuite !
Reims: Un pyromane condamné à 4 ans ferme


Voir le sujet suivant
Voir le sujet précédent
Répondre au sujet
Auteur Message
lolofd
Fidèle
Fidèle


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 29 Oct 2009
Messages: 220
Localisation: Par la

MessagePosté le: 20 Jan 2010, 21:29 Répondre en citant Revenir en haut de page

F. B. a, hier, comparu devant le tribunal correctionnel pour avoir, le 15 novembre dernier, incendié un local à ordures au 14, boulevard Dieu-Lumière à Reims.
Le feu s'était propagé rapidement dans la cage d'escalier par les gaines électriques et d'importantes fumées avaient pénétré dans les 35 appartements de l'immeuble. Les sapeurs-pompiers, très rapidement sur place, avaient dû évacuer 26 personnes de l'immeuble et en transporter 13 vers le centre hospitalier car elles avaient été intoxiquées par les fumées.
À l'époque, la police n'avait pas beaucoup de pistes. Mais quelques jours plus tard, le jeune homme - qui lit le journal régional - se rend compte que le feu de poubelles qu'il a allumé avait eu des conséquences très importantes. Il adresse alors à la police un courrier dans lequel il avoue les faits.
Hier, F. B. a raconté comment il avait été excédé, la veille des faits, par des insultes de la part des collègues du restaurant dans lequel il effectuait un stage. Ne supportant plus ces moqueries, il avait erré durant la nuit et, le lendemain, vers 8 heures, avait décidé d'incendier le local à ordures repéré boulevard Dieu-Lumière.
Juste après avoir mis le feu à l'aide d'une boîte d'allumettes, le jeune homme est allé « arbitrer un match de foot », sans plus se préoccuper de son geste. « Je me rends compte que j'aurais pu tuer quelqu'un », a confié hier le jeune prévenu à la barre du tribunal correctionnel. Dans son dos, de nombreuses victimes, assises sur plusieurs bancs, écoutent avec étonnement ses explications. « Je voulais arrêter mon stage, être arrêté par la police, pour pouvoir arrêter de travailler. »

Déjà condamné :

Mais F. B. n'en était pas à son coup d'essai. Le 22 septembre 2009, il a, en effet, été condamné par le tribunal correctionnel de Reims à cinq mois de prison avec sursis et mise à l'épreuve… pour des incendies criminels. Un expert psychiatre, qui a examiné l'incendiaire, a estimé qu'il ne « souffrait pas, au moment des faits, de troubles ayant altéré ou aboli son discernement ». Le médecin psychiatre a également relevé que F B « a été victime de harcèlement psychique au travail et, en raison de difficultés relationnelles évidentes, n'a pas su demander de l'aide ».
De nombreuses victimes avaient fait le déplacement à l'audience. La plupart, représentées par leurs avocats ont demandé le renvoi de l'affaire afin d'évaluer leur préjudice. Une femme est venue raconter comment, aujourd'hui encore, elle a « peur de tout, tout le temps ». Un autre occupant, malvoyant, s'est dit « heureux que les sapeurs-pompiers soient venus me chercher pour m'évacuer. Sinon, je ne serais peut-être pas vivant ». Le préjudice final sera très élevé, le syndic de l'immeuble estime déjà le sien à environ 200 000 euros.
Le procureur de la République Fabrice Belargent rappelle que le jeune homme a été condamné quelques semaines seulement avant l'incendie, pour des faits similaires. « Et il a recommencé. Je veux bien que l'on parle de sa détresse psychologique, mais dans cette affaire, on est au-delà. Qui nous dit qu'il ne recommencera pas à sa sortie de prison ? Il faut préserver l'intégrité de nos concitoyens. On a frôlé la catastrophe ce jour-là. »
Il requiert cinq ans de prison ferme, un suivi socio-judiciaire de dix ans et une interdiction de séjour à Reims pendant cinq ans. Me Régnier avait la lourde tâche de défendre FB. Elle a demandé aux magistrats de « ne pas le rayer de la société, ni de déplacer le problème ». Pour elle, ce sont « les carences affectives » dont a souffert le prévenu qui l'ont conduit à la pyromanie.
Le tribunal a condamné F B à quatre ans de prison ferme. Il a ordonné un suivi socio-judiciaire de cinq ans, avec obligation de soins, obligation de travailler et d'indemniser les victimes. Si ce suivi n'est pas respecté, la peine supplémentaire à effectuer sera de deux
années.



source L'union

_________________
CCH sarcounet ...
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé




Montrer les messages depuis:      
Répondre au sujet
Autres sujets de discussions
Pyromane le 07/08/2005
CIS Davézieux (07): Centre fermé et chef radié le 22/08/2007
[Marchés publics] Tranche Ferme et Conditionnelle ? le 13/02/2009
appareil respiratoire circuit fermé FENZY 66 et 55 le 08/02/2010
site fermé le 19/06/2008
Un pompier pyromane interpellé dans le Var le 11/08/2005
tout pompier est pyromane? le 21/10/2005
[Intervention] Une souris pyromane le 13/01/2006


 Sauter vers:   

Reims: Un pyromane condamné à 4 ans ferme


Voir le sujet suivant
Voir le sujet précédent
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum

pompier



.:: Forum Pompier : forum dédié au métier de sapeur pompier ::.
Création / Gestion : Evoclic - Copyright 2005 - 2015 - Tous droits réservés

Ce forum est destiné aux sapeurs pompiers et passionnés.
Tous les logos et marques sont des propriétés respectives.
Toute copie entière ou partielle de ce site peuvent faire l'objet de poursuite judiciaire.
Les propos tenus sont de la responsabilité de leurs auteurs.
Forum-pompier.com est déclaré à la cnil sous le numéro 1112890
Powered by phpBB © 2001, 2011 phpBB Group