Pompiers
Accueil  •  FAQ  •  Contact  •  Liste des Membres  •  Vos départements  •   S'inscrire sur Forum Pompier  •   Messages Privés  •   Connexion
Forum Pompier : le forum dédié au métier de sapeur-pompier

Vous ne pouvez pas participer car vous n'êtes pas inscrit : inscription gratuite !
conduite à tenir en cas de TS


Voir le sujet suivant
Voir le sujet précédent
Répondre au sujet
Auteur Message
T-O-M-T-O-M
Nouvelle recrue
Nouvelle recrue


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 31 Mar 2010
Messages: 15
Localisation: rhône

MessagePosté le: 25 Aoû 2010, 14:24 Répondre en citant Revenir en haut de page

Pinponmomo a écrit:

En résumé, vous arrivez sur une TS, vous vous occupez de la victime et c'est tout ! Vous ne touchez à rien. Vous essayez de ne rien déplacer, rien toucher sans vos gants, etc... S'il y a un couteau, n'y touchez pas (ou bien s'il est contre la victime, déplacez le avec vos gants très soigneusement et indiquez son emplacement d'origine à la gendarmerie). S'il y a une lettre, n'y touchez pas et indiquez son emplacement à la gendarmerie.
Apparemment une TS est considérée comme "scène de crime" jusqu'à qu'il ait été prouvé que c'était bien une TS.

smile_coolman


je te remercie de ta réponse. c'était essentiellement cela que je demandais. merci à vous tous
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé
Téch'
Passionné accro
Passionné accro


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 24 Juin 2009
Messages: 1608

MessagePosté le: 25 Aoû 2010, 14:53 Répondre en citant Revenir en haut de page

Juju ! a écrit:
Téch' a écrit:
Juste une question de compréhension...

S'il y a mort, ce n'est plus une TS, si ? Big_sourire




Ah ben si, c'est une tentative réussie ! Big_sourire


Donc ca devient un suicide, et plus une tentative...

@+

_________________
Pour l'honneur et les vacations !
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé
tails38
Passionné accro
Passionné accro



Inscrit le: 16 Mai 2009
Messages: 1113

MessagePosté le: 25 Aoû 2010, 16:14 Répondre en citant Revenir en haut de page

babou35 a écrit:
loky a écrit:
si les forces de l'ordre sont sur les lieux (se qui m'étonne pour une TS)


Il n'est pourtant pas rare de voir la PM ou GN sur les lieux d'une TS.

Il peut y avoir un doute sur les faits (homicide), ou si le médecin SMUR met un obstacle médico-légal !

Sans compter si l'intervention doit avoir lieux avec ouverture de porte. Les forces de l'ordre doivent également être présentes.

Etre prevenues ;)
Pas présente.
Pour un PNRPAA tu attend pas la PN ou GN qui peut mettre 45min a venir (du vécu)
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé
Arès
Invité






MessagePosté le: 25 Aoû 2010, 17:24 Répondre en citant Revenir en haut de page

Bonjour,

Pour aller un peu plus loin, toute intervention ou il a des faits particuliers (TS ou suspicion agression ou crimes) il faut faire ce que l'on appel un "gel des lieux". A savoir donc :
- limiter les accès aux lieux
- Ne rien déplacer
- Conserver toute indices potentiels
- Porter des gants
- Garder en mémoire la position des objets, de la victimes etc... (si on est obligé de bouger quelques choses)
- Demander les FDO si elles ne sont pas aux départs.
- Ne donner aucunes infos (se contenter du strict minimum, même pour la famille)

Concernant plus particulièrement une éventuelles lettres lors d'une TS ou d'un suicide, laisser faire les FDO. ça évitera d'éventuels soucis.

Et choses tout bête, lors d'une ouverture de porte, faites attention : repérer ou sont les clés (portes fermés de l'intérieur ou non, par exemple !)

Et comme toujours, bien rendre compte au chef d'agrès, qui lui transmettra aux FDO.


PS: je confirme la note de service à ce sujet, émise par le SDIS22 il y a peu.

Cordialement,
loky
Nouvelle recrue
Nouvelle recrue


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 09 Aoû 2010
Messages: 35
Localisation: Var (Cotignac)

MessagePosté le: 26 Aoû 2010, 09:48 Répondre en citant Revenir en haut de page

Nico.coef a écrit:
Bonjour,

Pour aller un peu plus loin, toute intervention ou il a des faits particuliers (TS ou suspicion agression ou crimes) il faut faire ce que l'on appel un "gel des lieux". A savoir donc :
- limiter les accès aux lieux
- Ne rien déplacer
- Conserver toute indices potentiels
- Porter des gants
- Garder en mémoire la position des objets, de la victimes etc... (si on est obligé de bouger quelques choses)
- Demander les FDO si elles ne sont pas aux départs.
- Ne donner aucunes infos (se contenter du strict minimum, même pour la famille)

Concernant plus particulièrement une éventuelles lettres lors d'une TS ou d'un suicide, laisser faire les FDO. ça évitera d'éventuels soucis.

Et choses tout bête, lors d'une ouverture de porte, faites attention : repérer ou sont les clés (portes fermés de l'intérieur ou non, par exemple !)

Et comme toujours, bien rendre compte au chef d'agrès, qui lui transmettra aux FDO.


PS: je confirme la note de service à ce sujet, émise par le SDIS22 il y a peu.

Cordialement,


tu as tout a fait raison c'est arriver a un équipage de ma caserne ya 10 ans il partent pour une TS (le mec c'est pendu dans les chiotes) ils arrivent dépende le pendu (oui ils avaient encore le droit), bon il est mort !!

10 ans plus tard ils sont appelés comme témoin dans un procès parce que au final c'est peut être pas un suicide (et ça en été pas un)!!

la question qui tue pour le chef d'agrès de l'époque, "la porte était fermé de l'intérieur ou de l'extérieur" (bon il a pas put répondre parce que il avait pas fait gaffe et que ça remonte a 10 ans)!!!

donc faite bien gaffe a tout les petits signes pare que dans des cas comme ça, ça peut être utile !!

et je rajouterai faite gaffe quand vous toucher la personne, parce que dans cette histoire en dépendant le mec y'a un SP qui a laisser une trace de ceinturon sur le corps, mais à l'époque impossible de savoir si l'hématome venait d'une bagarre avant ou du fait que quand les pompiers l'avait dépendu il y avait eu un choc quelque part !!
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé
Baptiste211
Passionné
Passionné



Inscrit le: 11 Jan 2010
Messages: 407

MessagePosté le: 26 Aoû 2010, 12:53 Répondre en citant Revenir en haut de page

Bonjour,

Quelles sont les particularités d'intervention sur personne pendue?

On coupe et on entame RCP ou on le laisse accroché à sa corde etc?

Car pour moi c'est un contexte particulier pour un non-SP qui se pose des questions.
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé Photos pompiers du membre Baptiste211
Téch'
Passionné accro
Passionné accro


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 24 Juin 2009
Messages: 1608

MessagePosté le: 26 Aoû 2010, 13:16 Répondre en citant Revenir en haut de page

S'il est raide, il n'est plus fondamental de le décrocher (ou si le chien a déjà mangé tout le jambon qu'il pouvait atteindre...).
S'il ne l'est pas encore, ca peut être sympa pour lui de le décrocher et d'essayer quelque chose.

@+
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé
fafoutch
Passionné
Passionné


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 02 Fév 2010
Messages: 419
Localisation: en ovalie

MessagePosté le: 26 Aoû 2010, 14:08 Répondre en citant Revenir en haut de page

loky a écrit:

et je rajouterai faite gaffe quand vous toucher la personne, parce que dans cette histoire en dépendant le mec y'a un SP qui a laisser une trace de ceinturon sur le corps, mais à l'époque impossible de savoir si l'hématome venait d'une bagarre avant ou du fait que quand les pompiers l'avait dépendu il y avait eu un choc quelque part !!


Je veux pas jouer aux experts mais une chose me choque:

Si un SP laisse une trace d'hématome en descendant le pendu, qui dit hématome dit circulation ????? non??
Qui dit circulation!!!!!!!! dit pas mort ???? oups smile_hello

Une chose est sur, si la victime présente un état de raideur cadavérique, pas possibolité d'hématome.

Un médecin SVP pour éclairer ma lanterne

_________________
ça en 1, et puis aussi ça, niveau 2
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé
loky
Nouvelle recrue
Nouvelle recrue


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 09 Aoû 2010
Messages: 35
Localisation: Var (Cotignac)

MessagePosté le: 26 Aoû 2010, 15:47 Répondre en citant Revenir en haut de page

fafoutch a écrit:

Si un SP laisse une trace d'hématome en descendant le pendu, qui dit hématome dit circulation ????? non??
Qui dit circulation!!!!!!!! dit pas mort ????


t'a raison je me suis mal exprimé en gros en le dépendant le ceinturon a laisser une trace sur le corp du pendu, je me suis un peu trop avancer en employant direct hématome !! smile_gene

mais je suis sur qu'il y a eu trace qui ressembler a une trace de coup, le CA ce jour la c'était mon père smile_uuh
donc on a put en parler longuement de cette inter et des répercussion !!!


Dernière édition par loky le 27 Aoû 2010, 07:26; édité 1 fois
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé
fafoutch
Passionné
Passionné


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 02 Fév 2010
Messages: 419
Localisation: en ovalie

MessagePosté le: 26 Aoû 2010, 16:28 Répondre en citant Revenir en haut de page

OK loky "traces " ça me vas bien smile_top
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé
supskeet
Nouvelle recrue
Nouvelle recrue



Inscrit le: 01 Nov 2009
Messages: 37

MessagePosté le: 27 Oct 2010, 12:41 Répondre en citant Revenir en haut de page

Pour faire court:

Concernant les termes de tentatives de suicides, de tentative d'autolyse, d'intox méd volontaire... Dans l'absolue, et hormis dans le cas exclusif d'une victime consciente vous relatant le pourquoi du comment, nous ne sommes aucunement en mesure d'identifier une TS d'une intox médicamenteuse involontaire. Il s'agit du coup d'une "suspicion d'intox méd".

Nous n'avons aucunement à fouiller le domicile et à prendre en charge la famille: soit la victime est consciente, pas de toubib à l'horizon, et la victime aura déjà pris soin de briefer sa famille quant à son mal-être, soit la victime est inconsciente, auquel cas nous faisons notre boulot de secouriste et le toubib se chargera du volet relation humaine avec la famille, c'est de son domaine exclusif de compétence.

Pour le reste des sujets annexes abordés dans le topic:
1/ Au sujet des ouvertures de porte: L'appel et donc le ticket de départ nous permet de fracturer une propriété privée, et ce légalement, de par "l'état de nécessité" (Art. 122-7 du Code Pénal). La sécurisation des locaux à notre départ est du domaine régalien des pouvoirs de police du Maire! Donc finalement il est presque plus normal de faire avertir les services techniques que les forces de l'ordre. Dans l'Essonne le chef de groupement de gendarmerie à même retransmis à ses brigades une note de la Direction de la GN interdisant à ses équipages de se rendre sur des ouvertures de porte. Que ces situations puissent perdurer en fonction des chefs de groupement et des relations entretenues avec certains maires reste envisageable.

2/ Concernant le "gel" des scènes d'intervention: le fond du problème est que toute intervention est potentiellement sensible: qu'il s'agisse d'incendie, de secours à personne, d'accident... D'un autre côté nous sommes tenus à une obligation de moyen, et tentons de travailler en sécurité. Ainsi nous sommes par exemple obligé de fracturer l'entrée d'un entrepôt en flamme. Mais il serait particulièrement intéressant de noter notamment dans le rapport d'intervention toutes les actions menées (ex: "Avons pratiqué l'ouverture d'un accès par le rideau véhicule situé au nord du bâtiment au moyen de la scie circulaire. Une fois dans l'entrepôt avons procédé à l'établissement de 2 LDV 500 supplémentaires". Ainsi vous êtes propre pour le jour où vous comparaissez 10 ans plus tard au sujet de l'incendie. Par ailleurs en ce qui me concerne (et j'admets que les interventions sont moins nombreuses qu'au VSAV1 de Saint Nazaire), en tant que chef de groupe: je m'astreins à décrire de manière précise mais concise la situation dans chacun de mes messages, et ceux-ci sont toujours écris avant d'être transmis au CODIS. Et je conserve mes écrits...
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé
BLAST
Nouvelle recrue
Nouvelle recrue



Inscrit le: 30 Oct 2011
Messages: 4

MessagePosté le: 30 Oct 2011, 11:36 Répondre en citant Revenir en haut de page

Que feriez vous si vous avez un doute face a un suicide ?
Si la siuation vous inspire des doutes sur l acte volontaire.
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé
gremi2
Habitué
Habitué


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 15 Avr 2010
Messages: 118
Localisation: crest

MessagePosté le: 30 Oct 2011, 13:56 Répondre en citant Revenir en haut de page

et bin demande de force de l'ordre sur les lieux,.... non?
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé
BLAST
Nouvelle recrue
Nouvelle recrue



Inscrit le: 30 Oct 2011
Messages: 4

MessagePosté le: 30 Oct 2011, 14:05 Répondre en citant Revenir en haut de page

les forces de l ordre et le smur sont au départ mais pas encore arrivé.
Peut on prendre une photo(portable) avant tout acte de prompt secours?
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé
leretraitédu13
Passionné
Passionné


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 04 Fév 2011
Messages: 431

MessagePosté le: 30 Oct 2011, 14:46 Répondre en citant Revenir en haut de page

hub8 a écrit:
Bonjour,
babou35 a écrit:
Sans compter si l'intervention doit avoir lieux avec ouverture de porte. Les forces de l'ordre doivent également être présentes.


C'est faux, ce sont souvent les chefs d'agrès qui ont besoins de se rassurer.
Nous intervenons suite à un appel de demande de secours qui a été considéré par un opérateur du CODIS comme nécessitant une intervention.
C'est pourquoi nous avons la possibilité de procéder à l'ouverture de porte et le cas échéant de manière forcée. Ceci afin d'éviter la non assistance à personne en danger sachant qu'il y a eu demande.
La seule obligation est d'avoir un représentant des forces de l'ordre ou bien de la mairie avant de quitter les lieux de l'intervention pour sécuriser les biens.

Concernant le SDIS 22, un note émanent du CODIS a clarifiée cette situation.

Concernant le sujet, la recherche de lettre n'est pas de notre ressort nous sommes là pour porter secours (demande de renseignements sur les informations nécessaires au bilan puis aux gestes de secours adaptés et recherche des boites de médicaments dans le cas d'une TS med).
Si on tombe, de manière fortuite, sur la lettre d'adieu, tout dépend la situation : si les forces de l'ordre sont présentes ou bien en transit, en tant que chef d'agrès je leur la réserve ne connaisssant pas la situation réelle et notamment l'implication de la famille dans la situation (tu n'es pas à l'abri d'une situation avec doute sur un homicide).

Si pas de forces de l'ordre, je la réserve au médecin (SP, SMUR ou bien généraliste) qui sera à même de la présenter à la famille de manière adaptée surtout si c'est le médecin traitant.

Amicalement


supskeet a écrit:
Pour faire court:

1/ Au sujet des ouvertures de porte: L'appel et donc le ticket de départ nous permet de fracturer une propriété privée, et ce légalement, de par "l'état de nécessité" (Art. 122-7 du Code Pénal). La sécurisation des locaux à notre départ est du domaine régalien des pouvoirs de police du Maire! Donc finalement il est presque plus normal de faire avertir les services techniques que les forces de l'ordre. Dans l'Essonne le chef de groupement de gendarmerie à même retransmis à ses brigades une note de la Direction de la GN interdisant à ses équipages de se rendre sur des ouvertures de porte. Que ces situations puissent perdurer en fonction des chefs de groupement et des relations entretenues avec certains maires reste envisageable.


comment évaluer vous le fameux état de nécessiter comme vous dites , le code pénal est très clair sur ce point, pour ouvrir une porte il faut être absolument certain qu'il y a bien une victime derrière la porte sinon L'ouverture de porte doit se faire en présence d'un officier de police judiciaire SAUF (et oui, il y a un sauf) si le danger est caractérisé, et imminent (victime qui menace de se suicider, gémissements, appels au secours)

Et on préferera casser une fenetre qu'une porte, pour eviter des intrusiosn apres l'intervention

CODE PENAL
(Partie Législative)


Article 432-8

(Ordonnance nº 2000-916 du 19 septembre 2000 art. 3 Journal Officiel du 22 septembre 2000 en vigueur le 1er janvier 2002)

Le fait, par une personne dépositaire de l'autorité publique ou chargée d'une mission de service public, agissant dans l'exercice ou à l'occasion de l'exercice de ses fonctions ou de sa mission, de s'introduire ou de tenter de s'introduire dans le domicile d'autrui contre le gré de celui-ci hors les cas prévus par la loi est puni de deux ans d'emprisonnement et de 30000 euros d'amende.


les sp ne sont tenus de procéder aux ouvertures de portes qu'en cas d'urgence ou de nécessité publique", à défaut serrurier, etc....

L'article 432-8 du nouveau code pénale protège en effet l'inviolabilité du domicile mais l'ouverture de porte est possible si :

1/ En cas de risque de non assistance à personne en danger avérer(victime visible par une fenêtre,réponse faible au appel verbaux....),
2/ En cas de trouble manifeste de l'ordre public (fuite d'eau, acte de violence conjugale etc...)
3/ en cas d'incendie, même si refus des occupants, en cas de resistance flagrante des occupants bah !... : police, maire,....

_________________
retraité des volontaires après 20 ans de bon et loyaux service
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé




Montrer les messages depuis:      
Répondre au sujet
Autres sujets de discussions
[Conduite] Pompier flashé ! le 10/11/2006
[Deja Traité, réponse apportée]Conduite du VSAB le 29/08/2007
Conduite de VSAB le 30/08/2008
Etude évaluant la conduite en urgence le 06/02/2009
Conduite des engins du SDIS le 16/12/2009
Formation Conduite VL et guidage le 10/03/2010
Conduite des VSAV au sein du SDIS 57 le 25/04/2013
la conduite le 26/02/2006


 Sauter vers:   

conduite à tenir en cas de TS


Voir le sujet suivant
Voir le sujet précédent
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum

pompier



.:: Forum Pompier : forum dédié au métier de sapeur pompier ::.
Création / Gestion : Evoclic - Copyright 2005 - 2015 - Tous droits réservés

Ce forum est destiné aux sapeurs pompiers et passionnés.
Tous les logos et marques sont des propriétés respectives.
Toute copie entière ou partielle de ce site peuvent faire l'objet de poursuite judiciaire.
Les propos tenus sont de la responsabilité de leurs auteurs.
Forum-pompier.com est déclaré à la cnil sous le numéro 1112890
Powered by phpBB © 2001, 2011 phpBB Group