Pompiers
Accueil  •  FAQ  •  Contact  •  Liste des Membres  •  Vos départements  •   S'inscrire sur Forum Pompier  •   Messages Privés  •   Connexion
Forum Pompier : le forum dédié au métier de sapeur-pompier

Vous ne pouvez pas participer car vous n'êtes pas inscrit : inscription gratuite !
L'AMUF attaque les VLI via un communiqué de presse.


Voir le sujet suivant
Voir le sujet précédent
Répondre au sujet
Auteur Message
lolofd
Fidèle
Fidèle


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 29 Oct 2009
Messages: 220
Localisation: Par la

MessagePosté le: 03 Fév 2011, 15:43 Répondre en citant Revenir en haut de page

Les medecins urgentistes critiquent via leur association , les VLI des Sapeurs Pompiers.


L’AMUF alerte la population française sur une dérive grave de la prise en charge des urgences extra–
hospitalières, avec à la clé une perte de chances pour les victimes :
des véhicules rapides armés par des infirmiers travaillant sur protocole vont remplacer les SMUR, véhicules de
réanimation avec médecins spécialisés.
• Les Véhicules Légers Infirmiers (V.L.I.) du service de santé et de secours des pompiers se multiplient sur
le territoire et les lignes de gardes de médecins d’intervention SMUR ou de régulation sont fermées jour
après jour.
Le système français des SAMU, Centres 15 et SMUR que la moitié des pays développés ont mis en oeuvre, est
devenu trop cher pour nos décideurs, qui tentent depuis 5 ans d’explorer les modèles américain, suédois, israélien
qui fonctionnent avec des « Paramedics » : Super ambulanciers ou infirmiers.
Les V.L.I. sont ainsi déployés par les pompiers sur des territoires surmédicalisés, basées au plus près des SMUR,
comme sur la Côte d’Azur, laboratoire d’expériences à grande échelle à l’insu des usagers.
L’AMUF dénonce l’hypocrisie des autorités de santé et du comité d’experts qui valide les protocoles de ces
V.L.I., en cachant la vérité aux médecins urgentistes et aux usagers.
Parmi ces experts, outre les représentants des pompiers, nous retrouvons les organisateurs du Congrès Urgences qui
tiennent à leur public un tout autre discours.
L’AMUF a donc pris la décision de ne valider aucun protocole infirmier, jusqu’à ce que :
- un moratoire concerté sur l’arrêt des fermetures des SMUR et des lignes de gardes de régulation médicale
dans les Centres 15 soit validé,
- le référentiel commun redevienne la règle des modalités d’implantation des VLI sur les territoires (zones où
le maillage SMUR existant est insuffisant pour assurer la prise en charge dans un délai acceptable d’une
détresse vitale).
P/O Le CA de l’AMUF
Patrick PELLOUX Dr Luc TERRAMORSI - Nice
Président de l’AMUF Membre du Conseil d’Administration de l’AMUF
Régis GARRIGUE – Lille
Secrétaire Général adjoint de l’AMUF
Communiqué de Presse AMUF
21 janvier 2011





Voici la réponse des ISP via leur Association :

Association
Nationale des
Infirmiers de
Sapeurs
Pompiers
Association régie par la loi du 1er juillet 1901
Enregistrée à la Préfecture du Val de Marne
Lieu Dit La Saussière http://www.infirmiersapeurpompier.com
03210 MEILLERS
1
Meillers, le 24 janvier 2011
Le Président
Monsieur le président de l’AMUF
Messieurs les administrateurs de l’AMUF,
Messieurs,

C’est avec une grande attention que nous avons lu votre communiqué de presse
concernant, une fois de plus, les infirmiers de sapeurs-pompiers. Puisque nous sommes la
cible de vos propos, vous nous permettrez cette réponse.
Tout d’abord acceptez nos félicitations pour la qualité de votre discours démagogique
et suffisamment alarmiste (peut-être un peu trop classique à force). Vous jouez parfaitement
votre rôle d’association syndicale caricaturale pour susciter des adhésions mais n’attendez
pas d’obtenir celle de la population contre les ISP, il y a peu de chance que cela fonctionne.
En effet, personne n’est dupe et même dans les rangs des urgentistes coeur de cible
de vos adhérents, tout le monde sait que celui qui a la charge d’adapter la réponse à l’appel
de détresse est bien le médecin régulateur1. L’envoi d’un ISP n’empêche en rien l’envoi d’un
SMUR surtout quand le centre de décision est au CRRA 15.
Quel médecin régulateur, sous prétexte que le CTA déclenche une VLI en départ
réflexe de proximité, retiendrait une équipe SMUR disponible à sa base s’il sait que la
réponse adaptée à la situation est médicale ? Vous savez donc pertinemment que lorsque
vos collègues urgentistes au CRRA 15 sollicitent l’envoi d’une VLI au CTA c’est que la
réponse la plus appropriée est paramédicale ou qu’il y a carence de SMUR.
Alors oui nous partageons vos inquiétudes quand à la fermeture des SMUR.
Les ISP sont un maillon complémentaire entre la prise en charge secouriste et la médicalisation.
Nous connaissons nos forces et nos limites en tant que professionnels responsables et ne
croyiez pas que nous sabrons le champagne à chaque évocation de fermeture ou de
diminution des ressources médicales pré hospitalières. C’est bien le contraire.
Dans la mission partagée de l’AMU entre les SAMU et les SSSM des SDIS, c’est
bien la complémentarité que nous recherchons et cette complémentarité revêt un triple
aspect :

- Territorial : La globalité du territoire départemental doit être couverte, de manière
équitable pour l’ensemble de nos concitoyens, par une réponse médicale à l’urgence
respectant les délais fixés par le CODAMUPS. Cette réponse doit s’articuler autour
des SMUR, des médecins du SSSM, des médecins correspondants SAMU et des
Infirmiers de sapeurs-pompiers. Le tout en respectant les délais édictés, l’égalité
d’accès aux soins, la notion de continuité de service, principes fondateurs du service
public et en introduisant la notion d’efficience qui peut passer par l’absence de
médecin dans des cas identifiés et précis.

- Technique : Les prérogatives des secouristes se sont développées au sein des SDIS
(notamment grâce aux SSSM) pour un bénéfice dans la prise en charge des victimes
mais l’écart est encore trop grand entre ces gestes et la médicalisation pratiquée par
les SMUR. Il existe en effet de très nombreuses interventions ne nécessitant pas une
équipe de réanimation mais pour lesquels les secouristes et les ambulanciers sont
désarmés. Il s’agit par exemple de la prise en charge de la douleur dans certains cas
de chute ou de traumatisme, de cas précis d’interruptions de traitement et notamment
en cas de crise naissante, des corrections de certains troubles métaboliques évidents
(hypoglycémie)…L’infirmier offre alors une alternative à la médicalisation efficace et à
moindre coût pour la collectivité

- Numéraire : La diminution de la ressource médicale, le vieillissement de la
population, le désengagement de certains médecins dans le cadre de la permanence
des soins ainsi que l’augmentation du nombre de transferts inter hospitaliers ont un
impact réel sur la disponibilité des SMUR. Cette situation aboutirait largement à une
sous prise en charge médicale ou un retard important d’accès à la médicalisation
sans la présence d’un infirmier de sapeurs pompiers réalisant des protocoles. Enfin,
les exemples ne manquent pas concernant l’aide à la médicalisation où, le temps
d’une intervention, l’ISP intègre l’équipe de SMUR pour permettre la prise en charge
de plusieurs victimes simultanément
Nous observons par contre une divergence sur la généralisation volontaire de vos
propos.
En effet, plusieurs départements sont touchés par les diminutions de lignes de SMUR
financées par les ARS lorsqu’ils n’atteignent pas un quota de sorties suffisant alors même
que les SDIS n’ont pas mis en oeuvre de VLI ou d’ISP sur leur secteur de premier
appel. Il n’y a donc pas de lien de cause à effets. L’origine est ailleurs et vous le savez très
bien.
Si votre soucis est d’alerter la population sur les carences de son système de soins et
de secours, ne vous trompez pas de cibles. Vous savez pertinemment que nous avons tous
une place dans la réponse adaptée que vous avez cautionnée en participant et validant les
travaux de la commission quadripartite aboutissant au référentiel SAP-AMU3.
Nous avons l'habitude de vous lire accuser le SSSM et ses ISP de nombreux maux
mais allez-vous aussi bientôt nous mettre sur les épaules la faim dans le monde, les prises
d’otage de Français au Niger ou encore le réchauffement climatique ?


Merci de modérer vos propos et notamment en les argumentant sérieusement, car
vous jouez dangereusement sur le terrain de la diffamation et de la calomnie.
Veuillez recevoir, Monsieur le Président et messieurs les administrateurs,
l’expression de nos cordiales salutations.
Stéphane ROCH




Désolé c'est un copier coller, petit probleme de syntaxe par moment @+

_________________
CCH sarcounet ...

Dernière édition par lolofd le 03 Fév 2011, 18:20; édité 3 fois
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé
tails38
Passionné accro
Passionné accro



Inscrit le: 16 Mai 2009
Messages: 1113

MessagePosté le: 03 Fév 2011, 15:58 Répondre en citant Revenir en haut de page

J'aime bien la réponse des ISP Big_sourire
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé
lolofd
Fidèle
Fidèle


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 29 Oct 2009
Messages: 220
Localisation: Par la

MessagePosté le: 03 Fév 2011, 16:17 Répondre en citant Revenir en haut de page

tails38 a écrit:
J'aime bien la réponse des ISP Big_sourire


Hello

C'est vrai, pas d'agression ni d'insultes ! On parle bien ici d'une complémentarité des moyens, mais cela crée de la jalousie on dirait ....
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé
Shrulk
Modérateur
Modérateur


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 25 Fév 2006
Messages: 8321

MessagePosté le: 03 Fév 2011, 18:49 Répondre en citant Revenir en haut de page

Salut,

Très bonne réponse en effet des ISP. smile_top

Il est évident qu'ils ont leur place dans le système.

Rappelons également que les premiers "acteurs" à avoir médicalisés des interventions sont les SP...

Bye.

_________________
Le site web consacré aux sapeurs-pompiers de Saint-Symphorien sur Coise
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privéVisiter le site web de l'utilisateur Photos pompiers du membre Shrulk
brembored
Référent ENGINS
Référent ENGINS


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 07 Juin 2005
Messages: 12052
Localisation: Rhône-Alpes

MessagePosté le: 03 Fév 2011, 18:50 Répondre en citant Revenir en haut de page

Je me marre...
A quoi sert de mobiliser un SMUR a 3 ou 4 personnes pour un protocole douleur?
Et en terme de répartition géographique, n'en parlons meme pas... Vu le nombre d endroits de notre bon pays où le SMUR le plus proche est a 30 voire 45 min, excusez nous de vous dire que votre Gueguerre du monopole est une sacrée foutaise et qu'on est bien content de voir arriver un ISP en seulement 10 ou 15 min...

_________________
Sauvons les CPI http://opti-secours.over-blog.fr/
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé Photos pompiers du membre brembored
Tipi007
Fidèle
Fidèle


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 24 Juil 2008
Messages: 292
Localisation: Angers / Saint Malo

MessagePosté le: 04 Fév 2011, 16:49 Répondre en citant Revenir en haut de page

salut,

bah moi je suis plutot d'accord avec les urgentistes!
c'est évidemment pour une question de cout que l'on a ces VLI ! par contre a nous pompier ca nous plombe les budget alors que celui du 3SM s'envole.
il faut que les ISP restent une reponse dans les coins isolés ou c'est utile pour un gain de temps,
pas une machine a bouffer des vacations pour toutes les jeunes infirmiere sans aucune fibre pomplard, qui voient la un super moyen d'arrondir les fins de mois.
Quand je vois notre VLS partir a plus de 40 min de route pour un protocole douleur... ca me fait rire jaune en pensant au pauvre gars qui attend la vls en se tordant de douleur alors que soit disant les ISP represente les soins de proximité!

les urgentistes ne critiquent pas les ISP dans leur article si vous lisez bien, ils proteste contre la fermeture de SMUR, et pour que la répartition des moyens infirmier sapeur pompier soit judicieusement répartie. ce qui est loin d'etre toujours le cas.
En revanche sur le désengagement des medecins en zone rural la reponse des infirmier est objective, mais quel petit CPI aujourd'hui peut se venter d'avoir des ISP dans son centre pret a intervenir en astreinte comme les SPV ruraux?! generalement la ils sont vbeaucoup moins interressé ...

Alors sachons écouter les uns et les autres et chacun sa place dans la chaine.Ne sabrons pas notre service publique !

amitiés


Dernière édition par Tipi007 le 04 Fév 2011, 16:55; édité 1 fois
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé Photos pompiers du membre Tipi007
SQUAD61
Passionné
Passionné


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 04 Nov 2009
Messages: 388
Localisation: Ille et Vilaine

MessagePosté le: 04 Fév 2011, 16:50 Répondre en citant Revenir en haut de page

SPV-SDIS69 a écrit:
Salut,

Très bonne réponse en effet des ISP. smile_top

Il est évident qu'ils ont leur place dans le système.

Rappelons également que les premiers "acteurs" à avoir médicalisés des interventions sont les SP...

Bye.


C'est vrai ça, ce sont les SP a avoir commencé les médicalisations ( la BSPP avec sa première AR en 1967 )

Les SAMU ont peur de fermer progressivement, ça se comprend, mais de la à se venger sur les ISP qui sont l'avenir dans la PARAMEDICALISATION et j'insiste bien la dessus, c'est fort !
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé
tails38
Passionné accro
Passionné accro



Inscrit le: 16 Mai 2009
Messages: 1113

MessagePosté le: 04 Fév 2011, 17:22 Répondre en citant Revenir en haut de page

Tipi007 a écrit:
salut,

bah moi je suis plutot d'accord avec les urgentistes!
c'est évidemment pour une question de cout que l'on a ces VLI ! par contre a nous pompier ca nous plombe les budget alors que celui du 3SM s'envole.
il faut que les ISP restent une reponse dans les coins isolés ou c'est utile pour un gain de temps,
pas une machine a bouffer des vacations pour toutes les jeunes infirmiere sans aucune fibre pomplard, qui voient la un super moyen d'arrondir les fins de mois.
Quand je vois notre VLS partir a plus de 40 min de route pour un protocole douleur... ca me fait rire jaune en pensant au pauvre gars qui attend la vls en se tordant de douleur alors que soit disant les ISP represente les soins de proximité!

les urgentistes ne critiquent pas les ISP dans leur article si vous lisez bien, ils proteste contre la fermeture de SMUR, et pour que la répartition des moyens infirmier sapeur pompier soit judicieusement répartie. ce qui est loin d'etre toujours le cas.
En revanche sur le désengagement des medecins en zone rural la reponse des infirmier est objective, mais quel petit CPI aujourd'hui peut se venter d'avoir des ISP dans son centre pret a intervenir en astreinte comme les SPV ruraux?! generalement la ils sont vbeaucoup moins interressé ...

Alors sachons écouter les uns et les autres et chacun sa place dans la chaine.Ne sabrons pas notre service publique !

amitiés

C'est sur il faut engager un smur a 40min pour ca :o
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé
Nrs27
Modo, référent SDIS/CS
Modo, référent SDIS/CS


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 09 Mai 2006
Messages: 4688
Localisation: Drôme

MessagePosté le: 04 Fév 2011, 18:37 Répondre en citant Revenir en haut de page

Bonsoir,

je ne suis pas sûr qu'il ai dit ça non plus Wink

Par contre je rejoint totalement son avis, relisez le document, il est bien question de la répartition dedans.

Quel intérêt d'avoir une VLI à 5 minutes d'une antenne SMUR?

Désolé mais personne ne me fera croire que d'envoyer un VLI pour un protocole de la douleur de 15 minutes (trajet compris) soit moins onéreux que de déplacer un SMUR qui existe déjà (€ VLI + € SMUR <€ SMUR .... smile_hehe ) par contre envoyer un infirmier pour ce même protocole de la douleur de 15 min mais à 40 minutes du SMUR là oui c'est justifié.
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé
brembored
Référent ENGINS
Référent ENGINS


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 07 Juin 2005
Messages: 12052
Localisation: Rhône-Alpes

MessagePosté le: 04 Fév 2011, 18:40 Répondre en citant Revenir en haut de page

Dans les coins pauvres en SMUR (j'ai oeuvré 7 ans dans un secteur avec un seul SMUR pour un rayon d'action de 40km... autant dire qu'il fallait le justifier très sérieusement pour l'avoir...), un ISP même à 5 min du-dit SMUR permet de le laisser dispo pour les "vraies" urgences médicales, pas pour un poignet cassé, douloureux certes mais pas vital

Car dans ce genre de coin, de toute façon on ne t'envoyait pas le SMUR pour de la douleur, on le garde pour le vital. Et quand il est déjà engagé... Alors il faut allumer un cierge...
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé Photos pompiers du membre brembored
Nrs27
Modo, référent SDIS/CS
Modo, référent SDIS/CS


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 09 Mai 2006
Messages: 4688
Localisation: Drôme

MessagePosté le: 04 Fév 2011, 18:42 Répondre en citant Revenir en haut de page

Un SMUR ça se détourne par radio.....
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé
Shrulk
Modérateur
Modérateur


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 25 Fév 2006
Messages: 8321

MessagePosté le: 04 Fév 2011, 19:48 Répondre en citant Revenir en haut de page

Salut,

5ème roue du carrosse? On devrait donc tout baser sur les SMUR?

Il est rappelé qu'un infirmier ne remplace aucunement un SMUR! L'infirmier ne fait pas le même boulot qu'un SMUR entier! As-tu réellement besoin d'un ambulancier, un médecin et un infirmier pour poser une voie et balancer un peu de morphine? Je ne pense pas...

Le but n'est pas de venir remplacer les SMUR mais bel et bien d'engager une réponse adapatée à la situation sans "exagération". Un SMUR pour seulement traite une douleur est une "exagération" puisqu'on mobilise du personnel et des moyens qui seraient sans doute utiles ailleurs. Et tout le monde sait que l'on a pas des SMUR à foison et qu'ils sont parfois précieux. Faut-il alors les gaspiller sur interventions ou seul un ISP suffirait?

Les SMUR ferment, la faute à qui? Les ISP ne médicalisent pas les interventions que je sache, donc en quoi sont-ils responsables de leur fermeture?

Un ISP comme déjà dit permet d'apporter une réponse de proximité et d'engager des moyens "juste nécessaires" à l'intervention comme une "simple" para-médicalisation.

Ce sont donc des moyens complémentaires. On se plaint qu'en France on manque de moyens "médicaux" et "para-médicaux", les SDIS développent leurs SSSM pour une meilleure prise en charge et ça ne nous convient toujours pas.

La réponse de l'association des ISP est on ne peut plus normale et je la trouve tout à fait légitime et ils défendent véritablement leur bout de pain.

Détourner un SMUR? Ca implique donc que tu ne l'engages pas sur l'intervention initiale et que donc cette première intervention, qui semblait nécessiter un SMUR, en sera privé. On en résout aucunement le problème, on subi simplement le manque de moyens médicaux et para-médicaux.

Bye. smile_hello
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privéVisiter le site web de l'utilisateur Photos pompiers du membre Shrulk
ambu66
Habitué
Habitué


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 25 Mai 2010
Messages: 185
Localisation: Canet en Roussillon (66)

MessagePosté le: 04 Fév 2011, 21:22 Répondre en citant Revenir en haut de page

le jour ou je verrais une VLI declenché sur une inter où un vecteur AP intervient alors la je dirai que le systeme est complementaire et apporte une réelle plus value a toute la chaine des secours ......

La réponse gradué est un tres tres bon fait dans l'absolu et on doit la developper je pense.

mais ici, l'emploi des VLI reste une exclusivité reservé a une partie des intervenant de l'AMU que ce soit en depart reflexe du codis ou via une demande SAMU...... Encore une fois, je partage beaucoup d'avis que vous avez mentionné par rapport ou l'on intervient entre rural et citadin, proche ou non d'une zone couverte par un SMUR etc.......

maintenant une fois de plus sous couvert d'une avancée pour le patient ( ce qui est vrai dans le cadre de la reponse gradué a l'urgence ), je crains que les ISP deviennent un faire valoir de plus pour prouver l'hégémonie matérielle et humaine des sdis au travers de leurs budgets publics par rapport au autres intervenants et que forcement, on arrive a une mise en place de plus en plus proche du tout vecteur SP.....

_________________
la vocation, c est d'avoir son métier pour passion
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé
babou35
Invité






MessagePosté le: 04 Fév 2011, 23:45 Répondre en citant Revenir en haut de page

brembored a écrit:
pas pour un poignet cassé, douloureux certes mais pas vital


Au-delà de ne pas envoyer de SMUR pour ça, même envoyer une VLI me rendrait malade...
babou35
Invité






MessagePosté le: 04 Fév 2011, 23:52 Répondre en citant Revenir en haut de page

brembored a écrit:
Et en terme de répartition géographique, n'en parlons meme pas... Vu le nombre d endroits de notre bon pays où le SMUR le plus proche est a 30 voire 45 min, excusez nous de vous dire que votre Gueguerre du monopole est une sacrée foutaise et qu'on est bien content de voir arriver un ISP en seulement 10 ou 15 min...


Ouais enfin à l'endroit où ton SMUR est à plus de 30 min, la plupart du temps il est déjà compliqué de trouver un simple médecin de ville...

Alors un infirmier sapeur-pompier qui plus est protocolé... n'en parlons pas !




Montrer les messages depuis:      
Répondre au sujet
Autres sujets de discussions
Presse sur intervention le 21/07/2009
''Attaque à l’américaine'' le 31/10/2010
[Déjà traité] Disparition du sac d'attaque BSPP le 30/03/2007
Sac d'Attaque le 26/05/2008
Mini-sac d'attaque : conseils le 20/01/2010
Gants d'attaque et gants de travail le 10/08/2010
Caméra thermique d'attaque Scott angel attaché le 06/03/2013
Photos presse quotidienne le 11/02/2011


 Sauter vers:   

L'AMUF attaque les VLI via un communiqué de presse.


Voir le sujet suivant
Voir le sujet précédent
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum

pompier



.:: Forum Pompier : forum dédié au métier de sapeur pompier ::.
Création / Gestion : Evoclic - Copyright 2005 - 2015 - Tous droits réservés

Ce forum est destiné aux sapeurs pompiers et passionnés.
Tous les logos et marques sont des propriétés respectives.
Toute copie entière ou partielle de ce site peuvent faire l'objet de poursuite judiciaire.
Les propos tenus sont de la responsabilité de leurs auteurs.
Forum-pompier.com est déclaré à la cnil sous le numéro 1112890
Powered by phpBB © 2001, 2011 phpBB Group