Pompiers
Accueil  •  FAQ  •  Contact  •  Liste des Membres  •  Vos départements  •   S'inscrire sur Forum Pompier  •   Messages Privés  •   Connexion
Forum Pompier : le forum dédié au métier de sapeur-pompier

Vous ne pouvez pas participer car vous n'êtes pas inscrit : inscription gratuite !
Bassin fracturé et relevage


Voir le sujet suivant
Voir le sujet précédent
Répondre au sujet
Auteur Message
jonath2403
Nouvelle recrue
Nouvelle recrue


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 10 Mai 2011
Messages: 17
Localisation: Morbihan (56)

MessagePosté le: 01 Juin 2011, 15:29 Répondre en citant Revenir en haut de page

Pour Firefighter35740 : Dans mes souvenirs, c'est le bassin qui contient le plus de sang et la fracture de celui-ci peut entrainer une perte de sang d'environ 2L. Corriges-moi si j'ai tout faux!


Pour la méthode du relevage, je reste sur le relevage à l'aide du brancard cuillère, je suis tout à fait d'accord avec seal! Pour un pont, qu'il soit simple ou amélioré, rien que passer les avant bras au niveau du bassin, je trouve que ça peut déjà demander trop de mobilisation. Quant à l'utilisation du brancard cuillère, on ne soulève pas la victime, on ne la tourne même pas, on ne fait que soulager son poids pour glisser les 2 parties. Et au moment de la retirer, normalement ça part tout seul.

Enfin c'est comme le reste du matériel que nous avons à disposition, ça demande de s'entrainer un peu avec. Personnellement que ce soit en VSAV ou en associatif, je l'utilise souvent et ça reste un de mes moyens de relevage préféré!

_________________
Sapeur-pompier volontaire, bénévole CRf, moniteur de premiers-secours
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé
seal
Habitué
Habitué


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 22 Fév 2007
Messages: 87

MessagePosté le: 01 Juin 2011, 15:36 Répondre en citant Revenir en haut de page

Flams18 je dirais que c'est simplement par manque d'entrainement ou aussi parceque le scoop n'est pas dans la culture de certains intervenants

a l'heure actuelle, l'équipement mis a disposition des équipiers en France est loin d'être négligeable même si certains autres seraient les bienvenues
par contre les mentalités de tout et chacun doivent évoluer avec l'intégration de ces matériels, certains resteront a l'époque des dinosaures, d'autre réfléchiront a comment utilisé tel ou tel matériel en fonction des lieux, des pathologies, du nombres de personnels présents .....
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé
Firefighter35740
Passionné
Passionné


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 18 Oct 2007
Messages: 366
Localisation: West Midlands, GB

MessagePosté le: 01 Juin 2011, 15:54 Répondre en citant Revenir en haut de page

FLAMS18 a écrit:
seal a écrit:
On va partir sur le postulat d'un relevage avec passage possible par les pieds de la personne
lorsque l'on relève la dite personne par le biais d'un pont simple, quels sont les parties du corps que les équipiers tiennent?
* tête et épaules par le même équipier, le poids du corps (de la personne au sol) entraîne cette dernière vers le sol
* un équipier maintient au niveau du bassin
* un équipier maintient les jambes (au sens générique du terme) au niveau des chevilles, voir éventuellement au niveau des jambes anatomiques

sur ce type de relevage la rectitude de l'axe n'est vraiment pas assurer, l'équipier de tête ayant plus de masse a bouger

maintenant sur un relevage dit en pont améliorer
on garde toujours nos deux équipiers sur les parties basses de la personnes
* un équipier maintient la tête
* un autre équipier maintient et se saisis des épaules par les creux naturels

lorsque l'on regarde bien un relevage de ce type la synchronisation entre les différents équipiers est primordiale, c'est pour cela que l'on s’entraîne me direz vous, mais le plus honnêtement du monde lorsque l'on regarde véritablement l'axe on s'aperçoit qu'il bouge un peu quand même surtout si le temps de passage du support est plus long que prévu ......
le fait que l'axe bouge est due au "poids" du corps de la personne relevée et au fait que seulement une infime partie de son corps est maintenue
Avec un scoop la partie supérieur de ce dernier maintient et soutient la partie supérieur du corps sur la longueur

en qui qui concerne le cas évoqué ci dessus, les équipiers prenant appuie sur le bassin pour le relevage, entraînent forcement une mobilisation du bassin, ce qui peut être délétère pour la personne, avec un relevage au scoop pas de risque de mobilisation excessive du bassin

en espérant avoir été clair,compréhensible, sinon suis prêt a réessayer mon explication


Ok je vois bien ce que tu veux dire et je ne peux qu'être d'accord avec toi... mais ce que je crains je t'avoue c'est la pose et le retrait du brancard, je trouve toujours cela brusque, peut être justement par le fait qu'on ne l'utilise pas assez souvent et que ça mise en pratique nous est plus difficile ??!!!


De toute façon il y aura toujours une mobilisation quand on effectuera le relevage, le plus important c'est qui soit aussi minime que possible. Et là le scoop fait ce qu'il y a de mieux, ç mon avis en tout cas!

_________________
Kouign amann 1, Lait Ribot 1, Breizh Cola 3 et Beurre Salé 5
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privéVisiter le site web de l'utilisateurMSN Messenger Photos pompiers du membre Firefighter35740
ambu66
Habitué
Habitué


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 25 Mai 2010
Messages: 185
Localisation: Canet en Roussillon (66)

MessagePosté le: 01 Juin 2011, 20:57 Répondre en citant Revenir en haut de page

la scoop a l'heure actuelle est 'Le' moyen de relevage du binome AP. nous avons peu d'éxperience sur la Backstrap ( et dieu sais que cela peut etre un mode de relevage tres pratique :) ) et comme nous sommes deux, ben on oubli tout ce qui est pont sauf quand on peut avoir la chance d'avoir des personnes formés a cela et ca peut arriver chez les temoins ou autre professionnels de santé :) ......

donc la scoop est un objet que l'on apprend a maitriser et la technologie est toujours en avance pour sortir de nouveau modele. On trouve maintenant des plans dur se demontant selon le principe de la scoop :)

on releve des personnes de plus de 100 kg sur des atteintes traumatiques du bassin, des cols du fémur, sur des chutes de sa hauteur et on y arrive bien a deux :)



peut etre que la méconnaissance de cet instrument par certain SP vient du fait que vous etes facilement 3-4 et que du coup vous privilegier beaucoup plus l'association relevage simple/amelio-Mid que nous. et voila comment grace a un matériel, on peut faire un aussi bon relevage mais a deux sans forcement etre plus douloureux pour le patient.

par contre, Firefighter35740, tu nous a pas encore expliqué votre prise en charge en angleterre a ce sujet stp ?

_________________
la vocation, c est d'avoir son métier pour passion
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé
Firefighter35740
Passionné
Passionné


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 18 Oct 2007
Messages: 366
Localisation: West Midlands, GB

MessagePosté le: 01 Juin 2011, 22:10 Répondre en citant Revenir en haut de page

Ca arrive, j'attendais un peu plus de reponses à mes deux questions. Du coup j'attends encore un peu puis je te donne ma CAT. D'ailleurs tu la veux sauce paramedic pur, ou un peu moins piquante adapté au SAP à la Française?
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privéVisiter le site web de l'utilisateurMSN Messenger Photos pompiers du membre Firefighter35740
ambu66
Habitué
Habitué


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 25 Mai 2010
Messages: 185
Localisation: Canet en Roussillon (66)

MessagePosté le: 02 Juin 2011, 01:35 Répondre en citant Revenir en haut de page

soyons fou, donne nous les deux :) :)
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé
VERDI 14
Passionné accro
Passionné accro


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 11 Aoû 2005
Messages: 1929
Localisation: CDSP 57

MessagePosté le: 03 Juin 2011, 09:27 Répondre en citant Revenir en haut de page

Citation:
Vous parlez d'une personne polytraumatisée ou polyfracturée?


La question ne se pause pas !
Les atteintes traumatiques du bassin sont toujours associés à une hémmoragie plus au moins importantes environ 30 à 40 % du volume sanguin .2 lésions dont une au moins est vitale = polytraumatisme
Cette hemmoragie peut passé innaperçu sans prise de paramétre car l'abdomen peut stocké tout ce sang sans déformation visible .

Meilleur prise en charge à mon avis, le pantallon anti choc .
Dont le gonflage abdominale pourra retardé l'hémmoragie en stoppant .

http://www.directmedical.fr/ficheProd.cfm?prodid=IM400302&affil=google

Restriction en France usage médical strict de c matos
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privéMSN Messenger
seal
Habitué
Habitué


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 22 Fév 2007
Messages: 87

MessagePosté le: 03 Juin 2011, 15:36 Répondre en citant Revenir en haut de page

VERDI 14 a écrit:
Citation:
Vous parlez d'une personne polytraumatisée ou polyfracturée?


La question ne se pause pas !
Les atteintes traumatiques du bassin sont toujours associés à une hémmoragie plus au moins importantes environ 30 à 40 % du volume sanguin .2 lésions dont une au moins est vitale = polytraumatisme
Cette hemmoragie peut passé innaperçu sans prise de paramétre car l'abdomen peut stocké tout ce sang sans déformation visible .

Meilleur prise en charge à mon avis, le pantallon anti choc .
Dont le gonflage abdominale pourra retardé l'hémmoragie en stoppant .

http://www.directmedical.fr/ficheProd.cfm?prodid=IM400302&affil=google

Restriction en France usage médical strict de c matos


peut être que pour vous la question ne se pose pas ........
mais beaucoup de personne ne font pas la différence entre un polyfracturé et un polytraumatisé ......
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé
Firefighter35740
Passionné
Passionné


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 18 Oct 2007
Messages: 366
Localisation: West Midlands, GB

MessagePosté le: 07 Sep 2011, 00:38 Répondre en citant Revenir en haut de page

Salut,

Je me permets de remonter un peu le sujet

brembored a écrit:


Peut-on considérer qu'une cuillère puisse remplacer un plan dur?
Existe-t-il des cuillères avec blocage de tête?


Chez nous on immobilise sur le scoop et le plan dur, donc à mon avis oui.
Apres pour caler la tete il y a une solution toute simple

Image
Deux coups de sparadrap pour fixer la tète au scoop, un sur le front et un sur le collier pour maintenir tout ça en place

Au passage un petit peu de théorie:
Docteur

Urgences-Pratique




Sinon pour une prise en charge chez nous:

Alors arrivé SLL:
Bilan circonstanciel (dangers pour moi, mon équipe, les badaud, le patient), nombre de patients, risques, mécanisme de la blessure.

Bilan primaire:
ABCDE, on corrigera au fur et au mesure si il y a besoin (exemple pose de VVP de gros calibre si il y a hypo-tension)
Rachis Cervical?? Immobilisation

Sur une suspi fracture du bassin on devant une urgence vitale vu le potentiel d'hémorragie interne, il va falloir stabiliser le patient sans trop trainer des pieds et se mettre a rouler direction le trauma center (si on est loin plus de 20 minutes de route il y a aura de bonnes chances de voir débarquer l'hélico. Car pour notre bonhomme il lui faut un scan et un bloc, surtout le bloc!

Alors on est go mise sous 02 masque HC 15lpm, monitoring, Pression Artériel tous les 3 à 5 min, ECG de surveillance, SPO2, temps de recolcration cutanée, fréquence ventilatoire (important car c'est ce qui va être la première indication de l'état de choc hypo-volemique), auscultation des poumons (pneumothorax/haemothorax)
Bilan Neuro GCS, Pupiles, orientation dans le temps et l'espace.
Bilans lesionel en partant de la tete au pied, elle doit être rapide mais bien faite car si il y a eu assez de force pour péter l'anneau pelvienne, il y a des chances que autre chose a gobé!
Verification de la stabilité du bassin sans y aller comme un bourrin!
Kalinox et morphinique pour la prise en charge de la douleur, on fera couler des solutés si hypo-tension avec comme but d'avoir une pression artériel de 90 de systolique environ ou un pouls radial.
Immobilisation du bassin avec aux choix ceinture de contention sam pelvic sling, avec un drap ou alors ma préféré avec le KED à l'envers.

Relevage et immobilisation avec le scoop, alerte du trauma center avec notre temps de transport, et on roule vite!!

Faire gaffe de bouger le bassin au minimum.

Tout au long on continue a re-evaluer le patient, et surtout on ne traine pas SLL, chaque minute qui passe sans qu'on roule vers le trauma center doit etre pour le bien du pt!! Du style on ne fait pas de convoi ici des qu'on est pret ça part!

Exemple un motard par terre on passera pas plus de 20 minutes sur place et encore j'ai vu passer moins de dix et le patient était conditionné!

Sachant que d'apres le PHTLS, les fractures du bassin ont une mortalité d'environ 6% et si c'est une fracture ouverte c'est une mortalité de 50%. Aussi toujours d'après le PHTLS, les patient qui ont une fracture du bassin ont souvent d'autres blessures associées: Trauma Crânien (51%), fractures des os longs (48%), Trauma Thoracique (20%), trauma de la rate (10%), trauma des reins et du foie (7% chacun).
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privéVisiter le site web de l'utilisateurMSN Messenger Photos pompiers du membre Firefighter35740
bbiscons
Fidèle
Fidèle



Inscrit le: 07 Jan 2008
Messages: 209

MessagePosté le: 09 Sep 2011, 13:00 Répondre en citant Revenir en haut de page

l'intéret du kalinox en plus du morphinique ??
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé
Téch'
Passionné accro
Passionné accro


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 24 Juin 2009
Messages: 1608

MessagePosté le: 09 Sep 2011, 13:15 Répondre en citant Revenir en haut de page

Firefighter35740 a écrit:
fréquence ventilatoire (important car c'est ce qui va être la première indication de l'état de choc hypo-volemique)


Ça ça m'intéresse que tu développes un peu plus. Pour moi un choc hypovolémique, c'est surtout hypotension et tachycardie au niveau des signes, +/- les classiques de la détresse circulatoire.
L'accélération de la FV est l'un des premiers éléments de compensation alors ?

Moi, ce qui me plaît surtout, ceux sont les fanas du VSAV à 4 sous-formés par rapport à ce que font les pays développés à 2....


_________________
Pour l'honneur et les vacations !
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé
zagamore
Passionné impliqué
Passionné impliqué


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 07 Juil 2006
Messages: 899

MessagePosté le: 09 Sep 2011, 15:21 Répondre en citant Revenir en haut de page

Téch' a écrit:
Firefighter35740 a écrit:
fréquence ventilatoire (important car c'est ce qui va être la première indication de l'état de choc hypo-volemique)


Ça ça m'intéresse que tu développes un peu plus. Pour moi un choc hypovolémique, c'est surtout hypotension et tachycardie au niveau des signes, +/- les classiques de la détresse circulatoire.


l'effondrement de TA, c’est tardif ! ça montre plutôt que là, l’organisme n’arrive plus du tout a gérer la perte..

l'idée, grossièrement est en fait assez simple :

- l'hémorragie va finir par impliquer que les organes ne sont plus convenablement alimentés en o2, le sang perdu n’étant plus disponible pour ça...

et un défaut dans l’alimentation de l’organisme en o2, c’est une détresse respiratoire... d’où hausse de la FV.... interaction des fonction vitales, , comme dans le manuel !
donc le truc, c’est qu'un traumatisé qui se met à hyper ventiler sans atteinte de appareil respiratoire, c’est surement qu'il perd son O2 par ailleurs...
Wink

Citation:
Moi, ce qui me plaît surtout, ceux sont les fanas du VSAV à 4 sous-formés par rapport à ce que font les pays développés à 2....


On est les seuls a considérer qu'on comprend mieux sans connaissances préalables...sans aller jusqu’au' PHTLS pour tous , regardez ce qui se fait en Belgique ou au Québec !! c’est édifiant
smile_mal
zag


Dernière édition par zagamore le 09 Sep 2011, 15:43; édité 1 fois
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé
Carabinix
Référent SAP
Référent SAP


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 11 Fév 2007
Messages: 2357

MessagePosté le: 09 Sep 2011, 15:39 Répondre en citant Revenir en haut de page

bbiscons a écrit:
l'intéret du kalinox en plus du morphinique ??


Potentialisation de la réponse antalgique, mais majoration du risque de défaillance respiratoire, d'où la nécessité de paramétrer le patient.

S'utilise essentiellement lors de la réalisation d'un geste douloureux mais peut être utilisé sur du transport.

Par contre il y a un effet moindre au delà de trente minutes.

Téch a écrit:
Ça ça m'intéresse que tu développes un peu plus. Pour moi un choc hypovolémique, c'est surtout hypotension et tachycardie au niveau des signes, +/- les classiques de la détresse circulatoire.


Dans l'ordre: FC, FV, PA puis sat.

Pour recadrer les idées, il faut avoir à l'esprit qu'un choc hémorragique est un choc hypovolémique caractérisé par une perte extravasculaire importante et rapide de sang, induisant une diminution du volume sanguin circulant se traduisant par des signes cliniques d'hypoperfusion, de dysfonction ou de défaillance des organes (marbrures, troubles de la conscience)

La réponse du corps humain est progressivement croissante et se déroule en deux phases:

Une phase initiale dite sympathoexcitatrice qui maintient la pression artérielle grâce à la tachycardie et la vasoconstriction périphérique. Ceci explique pourquoi, chez les sujets conscients, des valeurs normales ou peu diminuées de pression artérielle sont trouvées. Cependant, le choc se traduisant par une hypoxie cellulaire, le poumon s'adapte à ce manque d'oxygène dans le sang en augmentant la fréquence respiratoire.

Une deuxième phase dite sympathoinhibitrice où survient brutalement une chute de pression artérielle, et signe un défaut de compensation de l'état de choc.

_________________
Carabinix
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé Photos pompiers du membre Carabinix
Firefighter35740
Passionné
Passionné


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 18 Oct 2007
Messages: 366
Localisation: West Midlands, GB

MessagePosté le: 09 Sep 2011, 16:01 Répondre en citant Revenir en haut de page

bbiscons a écrit:
l'intéret du kalinox en plus du morphinique ??


Kalinox en première intention si l'état de conscience de la victime le permet. Cela apportera un peu d'analgésie en attendant qu'on ait une VVP, qu'on prépare le morphinique et que l'administre, et que la morphinique fasse effet sachant que ça prendra environ 20 minutes pour que il fasse son effet maximum.




Téch' a écrit:
Firefighter35740 a écrit:
fréquence ventilatoire (important car c'est ce qui va être la première indication de l'état de choc hypo-volemique)


Ça ça m'intéresse que tu développes un peu plus. Pour moi un choc hypovolémique, c'est surtout hypotension et tachycardie au niveau des signes, +/- les classiques de la détresse circulatoire.
L'accélération de la FV est l'un des premiers éléments de compensation alors ?


Tech as tu fais le PHTLS?? ou une formation un peu près équivalente.
Perso j'ai pas encore fait le PHTLS ca va venir. Mais lors de la formation d'EMT on nous bassiné pendant un petit bout de temps, et heureusement, sur les différentes états/classes du choc hypovolemique, qui sont:

Image

Ici on voit qu'au niveau des constates la tachycardie est relative dans la classe II, le pouls est entre 100 et 120 bpm par contre la fréquence respi elle augmente jusqu'à 30/min. On percutera plus rapidement sur la tachypnée/polupnée que sur la tachycardie (qui est assez relative).

Téch' a écrit:
Moi, ce qui me plaît surtout, ceux sont les fanas du VSAV à 4 sous-formés par rapport à ce que font les pays développés à 2....



C'est sur que si on veut bosser à deux il faut du matos et une formation adaptée.
Et ici on n'as pas de SMUR qui vient pour tout et rien. On a des Docs qui font du prehospitalier ils sont dans les helicos pour la plupart sinon ils font parti du BASICS (une association des docs bénévoles qui viennent nous renforcer en prehospitalier). En un an en tant que EMT je crois que des docs j'ai du en voir trois fois en renfort. Quand tu vois qu'en moyenne je fais entre 7 à 10 inters en 12 heures, 3 à 4 jours par semaine. Ca fait dans l'ordre de 1600 à 1800 patients par an. Donc ça doit faire do 0.2% des inters où arrive pas a gérer sans doc.
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privéVisiter le site web de l'utilisateurMSN Messenger Photos pompiers du membre Firefighter35740
La Borfate
Nouvelle recrue
Nouvelle recrue


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 30 Jan 2012
Messages: 22
Localisation: La Hyote

MessagePosté le: 31 Jan 2012, 14:32 Répondre en citant Revenir en haut de page

Pour revenir au sujet, les VSM et SMUR sont equipés de ceinture pelvienne qui verrouille et stoppe l'hemorragie du a la fracture du bassin.
Le relevage se fait donc apres pose de la dite ceinture (par medecin ou infirmier, voir ESSSM formé) et d'un collier dans un MID.
Ensuite grosse surveillance, FC, visuel, scop, spO2, hemoCue, TA.
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé




Montrer les messages depuis:      
Répondre au sujet
Autres sujets de discussions
Dimension bassin pour épreuve natation le 25/09/2013
[Techniques] Relevage de colonne avec des chaînes ? le 02/10/2006
Relevage le 07/07/2005
Hémorragie+relevage le 14/01/2006
relevage sur avp le 27/11/2008
Relevage le 03/03/2010


 Sauter vers:   

Bassin fracturé et relevage


Voir le sujet suivant
Voir le sujet précédent
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum

pompier



.:: Forum Pompier : forum dédié au métier de sapeur pompier ::.
Création / Gestion : Evoclic - Copyright 2005 - 2015 - Tous droits réservés

Ce forum est destiné aux sapeurs pompiers et passionnés.
Tous les logos et marques sont des propriétés respectives.
Toute copie entière ou partielle de ce site peuvent faire l'objet de poursuite judiciaire.
Les propos tenus sont de la responsabilité de leurs auteurs.
Forum-pompier.com est déclaré à la cnil sous le numéro 1112890
Powered by phpBB © 2001, 2011 phpBB Group