Pompiers
Accueil  •  FAQ  •  Contact  •  Liste des Membres  •  Vos départements  •   S'inscrire sur Forum Pompier  •   Messages Privés  •   Connexion
Forum Pompier : le forum dédié au métier de sapeur-pompier

Vous ne pouvez pas participer car vous n'êtes pas inscrit : inscription gratuite !
Le SDIS, volonticide ?


Voir le sujet suivant
Voir le sujet précédent
Répondre au sujet
Auteur Message
Fireflash
Nouvelle recrue
Nouvelle recrue


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 14 Aoû 2011
Messages: 55

MessagePosté le: 18 Aoû 2011, 09:14 Répondre en citant Revenir en haut de page

Bonjour,
vous parlez de situations exceptionnels, qui par ailleurs se multiplient c'est dernières années, auxquels nous ne pouvons faire face avec les ressources d'un seul département ou alors avec l'obligation de modifier la couverture opérationnel.
Même si les UIISC peuvent venir en renfort sont-ils vraiment paraient a faire face à des multiples situations de crise départemental voir zonale sur certain sinistre avec des moyens certes un peu plus lourd par rapport aux équipements des pompiers mais dérisoire contre les THW allemands, tiens ils reviennent souvent surtout dans l'actualité, serait-il mieux préparé que nous dans beaucoup de domaine de la sécrité civil? smile_hehe

Un THW bénévole en France se serais presque une utopie mais ce sont des bénévoles donc pas de vacations et il resterais plus qu'a aménager comme on l’espère pour les SPV des jours de disponibilités pour les formations. Big_sourire

Si on résume les idées du topic il faut réformé au plus vite le volontariat et augmenter notre force de soutien de la sécurité civil encore un long chemin de croix donc.

_________________
Avancé aujourd'hui pour s'améliorer demain.
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé
brembored
Référent ENGINS
Référent ENGINS


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 07 Juin 2005
Messages: 12052
Localisation: Rhône-Alpes

MessagePosté le: 18 Aoû 2011, 09:47 Répondre en citant Revenir en haut de page

Disons juste que certains SDIS trouvant plus facile de professionnaliser plutôt que doper le volontariat, tant pis pour l'argent des concitoyens, il faut quand même se souvenir de cet aspect évenementiel (délai d'inters des USIC vs délai d'inter d'un VTU SPV à 20 km ??) et du fait que mettre des pros en rural ne conduira qu'à les démotiver eux aussi.


Aujourd'hui, on voit trop de jeunes qui ne voit le volontariat que comme un tremplin vers la professionnalisation.
Personnels qu'on perd donc pour beaucoup, par démotivation faute de places ou par oubli du volontariat quand ils ont le sésame en poche.

Au lieu de recruter dans ce sens, il faudrait remettre le volontariat au coeur de sa problématique d'origine :
le secours de proximité
oui on peut faire une carrière de SPV, oui on peut rester SPV sans vouloir devenir SPP, oui on peut s'épanouir ainsi, et oui on cherche des gens qui ne partiront pas 2 ans après pour les études, pour une copine ou pour la BSPP...


Pour l'aspect volonticide du SDIS, peut-être arrêter de vouloir faire des directives globales à tout le département. Il en faut, sinon c'est la foire.
Mais il y a des situations locales à étudier, il faut se déplacer, sortir de l'Etat-Major, faire 40 min de route ou plus, interroger les gens, se renseigner, comprendre les problématiques de chacun...

Et remettre l'appel général dans Artemis pour arrêter d'avoir des camions qui dorment dans la remise la nuit et le WE...

_________________
Sauvons les CPI http://opti-secours.over-blog.fr/
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé Photos pompiers du membre brembored
Vulcain111
Passionné
Passionné


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 15 Juil 2010
Messages: 437
Localisation: Haute Corse

MessagePosté le: 18 Aoû 2011, 10:11 Répondre en citant Revenir en haut de page

Je fais la parenthèse vu que nous somme cités, matériels en nombre en cas de crise avec le complément des ESOL, mais délais d'activation des personnels contraignant une fois le premier départ sorti (personnel habitants la France entière).

Comme quoi volontaire ou militaire, le statut n'est rien comparé à l'avantage du pré-positionnement de sp dans des CI au travers du territoire.
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé
fireman85
Habitué
Habitué



Inscrit le: 04 Mai 2011
Messages: 188

MessagePosté le: 18 Aoû 2011, 10:25 Répondre en citant Revenir en haut de page

[Mode utopie ON]

Supprimons les casernes SPV autres que celles des chefs-lieu de canton, en faisant de celle-ci une caserne pro. Mettons un salaire de base pour tout les SPP, évolutif en fonction du nombre d'interventions et voila le tour est joué smile_tirelalangue


[Mode utopie OFF ]
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé
brembored
Référent ENGINS
Référent ENGINS


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 07 Juin 2005
Messages: 12052
Localisation: Rhône-Alpes

MessagePosté le: 18 Aoû 2011, 10:35 Répondre en citant Revenir en haut de page

On sait très bien que ce n'est pas si facile...
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé Photos pompiers du membre brembored
seneque
Référent TEXTES
Référent TEXTES


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 14 Sep 2006
Messages: 2924

MessagePosté le: 18 Aoû 2011, 10:48 Répondre en citant Revenir en haut de page

brembored a écrit:
Et remettre l'appel général dans Artemis pour arrêter d'avoir des camions qui dorment dans la remise la nuit et le WE...


Pas d'acord avec toi. J'ai pas envie d'attendre 10 mn pour savoir que personne n'armera le VSAV avant de faire partir le suivant.

Avec les outils actuels faut pas me chanter la messe du gamin à aller chercher à l'école. Par contre, il faut en parrallèle former les preneurs d'appels, leur donner des responsabilités et donc un vrai statut afin de savoir à quel moment déclencher un CPI en fonction du degré d'urgence ou de confort (ce qui se rapproche de la notion de "délai compatible avec la pathologie" pour le SAMU) car ça un algorithme ne peut pas le faire.

Pour revenir sur la notion de montée en puissance dans le cadre de la loi de 2004 sur la sécurité civile, je ne faisais pas forcément référence aux UIISC mais plutôt à la mutualisation des moyens départementaux en cas d'évènement via la coordination des EMZ pour tout ce qui relève de l'urgence et du secours et aux réserves de sécurité civile pour la partie "logistique" et "sociale".

J'ai toujours constaté une forte mobilisation du personnel lors d'envoi de colonne extérieure suite à une crise (FDF, inondation, tempête...). Je ne suis donc pas (trop) inquiet sur la capacité de mobilisation et de réponse en cas de catastrophe.

a+

_________________
Plutôt que de savoir ce qui a été fait, combien il vaux mieux chercher ce qu'il faut faire
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé
fafoutch
Passionné
Passionné


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 02 Fév 2010
Messages: 419
Localisation: en ovalie

MessagePosté le: 18 Aoû 2011, 12:43 Répondre en citant Revenir en haut de page

seneque a écrit:
Avec les outils actuels faut pas me chanter la messe du gamin à aller chercher à l'école. Par contre, il faut en parrallèle former les preneurs d'appels, leur donner des responsabilités et donc un vrai statut afin de savoir à quel moment déclencher un CPI en fonction du degré d'urgence ou de confort (ce qui se rapproche de la notion de "délai compatible avec la pathologie" pour le SAMU) car ça un algorithme ne peut pas le faire.


Si je ne m'abuse, toutes les intervention SAP sont censées (ou devraient) être régulée par le CRRA15, qui déclenche le moyen approprié AP, SP, SAMU.
Pourquoi ne pas ajouter dans la boucle un degrés d'urgence qui déterminerais la réactivité des secours, et par la même le nombre d'équipiers dans la chariote?? et le type de moyen engagé.

Une réponse graduée en quelques sorte, si chère à nos militaires et forces de l'ordre.

_________________
ça en 1, et puis aussi ça, niveau 2
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé
brembored
Référent ENGINS
Référent ENGINS


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 07 Juin 2005
Messages: 12052
Localisation: Rhône-Alpes

MessagePosté le: 18 Aoû 2011, 13:15 Répondre en citant Revenir en haut de page

seneque a écrit:
brembored a écrit:
Et remettre l'appel général dans Artemis pour arrêter d'avoir des camions qui dorment dans la remise la nuit et le WE...


Pas d'acord avec toi. J'ai pas envie d'attendre 10 mn pour savoir que personne n'armera le VSAV avant de faire partir le suivant.


Je faisais plutôt allusion aux engins de renfort Wink

Je te rejoins (partiellement) sur la notion de savoir qui est dispo ou pas pour du vital ou un départ feu.

Partiellement car je vois 2 inconvénients :

- Tous les systèmes d'alerte ne prévoit pas le prompt-secours en rural.
Certains SDIS le brident même...
Or rien de plus frustrant pour une majorité de SPV que de voir passer le FPT des voisins alors qu'on est 3 ou 4 dispos sur le secteur...
(on pourra nous dire "ils n'ont qu'à se mettre dispo à 6" : sauf qu'on fait avec les gens qu'on a, justement parce que le volontariat est affaibli en France)

- Quel intérêt d'avoir des CCGC, des DA, des FPT 2, etc, quand on sait que Dispotel, c'est une utopie, ça marche un temps mais les gens n'appellent pas toutes les 5 min pour dire s'ils sont là ou pas.

C'est faux. C'est un rêve d'Etat-Major. Mais c'est une chimère.
Résultat : on se prive d'un potentiel très précieux pour armer tous ces engins qui peuvent attendre 1 ou 2 min de plus...

De toute façon, ces systèmes à algorythme figé sont des tueurs de volontariat car on applique à un système basé sur le bénévolat et la volonté d'aider une bécane aveugle et paramétrée par des gens soit non-SP soit éloignés du terrain.
Dès le départ, ça ne peut pas marcher...

En ce sens, dans sa manière de gérer les SPV, le SDIS est souvent volonticide...
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé Photos pompiers du membre brembored
Max68
Passionné accro
Passionné accro


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 20 Aoû 2008
Messages: 1122
Localisation: Alsace

MessagePosté le: 18 Aoû 2011, 15:01 Répondre en citant Revenir en haut de page

seneque a écrit:

A situation exceptionnelle, organisation exceptionnelle. Développer une organisation telle que l'Allemagne pour le jour où... Je trouve plus intéressant de mutualiser les moyens lors du moment venu.


H.S.:

L'Allemagne a connu:

1 - les plus grands feux urbains qui n'aient jamais existé, lors des bombardements de Dresde et de Hambourg, entre autres. Les photos du FDNY, les Nouvelles Galeries de Marseille ou je ne sais quoi, c'est du pipi de chat à côté. Et dans ce genre de sinistre, il n'y a plus d'hydrants, ni de voies circulables

2 - l'anéantissement quasi-total de ses métropoles, avec des nombreuses personnes ensevelies sous les décombres, et un infrastructure inutilisable.

Conséquence: les cadres de pompiers de la fin de la guerre ont participé à la reconstruction, et ils ont dimensionné les pompiers en conséquence, en particulier avec la dotation des corps communaux en engins financés par l'état. De la viennent de nombreux DA, engins pompes hors-route, ainsi que l'existence du THW.
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privéMSN Messenger
seneque
Référent TEXTES
Référent TEXTES


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 14 Sep 2006
Messages: 2924

MessagePosté le: 18 Aoû 2011, 15:27 Répondre en citant Revenir en haut de page

brembored a écrit:
Tous les systèmes d'alerte ne prévoit pas le prompt-secours en rural.
Certains SDIS le brident même...
Or rien de plus frustrant pour une majorité de SPV que de voir passer le FPT des voisins alors qu'on est 3 ou 4 dispos sur le secteur...


Ha bon, vous gérez le prompt-secours avec des FPT dans le Rhône ? bizarre votre régul médicale smile_tirelalangue

brembored a écrit:
- Quel intérêt d'avoir des CCGC, des DA, des FPT 2, etc, quand on sait que Dispotel, c'est une utopie, ça marche un temps mais les gens n'appellent pas toutes les 5 min pour dire s'ils sont là ou pas....



Ben n'y a-t-il pas un lien de causalité entre ta première remarque et celle-ci ? Je comprend le SPV qui ne voit pas l'intérêt de faire l'effort de signaler sa dispo s'il n'est pas sollicité.

Comment ça marchait avant ?
Soit on bippé tout le monde, 3 partaient et les autres avaient été dérangés pour rien ou effectif insuffisant et l'engin ne partait pas.
Soit la caserne fonctionnait par équipes d'astreinte, et celà était une contrainte car il y avait l'obligation de réponse sur tout le temps d'astreinte.

Pour moi les systèmes comme dispotel permettent un niveau intermédiaire avec pour avantages de connaitre l'effectif dispo en temps réel, de pouvoir se retirer de l'astreinte depuis chez soi pendant quelques heures et de n'avoir que le personnel nécessaire pour le départ et éviter de déranger tout le monde pour rien.

Chez nous nous fonctionnons toujours avec des équipes d'astreinte, les personnes utilisant dispotel pour se retirer ou s'ajouter en plus des personnes d'astreinte programmées. Ca permet une prévision plus large.

Pour moi le problème ne vient pas de l'outil mais de l'utilisation que l'on veut avoir de ses SPV.

brembored a écrit:
En ce sens, dans sa manière de gérer les SPV, le SDIS est souvent volonticide...


Oui, mais c'est aussi le cas avec les SPP (et les PATS et n'importe quel salarié d'entreprise privée).
Herzberg, un psychologue du travail, avait identifié 2 éléments fondamentaux influant sur la motivation (ça change un peu de Maslow): les facteurs de satisfactions et les facteurs d'insatisfactions.
Les SDIS, mais aussi les syndicats, s'arrêtent trop souvent aux facteurs d'insatisfactions, c'est à dire à ce qui peux démotiver en cas de non présence ou insuffisament présent (salaire, lieux de travail, durée du travail ou de la dispo...)

A mon sens il faudrait davantage se pencher sur les facteurs valorisants les personnes (autonomie, responsabilité, évolutions de carrières...).

La réforme de la filière en est le parfait exemple : on à modifier les grilles indiciaires et facilités l'évolution du plus grand nombre sans revoir le niveau de responsabilité et les possibilités de se démarquer par rapport aux autres. Lorsque je lis les comptes-rendus et les points de vue sur le futur projet de réforme je vois que rien, ou très peu, n'évolue de ce côté là.
Ce qui est valable pour les SPP l'ai tout autant pour les SPV : niveau de responsabilité, missions, sollicitation, prise en compte des compétences hors pompiers, GPEC...

Malheureusement tout celà ne s'apprend pas en quelques heures d'UV MNG ou GRH lors d'une FAE, il faut, comme je le disais précédement, revoir le recrutement et le profil des officiers supérieurs...

a+
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé
SQUAD61
Passionné
Passionné


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 04 Nov 2009
Messages: 388
Localisation: Ille et Vilaine

MessagePosté le: 18 Aoû 2011, 15:29 Répondre en citant Revenir en haut de page

Oui et d'ailleurs on devrait prendre exemple sur eux pour avoir plus d'engins Hors-route. Car avec les hivers de plus en plus rudes avec verglas ( après c'est selon les régions ) mais ma région ( Bretagne ) est très touchés par ce genre d'hiver et on manque cruellement hors régions montagneuses, d'engins HR.

Fin du H.S
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé
brain_overide
Nouvelle recrue
Nouvelle recrue



Inscrit le: 14 Mar 2011
Messages: 32

MessagePosté le: 18 Aoû 2011, 15:36 Répondre en citant Revenir en haut de page

Beaucoup de choses sont dites sur la formation des volontaires mais je pense quand même que les gens sont en droit d'attendre un travail de qualité de notre part étant donné que l'on intervient au même titre qu'un professionnel.

Si cela doit passer par des formations contraignantes en termes de durée (je suis le premier à le reconnaître), et bien je suis prêt à faire ce sacrifice.

Soit dit en passant je suis content d'avoir fait une intervention de qualité quand j'ai travaillé dur en amont.

Et puis je serai le premier à râler si un jour je suis amené a appelé les pompiers et qu'ils me font un boulot de sagouin.
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé
brembored
Référent ENGINS
Référent ENGINS


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 07 Juin 2005
Messages: 12052
Localisation: Rhône-Alpes

MessagePosté le: 18 Aoû 2011, 16:38 Répondre en citant Revenir en haut de page

C'est intéressant :
On pourrait débattre des heures de ces systèmes de dispo en temps réel.
Car beaucoup d'arguments en faveur d'eux et en leur défaveur...

seneque a écrit:
Ha bon, vous gérez le prompt-secours avec des FPT dans le Rhône ? bizarre votre régul médicale smile_tirelalangue


Je parlais du Prompt-secours Incendie Wink

Citation:
Ben n'y a-t-il pas un lien de causalité entre ta première remarque et celle-ci ? Je comprend le SPV qui ne voit pas l'intérêt de faire l'effort de signaler sa dispo s'il n'est pas sollicité.


Justement : peu de gens sont motivés pour se coincer d'astreinte sur le secteur si la proba de sortir est plus qu'hypothétique quand on est en 2ème ou 3ème départ.
Et peu de gens ont le reflexe dispotel en arrivant sur leur secteur, tout simplement...
Donc ne se marque pas. Alors qu'avant, avec l'appel G, on avait ces gens la nuit et le WE en nombre
(je reconnais que l'appel G est dangereux en journée si on fait tout avec)

Citation:
Chez nous nous fonctionnons toujours avec des équipes d'astreinte, les personnes utilisant dispotel pour se retirer ou s'ajouter en plus des personnes d'astreinte programmées.


Nous aussi dans beaucoup de Centres.
Mais voir donc ma remarque plus haut sur le 2ème ou 3ème départ...


brain_overide a écrit:
Beaucoup de choses sont dites sur la formation des volontaires mais je pense quand même que les gens sont en droit d'attendre un travail de qualité de notre part étant donné que l'on intervient au même titre qu'un professionnel.


C'est en effet le postulat de base qu'il faut retenir à l'esprit.
On ne pourrait plus revenir au temps où en un dimanche de manoeuvre et un tour des accessoires du FPT tu étais bombardé pompier bénévole.

Cependant, y'a quand même des choses que l'on pourrait alléger pour passer à 4 semaines...

(le module sur les animaux, quand on voit le contenu, laissez moi rire... d'autant qu'on parle à des futurs sapeurs, pas des CA DIV2; le fameux CAD, il en faut un peu mais bon... etc)

Citation:
Si cela doit passer par des formations contraignantes en termes de durée (je suis le premier à le reconnaître), et bien je suis prêt à faire ce sacrifice.


Toi peut-être.
Mais pas la majorité.
Y'a qu'à voir le taux d'adultes qui hélas font demi-tour quand on leur annonce le temps de formation.
Avec une femme, des enfants et un taf, pas facile de caler 6 semaines de formation en 3 ans pour le plus grand nombre des postulants, il ne faut pas se voiler la face.

On peut dire "c'est qu'il ne sont pas assez motivés" mais c'est à mon sens extrement réducteur et ça permet de se voiler la face en se disant que le problème vient de la motivation des candidats et pas de la lourdeur de la formation.

Et en attendant on voit des artisans dispos en journée tourner le dos au recrutement smile_peur
Une inter de temps en temps il pouvait, mais 6 semaines de formation il peut pas...
Et ça me parait bien compréhensible

C'est justement le problème des SDIS : ne pas s'avoir s'adapter aux profils souhaités.
A moins qu'on soit content de ne recruter que des fraichement post-pubères sans permis et sans stabilité qui nous quitterons pour une nana ou une Fac lointaine...
Mais dans ce cas j'ai rien compris aux stratégies RH...
Car en fait je crois que beaucoup de monde se satisfait de ce maigre niveau de recrutement...

Pourtant, ne serais-ce simplement qu'un gars qui arrive direct avec ses 3 ans de permis, s'il est dispo en journée, c'est déjà un atout, rien que 3 ans de permis...

Et pourquoi on adapterait pas le contenu de la formation à l'auditoire?

Aujourd'hui, les jeunes sortent de l'école sans savoir rien faire de leurs dix doigts.
Ils otn des bacs, des bacs+2 voire plus, mais ils ne sont pas manuels pour 2 sous.
La faute à l'Education Nationale qui a dévalorisé les métiers manuels, mais en tout cas le constat est là.

Que eux se tapent donc une FI complète, pourquoi pas.
Ils ont le temps pour ça de toute façon...

Mais faut-il faire passer le DIV complet à un employé communal qui manie des outils toute la journée?
Qu'on lui rappelle qu'on ne met pas un pompe thermique dans une cave, oui.
Qu'on lui explique comment ça marche, par contre...

Ne faudrait-il pas assouplir la formation d'un gars qui se présente avec le PL, pour faire de lui rapidement un COD1 quitte à rogner sur certains aspects inintéressants de la formation, et lui laisser plus de temps pour la passer?

On se rapproche certes du Système Allemand, mais il faudrait peut-être se demander pourquoi eux ont du SPV à revendre et pas nous...
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé Photos pompiers du membre brembored
brain_overide
Nouvelle recrue
Nouvelle recrue



Inscrit le: 14 Mar 2011
Messages: 32

MessagePosté le: 18 Aoû 2011, 18:22 Répondre en citant Revenir en haut de page

Que les formations ne soient pas forcément adapté je ne peux que te rejoindre sur ce point de vue.
Je pense que c'est une façon pour le sdis de se couvrir devant le nombre grandissant de procès et de dire que son personnel est formé longtemps donc bien formé... smile_uuh
Mais devant la technicité que demande le métier de nos jours on ne peut effectivement plus nous donner une combi et grimper dans le VPI.
Il faut passer par pas mal d'heures.

Citation:
On peut dire "c'est qu'il ne sont pas assez motivés" mais c'est à mon sens extrement réducteur et ça permet de se voiler la face en se disant que le problème vient de la motivation des candidats et pas de la lourdeur de la formation.


Là dessus on est d'accord, ce n'est pas parce que j'ai fais ce sacrifice là que tout le monde doit le faire et je ne permettrais pas de juger loin de moi cette idée.[/quote]
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé
VERDI 14
Passionné accro
Passionné accro


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 11 Aoû 2005
Messages: 1929
Localisation: CDSP 57

MessagePosté le: 19 Aoû 2011, 09:28 Répondre en citant Revenir en haut de page

Citation:
Si je ne m'abuse, toutes les intervention SAP sont censées (ou devraient) être régulée par le CRRA15, qui déclenche le moyen approprié AP, SP, SAMU.


Ca n'est pas tant que tu t'abuse , mais ça ne se passe pas exactement comme ça .

Toutes les inters SAP doivent effectivement être régulé par le CRRA15 .Mais chaques entité décide de l'engagement des moyens dans le cadre du prompt secours renomé "départ reflexe".

Ex: Pour une détresse vitale vp/lp dont l'appel est arrivée au 18 , l'opérateur CTA engage les engins SP et fait régulé l'appel .Pour la meme inter aboutissant au CRRA 15 , le SAMU engage un départ refléxe SAP , fait réguler ,envoie les moyens qu'ils veut et selon la convention sdis/samu du département .Donc tu peus te retrouver avec une AP , une UMH ou un VSAV .

Citation:
Ne faudrait-il pas assouplir la formation d'un gars qui se présente avec le PL, pour faire de lui rapidement un COD1 quitte à rogner sur certains aspects inintéressants de la formation, et lui laisser plus de temps pour la passer?


Oui mais dans notre inconscient le pompier éteint le feu , sauve des vies et ne conduit pas de camion , via les belles images d'Epinal de la propagande fédéraliste , pas sur que le gar qui conduit des camions la semaine veuillent en conduire aussi le W-E.
Enfin c'est ce que j'ai constaté chez moi , des gars conduisait des camions le semaine en régionale et en conduisait le W-E de garde , ça les saoulait :D
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privéMSN Messenger




Montrer les messages depuis:      
Répondre au sujet
Autres sujets de discussions
[Vieux topic] SDIS Region parisienne le 26/09/2005
le sdis du Loiret le 21/12/2005
SDIS 62 le 26/02/2006
Formations hors SDIS le 08/03/2006
recrutement sdis du rhône le 17/03/2006
Recherche info sur congrès du SDIS 50 le 26/03/2006
Rens SDIS 31 le 09/05/2006
renseignement sur le sdis 90 le 13/06/2006


 Sauter vers:   

Le SDIS, volonticide ?


Voir le sujet suivant
Voir le sujet précédent
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum

pompier



.:: Forum Pompier : forum dédié au métier de sapeur pompier ::.
Création / Gestion : Evoclic - Copyright 2005 - 2015 - Tous droits réservés

Ce forum est destiné aux sapeurs pompiers et passionnés.
Tous les logos et marques sont des propriétés respectives.
Toute copie entière ou partielle de ce site peuvent faire l'objet de poursuite judiciaire.
Les propos tenus sont de la responsabilité de leurs auteurs.
Forum-pompier.com est déclaré à la cnil sous le numéro 1112890
Powered by phpBB © 2001, 2011 phpBB Group