Pompiers
Accueil  •  FAQ  •  Contact  •  Liste des Membres  •  Vos départements  •   S'inscrire sur Forum Pompier  •   Messages Privés  •   Connexion
Forum Pompier : le forum dédié au métier de sapeur-pompier

Vous ne pouvez pas participer car vous n'êtes pas inscrit : inscription gratuite !
Le SDIS, volonticide ?


Voir le sujet suivant
Voir le sujet précédent
Répondre au sujet
Auteur Message
Riquette
Référent SDIS-CS
Référent SDIS-CS


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 21 Mar 2006
Messages: 1345
Localisation: Somewhere in France

MessagePosté le: 29 Aoû 2012, 17:59 Répondre en citant Revenir en haut de page

Les points de vue de Brembo et SPV-SDIS69 se défendent, néanmoins pour ma part je pencherai plus du côté de Brembo.

Il n'y a plus d'identité des SPV en France, leurs sollicitations est poussée à l'extrême, les contraintes trop importantes.

La fonction de SPV ne fait plus rêver, le port de l'uniforme à fortiori non plus.

Il n'y a plus d'esprits de corps, l'esprit de famille lui s'éffrite.

Une ampoule grillée, comme dit plus haut, c'est changement au SDIS ou dans un garage partenaire. Un néon de la remise à changer? Pareil.

A part faire des CR à tout va, à part faire des manoeuvres à 22h00 quand tu reviens de 12 heures de taf, à part se lever pour une mami tombée à 03h00 du matin ou encore fermer une vanne d'arrêt ouverte par un ptit con de quartier, ou éteindre le feu de mobylette avec accueil à la bombe lacrymogène, où est l'envie de rester SPV?

Quand on est célibataire, voir une petite amie mais pas de vie maritale, on est dedans, on se donne corps et âmes, la copine gueule? On s'en fout, elle aura son compte après (dans le meilleur des cas... :mrgreen: ).

Mais à partir du moment ou vous êtes en ménage, qui plus est un enfant à charge, la donne n'est plus la même.

J'ai démissioné cette année, après 14 ans de bons et loyaux services. J'aurai pu continuer, mais après une journée de travail, sans compter l'aller-retour chez le médecin entre temps parce que le gamin malade, j'en avais un peu marre de manoeuvrer à peine en arrivant, j'en avais marre de me lever à 02h00 du mat' pour des merdes (parlons franchement).

A l'origine, je ne devais prendre qu'une dispo, mais un sous-officier volontaire avec le bras long au SDIS (puisqu'il y travail) et sans rien connaitre à la vie de famille et au vrai travail en a décidé autrement.

Riquette, dégouté de ce monde bisounours smile_mal

_________________
J'pense que quand on mettre les cons sur orbite, t'a pas fini de tourner...
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé Photos pompiers du membre Riquette
retraité49
Nouvelle recrue
Nouvelle recrue


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 11 Fév 2012
Messages: 20
Localisation: 49

MessagePosté le: 31 Aoû 2012, 17:46 Répondre en citant Revenir en haut de page

Brembo,

la lecture de cette analyse est troublante de vérités et d'évidences.
il est malheureusement trop tard pour revenir en arrière.
les années 2000 resteront celles du début de la fin pour un volontariat sain, efficace et serein.
les fossoyeurs sont connus.
cordialement
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé
potpot06
Vétéran
Vétéran


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 13 Mai 2007
Messages: 2718
Localisation: qu'est ce que ça peut te faire ??

MessagePosté le: 31 Aoû 2012, 20:04 Répondre en citant Revenir en haut de page

Riquette a écrit:


A l'origine, je ne devais prendre qu'une dispo, mais un sous-officier volontaire avec le bras long au SDIS (puisqu'il y travail) et sans rien connaitre à la vie de famille et au vrai travail en a décidé autrement.

Riquette, dégouté de ce monde bisounours smile_mal


Salut ,

heu comment on peut changer une dispo en une démission ??? smile_peur

_________________
si vous saviez tout ce que j'ai ou je n'ai pas .....
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé
Nrs27
Modo, référent SDIS/CS
Modo, référent SDIS/CS


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 09 Mai 2006
Messages: 4688
Localisation: Drôme

MessagePosté le: 01 Sep 2012, 09:57 Répondre en citant Revenir en haut de page

Brembo,

même si je te rejoins en (très) grande partie dans ton analyse, les systèmes de gestion de la disponibilité n'ont pas que du mal

par chez moi ça a réglé quelques problèmes, notamment des centres qui faisait sortir des véhicule en large sous effectif plutôt que d'avouer qu'ils étaient à poils et de refuser l'inter.
Également ça a permis aux collègues qui habitent un peu plus loin que les 1er arrivés de refaire des inter et reprendre goût au volontariat.

Certes on a perdu certaines disponibilités avec ceux qui ne peuvent pas se permettre d'être pendu au téléphone toute la journée; mais là ce n'est pas un problème de système mais d'outils mis à disposition des gars; en effet il existe des bips qui d'une simple pression sur un bouton peuvent mettre dispo ou indispo mais forcément ça coute plus cher donc les dirigeants sont beaucoup moins chaud pour aider à gagner de la disponibilité de cette manière...
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé
brembored
Référent ENGINS
Référent ENGINS


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 07 Juin 2005
Messages: 12057
Localisation: Rhône-Alpes

MessagePosté le: 03 Sep 2012, 09:55 Répondre en citant Revenir en haut de page

Finalement, quel volontariat veut-on?

Quelques passionnés, quelques jeunes foufous, et quelques mangeurs de vacs, qui font tourner la boutique?

Certes. C'est finalement ce qu'on connait actuellement, entre turn-over énorme et recrutement d'adulte au point mort.
C'est donc un effectif réduit, qui permet à peine de sortir un engin en journée, voire 2, mais rien qui fasse rêver.

Ou souhaite-t'on un vrai volontariat, plus nombreux, avec des gens certes moins "passionnés", mais aussi moins jeunes, moins attirés par l'argent, bref, certes moins passionnés mais également sans certains autres défauts gânant...

Et ces gens, ils veulent bien donner du temps pour la collectivité, mais il ne faut pas trop en abuser. Et dans ces conditions, une FIA de 6 semaines, des logiciels contraignants, et des inters bidons en surnombre toute l'année, ça ne peut pas marcher.

Dommage.
Alors on remplace par d'autres moyens plus couteux, et on constate l'explosion des budgets.

_________________
Sauvons les CPI http://opti-secours.over-blog.fr/
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé Photos pompiers du membre brembored
Hugo35
Nouvelle recrue
Nouvelle recrue


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 08 Mar 2009
Messages: 54
Localisation: Canada

MessagePosté le: 06 Sep 2012, 01:35 Répondre en citant Revenir en haut de page

brembored a écrit:
Finalement, quel volontariat veut-on?

Quelques passionnés, quelques jeunes foufous, et quelques mangeurs de vacs, qui font tourner la boutique?

Certes. C'est finalement ce qu'on connait actuellement, entre turn-over énorme et recrutement d'adulte au point mort.
C'est donc un effectif réduit, qui permet à peine de sortir un engin en journée, voire 2, mais rien qui fasse rêver.

Ou souhaite-t'on un vrai volontariat, plus nombreux, avec des gens certes moins "passionnés", mais aussi moins jeunes, moins attirés par l'argent, bref, certes moins passionnés mais également sans certains autres défauts gânant...

Et ces gens, ils veulent bien donner du temps pour la collectivité, mais il ne faut pas trop en abuser. Et dans ces conditions, une FIA de 6 semaines, des logiciels contraignants, et des inters bidons en surnombre toute l'année, ça ne peut pas marcher.

Dommage.
Alors on remplace par d'autres moyens plus couteux, et on constate l'explosion des budgets.



Je pense que si la mission SAP du SP est supprimée, il y aura un recrutement plus faible, beaucoup moins d'interventions et de nombreux pompiers arrêteront leur engagement si c'est pour faire 5 inters par an. Moins de pratique = efficacité + faible et danger plus important pour le SPV.

De plus, avec toutes les formations qu'on a, les manoeuvres mensuelles... et mettre en application sur le terrain que trop peu de fois serait vraiment frustrant.

Enfin, appel G à 3h du mat alors que tu travailles le lendemain et tout ca pour ne pas monter dans un engin et rentrer chez toi, non merci.

Enfin, concernant Arthemis, c'est relativement récent, la départementalisation est aussi récente, il faut laisser du temps pour que ca rentre dans les moeurs. Si un nouveau SPV prend l'habitude du système il n'y verra pas d'inconvénients. Le seul défaut à ce système c'est le dispotel, quand t'es hors secteur t'es obligé d'en faire un. Je pense qu'il serait possible de mettre en place un système qui te permettrais de passer en indispo automatiquement lorsque tu es hors secteur.

Le seul point où je suis d'accord avec toi c'est le fait que le pompier francais fait beaucoup de "babioles". Il faut un filtrage beaucoup plus poussé des appels au CTA et trouver encore plus d'accord avec les ambulances privées, le SAMU, la DDE, les apiculteurs...

La diversité des missions du pompier francais fait aussi sa force et son image, c'est sûr que si tu limites la mission à seulement de l'INC, tu auras besoin de moins de véhicules donc plus de budget pour les véhicules INC, moins de formations et vue qu'il y a que très peu de départ par an, le système arthemis n'est pas nécessaire. Mais à côté de ca, il te faut un très gros réseau de paramédics.


Juste comme ca, qui serait prêt, aujourd'hui à faire seulement de l'INC et voir le nombre d'intervention des centres baisser de 70-75% ?
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé
brembored
Référent ENGINS
Référent ENGINS


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 07 Juin 2005
Messages: 12057
Localisation: Rhône-Alpes

MessagePosté le: 06 Sep 2012, 08:04 Répondre en citant Revenir en haut de page

MOI !!!

Ras le bol de bouffer des m****s en VSAV.
J'en ai encore fait une fantastique hier.
Une inter qui te dégoute devant tant d'assistanat, de triche du système, d'abus de tout et de foutage de tronche.
Pourquoi je perds 2h de ma vie pour ces gens?
Je me demande...

Tu dis que l'efficacité baissera si le nombre d'inters baisse ?
Mais le nombre de feu ne baissera pas, lui...
Le SAP peut-être, mais vu qu'on n'en fera plus, c'est pas un souci.
Et puis cela serait admettre que l'efficacité est liée au nombre d'inter, et je t'assure que non, quand on voit les énormités que peuvent nous faire ceux qui décalent beaucoup...

Et l'activité ne baissera pas de 75% :
Il restera des inters en duo avec la filière SAP :
Ouverture de porte, renfort brancardages, etc.

Elle baissera de 60% au plus.
Alors oui on recrutera moins de jeunes foufous, moins de bouffeurs de vacs.
Mais on allègera la formation et on pourra recruter des gens mûrs, stables sur la commune.

En terme d'efficacité ça se vaut largement, plutôt que de ne décaler qu'avec des jeunes à peine sortis de FIA et à qui l'Education Nationale n'a jamais appris à se servir de leurs dix doigts... Big_sourire Big_sourire Big_sourire
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé Photos pompiers du membre brembored
Riquette
Référent SDIS-CS
Référent SDIS-CS


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 21 Mar 2006
Messages: 1345
Localisation: Somewhere in France

MessagePosté le: 06 Sep 2012, 10:01 Répondre en citant Revenir en haut de page

Pareil pour moi, cela ne me dérangerai pas de ne plus faire de SAP, tout au plus comme le dit Brembo les renforts brancardages et autre ouverture de porte.

Le problème, c'est que depuis plusieurs décénies les français se sont (mal) habitués à ce que les pompiers s'occupent de tout, même le simple balisage, même les nids de guêpes dans des départements où c'est encore gratuit (si si, ca existe encore).

Les français sont assistés, et c'est la tout le problème.

Je peux comprendre que bon nombre de SPV arrêtent après plusieurs années, voir plus d'une dizaine d'année de volontariat (ce qui est mon cas), parce qu'ils ont une vie de famille, un travail prenant, et qu'ils risquent leurs vie (de famille, risque d'accident...) parce qu'ils se sont levé à 03h00 pour un différend familial ou une personne alcoolisée...

C'est navrant et ça ne fera que s'empirer.
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé Photos pompiers du membre Riquette
Shrulk
Modérateur
Modérateur


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 25 Fév 2006
Messages: 8321

MessagePosté le: 06 Sep 2012, 11:11 Répondre en citant Revenir en haut de page

Salut,

Moi je ne suis pas prêt à lâcher le SAP, comme beaucoup. Je ne suis pas rentré pompier pour seulement aller sauver des vies aux balcons, désolé...

Car parmi toutes ces "daubes" en SAP, il y aussi les "bonnes", qui remotivent, qui encouragent...

Bye.

_________________
Le site web consacré aux sapeurs-pompiers de Saint-Symphorien sur Coise
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privéVisiter le site web de l'utilisateur Photos pompiers du membre Shrulk
zagamore
Passionné impliqué
Passionné impliqué


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 07 Juil 2006
Messages: 899

MessagePosté le: 06 Sep 2012, 12:28 Répondre en citant Revenir en haut de page

SPV-SDIS69 a écrit:
Salut,

Moi je ne suis pas prêt à lâcher le SAP, comme beaucoup. Je ne suis pas rentré pompier pour seulement aller sauver des vies aux balcons, désolé...

Car parmi toutes ces "daubes" en SAP, il y aussi les "bonnes", qui remotivent, qui encouragent...

Bye.

Salut. (smile_hello) évidemment , comme d'hab , moi je suis ça de loin...
Mais de ce que dit Brembo (smile_hello), et de ce dont je me souviens de mes passages en Allemagne, c'est que la bas, leurs SPV ne font que du feux ou presque (même si il existe localement aussi des SPV qui font du SPA , de mémoire , mais que du sap) , et s'en portent très bien. ça veut dire que ça ne leur manque pas, et que ca ne nuit pas à leur motivation , bien au contraire (je crois par ailleurs qu'ile existe encore une sorte de "service civil incendie " très répandu). Et comme le dit Alex, ça ne brule pas plus chez eux que chez nous...Ca leur suffit comme activité opérationnelle

ici, on se pose peut être pas la bonne question ;eux arrivent sans problème à trouver des gens motives sans SAP. ils en trouverait surement aussi pour ne faire que du SAP. On confond peut être polyvalence de l'institution, et celle des agents
parceque AMHA, si sur un territoire donné on réussit à trouver assez de gens motivés par l'incendie , mais gave par le SAP pour mettre dans les EP, et suffisamment d’autres motives par le SAP, pas forcement dispo ou motives pour le feux à mettre dans dans les VSAV, ca marche aussi...
plutôt que de s’acharne à exiger des gens de se former à tout, d'en exclure un paquet pour inaptitude ou manque de temps pour le formations INC , et qui seraient de très bons secouristes, et au final pour sur-solliciter les rares élus...
Élargir la base de recrutement , en allégeant un partie des contraintes sur les individus ne serait pas forcement idiot. en tout cas, outre-Rhin, ça marche.

et à priori, ça n’empêcherai pas ceux qui le souhaitent de cumuler...

reste que qaund on fait 98 % de daube en SAP, ben de toutes façons, on sature.
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé
Hugo35
Nouvelle recrue
Nouvelle recrue


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 08 Mar 2009
Messages: 54
Localisation: Canada

MessagePosté le: 07 Sep 2012, 00:56 Répondre en citant Revenir en haut de page

Riquette a écrit:
Pareil pour moi, cela ne me dérangerai pas de ne plus faire de SAP, tout au plus comme le dit Brembo les renforts brancardages et autre ouverture de porte.

Le problème, c'est que depuis plusieurs décénies les français se sont (mal) habitués à ce que les pompiers s'occupent de tout, même le simple balisage, même les nids de guêpes dans des départements où c'est encore gratuit (si si, ca existe encore).

Les français sont assistés, et c'est la tout le problème.

Je peux comprendre que bon nombre de SPV arrêtent après plusieurs années, voir plus d'une dizaine d'année de volontariat (ce qui est mon cas), parce qu'ils ont une vie de famille, un travail prenant, et qu'ils risquent leurs vie (de famille, risque d'accident...) parce qu'ils se sont levé à 03h00 pour un différend familial ou une personne alcoolisée...

C'est navrant et ça ne fera que s'empirer.


Sauf qu'une personne alcoolisée ou un différend familial qui peut partir en vrille font partie aujourd'hui des missions du SPV. Ce n'est peut-être pas une détresse vitale mais çà reste des cas qu'il faut traiter et cela avec le plus grand professionnalisme. Certes l'intervention des SP n'est pas toujours nécessaire mais les français savent qu'en cas de plus ou moins gros pépin il y aura une aide qui leur sera fournie en tout temps.

Si vous voulez bouffer que de la détresse vitale et "sauver des vies", tant mieux pour vous, mais à l'heure d'aujourd'hui fournir un soutient, une oreille à une personne qui vient de faire une TS ou tout simplement effectuer un relevage est tout aussi important. Ce genre d'inter vous paraît surement moins gratifiante, mais la personne qui a fait l'appel, elle, le pensera tout autrement.

Je suis actuellement en suspension d'activité mais quand j'étais dans mon CPI, pas une seule fois je n'ai pas été heureux d'intervenir et cela même pour "une daube" comme vous dites, à partir du moment où je sais que j'ai pu aider quelqu'un, j'étais et je resterais comblé par mon statut de SPV.

Le métier de pompier est un métier où tu peux exprimer ton humanité, le SAP est une partie intégrante et ultra importante du sapeur pompier d'aujourd'hui (du moins c'est ce que je pense ) :)

Sinon. tout à fait d'accord avec toi sur le fait que c'est l'évolution des mentalités des français qui fait qu'aujourd'hui le système commence à s'essouffler. Il faut réintégrer dans les ménages francais les vrais missions du sapeur-pompier.
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé
Nrs27
Modo, référent SDIS/CS
Modo, référent SDIS/CS


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 09 Mai 2006
Messages: 4688
Localisation: Drôme

MessagePosté le: 07 Sep 2012, 11:31 Répondre en citant Revenir en haut de page

Salut,

Hugo, quand certain parle de "daubes" il y a plein d'inter où nous ne servons à rien.

Pour revenir sur cette personne alcoolisé dont tu parle et dont la seule "détresse" est de dormir sur le "mauvais" banc (ça dérange les voisins),
- la femme enceinte qui appelle au tout début des contraction, avec le mari et la voiture bien au chaud dans le garage
- le malaise à 1h du mat', mais qui a commencé à 18h...

Des exemples il y en a plein et pas que en SAP, le DIV regorge d'assistanat (et à coté de ça on fait banquer le papi de 90 ans pour tuer quelques frelons dans son grenier au dessus de la chambre)
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé
brembored
Référent ENGINS
Référent ENGINS


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 07 Juin 2005
Messages: 12057
Localisation: Rhône-Alpes

MessagePosté le: 07 Sep 2012, 12:20 Répondre en citant Revenir en haut de page

Hugo35 a écrit:
Je suis actuellement en suspension d'activité mais quand j'étais dans mon CPI, pas une seule fois je n'ai pas été heureux d'intervenir et cela même pour "une daube" comme vous dites,

Et tu faisais combien de départs par an, dans ton CPI? Wink smile_hehe
Et tu faisais le transport?
Et tu quittais ton lieu de travail en journée pour assurer ces daubes sans nom?

Et tu avais des ZUP sur ton secteur?
Avec son lot de malaises bidons et d'appels pour rien, parce que c'est gratuit et qu'on peut en abuser comme toutes les autres prestations sociales?
Tu avais un Lycée qui t'appelle pour rien une fois par semaine, pour "se couvrir", pour une ado qui feint un mal de ventre pour échapper à la piscine?
Tu faisais combien de malaises par an de femmes de ménages qui veulent juste avoir un arrêt de travail?
Sur ton temps de travail car bien sûr c'est en journée
Et combien de départs pour rien à la maison de retraite, juste parce qu'ils ont personne la nuit?

Tu avais tout ça?
Ce n'est pas un souci d'inters gratifiantes ou pas, c'est juste qu'elles sont totalement injustifiées, donc on perd notre temps...
Temps de taf, temps en famille, temps avec les copains...
Pour des abus du système, juste parce qu'on est gratuits...
Quand on fait 50 départs par an en zone rurale encore protégée de toutes ces daubes, c'est plus facile en effet Wink

Amicalement
Alex, qui ne reste bien que pour les inters qui se font en tenue de feu...
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé Photos pompiers du membre brembored
Hugo35
Nouvelle recrue
Nouvelle recrue


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 08 Mar 2009
Messages: 54
Localisation: Canada

MessagePosté le: 08 Sep 2012, 00:38 Répondre en citant Revenir en haut de page

brembored a écrit:
Hugo35 a écrit:
Je suis actuellement en suspension d'activité mais quand j'étais dans mon CPI, pas une seule fois je n'ai pas été heureux d'intervenir et cela même pour "une daube" comme vous dites,

Et tu faisais combien de départs par an, dans ton CPI? Wink smile_hehe
Et tu faisais le transport?
Et tu quittais ton lieu de travail en journée pour assurer ces daubes sans nom?

Et tu avais des ZUP sur ton secteur?
Avec son lot de malaises bidons et d'appels pour rien, parce que c'est gratuit et qu'on peut en abuser comme toutes les autres prestations sociales?
Tu avais un Lycée qui t'appelle pour rien une fois par semaine, pour "se couvrir", pour une ado qui feint un mal de ventre pour échapper à la piscine?
Tu faisais combien de malaises par an de femmes de ménages qui veulent juste avoir un arrêt de travail?
Sur ton temps de travail car bien sûr c'est en journée
Et combien de départs pour rien à la maison de retraite, juste parce qu'ils ont personne la nuit?

Tu avais tout ça?
Ce n'est pas un souci d'inters gratifiantes ou pas, c'est juste qu'elles sont totalement injustifiées, donc on perd notre temps...
Temps de taf, temps en famille, temps avec les copains...
Pour des abus du système, juste parce qu'on est gratuits...
Quand on fait 50 départs par an en zone rurale encore protégée de toutes ces daubes, c'est plus facile en effet Wink

Amicalement
Alex, qui ne reste bien que pour les inters qui se font en tenue de feu...


Tu sais, pas besoin de vivre dans une grande ville et d'être dans un gros centre pour faire toutes les inters que tu as cité précédemment. La seule différence c'est la fréquence à laquelle reviennent ces interventions.

Et sinon tu tires d'où le fait que ces personnes là ne souffraient pas réellement ? de ta frustration de ne pas avoir fait une "grosse inter" ? On peut-dire ce qu'on veut mais les ZUP sont des zones où on retrouve un gros pourcentage de personnes dont la situation sociale est préoccupante, et à l'heure d'aujourd'hui il ne faut pas les ignorer.

La seule chose que je trouve vraiment inadmissible c'est l'appel des pompiers dans le but de les agresser.

Comment peux-tu aujourd'hui offrir de bons services tout en sachant que çà te fait chier de décaler "pour une daube" ? Comment arrive-tu à rester motiver ?


Fin voilà j'ai pas envie de continuer à débattre car on reste chacun camper sur nos positions, que je respecte parfaitement d'ailleurs. Je trouve çà juste dommage que certains pompiers parlent de leur vocation, leur passe-temps ou leur passion comme un fardeaux ou une obligation.

Une chose est sûre, enlever le SAP serait une grave erreur pour le monde du volontariat et malgré toutes les daubes que le pompier fait comme vous dites, il y a de très nombreuses situations qui vous font aimer encore plus ce métier.


Amicalement
Hugo :)


PS : On est pas si gratuit que çà, chaque habitant paye en moyenne 75 euros par an dans le seul et unique but de proposer les services des pompiers.
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé
brembored
Référent ENGINS
Référent ENGINS


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 07 Juin 2005
Messages: 12057
Localisation: Rhône-Alpes

MessagePosté le: 08 Sep 2012, 10:33 Répondre en citant Revenir en haut de page

Hugo35 a écrit:
Comment arrive-tu à rester motiver ?

Et si justement c'était là le débat? Wink
Un SDIS qui demande beaucoup, un engagement sur des rêves (et des campagnes mirobolantes de la Fédé :mrgreen:) qui se transforment en espoirs déçus et finalement un volontariat à la peine, un turn-over inquiétant, une fonte des effectifs en 10/20 ans...
La motivation joue sans doute un rôle dans tout ça
(avec la pression de l'employeur, de la famille, etc)
On peut rester pour le FPT, mais beaucoup arrêtent tout court...

Citation:
on reste chacun camper sur nos positions, que je respecte parfaitement d'ailleurs.
(...)
Une chose est sûre, enlever le SAP serait une grave erreur pour le monde du volontariat

Un forum, ce sont des gens aux avis différents, comme dans nos CS, rien qui me choque pour ma part Wink
Je suis d'accord et je me demande finalement si on parle du même volontariat...
Je rêve du volontariat idéal, d'un CS plein d'adultes stables sur la commune, qui ont tous le permis, voire le PL, qui savent se servir d'une clé à molette, qui ont pu se former car la FI ne fait que 3 semaines car on y a enlevé le SAP et les modules pour enfant...
Un CS avec une dispo qui fait rêver un chef de salle au CTA, d'un SDIS qui laisse les gens vivrent sans contraintes de partout, des gens pas dérangés pour rien 3 nuits par semaines...
Des gens qui sont là pour aider sur leur commune, pour donner un peu de temps à la collectivité, pas juste parce que "j'ai 17 ans et je veux être pro dans 2 ans, les pompiers c'est trop ma passion" :mrgreen:
Et cela, ce n'est peut-être que comme les grosses inters chaque semaine : un pieu rêve :)

Mais ce volontariat est-il compatible avec le SAP? Wink
A mon sens non (surtout à cause du volume d'inter, avant le souci de l'inintérêt de 80% des VSAV)

Par exemple, on aime ou on aime pas, on les considère SP ou pas, mais beaucoup de CPI ont longtemps refusé de faire du Prompt-secours, et on en trouve encore.
ça parait dépassé, mais on est bien, je le pense, dans un "autre" volontariat.

Dans les Centres en appel général, c'est fréquent que pour un départ VSAV y'a péniblement 3 pélos qui viennent et pour un départ FPT ou SR y'a 15 gus qui se marchent dessus dans les vestiaires...
On aime ou on aime pas, mais c'est hélas la vraie vie...


Tu as cependant raison, l'arrêt du SAP pour le volontariat actuel serait difficile :
On ne recrute plus que des jeunes avides de décaler avec cette castratrice FIA de 6 semaines qui empêche de recruter des adultes.
Et ces jeunes, il faut les abreuver d'inters pour qu'ils restent.
Mais qu'ils restent combien de temps, en fait?
Les stats d'arrêt au bout de 3 ou 5 ans sont affolantes
De l'autre un paquet de gens se sont habitués, à juste titre, à un niveau de vac qui met du beurre dans les épinards, surtout en temps de crise.

Enlever le SAP ruinerait toute cette bulle
Oui, une bulle :
c'est comme les start-up ou la bourse, les fondations sont fragiles et un jour l'abcès se perce...


Citation:
PS : On est pas si gratuit que çà, chaque habitant paye en moyenne 75 euros par an dans le seul et unique but de proposer les services des pompiers.

A mon humble avis, là on est un peu dans l'utopie smile_tirelalangue
Tous ceux qui abusent des secours gratuits sont loin de payer es dits-75€ sur leurs impôts...
C'est moche mais bon, bisounours-land n'existe pas.
Ceci dit, on entend aussi des gens qui disent "je vous paie dans mes impôts alors je peux bien vous appeler de temps en temps"...
Phrase à mettre dans le contexte bien entendu d'une inter pourrie, du mec qui s'est inventé des enfants pour qu'on fasse son nid de guêpe, ou de la matronne aisée qui a besoin qu'on lui élague son arbre...
(non, y'a pas de double sens à cette dernière phrase, bande de vilains ! :mrgreen:)



Et ça, outre-Rhin, en plus de leur volontariat à couper le souffle, je ne crois pas qu'ils vivent ce genre d'abus du système.
Autre pays, autres moeurs...

Amicalement
Alex Wink
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé Photos pompiers du membre brembored




Montrer les messages depuis:      
Répondre au sujet
Autres sujets de discussions
[Vieux topic] SDIS Region parisienne le 26/09/2005
le sdis du Loiret le 21/12/2005
SDIS 62 le 26/02/2006
Formations hors SDIS le 08/03/2006
recrutement sdis du rhône le 17/03/2006
Recherche info sur congrès du SDIS 50 le 26/03/2006
Rens SDIS 31 le 09/05/2006
renseignement sur le sdis 90 le 13/06/2006


 Sauter vers:   

Le SDIS, volonticide ?


Voir le sujet suivant
Voir le sujet précédent
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum

pompier



.:: Forum Pompier : forum dédié au métier de sapeur pompier ::.
Création / Gestion : Evoclic - Copyright 2005 - 2015 - Tous droits réservés

Ce forum est destiné aux sapeurs pompiers et passionnés.
Tous les logos et marques sont des propriétés respectives.
Toute copie entière ou partielle de ce site peuvent faire l'objet de poursuite judiciaire.
Les propos tenus sont de la responsabilité de leurs auteurs.
Forum-pompier.com est déclaré à la cnil sous le numéro 1112890
Powered by phpBB © 2001, 2011 phpBB Group