Pompiers
Accueil  •  FAQ  •  Contact  •  Liste des Membres  •  Vos départements  •   S'inscrire sur Forum Pompier  •   Messages Privés  •   Connexion
Forum Pompier : le forum dédié au métier de sapeur-pompier

Vous ne pouvez pas participer car vous n'êtes pas inscrit : inscription gratuite !
Repos des 11 heures des SPV


Voir le sujet suivant
Voir le sujet précédent
Répondre au sujet
Auteur Message
VERDI 14
Passionné accro
Passionné accro


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 11 Aoû 2005
Messages: 1929
Localisation: CDSP 57

MessagePosté le: 23 Aoû 2011, 18:21 Répondre en citant Revenir en haut de page

Citation:
Les SPV ne se plaignent pas quand on leur donne des EPI ayant déjà servi par le passé, contrairement à certains SPP


Celà s'appel le nivellement par le bas , sous prétexte que certain ne dise rien .
Les SPV sont 3 ou 4 fois plus nombreux que les pro mais sont incapables de se faire entendre .Ils serait tant que vous vous preniez par la main au lieu d'essayer de tirer les pros par le bas .
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privéMSN Messenger
rprom1
Modérateur
Modérateur


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 03 Jan 2006
Messages: 2358

MessagePosté le: 23 Aoû 2011, 18:31 Répondre en citant Revenir en haut de page

Tu trouves que c'est niveller par le bas que d'accepter de porter des effets qui ont été portés sur 2 manoeuvres et une semaine de formation ?

Désolé mais ce n'est pas mon point de vue...

Quand je vois les exigences de certains SPP quand ils arrivent dans un SDIS suite à leur recrutement sur liste d'aptitude, ça me fait froid dans le dos : "Ah bon ? Comment ça je ne peux pas avoir un sixième t-shirt F1 dans mon paquetage ? Ah bon, c'est écrit noir sur blanc que c'est 5 t-shirt ? Oui mais bon, ça ne vous coûte rien de m'en mettre un sixième, si ?"

Ils rentrent seulement dans la profession qu'ils jouent aux enfants gâtés. C'est hallucinant ! smile_transpire
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privéMSN Messenger
VERDI 14
Passionné accro
Passionné accro


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 11 Aoû 2005
Messages: 1929
Localisation: CDSP 57

MessagePosté le: 23 Aoû 2011, 19:48 Répondre en citant Revenir en haut de page

Encore une fois tu stigmatise la profession comme d'autre , mais celà ne fais pas avancer le débat , mise à part l'envenimer ...
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privéMSN Messenger
leretraitédu13
Passionné
Passionné


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 04 Fév 2011
Messages: 431

MessagePosté le: 23 Aoû 2011, 19:55 Répondre en citant Revenir en haut de page

on stigmatise peu être mais les excès existe dans les deux camps , les pro qui débarque comme des héros hors norme et les volontaires qui n’écoute rien et refuse tout compromis !!!! mais de toutes façon ce que vous n'avez pas compris c'est que si cette loi passe on demandera au pro d'assurer plus de mission sans augmentation d'effectif car il n'y aura aucune embauche , j'ai discuter de çà avec un gars du SDIS13 cet après midi et il n'est pas question d'embaucher plus de monde ou on reste sur les base actuelle ou les pro vont devoir bosser plus pour remplacer les volontaires qui ne seront plus dispos ou opérationnel(vsav,fpt,ccf,vtu...... et toutes les inter diverses a tous les postes)

_________________
retraité des volontaires après 20 ans de bon et loyaux service
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé
VERDI 14
Passionné accro
Passionné accro


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 11 Aoû 2005
Messages: 1929
Localisation: CDSP 57

MessagePosté le: 23 Aoû 2011, 20:06 Répondre en citant Revenir en haut de page

Entre ce que la direction veut et ce qu'il est possible de faire il y a parfois un gouffre .
Le temps de travail est cadré chez les SPP et bien définis , avec un quotat annuel maxi et mini ,si certain SDIS sont dans les minimas pour les heures annuelles , d'autres sont au maxima , donc difficile d'augmenterv les gardes pour eux .Les partenaires sociaux ne voudront pas plus de garde sans contre partie , ce qui se comprend .
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privéMSN Messenger
leretraitédu13
Passionné
Passionné


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 04 Fév 2011
Messages: 431

MessagePosté le: 23 Aoû 2011, 20:09 Répondre en citant Revenir en haut de page

d'accord avec toi verdi mais pour le moment la consigne venant de la direction de la sécurité civile , version non officielle a l'heure actuelle est pas de recrutement et presser un peu plus les effectifs déjà en poste
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé
Proton
Modérateur
Modérateur


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 06 Déc 2005
Messages: 9805
Localisation: csp-cavaillon.com (84)

MessagePosté le: 23 Aoû 2011, 20:14 Répondre en citant Revenir en haut de page

Salut.

Les SPV c'est tout comme les femmes, ce ne sont pas les ennemis des SPP car ce sont certains SPP eux-mêmes qui font le plus de tord au métier de part leurs arguments parfois limites, certains SPV aussi font du mal au métier ; en fait, c'est simplement l’ignorance qui est dangereuse.

Partit comme c'est partit, le métier va se calquer d'ici quelques années sur un système "à la militaire" avec des contrats de 4/5 ans basés sur un pool de SPV ou de civils choisis sur dossier/concours et encadrés par des ss/off de carrière sortis de ce même pool où après avoir passé un autre examen/concours mais avec une formation pour se mettre à niveau.
Tout ceci n'aura pour objectif que de faire baisser l'age des SP qui est une volonté si désirée des syndicats SPP pour ne plus faire travailler "les vieux" en opérationnel.
Pourquoi les élus/dirigeants se priveraient de ce vivier de passionnés si importants pour des contrats de 4/5 ans tout comme les MTA dans l'armée de l'air ?
Pourquoi les élus/dirigeants s'embêteraient avec de vieux SPP qui prétendent ne plus être opérationnel et demandent une retraite à 50 ans alors que l'on peut les remplacer par de jeunes recrues à qui on fera faire le boulot après une formation largement suffisante de quelques semaines ?

Vous imaginez un peu le point de vue de ces élus/dirigeants ?

Tirer des tuyaux et appliquer des consignes basiques ne nécessite surement pas de longues formations contrairement aux cadres (officiers) qui auront la charge de faire appliquer ces consignes, alors pourquoi s’embêter avec cette sécurité de l'emploi sur de la longue durée avec des gens qui se prétendent aux-même non-aptes à plus rien passé un certain age ?

Alors un repos de sécurité chez les SPV ? pourquoi pas, mais ça ce fera par le remplacement de tous les SPV et une grande partie des SPP par cette nouvelle catégorie de SPP du rang, en CDD... un travail de (très) longue haleine

smile_coolman

_________________
Les règles du forum ! ----- Le site du CSP Cavaillon ----- notre page facebook
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privéVisiter le site web de l'utilisateur
Vulcain111
Passionné
Passionné


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 15 Juil 2010
Messages: 437
Localisation: Haute Corse

MessagePosté le: 23 Aoû 2011, 20:36 Répondre en citant Revenir en haut de page

Suis-je le seul à avoir lu le dernier texte de loi de juillet qui stipulait que le SPV n'était pas considéré comme un travailleur et donc de facto pas concerné par la directive européenne ?
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé
Proton
Modérateur
Modérateur


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 06 Déc 2005
Messages: 9805
Localisation: csp-cavaillon.com (84)

MessagePosté le: 23 Aoû 2011, 20:54 Répondre en citant Revenir en haut de page

non, mais l'article cité au 1er post du topic précise justement le contraire avec appuis favorable d'un syndicat... c'est ça qui est choquant car encore une fois cela prouve l'ignorance et/ou la désinformation que certains (encore les mêmes) ont (trop ?) l'habitude d'user et d 'abuser...

le fameux texte relatif à l'engagement des sapeurs-pompiers volontaires et à son cadre juridique est passé en France, mais rien n'empêche de le modifier ou de le supprimer...
l'autre texte est-il déjà passé au niveau européen ? un projet est-il déjà sorti ?

Alors que doit-on en penser ?
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privéVisiter le site web de l'utilisateur
antho911
Fidèle
Fidèle


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 01 Sep 2009
Messages: 247

MessagePosté le: 23 Aoû 2011, 21:50 Répondre en citant Revenir en haut de page

http://www.youtube.com/watch?v=obe5zhm1cPE&feature=player_detailpage

Voici la vidéo qui tourne en ce moment sur la toile.
antho

_________________
Un homme n'est jamais si grand que lorsqu'il est à genoux pour aider un enfant.
[Pythagore].
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé
brembored
Référent ENGINS
Référent ENGINS


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 07 Juin 2005
Messages: 12052
Localisation: Rhône-Alpes

MessagePosté le: 24 Aoû 2011, 08:30 Répondre en citant Revenir en haut de page

Salut la team !!

Que de choses intéressantes Wink

Sans vouloir refaire l’excellente réponse de Seneque, et surtout sans que ça paraisse virer à la tribune anti-SPP, ce qui n’est pas le but, mais juste ré-expliquer certains points, puisque d’argent nous parlons…

zagamore a écrit:
réévaluer les couts réels : un spv, ça se forme, ca s’équipe, ça se loge (enfin, on leur fait des CS), et ça s’indemnise. surtout si on en vient à soumettre les vac. à charges sociales...et en plus, ça nécessite un "volant " pour en avoir assez, et ça a une durée de vie aléatoire...
(…)
- former 30 SPv qui ne décalent pas en journée faute de dispo, ça fait réfléchir,
- 1 SPP , une fois recruté , on l'a sous la main pour 20 ans sans problème , avec des évolutions de compétences possibles, une gestion du planning relativement simple ...

Sauf que Wink
La FIA d’un SPV c’est 6 semaines payées entre 50 et 100% d’une vac à 7 euros soit entre 840 à 1680 euros, net et sans ajouts.
Un SPP c’est 4 mois (ben oui, on dit que les modules sont les mêmes mais eux en plus ils mangent des pompes et du footing pendant 4 mois…) à 1600€ minimum suivant les SDIS… Plus les charges, le logement, etc

Ok, tu l’as 20 ans. Très bonne échelle de temps. Et ensuite ?
La fin de carrière des SPP est un problème mal évalué (et qui ira en s'amplifiant avec l'augmentation du nombre de SPP...)
Payer pendant 5 ans un ADC avec toutes ses primes et son 3000€ nets à faire des tableaux excel (qu’il fait à contre-cœur car son métier lui manque et qu’il ne sait pas se servir d’un ordi car personne aux RH ne lui a payé une formation ad’hoc…) ou souder des cornières pour faire des supports par-ci par-là, excuse moi de l’économie mais là…

On ne peut pas redescendre la paye d'un agent, c'est complètement normal. Il a calé son train de vie dessus, son emprunt de maison, ses loisirs, etc. Mais il y a sans doute des voies à explorer car c'est un sacré cout.

Alors que ton volduche, quand le 3SM le met inapte à 35 ou 45 ans parce qu'il a un doigt de pied de travers, il ne te coute plus un rond. Rien.

Ton SPV présente un turn-over et un problème de dispo jour j’en conviens mais il coute réellement pinuts. Rien. Nada…
Il rend son EPI quand il s’en va et s’il a peu décaler, il a juste couté un vestiaire pendant 5 ans et quelques vacs de recyclage.

D’autre part, en inter, le fossé du coût entre les 2 est de l’ordre du canyon…
Pas de prime de feu de 19%, de prime de conducteur, de prime niveau 2, de ci et de ça pour le SPV.
Et ton SPP caserné doit être hébergé, s’il se blesse au foot c’est pour ta pomme l’arrêt maladie…

Bref, je ne suis pas inquiet : si les syndicats mettent en avant que cette directive va forcer à embaucher ils vont nous mâcher le travail en croyant faire le leur !!
Ils vont plus nous défendre qu’autre chose, car quel CASDIS a envie d’embaucher aujourd’hui ?


seb pompier a écrit:
sinon dites moi comment une socièté privé va tenir si elle ne fait pas payer les secours, car ce n'est pas le conseil général qui donnera des subventions. pour moi privatisé les secours est une abération

Facile : on fait plein de choses qui ne sont pas dans notre scope et plus ça ira plus on nous en débarassera par du privé.
Note que, pour avoir fait quelques années de CTA, quand tu dis aux gens qu’une inondation c’est payant bizarrement, ô bizarrement ils se rappellent que leur mère leur avait appris à se servir d’une serpillière tous seuls comme des grands :mrgreen:

Tu penses que les CASDIS vont vouloir augmenter le nombre de VSAV de 3 (voire 4, horreur !) SPP payés à 1600€ le piou-piou, 2200 le conducteur et 2700 le CA parce qu'ils sont bardés de spécialités quand 2 ambulanciers à 1200€ font la même chose, et en plus sur le budget de la sécu?
Haha ya pas photo une seule seconde pour eux !!! smile_uuh
(le but de ma phrase n'est pas d'épiloguer sur "nous on fait mieux en VSAV", ton CASDIS s'en contre-fout, et de toute façon vu les bouses qu'on fait dans 90% des VSAV il a pas complètement tort)

De toute façon, le schéma des administrations et de leurs syndicats gloutons est un éternel recommencement...
SNCF, Poste, EDF...
Ils en voulaient toujours plus, ils coutaient un oeil en avantages divers, ils se mettaient en grève pour un rien, et aujourd'hui ça se privatise et ça sous-traite un max...
C'est dommage, c'est du dumping social mais c'est le jeu...


rprom1 a écrit:
Tu comptes le logement, la formation et l'équipement du SPV mais tu ne sembles pas compter les mêmes choses pour un SPP alors que ce sont les mêmes frais, voire même un peu plus d'ailleurs.

Voire même plus ?
Oui, voire même un rapport de 5 ou 10 tu veux dire…
Une caserne de SPV c’est rien comparé à un CSP Pro en investissement et fonctionnement.
Normal ceci dit, les besoins ne sont pas les mêmes. On ne vit pas H24 dans notre cabane.

VERDI 14 a écrit:
Les SPV sont 3 ou 4 fois plus nombreux que les pro mais sont incapables de se faire entendre .Ils serait tant que vous vous preniez par la main au lieu d'essayer de tirer les pros par le bas .

C’est une réalité en effet.
C'est aussi l'avantage de la sous-traitance et de la privatisation, d'ailleurs... Corvéables et sans réel droit de grève...

Note qu’on est pris entre 2 feux ( :mrgreen: ) :
D’une part on nous reproche de monter des « syndicats » (ceci dit le terme est mal adapaté) car on est censé le faire de bonne volonté. Certes… Mais il y a quand même de sacrés abus justement.
D’autre part, les SDIS ne sont pas habitués à trop de revendications de notre part, on est justement malléables et demander des choses ne fait pas partie du jeu.
Ici on a un CCDSPV très dynamique (et heureusement vu l’ambiance générale…) mais y’a un sacré paquet de simulacres de CCDSPV qui ne demandent rien et donc n’obtiennent rien…


rprom1 a écrit:
Ils rentrent seulement dans la profession qu'ils jouent aux enfants gâtés. C'est hallucinant ! smile_transpire

C’est un problème de société les enfants gâtés…
Certes un paquet de nouveaux (mais pas tous !!) se croient tous permis parce qu’ils ont eu le concours et trouvé un poste (merci papa ou tonton dans 70% des cas mais pas grave…) et surtout prennent tout le monde de haut alors qu’ils ont encore jamais fait leurs preuves sur le terrain.
Mais si ça peut te rassurer (ou pas…) on a les mêmes au boulot et dans nos CS SPV…
En moins crâneurs imbus d’eux-même cependant.


Donc même si ça va encore passer par des propos super dégradants pour nous, on dit merci par avance aux syndicats SPP :
Ils vont paradoxalement défendre notre cause par leurs exigences inapplicables et ce sera très bien Wink

_________________
Sauvons les CPI http://opti-secours.over-blog.fr/
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé Photos pompiers du membre brembored
seneque
Référent TEXTES
Référent TEXTES


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 14 Sep 2006
Messages: 2924

MessagePosté le: 24 Aoû 2011, 09:50 Répondre en citant Revenir en haut de page

Vulcain111 a écrit:
Suis-je le seul à avoir lu le dernier texte de loi de juillet qui stipulait que le SPV n'était pas considéré comme un travailleur et donc de facto pas concerné par la directive européenne ?


Non tu n'es pas le seul, mais en droit il y a ce que l'on appelle la hiérarchie des normes.
Ainsi le droit européen est supérieur au droit français et doit de fait être retranscri dans nos lois (autrement dit un texte français ne peut aller à l'encontre du droit européen).

Par contre, je ne suis pas plus inquiet que ça concernant l'aboutissement de cette modification de la directive de 1993 sur le temps de travail.
En 2004 il y avait eu des négociations entre représentants du patronat et des syndicats, compte tenu des intérêts et des modèles de chaque pays il n'y avait pas eu d'accord conclu donc pas de modification de la directive.
En ce qui concerne purement les SDIS, on voit déja que ni les SPV, ni les CASDIS de veulent de modifictation des statuts. Aussi, avant qu'il y ait une volonté au niveau de tous les corps de métier impactés et celà dans 27 pays à la législation et à la culture différentes... je pense que le droit national va s'appliquer encore longtemps...

brembored a écrit:
D’une part on nous reproche de monter des « syndicats » (ceci dit le terme est mal adapaté) car on est censé le faire de bonne volonté.


C'est vrai, on devrai appeler ça, je sais pas... "fédération" peut-être ? smile_hehe

brembored a écrit:
mais y’a un sacré paquet de simulacres de CCDSPV qui ne demandent rien et donc n’obtiennent rien…


Ho oui ! Je pense très sincèrement qu'avant de se lancer dans un hypothétique mouvement national dont on ne maitrise pas tous les contours il serait sans doute beaucoup plus efficace d'avoir de vrai représentants dans les CCDSPV et non pas des béni-oui-oui transformant cette instance en chambre d'enregistrement.
Il n'est pas rare d'ailleurs que les DDSIS discutent davantage des projets avec les unions départementales qu'avec les représentants élus directement par tous les SPV (tiens, ça me rapelle quelque chose...).

D'ailleurs, je m'interroge, ceux qui parlent de mouvement national sont-ils élus du CCDSPV ou ont-ils monté un syndicat dans leur département afin de se faire entendre par les voies règlementaires prévues à cet effet ?

a+

_________________
Plutôt que de savoir ce qui a été fait, combien il vaux mieux chercher ce qu'il faut faire
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé
brain_overide
Nouvelle recrue
Nouvelle recrue



Inscrit le: 14 Mar 2011
Messages: 32

MessagePosté le: 24 Aoû 2011, 10:07 Répondre en citant Revenir en haut de page

Suis-je le seul à avoir lu le dernier texte de loi de juillet qui stipulait que le SPV n'était pas considéré comme un travailleur et donc de facto pas concerné par la directive européenne ?



Seneque va peut pouvoir confirmer ou infirmer ce que je dis mais je crois qu'aux yeux de l’Europe le volontariat peut être considéré comme un travail aux yeux de certains critères:
-la présence d'une hiérarchie
-la présence d'un planning
-la présence d'une rémunération
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé
tails38
Passionné accro
Passionné accro



Inscrit le: 16 Mai 2009
Messages: 1113

MessagePosté le: 24 Aoû 2011, 12:44 Répondre en citant Revenir en haut de page

brain_overide a écrit:
Suis-je le seul à avoir lu le dernier texte de loi de juillet qui stipulait que le SPV n'était pas considéré comme un travailleur et donc de facto pas concerné par la directive européenne ?



Seneque va peut pouvoir confirmer ou infirmer ce que je dis mais je crois qu'aux yeux de l’Europe le volontariat peut être considéré comme un travail aux yeux de certains critères:
-la présence d'une hiérarchie
-la présence d'un planning
-la présence d'une rémunération

Selon un cas qu'il y a eu et qui a été recenser dans un journal.
http://www.ledauphine.com/isere-sud/2011/08/11/cette-directive-qui-pese-sur

Citation:
Une jurisprudence qui inquiète

Quant à savoir si le risque de voir les sapeurs-pompiers volontaires menacés par cette directive européenne est réel, le colonel Heyraud répond par l’affirmative. «Il y a une jurisprudence de la cour européenne qui nous inquiète particulièrement. Elle avait considéré qu’un bénévole de l’Armée du Salut, hébergé en échange de quelques heures de services et indemnisé avec de l’argent de poche, était, un travailleur au sens juridique du terme, puisqu’il y avait à la fois lien de subordination et rémunération, même faible. »


Ainsi un spv serait considérer comme travailleurs et donc soumis au repos de 11h...
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé
seneque
Référent TEXTES
Référent TEXTES


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 14 Sep 2006
Messages: 2924

MessagePosté le: 24 Aoû 2011, 13:12 Répondre en citant Revenir en haut de page

A ma connaissance, la jurisprudence évoquée date de 2004 ! où était la fédé depuis 7 ans ??

De plus, l'arrêt rendu renvoi sa décision vers les instances nationales afin de définir la notion de travail effectif sur le cas présenté et la problématique porte davantage sur la libre circulation et l'égalité des droits que sur la définition du travail.

De ce que je connais du droit européen, les textes portent d'ailleurs davantage sur la libre circulation et l'égalité de traitement à l'intérieur d'un état que sur la définition du travail ou de salarié. Cette définition est laissée à l'appréciation des Etats, les directives venant simplement en garde-fou.

La modification de la directive de 1993 pourrait éventuellement encadrer le droit français sur la définition des emplois salariés, mais comme déja évoqué il y a, a mon sens, peu de chance que celà aboutisse.

a+
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé




Montrer les messages depuis:      
Répondre au sujet
Autres sujets de discussions
Comptabilité de la première heure de vacation. le 28/01/2009
lieu/date/heure convocation concours 2009 pour CO-VOITURAGE le 24/02/2009
Etre pret a la bonne heure le 04/01/2013
Attention ... changement d'heure le 29/03/2008
l'heure le 20/10/2008
Dernière heure : un pompier blessé à Houplines le 02/10/2008
Une femme accouche dans sa voiture lance 130 km/heure le 30/05/2009
FDF Landes, l'heure d'un premier bilan le 08/09/2009


 Sauter vers:   

Repos des 11 heures des SPV


Voir le sujet suivant
Voir le sujet précédent
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum

pompier



.:: Forum Pompier : forum dédié au métier de sapeur pompier ::.
Création / Gestion : Evoclic - Copyright 2005 - 2015 - Tous droits réservés

Ce forum est destiné aux sapeurs pompiers et passionnés.
Tous les logos et marques sont des propriétés respectives.
Toute copie entière ou partielle de ce site peuvent faire l'objet de poursuite judiciaire.
Les propos tenus sont de la responsabilité de leurs auteurs.
Forum-pompier.com est déclaré à la cnil sous le numéro 1112890
Powered by phpBB © 2001, 2011 phpBB Group