Pompiers
Accueil  •  FAQ  •  Contact  •  Liste des Membres  •  Vos départements  •   S'inscrire sur Forum Pompier  •   Messages Privés  •   Connexion
Forum Pompier : le forum dédié au métier de sapeur-pompier

Vous ne pouvez pas participer car vous n'êtes pas inscrit : inscription gratuite !
Fermeture de CAMIVA


Voir le sujet suivant
Voir le sujet précédent
Répondre au sujet
Auteur Message
DK
Nouvelle recrue
Nouvelle recrue


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 10 Mai 2012
Messages: 8

MessagePosté le: 17 Mai 2012, 07:11 Répondre en citant Revenir en haut de page

Et bien il est question que le SAV, le commercial et la customisation déménagent à Lyon (en tout 42 personnes), enfin c'est ce que la direction prévoit...mais combien vont accepter?
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé
clalutte
Nouvelle recrue
Nouvelle recrue



Inscrit le: 14 Mai 2012
Messages: 2

MessagePosté le: 19 Mai 2012, 20:57 Répondre en citant Revenir en haut de page

plus d'infos, au coeur du mouvement: http://www.agoravox.tv/actualites/politique/article/camiva-chronique-d-une-mort-35095

Un beau gachis
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé
TrustIn
Nouvelle recrue
Nouvelle recrue



Inscrit le: 04 Mar 2012
Messages: 21
Localisation: Près des cimes, 73

MessagePosté le: 22 Mai 2012, 10:04 Répondre en citant Revenir en haut de page

Bonjour,

Gros choc dans l'agglomération smile_mal

Ça pourrait même impacter au total jusqu'à 600 personnes...

Camiva transférée en Allemagne d’ici fin 2012
Dauphiné Libéré - 22 mai 2012

L’entreprise Camiva, spécialisée dans le matériel incendie, devrait fermer ses portes d’ici la fin de l’année. 171 emplois directs sont menacés dans le cadre d’un projet de réorganisation du groupe Iveco.

Ses camions rouges rutilants feront bientôt partie du passé. Depuis 1970, Camiva s’était construite une réputation pour devenir un des fleurons de l’industrie savoyarde dans la branche fire fighting. Sur son site de 55 000 m², Camiva a succédé aux établissements Perrier puis Guinard Incendie. Élaborant un savoir-faire unique. C’est toute la gamme de matériel incendie qu’elle était capable de produire : des camions de pompiers aux grandes échelles en passant par les engins d’aéroport et les véhicules anti-manif’. Une fierté savoyarde. Dans les années 1980, le site employait 499 salariés et avait une liste de clients conséquente notamment à l’exportation.

214 véhicules vendus en 2011 contre 461 en 2009
Les crises économiques et pétrolières et un rachat par le groupe Iveco Magirus en 1997 ont profondément touché l’entreprise. La masse salariale s’est réduite à 171 employés. La production a été restreinte aux véhicules à faible valeur ajoutée (feux de forêts et urbains). Pas ou peu d’investissements. 214 véhicules vendus en 2011 contre 461 en 2009 (une année prolifique pour Camiva). Près de deux millions d’euros de pertes (contre 2,3 millions de bénéfices en 2009). La logique de groupe a pris le dessus.

Le 9 mai dernier, Iveco présente un plan de réorganisation de sa branche incendie : transfert de la production à Ulm en Allemagne et fermeture du site de Saint-Alban-Leysse, sans doute d’ici la fin de l’année.

Coup de massue chez les salariés qui avaient bien senti le vent tourné mais qui ne s’attendaient pas à une issue aussi radicale. Face aux licenciements annoncés, Iveco propose des solutions de reclassement. Soit 472 postes sur l’ensemble du groupe : 161 en Rhône-Alpes, 104 dans le reste de la France et 207 en Europe.

Des délocalisations d’emplois qui ne sont guère du goût des salariés qui espèrent qu’un repreneur se manifeste. Sans grand espoir.
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé
gillou001
Habitué
Habitué


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 09 Juin 2007
Messages: 72

MessagePosté le: 23 Mai 2012, 16:25 Répondre en citant Revenir en haut de page

la suite dans le Dauphiné Libéré du jour :

Le 7 mai dernier, on apprenait la fermeture du site du fabricant de camions de pompiers Camiva. La direction, qui n’avait pas souhaité commenter cette décision jusqu’à présent, a rencontré lundi le préfet de Région. Et a finalement accepté de répondre à nos questions, hier.

Au lendemain de l’élection présidentielle, vous avez annoncé en comité d’entreprise extraordinaire la fermeture du site Iveco-Magirus-Camiva de Saint-Alban-Leysse. Que s’est-il passé pour en arriver là ?

La direction (1) : « Le 7 mai, un plan de réorganisation industrielle a été annoncé pour le groupe “incendie”, comprenant la fermeture de deux sites en Allemagne, un en Autriche et un en France, le nôtre, pour se concentrer sur le site historique de Ulm, en Allemagne. Ce site, trois fois plus grand que le site de Saint-Alban-Leysse existe depuis 147 ans. C’est là que se trouve la direction du groupe “incendie”, c’est le site le plus moderne et c’est aussi la ville de naissance de Conrad Magirus. Ce projet de réorganisation est lié aux difficultés du groupe sur toute l’Europe et dans le monde. »

Comment expliquer cette décision alors que le groupe Iveco annonce un bénéfice d’exploitation positif qui se chiffre en millions d’euros ?

« Le groupe Fiat Industrial a des résultats positifs parce qu’il regroupe plusieurs activités, dont les moteurs, les camions et les machines agricoles. Mais dans la branche “incendie”, chacune de ces petites entités fonctionne en sous-capacité et les résultats sont en baisse. »

Cette décision a-t-elle été précipitée suite à la décision rendue par la justice allemande de condamner Iveco Magirus à 30 millions d’euros d’amende, en mars 2012, pour “entente illicite” avec trois autres constructeurs ?

« Cela n’a absolument aucun rapport. »

La fermeture du site savoyard est-elle une décision irrémédiable ?

« Oui. Nous avons présenté lundi au Préfet de Région le plan de réorganisation industrielle et le calendrier pour la procédure. Un expert nommé en comité d’entreprise le 15 mai va venir sur le site et rendra les conclusions de son enquête début ou mi-juin. C’est une décision irrémédiable, oui, mais le groupe maintiendra toutes ses obligations sociales vis-à-vis des salariés et du territoire. »

Quel sera l’avenir des 171 salariés du site ?

« Le groupe proposera des solutions de reclassement qui doivent être discutées avec les représentants des salariés. 472 offres seront proposées : 265 postes en France dont 161 en Rhône-Alpes – 51 dans la région lyonnaise et 110 à Annonay (Irisbus) – 207 autres postes seront proposés en Europe, principalement en Allemagne. Et à court terme, le principe d’un point d’écoute psychologique pour les salariés a été acté au cours du CE du 15 mai. Il sera mis en place dans les tout prochains jours. »

Et pour les sous-traitants ?

« Le Préfet de Région nous a demandé que l’étude d’impact soit approfondie. À ce jour, nous avons identifié tous les sous-traitants qui réalisent 50 % de leur chiffre d’affaires avec nous. Cela représente 3 sociétés et 35 salariés, dont 15 dans la région chambérienne. Nous confirmons notre engagement social pour eux comme pour nos salariés : chacun aura une réponse adaptée à ses besoins, nous les accompagnerons au cas par cas. »

Que va devenir le site de 55 000 m 2 à Saint-Alban-Leysse ?

« Nous prendrons les mesures qui s’imposent pour assurer la revitalisation du bassin d’emploi. Un plan de réindustrialisation sera mis en place. Ce ne sera pas une friche industrielle. »

À quelle échéance la fermeture du site aura-t-elle lieu ?

« Les salariés font preuve de beaucoup de dignité et de responsabilité pour honorer les commandes et servir les clients. Le carnet de commandes est rempli jusqu’au mois d’octobre… Les procédures sont longues, le calendrier sera vraisemblablement celui de la fin de l’année 2012. »

Que va devenir la marque Camiva ?

« Elle ne disparaît pas, notamment avec le pôle de commerce et de services créé dans la région lyonnaise. »

Et vous ? Êtes-vous prêt à partir à Lyon, Annonay ou Ulm ?

« Ce n’est pas notre problème, pour l’instant. Notre préoccupation est d‘être au plus près des salariés, et d’apporter à chacun une réponse adaptée à ses besoins. Pour le reste, on verra. »

(1) La direction de Camiva a accepté de nous rencontrer et de répondre à nos questions, en revanche, ses membres ont refusé d’être cités nommément et d’être pris en photo.
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé
pl.lamballais
Référent INC
Référent INC


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 26 Avr 2005
Messages: 2272
Localisation: Brasilia (Brésil)

MessagePosté le: 23 Mai 2012, 16:40 Répondre en citant Revenir en haut de page

Merci pour l'article

gillou001 a écrit:

Cette décision a-t-elle été précipitée suite à la décision rendue par la justice allemande de condamner Iveco Magirus à 30 millions d’euros d’amende, en mars 2012, pour “entente illicite” avec trois autres constructeurs ?

« Cela n’a absolument aucun rapport. »


De deux choses l'une: soit c'est un gros mensonge, soit c'est que ça allait déjà pas bien du tout. Parce que 30 millions d'Euro dans la tronche, ça met vite fait un genou à terre. Alors si ça ne changeait rien, c'est que le genou était déjà à terre...

Amitiés
Pierre-Louis

_________________
http://www.flashover.fr
"Y a t-il un danseur de claquettes au bar du mess des officiers?" (WJ)
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privéVisiter le site web de l'utilisateur Photos pompiers du membre pl.lamballais
zagamore
Passionné impliqué
Passionné impliqué


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 07 Juil 2006
Messages: 899

MessagePosté le: 23 Mai 2012, 17:41 Répondre en citant Revenir en haut de page

pl.lamballais a écrit:
Merci pour l'article

gillou001 a écrit:

Cette décision a-t-elle été précipitée suite à la décision rendue par la justice allemande de condamner Iveco Magirus à 30 millions d’euros d’amende, en mars 2012, pour “entente illicite” avec trois autres constructeurs ?

« Cela n’a absolument aucun rapport. »


De deux choses l'une: soit c'est un gros mensonge, soit c'est que ça allait déjà pas bien du tout. Parce que 30 millions d'Euro dans la tronche, ça met vite fait un genou à terre. Alors si ça ne changeait rien, c'est que le genou était déjà à terre...

Amitiés
Pierre-Louis

bof. ce dépend ...faut voir ce qu ça représente à l'échelle du groupe..on ferme pas - ou rarement - des usines pour payer une amende...ne serait ce parce que ça coute cher ... et qu’après on peut plus produire ! autant accuser la perte , d'ailleurs surement provisionnées...
pis ça appartient à un énorme groupe (fiat)groupe norme...30 millions de trésorerie, ça doit se trouver ...

ce qui m’étonne plus, c'est ça... :

Citation:

Allemagne • Iveco • Production
Iveco Magirus va arrêter de produire des camions à Ulm

Publié le 9/05/2012
Bookmark and Share

Iveco Magirus va arrêter de produire des camions dans son usine d’Ulm (Allemagne). Les capacités de production du site seront transférées dans l’usine d’Iveco à Madrid. Le constructeur embauchait jusqu’à présent 1 100 personnes à Ulm pour produire ses camions ; il n’a toutefois pas précisé si des licenciements étaient prévus.

L’usine d’Ulm sera réorganisée afin de devenir un centre de compétences pour Iveco Brandschutztechnik GmbH, la division de lutte contre les incendies d’Iveco. (FRANKFURTER ALLGEMEINE ZEITUNG 7/5/12)

source : http://www.ccfa.fr/Iveco-Magirus-va-arreter-de,109617
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé
pl.lamballais
Référent INC
Référent INC


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 26 Avr 2005
Messages: 2272
Localisation: Brasilia (Brésil)

MessagePosté le: 23 Mai 2012, 18:01 Répondre en citant Revenir en haut de page

zagamore a écrit:
pl.lamballais a écrit:
Merci pour l'article

gillou001 a écrit:

Cette décision a-t-elle été précipitée suite à la décision rendue par la justice allemande de condamner Iveco Magirus à 30 millions d’euros d’amende, en mars 2012, pour “entente illicite” avec trois autres constructeurs ?

« Cela n’a absolument aucun rapport. »


De deux choses l'une: soit c'est un gros mensonge, soit c'est que ça allait déjà pas bien du tout. Parce que 30 millions d'Euro dans la tronche, ça met vite fait un genou à terre. Alors si ça ne changeait rien, c'est que le genou était déjà à terre...

Amitiés
Pierre-Louis

bof. ce dépend ...faut voir ce qu ça représente à l'échelle du groupe..on ferme pas - ou rarement - des usines pour payer une amende...ne serait ce parce que ça coute cher ... et qu’après on peut plus produire ! autant accuser la perte , d'ailleurs surement provisionnées...
pis ça appartient à un énorme groupe (fiat)groupe norme...30 millions de trésorerie, ça doit se trouver ...


Ils ont vendu 214 engins en 2011. Si, une fois payé toutes les charges, les frais divers (et varié) tu estimes qu'il reste 50.000 Euros de bénéfice par engins (ce qui est plutôt pas mal), tes 214 engins te génèrent 214x50.000 = 10.700.000 Euros soit 1/3 de ton amende...

Et ce n'est pas parce que tu es dans un groupe que ça s'arrange, bien au contraire. Si toi tu es le PDG d'un des éléments du groupe et que moi, dans le même groupe, je me prend 30M d'amende, je suis pas sûr que tu vas me renflouer avec grand plaisir... En gros, on a plutôt tendance à tirer dans le dos de celui qui a un genou à terre.
C'est sans doute pas LA raison, mais ça n'a certainement pas joué en faveur de "bouge pas on va t'aider".

Amitiés
Pierre-Louis
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privéVisiter le site web de l'utilisateur Photos pompiers du membre pl.lamballais
VERDI 14
Passionné accro
Passionné accro


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 11 Aoû 2005
Messages: 1929
Localisation: CDSP 57

MessagePosté le: 23 Mai 2012, 20:08 Répondre en citant Revenir en haut de page

Je rejoint les propos de PL 30M meme pour un gros groupe c'est énorme .

Le défaut de payement arrive rapidement et il na faut pas compter sur les banques en ce moment pour se renflouer ...
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privéMSN Messenger
GI
Passionné accro
Passionné accro



Inscrit le: 14 Déc 2005
Messages: 1458
Localisation: IDF

MessagePosté le: 24 Mai 2012, 07:15 Répondre en citant Revenir en haut de page

tout est relatif, 30M€ pour iveco fiat, c'est rien.

Par ailleurs, ce type d'amende est toujours renégociée (cf. l'entente des métallurgistes (KDI etc. ) )

ce qui m'étonne dans cette histoire, c'est que ce type de marché est quand même chauvin par définition.

Iveco Magirus, en fermant le site en France va perdre des clients, car quels sont les sdis qui vont se tourner vers du made in Germany, ou pire du made in italy. appel d'offre ou pas
La marque Iveco Magirus est certes une marque normale en Allemagne, mais elle est perçue comme une marque de grande qualité en France. ce qui suppose un placement prix en conséquence.

soit les autres fabricants français seront les grands gagnants dans l'histoire, soit Iveco Magirus prépare une transformation commerciale pour le marché français, avec quel succès (?)


Enfin, que Camiva fasse des pertes depuis qu'on lui a enlevé les échelles est les véhicules spéciaux., j'ai suivi. Mais la question est pouruqoi Camiva fait-il des pertes dans la fabrication de standard ? (baisse du marché, coûts trop élevé ? ... )
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé
zagamore
Passionné impliqué
Passionné impliqué


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 07 Juil 2006
Messages: 899

MessagePosté le: 24 Mai 2012, 09:54 Répondre en citant Revenir en haut de page

euh.. PL, 211 ventes, c’est pour Camiva seule...c’est la maison mère, Iveco Magirus, qui a été condamnée : sont CA à elle, c’est plus d'un milliard...et c’est une filiale de fiat. donc, non , 30 millions d'euro, à l’échelle du groupe, c’est limite des faux -frais. et de toutes façons, ce genre de litige mets des années à être tranchés, ils sont provisionnés en comptabilité depuis un bout de temps déjà.

par contre, c’est clair que ça tire sur la trésorerie mais ça justifie pas la fermeture de 3 sites de production...ce qui coute énormément d'argent ( frais de licenciement, reclassement, dépollutions des sites...). ça peut être un prétexte , mais pas une raison de fond. Clairement , ils réorganisent leurs capacités de production..ça sent assez la cession, ce truc là, ou une consolidation de position concurrentielle en rationalisant à fond l'entreprise.

je ne croit pas à l'argument " national " des achats : d’ailleurs, visiblement, Camiva ne faisait deja plus de camion en France sauf FdF..pis sur des marchés d'appels d'offre, entre être le mieux disant, pourvoir assure le SAv...et les possibilités de recours des battus, s'il s’estiment discriminés, Iveco-magirus continuera à en vendre , des camions .

de toute façons, une EPA c’est cher à la base, donc c’est encore ça qu'on peut encore positionner cher. et pas sur que la France soit un marche si critiques que ça.

de ce que je comprend , les véhicules à forte VA, donc forte marge, ne se faisaient plus chez Camiva : ils ne faisaient que du "bas de gamme", moins rentable et plus concurrencé : baisse du marché, pas de possibilité de réduire le prix face à une offre concurrente moins chère sur des produits moins "high-tech" ...
du classique. smile_mal
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé
gillou001
Habitué
Habitué


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 09 Juin 2007
Messages: 72

MessagePosté le: 30 Mai 2012, 07:58 Répondre en citant Revenir en haut de page

la suite aujourd'hui prends une tournure politique locale :

Les élus de Gauche et Écologistes des communes de Chambéry métropole se sont réunis hier après-midi devant l’entreprise Camiva à Saint-Alban-Leysse.

Une mobilisation pour apporter leur soutien aux salariés et affirmer leur position contre la fermeture annoncée du site par le groupe Iveco et qui menace 171 emplois. « Notre collectivité finance le Sdis, on doit pouvoir intervenir sur cette décision brutale prise sans dialogue préalable, pour une entreprise qui fonctionne énormément grâce à la commande publique », ont-ils rappelé.
Vendredi manifestation devant la préfecture

Les élus ont lancé plusieurs démarches auprès du ministre du Redressement productif, Arnaud de Montebourg. Ils vont également faire parvenir aux différentes mairies une délibération (sous forme de vœu) pour que les conseils municipaux se prononcent contre la fermeture, demandent une intervention ministérielle et l’organisation d’une grande table ronde autour du préfet de région.

D’autre part, vendredi à partir de 11 h 30, le syndicat CGT organise un rassemblement devant la préfecture de Savoie à Chambéry.


Source :

http://www.ledauphine.com/savoie/2012/05/29/mobilises-contre-la-fermeture-de-camiva
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé
André Maurice
Nouvelle recrue
Nouvelle recrue


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 30 Mai 2012
Messages: 1
Localisation: Aquitaine

MessagePosté le: 31 Mai 2012, 00:00 Répondre en citant Revenir en haut de page

Bonsoir
Je suis un ancien vendeur d´équipements pour camions pompiers et j´apprends la déconfiture de Camiva.
A mon avis, les allemands & autrichiens vont maintenant passer clairement la seconde sur le marché francais jusqu´ici tres chauvin.
Ou alors Sides resiste (et encore ils sont propriété d´un groupe américain mais qui, semble-t´il, les laisse assez tranquilles sur le R&D et la stratégie) et en profite pour muer et prendre des parts de marché. Mais cela reste improbable a mon avis.
Mais comme vous l´écrivez souvent, nous avons tout de meme un probleme de competitivité en France, meme si on ne peut pas toujours généraliser.
Quant on voit la recente percée de Rosenbauer chez ADP, on peut envisager leur apparition sur les appels d´offre des SDIS, non ?
En tant que leader mondial affirmé du secteur, je me demande d´ailleurs pourquoi Rosenbauer n´attaque pas massivement le marché francais en général...
A suivre :)
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé
VERDI 14
Passionné accro
Passionné accro


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 11 Aoû 2005
Messages: 1929
Localisation: CDSP 57

MessagePosté le: 31 Mai 2012, 06:34 Répondre en citant Revenir en haut de page

Faut dire que Rosenbauer , c'est pas le même budget que protecfire si on achéte un bahu !
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privéMSN Messenger
Jarod
Passionné
Passionné


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 19 Mar 2009
Messages: 411
Localisation: Picardie

MessagePosté le: 31 Mai 2012, 07:37 Répondre en citant Revenir en haut de page

Ce n'est pas le même budget, certes, mais si l'argent économisé en achetant un protec fire est mis dans les réparations et que le véhicule à une durée de vie moindre, ne vaut-il pas mieux acheter de la qualité?

La facture est plus conséquente à l'achat, mais les économies sont réalisées sur le long terme, ce qui n'est pas plus mal!

_________________
"Les cons ça ose tout, c'est même à ça qu'on les reconnait" Les Tontons Flingueurs
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé Photos pompiers du membre Jarod
Téch'
Passionné accro
Passionné accro


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 24 Juin 2009
Messages: 1608

MessagePosté le: 31 Mai 2012, 08:05 Répondre en citant Revenir en haut de page

VERDI 14 a écrit:
Faut dire que Rosenbauer , c'est pas le même budget que protecfire si on achéte un bahu !


Pas si sûr que toi... Faut pas oublier que RB, c'est de la production à la chaîne à partir de modules qu'ils te montent sur des châssis selon l'empattement choisi. C'est plusieurs centaines de fourgons produits aussi chaque année. Un FPTSR RB sur Scania valait 270 000€ il y a environ 5 ans...

Quand je vois le tarif d'un VSR et d'un FPT de chez nous sur du Renault/Gimaex, on peut acheter deux fourgons chez RB pour le même prix.

Je suis désolé pour les (anciens) employés de Camiva, mais je suis obligé de me souvenir tout le temps de l'histoire de l'EPA Camiva achetée par Cologne il y a quelques années... Ils l'avaient vite rendue, et c'est maintenant devenu une moquerie dans le corps vis-à-vis des ST : "alors, vous nous rachetez du Camiva ?..."

Si la qualité supérieure de RB par rapport à du fabricant plus sudiste n'est pas à contredire, il faut faire attention au trip esthétique qui a envahi RB depuis 2005/2006 et qui a tendance à pourrir la qualité technique de ses engins.

Reste Ziegler, qui fait du bon, propre, sans fioritures, mais au prix assez élevé.

_________________
Pour l'honneur et les vacations !
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé




Montrer les messages depuis:      
Répondre au sujet
Autres sujets de discussions
Fermeture de centre, méthode et avenir... le 08/12/2005
Fermeture de la trappe cheminée en fin de combustion ? le 21/04/2013
[BSPP] Des EPA Camiva à la Brigade? le 17/01/2008
MPR 2000 CAMIVA DE 1984 MOTEUR PEUGEOT le 15/04/2016
fermeture à glissière veste feu pompier le 22/03/2013
[Fermeture] Obligé de fermer mon blog!!! le 17/01/2006
[Skyblog] Essai de fermeture d'un blog le 20/01/2009
[Recherche] Veste F1 à fermeture zippée le 05/01/2008


 Sauter vers:   

Fermeture de CAMIVA


Voir le sujet suivant
Voir le sujet précédent
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum

pompier



.:: Forum Pompier : forum dédié au métier de sapeur pompier ::.
Création / Gestion : Evoclic - Copyright 2005 - 2015 - Tous droits réservés

Ce forum est destiné aux sapeurs pompiers et passionnés.
Tous les logos et marques sont des propriétés respectives.
Toute copie entière ou partielle de ce site peuvent faire l'objet de poursuite judiciaire.
Les propos tenus sont de la responsabilité de leurs auteurs.
Forum-pompier.com est déclaré à la cnil sous le numéro 1112890
Powered by phpBB © 2001, 2011 phpBB Group