Pompiers
Accueil  •  FAQ  •  Contact  •  Liste des Membres  •  Vos départements  •   S'inscrire sur Forum Pompier  •   Messages Privés  •   Connexion
Forum Pompier : le forum dédié au métier de sapeur-pompier

Vous ne pouvez pas participer car vous n'êtes pas inscrit : inscription gratuite !
Procedure perforation EPI chimique


Voir le sujet suivant
Voir le sujet précédent
Répondre au sujet
Auteur Message
stef-aravo
Nouvelle recrue
Nouvelle recrue


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 14 Aoû 2012
Messages: 2
Localisation: MONTECH

MessagePosté le: 14 Aoû 2012, 10:11 Répondre en citant Revenir en haut de page

Bonjour,

J'ai une interrogation, quelle est la procédure en cas de détérioration de la tenue de protection chimique lors d'une opération.

Doit-on rincer abondament avant le déshabillage ce qui peut faire pénetrer le produit. Ou déshabiller et doucher la personne ensuite ?

Merci de votre aide

Cordialement

Stéphane

_________________
Stéphane Formateur
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé
sdf 30
Passionné accro
Passionné accro



Inscrit le: 31 Jan 2010
Messages: 1063

MessagePosté le: 14 Aoû 2012, 12:30 Répondre en citant Revenir en haut de page

Selon moi le déshabillage d'une victime brûlure chimique se fait sous la douche, les deux actions sont donc simultanées.
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé
Mr Elan
Passionné
Passionné


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 26 Juil 2007
Messages: 542
Localisation: Loin .... très loin

MessagePosté le: 14 Aoû 2012, 12:55 Répondre en citant Revenir en haut de page

Salut,


Difficile de répondre de manière catégorique a ta question, si on tient compte des différents cas de figures possibles. Tout dépend de ce que tu entends par détérioration de tenue de protection chimique, de quel type de tenue il s'agit, de tes moyens de déconta disponibles, ... Voici quelques exemples de réactions possibles :

- En tant que secouriste isolé, tu appliques la procédure classique type déshabillage et douche simultanée.

- Dans le cadre d'une intervention majeure avec présence de la CMIC, tu peux avoir une chaine de décontamination des intervenants implantée sur le site. Les SP peuvent passer dans une chaine de déconta, la première étape de la chaine consistera à fixer la contamination sur la tenue, ensuite déshabillage intégral essayant de limiter le transfert de contamination, puis douche.

- Tu as aussi la technique du système D qui consiste a improviser en fonction de l'état de la tenue (qui peut aller de la projection simple sur la tenue à une destruction partielle ou totale de la tenue) et surtout de l'état du bonhomme sous la tenue et de tes moyens a dispo.

- ... il existe surement encore bien d'autres solutions en fonction de chaque situation


A+

_________________
Essayer c'est le meilleur moyen de se planter :D
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé
massmuss
Nouvelle recrue
Nouvelle recrue


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 22 Juin 2012
Messages: 21

MessagePosté le: 14 Aoû 2012, 20:17 Répondre en citant Revenir en haut de page

Normalement a l'issue d'un contact avec un produit chimique la 1 ere des choses est de passer sous une douche de decontamination avec une procedure bien réglé pour enlever ses tenues de protections
Ensuite c'est une douche du corps en lui meme .

Apres je pense qu'il faut prendre en compte le type de produits contaminés.
Si c'est du type NRBC Nucleaire Radiologique Biologique ou Chimique
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé
stef-aravo
Nouvelle recrue
Nouvelle recrue


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 14 Aoû 2012
Messages: 2
Localisation: MONTECH

MessagePosté le: 15 Aoû 2012, 05:35 Répondre en citant Revenir en haut de page

Merci de votre aide,

En fait il d'agit D'hydrazine, carburant propulsif utilisé dans le spatial. Les ergoliers , qui remplissent les satellites d'hydrazine sont en scaphandre.
Notre procédure aujourd'hui préconise en cas de détérioration du scaphandre une première douche habillé, puis une seconde une fois déshabillé. Ce produit est quasi neutralisé dès qu'il est dilué avec au minimum 30% d'eau. Ce qui me gène c'est de contaminer des parties du corps, qui au départ ne le sont pas, en faisant rentrer le mélange eau/hydrazine lors de la première douche.
La seconde douche, après le déshabillage me semble moins problématique. Sachant que l'apport d'eau reste une sécurité pour les pompiers ou les agents de sauvegarde qui assurent l'assistance au déshabillage.

Si je dois réecrire cette procédure, je ne peux non plus surcharger la fiche réflexe qui doit rester la plus simple d'un point de vue opérationnel .

Que pensez vous de l'idée de spécifier que la douche ne doit viser que les parties non détériorées du scaphandre ?

Stéphane
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé
Seelk
Habitué
Habitué


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 25 Mar 2007
Messages: 172
Localisation: Sarthe

MessagePosté le: 16 Aoû 2012, 07:41 Répondre en citant Revenir en haut de page

Je pense que tu as la réponse dans ta question. Plus le produit est dilué dans l'eau moins il est dangereux. Une première douche rapide complète avec EPI pour enlever le maximum de produit puis une 2e douche sans les vêtements pour s'assurer d'une décontamination complète me semble judicieux.

L'ennui sur la douche ciblée c'est de ne pas diluer la totalité de la projection et donc de contaminer le corps lors du déshabillage.

En plus du risque de brûlures, il y a un fort risque d'intoxication aigüe et chronique. Il serait donc intéressant d'incorporer dans ta procédure une surveillance du salarié par le service de santé au travail, en effectuant un indice biologique d'exposition, comme mesure post-accident.

Si l'objectif est la rédaction d'une procédure, tu devrais en débattre avec les personnes concernées, le service de santé... Sur le forum nous n'avons pas connaissance du contexte.

Petit apparté : j'ai lu dans la fiche toxicologique de l'INRS du produit, une conduite à tenir qui va à l'encontre de la base du SAP :

"En cas d'ingestion, tenter de faire vomir ;
si la victime est inconsciente, la placer en
position latérale de sécurité. Dans tous les
cas, avertir un médecin qui fera hospitaliser
la victime pour traitement symptomatique
et spécifique (vitamine B6)."

Est-ce que le risque de rebrûler les voies digestives est moins important que l'intoxication elle-même ?
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé Photos pompiers du membre Seelk




Montrer les messages depuis:      
Répondre au sujet
Autres sujets de discussions
Règlement intérieur et procédure d'adoption le 05/04/2006
procedure gaz ville ou autres le 06/03/2009
Langage radio type / Procédure radio le 01/09/2016
cellule mobile d'intervention chimique le 14/05/2008
[BSPP] Nouveau véhicule chimique le 20/06/2011
SPV Spécialité Risque Chimique, comment faire? le 30/01/2007
Procedure de mutation interdepartementale le 02/08/2011
Procédure vérification ARI le 26/11/2007


 Sauter vers:   

Procedure perforation EPI chimique


Voir le sujet suivant
Voir le sujet précédent
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum

pompier



.:: Forum Pompier : forum dédié au métier de sapeur pompier ::.
Création / Gestion : Evoclic - Copyright 2005 - 2015 - Tous droits réservés

Ce forum est destiné aux sapeurs pompiers et passionnés.
Tous les logos et marques sont des propriétés respectives.
Toute copie entière ou partielle de ce site peuvent faire l'objet de poursuite judiciaire.
Les propos tenus sont de la responsabilité de leurs auteurs.
Forum-pompier.com est déclaré à la cnil sous le numéro 1112890
Powered by phpBB © 2001, 2011 phpBB Group