Pompiers
Accueil  •  FAQ  •  Contact  •  Liste des Membres  •  Vos départements  •   S'inscrire sur Forum Pompier  •   Messages Privés  •   Connexion
Forum Pompier : le forum dédié au métier de sapeur-pompier

Vous ne pouvez pas participer car vous n'êtes pas inscrit : inscription gratuite !
Brésil: incendie meurtrier dans une discothèque


Voir le sujet suivant
Voir le sujet précédent
Répondre au sujet
Auteur Message
jackfirefighter63
Passionné accro
Passionné accro


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 17 Jan 2011
Messages: 1108

MessagePosté le: 03 Fév 2013, 15:30 Répondre en citant Revenir en haut de page

Bonjour à tous.

Citation:
Une fête estudiantine du samedi soir dans une discothèque du sud du Brésil a tourné à la tragédie après un incendie qui a piégé une foule de jeunes et fait 233 morts et 116 blessés selon un dernier bilan des autorités.

"La priorité numéro un du gouvernement est de chercher à sauver des vies, celles que nous pouvons encore sauver", a déclaré dimanche soir le ministre de la Santé Alexandre Padilha, lors d'une conférence de presse à Santa Maria.

La plupart des blessés souffrent d'intoxications respiratoires à divers degrés. Parmi eux 92 ont été hospitalisés à Santa Maria et 14 grands brûlés internés à Porto Alegre, a-t-il précisé.

Panique, bousculade dans une fumée noire toxique, jeunes gens se piétinant pour sortir de la discothèque dont les portes de secours étaient verrouillés : les survivants ont décrit un "film de terreur".

"Une fille est morte dans mes bras J'ai senti son cœur arrêter de battre. Je n'avais vu cela qu'au cinéma", a témoigné un jeune dentiste, Matheus Bortolotto.

'Ils ont tué mon fils"

Le Brésil tout entier était sous le choc dimanche soir, alors qu'au Centre sportif de Santa Maria, des familles éplorées identifiaient peu à peu les corps de leurs proches.

"Ils ont tué mon fils, ils ont tué mon fils", crie avant de s'évanouir la mère de l'un d'entre eux, selon un journaliste de l'AFP.

Les proches des victimes évitent la presse. Beaucoup s'enlacent et pleurent. L'angoisse fait place au désespoir.

La présidente Dilma Rousseff a interrompu un voyage au Chili où elle participait à un sommet Amérique latine/Union européenne pour se rendre à Santa Maria.

Les autorités ont annulé une cérémonie officielle prévue lundi au stade de Brasilia pour marquer le compte à rebours à 500 jours du coup d'envoi du Mondial-2014.

La Comité olympique brésilien (COB) a déploré "profondément la tragédie de Santa Maria" et présenté ses "plus sincères condoléances aux victimes et meilleurs voeux de rétablissement aux blessés".

le Brésil, qui va accueillir le Mondial de football 2014 et les jeux Olympiques à Rio en 2016, les deux plus grands événements sportifs au monde, est actuellement sous la loupe des instances sportives internationales.

L'incendie de la discothèque de Santa Maria a été provoqué par un feu de Bengale allumé par le chanteur d'un groupe qui se produisait dans la discothèque Kiss.


La fumée s'est rapidement propagée, transformant l'établissement en piège mortel, jonché de personnes asphyxiées, jusque dans les toilettes où certains avaient tenté de se réfugier.

"Les barrières métalliques utilisées pour organiser les files d'attentes (à l'unique entrée et sortie de la discothèque, ndlr) ont bloqué l'évacuation. Les gens s'entrechoquaient, tombaient. J'ai aidé à enlever les barrières. Les pompiers aussi s'intoxiquaient avec la fumée", a témoigné Matheus Bortolotto.

"scène de guerre"

"On a réussi à sortir quelques personnes mais beaucoup n'ont pas résisté", a déclaré un gardien de sécurité du Kiss, identifié comme Rodrigo par le site d'informations G1.

"Certains avaient 80% du corps brûlé. Un de nos collègues y est resté. Un vrai film de terreur", a-t-il ajouté.

Mais selon le chef des pompiers, Guido de Melo, la sécurité de l'établissement, inconsciente de la gravité de la situation, a dans un premier temps "bloqué la sortie des clients" pour s'assurer qu'ils payaient leurs consommations. "C'est cela qui a causé un grand mouvement de panique", a-t-il souligné.

Un commissaire de police participant à l'enquête, Sandro Meinerz, a décrit à la radio CBN "une scène de guerre, effrayante, de calamité publique: il y avait des corps partout amoncelés, noirs de fumée".

L'incendie a commencé vers 02h30 du matin (04H30 GMT) et n'a été contrôlé que vers 07H00.

Avant l'arrivée des pompiers, des habitants armés de gros marteaux ont tenté de casser les murs de la discothèque pour essayer d'aider les jeunes à sortir.

La licence autorisant le fonctionnement de la discothèque était périmée depuis le mois d'août, selon les pompiers.

La mairie de Santa Maria, une ville universitaire de 262.000 habitants à 300 km de Porto Alegre, la capitale de l’État de Rio Grande do Sul, a décrété un deuil officiel de trente jours et a monté une cellule d'aide psychologique aux proches des victimes dans le centre sportif.

Les autorités ont lancé un appel au calme et demandé aux familles d'apporter des photos des jeunes pour faciliter l'identification. Elles ont appelé la population à donner son sang.

Cet incendie est "le second le plus meurtrier jamais survenu au Brésil", selon les autorités.

En 1961, un chapiteau de cirque avait pris feu à Niteroi, près de Rio de Janeiro, faisant 533 morts.


source: http://www.lamontagne.fr/france-monde/actualites/a-la-une/international/2013/01/27/bresil-233-morts-dans-l-incendie-d-une-discotheque-1421287.html

Pour les moyens, demander à PL... Big_sourire. Sinon, regardez les photos, textiles complètes, casque F1, LDV mais pas d'ARI smile_uuh ce qui fait écho à ça: "Les pompiers aussi s'intoxiquaient avec la fumée"

Amicalement, hugo smile_coolman

_________________
Nous tombons pour mieux apprendre à nous relever.
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé
pl.lamballais
Référent INC
Référent INC


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 26 Avr 2005
Messages: 2272
Localisation: Brasilia (Brésil)

MessagePosté le: 04 Fév 2013, 11:36 Répondre en citant Revenir en haut de page

Bon, je vais répondre. Ce qui me semble surtout très intéressant c'est qu'au delà de l'accident et du nombre de mort, on est surtout là sur le cas d'un pays dont le structure n'a rien à voir avec celle de la France.
C'est important car on voit très souvent des messages de gens qui reviennent d'un autre pays ou qui en on vu des photos et qui clament haut et fort que "telle solution est géniale", en la ressortant du contexte et en imaginant, stupidement, que rapporter et coller ça en France, ça va marcher. Or, une solution existe dans un contexte et n'est applicable bien souvent, que dans le même contexte. Sinon, ça marche pas.

Pour comprendre l'accident, et le fait qu'on peut toujours pleurer, dans quelques mois, on aura à nouveau la même chose, voici quelques infos;

1) Le Brésil est un état Fédéral, comme la Belgique ou les USA. Il y a donc des "Etats" le terme étant équivalent à "Etat du Texas" et pas Etat Français. Pour les Belges, ce sont leurs Provinces. Au niveau national, il y a des Lois (appelées lois fédérales), mais on travaille surtout avec les Lois des Etats (Lei Estadual). Les états sont très "séparés" et ont mêmes des impôts "inter-états": vous achetez quelque chose dans un état, vous rentrez dans l'autre, paf, taxes dans ta tronche...

2) Le pays est grand. Certains état sont plus grandes que la France et grosso modo entre le nord et le sud du pays y'a autant d’écart qu'entre le nord de l’Allemagne et le sur de l’Espagne. Ecart en température (il gèle en hiver dans le Sud du pays) et en culture. Le Sud est le pays des "gaucho", d'origine Allemande, qui écoutent la radio en Allemand, et s'appellent Schmit ou Ersnt. Le nord, c'est la grosse bricole avec les maisons en tôle et pour le boulot, on verra demain...

3) Chaque état a son propre service incendie, militaire. En effet, après la dictature il a été décidé que les pompiers seraient militaires. Donc chaque état à un service type BSPP ou BMPM. Ce service est payé par l'Etat (état type USA donc pas le pays!) et protège la capitale de l'état et une ou deux autres villes. Le reste, chacun se débrouille avec son seau d'eau. Ce qu'il faut comprendre c'est que "le reste" c'est pas des villages: il y a des états avec des villes de plus de 300.000 habitants qui n'ont pas de service de secours. Et comme ces villes sont parfois à 700km du premier service, quand y'a le feu, personne ne vient. Et idem pour les secours à personne (mais on dépense du fric pour des stades de foot!)

4) Les pompiers sont militaires et sont appelés "Bombeiros Militar". Mais contrairement à la BSPP où les gars se présentent comme "Sapeurs-Pompiers de Paris", ici les gars ajoutent tout le temps "militaire". Résultat vicieux, les SSIAP du Brésil (niveau bien inférieur aux SSIAP Français, mais effectuant le même travail) se sont auto-proclamés "Bombeiros Civils" et c'est passé dans la Loi! Il y a donc une confusion complète: un "Bombeiros Militar" est ici équivalent à un SP de la BSPP. Un "Bombeiros Civils" ce n'est PAS un sapeur-pompier, c'est un SSIAP. Dans le Sud du pays, il y a des "bombeiros volontarios" qui sont des SPV, dans des casernes comme en France. Pour essayer de se faire mousser, les Bombeiros Civils tente de nommer les Volontaire "Bombeiros Civils Volontarios", ce qui évidement ajoute à la confusion car les Volontaires ne veulent pas être appelés "SSIAP". Normal. Il n'y a pas de "Bombeiros Professional" comme les SPP Français. Les seuls "pro" sont soit les militaires, soit les SSIAP. Si vous allez sur le site de notre asso, vous verrez qu'on est en train de bosser à la mise en place de caserne de type SPV/SPP mais qu'on a repris l'ancien nom de "Sapadores-Bombeiros", ceci nous permettant d'échapper à cette confusion (voir www.ansb.org.br)

5) certaines unités miltaires dépendent de la Police Militaire. Ici, la PM c'est pas la PM de l'armée qui va chercher le soldat bourré. C'est une police de le rue. Or sur certains Etats, on ne passe pas un concours pour être Bombeiro Militar OU Policier Militaire, on passe un concours commun. A Sao Paolo, par exemple, les SP font 3 ans de cours. Mais sur ces 3 ans, 2 sont des cours de policier, et seule la dernier année est SP. A Rio Grande do Sul, ou a eu lieu l'accident, c'est pareil; les SP dépendent de la PM. Donc quand le budget arrive, il arrive sur le bureau du Colonel.... de la Police! qui se sert abondement et ce qu'il reste, c'est pour les SP. On estime que sur 500.000 reals qui arrivent, seuls 80.000 sont pour les SP. On a donc des unités qui n'ont qu'une partie du matos. A Santa Maria, ce sont des SP Militaires (2 casernes) et il semble qu'en tout ils aient 2 ARI.
En revanche, à Brasilia, ils viennent d'acheter 30 camions "made in USA", de marque Pierce, et chaque SP va avoir SON masque d'ARI. Et comme l'argent déborde, TOUT le monde va avoir son masque ARI donc aussi bien le gars opérationnel que celui qui travaille dans un bureau... L'inégalité entre SDIS, c'est rien à côté de ce qui se passe ici!

6) Les règles de sécurités sont créés par les SP Militaires et ce sont eux qui les vérifient. Ce sont eux aussi qui valident les "SSIAP". Mais comme dans la plupart des cas, comme par hasard les SP Militaires sont aussi propriétaires des écoles et vendent du matos, on comprend vite que ça magouille. Ainsi, il y 5.000 places des SSIAP à Brasilia, et il y a 30.000 diplômes... Et les écoles continuent à vendre du rêve à de pauvres gars qui, entre autre à cause de du nom de "Bombeiros Civils" se croient SP. Ceux qui ont un compte Facebook peuvent chercher les comptes avec "Bombeiros Civils", c'est à mourir de rire: photo de feu piquées sur internet , les seuls "vraies" photo étant celle du pauvre gars avec un extincteur, cassé, à la main...

7 ) Pour Santa Maria, deux facteurs essentiels:

a) des règles de sécurité écrites n'importe comment. Ainsi au Brésil, il n'y a pas de cours de perte de charge chez les SP. Donc les règles qui définissent par exemple la résistance des colonnes, est établie un peu au pif. A Brasilia, elles doivent résister à 10 bars... Pas besoin d'être un expert pour voir qu'avec 10 bars pour cracher à 500lpm au 30éme étages, ça va pas le faire. Donc soit on a pas d'eau, soit la colonne éclate. Les règles sont validées par les SP Militaires qui valident un peu , mettent des amendes mais ne font pas de pédagogie. A Santa Maria, une seule porte de sortie...

b) le mode de paiement dans les établissements explique beaucoup de chose. Ici, on entre dans la boite de nuit, et le vigile vous donne un papier avec des cases à cocher. Quand vous allez boire un coup au bar, vous donnez le papier, le garçon fait une croix et vous sert. Avant de partir, vous allez à une caisse et vous payez, le caissier tamponne votre papier que vous redonnez au vigile en sortant. Comme en fait vous buvez, sans payer, déjà on comprend que mettre plein de sorties de secours, c'est pas possible parce que tout le monde va se barrer sans payer... Ensuite, quand il y a eu le début de panique, le vigile de l'unique porte n'a pas voulu laisser les gens partir car ils n'avaient pas payé. Et on peu être certain que tous les soirs, il y a des comiques qui lui crient "y'a le feu" pour sortir sans payer. Donc le gars n'a pas cédé, et quand il a vu qu'il y avait réellement le feu, les gens étaient déjà tassé et se bloquaient mutuellement.

Alors, et demain? On va fermer quelques boites, on va "fiscaliser" et on va oublier. Le pays est trop inorganisé pour que quelque chose change.
Bien évidement on s'est empressé de dire que cela n'avait rien à voir avec la sécurité des stades de foot pour le mondial. Pour ma part, j'aime pas le foot donc ce sera réglé, mais de toutes façons quand je vois le niveau de qualité des constructions, franchement je préfère voir l'écroulement des tribunes à la télé, plutôt qu'en étant acteur.

Amitiés
Pierre-Louis

_________________
http://www.flashover.fr
"Y a t-il un danseur de claquettes au bar du mess des officiers?" (WJ)
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privéVisiter le site web de l'utilisateur Photos pompiers du membre pl.lamballais
jackfirefighter63
Passionné accro
Passionné accro


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 17 Jan 2011
Messages: 1108

MessagePosté le: 04 Fév 2013, 21:42 Répondre en citant Revenir en haut de page

Bonsoir et merci pour ton explication, ça a le mérite d'être plus clair. Très intéressant ton site PL, je garde surtout que je comprends :)

Par contre une question: si j'ai bien compris, vous vous êts constitué un corps SP en assoc pour réorganiser le service d'incendie et de secours. Mais quel est votre secteur d'intervention exactement en ce qui vous concerne?

Amicalement, hugo smile_coolman
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé
pl.lamballais
Référent INC
Référent INC


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 26 Avr 2005
Messages: 2272
Localisation: Brasilia (Brésil)

MessagePosté le: 04 Fév 2013, 22:41 Répondre en citant Revenir en haut de page

jackfirefighter63 a écrit:
Bonsoir et merci pour ton explication, ça a le mérite d'être plus clair. Très intéressant ton site PL, je garde surtout que je comprends :)

Par contre une question: si j'ai bien compris, vous vous êts constitué un corps SP en assoc pour réorganiser le service d'incendie et de secours. Mais quel est votre secteur d'intervention exactement en ce qui vous concerne?

Amicalement, hugo smile_coolman

L'Asso a pour but de monter des services, là ou y'en a pas (donc en gros... partout). Vaste programme.

Si on prend la comparaison avec la France, on est un peu "DDSC+FNSPF"
On est donc pas UN corps de SP, mais on monte DES corps de SP.
ça laisse un peu imaginer le taf...
On a écrit la Doctrine, mais aussi tous les cours, du secourisme citoyen type AFPS, en passant par la désincar, les phénoménes thermiques, le secourisme en équipe, etc...
On a défini les grades, les fonctions, les tenues de feu etc...
En ce moment on écrit un cours pour écrire l'équivalent des SDACR et les plans ETARE.

Pour ceux qui veulent voir quelques photos:
http://www.facebook.com/ANSB.Brasil

Disons qu'on a pas beaucoup le temps de s'ennuyer et que toutes les discutions qu'il y a ici, on les prends en compte. Quand tout le monde s'étripe sur les SPV vs SPP par exemple, ça nous fait bien réfléchir.
Big_sourire

Amitiés
Pierre-Louis
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privéVisiter le site web de l'utilisateur Photos pompiers du membre pl.lamballais
Firmin
Nouvelle recrue
Nouvelle recrue


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 05 Avr 2011
Messages: 32

MessagePosté le: 05 Fév 2013, 22:42 Répondre en citant Revenir en haut de page

Intéressant comme souvent. J'ai foultitudes de questions, de remarques, d'avis. Pas l'temps donc j'amasse en attendant des jours plus lâches.

Tout de même me brûle le sujet de votre légitimité, non pas sur la compétence et le sérieux de l'entreprise, je n'en doute pas, mais sur l'autorité (ou délégation de) de la chose.

Qui vous missionne, qui vous paye, qui vous contrôle ? De ce que tu dis de l'inorganisation do brazil, comment se règlent de futiles problèmes tels que : financement, cartographie des secteurs, autorité et responsabilité légale, normes matériels/locaux/engins/procédures, j'en passe, je pourrais remplir la page et ça me donne le vertige.

Et que tout celà vous incombe, d'une manière ou d'une autre, à vous seuls, en tant qu'association, ça m'interpelle. Pas quant à la compétence, et le volontarisme, je le répète, mais sur le plan de la responsabilité, voire de la légalité, du soutien politique, de la visibilité financière, de la pérennisation de ce que vous arriverez à mettre en place...

Tout n'est pas du plus limpide, mes excuses.
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé
pl.lamballais
Référent INC
Référent INC


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 26 Avr 2005
Messages: 2272
Localisation: Brasilia (Brésil)

MessagePosté le: 05 Fév 2013, 23:18 Répondre en citant Revenir en haut de page

Firmin a écrit:
I
Qui vous missionne, qui vous paye, qui vous contrôle ? De ce que tu dis de l'inorganisation do brazil, comment se règlent de futiles problèmes tels que : financement, cartographie des secteurs, autorité et responsabilité légale, normes matériels/locaux/engins/procédures, j'en passe, je pourrais remplir la page et ça me donne le vertige.

Et que tout celà vous incombe, d'une manière ou d'une autre, à vous seuls, en tant qu'association, ça m'interpelle. Pas quant à la compétence, et le volontarisme, je le répète, mais sur le plan de la responsabilité, voire de la légalité, du soutien politique, de la visibilité financière, de la pérennisation de ce que vous arriverez à mettre en place...

Tout n'est pas du plus limpide, mes excuses.

C'est au contraire très limpide.
D'un point de vue responsabilité, le Maire (nommé ici Préfeito) valide le fait que l'on protège sa commune. Il n'y a pas de danger d'usurpation de rôle public puisque le rôle public en question, n'est pas tenu.

En terme de responsabilité "assurance" donc au cas ou un SP se blesse, là, c'est encore plus simple et ça fait frémir; les SP Militaires n'assurent pas leurs véhicules et les quelques SP Volontaires qu'il y a ici n'ont simplement pas d'assurance.
Les soins étant ici 100% gratuits, pour un blessé cela ne pose pas "trop" de problème mais en cas d'invalidité le gars se retrouve sans rien.
Pour palier à cela, la plupart des entités telless que pompiers militaires, police etc... ont des "caixa beneificiente" qui sont en fait des caisses genre mutuelle, mais "à eux". Ainsi, il y a la Caixa Beneficente" des Bombeiros Militar de Brasilia qui assure une couverture permettant d'aller dans un hopital privé ou de se faire rembourser le dentiste.
On travaille en ce moment sur la mise en place d'un caisse pour nos Sapadires-Bombeiros;

Pour ce qui est de la cartographie, norme d'engin etc... il n'y a rien. Le pays n'est pas cartographié (sauf les grandes villes). Nous sommes donc membres du projet OpenStreetMap et nous allons cartographier nous mêmes nos secteurs (le projet OpenStreetMap fonctionne avec usage de GPS mémorisant les traces puis report sur carte). En terme de déploiement des moyens, le "SDACR" n'existe pas non plus (nul part, je ne parle pas "chez nous", je parle aussi chez les SP Militaires) . Donc nous avons pris les SDACR Français comme modèle et nous "normalisons" notre SDARCR (qui chez nous se nomme EZACRI).
Au niveau norme engin, il n'y a rien. Il faut savoir par exemple qu'l y a 27 états, que chaque état a son corps de SP Militaires mais qu'ils sont incompatibles les uns avec les autres, tant au niveau formation que grades, salaires etc... Un SP de Brasilia, à grade et ancienneté égale, gagne entre 3 et 4 fois plus qu'un SP de Rio...

Assez bizarrement, il existe des milliers de règles mais il y en a tellement qu'elles se contredisent et que personne ne les respectent. Ainsi il existe quand même une norme d'engin qui en gros a été faite par des fabricants, et qui n'est que l'accumulation de tout le matériel que les rédacteurs vendent... Et comme la norme est faite par des gens qui n'ont pas de pouvoir hiérarchique sur les SP et qui ne payent pas, les SP ne les suivent pas (c'est un peu comme si Gimaex fasait une norme, dans son coin, sans avis de la DDSC).

Voila. Comme déjà dit, y'a du taff....

Amitiés
Pierre-Louis
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privéVisiter le site web de l'utilisateur Photos pompiers du membre pl.lamballais




Montrer les messages depuis:      
Répondre au sujet
Autres sujets de discussions
une journee dans une caserne le 24/04/2005
[Greve] Comment se passe l'apres manif dans vos departements le 22/11/2006
etat major dans un centre le 09/12/2005
[Vieux topic..] quel pompier dans quel vehicule ? le 13/10/2005
Réaction sur les violences dans les banlieues le 07/11/2005
je suis muter dans un CS ou je veux pas aller le 10/11/2005
stage dans un CIS le 21/11/2005
Possibilité de faire de gardes dans un autre cs ? le 23/12/2005


 Sauter vers:   

Brésil: incendie meurtrier dans une discothèque


Voir le sujet suivant
Voir le sujet précédent
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum

pompier



.:: Forum Pompier : forum dédié au métier de sapeur pompier ::.
Création / Gestion : Evoclic - Copyright 2005 - 2015 - Tous droits réservés

Ce forum est destiné aux sapeurs pompiers et passionnés.
Tous les logos et marques sont des propriétés respectives.
Toute copie entière ou partielle de ce site peuvent faire l'objet de poursuite judiciaire.
Les propos tenus sont de la responsabilité de leurs auteurs.
Forum-pompier.com est déclaré à la cnil sous le numéro 1112890
Powered by phpBB © 2001, 2011 phpBB Group