Pompiers
Accueil  •  FAQ  •  Contact  •  Liste des Membres  •  Vos départements  •   S'inscrire sur Forum Pompier  •   Messages Privés  •   Connexion
Forum Pompier : le forum dédié au métier de sapeur-pompier

Vous ne pouvez pas participer car vous n'êtes pas inscrit : inscription gratuite !
question juridique


Voir le sujet suivant
Voir le sujet précédent
Répondre au sujet
Auteur Message
engins-bspp
Vétéran
Vétéran


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 06 Juin 2006
Messages: 4780
Localisation: sur la planète terre ( et sur mars pendant les vacances)

MessagePosté le: 21 Mar 2013, 01:45 Répondre en citant Revenir en haut de page

bonsoir

je poste ce message ici dans le forum libre car il n'a aucun rapport avec les pompiers ou autres ( les modos pourront supprimer si c'est génant )

mais j'aurais besoin d'avis et de conseil concernant la procédure a suivre avec un medecin " charlatant "

je vous explique ( je raconte un peu ma vie désolé ) :

il y a 3 semaines j'appel le medecin traitant car ma mere de 55 ans etait clouée au lit et tres faible
ce dernier vient, l'osculte plus que rapidement et lui dit qu'elle fait une dépréssion et lui donne quelques medocs pour " se relaxer "

elle lui fait part en meme temps d'une mycose au doigt de pied .. il lui conseille de prendre des granules homéopatiques ...

( la je commence a douter car je la connais et c'est pas vraiment son caractere, et pourquoi une depression sans raisons ..??? bref, je lui fais confiance, c'est aussi mon médecin et je le connais donc je laisse )


- en milieu de semaine derniere, je le rappel car ça vas encore moins bien, ne mange plus rien ou presque, et se leve a peine du lit etant logiquement a bout de forces... il revient et me dit de ne pas m'inquieter que c'est du a la fatigue de la dépréssion ... et la met sous anti-depresseurs...

je lui dit qu'il faut l'hospitaliser ( je connais quand meme ma mere mieux que lui et sais voir quand ça vas vraiment pas ) , il refuse, et me rigole au nez en disant que ça ira mieux avec les medocs anti drepresseurs et que je m'inquiet pour rien

avant hier matin, ça ne vas toujours pas, la je pique ma grosse colére, monte au cabinet et lui hurle dessus en l'obligeant a me faire un bon de transport pour appeler une ambulance pour la faire emmener aux urgences ...

au debut il refuse, et me repond cash, je cite :
" on vas pas se faire chier a faire un bon de transport, tu laisses se preparer 1 heure puis quand elle est prete t'appeles les pompiers et tu dis qu'elle vient de faire un malaise, avec les pompiers c'est gratos et pas besoin de paperasses, comme ça ils l'emmeront aussi aux urgences sans avoir besoin d'une ambulance"

( j'ai trouvé ça extra de la part d'un docteur, quand on tente de faire rentrer dans la tete des gens de ne pas prendre les secours pour des taxis ... ya une boite d'ambu/assu a meme pas 2 km, surtout en campagne ou les secteurs des CS sont grands, et que le vsav d'a coté doit monter si autre chose tombe pedant cette inter a la noix .... )

la je pique ma crise encore plus fort, lui repond que je vais rien appeler du tout et sous le coup de la colére ( il me regardait de son air con en souriant en me repondant ça ) commence a l'accrocher en menacant de lui en coller une ( c'est pas glorieux je sais, mais au bout d'un moment .. ça vas bien de prendre les gens pour des cons, car pas de bon : transport a nos frais et j'avais pas vraiment envie de rigoler non plus ),

je repars finalement avec mon bon, et appel l'ambulance qui l'emmene au CHU dans la demi heure suivante

arrivé aux urgences, la chef de service déclenche le plan " panique "
et quand je lui raconte l'histoire elle me dit que son médecin est un " veritable abruti " car il m'a bien sur fait un petit papier rapidement pour le doc des urgences sur lequel il fait etat " d'un etat depressif "

et que en réalité aux urgences qui eux, examinent correctement le resultat est tout autre :

- tension arterielle a 5
- déshydratation quasi compléte
- pas de sang qui coagule et qui circule pas correctement

( l'état a empiré vraiment en 1 matinée )

etc..

les urgences la fait sur le champs partir en smur sur le CHU voisin pour qu'elle aille en réanimation car le service est plein et le matos pas rescent et la tension les inquiete vraiment et le CHU voisin est plus perfectionné niveau matériel

arrivée au CHU voisin en réa, la tension etait entre 4 et 5 malgrés les medocs donnés par le smur durant le transport

j'ai vu le chef du service hier qui m'a repeté que son médecin traitant était le roi des charlots, et m'a conseillé de l'attaquer pour les raisons suivantes :

- elle n'a aucune depression, mais une infection due a la mycose du début car il ne lui a pas donné les medicaments normaux et l'homoépatie dans ce cas ça sert a rien

- si il l'avait osculté correctement il aurait vu sa tension basse, et le fait de lui avoir balancé des anti drepresseurs par dessus n'a fait que aggraver la situation ( il m'a dit que sans ce depart aux urgences elle n'aurait certainement pas passé la nuit ) et aurait vu que c'etait pas une dépréssion, et ne comprend meme pas comment il a pu diagnostiquer ça

et la mycose pas soignée a déclenchée une septicemie, ce qui explique son etat général, et non une dépréssion... et me dit que vu ses symptomes ça sautait aux yeux et que son medecin aurait du le voir et au moins lui faire passer des examuns

de plus il m'apprend qu'il la mise depuis 1 ans en traitement pour le diabeth ( sans insuline) et qu'elle n'en a pas besoin car elle n'en a pas !

et je vois surtout le professeur du CHU qui découvre tout aussi étonné que moi les actes de ce charlot .....

LA ENCORE, il me dit que c'est un sacré phénomene, et me conseille de l'attaquer, meme si c'est un confrére car il me dit que c'est innaceptable
Car aujourd'hui depuis tout ce temps la septicemie est par sa faute a un stade avancé car non soignée dés le départ et il ne peut dire ou pas si elle pourra s'en sortir ou pas .....

il m'a dit qu'il aurait pu la tuer, et qu'elle n'etait pas encore du tout tirée d'affaire, loin de la .. chaque jour qui passe est une loterie et surtout que c'est a 200% de sa faute a lui de part son incompétence flagrante car si il avait agit correctement dés le départ il y a presque 3 semaines, on en serait pas la ...

ma question est donc :

puis je moi meme en tant que proche, déposer plainte ou prendre un avocat pour l'attaquer?? tout en sachat que vu son état elle peut rien faire et qu'on est meme pas sur qu'elle s'en sorte ...

car je ne trouve rien sur le net qui reponde a mes questions, , la gendarmerie du secteur ne sait me répondre car ils en savent rien, pas plus que moi


je cherche donc des personnes qui pourraient éclairer ma lanterne et me conseiller car je ne souhaite pas en rester la avec ce charlot assassin ....
meme si ça ne nous sauve pas nous, ça sauvera peut etre une autre personne dans le futur ....

car d'aprés le Professeur du CHU, il ne s'agit plus la d'erreur médicale, mais de manque de compétences et de n'importe quoi venant d'un charlot qui ne merite pas le nom de " DOCTEUR "

merci


Wink

_________________
certains mettent comme signature leurs formations, moi je te fais juste perdre 10 secondes :-)
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privéVisiter le site web de l'utilisateurMSN Messenger Photos pompiers du membre engins-bspp
Seth
Habitué
Habitué


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 06 Nov 2012
Messages: 129
Localisation: Sarthe

MessagePosté le: 21 Mar 2013, 02:30 Répondre en citant Revenir en haut de page

Bonsoir,

Je pense que tu peux toujours porter une plainte auprès de l'ordre des médecins (conseil départemental dont il dépend).
En invoquant les fautes graves sur les articles du code de déontologie suivant :

Article 9 (article R.4127-9 du Code de la Santé Publique)
Tout médecin qui se trouve en présence d'un malade ou d'un blessé en péril ou, informé qu'un malade ou un blessé est en péril, doit lui porter assistance ou s'assurer qu'il reçoit les soins nécessaires.

Article 32 (article R.4127-32 du Code de la Santé Publique)
Dès lors qu'il accepte de répondre à une demande, le médecin s'engage à assurer personnellement au patient des soins consciencieux, dévoués et fondés sur les données acquises de la science, en faisant appel, s'il y a lieu, à l'aide de tiers compétents.

Article 33 (article R.4127-33 du Code de la Santé Publique)
Le médecin doit toujours élaborer son diagnostic avec le plus grand soin, en y consacrant le temps nécessaire, en s'aidant dans toute la mesure du possible des méthodes scientifiques les mieux adaptées et, s'il y a lieu, de concours appropriés.

Article 40 (article R.4127-40 du Code de la Santé Publique)
Le médecin doit s'interdire, dans les investigations et interventions qu'il pratique comme dans les thérapeutiques qu'il prescrit, de faire courir au patient un risque injustifié.
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé
engins-bspp
Vétéran
Vétéran


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 06 Juin 2006
Messages: 4780
Localisation: sur la planète terre ( et sur mars pendant les vacances)

MessagePosté le: 01 Avr 2013, 00:02 Répondre en citant Revenir en haut de page

merci beaucoup et j'ai vu avec la gendarmerie , il faut une expertise medicale que je vais faire pratiquer prochainement

Wink
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privéVisiter le site web de l'utilisateurMSN Messenger Photos pompiers du membre engins-bspp
Liliana Sofia
Nouvelle recrue
Nouvelle recrue


Sexe: Sexe:Féminin
Inscrit le: 03 Fév 2013
Messages: 51

MessagePosté le: 01 Avr 2013, 16:30 Répondre en citant Revenir en haut de page

Bonsoir,

En effet tu dois porter plainte, même si tu n'es pas sûr que ce médecin soit sanctionné. Mais je pense que ta mère, aura sûrement le droit à des dommages et intérêts venant de lui.
Si tu veux y voir plus clair, vas sur ce site: http://www.aavac.asso.fr/conseils_pratiques/plainte_ordre_des_medecins.php

Bon courage!
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé Photos pompiers du membre Liliana Sofia




Montrer les messages depuis:      
Répondre au sujet
Autres sujets de discussions
une petite question ? le 08/05/2005
question interessante le 20/06/2005
une question comme sa le 08/12/2005
question qui tarraude le 03/01/2006
Question ?? le 14/01/2006
Question de mutation SPV le 17/01/2006
question sur la vue du sang? le 17/01/2006
une question a vous poser le 01/02/2006


 Sauter vers:   

question juridique


Voir le sujet suivant
Voir le sujet précédent
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum

pompier



.:: Forum Pompier : forum dédié au métier de sapeur pompier ::.
Création / Gestion : Evoclic - Copyright 2005 - 2015 - Tous droits réservés

Ce forum est destiné aux sapeurs pompiers et passionnés.
Tous les logos et marques sont des propriétés respectives.
Toute copie entière ou partielle de ce site peuvent faire l'objet de poursuite judiciaire.
Les propos tenus sont de la responsabilité de leurs auteurs.
Forum-pompier.com est déclaré à la cnil sous le numéro 1112890
Powered by phpBB © 2001, 2011 phpBB Group