Pompiers
Accueil  •  FAQ  •  Contact  •  Liste des Membres  •  Vos départements  •   S'inscrire sur Forum Pompier  •   Messages Privés  •   Connexion
Forum Pompier : le forum dédié au métier de sapeur-pompier

Vous ne pouvez pas participer car vous n'êtes pas inscrit : inscription gratuite !
Economiser son air


Voir le sujet suivant
Voir le sujet précédent
Répondre au sujet
Auteur Message
Predator
Vétéran
Vétéran


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 01 Juil 2006
Messages: 6146

MessagePosté le: 04 Aoû 2013, 12:18 Répondre en citant Revenir en haut de page

Voici une synthèse de divers conseils retrouvé sur des sites dédiés à la plongée et adapté à notre métier.

A la base, nous ne sommes pas tous égaux. Et notre volume pulmonaire conditionne directement notre consommation.
Chez un individu adulte, la quantité d’air nécessaire à chaque inspiration peut facilement varier du simple au double, voire plus. Certains petits poumons dépassent à peine les 3 litres, d’autres atteignent allègrement les 8 : et contre ça, vous ne pouvez rien. A volume pulmonaire égal, et pour des SP du même sexe, tous ne consomment pas la même chose. Et chacun d’entre nous, selon son état de forme, son comportement sur intervention, peut voir sa consommation varier selon les jours de façon spectaculaire.
Tout effort se paye cash en termes de consommation. Ne pas gaspiller inutilement.

Le stress a une influence sur la respiration et en intervention, plusieurs situations mettent occasionnellement à l'épreuve l'émotivité du SP; l'inconnu, le manque de visibilité, la difficulté de communiquer, le manque de repères visuels, la perte du contact visuel, l'appréhension d'une défectuosité mécanique.
Stress, fatigue, mauvaise forme générale, sont autant de facteurs qui vont contribuer à vous faire consommer beaucoup d’air. Prenez aussi le temps de vous équiper tranquillement, pas en panique en cherchant partout votre matériel. Ne faites pas de votre consommation, une obsession : le simple fait d’avoir peur de trop consommer risque de vous faire trop consommer !
En respiration normale, la durée d'un cycle complet est d'environ quatre secondes. Chez l'homme au repos, on compte de douze à dix-huit inspirations à la minute.

Conscience
Pour maîtriser sa respiration, il faut être conscient :
- de son rythme respiratoire
- de soi-même et de ses propres limites. Il faut de plus prendre conscience de ses émotions, de ses sensations et de ses impressions.
- du milieu - prévenir c'est guérir, et pour être en mesure de le faire il faut que le SP observe le milieu afin de pouvoir ajuster adéquatement son rythme respiratoire aux conditions particulières.
le rythme
- Il est important que le SP respire selon un rythme
- Le SP doit s'habituer à respirer normalement à un rythme régulier et il doit s'assurer de bien expirer puisque c'est à ce moment que l'élimination de CO2 se fait (c'est l'accumulation de CO2 qui provoque l'essoufflement). De plus, l'apport d'une quantité d'oxygène suffisante est primordial.
le contrôle
- La séquence respiratoire doit se faire en respectant les principes suivants :
- il doit y avoir une courte pause entre l'inspiration et l'expiration ou après l'expiration, sans toutefois bloquer la respiration (simplement laisser la cage thoracique gonflée sans bloquer la glotte); lorsqu'il devient difficile ou impossible de faire ce court temps d'apnée, c'est le début de l'essoufflement et le SP doit en être conscient et s'ajuster.
- L'expiration doit être profonde et plus longue que l'inspiration.

Attention, il ne s’agit pas d’essayer de faire des apnées pour économiser son air, ce serait à la fois dangereux et inutile puisque vous vous rattraperiez immanquablement à l’inspiration suivante.

Dans une situation d’attente, calme et « zénitude » sont les seules bonnes solutions, la respiration suit généralement la séquence suivante : deux temps d'inspiration, un ou deux temps de pause, et trois ou quatre temps d'expiration.
Si le SP doit modifier son rythme parce qu'il doit fournir un plus grand effort, il doit s'efforcer de respirer plus profondément en insistant sur l'expiration plutôt que de respirer plus rapidement.

Source : Goole est mon ami et http://okclub.over-blog.com/article-consommer-moins-d-air-en-plongee-reve-ou-possibilite-105882989.html et http://jbenoit.ep.profweb.qc.ca/tech.htm

_________________
PFG1, PFG2
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé Photos pompiers du membre Predator
pl.lamballais
Référent INC
Référent INC


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 26 Avr 2005
Messages: 2272
Localisation: Brasilia (Brésil)

MessagePosté le: 04 Aoû 2013, 13:59 Répondre en citant Revenir en haut de page

Sympa. Un point complémentaire. En exercice "caisson" on a pas mal de stagiaire qui paniquent et sur le nombre, cela donne une idée de quelques "détails".
L'un d'entre eux concerne l'utilisation du "bye pass" . On appui sur le bouton pour avoir de l'air en continue. Apparement bonne idée, mais en fait, pas trop...
Quand on commence à paniquer, on se met à respirer rapidement. Il s'avère alors que le CO2 qu'on a produit, reste accumulé en partie basse des poumons et on s'auto-asphyxie.
Si on ouvre le bye passe, on va "aspirer" + d'air, mais le CO2 donc la zone "polluée" va rester.
Ce qu'il faut quand on commence à avoir du mal à respirer c'est "expirer" profondément pour "vider" les poumons de cette "pollution". Après, on aspire fortement et le tour est joué.

Notons d'ailleurs deux choses:
- Signe 1 de cette persistance de "pollution" dans les poumons: le mal de tête.
- Signe 2: un coup d'oxymètre montrera que l'individu est intoxiqué. Intéressant de se rappeler certains accidents où les gars étaient intoxiqués comme s'ils n'avaient plus eu leur ARI (cas d'un backdraft à Ernée en Mayenne), alors qu'ils l'avaient. Lors d'un stage à Montpellier, un Colonel Medecin avait mesuré la saturation des stagiaires. L'un d'entre eux avait mal à la tête et était "pollué" comme s'il avait eu une fuite ARI, ce qui n'était pas le cas.

Amitiés
Pierre-Louis

_________________
http://www.flashover.fr
"Y a t-il un danseur de claquettes au bar du mess des officiers?" (WJ)
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privéVisiter le site web de l'utilisateur Photos pompiers du membre pl.lamballais
Predator
Vétéran
Vétéran


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 01 Juil 2006
Messages: 6146

MessagePosté le: 04 Aoû 2013, 17:43 Répondre en citant Revenir en haut de page

Citation:
Dans une situation d’attente, calme et « zénitude » sont les seules bonnes solutions, la respiration suit généralement la séquence suivante : deux temps d'inspiration, un ou deux temps de pause, et trois ou quatre temps d'expiration.

J'avais eu cette info par un collègue plongeur qu'il conseillait de respecter en cas de pépin, en attendant de l'aide.

J'ai récemment utiliser cette méthode lors d'une formation de formateur caisson, j'étais "stagiaire". Un autre a, lors de son premier passage, terminé assez vite sa bouteille. Je lui ai conseillé de faire comme ça, à la fin de la deuxième session il lui restait de l'air.
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé Photos pompiers du membre Predator
VERDI 14
Passionné accro
Passionné accro


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 11 Aoû 2005
Messages: 1929
Localisation: CDSP 57

MessagePosté le: 04 Aoû 2013, 23:52 Répondre en citant Revenir en haut de page

Moi je respire une fois seulement sur le poumon gauche , une fois sur le droit et ainsi de suite ... :) :) :)
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privéMSN Messenger




Montrer les messages depuis:      
Répondre au sujet
Autres sujets de discussions
Aucune discussion similaire



 Sauter vers:   

Economiser son air


Voir le sujet suivant
Voir le sujet précédent
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum

pompier



.:: Forum Pompier : forum dédié au métier de sapeur pompier ::.
Création / Gestion : Evoclic - Copyright 2005 - 2015 - Tous droits réservés

Ce forum est destiné aux sapeurs pompiers et passionnés.
Tous les logos et marques sont des propriétés respectives.
Toute copie entière ou partielle de ce site peuvent faire l'objet de poursuite judiciaire.
Les propos tenus sont de la responsabilité de leurs auteurs.
Forum-pompier.com est déclaré à la cnil sous le numéro 1112890
Powered by phpBB © 2001, 2011 phpBB Group