Pompiers
Accueil  •  FAQ  •  Contact  •  Liste des Membres  •  Vos départements  •   S'inscrire sur Forum Pompier  •   Messages Privés  •   Connexion
Forum Pompier : le forum dédié au métier de sapeur-pompier

Vous ne pouvez pas participer car vous n'êtes pas inscrit : inscription gratuite !
Le nombre des pompiers volontaires continue à baisser


Voir le sujet suivant
Voir le sujet précédent
Répondre au sujet
Auteur Message
dom49bspp
Vétéran
Vétéran


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 22 Oct 2006
Messages: 3641
Localisation: Angers (49)

MessagePosté le: 31 Oct 2014, 13:54 Répondre en citant Revenir en haut de page

La baisse du nombre des pompiers volontaires, continue depuis 2010, s'est poursuivie en France en 2013, indiquent les statistiques annuelles diffusées mercredi soir par le ministère de l’Intérieur.
Au cours de l’année 2013, la France a perdu 700 sapeurs pompiers volontaires. Au 1er janvier 2014, il y avait 192.300 volontaires contre 193.000 un an plus tôt, selon les «statistiques des services d’incendie et de secours» publiées par la Direction générale de la sécurité civile et de la gestion des crises.
La France a perdu 15.000 volontaires depuis dix ans. Lors du congrès annuel des pompiers qui s’était tenu en octobre 2013 à Chambéry, le président François Hollande s'était engagé à inverser la tendance, et même à retrouver le seuil de 200.000 volontaires avant la fin de son quinquennat, avec un «plan national» annoncé en grande pompe.
Mais si une campagne de publicité a été lancée dans la presse ces dernières semaines, nombre des mesures n'ont pas encore été appliquées.
Le nombre des pompiers professionnels a légèrement diminué, passant de 40.400 à 40.200 et celui des militaires a légèrement augmenté passant de 12.200 à 12.400. La proportion de femmes, tous effectifs confondus, est stable à 14%.
Des casernes de pompiers continuent de fermer en France. On en dénombrait 7.151 au 1er janvier 2014 contre une centaine de plus un an plus tôt.
Au cours de l’année 2013, les pompiers ont procédé à 4.295.500 interventions (+1%), soit une intervention toutes les 7,3 secondes en moyenne.
Les interventions liées aux incendies sont en baisse de 8% (281.900 incendies). Celles qui sont liées à des accidents de la route diminuent de 2% (270.000 accidents). Le gros du travail des pompiers est le secours à victime dont les interventions (3.221.800) sont en hausse de 2%.
Les agressions dont les pompiers sont victimes sont en hausse de 27%. Le ministère en a dénombré 1.569 en 2013 contre 1.234 en 2012. En 2013, ces agressions ont donné lieu à 1.202 dépôts de plainte et à 1.864 jours d'arrêt de travail.
Le budget des services départementaux incendies et secours (SDIS) est de 4.861 millions d’euros, ce qui représente une hausse de 1,2% en valeur brute et une baisse de 0,8% en tenant compte de l’inflation par rapport à l’année précédente.
Quand on appelle les pompiers c’est de moins en moins en composant le 18 (56% des appels) et de plus en plus en composant le 112 (44%). Un an avant, le 18 représentait 63% des appels.

lien : http://www.20minutes.fr/france/1471134-baisse-nombre-pompiers-volontaires-poursuit

_________________
A+ DOM49BSPP
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé Photos pompiers du membre dom49bspp
VERDI 14
Passionné accro
Passionné accro


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 11 Aoû 2005
Messages: 1929
Localisation: CDSP 57

MessagePosté le: 31 Oct 2014, 17:37 Répondre en citant Revenir en haut de page

Et de professionnel aussi mais tout le monde s'en fout ... smile_transpire smile_dort
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privéMSN Messenger
spv-var
Nouvelle recrue
Nouvelle recrue


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 23 Mar 2014
Messages: 35

MessagePosté le: 31 Oct 2014, 18:41 Répondre en citant Revenir en haut de page

Salut Verdi, tant que nous serons manipulé comme de marionnettes a se livrer notre gueguerre stérile et bien entretenu tous les 10 ans par des différences de statuts importantes pour une même fonction, nous resterons divisé, les décideurs pourront ainsi continuer à Reigner en paix, sans que jamais depuis la grande manif pro et spv des 50 000 réunis en 1990, ils ne soient inquiété.

Pendant que chacun de nos deux statuts veulent prendre la place de l'autre dés deux cotés donc très occuper à nous chamailler, nos remplaçant comptent les jours en se frottant les mains (privé, bénévole, ccff, réserve communale...)

Quand je lis que pour sauver notre volontariat ils inventent des médailles et veulent faire défiler sur les champs Elysées, j'ai bien compris que ceux qui ont pour mission de sauver les sp n'ont rien compris.
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé
sdf 30
Passionné accro
Passionné accro



Inscrit le: 31 Jan 2010
Messages: 1063

MessagePosté le: 31 Oct 2014, 18:48 Répondre en citant Revenir en haut de page

VERDI 14 a écrit:
Et de professionnel aussi mais tout le monde s'en fout ... smile_transpire smile_dort


Les statistiques issues des SDIS pour 2013 et disponibles sur le site du ministère intéressent les sp dans leur ensemble. Le journaliste a choisi (j'ignore pourquoi) celles concernant le nombre de spv, il aurait très bien pu en exploiter d'autres. Ou parce que c'est le seul élément qui inquiète les politiques (et non pas les agressions contre les sp ou les accidents en service) : si le nombre de spv baisse, il va bien falloir recruter des pros. Ou revoir l'organisation des secours.
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé
VERDI 14
Passionné accro
Passionné accro


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 11 Aoû 2005
Messages: 1929
Localisation: CDSP 57

MessagePosté le: 31 Oct 2014, 19:08 Répondre en citant Revenir en haut de page

Des pro ? Non , des emplois d'avenir sponsorisés par l'état OUI .
La mode est au LOWCOST même dans le secours .
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privéMSN Messenger
GI
Passionné accro
Passionné accro



Inscrit le: 14 Déc 2005
Messages: 1458
Localisation: IDF

MessagePosté le: 31 Oct 2014, 21:42 Répondre en citant Revenir en haut de page

Les chiffres presents dans ll'article montrent
- une stabilite ou ralentissement de la baisse -0,36% des effectifs spv sur un an
- dans un contexte de diminutio' des casernes, donc on n'est pas a perimete comparable

Au vu dzs chiffres dans l article on est loin du ton alarmiste

Ce que l'article ne dit pas , c est la hausqe des 2bles statuts' qui masque la baisse certainedes spv
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé
cymy82
Habitué
Habitué


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 21 Aoû 2013
Messages: 154

MessagePosté le: 02 Nov 2014, 17:26 Répondre en citant Revenir en haut de page

le lien marche plus smile_pleure

_________________
Quand le sage montre la lune, l'idiot regarde le doigt.
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé
brembored
Référent ENGINS
Référent ENGINS


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 07 Juin 2005
Messages: 12053
Localisation: Rhône-Alpes

MessagePosté le: 03 Nov 2014, 10:30 Répondre en citant Revenir en haut de page

Qui sera surpris par cet article?

L'hémorragie continue, mais on aggrave encore les choses :

Avant, les SPV ne coutaient rien, ou presque.
On se lamentait de leurs démissions, sans comprendre que bizarrement, partout où on départementalisait, avec un management lointain et une gestion calquée sur des salariés donc inadaptée à des "bénévoles", les gars s'en allaient.


Aujourd'hui, un nouvel ennemi du SPV s'est glissé dans la partie :
Le coût.

Après la PFR il y'a qq années, voilà les grades "happy meal"


Mettons nous à la place des SDIS :
Vu de l'Etat-Major, un volontaire, c'est pénible à gérer
(dispo aléatoire, notamment la journée, problème pour encaisser le volume de formation moderne, etc)
Mais jusqu'ici on tolérait car ça coutait pas cher et ça aidait pour les tempêtes et inondations.

Avec la PFR, il ya eu une 1ère chasse aux fantômes, bénéfique, d'ailleurs.
(le SDIS verse 400€/SPV/an !)

Et désormais, vu que tout le monde est monté d'un grade (pour rien...), le coût des SPV augmente à nouveau

Finalement, pourquoi les SDIS continueraient de tenir en vie à bout de bras un volontariat exsangue et cher...
Surtout que maintenant, à la moindre inondation ou tempête, on fait venir des colonnes des SDIS voisins : plus besoin de SPV...

En pensant que c'est l'argent qui motive les SPV, les décideurs n'ont rien compris...
Pour contenter une minorité qui chasse la vac, on pollue la vie de la majorité qui veut juste rendre service sur sa commune.
Et quand on pollue un bénévole... il s'en va !!


On veut bien aider sur sa commune, mais les fusions de centres, la pluie incessante de notes internes et des tueurs de volontariat comme Artemis changent la donne.

(c'est assez "marrant" de voir, en Alsace par exemple, des CS départementalisés qui peinent à sortir un VSAV en journée avec Artemis, quand les CPI communaux autour, à l'appel général, sortent le FPT à 6 ou 8 en journée... CQFD...)

Si c'est pour avoir l'impression d'être aussi au boulot quand on passe à la caserne, y'a plus d'intérêt à être SPV...
Vacs augmentées ou pas, grades réalistes ou grades happy meal, les mecs s'en vont.



Alors bien sûr, la solution de facilité, c'est d'embaucher des SPP.
Sauf que eux, ils coutent un oeil, et un bras en plus
(nouvelles primes depuis une décennie, temps de travail en baisse, coût pour les caserner, etc)
Sans compter que c'est une main d'oeuvre syndiquée dure à manager.


Bref, tout est réuni pour que les pouvoirs publics cherchent d'autres voies.

Avant, il y'avait le beau discours et une volonté derrière.
ça n'a pas arrêté l'hémorragie car le management des SDIS n'a jamais compris le volontariat, mais au moins il y'avait la volonté de tenter.

Tiens, au hasard, juste pour rire :
Combien de SDIS ont été voir outre-Rhin pourquoi là-bas le volontariat tourne à plein?
Tout n'est pas transposable en France mais y'a un paquet d'idées à prendre malgré tout...
Et personne n'a fait la démarche...
On reste dans des règles guindées d'un autre temps et totalement inadaptées à nos vies modernes.

On en paie le prix fort avec l'hémorragie de SPV à force de les saouler de notes, de procédures, de contraintes, de comptes à rendre, alors qu'en parallèle, on peut même plus faire les inters intéressantes sur sa commune avec la fin de l'appel général...


Trop de contraintes mais quasiment plus d'inters intéressantes = hémorragie


Aujourd'hui, je ne suis pas sûr qu'au fond, les pouvoirs publics veuillent aider les SP...

_________________
Sauvons les CPI http://opti-secours.over-blog.fr/
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé Photos pompiers du membre brembored
cymy82
Habitué
Habitué


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 21 Aoû 2013
Messages: 154

MessagePosté le: 03 Nov 2014, 12:06 Répondre en citant Revenir en haut de page

Merci
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé
jimmy03
Nouvelle recrue
Nouvelle recrue


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 18 Oct 2008
Messages: 23
Localisation: Allier

MessagePosté le: 03 Nov 2014, 14:45 Répondre en citant Revenir en haut de page

dans l allier il ne ferme plus de CPI, mais il les désarmes ou ils mettent des véhicules spéciaux tout neuf.
l armement actuel de mon CPI est composé d'un FPT 6 places , VTU 3 places pour le SP , VLOG c est une cantine , pour 17 SPV et une centaines d'inters
en SP et feux, ont va chez les copains aussi par manque de moyens (3 CS)
dans 4-5 mois on passe a un VPI 7t5 4 places et la VLOG, sort pour de grosses inter, feux de bâtiments, tempêtes etc , se sont des inters de 6 a 8 heures voir 48 heures et sur tout le département.Ca fait beaucoup pour des SPV a faire du café, plus personne veux partir avec. et le VPI a 4 pour faire que des feux de cheminées et plus aucun renfort chez les copains et a 2 ou 3 pour le SP. démotivation total du CPI, j ai peur pour l année prochaine de passer de 17 SPV a 5-6 SPV.
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé
yokmout
Nouvelle recrue
Nouvelle recrue



Inscrit le: 05 Déc 2011
Messages: 24

MessagePosté le: 03 Nov 2014, 15:22 Répondre en citant Revenir en haut de page

Bonjour
Je pense que ce que les politiques ne comprennent pas et nos dirigeants également c'est que depuis plusieurs années, la société change et les personnes aussi. Avant les femmes travaillaient beaucoup moins qu'a l'heure actuelle, les hommes s'occupaient beaucoup moins des enfants passaient moins de temps en famille et à la maison. Désormais, l'engagement citoyen devient de moins en moins présent dans notre société, les papas demandent plus à être présent avec leurs enfants et passent plus de temps en famille. Madame travaille, il faut donc que quelqu'un s'occupe de la maison. En plus de cela bizarrement, on a un travail (tiens on l'avait oublié celui-là !! ), les employeurs ne veulent plus lâcher leurs employés (course au profit baisse d'activité etc...) et le pire c'est que même les fonctionnaires ne le peuvent pas . L'état lui même ne montre pas l'exemple.
Bref tout cela pour dire qu'il ne sont pas prêt d'avoir des volontaires si derrière cela ne suit pas. La PFR ? Vaste discussion a 2 balles qui profite aux assureurs qui récupère de l'argent sur notre dos en le faisant fructifier ! défilé sur les Champs, Oh c'est beau !!
Concernant les bagarres avec les pros, personnellement je m'en fiche chacun est libre de dire et faire ce qu'il veut tant que cela reste respectueux.
Ils veulent des volontaires ? il faut qu'ils trouvent des solutions viables et concrètes. Vous voulez des pompiers compétents, laissez nous nous former correctement donnez nous du temps et arrêtons de demander aux SPV d'aller se former en piochant sur leurs congés annuels par exemple ça c'est du concret !!!
Yokmout 18 ans de SPV et fière de l'être encore maintenant
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé
spv-var
Nouvelle recrue
Nouvelle recrue


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 23 Mar 2014
Messages: 35

MessagePosté le: 03 Nov 2014, 18:25 Répondre en citant Revenir en haut de page

Bravo Brembored.

Je me permettrai de rajouter que nous sommes ceux qui financent ces décideurs de mesures catastrophiques car à chaque minutes passées pour entretenir la relation de proximité sur notre commune "bonsoir c'est les sapeurs-pompiers pour présenter le calendriers..." et bien il y a une cotisation à l'amicale qui elle même cotise à l'union qui elle même cotise à la fédération qui elle même pond après de longues heures passées au resto sur nos fesses, des mesures extraordinaires pour nous sauver à grand renfort de pub (payantes), médaille en chocolat, défilé praliné, retraite pfr escroquerie masqué et promotion happy meal pour reprendre ton expression...

Et comme nous sommes de bons moutons, nous les financeront encore un bon coup cette année

"bonsoir c'est les sapeurs-pompiers pour présenter le calendriers..."
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé
sebdf68
Passionné
Passionné


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 04 Fév 2007
Messages: 371
Localisation: haut-rhin

MessagePosté le: 04 Nov 2014, 17:55 Répondre en citant Revenir en haut de page

Et encore, l'hémorragie est en réalite plus violente que cela, car si en chiffre brut on ne perd que 700, j'aimerais pas voir les disparité locale.
Je constate quand même que beaucoup de bastion pro ouvre leur porte aux volontaire (grande ville) et font donc augmenter le nombre de volontaire.

Pourtant malgrès cette augmentation, on en pard 700, c'est qu'on en a perdu bien plus ailleurs... smile_peur et c'est là que sa fait peur.

Comme on avait un modèle un peu spécifique, un peu proche de ce qui se faisait avec la gendarmerie et la police.
c'est à dire le rural au spv, le mix urbain rural à des centres mixtes et l'urbain pur à des spp. (ndlr, à une époque, il était prévu que la gendarmerie couvre le rural, qu'elle partage son autorité sur les secteurs semi urbain avec la police et la police aurait la charge de milieu urbain, c'est schématique).
J'en déduis que c'est le rural qui a perdu le plus de spv. Là, où il est le plus important au final.

Soyons lucide aussi en tant que spv, la vrai valeur ajouté du spv elle est en rural et dans sa masse (le nombre).
Un spv dans une grosse caserne, n'apporte à la société qu'une valeur ajoutée faible. (puisque contrairement au rural, le système fonctionnerait sans lui).
Et la masse dans les gros centre, on l'a pas vraiment. Alors son intérêt devient plus que limité. (Grosso modo, on a des spv dans des gros centre pour baisser un peu les coûts et aussi parce que sa permet de relativiser la chute et l'état de délabrement de la machine volontaire des sdis).

Ben oui, si je donne des chiffres brut, je peux dire cette année, j'ai perdu 100 spv mais j'en ai recruter 70 donc j'en perd que 30.
mais si sur les 100 spv de sortie, j'en ai 80 des secteurs ruraux et que sur les 70 rentré j'en ai 50 dans les secteurs urbains, ben on a en réalité le secteur rural qui a perdu 50 spv et le secteur urbain qui en a gagné 30.
Et là, sa fait mal. Parce que 50 spv en rural, c'est pas par des pro ou des spv urbain que je les remplaces (à moins que j'augmente le délais d'intervention).

Ah si, c'est vrai, on peut créer des casernes de regroupement de regroupement de caserne et on y colle un vsav. On retrouve la masse de spv pour un temps. Sauf que la caserne perd son attache territorial et donc son assise de recrutement, le secteur explose en taille, les spv doivent être posté pour pouvoir répondre dans les délais. Mais face au besoin, je vide les derniers cpi de ses spv locaux en les réatribuants dans ces gros centres.
Ma masse de manoeuvre ce réduit en terme de personnel mais le nombre d'intervention à fortement augmenter pour des spv, et je tourne avec un nombre d'intervention supérieure à la capacité de mes spv. Et je perds les plus fragiles (situation professionel ou personnel difficile...), l'ambiance se dégrade, les spv restant devant faire toujours plus et se démobilisant les uns après les autres, parce qu'on enchaine les inters et que tout doucement les employeurs en ont marre de voir les mecs arrivé fatigué parce que pendant la semaine le vsav est sortie toutes les nuits, la femme ou le conjoint voudrait bien passer une nuit tranquille dans la semaine...
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privéMSN Messenger
brembored
Référent ENGINS
Référent ENGINS


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 07 Juin 2005
Messages: 12053
Localisation: Rhône-Alpes

MessagePosté le: 07 Nov 2014, 09:48 Répondre en citant Revenir en haut de page

jimmy03 a écrit:
dans l allier il ne ferme plus de CPI, mais il les désarmes ou ils mettent des véhicules spéciaux tout neuf.
l armement actuel de mon CPI est composé d'un FPT 6 places , VTU 3 places pour le SP , VLOG c est une cantine , pour 17 SPV et une centaines d'inters
en SP et feux, ont va chez les copains aussi par manque de moyens (3 CS)
dans 4-5 mois on passe a un VPI 7t5 4 places et la VLOG, sort pour de grosses inter, feux de bâtiments, tempêtes etc , se sont des inters de 6 a 8 heures voir 48 heures et sur tout le département.Ca fait beaucoup pour des SPV a faire du café, plus personne veux partir avec. et le VPI a 4 pour faire que des feux de cheminées et plus aucun renfort chez les copains et a 2 ou 3 pour le SP. démotivation total du CPI, j ai peur pour l année prochaine de passer de 17 SPV a 5-6 SPV.


Un exemple TYPIQUE de l'incompréhension totale des Etats-Majors des SDIS dans la prise en compte des volontaires.
On le retrouve partout.

Briser un CPI qui arrive à armer un FPT, c'est un drame opérationnel et un drame humain pour les SPV...
Et les engins spécifiques qui partent des jours entiers, il parait logique que ce n'est pas adapté aux SPV...

A la limite, un DA ou un PMA, passe encore, mais ce n'est pas aux SPV de faire le café.


Que les SDIS aient des économies à faire, c'est une certitude.
Notamment sur le parc engin, entre autres.
Mais pas au détriment des FPT en rural...

Le VPI 7,5T ne sert à rien.
Au pire en urbain, sauf qu'on le met en rural, alors qu'il cumule 2 énormes inconvénients : il faut un PL, mais en contrepartie il emmène peu d'eau.
Donc totalement inadapté au rural.

J'avais écrit un article là-dessus sur opti-secours :
http://opti-secours.over-blog.fr/article-interet-operationnel-800-neant--39411668.html

Tragique et pourtant cas tellement fréquent.
Et après on s'étonne que les SPV soient démotivés.
On ne peut PAS gérer des bénévoles en rural comme des salariés en urbain.

Le 37 a crée d'intéressants FPTL-OD par exemple.
Ils sont pour l'instant dans les CSP mais ils glisseront surement à terme dans les CPI...



Les Allemands considèrent que leurs bénévoles ne coutent rien et que, en contrepartie, on peut bien leur acheter des camions très fonctionnels (et beaux, ce qui en gâchent rien...) car c'est un élément de motivation

Et qu'il est important de veiller à leur sécurité (EPI derniers cris, radio dans le masque d'ARI depuis longtemps et jusque dans le plus petit CPI, etc) car on considère que quelqu'un qui accepte d'aider sa commune est précieux et qu'en contrepartie il doit le faire avec le moins de risque possible

L'inverse total de la Gaule archaïque, et comme par hasard, eux ont des effectifs SPV x 10 par rapport à nous...
C'est un autre monde...................................



L'exemple des papas est bon aussi.
Quand tu deviens père, tu te demandes aussi si c'est intéressant de continuer à prendre des risques dans un vieux cuir, en partant au feu avec un vieux Fourgon sans ABS, sans ceinture, et avec un ARI acier qui te casse le dos pour aller au boulot le lendemain, en t'engouffrant sans radio dans la fumée, sans caméra thermique.

Et on peut alors comprendre que le gars refuse de prendre des risques inconsidérés parce que son SDIS se dit que les volos ne méritent pas mieux que ça.
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé Photos pompiers du membre brembored
pascalou83-33
Nouvelle recrue
Nouvelle recrue


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 30 Juin 2014
Messages: 27
Localisation: 83

MessagePosté le: 07 Nov 2014, 13:54 Répondre en citant Revenir en haut de page

Brembored; toujours pertinents tes propos!
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé




Montrer les messages depuis:      
Répondre au sujet
Autres sujets de discussions
[Vieux topic] pompier+maladie de Chron le 10/07/2005
[Vieux topic..] future pompier le 11/07/2005
Language pompier le 04/08/2005
si vous étiez pas pompier le 08/08/2005
Recherche famille avec maman pompier pour émission tv le 11/08/2005
Faut il construire une école réserve au pompier?? le 01/10/2005
[Vieux sujet] Pompier a Lyon le 01/10/2005
le nombre de coup de sirene ... le 05/10/2005


 Sauter vers:   

Le nombre des pompiers volontaires continue à baisser


Voir le sujet suivant
Voir le sujet précédent
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum

pompier



.:: Forum Pompier : forum dédié au métier de sapeur pompier ::.
Création / Gestion : Evoclic - Copyright 2005 - 2015 - Tous droits réservés

Ce forum est destiné aux sapeurs pompiers et passionnés.
Tous les logos et marques sont des propriétés respectives.
Toute copie entière ou partielle de ce site peuvent faire l'objet de poursuite judiciaire.
Les propos tenus sont de la responsabilité de leurs auteurs.
Forum-pompier.com est déclaré à la cnil sous le numéro 1112890
Powered by phpBB © 2001, 2011 phpBB Group