Pompiers
Accueil  •  FAQ  •  Contact  •  Liste des Membres  •  Vos départements  •   S'inscrire sur Forum Pompier  •   Messages Privés  •   Connexion
Forum Pompier : le forum dédié au métier de sapeur-pompier

Vous ne pouvez pas participer car vous n'êtes pas inscrit : inscription gratuite !
140 SPP en moins au SDIS 69


Voir le sujet suivant
Voir le sujet précédent
Répondre au sujet
Auteur Message
Alex63
Passionné accro
Passionné accro


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 14 Sep 2005
Messages: 1208
Localisation: 69

MessagePosté le: 15 Jan 2015, 15:09 Répondre en citant Revenir en haut de page

Re,

ce qui m'agace un peu, c'est qu'on entend beaucoup les SPP du Rhône se plaindre, alors que le SDIS 69 est plutôt bien loti comparé aux autres SDIS... c'est peut-être même le mieux loti!

Tiens, une petite comparaison:
- SDIS69: 95804 inters en 2013; 1230 SPP et 4500 SPV;
- SDIS06: 112139 inters en 2013; 1250 SPP et 2583 SPV;
- SDIS62: 112455 inters en 2013; un peu moins de 1200 SPP et 3500 SPV...

En gros, ces 2 SDIS font chacun 17% d'inters en plus que le 69, en ayant le même effectif SPP, et un effectif SPV bien inférieur!
Donc il y a sans doute des SDIS qui ont plus besoin de SPP que le Rhône...

@+ Alex
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé Photos pompiers du membre Alex63
Shrulk
Modérateur
Modérateur


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 25 Fév 2006
Messages: 8326

MessagePosté le: 15 Jan 2015, 15:35 Répondre en citant Revenir en haut de page

Re,

Parfois il y a des plaintes certes, mais les effectifs diminuent et on ne fait que des constats... les chiffres que tu évoquent ne veulent rien dire sortis ainsi...

Il serait déjà intéressant de regarder le pourcentage des catégories C, B et A. D'autre part, la sollicitation par caserne est également à prendre en compte.

Bref, trop de paramètres rentrent en jeu, si certains tirent la sonnette d'alarme, ce n'est pas pour rien, et ce n'est pas que pour se plaindre... Mais pour cela, encore faut-il le comprendre de l'intérieur et surtout le voir. Le pire dans l'histoire c'est que beaucoup regardent avant tout l'intérêt pour la population.

Bye.

_________________
Le site web consacré aux sapeurs-pompiers de Saint-Symphorien sur Coise
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privéVisiter le site web de l'utilisateur Photos pompiers du membre Shrulk
capo83
Fidèle
Fidèle


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 14 Oct 2012
Messages: 249

MessagePosté le: 15 Jan 2015, 16:15 Répondre en citant Revenir en haut de page

En ayant passé le concours à Lyon, je pensai vraiment que le recrutement allait suivre surtout en inscrivant 750 mecs sur liste d'aptitude, mais les personnes savent qu'ils embauchent 18 mecs par an dont 3 par mutation et même des mecs sans concours !!!
Ce SDIS va devoir se justifier d'avoir sacrifié des mecs sur le carreau au concours de 2013, en sachant qu'il reste 590 mecs à embaucher !! de mon côté j'espère que la mobilisation qui était prévue le 08 janvier sera remise ultérieurement.
Le président du CASDIS favorise même le recrutement de SPP2 , des mecs échecs au concours et SPV dans le 69 !!!!!

Alors il est vrai que de voir 140 mecs en moins au SDIS 69 , des départs en inter limite dans certaines zone, notre réaction est légitime !!!

Alors faire des frais d'organisation de concours à Eurexpo ..... qui a couté bonbon !! , refaire un concours en mars 2015 pour faire avancer les SPP2 sans concours actuels pour en réembaucher derrière , elle est là la vérité !!!

Des centaines de lauréats attendent ce mouvement à Lyon une bonne fois pour toute afin d'avoir ces explications, la Direction de la Sécurité Civile nous a expliqué que ce SDIS avait bien programmé ce nombre de recrutement pourtant .

_________________
JSP/SPV/PSE/PSR/SAV1/DIV2-SAP2-FDF2- PL/COD1/Côtier/Fluvial/Opérateur CTA/OP sportif/FDN1/RAD1
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé
brembored
Référent ENGINS
Référent ENGINS


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 07 Juin 2005
Messages: 12102
Localisation: Rhône-Alpes

MessagePosté le: 15 Jan 2015, 16:29 Répondre en citant Revenir en haut de page

capo83 a écrit:
la Direction de la Sécurité Civile nous a expliqué que ce SDIS avait bien programmé ce nombre de recrutement pourtant .


Bizarre qu'ils vous ai dit ça.
La volonté de stagnation des effectifs SPP dans le 69 est connue depuis des années et l'heure n'est plus aux embauches massives depuis plusieurs années ...



Shrulk a écrit:
continuons à réduire les effectifs de SPP, les armées, les commissariats, les effectifs de police et de gendarmerie, les effectifs dans les hopitaux ... quand je vois déjà vers quel "état" les services publics se dirigent...


Tu as raison en l'état de la sollicitation actuelle.
Mais est-ce qu'il faut continuer la fuite en avant de l'assistanat (donc du gonflement des services publics) ou arrêter les abus du service gratuit?

J'imagine que tu admettras volontiers que beaucoup de la faune qu'on voit aux urg auraient pu se contenter d'un médecin de ville Wink
Donc faut-il continuer à faire de l'assistanat gratuit ou durcir un peu les conditions pour freiner l'assistanat?


D'autre part, le sur-effectif par engin est une réalité opérationnelle du Rhône, avec ses VSAV à 4 (même si ça devient moins fréquent quand même), ses FPT à 6, ses EPC et VTU à 3, son conducteur CdG, ses CMIC en piquet sec, etc.
Tout ça consomme du monde.

Il est évident qu'on ne défend pas Lyon comme Triffouillis-les-petzouilles mais la plupart des gros SDIS font du VSAV à 3, du VTU et EPC à 2, le CDG se conduit, la CMIC est en doublette et personne n'en meurt pour autant.



Finalement, si on veut se faire l'avocat du diable, votre système est plus mauvais pour la victime à effectif commun :
Avec 12 mecs, une caserne de n'importe quel autre gros SDIS peut sortir plus d'engins qu'une caserne à 12 mecs du Rhône

En grapillant le 4ème de la 1, le 3ème de l'EPC et le conducteur CDG, ils feront peut-être sortir le VSAV de plus qui ira faire un arrêt au coin de la rue et pas venir du CI d'à côté...


Je te taquine un peu mais il ne faut pas voir forcément votre sur-effectif du Rhône comme une efficacité absolue.

La solution est peut-être aussi du côté du volume de départ :
Les feux d'usine à X FPT armés à 6, pendant que les FMOGP armés à 2 dorment, c'est dommage...
Les PGR à 24 agents...
Même si le sujet est tragiquement sensible dans Lyon-intra, il n'en reste pas moins que vous êtes le seul SDIS à faire ça... Les autres font de la PGR à 12 ou 15...

Et ce n'est que deux exemples parmi d'autres

_________________
Sauvons les CPI http://opti-secours.over-blog.fr/
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé Photos pompiers du membre brembored
capo83
Fidèle
Fidèle


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 14 Oct 2012
Messages: 249

MessagePosté le: 15 Jan 2015, 16:42 Répondre en citant Revenir en haut de page

brembored a écrit:
capo83 a écrit:
la Direction de la Sécurité Civile nous a expliqué que ce SDIS avait bien programmé ce nombre de recrutement pourtant .


Bizarre qu'ils vous ai dit ça.
La volonté de stagnation des effectifs SPP dans le 69 est connue depuis des années et l'heure n'est plus aux embauches massives depuis plusieurs années ...



"Le nouveau Concours Sapeur-Pompier Professionnel de 1ere classe offre un nombre de places limité au nombre de recrutements programmés par les SDIS, la condition physique étant un facteur essentiel de l'accompagnement de nos missions de service public, le SDIS du Rhône a ainsi prévu 750 postes dans la zone de défense sud-est"

Réponse du mail

Réponse également dans le journal "sapeur-pompier de france" de janvier 2015


c'est là qu'il va falloir les explications, vous vous avez passé un concours départemental , en 2013 c'était le 1er concours organisé par zone de défense , et le résultat est là .....
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé
Shrulk
Modérateur
Modérateur


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 25 Fév 2006
Messages: 8326

MessagePosté le: 16 Jan 2015, 00:12 Répondre en citant Revenir en haut de page

Re,

Perso, je trouve qu'il y a une réelle déconnexion à ce jour avec ce que l'on attend de nous, et la preuve en est avec vos remarques... on se plante complètement selon moi et le raisonnement va totalement à l'inverse de ce que l'on devrait appliquer.

Et malheureusement, ce qui vient de se passer en France, montre que l'on se plante...

brembored a écrit:
J'imagine que tu admettras volontiers que beaucoup de la faune qu'on voit aux urg auraient pu se contenter d'un médecin de ville

Tout à fait, mais là n'est pas réellement le problème... que ton VSAV fasse 10 interventions la journée, ou 2, quelle différence finalement ? Pourquoi la BSPP, que tu ventes souvent d'ailleurs, a-t-elle une réponse opérationnelle énorme ?

On nous demande de répondre à des situations d'urgence, peu importe leur envergure... à force de ne prendre en compte que les petites choses, forcément, un jour ou l'autre on laissera les camions dans les casernes faute de personnel, alors qu'une situation le nécessite. Certaines choses nous sommes les seuls à le faire, encore faut-il en avoir les moyens, notamment humain... Et c'est ce qu'il se passe avec l'armée actuellement : maintenant que l'on se met à déployer des milliers d'hommes sur le terrain, on commence à se poser des questions pour savoir si la baisse des effectifs était une bonne idée...

brembored a écrit:
D'autre part, le sur-effectif par engin est une réalité opérationnelle du Rhône, avec ses VSAV à 4 (même si ça devient moins fréquent quand même), ses FPT à 6, ses EPC et VTU à 3, son conducteur CdG, ses CMIC en piquet sec, etc.

Les VSAV à 4, avec le système actuel, restent selon moi l'une des meilleurs solution... si demain on change (ce qui est dans les tuyaux), avec un système différent, pourquoi pas passer à 2 en effet.

Un FPT à 6 : tu les voudrais à combien ? Là, mis à part un miracle, je ne vois pas trop de solution alternative pour établir des tuyaux, faire des évacuations, alimenter l'engin, ... en un minimum de temps.

EPC à 3 : qui dit EPC à 3 dit un binôme supplémentaire en charge des évacuations, de reconnaissances, ... Si tu passes l'échelle à 2, tu oublies cette mission et tu perds un binôme... tu peux dans ce cas engager des renforts supplémentaires par exemple, mais du coup il n'y a plus d'intérêt.

CMIC et PLG en piquet sec : il faut savoir ce que l'on veut, soit une réponse opérationnelle rapide, soit on se donne des délais et tant pis pour les situations "graves" ou d'urgence qui nécessiteraient des équipes rapidement. On a des choses qui fonctionnement bien, qui permettent d'avoir une énorme réactivité, mais vous souhaitez les supprimer, sous prétexte que ça n'arrive pas souvent... donc quand ça arrive, tant pis, on attend les renforts et on encaisse les dégâts ? Je ne comprends pas trop le principe du raisonnement...

Il y a 2 manière de voir les choses :
1/ soit on ne regarde que la majorité des interventions mineures, et on réduit les effectifs, engins, ...
2/ soit on regarde la minorité des interventions majeures et les risques que l'on est censé défendre et on maintien les effectifs, engins, ...

A titre de comparaison :
- le 1/ revient à ne plus attacher sa ceinture dans la voiture vu que 999 fois sur 1000 elle ne sert pas, à prendre une voiture sans air-bag, ...
- le 2/ revient à conserver la ceinture et à prendre le maximum de dispositions au cas où

Je m'intéresse pas mal au monde de l'entreprise :
- ceux qui appliquent le 1/ jouent avec le feu en espérant qu'il ne se passe rien, et pour certains s'en mordent les doigts
- ceux qui appliquent le 2/ sont capables de réagir à beaucoup de choses et sont ainsi plus sereins... c'est ce que l'on appelle la protection.

N'allez pas bosser dans la réglementation en entreprise alors pour tous les aspects prévention, vous abrogeriez un paquet truc ! Big_sourire Mettez le nez dans la réglementation ICPE, vous devriez bondir non ?

Bye.
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privéVisiter le site web de l'utilisateur Photos pompiers du membre Shrulk
sdf 30
Passionné accro
Passionné accro



Inscrit le: 31 Jan 2010
Messages: 1089

MessagePosté le: 16 Jan 2015, 08:47 Répondre en citant Revenir en haut de page

J'adore !!! Et pour abonder dans ton sens, prenons le cas des aéroports. L'avion reste le moyen de transport le plus sûr et pourtant les aéroports sont dotés d'engins de plusieurs centaines milliers d'euros dans le cadre d'une réglementation très stricte. Et pourtant les SSLIA interviennent plus que rarement sur des gros coups. Sauf que le jour où, ils sont en capacité de répondre. Notre pays a différents défis relevés à relever : population croissante, augmentation des phénomènes naturels de forte intensité, terrorisme. Je pense que c'est une erreur de sous estimer la réponse sous prétexte que les attentats ou les catastrophes naturelles ne sont pas quotidiens...bien que.
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé
Alex63
Passionné accro
Passionné accro


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 14 Sep 2005
Messages: 1208
Localisation: 69

MessagePosté le: 16 Jan 2015, 09:43 Répondre en citant Revenir en haut de page

Salut Pierrick,

juste pour dire un truc: j'entends bien tes arguments, mais malheureusement quand je vois une revendication des syndicats SPP du Rhône je commence par m'interroger sur son bien-fondé (j'ai tellement lu de trucs pas franchement justifiés ou intelligents venant de ces syndicats que bon... smile_dort ).

Bref, je n'ai pas l'impression que la réponse opérationnelle du SDIS69 (enfin SDMIS pardon Big_sourire) soit sous-dimensionnée, surtout en la comparant à d'autres SDIS (si si, on a le droit de comparer).
Je ne dis pas qu'il faut réduire le nombre de SP, juste que je ne suis pas sûr que le nombre actuel soit insuffisant et qu'il faut peut-être aussi réfléchir à comment faire mieux avec ce qu'on a.... puisque tu aimes le monde de l'entreprise, ça s'appelle l'EFFICIENCE !

@+ Alex
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé Photos pompiers du membre Alex63
Shrulk
Modérateur
Modérateur


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 25 Fév 2006
Messages: 8326

MessagePosté le: 16 Jan 2015, 12:22 Répondre en citant Revenir en haut de page

Re,

L'efficience j'y suis pour, et totalement. Réaliser des propositions de modification d'armement des engins en terme de personne avec uns solution derrière me convient parfaitement. Ce qui ne me convient pas, c'est d'entendre "les autres le font à 2, faisons-le aussi", sans rien derrière, et c'est ce que font nos politiques. Pour reprendre mon exemple de l'échelle à 3, il est quand même bon de rappeler que cet engin, de sauvetage avant tout, est également utilisé comme engin divers notamment dans le Rhône. Je ne sais pas ce qu'ils font ailleurs. A ce jour une échelle part seule sur des inondations, sur des ouvertures de portes, etc. et il est toujours agréable d'être 2 dans la nacelle pour pénétrer dans l'appartement en sécurité. Egalement, sur feu, le binôme CA + équipier devient fréquemment un binôme de reconnaissance ou peut être utilisé pour des évacuations, et c'est du vécu à plusieurs reprises. On peut la passer à 2, mais alors il faut revoir ensuite nos méthodes et trouver une solution pour remplacer ce binôme qui disparaît et qui servait bien souvent... Idem pour la VLCDG, il est souvent donné une mission au conducteur, c'est du plus en effet, mais il ne se tourne pas toujours les pouces pour autant...

Il faut arrêter de comparer bêtement sans analyser les tenants et les aboutissants. Les engins sont armés en fonction d'une méthode de travail. Si 2 SDIS différents travaillent différemment, il peut être facilement compréhensible que les armements diffèrent. Certains font les échelles à 2, la VLCDG sans conducteur, mais avant de clamer haut et fort qu'eux y arrivent, êtes-vous aller leur demander au moins si ça leur convenait ?

Je ne parlerai pas des revendications des syndicats, personnellement je ne m'y intéresse pas, à tord peut-être.

Tu parles de sous-dimensionnement, n'as-tu jamais entendu sur les ondes le CODIS rappelant tous les VSAV pour leur demander de se remettre dispo rapidement car l'activité est assez intense ? Et pourtant, nous sommes en pleine semaine, en risque courant, sans rien de particulier...

La demande d'effectif supplémentaire est également demandée pour disposer davantage de facilitées pour manœuvrer. Trop souvent il devient difficile de réaliser des manœuvres pour s'entraîner (oui oui, vous avez bien lu, on demande à bosser, on n'est pas tout le temps à chercher à se poser les fesses devant la télé...). Il me semble que l'efficacité repose également sur des entraînements réguliers, qui deviennent parfois difficiles, ça c'est un fait et un constat.

"Avant", la majorité des compagnies lyonnaises étaient capables de sortir un départ lourd (2 fourgons, 1 échelle et 1 CDG) par compagnie. On peut dire que l'on disposait d'une réactivité importante et rapide, pour le bien des personnes qui nous appellent... Il me semble que c'est ce qui fait (faisait ?) notre force : beaucoup de moyens en peu de temps, car certaines situations d'urgence l'exigent... A ce jour, cela devient de moins en moins possible d'assurer de tels départs...

Pour rebondir également sur des propos de brembo, les FMOGP sont à ce jour intégrés à des codes départs et sont de plus en plus envoyés en systématique. La PGR à 24 agents... là encore : gros risques, gros moyens, c'est ce que l'on appelle de la prévention. Le passé nous a montré que cela pouvait se révéler dangereux. Entre la protection incendie, les évacuations, la gestion des services, il y a du job. Oui une fois que la zone est sécurisée et que tout le monde a fait son taff, on attend le retour à la normale. Mais comment voudrais-tu faire autrement ?

La force des SP repose, me semble-t-il, sur la force d'action rapide. Cf l'exemple de sdf 30 avec les SSLIA : beaucoup de moyens pour taper fort et vite dans les pires situations. Comme je disais, on est les seuls à faire certaines choses, si on est dépassé, on appelle qui en renfort ? On subit... et là tout le principe même des SP se casse la figure...

Je suis vraiment surpris de ce mode de raisonnement, quand je vois des entreprises qui balancer des centaines de milliers voir des chiffres approchant le million d'euro, pour assurer la sécurité incendie de leur entreprise, au cas où...

Auparavant, on avait le Décret n°88-623 du 6 mai 1988 relatif à l'organisation générale des services d'incendie et de secours qui était beaucoup plus stricte que les textes actuels en fixant des effectifs, des engins minimums à avoir, etc.

A ce jour, on a dépassé cette solution et on se base davantage sur de l'analyse de risques, encore faut-il ne pas tomber dans l'effet pervers et sous-évaluer nos moyens en rapport avec ces risques...

Bye.


Dernière édition par Shrulk le 16 Jan 2015, 16:26; édité 3 fois
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privéVisiter le site web de l'utilisateur Photos pompiers du membre Shrulk
Antoine41
Modérateur
Modérateur


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 17 Fév 2006
Messages: 4185

MessagePosté le: 16 Jan 2015, 14:46 Répondre en citant Revenir en haut de page

Bof...c'est bien beau tout ça...ça ne sert à rien les beaux discours sur 4 ou 3 au VSAV...2 ou 3 à l'EPA...ou un conducteur au VLCG...vu que je dirais au bas mots que plus de la moitié des CS en France sont incapable de sortir un VSAV et un FPT (même à 4) en même temps en journée...

Le dernier AVP que j'ai fait (14h30), outre mon VSAV arrivé SLL en premier...le VSR à mis 25 minutes de plus, le deuxième VSAV 35...la VLCG (mais il avais pas de conducteur, c’est peut être ça, le pauvre...) 37...

Le dernier feu de chem' (19h05)...je suis arrivé premier SLL avec mon VTU (à deux!!!) Caméra thermique (heureusement que j'ai toujours ma LDT perso sur moi et que je sais pi**er sur des braises !)...le FPT 20 minutes plus tard...

Tout ça parce que mon CS et ceux autour n'avait pas le personnel de dispo...

...alors avant d'essayer de trouver des arguments pour justifier comment partir à 6, 4, 3 ou 2 là où 95% des autres partent déjà difficilement à 4, 3, 2 ou 1...faudrait déjà trouver des idées pour sauver un système qui part à la dérive...notamment à des endroits où il n'y aura JAMAIS de budget pour engager plus de pros...

A+
smile_coolman

_________________
Un forum c'est comme une boîte de chocolat : on ne sait jamais sur quel Modo on va tomber!
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privéMSN Messenger Photos pompiers du membre Antoine41
Alex63
Passionné accro
Passionné accro


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 14 Sep 2005
Messages: 1208
Localisation: 69

MessagePosté le: 16 Jan 2015, 15:15 Répondre en citant Revenir en haut de page

Re,

Shrulk a écrit:
Je ne sais pas ce qu'ils font ailleurs. A ce jour une échelle part seule sur des inondations, sur des ouvertures de portes, etc. et il est toujours agréable d'être 2 dans la nacelle pour pénétrer dans l'appartement en sécurité. Également, sur feu, le binôme CA + équipier devient fréquemment un binôme de reconnaissance ou peut être utilisé pour des évacuations, et c'est du vécu à plusieurs reprises.


Dans mon ancien département l'échelle était armée à 2, ce qui convenait pas trop mal, mais elle ne partait pas seule sur inondation et même rarement sur ouverture de porte en 1ère intention... Pour ces motifs on partait à 2 en CID (=VTU), et je te rejoins sur le fait que c'était parfois juste (notamment pour faire un lot smile_mal).

Par contre, sur feu, il arrivait que l'équipage de l'échelle soit utilisé comme binôme en + de ceux du FPT (pas d'utilisation de l'échelle à proprement parler dans ce cas-là), par exemple pour faire l'alim du FPT ou une reco (déjà vécu aussi).

Citation:
la VLCDG sans conducteur, mais avant de clamer haut et fort qu'eux y arrivent, êtes-vous aller leur demander au moins si ça leur convenait ?


Oui ça convenait...

Citation:
La demande d'effectif supplémentaire est également demandée pour disposer davantage de facilitées pour manœuvrer.


Ca, c'est un bon argument smile_top

Citation:
Je suis vraiment surpris de ce mode de raisonnement, quand je vois des entreprises qui balancer des centaines de milliers voir des chiffres approchant le million d'euro, pour assurer la sécurité incendie de leur entreprise, au cas où...


J'ai baigné là-dedans, et je peux te dire que les investissements en matière de sécurité incendie de l'usine où je bossais étaient dictés par 2 choses:
- la réglementation,
- l'assureur (tout-puissant!)

@+ Alex
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé Photos pompiers du membre Alex63
Shrulk
Modérateur
Modérateur


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 25 Fév 2006
Messages: 8326

MessagePosté le: 16 Jan 2015, 16:37 Répondre en citant Revenir en haut de page

Re,

Antoine, j'entends ton discours mais on parle de 2 choses différentes... si j'ai bien compris, tu parles d'un secteur rural. Le cas de Lyon est bien différent, étant l'une des plus grosse agglo française, où les 2 plus grosses casernes assurent pratiquement à elles seules le nombre d'interventions total qui se fait dans le 41. 2 poids, 2 mesures...

Dans le Rhône aussi il y a des difficultés dans certaines zones rurales mais on est hors sujet ici puisque le domaine touche essentiellement les SPV, gros sujet à traiter également et qui inquiète certains de nos politiques ou officiers supérieurs...

Alex63, tu le dis toi-même, ton échelle à 2, si tu constitues un binôme, devient inutilisable... à 3, tu conserves son emploi, et tu peux notamment engager des reco par les accès extérieurs si besoin.

Pour les entreprises, heureusement qu'il y a la réglementation et les assureurs. Mais justement, si je prends cette référence, c'est que justement l'assureur à une notion des chiffres et qu'il sait ce qu'il va devoir sortir si ça crame... Il a donc tout intérêt à faire de la prévention et de la protection en cas d'échec de la prévention... En Suisse, les engins sont en partis financés par les assureurs si mes souvenirs sont bons, ce qui fait que l'on retrouve des casernes avec beaucoup d'engins, parce qu'ils préfèrent taper fort rapidement. Eux semblent avoir compris la chose...

Bye.
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privéVisiter le site web de l'utilisateur Photos pompiers du membre Shrulk
Antoine41
Modérateur
Modérateur


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 17 Fév 2006
Messages: 4185

MessagePosté le: 16 Jan 2015, 17:52 Répondre en citant Revenir en haut de page

Shrulk a écrit:
...on est hors sujet ici puisque le domaine touche essentiellement les SPV, gros sujet à traiter également et qui inquiète certains de nos politiques ou officiers supérieurs......


Cela dit...connaissant les discours des syndicaliste du 69...l'amalgame - de SPP = + de SPV = danger va vite revenir dans le discours... smile_dort smile_mal
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privéMSN Messenger Photos pompiers du membre Antoine41
Shrulk
Modérateur
Modérateur


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 25 Fév 2006
Messages: 8326

MessagePosté le: 16 Jan 2015, 23:27 Répondre en citant Revenir en haut de page

Re,

Il y avait eu amalgame certes, il s'agissait d'un cas particulier sur un unique VSAV, rectifié par la suite d'ailleurs...
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privéVisiter le site web de l'utilisateur Photos pompiers du membre Shrulk
sebdf68
Passionné
Passionné


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 04 Fév 2007
Messages: 372
Localisation: haut-rhin

MessagePosté le: 17 Jan 2015, 10:06 Répondre en citant Revenir en haut de page

Euh pas tout à fait d'accord avec toi shrulk.

Quand tu parle de la prévention.
Mettre des gros engins à des point précis c'est déjà être dans la plannification.
On ferai déjà mieux de chercher à éviter le risque. et pour ce faire à informer le grand public. Pourtant des campagnes de communication des sp ou des pouvoirs publics j'en connais très peu.
Quand on voit qu'on se gargarise quand parfois un rideau de fpt porte enfin un message de prévention...

Créer une culture de la sécurité civile, ce serait déjà un grand pas. mais les sp ne veulent pas s'y impliquer. Quand on voit les campagnes que le croix rouge est capable de mener...

...
Citation:
Pour les entreprises, heureusement qu'il y a la réglementation et les assureurs. Mais justement, si je prends cette référence, c'est que justement l'assureur à une notion des chiffres et qu'il sait ce qu'il va devoir sortir si ça crame... Il a donc tout intérêt à faire de la prévention et de la protection en cas d'échec de la prévention... En Suisse, les engins sont en partis financés par les assureurs si mes souvenirs sont bons, ce qui fait que l'on retrouve des casernes avec beaucoup d'engins, parce qu'ils préfèrent taper fort rapidement. Eux semblent avoir compris la chose...


Euh oui certe mais en suisse, il y a 106000 spv et 1400 spp (+ 400 sp d'entreprise source swiss firefighters). Dans certains canton, tu paye un impot spécial si tu n'es pas spv...
Cela explique aussi les moyens disponible.

Mais dans le même temps, c'est pas en suisse que l'on constate les gabegies de moyen (si vous vous balader dans les grosses agglomération suisse, vous aller voir de bon engin incendie mais généralement plus ancien que ce dont dispose certains sdis de France). Pour avoir squatter longuement bale, Genève et Lausanne, les casernes de ces villes disposent de bon engin mais rarement du superflue.(enfin les engins que j'ai vue en intervention dans la rue).

Et 1400 spp pour un pays de plus de 8 millions d'habitant (certe il font pas tout à fait les même missions) cela ne me semble pas énorme. (les 169 départs du sdis 69 c'est plus de 12% de l'effectif de spp suisse).
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privéMSN Messenger




Montrer les messages depuis:      
Répondre au sujet
Autres sujets de discussions
[Vieux topic] SDIS Region parisienne le 26/09/2005
le sdis du Loiret le 21/12/2005
SDIS 62 le 26/02/2006
Formations hors SDIS le 08/03/2006
recrutement sdis du rhône le 17/03/2006
Recherche info sur congrès du SDIS 50 le 26/03/2006
Rens SDIS 31 le 09/05/2006
renseignement sur le sdis 90 le 13/06/2006


 Sauter vers:   

140 SPP en moins au SDIS 69


Voir le sujet suivant
Voir le sujet précédent
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum

pompier



.:: Forum Pompier : forum dédié au métier de sapeur pompier ::.
Création / Gestion : Evoclic - Copyright 2005 - 2015 - Tous droits réservés

Ce forum est destiné aux sapeurs pompiers et passionnés.
Tous les logos et marques sont des propriétés respectives.
Toute copie entière ou partielle de ce site peuvent faire l'objet de poursuite judiciaire.
Les propos tenus sont de la responsabilité de leurs auteurs.
Forum-pompier.com est déclaré à la cnil sous le numéro 1112890
Powered by phpBB © 2001, 2011 phpBB Group