Pompiers
Accueil  •  FAQ  •  Contact  •  Liste des Membres  •  Vos départements  •   S'inscrire sur Forum Pompier  •   Messages Privés  •   Connexion
Forum Pompier : le forum dédié au métier de sapeur-pompier

Vous ne pouvez pas participer car vous n'êtes pas inscrit : inscription gratuite !
140 SPP en moins au SDIS 69


Voir le sujet suivant
Voir le sujet précédent
Répondre au sujet
Auteur Message
sdf 30
Passionné accro
Passionné accro



Inscrit le: 31 Jan 2010
Messages: 1089

MessagePosté le: 17 Jan 2015, 11:54 Répondre en citant Revenir en haut de page

sebdf68 a écrit:
Créer une culture de la sécurité civile, ce serait déjà un grand pas. mais les sp ne veulent pas s'y impliquer. Quand on voit les campagnes que le croix rouge est capable de mener...


Pour ce qui est de la CRF, elle dispose de moyens humains importants...et dans la majorité des cas bénévoles. Il lui est donc plus facile de se consacrer à des actions de prévention. Pour ce qui est de l'implication des sp dans ce domaine, elle existe. Peut être trop faible, je te l'accorde. Mais compte tenu de notre mission première, avons nous réellement les moyens de faire plus de prévention à destination du grand public ? Pour en revenir à la culture sécurité civile, le français n'est pas très réceptif, tant qu'il ne se passe rien. Les évènements récents en sont la preuve. Pour faire de la prévention à l'échelle d'une commune, je sais qu'il est très difficile d'aller vers le public. Parfois un manque de volonté des autorités, certes, mais aussi et souvent un j'menfoutisme de la population...qui sera en revanche prompte à réagir après un évènement accidentel.
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé
poys
Habitué
Habitué


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 23 Mar 2009
Messages: 77
Localisation: isere

MessagePosté le: 18 Jan 2015, 10:01 Répondre en citant Revenir en haut de page

sdf 30: ce si n'est que le point de vue d'un néophyte mais l'image donner par les reportages qui au vue de leur uniformité sont a mon avis bien contrôler par les service communication ne son il pas délétère pour l'implication des citoyen.0
Pour moi il disent "on est la on gère en toute situation ne vous occuper de rien".
Ces même service de communication pourrait plutôt que de cultiver une image d'Epinal (qui de plus pour moi ne sert ni les recrutement ni les budget de formation qui si attache) chercher a faire des campagnes de communication en faveur de l'implication citoyennes.
De plus et là c'est mon cotés associatif qui parle mes les actions mener par les association son souvent peut exploiter par les commandent des opérations de secours, même quand elle sont opérationnels et rapide je pense par exemple au équipe cynotechnique de la protection civile certaine on des capacité de mise en place rapide mais sont peut solliciter au profit de renfort d'autres départements.

_________________
dea

Dernière édition par poys le 18 Jan 2015, 12:18; édité 1 fois
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé
Antoine41
Modérateur
Modérateur


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 17 Fév 2006
Messages: 4185

MessagePosté le: 18 Jan 2015, 12:07 Répondre en citant Revenir en haut de page

Poys, je crois que cela t'a déjà été signalé, merci de faire un minimum attention à la syntaxe, l’orthographe et la mise en forme de tes messages...c'est limite illisible..

A+
smile_coolman

_________________
Un forum c'est comme une boîte de chocolat : on ne sait jamais sur quel Modo on va tomber!
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privéMSN Messenger Photos pompiers du membre Antoine41
sdf 30
Passionné accro
Passionné accro



Inscrit le: 31 Jan 2010
Messages: 1089

MessagePosté le: 18 Jan 2015, 17:02 Répondre en citant Revenir en haut de page

Antoine41 a écrit:
Poys, je crois que cela t'a déjà été signalé, merci de faire un minimum attention à la syntaxe, l’orthographe et la mise en forme de tes messages...c'est limite illisible..


Effectivement...et j'ai par ailleurs la nette impression que la réponse n'est pas en rapport avec mon post (que vient faire le COS là dedans ?). Mais j'avoue ne peut être pas avoir compris la substantifique moelle du texte...
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé
poys
Habitué
Habitué


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 23 Mar 2009
Messages: 77
Localisation: isere

MessagePosté le: 18 Jan 2015, 18:19 Répondre en citant Revenir en haut de page

sdf 30: Effectivement la deuxième partie de mon message n'est pas forcement en rapport avec ton message, mes plutôt avec ce qui disent que quand on a besoin de personnel on est bien content d'en trouver?
Mais ce n'est que mon avis de néophyte dans la matière.
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé
brembored
Référent ENGINS
Référent ENGINS


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 07 Juin 2005
Messages: 12102
Localisation: Rhône-Alpes

MessagePosté le: 18 Jan 2015, 19:12 Répondre en citant Revenir en haut de page

Mais finalement, pour les situations d'urgence, normalement la variable d'ajustement c'était.........

le volontariat, non?

Ah, mais on l'a laissé mourir, donc on ne l'a plus.

Alors il faut des pros à la place
Tant pis si ça coute un bras...


Je ne reste pas convaincu qu'il faut caserner X dizaines de pros en plus H24 pour des évenements qui n'arrivent que très rarement.

Les entreprises ont des variables d'ajustement pour les gros coups...
(intérim, prestations externes, etc)
Elles ne collectionnent pas les CDI pour les pics d'activité éventuels Wink


La BSPP utilise bien les AASC pour ses gros coups...

N'oublions pas, pour le cas particulier de Lyon, qu'une caserne supplémentaire a été ouverte en piochant dans les effectifs des deux compagnies du centre :
On a donc un meilleur maillage géographique mais nécessairement un peu moins de monde dans les 2 compagnies historiques

L'argument des manoeuvres est cependant un bon argument.
Mais n'oublions pas que dans certains SDIS en 12h, les gars manoeuvrent la nuit.

Donc quand la dispo des SPV est maximale sur toute la couronne périphérique en cas de gros coup, donc quand ça gêne moins de mettre IN des groupes SPP.
Ben quoi, j'ai dit une horreur? :mrgreen:


Ou alors à la sauce Allemande (notamment chez les SP privés, puisqu'une entreprise n'aime pas caserner des SP pour rien et leur affecte souvent d'autres missions) en participant aux gros coups climatiques, par exemple en ayant des berces-saleuses et en aidant au déneigement ou autres choses de ce genre

On a donc bien des mecs dispos en cas de gros coup la journée mais utilisés avec la fameuse efficience...

Je n'avais pas saisi ta remarque sur la répartition des effectifs entre catégories A, B et C
Je pense avoir compris mais en effet il faudrait aussi pouvoir utiliser ces ressources là quand ça chauffe...
J'ai grandi dans un CSP où les lieuts descendaient de leurs bureaux pour armer le vsav ou le fpt quand y'avait plus personne
La belle époque :)

_________________
Sauvons les CPI http://opti-secours.over-blog.fr/
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé Photos pompiers du membre brembored
Shrulk
Modérateur
Modérateur


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 25 Fév 2006
Messages: 8326

MessagePosté le: 18 Jan 2015, 23:54 Répondre en citant Revenir en haut de page

Bonsoir,

sebdf68 a écrit:
Euh pas tout à fait d'accord avec toi shrulk.

Quand tu parle de la prévention.
Mettre des gros engins à des point précis c'est déjà être dans la plannification.
On ferai déjà mieux de chercher à éviter le risque. et pour ce faire à informer le grand public. Pourtant des campagnes de communication des sp ou des pouvoirs publics j'en connais très peu.
Quand on voit qu'on se gargarise quand parfois un rideau de fpt porte enfin un message de prévention...

Tu parles de planification, j'y ai associé le terme de "protection" dans mes messages précédents si tu lis bien...

sebdf68 a écrit:
Mais dans le même temps, c'est pas en suisse que l'on constate les gabegies de moyen (si vous vous balader dans les grosses agglomération suisse, vous aller voir de bon engin incendie mais généralement plus ancien que ce dont dispose certains sdis de France). Pour avoir squatter longuement bale, Genève et Lausanne, les casernes de ces villes disposent de bon engin mais rarement du superflue.(enfin les engins que j'ai vue en intervention dans la rue).

Ah, on a pas du passer au même endroit alors... j'ai souvenir d'une "petite" caserne 100% SPV avec un énorme scania en fourgon pour tunnel, avec une EPC avec dernier plan articulé, ...

Ou alors quelques autres exemples ici : http://www.forum-pompier.com/sujet33577.html

brembored a écrit:
Mais finalement, pour les situations d'urgence, normalement la variable d'ajustement c'était.........

le volontariat, non?

Non, Lyon a fonctionné pendant longtemps sans SPV... on a donc rien tué du tout puisque l'on en a même rajouté...

brembored a écrit:
Ah, mais on l'a laissé mourir, donc on ne l'a plus.

Alors il faut des pros à la place
Tant pis si ça coute un bras...

Compares le nombre de SPV actuel avec le nombre de SPV d'il y a quelques années dans le Rhône, on approche des chiffres qui n'ont pratiquement jamais été aussi hauts.

On ne met donc pas de pro à la place de SPV et non ça ne coûte pas un bras, on essaie encore de nous le faire croire... J'ai essayé quelques calculs, tu te rends vite compte que les économies sont risibles...

brembored a écrit:
Je ne reste pas convaincu qu'il faut caserner X dizaines de pros en plus H24 pour des évenements qui n'arrivent que très rarement.

Il y a un juste milieu... je ne parle pas du crash d'avion ou de l'attentat, mais de l'activité opérationnelle en risque courant...

brembored a écrit:
Les entreprises ont des variables d'ajustement pour les gros coups...
(intérim, prestations externes, etc)

Non comparable, dans une entreprise je ne pense pas que tu es pris d'un énorme pic d'activité en 5 minutes... tu peux le prévoir me semble-t-il... pas chez les SP...

brembored a écrit:
La BSPP utilise bien les AASC pour ses gros coups...

C'est quand même énorme, tu prends en exemple la SEULE organisation SP en France qui est (était ?) capable d'armer pratiquement TOUS ses engins en piquets secs ! Ça casse un peu (beaucoup ?) l'argumentaire...

brembored a écrit:
N'oublions pas, pour le cas particulier de Lyon, qu'une caserne supplémentaire a été ouverte en piochant dans les effectifs des deux compagnies du centre :
On a donc un meilleur maillage géographique mais nécessairement un peu moins de monde dans les 2 compagnies historiques

Sauf que l'activité opérationnelle n'a pas énormément diminué dans les casernes en question et c'est bien ça le problème... Tu sais également très bien aussi que Lyon pousse à une allure monumentale, que le nombre d'intervention augmente, mais les effectifs diminuent, cherchez l'erreur...

brembored a écrit:
Ou alors à la sauce Allemande (notamment chez les SP privés, puisqu'une entreprise n'aime pas caserner des SP pour rien et leur affecte souvent d'autres missions) en participant aux gros coups climatiques, par exemple en ayant des berces-saleuses et en aidant au déneigement ou autres choses de ce genre

Dois-je en déduire que l'on passe notre temps à ne rien faire ?

brembored a écrit:
Je n'avais pas saisi ta remarque sur la répartition des effectifs entre catégories A, B et C

Il m'avait donné des chiffres globaux, mais qui ne veulent rien dire si tu ne regardes pas en détails... si tu as 300 officiers, 50 de l'autre, les chiffres n'ont plus du tout la même signification...

A quand les quotas de SPV max par caserne pour faire des économies ?

Bye.

_________________
Le site web consacré aux sapeurs-pompiers de Saint-Symphorien sur Coise
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privéVisiter le site web de l'utilisateur Photos pompiers du membre Shrulk
brembored
Référent ENGINS
Référent ENGINS


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 07 Juin 2005
Messages: 12102
Localisation: Rhône-Alpes

MessagePosté le: 19 Jan 2015, 08:51 Répondre en citant Revenir en haut de page

Shrulk a écrit:
Non, Lyon a fonctionné pendant longtemps sans SPV... on a donc rien tué du tout puisque l'on en a même rajouté...

C'est vrai pour l'intra-muros, je pensais à la couronne péri-urbaine autour avec ses centres mixtes et ses centres SPV Wink

Citation:
Compares le nombre de SPV actuel avec le nombre de SPV d'il y a quelques années dans le Rhône, on approche des chiffres qui n'ont pratiquement jamais été aussi hauts.

La quantité, c'est bien, mais comme on n'arrive pas à les fidéliser, de quel volontariat parle-t'on?
Une nuée de pré-pubères sans permis qui ne pense jamais à se marquer dans Artemis? Wink


Citation:
On ne met donc pas de pro à la place de SPV et non ça ne coûte pas un bras, on essaie encore de nous le faire croire... J'ai essayé quelques calculs, tu te rends vite compte que les économies sont risibles...

Alors ça, je demande à voir, faut qu'on en discute autour d'une mousse :mrgreen:

J'imagine bien une partie de tes solutions, mais c'est périlleux comme "calcul"...

Citation:
Non comparable, dans une entreprise je ne pense pas que tu es pris d'un énorme pic d'activité en 5 minutes... tu peux le prévoir me semble-t-il... pas chez les SP...

Paradoxalement, toute proportion de temps gardée, si.
Certains évenements peuvent tendre le système de la même façon (même si l'échelle de temps est plus grande).
Et pourtant on imagine bien que les entreprises ne vont pas engranger les CDI pour le "au cas où" Wink

Citation:
C'est quand même énorme, tu prends en exemple la SEULE organisation SP en France qui est (était ?) capable d'armer pratiquement TOUS ses engins en piquets secs ! Ça casse un peu (beaucoup ?) l'argumentaire...

Quel est le rapport? :)
Le piquet sec est une organisation, pas un nombre de bonhommes Wink
Associé à des engins polyvalents (le PSE) et une refonte du SAP en cours (VSAV en doublette avec d'autres engins).

(On peut comparer le nombre de garde d'un Brigadou avec un SPP mais je vais me faire fusiller en vol donc je passe...)


Citation:
Tu sais également très bien aussi que Lyon pousse à une allure monumentale, que le nombre d'intervention augmente, mais les effectifs diminuent, cherchez l'erreur...

J'avoue que je n'avais pas ça en tête Wink
Le cas échéant, la comparaison à la population est un bon indicateur en effet.



Citation:
A quand les quotas de SPV max par caserne pour faire des économies ?

C'est une remarque intéressante.
Il y'a déjà eu une 1ère chasse aux fantômes avec l'arrivée de la PFR
(le SDIS paye 400€/SPV/an)

C'est affligeant que la fédé continue de s'enterrer dans "pour dynamiser le volontariat, augmentons les vacs"
L'essence même du volontariat est de ne pas couter cher...

Concernant les quotas, je l'ai vécu dans mon ancien SDIS, ils étaient trop bas, ils ont du les relever.
Ca reste une piste, mais il faut bien déterminer le chiffre...
Et pouvoir dégager facilement les fantômes qui ne servent à rien
(ce qui n'est pas le cas aujourd'hui hélas...)

J'imagine que tu fais aussi allusion au budget formation qu'induit le turn-over de 10%?
C'est vrai, c'est un sujet.
Mais il y'aurait plein de pistes pour contrer ça...


Mais si on parle du cout du turn-over, à quand des sanctions dans les centres mixtes où on met une ambiance détestable sur les SPV, ce qui les fait fuir et donc participe au couteux turn-over?
Ben quoi, faut bien que je te taquine :mrgreen:
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé Photos pompiers du membre brembored
Alex63
Passionné accro
Passionné accro


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 14 Sep 2005
Messages: 1208
Localisation: 69

MessagePosté le: 19 Jan 2015, 10:11 Répondre en citant Revenir en haut de page

Salut,

un petit point que je trouve intéressant dans vos discussions:

brembored a écrit:
Shrulk a écrit:
Non comparable, dans une entreprise je ne pense pas que tu es pris d'un énorme pic d'activité en 5 minutes... tu peux le prévoir me semble-t-il... pas chez les SP...

Paradoxalement, toute proportion de temps gardée, si.
Certains évenements peuvent tendre le système de la même façon (même si l'échelle de temps est plus grande).
Et pourtant on imagine bien que les entreprises ne vont pas engranger les CDI pour le "au cas où" Wink


Ca m'a fait penser à une autre piste d'amélioration: on sait déjà que plus de 60% des inters ont lieu le jour, ce qui a (logiquement) entraîné une baisse des effectifs casernés de nuit.

Mais on pourrait peut-être regarder cela plus finement: quand on jette un oeil aux stats du SDIS, notamment le graphique qui donne le nombre d'inters par tranches horaires (il a toujours à peu près la même tronche d'une année sur l'autre), on se rend bien compte que chez les SP, comme dans les autres services public, il y a bel et bien des heures de pointe!
Par exemple, si le nombre d'inters est très faible entre 4h et 6h, il est énorme entre 18h et 20h.

Donc ok, il y a toujours une part d'aléatoire et on ne peut pas prévoir les gros coups et certains moments d'activité opérationnelle intense, d'où l'intérêt d'avoir des moyens dimensionnés correctement pour assumer notre obligation de moyens... mais peut-être que pour être vraiment efficients, il faudrait voir plus loin que jour/nuit.

Ca me fait penser à un autre truc, c'est bien la caserne d'Ornano à Bordeaux qui arme un VSAV supplémentaire sur quelques heures en soirée?

@+ Alex
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé Photos pompiers du membre Alex63
brembored
Référent ENGINS
Référent ENGINS


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 07 Juin 2005
Messages: 12102
Localisation: Rhône-Alpes

MessagePosté le: 19 Jan 2015, 10:16 Répondre en citant Revenir en haut de page

Oui Ornano faisait ça en effet
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé Photos pompiers du membre brembored
Shrulk
Modérateur
Modérateur


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 25 Fév 2006
Messages: 8326

MessagePosté le: 19 Jan 2015, 16:47 Répondre en citant Revenir en haut de page

Salut,

Je vous rassure, certains y ont déjà pensé au créneau dans le Rhône, et ce depuis des années... c'est ce que l'on appelle le groupe décroché.

Je réponds au reste plus tard.

Bye.
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privéVisiter le site web de l'utilisateur Photos pompiers du membre Shrulk
sebdf68
Passionné
Passionné


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 04 Fév 2007
Messages: 372
Localisation: haut-rhin

MessagePosté le: 19 Jan 2015, 19:28 Répondre en citant Revenir en haut de page

Citation:
Ah, on a pas du passer au même endroit alors... j'ai souvenir d'une "petite" caserne 100% SPV avec un énorme scania en fourgon pour tunnel, avec une EPC avec dernier plan articulé, ...

Ou alors quelques autres exemples ici : http://www.forum-pompier.com/sujet33577.html





j'ai rien vue de choquant sur les photos et pas de caserne avec des moyens hors de proportion avec leur capacité a les armer.
Et je vois pas en quoi un énorme scania et un epc avec un plan articulée te choque pour une petite caserne spv.( c est sur une caserne de spv voir meme de spp suisse ou allemande fera toujours moi de départ qu'une caserne en france, il font pas le sap... donc dire une petite caserne, c est difficile à dire, si je prend un centre d incendie et de secours français à 1000 départ annuel et que j y applique les statistiques nationale je retire 710 intervention sap, 70 intervention diverses et que je laisse le reste (risque technologique, accident voie publique et protection des biens et personnes) le centre tourne a mois de 220 interventions annuel dont moins de 70 feux....
bizarrement avec 220 départ cela fait moins impressionnant.

Plus proche du nombre de départ de beaucoup de centre suisse, allemand. ( qui en raison du maillage couvre souvent moins de territoire et font encore moins d intervention). mais d'ou des délais de réponse plus efficace (la suisse a presque autant de caserne que la france...). mais cela s explique aussi parce que les villages des vallées en hiver peuvent facilement être isolé et doivent donc se démerder seule.

pour le reste c'est propre au sdis 69.
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privéMSN Messenger
Shrulk
Modérateur
Modérateur


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 25 Fév 2006
Messages: 8326

MessagePosté le: 20 Jan 2015, 23:32 Répondre en citant Revenir en haut de page

Bonsoir,

brembored a écrit:
Alors ça, je demande à voir, faut qu'on en discute autour d'une mousse :mrgreen:

J'imagine bien une partie de tes solutions, mais c'est périlleux comme "calcul"...

Il suffit de calculer approximativement ce que coûte un SPP en masse salariale par an... tu divises par la population départementale et tu as donc le coût par habitant d'un SPP... Je te laisse faire quelques calculs.

Après oui peut réduire encore mais dans ce cas tu acceptes de vivre avec un service public au rabais... moi perso je n'en veux pas, tous secteurs confondus, j'ai envie de pouvoir bénéficier de soins rapidement aux urgences, d'avoir les forces de l'ordre chez moi rapidement en cas d'agression, d'avoir des routes dégagées lors des chutes de neige, d'avoir des pompiers en quantité suffisante si mon appartement brûle, etc. Si toi tu n'en veux pas, je peux l'entendre mais ce n'est pas très compréhensible.

brembored a écrit:
Quel est le rapport? :)
Le piquet sec est une organisation, pas un nombre de bonhommes Wink
Associé à des engins polyvalents (le PSE) et une refonte du SAP en cours (VSAV en doublette avec d'autres engins).

Là tu nies l'évidence... :mrgreen:

En piquet sec est certes une organisation qui imposes donc un nombre de bonhommes minimum à la garde, plus important que si tes mecs étaient affectés sur plusieurs engins... Prends certaines casernes parisiennes avec 1 PSE, 1 FPT, 1 VSAV, 1 échelle, voir d'autres engins et fais le calcul de l'effectif nécessaire à la garde.

brembored a écrit:
(On peut comparer le nombre de garde d'un Brigadou avec un SPP mais je vais me faire fusiller en vol donc je passe...)

Oui, non comparable car pas les même statuts...

brembored a écrit:
J'avoue que je n'avais pas ça en tête Wink
Le cas échéant, la comparaison à la population est un bon indicateur en effet.

C'est un peu quand même l'une des premières choses à prendre en compte pourtant me semble-t-il ? Le quartier de la confluence par exemple n'est amené qu'à exploser...

brembored a écrit:
Mais si on parle du cout du turn-over, à quand des sanctions dans les centres mixtes où on met une ambiance détestable sur les SPV, ce qui les fait fuir et donc participe au couteux turn-over?

Je ne sais pas, je ne suis pas en centre mixte, et mes maigres expériences de gardes en centres mixtes m'ont prouvé tout le contraire, étrange... le mot "détestable" est sans doute un peu fort non ?

[quote"sebdf68"]j'ai rien vue de choquant sur les photos et pas de caserne avec des moyens hors de proportion avec leur capacité a les armer. [/quote]
Rien de choquant mais on ne peut pas spécialement dire que leur parc matériel soit largement plus ancien que la moyenne des casernes françaises... c'est là où je veux en venir.

sebdf68 a écrit:
Et je vois pas en quoi un énorme scania et un epc avec un plan articulée te choque pour une petite caserne spv.

Mais je ne suis pas du tout choqué, je ne faisais que répondre à ton message précédent :
sebdf68 a écrit:
(si vous vous balader dans les grosses agglomération suisse, vous aller voir de bon engin incendie mais généralement plus ancien que ce dont dispose certains sdis de France)


Bye.
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privéVisiter le site web de l'utilisateur Photos pompiers du membre Shrulk
brembored
Référent ENGINS
Référent ENGINS


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 07 Juin 2005
Messages: 12102
Localisation: Rhône-Alpes

MessagePosté le: 21 Jan 2015, 11:00 Répondre en citant Revenir en haut de page

Shrulk a écrit:
Il suffit de calculer approximativement ce que coûte un SPP en masse salariale par an... tu divises par la population départementale et tu as donc le coût par habitant d'un SPP... Je te laisse faire quelques calculs.


Tu avais déjà évoqué ce calcul Wink
A mon sens, il pose 2 problèmes :

1) Toute la population ne paye pas d'impôts.
Entre les enfants et les bas revenus exonérés, il serait intéressant de voir en réalité qui paye vraiment. 50% de la population?

2) ça amène à un chiffre artificiellement petit (genre "regardez, on coute rien") donc qui va dans ton sens, alors que la masse salariale est quand même de plusieurs millions par an, et là, ce n'est pas négligeable quand on parle de la somme globale.



Citation:
Après oui peut réduire encore mais dans ce cas tu acceptes de vivre avec un service public au rabais... moi perso je n'en veux pas, tous secteurs confondus, j'ai envie de pouvoir bénéficier de soins rapidement aux urgences, d'avoir les forces de l'ordre chez moi rapidement en cas d'agression, d'avoir des routes dégagées lors des chutes de neige, d'avoir des pompiers en quantité suffisante si mon appartement brûle, etc. Si toi tu n'en veux pas, je peux l'entendre mais ce n'est pas très compréhensible.


Là encore, deux raisons pour ma part
(deux est mon chiffre du jour ?!?! :mrgreen:)

1) plus le service public est puissant, plus on développe l'assistanat
Donc le recours au service public, donc l'assistanat, etc.
Cercle vicieux qui plombe la France.
Je pense que beaucoup de services publics devraient être, même symboliquement, même très faiblement, payants, ou moins dimmensionnés.

2) 1600 milliards de dette publique. On poursuit notre train de vie décadent et on laisse ça en cadeau à nos enfants?


Citation:
Je ne sais pas, je ne suis pas en centre mixte, et mes maigres expériences de gardes en centres mixtes m'ont prouvé tout le contraire, étrange... le mot "détestable" est sans doute un peu fort non ?

Ok, détestable n'est pas H24, même si les petites phrases gratuites sont monnaie courante, mais au global les centres mixtes, en France, ne sont quand même pas un climant géniallissime et folichon pour les SPV...
Ou alors séparer les casernes SPP/SPV comme pas mal de pays...


Je ne pense pas que le SDIS ai encore besoin de postes.
Une répartition différente, des aménagements de planning, une révision des trains de départs, sans doute Wink


Un exemple tout bête :
Combien de fois par an est-on vraiment dans une situation chaude-chaude-chaude?
3 fois? 4 fois par an?
Un gros feu d'usine, une tempête de neige, une inondation?
Pourquoi on utilisera pas alors 3 fois/an le vivier de PATS-SPV de la Log pour armer des engins?

Je sais très bien que ça serait retoqué immédiatement car "ça pique des postes", mais on ne m'enlèvera pas de l'idée qu'il ne sert à rien, économiquement parlant, de caserner des dizaines de gars en plus pour quelques gros coups par an Wink


Pour le quotidien aussi d'ailleurs : Wink
Faut-il un VID à 3 pour le coussin de saut, ou le mettre directement dans les FPT comme en Allemagne?
Faut-il 2 engins sur les PNRPA?
(ça y'est, dans la Manche c'est un engin seul avec un sac de prompt-secours, sans VSAV)
Faut-il un FPT à 6 dans le Groupe Alim ou un CCI de plus à 2?
Et des exemples comme ça il y'en a à la pelle...


Juste pour te taquiner : :mrgreen:
Faut-il envoyer X VSAV en journée sur un AVP moyen avec X légers ?
Si tu veux, sur opti-secours, il y'a un article sur des VSAV 4 victimes :)


Beaucoup de choses étaient sans doute possible à une autre époque mais le temps de travail (donc le coût) des SPP n'était pas le même Wink
(et je ne pense pas qu'on puisse être nostalgique du 48/48 d'il y'a 30 ans en terme d'impact sur la vie de famille... smile_mal)
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé Photos pompiers du membre brembored
Shrulk
Modérateur
Modérateur


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 25 Fév 2006
Messages: 8326

MessagePosté le: 21 Jan 2015, 23:13 Répondre en citant Revenir en haut de page

Bonsoir,

brembored a écrit:
1) Toute la population ne paye pas d'impôts.
Entre les enfants et les bas revenus exonérés, il serait intéressant de voir en réalité qui paye vraiment. 50% de la population?

2) ça amène à un chiffre artificiellement petit (genre "regardez, on coute rien") donc qui va dans ton sens, alors que la masse salariale est quand même de plusieurs millions par an, et là, ce n'est pas négligeable quand on parle de la somme globale.

Pourtant, c'est très souvent le coût par habitant qui ressort et les 2 cas que tu évoques ne devraient pas rentrer en compte. Car il s'agit là d'un tout autre problème... ce qui me dérange dans ton cas, c'est que tu veux tenter de résoudre un problème en en créant un autre finalement... Une partie de la population assumes toutes les charges ? Plutôt que revoir la répartition, tu préfères réduire les coûts. On crée donc un 2ème soucis qui ne résout pas le problème n°1.

brembored a écrit:
Là encore, deux raisons pour ma part
(deux est mon chiffre du jour ?!?! :mrgreen:)

1) plus le service public est puissant, plus on développe l'assistanat
Donc le recours au service public, donc l'assistanat, etc.
Cercle vicieux qui plombe la France.
Je pense que beaucoup de services publics devraient être, même symboliquement, même très faiblement, payants, ou moins dimmensionnés.

2) 1600 milliards de dette publique. On poursuit notre train de vie décadent et on laisse ça en cadeau à nos enfants?

Il y a service public et service public... avoir des forces de l'ordre rapidement en cas d'agression, ce n'est pas de l'assistanat, avoir des départs lourds présents en 5 minutes sur un feu d'appart', ce n'est pas de l'assistanat...

Tu parles de la dette publique, commençons à regarder ce qui coûte réellement cher avant d'aller taper sur la petite épingle dans la meule de foin...

brembored a écrit:
Je ne pense pas que le SDIS ai encore besoin de postes.
Une répartition différente, des aménagements de planning, une révision des trains de départs, sans doute Wink

Si tu le dis...

brembored a écrit:
Un exemple tout bête :
Combien de fois par an est-on vraiment dans une situation chaude-chaude-chaude?
3 fois? 4 fois par an?

Je ne parle en aucun cas de ces situations là depuis le départ. Je ne débat donc pas plus sur les lignes qui suivent.

brembored a écrit:
Faut-il un VID à 3 pour le coussin de saut, ou le mettre directement dans les FPT comme en Allemagne?

Ça marche, engages autant de FPT qu'en Allemagne alors, eux qui engagent des départs énormissimes sur feu... le discours ne tient pas. Tu essaies de justifier une restriction en prenant l'exemple d'une organisation qui envoies plein de fourgons sur feu... Sur feu, d'une manière générale, les binômes des fourgons partent dans les étages faire les mises en sécurité, sauvetages, ... d'où l'intérêt d'avoir un binôme à part qui puisse éventuellement place le coussin.

brembored a écrit:
Faut-il 2 engins sur les PNRPA?
(ça y'est, dans la Manche c'est un engin seul avec un sac de prompt-secours, sans VSAV)

Niveler par le bas... s'il n'y a personne, tant mieux, s'il y a quelqu'un tant pis, et on demande des renforts c'est ça ?

brembored a écrit:
Faut-il envoyer X VSAV en journée sur un AVP moyen avec X légers ?

Quelle plus value au final toutes ces solutions proposées sur le blog ? Cela semble très théorique et facile sur le papier...

On a des casernes dans Lyon avec des effectifs de plus en plus réduits, non atteints par de nombreux CSP hors département avec une activité opérationnelle moins importante, et on est encore trop nombreux ? Je ne comprends pas tout...

Bye.
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privéVisiter le site web de l'utilisateur Photos pompiers du membre Shrulk




Montrer les messages depuis:      
Répondre au sujet
Autres sujets de discussions
[Vieux topic] SDIS Region parisienne le 26/09/2005
le sdis du Loiret le 21/12/2005
SDIS 62 le 26/02/2006
Formations hors SDIS le 08/03/2006
recrutement sdis du rhône le 17/03/2006
Recherche info sur congrès du SDIS 50 le 26/03/2006
Rens SDIS 31 le 09/05/2006
renseignement sur le sdis 90 le 13/06/2006


 Sauter vers:   

140 SPP en moins au SDIS 69


Voir le sujet suivant
Voir le sujet précédent
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum

pompier



.:: Forum Pompier : forum dédié au métier de sapeur pompier ::.
Création / Gestion : Evoclic - Copyright 2005 - 2015 - Tous droits réservés

Ce forum est destiné aux sapeurs pompiers et passionnés.
Tous les logos et marques sont des propriétés respectives.
Toute copie entière ou partielle de ce site peuvent faire l'objet de poursuite judiciaire.
Les propos tenus sont de la responsabilité de leurs auteurs.
Forum-pompier.com est déclaré à la cnil sous le numéro 1112890
Powered by phpBB © 2001, 2011 phpBB Group