Pompiers
Accueil  •  FAQ  •  Contact  •  Liste des Membres  •  Vos départements  •   S'inscrire sur Forum Pompier  •   Messages Privés  •   Connexion
Forum Pompier : le forum dédié au métier de sapeur-pompier

Vous ne pouvez pas participer car vous n'êtes pas inscrit : inscription gratuite !
C'est fini... ou l'horreur du genre humain.


Voir le sujet suivant
Voir le sujet précédent
Répondre au sujet
Auteur Message
davep07
Nouvelle recrue
Nouvelle recrue


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 11 Avr 2012
Messages: 7

MessagePosté le: 29 Jan 2015, 21:06 Répondre en citant Revenir en haut de page

.
Bonjour à tous.
J'étais pompier volontaire.
Je vais faire court, je pourrais faire un livre.

2 décembre 2014.
Retour dune tournée de distribution de calendriers dans notre village. Nous croisons une famille de personnes âgées, dont la mamie est entrain de donner le dîner à son petit-fils, métis, âgé d'un an au maximum.
Dans l'enceinte de la caserne, mon "binôme" se met au bar, comme d'habitude, et retrouve son compagnon de comptoir, non pompier, avec qui il va "finir" la soirée, et lui dit :
— On a vu la mère M**** ce soir, entrain de donner à bouffer à un NEGRO.
Stupeur, incompréhension, colère, dégout.
Je prends mes affaires et je m'en vais en lâchant :
— Le négro vous souhaite une bonne soirée (Ah oui, petite précision, je suis métis de père noir antillais). Les 3 personnes présentes éclatent de rire. Je suis surpris. Ils pensent certainement à une blague (?!).
Je boue, je rumine, je culpabilise, je suis en colère. J'aurai du lui défoncer la gueule. Qu'est ce qui m'a manqué ? Peut-être le courage. Ce n'est pas la première fois que j'entends de tels propos dans cette caserne, de lui surtout mais de beaucoup d'entre nous, sur les noirs, les arabes, les gitans, les chômeurs, les homosexuels, bref sur toutes les minorités, des propos d'une violence bien au delà de l'entendable, des mots aujourd'hui sanctionnés par la loi, des comportements indignes de l'uniforme si justement apprécié par tous, noirs, blancs ou arabes.
Le lendemain soir, je rassemble mes affaires et file à la caserne en espérant voir le chef de centre. Il y est. Je lui explique, je parle fort, je m'énerve, je tremble. Il est mal à l'aise. Il sait qu'il n'est pas étranger non plus à tout ce que je raconte. Je ferme mon bip, le pose dans mon armoire, et lui dit que je dois prendre du recul, que je ne peux pas revenir dans ces conditions, que c'est inacceptable, qu'il a les clefs en main pour prendre les décisions qui s'imposent, et que trop de gens salissent l'uniforme dans cette caserne. Je n'en peux plus.
20 décembre 2014.
18 jours... Aucune réponse, aucun coup de fil, aucune décision, aucune excuse. Le néant. Je décide de démissionner, en envoyant un courrier à mon centre et au SDIS de l'Ardèche. 2 jours après, un coup de fil de mon chef de centre me disant texto :
— J'ai reçu la démission que tu as aussi fait parvenir au colonel, tu vas nous mettre dans la merde !
Je pète les plombs, l'insulte pendant près de 10 minutes, puis je raccroche et attend la convocation devant le colonel.
5 janvier 2015
Rdv à la caserne avec le second du colonel et mon chef de centre. J'explique en long, en large et en travers. Le commandant du SDIS comprend, trouve ma démarche louable et droite. Je lui répète que je fais mon devoir de citoyen respectueux de l'uniforme. Il me demande si ma décision est définitive, me propose la "mise en sommeil" et la possibilité de revenir dans les 5 ans. Je reste droit dans mes bottes. Je refuse. Ce n'est pas les paroles que j'attendais. Je mets un terme à cette mascarade. Je ne suis plus pompier. A 42 ans je me suis engagé pour une formidable aventure, une vocation tardive. Toutes mes formations initiales sont faites, j'étais 1ère classe. J'avais soif d'apprendre, d'enchainer les formations, de servir, de trouver du respect et de la fraternité. Moins de 3 ans après, tout est fini. J'en informe tous mes "camarades".

Voilà.
Plusieurs questions me hantent :
J'assume pleinement ma décision. Mais :
Comment peut-on ne pas comprendre une telle démarche ?
Comment peut-on accepter une démission de principe telle que la mienne ?
Comment un haut cadre de la fonction publique ne peut pas dire au sapeur qui souffre :
"Oui vous avez raison. Je comprends pourquoi vous avez mené cette action symbolique, forte et lourde de sens, et je n'accepterais pas votre démission, vous n'êtes pas celui qui doit partir, je vais faire mon devoir et le ménage. Vous avez bien fait. Nous avons besoin de telles réactions. Cela est inacceptable.
Comment un chef de centre peut-il protéger à ce point là son second qui profère de telles paroles, si ce n'est parce qu'il a les mêmes idées ?
Pourquoi le reste des membres de la caserne n'ont-ils pas défendu un frère de feu en déposant les bips jusqu'à ce que les sanctions soient prises ? Et pourquoi pas ? C'est ce que je j'aurais fait sans aucune hésitation ! Je précise que c'est un tout petit CIS et les actions collectives sont faciles en mettre en œuvre.
Pourquoi ma "famille" m'a t-elle trahi ? Se sont-ils tous senti visés personnellement ?
Bien. Personne ne souhaite mon retour, en tout cas pas au point de déranger son petit quotidien. Oh si, j'ai bien eu quelques messages du genre "c'est con ce qui t'arrive", "T'es sur de vouloir partir", ou encore "Tu auras été un bon collègue". Sans commentaire. Je n'étais simplement pas à ma place. Il faudra que je rebondisse, il faudra que je tienne.
Pour le moment j'en hais certains. Je pense que ça va durer.

Bonne continuation à vous tous. Ne laissez pas la cruauté envahir vos centre, et veillez à ce que "le pompier" soit toujours autant aimé par tous, et par les enfants en premier. Vous vous devez de donner une image irréprochable, de respect et de simplicité. Et je sais que la majorité d'entre vous veille au grain.
Amicalement.

_________________
J'étais pompier, l'horreur des hommes m'a privé de ma vocation.
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé
lamouche
Passionné accro
Passionné accro


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 17 Aoû 2009
Messages: 1417
Localisation: Loiret

MessagePosté le: 29 Jan 2015, 21:23 Répondre en citant Revenir en haut de page

Merci d'avoir écris tes fais, même si cela n’arrangera rien pour toi, mais j'éspére que cela va faire réfléchir certaines personnes.

Je trouve bizarre que rien n'est été fait de la hiérarchie sur le faite des propos tenus par ces connards. smile_dort

La meilleur solution aurai été peu étre ne pas démissionner mais de faire des rapport sur leurs agissements, mais bon c'est plus facile à dire qu'a faire je te l'accorde.

Une chose c'est à cause de guignol comme ceux-ci que le monde ira de plus en plus mal.

_________________
http://www.old-droppers.com/
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privéVisiter le site web de l'utilisateurMSN Messenger
boxerfada
Passionné accro
Passionné accro


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 21 Juil 2007
Messages: 1126
Localisation: BdR,pays d'Aix

MessagePosté le: 30 Jan 2015, 06:26 Répondre en citant Revenir en haut de page

Dommage
Car, souvent même le seul fait de côtoyer " l'autre" change des états d'esprits dans les groupes. Démissionner malheureusement tire la sonnette d'alarme, mais ça n' éteint pas le feu.
Chez moi lorsque je suis rentré une femme et un maghrébin ont part leur seule présence modifié un discours macho et raciste. ( bin oui les femmes pompier il y a 25 ans c'était rare, aussi rare que les noirs et les rebeux ).

Certains de tes ex collègues sont probablement très d'accord avec toi, et ils se sentiront bien plus trahis et pointé du doigt que les " responsables".
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privéMSN Messenger Photos pompiers du membre boxerfada
davep07
Nouvelle recrue
Nouvelle recrue


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 11 Avr 2012
Messages: 7

MessagePosté le: 30 Jan 2015, 11:09 Répondre en citant Revenir en haut de page

J'entend bien vos messages, Lamouche et boxerfada. Simplement je ne voulais pas rentrer dans une sorte de résistance interne. J'y ai longuement réfléchi même si ma décision a été rapide suite à cette phrase de trop. Je ne suis pas Martin Luther King ! Big_sourire
Peut-être que les hauts dirigeants ont pris des sanctions, je ne sais pas du tout.
On cherche tous chez les pompiers, il me semble, de la fraternité, du respect et de l'entraide, enfin moi c'est ce que je pensais. Ça ne m’intéresse absolument pas de faire changer qui que ce soit par ma présence ou des rapports, même si vous avez entièrement raison, les gens changent par la présence de ceux qu'ils haïssaient avant. C'est déjà assez compliqué comme ça dans la vie quotidienne ! Les pompiers, c'était vraiment la soupape de décompression, ce que l'on aime par dessus tout, la présence, la technique, les rencontres, l'adrénaline, le savoir, bref, la bouée de sauvetage.
Merci à vous.
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé
sdf 30
Passionné accro
Passionné accro



Inscrit le: 31 Jan 2010
Messages: 1063

MessagePosté le: 30 Jan 2015, 16:49 Répondre en citant Revenir en haut de page

davep07 a écrit:
Les pompiers, c'était vraiment la soupape de décompression, ce que l'on aime par dessus tout, la présence, la technique, les rencontres, l'adrénaline, le savoir, bref, la bouée de sauvetage.


Bref, l'idéal qui malheureusement à mon avis n'existe plus. Les sp ont été rattrappés par les maux de notre société et il devient de plus en plus difficile de se faire plaisir. Je ne vais pas faire le procès de la hiérarchie, mais aujourd'hui le spv est là pour assurer un service, ses états d'âme on s'en moque éperdument. Et la démission est souvent la seule réponse que l'on soit capable de t'apporter, de toutes façons on en recrutera un autre.
Le management paternaliste n'est malheureusement plus d'actualité. Il est dommage que tu partes, finalement le puni c'est toi. Les autres restent en place, comme si il ne s'était rien passé. Néanmoins, si les points négatifs sont plus nombreux que les points positifs, il est normal que tu remettes en question ton activité. Perso, j'aurais peut être attendu un peu, pris plus le temps de la réflexion.
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé
JANO
Passionné
Passionné


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 07 Avr 2008
Messages: 467
Localisation: aire sur la lys

MessagePosté le: 31 Jan 2015, 10:19 Répondre en citant Revenir en haut de page

déplorable cette histoire....pourquoi n as tu pas demandé une autre affectation??
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privéEnvoyer un e-mail
davep07
Nouvelle recrue
Nouvelle recrue


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 11 Avr 2012
Messages: 7

MessagePosté le: 01 Fév 2015, 14:55 Répondre en citant Revenir en haut de page

L'autre petit centre est à plus de 14 ou 15 minutes pour moi lors d'une inter (c'est à dire en conduisant assez vite). Et le plus grand est à plus 20 minutes. Le premier ne fait pas de garde postée donc pas d'inter à part un week end tous les 6 ou 7 semaines, et encore. Et une garde possible toutes les 9 semaines dans l'autre et sur place. J'étais très dispo là ou j'étais (45 interventions sur les 140 premières). Je ne pourrais pas attendre autant pour "sortir". Vous connaissez comme moi l'attente du bip et l'adrénaline que l'on ressent. En tant que volontaire, la présence au CIS est pour moi incontournable, autant pour les sorties que pour l'organisation, les rencontres, les travaux que l'on effectue. Je me sentirai étranger à la vie du centre sans cette proximité. Les petits centres ont ce gros avantage, quand ça se passe bien...
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé
boxerfada
Passionné accro
Passionné accro


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 21 Juil 2007
Messages: 1126
Localisation: BdR,pays d'Aix

MessagePosté le: 01 Fév 2015, 15:03 Répondre en citant Revenir en haut de page

Et cet énorme inconvénient l'orque ça se déroule mal.

Très regrettable pour eux que tu ne te sente pas la foix pédagogique de les éduqués.
( N'y vois aucun jugement je conçois et je comprends. )
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privéMSN Messenger Photos pompiers du membre boxerfada




Montrer les messages depuis:      
Répondre au sujet
Autres sujets de discussions
Sauvetage en excavation / point d'ancrage humain le 02/04/2012
Utilisez-vous ce genre d'ARI dans votre SDIS ? le 11/07/2007
services de secours de tt genre... le 05/09/2008
Fini le 11/01/2010
La tecktonik quel genre de musique le 22/08/2007
Qu'elle genre de visite ? le 25/05/2010
PV blessé: l'élément humain pousse l'OM à ne pas faire appel le 21/11/2006
Pro le jour, volontaire la nuit, c'est fini... le 27/12/2008


 Sauter vers:   

C'est fini... ou l'horreur du genre humain.


Voir le sujet suivant
Voir le sujet précédent
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum

pompier



.:: Forum Pompier : forum dédié au métier de sapeur pompier ::.
Création / Gestion : Evoclic - Copyright 2005 - 2015 - Tous droits réservés

Ce forum est destiné aux sapeurs pompiers et passionnés.
Tous les logos et marques sont des propriétés respectives.
Toute copie entière ou partielle de ce site peuvent faire l'objet de poursuite judiciaire.
Les propos tenus sont de la responsabilité de leurs auteurs.
Forum-pompier.com est déclaré à la cnil sous le numéro 1112890
Powered by phpBB © 2001, 2011 phpBB Group