Pompiers
Accueil  •  FAQ  •  Contact  •  Liste des Membres  •  Vos départements  •   S'inscrire sur Forum Pompier  •   Messages Privés  •   Connexion
Forum Pompier : le forum dédié au métier de sapeur-pompier

Vous ne pouvez pas participer car vous n'êtes pas inscrit : inscription gratuite !
SPPNO ou capitaine


Voir le sujet suivant
Voir le sujet précédent
Répondre au sujet
Auteur Message
freediver
Habitué
Habitué


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 18 Fév 2007
Messages: 137
Localisation: cote ouest

MessagePosté le: 11 Fév 2016, 22:20 Répondre en citant Revenir en haut de page

Bonjour à tous,

Voilà Bac+5 avec une licence STAPS et un master dans l'enseignement je suis actuellement prof depuis 2013 et pompier volontaire depuis 2009.
Je n'ai pu préparer le concours de SPPNO en 2013 car celui-ci se passait durant mon oral du concours de prof et la sagesse à parler en choisissant la voix la plus sur au niveau possibilité d'obtenir ensuite un boulot.

Mais je pense maintenant passer le prochain concours ... 2017/2018 bref on verra quand celui-ci arrivera et je commence déjà à préparer le sport.

Bref j'ai toujours voulu passer le SPPNO car le métier de pompiers qui m'intéresse est avant tout celui de terrain et non pas celui de management, de commandement... que peut être celui de capitaine.

Mais voilà j'ai pu parlé ce soir avec un lieutenant colonel et je lui ai posé la question: "est ce que cela posé problème d'avoir un bac+5 et de demander à être recruter en non officier?".
Et la question a été clairement oui cela a déjà posé problème en me donnant l'exemple d'un ingénieur qui avait dans son métier l'habitude de managé des hommes et donc qu'ils n'ont pas recruté car cela pouvait poser problèmes...
Je sais par contre qu'un prof a réussi à rentrer non officier même si il a justement eu cette question lors du recrutement...

Bref je suis un peu égaré. Je n'ai pas le même profil, je suis déjà SPV non officier et cela se passe très bien j'ai justement l'intelligence de recevoir des ordres et de les exécuter sans discuter et mon ambition (car il m'a aussi dit que bac+5 et SPPNO était vu comme un manque d'ambition) est de devenir homme du rang, apprendre le métier, acquérir de l'expérience, faire de l'intervention au plus prêt des difficultés, victimes, flammes et ensuite après une belle carrière d'homme du rang rentrer chez les sous officiers puis les officiers.

Donc voilà je voulais avoir votre point de vu car le mien, mon envie et ma passion sont clairement tournés vers les hommes du rangs et ce concours qui permet d'y rentrer.
Je n'ai de plus pas du tout la formation de capitaine et celui-ci sera beaucoup plus compliqué (je ne dis pas que le SPPNO est facile je n'ai pas cette prétention bien au contraire).

Désolé du pavé et j'espère ne pas vous avoir ennuyé avec tout cela mais j'ai besoin d'avis extérieurs et de l'expérience de chacun.
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privéMSN Messenger Photos pompiers du membre freediver
Tonic
Passionné
Passionné


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 13 Nov 2011
Messages: 555

MessagePosté le: 11 Fév 2016, 22:32 Répondre en citant Revenir en haut de page

Salut,

Selon moi, il est davantage difficile de s'inventer un diplôme que l'on ne possède pas, que d'omettre de parler d'un diplôme que l'on possède.

Bien évidemment, dans ton cas, c'est difficile car pour justifier certaines années de ta vie et ta profession actuelle, tu as forcement fait des études supérieures : Je pense sincèrement que si tu exprimes ta motivation et si justement tu justifies, que ton diplôme d'études supérieures n'est pas un inconvénient, et que ta position en tant que sapeur-pompier volontaire d'équipier te correspond, que d'être un simple "exécutant" n'est pas un problème pour toi, que tu souhaites faire carrière du bas de l’échelle etc, aucune raison que ça ne se passe mal.

J'ai plusieurs amis avec des études de BAC+3 à BAC+5 qui sont SPPNO, c'est que c'est possible. (Mais je remarque globalement que tous, après 5-7 ans sur les rangs, ils commencent à envisager à devenir officier dans quelques temps, et avec le temps cette envie semble augmenter de plus en plus..)

Le soucis c'est que des études de management et de gestion des ressources humaines démontrent que les personnes avec des études supérieures ont tendance à vouloir évoluer plus rapidement, aspirent à gagner des rémunérations supérieures, risquent d'être démotivés de faire certaines tâches peu gratifiantes, réfléchissent davantage sur certains aspects (et on aime pas trop les gens qui réfléchissent et peuvent éclairer les copains et semer la zizanie) etc.


Dernière édition par Tonic le 11 Fév 2016, 22:42; édité 1 fois
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé
freediver
Habitué
Habitué


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 18 Fév 2007
Messages: 137
Localisation: cote ouest

MessagePosté le: 11 Fév 2016, 22:42 Répondre en citant Revenir en haut de page

Merci de ta réponse. smile_top

Je ne suis clairement pas semeur de zizanie ou traineur de pied pour les TIG. J'ai encore fait 3h de TIG (balais, tondeuse...) à ma dernière garde postée sans rechigner à la tache. Et je pense même que c'est une preuve d'intelligence de savoir rester à sa place.

Alors oui par contre c'est vrai j'aurai l'ambition je pense d'évoluer et de faire une belle carrière en partant d'homme du rang et grimper dans la pyramide mais en prenant le temps. (j'ai attendu ma 6ème année de plage avant de prendre par exemple de l'adjoint chef de poste puis du chef de poste alors que cela peut se faire dès la 2/3ème année).
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privéMSN Messenger Photos pompiers du membre freediver
Tonic
Passionné
Passionné


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 13 Nov 2011
Messages: 555

MessagePosté le: 11 Fév 2016, 22:48 Répondre en citant Revenir en haut de page

Citation:
Je ne suis clairement pas semeur de zizanie ou traineur de pied pour les TIG. J'ai encore fait 3h de TIG (balais, tondeuse...) à ma dernière garde postée sans rechigner à la tache.


C'est l'enjeu de l'oral, convaincre le jury que ce n'est pas un inconvénient mais plutôt un avantage. La question te sera forcement posée, ils voudront savoir pourquoi tu as choisi cette voie là alors que tu possèdes un diplôme permettant d'accéder à des concours plus élevés, une rémunération plus importante, un travail moins physique et moins contraignant physiquement etc. L'oral se prépare, donc à toi de te préparer à cette question et d'y répondre correctement de façon à convaincre le jury.

Quand tu vas nettoyer les chiottes, ou nettoyer le vomi dans l'ambulance, (et inconsciemment tu y penseras probablement) : "avec le niveau d'étude que j'ai, qu'est ce que je fais là..." C'est ce qui fait peur aux recruteurs (et pas uniquement chez les pompiers, dans tous les emplois, quand on recrute une personne sur-diplômée vis à vis de la tâche qu'on lui confie.)
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé
freediver
Habitué
Habitué


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 18 Fév 2007
Messages: 137
Localisation: cote ouest

MessagePosté le: 11 Fév 2016, 22:54 Répondre en citant Revenir en haut de page

Merci de tes réponses Tonic.

Je préparerai la/les réponses a ce type de question (et je tiendrai le discours que j'ai tenu plus haut). J'en reparlerai aussi à on chef de centre pour avoir sa facon de penser et sa vision des choses.
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privéMSN Messenger Photos pompiers du membre freediver
Tonic
Passionné
Passionné


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 13 Nov 2011
Messages: 555

MessagePosté le: 11 Fév 2016, 22:59 Répondre en citant Revenir en haut de page

Sans problèmes Wink

Le plus facile pour convaincre, c'est d'être convaincu soi-même! Donc si tu es sûr et certain de ta voie, alors fonce et ne prête pas trop attention aux choses qui t'empêcheraient ne serait-ce que de tenter l’expérience..

Après tout si tu loupes, tu auras tout de même essayé, et tu n'auras pas perdu grand chose (quelques frais d'inscription, 2 allers-retours et 3 nuits d’hôtel)

Bon courage pour la suite!
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé
freediver
Habitué
Habitué


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 18 Fév 2007
Messages: 137
Localisation: cote ouest

MessagePosté le: 11 Fév 2016, 23:07 Répondre en citant Revenir en haut de page

Merci Tonic.

Il n'y a plus qu'à continuer à s'entraîner (que c'est chiant le gainage ^^) et y croire en ne baissant pas les bras.

Si certains ont d'autres point de vu n'hésitez pas!
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privéMSN Messenger Photos pompiers du membre freediver
rozen
Fidèle
Fidèle


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 12 Fév 2007
Messages: 231

MessagePosté le: 12 Fév 2016, 09:32 Répondre en citant Revenir en haut de page

Les réponses apportées à tes questions sont très pertinentes.

Je suis SPP depuis 2009 (SPV depuis 2004) et lorsque j'ai passé le concours SPPNO en 2007, mon diplôme d'ingénieur était quasiment en poche.
Dans un premier temps, pour l'oral, j'avais longuement préparé ma présentation afin d'être sûr d'avoir ce thème "votre diplôme et le concours d'officier" ou "le travail de base d'homme du rang" comme cela a été évoqué précédemment. Bien entendu une réponse en béton et correspondant à mon envie du moment était prête, associée à un jury jeune, et sûrement un peu de chance, le concours fut réussi.

Par contre, en plus des pré-requis sous entendu (Permis PL ou autre...), les entretiens furent plus compliqués (on ne vous prends pas car malgré votre bon oral et votre bon sport, vous êtes sur-diplômé) avec même une fois où j'ai été convoqué, non pas pour un poste de SPPNO (comme les autres candidats) mais pour un poste au service Informatique du SDIS.... smile_transpire

Après 150 lettres manuscrites, j'en suis venu à supprimer la ligne "Ingénieur Informatique" de mon CV car je voulais vraiment être SPPNO et non officier (au grand dam de mes parents). De nouveaux entretiens arrivent, et finalement, malgré un refus l'année passée, et plus de 2ans après le concours, je suis recruté SPP dans mon Sdis d'origine qaui connaissait ma situation.

Par contre, dans mon domaine, je ne suis que rarement traité vraiment comme les autres. J'ai pu participer à plusieurs projets (changement système d'alerte, site internet, création de la 1ere section JSP du département,....) où typiquement je travaillais quasi exclusivement avec des officiers.

Bien entendu, mon projet professionnel était clair (mais pas clairement dit aux entretiens, sinon je connaissais la réponse !) était d'aller aux sous-off après 5 années d'hommes du rang, emmagasiner de l'expérience de chef d'agrès et aller aux officiers plus tard.

Aujourd'hui, la réforme de la filière étant passée par là, je suis quasi bloqué caporal pour plusieurs années. Et si j'accède au sergent, je serais chef d'agrès 1 équipe (VSAV)... chose que j'avais déjà pu expérimenter lors de saisons ou en tant que SPV avant d'être SPP. Le métier d'exécutant, très intéressant j'en suis sûr, ne me correspond plus beaucoup, car je me suis aperçu (et on me l'avait dit avant !) que j'aurais bien aimé prendre des initiatives, (ne plus passer le balai dans les remises ou faire des choses sous des ordres "mal donnés"), conduire ou au moins faire partie de nombreux projets, et tout cela est "detenu" par les officiers.

Depuis 2013, j'ai décidé de devenir Capitaine (qui devrait être plus un chef de projet qu'un Lieutenant) et j'ai loupé à l'oral le concours 2014. Après les annulations successives des épreuves 2015, mon projet est en attente qu'un concours se fasse. Par contre j'ai beaucoup travaillé (et suivi des formations) pour me donner une culture HSE digne du niveau de l'écrit du concours Bac + 3 mini dans un domaine quasi inconnu pour moi)

Par contre, même voulant devenir officier, j'ai toujours cette flamme lorsque le bip sonne, elle ne s'est pas envolée, mais elle a plutôt évolué. Je serais sous off aujourd'hui, je pense que j'attendrais encore quelques années avant d'aller aux officiers.

Voilà mon expérience qui correspond exactement à la tienne, et pour beaucoup malheureusement dans notre profession "réfléchir c'est désobéir" alors que si on fait la part des choses, il y a des moments où il NE FAUT PAS réfléchir et agir automatiquement comme on l'a appris.Mais il y en a beaucoup d'autres où la REFLEXION permet d'évoluer favorablement... même si ça complique le management (c'est justement le métier de l'officier)

Si l'on devait chercher, je pense qu'il n'y a qu'une chose qui pourra te pousser à ne pas devenir Officier, c'est le rythme de travail en garde de 12 et 24h qui nous permet de nombreux jours de repos et donc, une grande liberté pour vivre nos passions annexes sans limites ! Et quand tu y as goûté, c'est un vrai dilemne !

Fais ton choix en âme et conscience, mais aujourd'hui, ta carriêre SPPNO ne te donneras pas beaucoup de responsabilités avant de longues années, mais te délivreras de bonnes conditions de travail, avec une ambiance de caserne et moins de bureau, etla joie de vivre les interventions de l'intérieur !
smile_top

La carrière d'Officier te donneras rapidement de grandes responsabilités (c'est assez variable suivant les SDIS), le plaisir de conduire de vrais projets structurants, de donner un avis réellement écouté, et diriger des équipes pour être efficace, mais une disponibilité à toute heure ne te coupera jamais du travail, les heures seront faites à 95% au bureau, le reste en opérationnel pur (souvent loin du feu et de l'action menée), et la gestion "humaine" de ton service devra être efficace sous peine de conflits !!!

Dans tous les cas, qui ne tente rien n'a rien ! smile_coolman
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privéMSN Messenger Photos pompiers du membre rozen
freediver
Habitué
Habitué


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 18 Fév 2007
Messages: 137
Localisation: cote ouest

MessagePosté le: 27 Fév 2016, 12:18 Répondre en citant Revenir en haut de page

Désolé du temps de réponse je n'étais pas chez moi!

Merci de vos réponses. Cela me permet de comprendre qu'en préparant un bon argumentaire cela peut être compris et peut passer!

Dommage qu'il n'y ait pas de concours Sous-Officier... Cela permettrait d'allier un des choses attirantes qui existe chez le non officier et chez l'officier (exemple: responsabilité mais on reste au lus près du terrain...).

N'hésitez pas à me faire des retours! smile_top
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privéMSN Messenger Photos pompiers du membre freediver




Montrer les messages depuis:      
Répondre au sujet
Autres sujets de discussions
FIA SPPNO dans la Marne (51) terminée! le 21/01/2006
Validité permanente du concours SPPNO le 10/09/2008
concours sppno 2010 le 30/07/2010
FIA SPPNO le 17/07/2013
concours sppno 2014 2015 2016 le 17/07/2013
[SPPNO] Devenir 2e classe, parlons du concours le 29/09/2005
[SPPNO] Recrutement le 10/05/2006
peut on devenir capitaine en externe? le 07/04/2006


 Sauter vers:   

SPPNO ou capitaine


Voir le sujet suivant
Voir le sujet précédent
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum

pompier



.:: Forum Pompier : forum dédié au métier de sapeur pompier ::.
Création / Gestion : Evoclic - Copyright 2005 - 2015 - Tous droits réservés

Ce forum est destiné aux sapeurs pompiers et passionnés.
Tous les logos et marques sont des propriétés respectives.
Toute copie entière ou partielle de ce site peuvent faire l'objet de poursuite judiciaire.
Les propos tenus sont de la responsabilité de leurs auteurs.
Forum-pompier.com est déclaré à la cnil sous le numéro 1112890
Powered by phpBB © 2001, 2011 phpBB Group