Pompiers
Accueil  •  FAQ  •  Contact  •  Liste des Membres  •  Vos départements  •   S'inscrire sur Forum Pompier  •   Messages Privés  •   Connexion
Forum Pompier : le forum dédié au métier de sapeur-pompier

Vous ne pouvez pas participer car vous n'êtes pas inscrit : inscription gratuite !
Indemnisation formations inititial SPV


Voir le sujet suivant
Voir le sujet précédent
Répondre au sujet
Auteur Message
Quentinel96
Nouvelle recrue
Nouvelle recrue


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 22 Oct 2016
Messages: 5

MessagePosté le: 14 Mar 2017, 22:22 Répondre en citant Revenir en haut de page

Bonjour à tous,

Je voudrais savoir si les formations initiales SPV ( FI, Suap) sont indemnisés ?
Si oui connaissez vous environ le montant ainsi que la date de virement ?
Il me semble que depuis Janvier 2017 c'est passé a 1 mois au lieu de 2 donc par exemple pour le mois de fevrier le paiement se ferai fin Mars mais je suis pas sûr.

Cordialement
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé
Tonic
Passionné impliqué
Passionné impliqué


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 13 Nov 2011
Messages: 664

MessagePosté le: 15 Mar 2017, 13:40 Répondre en citant Revenir en haut de page

Salut,

File donc demander à ton chef de centre...tu seras bien reçu Wink

Personnellement à l'époque ou je faisais ma FI SPV, j'étais loin de me demander le montant des indemnités que j'allais percevoir pour mes formations et encore moins la date précise du virement bancaire...je pensais plutôt à la date à laquelle j'allais pouvoir enfin grimper dans les camions, comment mon intégration allait se dérouler, est-ce que je maitrisais bien mes manœuvres...

C'est pas tabou de parler argent, et nul doute que les vacations mettent du beurre dans les épinards, mais chaque chose en son temps et à sa place...cette préoccupation à ce stade de ton engagement est selon moi déplacée...

Rassure toi, tes formations seront indemnisées, en temps et en heure...ça varie selon les SDIS, dans le miens ils attendaient la fin de toutes les formations pour tout payer d'un coup.
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé
Antoine41
Modérateur
Modérateur


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 17 Fév 2006
Messages: 4185

MessagePosté le: 15 Mar 2017, 21:00 Répondre en citant Revenir en haut de page

Tonic...tu peux pas juste de dire que parfois certains peuvent être un peu dans la mouise et essaye d'anticiper sur une arrivée éventuelle d'argent? La grande famille des pompiers, qui, solidaires avec ses membres dans la mouise, permettrait d’obtenir une réponse simple sans jugement ou leçon "bien pensante", n'existerait donc pas?

Bien moi je te répond Quentinel96....ne compte pas trop sur une arrivée à date fixe de tes vacations....déjà cela dépend des différents SDIS...et même dans un SDIS cela peut dépendre et être très variable...disons de 1 mois à....6 mois... smile_tirelalangue

A+
smile_coolman

_________________
Un forum c'est comme une boîte de chocolat : on ne sait jamais sur quel Modo on va tomber!
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privéMSN Messenger Photos pompiers du membre Antoine41
Tonic
Passionné impliqué
Passionné impliqué


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 13 Nov 2011
Messages: 664

MessagePosté le: 16 Mar 2017, 00:49 Répondre en citant Revenir en haut de page

Antoine, je m'attendais à un message de toi ou de Brembored pour me souvenir, de mémoire, d'un sujet similaire sur lequel vous aviez partagé votre position Wink

Comme je le dis dans mon message, je conçois que les indemnités mettent du beurre dans les épinards et c'est très bien, mais ce genre de questions à ce stade de l'engagement, au tout début... désolé mais j'ai du mal à ne pas y voir un intérêt purement financier et tu sais très bien que s'il pose cette question dans son centre il aura immédiatement une étiquette légitime de pompier-vacation collée sur la tête...

Quand on est dans la mouise, on ne doit pas compter sur le volontariat pour en sortir...ce n'est pas un travail, c'est important de le rappeler! Je vois dans mon centre des volontaires qui survivent avec les vacations et qui dans leur bêtise ne se rendent pas compte que ce n'est pas une solution pérenne...et ils s'embourbent la dedans...

J'ai toujours du mal à accepter qu'on s'engage dans la profession comme on s'engage pour être caissier à Carrefour...en regardant tout de suite les avantages qu'on peut avoir, souvent avant même de regarder nos devoirs et le sens de notre engagement... non être sapeur-pompier n'est pas un "travail" comme les autres selon moi...

Au début, on doit venir par passion, un minimum...c'est vrai qu'ensuite avec le temps, quand on comprend que c'est pas vraiment comme à la télé, pour beaucoup, c'est la vacation qui motive...

Je ne connais pas Quentin personnellement, mais comme le forum est à l'image de la profession, il sait désormais qu'il existe des c*ns comme moi qui pensent de cette façon et que c'est le genre de question qui est mal perçue...

Et je souligne tout de même que j'ai répondu à la question, avec un petit jugement de valeur, certes... Wink
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé
Tonnerre
Nouvelle recrue
Nouvelle recrue


Sexe: Sexe:Féminin
Inscrit le: 24 Sep 2014
Messages: 58

MessagePosté le: 16 Mar 2017, 11:27 Répondre en citant Revenir en haut de page

Tonic a écrit:
Antoine, je m'attendais à un message de toi ou de Brembored pour me souvenir, de mémoire, d'un sujet similaire sur lequel vous aviez partagé votre position Wink

Comme je le dis dans mon message, je conçois que les indemnités mettent du beurre dans les épinards et c'est très bien, mais ce genre de questions à ce stade de l'engagement, au tout début... désolé mais j'ai du mal à ne pas y voir un intérêt purement financier et tu sais très bien que s'il pose cette question dans son centre il aura immédiatement une étiquette légitime de pompier-vacation collée sur la tête...

Quand on est dans la mouise, on ne doit pas compter sur le volontariat pour en sortir...ce n'est pas un travail, c'est important de le rappeler! Je vois dans mon centre des volontaires qui survivent avec les vacations et qui dans leur bêtise ne se rendent pas compte que ce n'est pas une solution pérenne...et ils s'embourbent la dedans...

J'ai toujours du mal à accepter qu'on s'engage dans la profession comme on s'engage pour être caissier à Carrefour...en regardant tout de suite les avantages qu'on peut avoir, souvent avant même de regarder nos devoirs et le sens de notre engagement... non être sapeur-pompier n'est pas un "travail" comme les autres selon moi...

Au début, on doit venir par passion, un minimum...c'est vrai qu'ensuite avec le temps, quand on comprend que c'est pas vraiment comme à la télé, pour beaucoup, c'est la vacation qui motive...

Je ne connais pas Quentin personnellement, mais comme le forum est à l'image de la profession, il sait désormais qu'il existe des c*ns comme moi qui pensent de cette façon et que c'est le genre de question qui est mal perçue...

Et je souligne tout de même que j'ai répondu à la question, avec un petit jugement de valeur, certes... Wink


J'ai commencé en tant que SPV à seize ans. Par passion sans nul doute. Mais il faut bien reconnaître que l'intérêt financier est présent, notamment quand on doit dès lors payer ses petites factures...

Aujourd'hui, j'ai dix-huit ans, je suis étudiante, toujours passionnée par le milieu pompiers dont je veux faire mon métier. Et force est de reconnaitre que pour plusieurs jeunes SPV étudiants, être pompier devient rapidement un travail comme un autre, notre outil de subsistance bien moins payé que si l'on travaillait au MacDo ! Ce n'est certes pas une situation pérenne, mais oui, je calcule mes gardes de manière à avoir assez pour manger, payer mon loyer et mes factures dans le mois. Et oui, je grince des dents quand certaines gardes ne sont pas retenues car financièrement, j'en ai besoin...

Quant à l'argument du Chef de centre, j'ai le souvenir d'avoir été convoquée par lui un jour où la garde dépassait de 3 personnes le delta, dont 4 jeunes : 3 partiellement formés, 1 apprenant. Il nous a clairement expliqué que notre présence n'était pas justifiée et que vu la politique budgétaire, il nous laissait choisir nous même lequel quittait la garde.
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé
Tonic
Passionné impliqué
Passionné impliqué


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 13 Nov 2011
Messages: 664

MessagePosté le: 16 Mar 2017, 19:16 Répondre en citant Revenir en haut de page

Salut Tonnerre,

Et bien dans mon centre également nous avons de nombreux débats musclés au sujet d'un agent au chômage depuis maintenant plus de 3 ans, qui ne cherche pas de travail, et qui pense que le commandement se doit de lui attribuer un minimum de gardes chaque mois (forcement aux détriment des autres puisque le partage n'est ainsi plus équitable), et il invoque comme toi le fait qu'il doit remplir son frigo, payer son loyer et ses factures..et lui aussi grince des dents..

Sauf que non, le volontariat ce n'est pas ça...et je suis convaincu qu'il ne faut pas céder à ce genre de chantage social...la caserne ce n'est pas le CCAS...

Je sais ce que c'est d'être étudiant également et de galérer à la fin du mois, nous avons encore la chance d'être dans un pays où si tes parents ne sont pas en mesure de subvenir à tes besoins (ce qui est légalement leur devoir jusqu'à la fin de tes études) il existe de nombreuses aides sociales : le CROUS, les APL, la bourse, les logements étudiants...

La vacation c'est un +...et si on a besoin d'un travail pour survivre, alors oui on va à MacDo si c'est nécessaire...comme beaucoup d'étudiants le font, mais c'est clair qu'avoir la tête dans la friteuse c'est moins sympa et plus fatiguant qu'être à la caserne...

En ce qui concerne ton chef de centre, c'est normal...on ne va pas payer un agent supplémentaire s'il n'y a aucune utilité de le faire...le SDIS n'est pas une caisse d'aides sociales...

De même que les nombreux volontaires titulaires du concours pro qui attendent une place dans un SDIS, sans travailler, sans étudier, sans cotiser pour leur retraite ni pour le chômage, et qui vivent à perfusion de garde postée à 75%, qui râlent dès qu'ils ont moins de garde que d'habitude, et qui attendent maintenant déjà depuis plus de 3 ans, 3 ans gâchés sans aucune certitude d'être au bout du compte recrutés, et pour qui le réveil risque d'être brutal...Le volontariat n'est pas un travail...c'est un engagement citoyen, au même titre qu'on s’investit dans une association par exemple...
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé
Tonnerre
Nouvelle recrue
Nouvelle recrue


Sexe: Sexe:Féminin
Inscrit le: 24 Sep 2014
Messages: 58

MessagePosté le: 20 Mar 2017, 15:23 Répondre en citant Revenir en haut de page

Tonic a écrit:
Salut Tonnerre,

Et bien dans mon centre également nous avons de nombreux débats musclés au sujet d'un agent au chômage depuis maintenant plus de 3 ans, qui ne cherche pas de travail, et qui pense que le commandement se doit de lui attribuer un minimum de gardes chaque mois (forcement aux détriment des autres puisque le partage n'est ainsi plus équitable), et il invoque comme toi le fait qu'il doit remplir son frigo, payer son loyer et ses factures..et lui aussi grince des dents..

Sauf que non, le volontariat ce n'est pas ça...et je suis convaincu qu'il ne faut pas céder à ce genre de chantage social...la caserne ce n'est pas le CCAS...

Je sais ce que c'est d'être étudiant également et de galérer à la fin du mois, nous avons encore la chance d'être dans un pays où si tes parents ne sont pas en mesure de subvenir à tes besoins (ce qui est légalement leur devoir jusqu'à la fin de tes études) il existe de nombreuses aides sociales : le CROUS, les APL, la bourse, les logements étudiants...

La vacation c'est un +...et si on a besoin d'un travail pour survivre, alors oui on va à MacDo si c'est nécessaire...comme beaucoup d'étudiants le font, mais c'est clair qu'avoir la tête dans la friteuse c'est moins sympa et plus fatiguant qu'être à la caserne...

En ce qui concerne ton chef de centre, c'est normal...on ne va pas payer un agent supplémentaire s'il n'y a aucune utilité de le faire...le SDIS n'est pas une caisse d'aides sociales...

De même que les nombreux volontaires titulaires du concours pro qui attendent une place dans un SDIS, sans travailler, sans étudier, sans cotiser pour leur retraite ni pour le chômage, et qui vivent à perfusion de garde postée à 75%, qui râlent dès qu'ils ont moins de garde que d'habitude, et qui attendent maintenant déjà depuis plus de 3 ans, 3 ans gâchés sans aucune certitude d'être au bout du compte recrutés, et pour qui le réveil risque d'être brutal...Le volontariat n'est pas un travail...c'est un engagement citoyen, au même titre qu'on s’investit dans une association par exemple...


Il y a une différence entre s'intéresser à l'indemnisation de sa formation initiale ou financer ses études avec ses gardes, et considérer que des gardes lui sont dues. Personnellement je grince des dents seules, et à aucun moment je ne considère que le SDIS me doit quoi que ce soit. Je me suis engagée volontairement, et j'ai changé de Centre de Secours pour un plus petit dans lequel les demandes en effectif sont plus élevées, comme cela ça "arrange" tout le monde.

La caserne ce n'est pas le CCAS, mais pourtant, je continue à croire que dans le cas de galères passagères, si l'agent est disponible et le CS demandeur autant l'employer.

Pour les aides, je veux bien. Dans mon cas personnel, aucune aide parentale, bourse échelon 0bis du CROUS et pas de logement étudiant car attribué en fonction de la bourse indexée sur les revenus parentaux. Mais c'st un autre problème. Les aides pour les étudiants sont profitables à ceux au départ les plus défavorisés, pas à ceux issus d'une classe moyenne... Bref.

Moins sympa et plus fatiguant, je ne sais pas. Beaucoup plus proche dans mon cas, et ils s'adaptent aux contraintes étudiantes. Maintenant, j'ai fais des choix en intégrant les SP et la réserve, et vu les jours qu'il m'est demandé de faire, le cumul avec un "emploi stable", mieux rémunéré, est vraiment compliqué. D'autant plus si tu rajoutes le fait d'être mineur au début de l'année scolaire, quand les recrutements se font.

Je suis d'accord avec toi. Mais les plannings sont faits à l'avance et validés par le chef CS. Et j'abondais justement en ton sens...

Enfin, encore une question innocente qui part en un débat bien à coté de la plaque à nouveau. Je propose donc de s'arrêter là, pour ne pas polluer

smile_hehe
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé




Montrer les messages depuis:      
Répondre au sujet
Autres sujets de discussions
Cadeau pour une spv en formation le 22/12/2005
remuneration formation le 17/01/2006
Formation CID - GOC -COD le 22/09/2006
creation d'une entreprise de formation le 03/10/2006
[Déjà traité] formation sapeur pompier volontaire le 17/08/2007
Formation de base le 26/08/2007
recherche emplois dans un centre de formation ou autre le 05/11/2007
Formation CPI le 20/12/2007


 Sauter vers:   

Indemnisation formations inititial SPV


Voir le sujet suivant
Voir le sujet précédent
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum

pompier



.:: Forum Pompier : forum dédié au métier de sapeur pompier ::.
Création / Gestion : Evoclic - Copyright 2005 - 2015 - Tous droits réservés

Ce forum est destiné aux sapeurs pompiers et passionnés.
Tous les logos et marques sont des propriétés respectives.
Toute copie entière ou partielle de ce site peuvent faire l'objet de poursuite judiciaire.
Les propos tenus sont de la responsabilité de leurs auteurs.
Forum-pompier.com est déclaré à la cnil sous le numéro 1112890
Powered by phpBB © 2001, 2011 phpBB Group