Pompiers
Accueil  •  FAQ  •  Contact  •  Liste des Membres  •  Vos départements  •   S'inscrire sur Forum Pompier  •   Messages Privés  •   Connexion
Forum Pompier : le forum dédié au métier de sapeur-pompier

Vous ne pouvez pas participer car vous n'êtes pas inscrit : inscription gratuite !
Reflexion et équipements


Voir le sujet suivant
Voir le sujet précédent
Répondre au sujet
Auteur Message
kayos
Nouvelle recrue
Nouvelle recrue


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 29 Juil 2017
Messages: 1

MessagePosté le: 30 Juil 2017, 07:55 Répondre en citant Revenir en haut de page

Bonjour,

habitant du Lavandou et ayant avec bcp de douleur vu les incendies je me pose une série de questions sur le matériel...
Avant tout, j'imagine bien que tout est une question de moyens débloqués par l'état pour investir ou non dans le matériel.

On a aussi bien vu que les zones naturelles de forets sont indéfendables... alors pourquoi tout faire pour faire des zones de forets de plus en plus grandes... Pourquoi par exemple, ne pas donner la possibilité à des vignobles par exemple de faire des grandes parcelles de vignes qui coupent ces forets.. mais ca c'est encore un autre discours...

1- Rénover la flotte de canadairs. Ca parait clair ! il n'y en a pas assez et ils sont vieux. AUjourd'hui on devrait quand même pouvoir concevoir des avions capable de prendre peut etre 5x plus d'eau ! Et surtout, on fait atterir des hommes et des machines sur les astéroides et on n'a pas d'avion bombardier d'eau qui peuvent voler la nuit ?? De qui se moque-t-on ?

2- J'ai des idées surement farfelues mais j'aimerai les partager avec vous...

- Ne serait il pas possible d'inventer / mettre en place sur des axes stratégiques, le long des routes, dfci etc, des canons a eau automatiques ? On pourrait imaginer que des bouts d'axes créent ainsi des murs d'eau permettant ainsi aux pompiers de faire le reste...au moins ca ralentirait la progression des feux...

- Quelle est la portée des canons à eau des bateaux pompiers ?
Dans des feux comme ceux de bormes et la croix valmer, n'est il pas possible d'imaginer des bateaux pompier qui s'approche assez pour pouvoir intervenir ?

- L'idée la plus dingue que j'ai ca serait de mettre des tuyaux sur bateaux pompier, créer un pont aérien avec 2 helicos qui porteraient le tuyau pour pouvoir avoir une lance mobile et CONTINUE sur un feux... infaisable ??

Rien n'est infaisable aujourd'hui...

Au passage, j'en profite poru remercier les pompiers qui ont fait un super travail ! Merci !

A plus !

[/list]
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé
Tonic
Passionné impliqué
Passionné impliqué


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 13 Nov 2011
Messages: 669

MessagePosté le: 30 Juil 2017, 11:20 Répondre en citant Revenir en haut de page

Salut,

Tu pars peut être un peu trop loin dans tes idées...du moins leur faisabilité est très compromise...

Commençons déjà par OBLIGER les propriétaires de maisons en zone boisée ou en zone péri-urbaine, qui possèdent très souvent des piscines, à se doter d'une motopompe thermique avec 2 tuyaux de 45 et 1 lance de 40/14...et surtout, lorsque les propriétaires ne débroussaillent pas, le faire à leur place et leur adresser la facture...on pourrait créer pas mal d'emplois avec tous les inconscients qui ne comprennent qu'une fois que les flammes sont aux portes de chez eux...

Le feu de forêt se combat essentiellement par la prévention..
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé
SQUAD61
Passionné
Passionné


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 04 Nov 2009
Messages: 400
Localisation: Ille et Vilaine

MessagePosté le: 30 Juil 2017, 11:27 Répondre en citant Revenir en haut de page

Bonjour et bienvenu:

Pour vous répondre, la flotte des Canadairs et effectivement assez vieille mais un aéronef peut rester opérationnel très longtemps ( coût très élevé ) contrairement aux véhicules terrestres, ils sont modernisés avec le temps : les Alouettes III (1959) volent encore dans la Marine Nationale et les Canadairs CL-215 sont restés en service de 1967 aux années 90, remplacés par les CL-415.

Pour les largages d'eau, il faut savoir qu'un écopage et un largage sur feu sont des manœuvres de pilotage très risqués ( plan d'eau, végétation et dénivelé important en région montagneuse ) de nuit, ces opérations seraient très dangereuses, même avec l'utilisation de lunettes de vision nocturne.

Utiliser un "tuyau aérien" par hélico serait une opération très dangereuse : risque d'accrochage dans la végétation.

La portée des canons à eau des bateaux-pompe est effectivement élevé, et les sapeurs-pompiers utilisent des engins-pompes grande puissance portant des lances-canons de même type qui interviennent sur les feux de forets et industriels.

Installer des lances-canons automatiques est une idée intéressante, mais auraient un coût et une logistique en eau très élevé. De plus qu'une colonne mobile de véhicules incendie est plus efficace pour poursuivre et encercler le feu.
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé
ghysmo64
Passionné
Passionné



Inscrit le: 09 Mar 2008
Messages: 332

MessagePosté le: 30 Juil 2017, 16:24 Répondre en citant Revenir en haut de page

Bonjour,

Les vignes servent de coupe feu, néanmoins ne plantes pas des vignes qui veut. La réglementation est très stricte et compliquer. Pour résumer on plante un pied de vigne pour 1 arraché.

Pourquoi utiliser des bateaux pompe ? leurs canons sont l'équivalent de ceux que l'on trouve déja sur les CCF.
Aussi si le feu se dirige vers la mer il va s'éteindre de lui même par manque de combustible. Du coup attaquer depuis la mer ne servira qu'a protéger une bande de largeur peu étendue, et le bord de mer étant escarpé ils serait dangereux pour les bateaux.
Vos question sont légitimes.
Une des règles les plus importante est d'assurer un débroussaille autour des maisons, et ceux qui ne le font pas risque de perdre leur maison .
il faudrait se poser la question de pourquoi ces maisons se trouvent au milieu du massif ? cela entraine l'obligation aux pompiers de protéger ces maisons comme points sensibles. Les engins mis à cette mission ne sont pas mis à l'attaque des flancs de feu et donc à sa limitation .
Outre l'entretien autour des maisons étant à la charge des propriétaires , les propriétaires privés forestier devrait débroussailler et éclaircir les forêts. Cependant cela coute cher 1500 euros l'hectare. Sauf que le bois méditerranéen est très peu exploité car peu de débouchés à part sciure, contre-plaquer et palettes. Donc les propriétaires tirent peu de bénéfice donc pas suffisant pour payer l'entretien et le l'éclaircissement.
Résultat depuis maintenant 15 ans environ on constate une augmentation de la densité de la foret qui en cas de feu augmente l'intensité des feux une pénétration difficile et peu de piste. Le résultat est donc catastrophique . le Sud est paye les erreurs et les dérives de l'état et des maires en laissant construire n'importe ou et n'importe comment, le manque d'accompagnement envers les exploitants privés des forêts pour leur entretien.
Enfin les moyens SP sont ceux qu'ils sont en fonction des moyens qu'on leur octroie.

_________________
ce que pense un jour une personne, un autre un jour sera capable de le réaliser
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé
Tonic
Passionné impliqué
Passionné impliqué


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 13 Nov 2011
Messages: 669

MessagePosté le: 31 Juil 2017, 14:05 Répondre en citant Revenir en haut de page

Citation:
Utiliser un "tuyau aérien" par hélico serait une opération très dangereuse : risque d'accrochage dans la végétation.


Cette méthode existe déjà dans les SDIS du sud de la France...mais son utilisation est réservée à des feux peu virulents en zones inaccessibles..

Nous nous sommes beaucoup améliorés ces dernières années dans le domaine du feu de forêt, notamment avec la doctrine d'attaque massive des feux naissants, avec le pré-positionnement de groupes d'interventions sur les massifs selon l'évaluation du risque feu de forêt, avec un matériel qui offre plus de sécurité pour les intervenants (autoprotection, surpression en air de la cabine, bien qu'un nombre important de CCF sont anciens et ne sont toujours pas dotés de ces dispositifs), avec une technologie de plus en plus efficace (utilisation de drones, cartographie et analyse de l'évolution du feu en temps réel, images satellitaires)...

Je pense que pour les années à venir le combat de nos institutions doit se faire sur le plan préventif (tout en continuant à améliorer nos dispositifs d'intervention) :

- Acheter des pélicans plutôt que des trackers ou des dash (ils écopent directement sur un plan d'eau contrairement aux autres qui doivent se poser pour être ravitaillés...donc les pélicans effectuent des rotations plus courtes et plus efficaces (ils descendent assez bas avec une capacité de 6000 litres très intéressante)
- Sur le même principe que les zones inondables, interdire la construction d'habitations dans certaines zones quand le risque de feu de forêt est trop important (en prenant en compte de nombreux facteurs, comme par exemple le délai d'intervention des engins de secours)
- Obliger les propriétaires d'habitations en zones boisées qui ne possèdent pas de piscine, à construire et à entretenir une citerne d'eau de 24m3 (3m de large 4m de long 2m de profondeur) facilement accessible pour les engins (car le poteau d'incendie c'est bien beau, mais sur les grands chantiers on a pas d'eau car on pompe tous sur la même canalisation...)
- Sensibiliser les mairies et les départements à l'entretien des espaces boisés qui dépendent de leurs compétences
- Procéder à la verbalisation des propriétaires qui n'effectuent pas le débroussaillage de leurs terrains après avertissement
- En cas de carence du propriétaire, faire débroussailler son terrain et lui envoyer la facture
- Relancer le pastoralisme avec l'implication des mairies et des départements....(un troupeau de chèvre ça grimpe partout et ça nettoie efficacement...et surtout, le coût est très faible, puis c'est écolo, et on peut même imaginer une production de lait ou de fromage avec...en plus une chèvre à une durée de vie de 15 ans, et ça se multiplie...génial, ça consomme à peine un peu d'eau..)
- Inciter les propriétaires à se doter de motopompe thermique afin de protéger eux-mêmes leurs habitations lorsque c'est envisageable (sur un gros feu, pendant les deux premières heures, le nombre de moyens engagés ne permet pas de répondre à la sollicitation...impossible de mettre 1 engin par habitation)
- Pour terminer, à la fin d'un feu de forêt, je pense qu'il est nécessaire de faire appel à une réserve peu employée (par exemple les jeunes sapeurs-pompiers âgés de plus de 16 ans, les agents des comités communaux feux de forêts, les sapeurs-forestiers, les réserves communales de sécurité civile, les associations de chasseurs etc...) afin de procéder au noyage et au traitement des lisières afin de permettre au SDIS de désengager au maximum ses effectifs et ses engins pour les redéployer afin qu'ils puissent être opérationnels (et que les hommes soient relevés et puissent souffler un peu) en cas d'autres départs de feu..
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé
SQUAD61
Passionné
Passionné


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 04 Nov 2009
Messages: 400
Localisation: Ille et Vilaine

MessagePosté le: 31 Juil 2017, 21:21 Répondre en citant Revenir en haut de page

Tout est dit par Tonic:

Mais que l’État ou la Territoriale obligent les gens à débroussailler chez eux, à construire des réserve d'eau... c'est autre chose car les maires vont rechigner à faire appliquer des décrets qui les feront "fuir" ailleurs...

Les gens veulent être protégés, mais pas payer...
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé
Tonic
Passionné impliqué
Passionné impliqué


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 13 Nov 2011
Messages: 669

MessagePosté le: 01 Aoû 2017, 17:30 Répondre en citant Revenir en haut de page

Vu le prix de l'immobilier dans le sud de la France, les propriétaires de maisons/villas peuvent sans trop de problème construire une citerne (en béton par exemple)...ça coute grand maximum 2500 euros...et si on est un peu débrouillard on peut facilement la construire soi-même...Beaucoup de propriétaires disposent de piscine, mais ils n'ont pas de pompe et se retrouvent comme des ânes à utiliser leur tuyau d'arrosage avec un débit qui doit avoisiner grand maximum les 10 litres minute...

J'ai eu dernièrement un propriétaire de villa léchée par les flammes sur un important feu de forêt qui se plaignait de notre délai d'intervention (alors qu'il s'agissait d'un chantier important et qu'il est impossible d'être partout au début du sinistre, la montée en puissance des moyens se fait crescendo, puis impossible de raccourcir les délais routiers etc...on a du monde mais faut le temps que ça arrive...)

Il était assez en colère...mais bizarrement, quand j'ai abordé le sujet de l'absence totale de débroussaillement autour de son habitation, il a changé de discours : "Boh...de toute façon la maison c'est que du matériel"... (On a sauvé sa maison, il a eu un peu peur, mais j'ai la certitude qu'il ne débroussaillera pas pour autant les années à venir...)

Oui oui...le premier responsable si sa maison brule, c'est lui...on a tendance dans les pays développés à toujours s'en prendre aux institutions publiques..il faut savoir un peu responsabiliser tout le monde..

En ce qui concerne la verbalisation des propriétaires, le soucis c'est que la majorité des forêts appartiennent à des collectivités territoriales, qui elles-mêmes ne débroussaillent pas..
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé
sdf 30
Passionné accro
Passionné accro



Inscrit le: 31 Jan 2010
Messages: 1092

MessagePosté le: 04 Aoû 2017, 14:38 Répondre en citant Revenir en haut de page

Tonic a écrit:
En ce qui concerne la verbalisation des propriétaires, le soucis c'est que la majorité des forêts appartiennent à des collectivités territoriales, qui elles-mêmes ne débroussaillent pas..


Pas que...c'est la commune qui doit se substituer au propriétaire récalcitrant puis lui adresser la facture pour se faire rembourser. Sauf que les communes ont souvent peur de ne pas pouvoir récupérer leur argent.

Autre souci : tous ceux à qui on n'ose pas faire de remontrance pour un tas de raisons (membre d'association influente, ami du maire, famille d'un élu,...), bref tous ceux avec qui les communes n'ont pas envie d'avoir des pb.

Le hic du débroussaillage, à mon avis, c'est que c'est une compétence de la commune et les maires, par clientélisme, ont toujours un peu peur de taper du poing sur la table.
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé
Tonic
Passionné impliqué
Passionné impliqué


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 13 Nov 2011
Messages: 669

MessagePosté le: 05 Aoû 2017, 13:21 Répondre en citant Revenir en haut de page

Citation:
C'est la commune qui doit se substituer au propriétaire récalcitrant puis lui adresser la facture pour se faire rembourser


Oui, sauf qu'avant d'aller se substituer aux propriétaires récalcitrants...faudrait-il encore que la mairie débroussaille, pour commencer, les parcelles qui lui appartiennent directement....comment se substituer au propriétaire défaillant quand la collectivité elle-même est défaillante?

C'est comme quand pendant les quadrillages feu de forêt, alors que les massifs forestiers sont interdits à la population, certains débiles qui portent l'uniforme fument et jettent le mégot au sol... (bien beau de faire la prévention pour le public, mais faudrait déjà qu'on l'applique à nous même...)
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé
sdf 30
Passionné accro
Passionné accro



Inscrit le: 31 Jan 2010
Messages: 1092

MessagePosté le: 05 Aoû 2017, 17:18 Répondre en citant Revenir en haut de page

Tonic a écrit:
Citation:
C'est la commune qui doit se substituer au propriétaire récalcitrant puis lui adresser la facture pour se faire rembourser


Oui, sauf qu'avant d'aller se substituer aux propriétaires récalcitrants...faudrait-il encore que la mairie débroussaille, pour commencer, les parcelles qui lui appartiennent directement....comment se substituer au propriétaire défaillant quand la collectivité elle-même est défaillante?

C'est comme quand pendant les quadrillages feu de forêt, alors que les massifs forestiers sont interdits à la population, certains débiles qui portent l'uniforme fument et jettent le mégot au sol... (bien beau de faire la prévention pour le public, mais faudrait déjà qu'on l'applique à nous même...)


c'est vrai aussi
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé




Montrer les messages depuis:      
Répondre au sujet
Autres sujets de discussions
Reflexion sur les risques NRBC le 05/12/2010
Réflexion sur les femmes... le 04/02/2007
Réflexion le 10/10/2007


 Sauter vers:   

Reflexion et équipements


Voir le sujet suivant
Voir le sujet précédent
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum

pompier



.:: Forum Pompier : forum dédié au métier de sapeur pompier ::.
Création / Gestion : Evoclic - Copyright 2005 - 2015 - Tous droits réservés

Ce forum est destiné aux sapeurs pompiers et passionnés.
Tous les logos et marques sont des propriétés respectives.
Toute copie entière ou partielle de ce site peuvent faire l'objet de poursuite judiciaire.
Les propos tenus sont de la responsabilité de leurs auteurs.
Forum-pompier.com est déclaré à la cnil sous le numéro 1112890
Powered by phpBB © 2001, 2011 phpBB Group