Pompiers
Accueil  •  FAQ  •  Contact  •  Liste des Membres  •  Vos départements  •   S'inscrire sur Forum Pompier  •   Messages Privés  •   Connexion
Forum Pompier : le forum dédié au métier de sapeur-pompier

Vous ne pouvez pas participer car vous n'êtes pas inscrit : inscription gratuite !
Faire payer lors d'une intervention nids d'insectes?


Voir le sujet suivant
Voir le sujet précédent
Répondre au sujet
Auteur Message
matmat497656
Habitué
Habitué


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 07 Mar 2007
Messages: 106
Localisation: CIS CQF

MessagePosté le: 31 Juil 2007, 19:06 Répondre en citant Revenir en haut de page

Etant plutôt contre cette mesure il faut quand même en voire les avantages.

Dans mon CI on ne part plus après la prise de garde pour la matinée et l'après midi.Ca fait quand même deux gars présent dans le centre.

De plus le produit et l'emploi de l'engon et des effectifs a un certain coût.

Certes ça va créer des emplois, mais ces emplois ne seront que saisonniers (donc précaires), ou seront le fruit de certaines spécialités (entreprise de desinsectisation qui ne sont pas des supers fournisseurs d'emploi).

Mais ce qui me chagrine le plus, c'est que le fait de facturer ces interventions (prestations serait maintenant un mot plus approprié) va dans un sens à l'encontre des principes moraux qui régissent notre action (gratuité des secours, universalité...).

Quand je suis rentré SP, je n'aurais jamais imaginer dire aux gens chez qui j'interviens :"ben voilà msieur dame, ça fera 97 euros Wink "...

_________________
J'ai glissé Chef!
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privéMSN Messenger Photos pompiers du membre matmat497656
Predator
Vétéran
Vétéran


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 01 Juil 2006
Messages: 6146

MessagePosté le: 31 Juil 2007, 19:23 Répondre en citant Revenir en haut de page

Gratuité des secours oui, mais pas des inters de confort, et encore une fois au détriment des entreprises spécialisées.
Concernant le peu d'emploi que représente les sociétés de désinsectisation, parles en avec:
Sos Parasites
12 av de Kerhaut 44510 Pouliguen (Le)
mobile : .06 65 08 40 68
fax : .02 40 59 86 38

Mail : info@sos-parasites.com

Activité : • désinfection, désinsectisation, dératisation
Destruction nids: guêpes/frelons. Traitement:
rats-souris-puces-punaises-cafards-fourmis...
Intervention rapide.Ramonage conduit/cheminée

Même si ce n'est qu'un emploi, il faut le préserver.
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé Photos pompiers du membre Predator
matmat497656
Habitué
Habitué


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 07 Mar 2007
Messages: 106
Localisation: CIS CQF

MessagePosté le: 31 Juil 2007, 19:37 Répondre en citant Revenir en haut de page

Houla, je suis entièrement d'accord avec toi.
Je n'ai peut être pas été assez précis.
Pour moi, soit c'est gratuit, soit on ne fait plus. Parce que je trouve hyper mal défini le caractère d'urgence dans ces cas là.
Et puis je me dis que pour un smicard, voire quelqu'un d'encore plus précaire 97 euros (dans le 44), çà represente quand même 10% du budget.
Je ne considère pas tous les nids comme des "interventions de confort", j'avoue en avoir fait très peu des comme ça.
Faut trouver le juste milieu...
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privéMSN Messenger Photos pompiers du membre matmat497656
swiss fire
Fidèle
Fidèle


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 27 Juin 2005
Messages: 225
Localisation: Suisse / Vs

MessagePosté le: 03 Aoû 2007, 14:34 Répondre en citant Revenir en haut de page

Hello,
Pour mettre un peu d'eau au moulin:

Comment ne pas réagir à un titre déplorable amenant à un article truffé de fausses informations pour nos citoyens valaisans «Nouvelliste» du 16 juillet? Etant à la tête des sapeurs-pompiers romands de ce canton, quelle ne fut pas ma surprise en lisant votre article dans un journal valaisan et prenant à témoins des pompiers d’autres cantons… Les sapeurs-pompiers sont des gens motivés par une âme bonne et généreuse afin d’aider les citoyens de leur village, de leur canton et de leur pays, prêts à affronter les aléas de la vie pour toutes interventions que ces citoyens espèrent nous voir accomplir. «Le 118 pas forcément le bon numéro»: en écrivant cela vous mettez en doute la bonne image et surtout la bonne presse que nous avons auprès de nos citoyens. Le numéro 118 est un numéro d’urgence et d’alarme. Si l’appel n’est pas destiné au service du feu, je pense que ce n’est pas le rôle d’un journaliste de le décider mais bien à l’excellent travail du centraliste qui déviera cet appel vers le numéro adéquat. «Les pompiers renvoient ces travaux aux entreprises de désinfestation»: j’ai suivi le lien de la fin de cet article et il s’avère qu’il n’y a aucune entreprise de ce type en Valais. De plus, je vous signale qu’aucun pompier ne refuse une mission qu’il a reçue! Si une entreprise de ce type est contactée, c’est bel et bien par un privé et non pas par les sapeurs-pompiers!

«Les professionnels qui utilisent des produits toxiques doivent obtenir un permis»: savez-vous que les sapeurs-pompiers valaisans ne sont pas des professionnels? Cependant les produits que nous utilisons pour éliminer les nids de guêpes sont des produits à la toxicité identique à la plupart des produits de nettoyage en vente libre dans tous les commerces, pharmacies et autres drogueries. Si l’on enlève l’autorisation d’utiliser ces produits aux sapeurs-pompiers formés et entraînés à manipuler ces derniers, quels cours devront suivre les ménagères pour utiliser un décapant pour leur four?

«La lutte contre les insectes n’est ni une obligation ni une «tâche essentielle» des soldats du feu»: force est de constater que les personnes travaillant à l’organe fédérateur s’exprimant ainsi sont des bureaucrates et qu’ils devraient se rendre sur le terrain afin d’apprendre concrètement ce qu’est la tâche d’un sapeur-pompier. Lorsqu’un directeur d’établissement cantonal se permet d’écrire «c’est déjà assez difficile de trouver des gens disponibles: autant éviter de les charger inutilement», il y a de quoi faire dresser les cheveux sur la tête! Pour trouver des gens disponibles, il faut arrêter d’entraver le travail des sapeurs-pompiers avec des règles qui sont contraires à notre éthique. Pour ce qui est de charger inutilement les pauvres sapeurs-pompiers que nous sommes, il serait plus judicieux de nous donner la possibilité d’intervenir et de mettre en pratique notre formation afin que celle-ci ne serve pas uniquement à parquer les véhicules lors de manifestations. Vous relevez dans cet article que les gens ayant de l’expérience dans le domaine de l’intervention «nids de guêpes» pourront continuer à intervenir! Je vous signale que c’est le cas de la majorité des pompiers et ce depuis fort longtemps. «Dans une petite commune comme la nôtre, ça faisait partie des services de proximité que l’on rendait volontiers»: ces services de proximité sont importants et doivent continuer! Le but de cette manœuvre est clairement affichée en fin d’article: décharger les budgets communaux en laissant ces services aux entreprises privées: appelez-nous! Nous interviendrons et nous encaisserons! Mais au final qui paye? Le citoyen qui n’en demande pas tant. Les entreprises doivent vivre mais pas au détriment des services du feu ni du citoyen.

Enfin, relever les propos d’un pompier qui se plaint de travailler en disant «mais à force de nous appeler pour tout et n’importe quoi, on devient la bonne à tout faire» est parfaitement déplacé. Les pompiers pensant ainsi doivent laisser la place à des pompiers volontaires qui se sont engagés pour aider leurs concitoyens. Les personnes qui ont des réticences à intervenir sur autre chose que des feux et qui ne sont là que pour l’exceptionnel ne devraient pas être appelées sapeurs-pompiers mais plutôt voyeurs ou «commères» comme on aime à dire dans notre beau Valais. L’éthique du sapeur-pompier est valable pour tous les sapeurs-pompiers du monde et est appliquée par la majorité d’entre nous! Je vous laisse le soin de la lire, peut être comprendrez-vous mieux ma position.

Altruisme, efficience, discrétion
«Je ne veux pas connaître ni ta philosophie, ni ta religion, ni ta tendance politique, peu m´importe que tu sois jeune ou vieux, riche ou pauvre, Suisse ou étranger. Si je me permets de te demander quelle est ta peine, ce n´est pas par indiscrétion mais bien pour mieux t´aider. Quand tu m´appelles, j´accours, mais assure-toi de m´avoir alerté par les voies les plus rapides et les plus sûres. Les minutes d´attente t´apparaîtront longues, très longues; dans ta détresse pardonne mon apparente lenteur.» (Eddy Gay, président des sapeurs pompiers du Valais Romand)

Source: la tribune du lecteur (www.nouvelliste.ch)

_________________
Dédé, modo sur le forum du site swiss-firefighters.ch
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privéVisiter le site web de l'utilisateur Photos pompiers du membre swiss fire
brembored
Référent ENGINS
Référent ENGINS


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 07 Juin 2005
Messages: 12057
Localisation: Rhône-Alpes

MessagePosté le: 03 Aoû 2007, 18:35 Répondre en citant Revenir en haut de page

Houla, Swiss-fire, y'a de tout là-dedans...

Ok pour la lettre ouverte.

La sollicitation n'est pas la même en Suisse, vu le nombre de SPV/Habitants très supérieur (31/1000 contre 4/1000...); et la sollicitation opérationnelle moindre (pas de SAV).

Donc ici on peut entendre des SPV regretter d'être la bonne à tout faire, moi le premier; et ce n'est pas pour ça qu'on est pas les moins motivés, crois-moi. C'est juste que quand tu auras bouffer de la piche et du VSAV-taxi autant qu'un SPV Français (vous avez la chance de pas faire ça...), on en recause Wink

Pour la citation finale, c'est le Général Casso, ex-commandant de la BSPP Parisienne et auteur de cette célèbre ode au dévouement du SP

Amicalement
Alex

_________________
Sauvons les CPI http://opti-secours.over-blog.fr/
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé Photos pompiers du membre brembored
Francky03
Passionné impliqué
Passionné impliqué


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 03 Aoû 2006
Messages: 669
Localisation: Bas-rhin (67)

MessagePosté le: 03 Aoû 2007, 23:40 Répondre en citant Revenir en haut de page

Ils nous volent les citations les suisses maintenant Big_sourire

En effet peu comparable la Suisse et la France, deux mondes différents!
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privéMSN Messenger Photos pompiers du membre Francky03
Niculaiu
Nouvelle recrue
Nouvelle recrue


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 11 Aoû 2007
Messages: 44
Localisation: Corse

MessagePosté le: 11 Aoû 2007, 13:16 Répondre en citant Revenir en haut de page

Bonjour,

Dans mon département cela se passe de la maniére suivante:

- Appel de la personne
- La personne se procure le produit
- En fonction de la disponibilité et des risques en cour (fort vent en periode estivale, ou risque d'innondation etc...) Un équipage se rend sur place.
- L'intervention est gratuite

Il arrive souvent que les personnes donnent un "pour-boire" à l'équipage mais cela demeurt exceptionnel et a la discretion de la victime...

De plus les interventions sont classée par degrés d'urgence.

La priorité est donnée aux personnes aux enfants en bas age et presence de personnes allergique.

Voila j'esperes avoir donné un avis utile....
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé
Shrulk
Modérateur
Modérateur


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 25 Fév 2006
Messages: 8321

MessagePosté le: 11 Aoû 2007, 14:31 Répondre en citant Revenir en haut de page

Bonjour,

Personnellement, je pense que les destructions de nids d'hyménoptères fait partie intégrante de nos missions.

Le nid au fond du jardin, on s'en fou?

Aujourd'hui, apparemment oui, mais demain, quand on entendra sur toutes les chaînes de télé et que l'on verra dans tous les journaux qu'un gamin allergique est décédé suite à des piqures de guêpes parce qu'il se trouvait à proximité?

On fera quoi? On va se remettre en cause, on va revoir nos méthodes de travail, revoir qui envoyer sur les différents appeles pour nids... mais c'est ça ce sera quand il y aura eu un mort, c'est bien connu...

Ca me fait penser à l'accident du manège qui s'est produit récemment. "Tiens, un accident, va falloir revoir les dates de contrôles alors...".

De plus on parle de coût... dans un pays riche comme le notre on ose encore évoquer l'idée de coût?

De plus, je n'y connais rien dans tout ce qui est impôts, collectivité, ... mais il me semble quand même que chaque français paye une partie pour le service public qu'est le notre.

Il paye et on lui dit non? Il participe en quelque sorte à l'achat des moyens mais on refuse de les mettre à sa disposition dans de nombreux cas.

Pourquoi il paye alors?

Un nid de guêpes ou de frelons, ouais j'avoue, des fois c'est ch**** à faire. Et alors? En devenant SP on savait que ce ne serait jamais tout beau tout rose. Lors de l'engagement on dit qu'on est OK, qu'on est prêt à accépter les contraintes, ... mais après on dit "ouais mais non c'est pas intéressant, ..."

Ensuite, prenons l'exemple de belladone, son nid dans sa maison. Et mince pas de chance, la fenêtre se trouve à une dixaine de mètre de la voie publique (ceci est juste un exemple, je ne sais pas si c'est ainsi dans la réalité), un dimanche, il fait beau, les guêpes sont dehors, une famille passe, les enfants s'amusent et ne voient pas le guêpes, et paf, 2 gamins piqués à plusieurs endroits, 2 VSAV, ... manquerait plus que les parents porte plainte et on aurait tout gagné. Vive les économies...

C'est non-urgent alors on n'envoie pas les SP?

En partant de ce principe alors on peut en fermer des casernes. Une personne qui se coupe, elle peut très bien se faire désinfecter sa blessure par un membre de sa famille ou ami, ... et puis mettre un pansement. C'est vrai, qui n'a pas de désinfectant et de pansements chez lui?

Ensuite la cave inondée, pourquoi on n'irait? Qui est en danger?

L'arbre sur la route, pourquoi aller le sortir? La DDE barre la route et vient le dégager dans la semaine après tout, non?

De plus, l'idée de laisser ceci à des entreprises spécialiées afin de créer des emplois a été évoquée. Ok, dans ce cas on supprime les SP et on crée des entreprises pour chacune de nos missions alors.

Une entreprise pour la lutte contre l'incendie, les AP pour le secours à personnes, ...

Sous prétexte que des entreprises viennent de se créer et font le même travail que l'une de missions on doit arrêter de faire ce travail?

Mais il n'y aura bientôt plus de SP alors...

Ok, ça crée des emplois, mais d'un seul côté, de l'autre tu te retrouves avec moins de personnel à la garde, donc moins de SP, ... et au final, tu as plus d'emplois? Non...

Enin bon, pour moi j'estime que la destruction de nids d'hyménoptères fait partie de nos missions et je ne vois pas pourquoi j'irai faire payer des personnes qui ont eu besoin de nos services...

Oui il y a des abus, mais est-ce tout le monde qui abuse, non. Et on fait payer qui? Tout le monde...

Des abus il y en aura toujours de partout, mais ça fait partie de la vie.

De plus, les opérateurs CTA ont des consignes, oui, je sais qu'il est dure de prendre une décison part téléphone, je respecte totalement ce boulot, mais il ne faut pas oublier qu'ils sont justement derrière un téléphone et qu'ils ne voient pas la scène...

Ensuite, pour le :
- domaine privé : non intervention des SP
- domaine public : intervention des SP
Je ne pense pas qu'il faut se baser sur cela.

Imaginons, nid de guêpes dans une haie sur domaine privé, mais qui borde un trottoir où de nombreuses personnes passent chaque jour, on ne vas pas envoyer les SP? Rassurez-moi en disant que si.

Deuxième hypothèse, nid de guêpes dans un arbre au bord d'un chemin ou passent 3 marcheurs par an. Ces 3 marcheurs appellent, domain public, donc on va envoyer les SP.

Vous remarquerez comme moi qu'en suivant ce principe c'est tout à fait illogique.

Perso, je préfère faire du "au cas où" plutôt que du "ah mince c'est trop tard".

Tout mes propos étant des avis totalement personnels.

A bientôt. Wink

_________________
Le site web consacré aux sapeurs-pompiers de Saint-Symphorien sur Coise
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privéVisiter le site web de l'utilisateur Photos pompiers du membre Shrulk
seneque
Référent TEXTES
Référent TEXTES


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 14 Sep 2006
Messages: 2924

MessagePosté le: 11 Aoû 2007, 15:07 Répondre en citant Revenir en haut de page

Salut SPV-SDIS69,

Certes, nous pourrions faire du systématique et répondre à toutes les solicitations, au cas où...
Dans ce cas il faut allez vérifier les échafaudages, vérifier que les routes soient correctement déneigées, vérifier que le débroussaillement soit correctement réalisé en tout point, il faudra aussi faire des spécialités serrureries, installateur de gaz, conseiller en entretien des piscines...

Bref ce que je veux dire c'est que nous ne pouvons pas répondre à toutes les sollicitations car nous n'en avons pas les moyens.

alors certes, les gens payent des impôts or l'impôt est censé financer l'intérêt général. La question est donc de savoir où commence l'intérêt général par rapport à l'intérêt particulier.

Après autre question beaucoup plus politique : les recettes des impôts sont-elles judicieusement réparties ?
L'augmentation des impôts quasi impossible vu la pression fiscale il faut donc se demander comment doit être réparti un budget non extensible ? Chacun tirant la couverture à soi, il faut trancher et peut être laisser certaines missions de service public pour maintenir un niveau de qualité sur des missions plus régaliennes.

Il y a sans doute énormément d'économie à faire dans la fonction publique, celà serait peut être un debut de réponse mais vous savez combien il est difficile de toucher aux habitudes chez nous... c'est donc la qualité du service qui doit supporter celà...

a+

_________________
Plutôt que de savoir ce qui a été fait, combien il vaux mieux chercher ce qu'il faut faire
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé
belladone
Habitué
Habitué


Sexe: Sexe:Féminin
Inscrit le: 21 Juil 2007
Messages: 128
Localisation: Niort capitale bouselandaise

MessagePosté le: 11 Aoû 2007, 15:28 Répondre en citant Revenir en haut de page

Je crois que si on doit faire payer certaines choses pourquoi pas.

Mais partant de ça je fais une sacré différence entre une intervention pour un nid de guêpes où la personne ne choisit pas que les bestioles s'installent chez elle et le pochtron qu'on ramasse sur la voie publique.
On trouve normal que la collectivité paie pour les accidents de ski, pas les secours sur pistes mais les conséquences : une rupture des ligaments croisés ça coûte combien à la collectivité entre l'intervention chirurgicale et l'arrêt de travail. Les frais de secours sont remboursés par des assurances privées alors pourquoi pas les conséquences de l'accident.

Les frais de secours, hors pratique du ski, sont encore pris en charge par la collectivité or une personne ne se trouve pas coincée à 2000 m par hasard. (certaines communes commencent à prendre des arrêtés)

Les frais de secours des planchistes sont facturés alors qu'ils étaient gratuits : je trouve ça normal.

Il y a pour moi une différence entre quelqu'un qui provoque plus ou moins une situation et une personne qui ne choisit pas. Imaginons que plusieurs nids de guêpes se fassent l'un près de l'autre ou l'un à la suite de l'autre chez la même personne : elle fait comment ?
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé
Shrulk
Modérateur
Modérateur


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 25 Fév 2006
Messages: 8321

MessagePosté le: 11 Aoû 2007, 16:03 Répondre en citant Revenir en haut de page

Salut,

Seneque, biensûr je pense qu'il y a des limites quand même. Mais quelles sont ces limites et surtout ne faudrait-il pas songer à les revoir?

A l'heure actuelle elles sont peut-être trop "dures".

Certes il y a un réel problème avec les abus, les canulars, ... donc de nos jours une certaine méfiance s'instaure et l'on cherche une réelle justification quant à l'envoi ou non des SP.

Mais dans le cas par exemple de belladone qu'elle évoque, il ne me semble pas que l'envoi des SP aurait été une pure connerie. Il ne me semble pas que l'on atteint l'extrême.

Quand je parle "d'extrême", c'ets envoyer les SP à presque tous les appels.

Mais il y a également un problème,, c'est comment mettre les limites? C'est-à-dire à partir de quand peut-on dire "là on envoie" ou "là on envoie pas"?

Ce problème se posera toujours. De plus il faut également prendre en compte que des personnes maximiseront une situation alors que d'autres la minimiseront.

A+
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privéVisiter le site web de l'utilisateur Photos pompiers du membre Shrulk
seneque
Référent TEXTES
Référent TEXTES


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 14 Sep 2006
Messages: 2924

MessagePosté le: 11 Aoû 2007, 16:20 Répondre en citant Revenir en haut de page

En effet, la notion de gratuité du service publique une notion assez abstraite (celà dit elle ne figure pas dans les grand principe du service public).

Si on pousse un peu ton raisonnement Belladone ont pourrais se demander s'il faut rembourser le cancer d'un fumeur, l'infarctus d'un gars de plus de 100 kg, la cirrhose d'un alcoolique, les conséquence d'un accident en état d'ivresse, etc... je comprend le principe de la responsabilisation de ses actes et je le partage mais comme souvent la question est jusqu'a quel point doit-on allez ?

Comme tu dis SPV-SDIS69 la question est la même pour l'envoi des secours. A quel moment est-ce du domaine de la collectivité ou du domaine de la responsabilité particulière ?

Chaque situation étant unique et l'analyse faite étant subjective, le choix se tourne souvent vers les extêmes : on fait tout ou on fait rien, conséquence d'une recherche systématique de responsabilité ? peut-être.

a+
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé
belladone
Habitué
Habitué


Sexe: Sexe:Féminin
Inscrit le: 21 Juil 2007
Messages: 128
Localisation: Niort capitale bouselandaise

MessagePosté le: 11 Aoû 2007, 16:35 Répondre en citant Revenir en haut de page

SPV-SDIS69 a écrit:
Salut,

Seneque, biensûr je pense qu'il y a des limites quand même. Mais quelles sont ces limites et surtout ne faudrait-il pas songer à les revoir?

A l'heure actuelle elles sont peut-être trop "dures".

Certes il y a un réel problème avec les abus, les canulars, ... donc de nos jours une certaine méfiance s'instaure et l'on cherche une réelle justification quant à l'envoi ou non des SP.

Mais dans le cas par exemple de belladone qu'elle évoque, il ne me semble pas que l'envoi des SP aurait été une pure connerie. Il ne me semble pas que l'on atteint l'extrême.

Quand je parle "d'extrême", c'ets envoyer les SP à presque tous les appels.

Mais il y a également un problème,, c'est comment mettre les limites? C'est-à-dire à partir de quand peut-on dire "là on envoie" ou "là on envoie pas"?

Ce problème se posera toujours. De plus il faut également prendre en compte que des personnes maximiseront une situation alors que d'autres la minimiseront.

A+


Pour savoir si une situation est dangereuse ou pas encore faut-il écouter l'appelant or dans le cas de mon appel il y a eu : écoute zéro.
J'ai eu récemment le même problème pour un appel Samu, il y a du boulot à faire de ce côté dans les services d'urgence.
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé
tonyRblade
Passionné accro
Passionné accro


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 06 Juin 2006
Messages: 1559
Localisation: (45) Loiret

MessagePosté le: 11 Aoû 2007, 16:45 Répondre en citant Revenir en haut de page

SPV-SDIS69 a écrit:
Salut,

Seneque, biensûr je pense qu'il y a des limites quand même. Mais quelles sont ces limites et surtout ne faudrait-il pas songer à les revoir?

A l'heure actuelle elles sont peut-être trop "dures".

Certes il y a un réel problème avec les abus, les canulars, ... donc de nos jours une certaine méfiance s'instaure et l'on cherche une réelle justification quant à l'envoi ou non des SP.

Mais dans le cas par exemple de belladone qu'elle évoque, il ne me semble pas que l'envoi des SP aurait été une pure connerie. Il ne me semble pas que l'on atteint l'extrême.

Quand je parle "d'extrême", c'ets envoyer les SP à presque tous les appels.

Mais il y a également un problème,, c'est comment mettre les limites? C'est-à-dire à partir de quand peut-on dire "là on envoie" ou "là on envoie pas"?

Ce problème se posera toujours. De plus il faut également prendre en compte que des personnes maximiseront une situation alors que d'autres la minimiseront.

A+


Salut à tous, je viens de lire les derniers messages à la sortie de ma sièste donc vu la quantité , il m'a fallu bien 10min le temps de comprendre ! Big_sourire
Mais en fait je résonne comme toi ! C'est vrai que certaines fois on pourra dire que c'est pas grave, qu'il y a rien d'alarmant jusqu'au jour où ça ne sera pas le cas ! Et là ça va devenir craignos !!
Et pour parler des limites pour les pompiers, je pense que c'est un sujet qui sera réalisable ... enfin si ... je jour où nous auront des satelites qui nous surveillerons ! Wink

_________________
PHOTOGRAPHE Amateur
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privéVisiter le site web de l'utilisateur Photos pompiers du membre tonyRblade
Predator
Vétéran
Vétéran


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 01 Juil 2006
Messages: 6146

MessagePosté le: 13 Aoû 2007, 13:14 Répondre en citant Revenir en haut de page

Citation:
...À la montagne, en revanche, les communes peuvent « exiger des intéressés ou de leurs ayants droit une participation aux frais qu'elles ont engagés à l'occasion d'opérations de secours consécutives à la pratique de toute activité sportive ou de loisir ». Il s'agit d'une loi adoptée en 2002. Une circulaire de 2004 invite les maires à ne pas appliquer cette loi, mais le texte reste juridiquement applicable. Et la série d'accidents de ces dernières semaines relance les interrogations. La polémique avait fait rage en février 1999, après le sauvetage coûteux de 3 randonneurs dans le massif de la Vanoise.
http://www.forum-pompier.com/sutra154200.html#154200



Alors là on voit les limites de la gratuité des secours.
Nous devrions faire les nids d'hyménoptètes gratuitement et faire payer un "vrai" sauvetage à la montagne....
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé Photos pompiers du membre Predator




Montrer les messages depuis:      
Répondre au sujet
Autres sujets de discussions
veut faire mutation mais pb de FIA !!!! le 14/07/2005
vaccins a faire et 35h le 17/07/2005
[Vieux topic..] recherche une caserne pour faire stage le 17/07/2005
Hommage à une SPV vosgienne décédé en intervention... le 26/08/2005
Encore une Intervention qui tourne au drame... le 28/10/2005
MGO Intervention pour deblocage d ascenseur le 21/11/2005
intervention le 28/11/2005
Votre domaine d'intervention préféré... le 23/12/2005


 Sauter vers:   

Faire payer lors d'une intervention nids d'insectes?


Voir le sujet suivant
Voir le sujet précédent
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum

pompier



.:: Forum Pompier : forum dédié au métier de sapeur pompier ::.
Création / Gestion : Evoclic - Copyright 2005 - 2015 - Tous droits réservés

Ce forum est destiné aux sapeurs pompiers et passionnés.
Tous les logos et marques sont des propriétés respectives.
Toute copie entière ou partielle de ce site peuvent faire l'objet de poursuite judiciaire.
Les propos tenus sont de la responsabilité de leurs auteurs.
Forum-pompier.com est déclaré à la cnil sous le numéro 1112890
Powered by phpBB © 2001, 2011 phpBB Group