Pompiers
Accueil  •  FAQ  •  Contact  •  Liste des Membres  •  Vos départements  •   S'inscrire sur Forum Pompier  •   Messages Privés  •   Connexion
Forum Pompier : le forum dédié au métier de sapeur-pompier

Vous ne pouvez pas participer car vous n'êtes pas inscrit : inscription gratuite !
Plus d'une centaine d'hectares ravagés dans les Landes


Voir le sujet suivant
Voir le sujet précédent
Répondre au sujet
Auteur Message
Tonton
Vétéran
Vétéran


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 23 Juin 2005
Messages: 5943
Localisation: Le 31

MessagePosté le: 28 Juin 2009, 23:30 Répondre en citant Revenir en haut de page

Plus d'une centaine d'hectares ravagés dans les Landes

Conséquence indirecte de la tempête Klaus qui s'est abattue sur la forêt en janvier, des incendies, qui se sont déclarés dimanche, ont fait rage notamment dans la région de Meilhan.
Gênés par les arbres qui sont toujours à terre, les pompiers ont eu du mal à intervenir sur les foyers.


Cinq mois après la tempête Klaus, la forêt landaise, autrefois la plus grande d'Europe, est toujours en bonne partie un champ de ruines. Oubliées à Paris, où la tempête avait suscité beaucoup moins d'écho et d'émotion que celle de 1999, les Landes se débattent encore avec les conséquences d'un désastre qui reste encore aujourd'hui inappréciable. Et parmi ces conséquences, il y a les feux.

Deux incendies de forêt se sont déclarés dimanche, ravageant plus d'une centaine d'hectares malgré l'intervention de 160 sapeurs-pompiers, appuyés, chose peu habituelle dans ce département, par des Canadair venus de la base de Marignane. Le plus important s'est déclaré sur la commune de Meilhan et avait détruit plus d'une centaine d'hectares de forêt en fin de journée. Il mobilisait à lui seul 110 sapeurs-pompiers et deux avions bombardiers d'eau. Un autre foyer avait également ravagé dimanche soir une quinzaine d'hectares de "chablis", des arbres déracinés, et mobilisait une cinquantaine d'hommes sur la commune de Saint-Paul-lès-Dax. Sa progression semblait stoppée dimanche soir, mais le foyer était toujours actif.

Les arbres à terre gênent les pompiers

Des feux d'une telle superficie sont exceptionnels dans les Landes. D'une part, la configuration du terrain rend le plus souvent possible, contrairement aux départements du Sud-Est, une intervention efficace par voie de terre et rend inutile l'intervention d'avions, du moment que les foyers sont attaqués suffisamment tôt ; d'autre part, les Landes ont été un département précurseur en matière de lutte contre les incendies et disposent de contingents importants de pompiers forestiers, qui sont souvent des professionnels, non des volontaires, et qui sont particulièrement entraînés pour intervenir très vite sur les départs de feux.

Mais beaucoup des arbres déracinés ou brisés en janvier encombrent toujours la forêt et les pistes. Ce sont ces fameux "chablis", qui fournissent un aliment aux flammes et empêchent les pompiers de gagner les lieux des départs de feux. Or en la matière - les pompiers forestiers le savent bien - quelques minutes de retard lors d'une intervention peuvent faire la différence entre un simple départ de feu vite maîtrisé, et un incendie qui échappera à tout contrôle.

La forêt brûle, et les aides tardent

Pourtant, les sylviculteurs, confrontés à un travail immense pour évacuer le bois tombé à terre et pour reboiser, n'ont toujours reçu aucune aide de l'Etat. Ils ont d'ailleurs menacé de bloquer des routes le 10 juillet faute d'une réaction positive du gouvernement. Il existe bien un plan d'aide des pouvoirs publics. L'Etat avait annoncé le déblocage d'un milliard d'euros. Il faut en réalité déduire de cette somme 600 millions d'euros qui ne sont pas des subventions, mais simplement des prêts bonifiés garantis par l'Etat à hauteur de 50 à 80%. Ce qui ne satisfait guère les banques ainsi mises à contribution. Il faut également soustraire les aides des collectivités locales, qui réclament à cor et à cri un soutien plus visible de l'Etat. Et en prime, ce fameux plan d'aide n'a toujours pas connu le moindre début d'application.

En attendant, une partie des 40 millions de mètres cube de bois abattus le 24 janvier dernier sont encore à terre, et sur les 200.000 hectares de forêts ravagés, on ignore combien seront reboisés. Il avait fallu, au XIXe siècle, un effort de l'Etat sans précédent pour transformer ce qui n'était alors que des marécages en forêt ; mais c'était sous Napoléon III. La forêt landaise n'est plus une priorité aujourd'hui, et la catastrophe écologique qu'elle a subie et continue à subir n'émeut guère à Paris. Cet été, dans les Landes, l'inaction de l'Etat risque de se mesurer en hectares brûlés.

Source TF1

_________________
http://www.civ-pompiers.com
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privéVisiter le site web de l'utilisateurMSN Messenger
Jarod
Passionné
Passionné


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 19 Mar 2009
Messages: 411
Localisation: Picardie

MessagePosté le: 29 Juin 2009, 08:50 Répondre en citant Revenir en haut de page

Dur pour cette magnifique forêt et cette si belle région où j'ai eu la chance d'habiter pendant 4 ans et où je vais en vacances chaque année. L'Etat fait de beaux discours sur l'écologie mais ne fais rien pour sauver la plus grande forêt d'Europe... smile_pleure
Bon courage aux sylviculteurs pour surmonter cette nouvelle épreuve et bon courage aux collègues pompiers pour les feux à venir, soyez prudent!
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé Photos pompiers du membre Jarod
Shrulk
Modérateur
Modérateur


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 25 Fév 2006
Messages: 8321

MessagePosté le: 29 Juin 2009, 11:43 Répondre en citant Revenir en haut de page

Salut,

Sait-on si ce sont des départs de feux accidentels ou volontaires?

Bye. Wink

_________________
Le site web consacré aux sapeurs-pompiers de Saint-Symphorien sur Coise
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privéVisiter le site web de l'utilisateur Photos pompiers du membre Shrulk
arno88
Passionné
Passionné


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 16 Oct 2005
Messages: 313
Localisation: vosges

MessagePosté le: 29 Juin 2009, 12:44 Répondre en citant Revenir en haut de page

apparemment, la cause serai la foudre, avec un feu ayant couvé des heures pour éclore ensuite, attisé par des vents chauds d'ouest dans la journée.
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privéEnvoyer un e-mail
Pinponmomo
Vétéran
Vétéran


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 3279
Localisation: Landes (40)

MessagePosté le: 29 Juin 2009, 13:24 Répondre en citant Revenir en haut de page

Salut a tous !

Bien placé pour vous en parler je vais vous en dire un peu plus.

Les premiers départs de feu ont eu lieu samedi pour ce meme feu. Entre arrosages et reprises, le feu s'est de nouveau déclaré hier vers 14h sur la commune de Meilhan. Un feu de grande intensité et très violent d'apres ce que j'ai pu entendre sur les ondes du SDIS (j'étais stationnaire dans mon CS pour mon unité qui était elle aussi sur un feu de foret).
Un grosse montée de matériel a été demandé. 6 pieds de feu, une fumée tres dense...
18h40, pelican 31 et 32 arrivent sur zone et entrent en contact avec COS Meilhan. Les rotations dureront jusque vers 21h. Le COS Meilhan passera "feu fixé" en début de soirée.

Ce matin le feu n'était pas encore bien maitrisé et 3 canadairs étaient (et sont encore, je pense) en train d'effectuer des largages.

Citation:
120 hectares en fumée

Les deux canadairs de Marignane intervenus hier sont à nouveau attendus ce matin. (photo nicolas le lièvre)
Les deux canadairs de Marignane intervenus hier sont à nouveau attendus ce matin. (photo nicolas le lièvre)

Lire aussi
» Intervention délicate dans les chablis

Le massif forestier landais a connu hier après-midi son premier grand incendie d'après-tempête, qui a détruit plus de cent hectares. Le feu qui était né samedi matin, à cause de la foudre s'étant abattue sur le pignada dans la nuit de jeudi à vendredi - détruisant 2,5 hectares de pins de 10 ans à Meilhan, plus une palombière et 2 hectares de pins de 40 ans à Duhort-Bachen - est reparti de plus belle hier en début d'après-midi. « Pourtant nous avions laissé des techniciens de lutte (bénévoles) sur le site samedi soir, explique Jean-Pierre Tauziet, président de l'association DFCI de Meilhan. Et les pompiers de Tartas sont même revenus dimanche matin pour arroser. »

Il faut croire que cela n'a pas suffi, puisque le feu est reparti hier après-midi, avant 15 heures, depuis la commune de Meilhan. Mais il y avait un vent chaud et sec et du combustible sur le sol. « Ce sera toujours comme cela cette année, explique le commandant Lespiaucq, qui commandait l'intervention des sapeurs-pompiers sur le terrain. La forêt est difficile d'accès, à cause des chablis de la tempête, il y a beaucoup de branches sèches et d'arbres cassés au sol, qui s'enflamment très vite, et on ne peut pas intervenir rapidement au plus près de l'incendie, comme on faisait autrefois. » De plus, la zone était composée de jeunes pins, très serrés, encore plus inflammables et difficiles d'accès.

Une lutte en deux temps

D'où une lutte en deux temps : concentrer des moyens pour faire le tour complet de l'incendie, faire donner les canadairs - 2 avions sont arrivés de Marignane vers 18 h 40, soit près de 4 heures après le départ des flammes - et attendre l'opportunité de trouver des pistes ou des voies accessibles pour être sûr de pouvoir attaquer le feu. Problème : les tronçonneuses, ce n'est pas facile à manier dans ces circonstances et les têtes d'abattage ne font pas (encore) partie de l'équipement des centres de secours. Pour en trouver chez les entreprises de bûcheronnage un dimanche, ce n'est pas non plus très facile.

D'où une difficulté certaine à maîtriser tous les paramètres, malgré la centaine de soldats du feu déployés sur le terrain, venant de 17 unités différentes. Il a fallu de plus envoyer un camion avec citerne pour protéger une maison, au lieu-dit l'Hippodrome à Campagne, qui n'était distante du feu que de 50 mètres. Heureusement, les canadairs, qui n'avaient besoin que de 10 minutes pour faire une rotation complète (ravitaillement au lac d'Arjuzanx puis largage) ont pu réaliser deux séries de cinq à six interventions, après avoir refait le plein de kérosène. Ils ont dû arrêter leur mission vers 21 heures, mais sont attendus ce matin vers 8 h 30- 9 heures pour continuer leur travail. Ce serait quand même plus simple et plus rapide s'ils étaient basés à Mérignac, pensent à peu près tous les maires et sylviculteurs du massif. Cela dit, même si les secours restaient en alerte une grande partie de la nuit, le feu était considéré comme fixé hier soir vers 21 h 30, ayant détruit environ 120 hectares, la quasi-totalité sur la commune de Campagne. Soit beaucoup plus que les 20 hectares de Sore au début du mois. Et cela ne fait malheureusement que commencer.

Source Sud-Ouest.com => voir l'article ici



Aussi vers 14h30 également un feu d'orage a éclos sur la commune de St-Paul lès Dax (après avoir couvé depuis jeudi ou vendredi). 3 unités au départ dont celle de mon CS. Au premier message de l'OAG, feu violent dans des pins de 40 ans, chabli important, demande 3 unités supplémentaires. 2eme message : fort vent sur secteur, feu violent, situation défavorable avec saute de feu dans des pins de 20 ans, chabli important, demande CCGC+2 unités supplémentaires. (le CCGC de mon CS est donc au départ). Durant plus de 4h une dizaine d'unité vont lutter contre le feu dans des chablis importants dus a la tempete, des zones marécageuses et des ruisseaux bloquant parfois les accès...
19h30 une relève se prépare, j'en suis. Arrivé la bas, arrosage et surveillance, nous rentrerons finalement, l'unité+CCGC, vers 00h30...

Je vous publierai quelques photos Wink

_________________
Le coin photo du forum - Comment poster vos photos
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privéVisiter le site web de l'utilisateurMSN Messenger Photos pompiers du membre Pinponmomo
Karl49
Invité






MessagePosté le: 29 Juin 2009, 14:46 Répondre en citant Revenir en haut de page

Salut, une question est-ce-qu'il y avait des moyens aériens du midi basé dans les Landes juste avant les feux? Merci pour une réponse si possible.
arno88
Passionné
Passionné


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 16 Oct 2005
Messages: 313
Localisation: vosges

MessagePosté le: 29 Juin 2009, 15:05 Répondre en citant Revenir en haut de page

Citation:
est-ce-qu'il y avait des moyens aériens du midi basé dans les Landes juste avant les feux? Merci pour une réponse si possible


perso je pense pas, vu qu'ils sont arrivés 4 heures après le début du feu, ce que reprochaient d'ailleurs les pompiers landais.
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privéEnvoyer un e-mail
bspp9446
Habitué
Habitué



Inscrit le: 17 Oct 2008
Messages: 197

MessagePosté le: 29 Juin 2009, 15:22 Répondre en citant Revenir en haut de page

Il m'avait semblé avoir lu un article disant que deux canadair seraient basés à bordeaux pour l'été par prévention ...
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé
Pinponmomo
Vétéran
Vétéran


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 3279
Localisation: Landes (40)

MessagePosté le: 29 Juin 2009, 19:37 Répondre en citant Revenir en haut de page

Salut.

2 canadairs sont basé a Merignac uniquement les jours de risque sévére ou plus dans les Landes, normalement... A condition que le sud est n'est pas de gros feu en cours etc etc... donc en gros pour le moment on les a pas a disposition "rapide"...

Hier Pelican 31 et 32 sont arrivés sur zone a 18h40 soit environ 4h apres le début du feu.

Aujourd'hui, pas de canadairs. Les trackers étaient la (2) ainsi que le dash (qui est tombé en panne dans l'apres midi) et ont effectués des largages de retardant. Mais les rotations entre largage et les pleins étaient de plus de 45minutes donc pas suffisant...

Le feu continue de bruler la bas, avoisinant désormais les 180Ha...

Voila ;)
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privéVisiter le site web de l'utilisateurMSN Messenger Photos pompiers du membre Pinponmomo
pinpon13
Fidèle
Fidèle


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 14 Juin 2008
Messages: 239
Localisation: 13

MessagePosté le: 29 Juin 2009, 20:04 Répondre en citant Revenir en haut de page

bonne chance a vous pour ce dur combat
je comprend pas moi non plus ,2 canadair ca fait un peu juste surtout que dans le sud pas un brin de vent et des groupes a gogo il aurait du vous envoyer plus de moyen aerien
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privéEnvoyer un e-mailMSN Messenger Photos pompiers du membre pinpon13
Pinponmomo
Vétéran
Vétéran


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 3279
Localisation: Landes (40)

MessagePosté le: 29 Juin 2009, 20:09 Répondre en citant Revenir en haut de page

pinpon13 a écrit:
bonne chance a vous pour ce dur combat
je comprend pas moi non plus ,2 canadair ca fait un peu juste surtout que dans le sud pas un brin de vent et des groupes a gogo il aurait du vous envoyer plus de moyen aerien


Tout le monde flippe... Eux ils ont du monde, ils n'ont pas a utiliser de nouvelles techniques d'attaque a cause de la tempete mais ils ont le vent tres souvent, le relief qu'on connait tous la bas, des points d'eau pas aussi "abondants" qu'ici...
Et nous on a pas plus de monde que d'habitude, de toutes nouvelles techniques d'attaque a utiliser a cause de tous ces arbres au sol, pas autant de vent ni de relief mais pas de canadairs ou alors 2 ou 3 en cas de besoin...

C'est comme ca... smile_hello
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privéVisiter le site web de l'utilisateurMSN Messenger Photos pompiers du membre Pinponmomo
Jarod
Passionné
Passionné


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 19 Mar 2009
Messages: 411
Localisation: Picardie

MessagePosté le: 29 Juin 2009, 20:23 Répondre en citant Revenir en haut de page

Bonsoir!!

J'ai une petite question: les Canadairs n'étaient pas sur place lors des départs de feux mais aviez-vous au moins à disposition des Trackers ou des hélicoptères bombardiers d'eau?
Autre petite question, le feu couvait depuis les orages, peux-tu expliquer s'il te plait? Il n'éclate pas de suite comme on peut le voir dans le Sud-Est?
Je n'y connais absolument rien aux feux de forêts (dans l'Oise, on peut attendre!!) et je n'écoute pas les histoires des gars de mon SDIS qui sont partis en colonne de renforts dans le Sud-Est et qui se "la raconte un peu" en se prenant pour des spécialistes!! smile_aie
Je préfères autant avoir l'avis de ceux qui sont formés et qui y sont confrontés!!!
En attendant, bon courage les gars!!! Et surtout soyez prudent.
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé Photos pompiers du membre Jarod
Le lyonnais
Passionné accro
Passionné accro


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 07 Jan 2008
Messages: 1016
Localisation: morancé playa

MessagePosté le: 29 Juin 2009, 20:28 Répondre en citant Revenir en haut de page

dans le sud est de la france on peut apercevoir ce genre de fenomene suite a un impact de foudre le feu couve dans le couche d'humus et peut ressortir plusieurs jours plus tard
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé Photos pompiers du membre Le lyonnais
Pinponmomo
Vétéran
Vétéran


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 08 Oct 2007
Messages: 3279
Localisation: Landes (40)

MessagePosté le: 29 Juin 2009, 21:14 Répondre en citant Revenir en haut de page

Jarod a écrit:
Bonsoir!!

J'ai une petite question: les Canadairs n'étaient pas sur place lors des départs de feux mais aviez-vous au moins à disposition des Trackers ou des hélicoptères bombardiers d'eau?
Autre petite question, le feu couvait depuis les orages, peux-tu expliquer s'il te plait? Il n'éclate pas de suite comme on peut le voir dans le Sud-Est?
Je n'y connais absolument rien aux feux de forêts (dans l'Oise, on peut attendre!!) et je n'écoute pas les histoires des gars de mon SDIS qui sont partis en colonne de renforts dans le Sud-Est et qui se "la raconte un peu" en se prenant pour des spécialistes!! smile_aie
Je préfères autant avoir l'avis de ceux qui sont formés et qui y sont confrontés!!!
En attendant, bon courage les gars!!! Et surtout soyez prudent.


Salut !

Négatif rien a disposition lors du départ de feu. Ni canadairs ni trackers. Les canadairs sont arrivés 4h apres le départ (de 18h40 jusqu'a 21h) et le trackers étaient la aujourd'hui.

Pour ce qui est des feux d'orage, c'est particulier. Soit la foudre tombe sur un arbre et le feu se déclenche desuite (orage sec par exemple), soit on dit qu'il "couve". C'est a dire qu'il reste au pied de l'arbre ou dans le sol, parfois il consume les racines sous le sol sans que rien ne se voit. Et quelques jours apres, un jour de chaleur et de vent en général, le feu "éclot". C'est ce qui est arrivé sur le feu sur lequel je suis allé et sur le feu dont il est question dans ce post.

Je vous prépare quelques photos ;)
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privéVisiter le site web de l'utilisateurMSN Messenger Photos pompiers du membre Pinponmomo
Jarod
Passionné
Passionné


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 19 Mar 2009
Messages: 411
Localisation: Picardie

MessagePosté le: 29 Juin 2009, 21:42 Répondre en citant Revenir en haut de page

Merci pour ces explications Pinponmomo, je comprend mieux maintenant!! smile_top
Je connaissais les départs de feu par foudroyement d'un arbre, j'en avais entendu parler par mon père lorsqu'il était au détachement de la BSPP au Centre d'Essai des Landes de Biscarrosse de 1990 à 1994, il est intervenu sur des départs de feu de cette nature.
Par contre je ne comprends pas que des moyens aériens n'ont pas été prépositionnés, il n'est pas nécessaire d'avoir fait "Saint-Cyr" pour se douter que, vu l'état de la forêt Landaise suite à la tempête, vous auriez quelques difficultés à intervenir... smile_dort
Enfin, cela rassure de savoir qu'il y a des gens qui pensent... smile_mal
J'espère que ces moyens aériens resteront à votre disposition tout le temps nécessaire afin de vous épauler!!
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé Photos pompiers du membre Jarod




Montrer les messages depuis:      
Répondre au sujet
Autres sujets de discussions
une journee dans une caserne le 24/04/2005
[Greve] Comment se passe l'apres manif dans vos departements le 22/11/2006
etat major dans un centre le 09/12/2005
[Vieux topic..] quel pompier dans quel vehicule ? le 13/10/2005
Réaction sur les violences dans les banlieues le 07/11/2005
je suis muter dans un CS ou je veux pas aller le 10/11/2005
stage dans un CIS le 21/11/2005
Possibilité de faire de gardes dans un autre cs ? le 23/12/2005


 Sauter vers:   

Plus d'une centaine d'hectares ravagés dans les Landes


Voir le sujet suivant
Voir le sujet précédent
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum

pompier



.:: Forum Pompier : forum dédié au métier de sapeur pompier ::.
Création / Gestion : Evoclic - Copyright 2005 - 2015 - Tous droits réservés

Ce forum est destiné aux sapeurs pompiers et passionnés.
Tous les logos et marques sont des propriétés respectives.
Toute copie entière ou partielle de ce site peuvent faire l'objet de poursuite judiciaire.
Les propos tenus sont de la responsabilité de leurs auteurs.
Forum-pompier.com est déclaré à la cnil sous le numéro 1112890
Powered by phpBB © 2001, 2011 phpBB Group