Pompiers
Accueil  •  FAQ  •  Contact  •  Liste des Membres  •  Vos départements  •   S'inscrire sur Forum Pompier  •   Messages Privés  •   Connexion
Forum Pompier : le forum dédié au métier de sapeur-pompier

Vous ne pouvez pas participer car vous n'êtes pas inscrit : inscription gratuite !
Les pompiers dans le chaudron des cités


Voir le sujet suivant
Voir le sujet précédent
Répondre au sujet
Auteur Message
guillaume17
Modérateur
Modérateur


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 05 Sep 2005
Messages: 5463
Localisation: Charente Maritime (17)

MessagePosté le: 08 Oct 2009, 08:47 Répondre en citant Revenir en haut de page

Les pompiers dans le chaudron des cités:

De plus en plus souvent agressés et pris dans des guets-apens, les soldats du feu font des stages d'autodéfense et obtiennent l'appui de la police.

Les sapeurs-pompiers en ont plein les bottes. Insultés, molestés, menacés de mort, pris dans des guets-apens, ils déplorent que leur excellente image auprès des Français ne leur serve plus de sauf-conduit. Pis, la tenue ignifugée qu'ils endossent pour sauver des vies est presque assimilée à l'uniforme du policier et du gendarme par les voyous rejetant tout symbole de l'État. Les statistiques de la Direction de la sécurité civile sont édifiantes : pas moins de 899 soldats du feu ont été pris pour cibles en intervention l'année dernière. Soit plus de 17 agressions par semaine et une explosion de 115 % par rapport à 2005, où l'on ne recensait «que» 418 victimes d'incivilités.

«Plus que les chiffres, c'est l'aggravation des actes de violence qui nous


préoccupe, avoue le lieutenant-colonel Florent Hivert, l'un des porte-parole de la brigade des sapeurs-pompiers de Paris. Avant, une poignée d'individus se limitaient à des gestes obscènes ou des quolibets sur notre passage. Maintenant, des individus sans repère nous tirent dessus, nous frappent et haranguent le voisinage au moindre prétexte.»

Image

Des rapports internes récents, portés à la connaissance du Figaro, témoignent de cette animosité. À la station de métro Mairie-de-Clichy, un caporal-chef est ainsi dépêché auprès d'«une femme allongée sur le sol suite à un malaise» quand soudain un témoin irascible «lui assène un coup de tête au niveau du visage», provoquant un «traumatisme de la mâchoire». Dans le même temps, un engin de secours envoyé à La Courneuve pour un «feu de cage d'escalier» devient sans raison la «cible de jets de projectiles et d'attaques directes à coups de barre de fer». Dans leur furie, les assaillants tentent même de coincer le camion en étau avec une voiture volée. Les pompiers n'ont pu se dégager que de justesse. À Tremblay-en-France, c'est une «vingtaine de jeunes encagoulés» qui s'en prennent à un équipage tandis qu'au Blanc-Mesnil un engin intervenant pour un feu de poubelle est «l'objet de jets de projectiles divers, dont trois bouteilles incendiaires» laissant une «trace de brûlé sur la carrosserie gauche». Ailleurs, des boules de pétanque, lancées du quinzième étage des immeubles, rebondissent sur l'asphalte au risque d'estropier les pompiers. Samedi dernier encore, le conducteur d'une échelle pivotante automatique a pris une bille d'acier tirée par pistolet entre les deux yeux alors qu'il intervenait sur un feu du boulevard Serrurier, dans le XIXe arrondissement.

«À 70 % des provinciaux et d'une moyenne d'âge de 24 ans, nos hommes sont frappés d'incompréhension, confie un officier supérieur. Ils s'aperçoivent que même les victimes, souvent en situation de grande détresse, deviennent agressives. Nous servons d'exutoire aux toxicomanes, alcooliques, déments qui se rebellent. Des récalcitrants se disant séropositifs vont jusqu'à griffer, mordre et cracher dans les yeux des sauveteurs pour leur transmettre le sida. » Selon nos informations, 99 pompiers parisiens ont été exposés à des accidents d'exposition au sang (AES), dont 14 liés à des violences pathologiques depuis le début de l'année. Ce qui les contraint à vivre dans la peur d'être contaminés et de subir un traitement médical lourd de trois mois, ponctué de prises de sang.

Image

Dépôts de plaintes

«Dans l'absolu, on serait tenté de vouloir régler nos comptes, concède avec franchise un athlétique sapeur de 1,90 m. Mais nous encaissons sans jamais céder à cette escalade de l'énervement. » Le moindre pugilat impliquant un pompier écornerait l'image de la brigade tout entière. Placée dans le giron de la préfecture de police de Paris, qui ouvrira dès 2011 un site d'entraînement spécifique à Limeil-Brévannes (Val-de-Marne), cette unité d'élite a mis sur pied des plans d'interventions spécifiques. «Dès que des jeunes passent en hurlant devant la caserne, s'attroupent autour d'un engin ou que la police nous signale des tensions, des consignes de prudence sont données, note le patron d'un centre de secours. Avant d'intervenir dans des blocs d'immeubles dangereux, nous vérifions la véracité des appels et nos hommes se caparaçonnent en tenue de feu matelassée pour amortir les coups éventuels… »

Par ailleurs, les sous-officiers suivent des stages de «maîtrise sans arme de l'adversaire», inspirés de l'autodéfense des gendarmes mobiles, afin de protéger leur équipage en cas de problème. «L'idée est de ne pas laisser un centimètre carré à l'abandon, martèle-t-on à la brigade, car à vingt kilomètres de Paris nous sommes les derniers à pouvoir intervenir dans des quartiers vétustes, désertés par la médecine de ville entre minuit et six heures du matin… » Soudée derrière ses 8300 soldats du feu, la préfecture de police mobilise jour et nuit ses patrouilles en appui. Par ailleurs, elle invite les pompiers à déposer plainte systématiquement à chaque agression, facilitant leur démarche dans les commissariats. Dans les huit premiers mois de l'année, quelque 115 militaires de la brigade des sapeurs-pompiers de Paris ont fait une procédure après avoir été brutalisés. Il a y dix ans, seuls deux cas avaient été recensés.

source: Le figaro
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privéMSN Messenger Photos pompiers du membre guillaume17
Minipinpon
Vétéran
Vétéran


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 18 Avr 2007
Messages: 6856
Localisation: 78

MessagePosté le: 08 Oct 2009, 08:55 Répondre en citant Revenir en haut de page

Chrente-Maritime / Yvelines même niveau smile_etonne_transpire

z'avez des cités là bas ? car entre Mantes, les mureaux, Chanteloup, Trappe on a de quoi faire dans le 78 ...

_________________
Crêpe 1, chouchen 2 + gnole et toujours debout
Image
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privéVisiter le site web de l'utilisateurMSN Messenger Photos pompiers du membre Minipinpon
Arès
Invité






MessagePosté le: 08 Oct 2009, 09:06 Répondre en citant Revenir en haut de page

bah regarde le 22 ! en jaune mouarf

Reste à voir ce qui est comptabiliser comme "agression" par certains et puis ne pas oublier qu'en secteur rurale, les agressions existent aussi, moins nombreuses mais souvent plus violente. Simple exemple que certains ont surement connu : l'accueil à la carabine...
Minipinpon
Vétéran
Vétéran


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 18 Avr 2007
Messages: 6856
Localisation: 78

MessagePosté le: 08 Oct 2009, 09:28 Répondre en citant Revenir en haut de page

vécu en ville aussi, au fusil de chasse smile_dort

les prises d'otage de pompeirs sont comptabilsiées aussi comme agression ? Big_sourire
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privéVisiter le site web de l'utilisateurMSN Messenger Photos pompiers du membre Minipinpon
Arès
Invité






MessagePosté le: 08 Oct 2009, 09:30 Répondre en citant Revenir en haut de page

oui tout à fait, mais agressions pour moi ne le sera peut etre pas pour un "parigaux" smile_tirelalangue

Perso j'suis prit en otage chaque année : durant les calendriers smile_uuh
gabriel b
Passionné
Passionné


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 16 Mai 2008
Messages: 434
Localisation: aisne

MessagePosté le: 08 Oct 2009, 09:51 Répondre en citant Revenir en haut de page

agréssion encore vécu hier smile_dort
après dans les stats, seuls sont comtabilisé les agressions signalées par les SP.
pour nous hier, le gars a voulu me chopé pour m'en mettre une. un cas désépéré avec un mélange détonnant alcool et médoc. le pauvre gars sans histoire dans une maison de campagne en temps normal. nous l'avons maitriser avant qu'il ai réussi son geste et donc n'avons pas fait suivre l'affaire.
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privéEnvoyer un e-mail
Arès
Invité






MessagePosté le: 08 Oct 2009, 09:56 Répondre en citant Revenir en haut de page

peut on la parler d'agréssion au sens propre ?
Je suis pas sur que votre gars la savez ce qu'il faisait. Avec alocool et médoc... son jugement était surement altéré.
Par agression des SP, nous devons voir celles et ceux qui s'en prennent à l'uniforme plus qu'a l'homme dans le seul but de "casser de l'uniforme".
Une victime perturbé qui se montre "énergique" ne nous agresse pas...si ?
Minipinpon
Vétéran
Vétéran


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 18 Avr 2007
Messages: 6856
Localisation: 78

MessagePosté le: 08 Oct 2009, 09:58 Répondre en citant Revenir en haut de page

ca dépend de l'énergie mis een oeuvre.

Y'a beaucoup d'énergie dans certains projectiles : cailloux, balles, plombs, lave linge, parpaing ......
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privéVisiter le site web de l'utilisateurMSN Messenger Photos pompiers du membre Minipinpon
Arès
Invité






MessagePosté le: 08 Oct 2009, 10:05 Répondre en citant Revenir en haut de page

Ce que je veux dire, c'est qu'on a beau ne pas être psy (même si certains ici ont un certains talent, le concerné se sentira visé Wink ) nous sommes nous, Sapeurs Pompiers, en 1eres lignes lors d'une détresse psychologique importante et nous devons donc faire la part des choses : agressions volontaire dans l'intention de nuire, ou réflexe de protection d'une personnes psychologiquement instable...
Minipinpon
Vétéran
Vétéran


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 18 Avr 2007
Messages: 6856
Localisation: 78

MessagePosté le: 08 Oct 2009, 10:35 Répondre en citant Revenir en haut de page

il n'empêche qu'il ne faut pas minimiser les actes de violence envers les SP même des personnes "perturbées" .....
c'est un acte de violence envers quelqu'un qui est là pour aider smile_coolman
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privéVisiter le site web de l'utilisateurMSN Messenger Photos pompiers du membre Minipinpon
Bombero936
Vétéran
Vétéran


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 13 Jan 2007
Messages: 3126
Localisation: PARIS

MessagePosté le: 08 Oct 2009, 11:14 Répondre en citant Revenir en haut de page

Il y a aussi le droit de retrait dans certains cas ou le chef d'agrès peut décider de ne pas intervenir sans le concours de la police ce qui est tout à fait normal à mon sens militaire ou non. On appel sa la sécurité.

Se protéger avant d'aller vouloir protéger qui que se soit

_________________
Image
Du rêve... à la réalité...
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privéMSN Messenger Photos pompiers du membre Bombero936
Barbenoire
!!! ---- BANNI ---- !!!


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 30 Sep 2009
Messages: 434
Localisation: Sud

MessagePosté le: 08 Oct 2009, 11:43 Répondre en citant Revenir en haut de page

Bombero936 a écrit:
Il y a aussi le droit de retrait dans certains cas ou le chef d'agrès peut décider de ne pas intervenir sans le concours de la police ce qui est tout à fait normal à mon sens militaire ou non. On appel sa la sécurité.

Se protéger avant d'aller vouloir protéger qui que se soit


Le Droit de retrait est-il reconnu par le Juge chez les SP ??

Pas si sur.
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privéEnvoyer un e-mail
val73
Passionné
Passionné


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 18 Nov 2008
Messages: 302
Localisation: maurienne, savoie

MessagePosté le: 08 Oct 2009, 12:49 Répondre en citant Revenir en haut de page

Slt,

Oui le droit de retrait est reconnue chez les SP civile mais pas chez les militaires sinon cela est considéré comme un acte de desertion.


Je l'ai lu dans un soldat du feu magazine. Je ne sais plus le N°.

Edit n°31 page 60

A+ smile_hello

_________________
Si tu tombe c'est la chute
Si tu chute c'est la tombe.
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé
gabriel b
Passionné
Passionné


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 16 Mai 2008
Messages: 434
Localisation: aisne

MessagePosté le: 08 Oct 2009, 13:32 Répondre en citant Revenir en haut de page

alors pour répondre à nico, effectivement son niveau d'analyse de la situation est altéré et ce monsieur était plus énergique que violent, c'est pour cela que l'on a pas donner de suite. par contre, lors d'une autre inter où nous avons donner suite la personne (toujours avec OH) nous a agréssé (coups) lorsque nous avons voulu protéger sa femme sur laquelle il voulais frapper.
cette situation est presque la même qu'avant puisqu'il a alteration de l'analyse de la situation par l'alcool mais les coups sont bien là et moi perso que ce soit dans une cité ou en campagne, qu'il y ait acte volontaire pour "casser de l'uniforme" ou acte de violence suite à ébriété, pour moi c'est pareil, j'intervient pas pour prendre des coups de qui que ce soit mais pour venir en aide donc par agréssion j'entends toute forme de violence vis à vis des SP.

pour répondre sur le droit de retrait, la loi du 13/08/2004 sur la modernisation de la sécurité civile, le droit de retrait n'est pas pris en compte lors de l'activité opérationnelle chez les SP mais seulement lors de l'activité de service (en caserne).

voilà!
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privéEnvoyer un e-mail
brembored
Référent ENGINS
Référent ENGINS


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 07 Juin 2005
Messages: 12052
Localisation: Rhône-Alpes

MessagePosté le: 08 Oct 2009, 19:36 Répondre en citant Revenir en haut de page

Je pense que vous ne pouvez pas comparer un conna** bourré qui veux nous en mettre une, cas hélas fréquent, avec les véritables guets-apens et projectiles des cités, les gars...

Je dis pas que c'est cool, je l'ai assez vécu et on a bien envie d'en mettre une aussi, mais à mon sens c'est sans commune mesure avec les guets apens des cités...

_________________
Sauvons les CPI http://opti-secours.over-blog.fr/
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé Photos pompiers du membre brembored




Montrer les messages depuis:      
Répondre au sujet
Autres sujets de discussions
une journee dans une caserne le 24/04/2005
[Greve] Comment se passe l'apres manif dans vos departements le 22/11/2006
[Vieux topic] pompier+maladie de Chron le 10/07/2005
[Vieux topic..] future pompier le 11/07/2005
Language pompier le 04/08/2005
si vous étiez pas pompier le 08/08/2005
Recherche famille avec maman pompier pour émission tv le 11/08/2005
etat major dans un centre le 09/12/2005


 Sauter vers:   

Les pompiers dans le chaudron des cités


Voir le sujet suivant
Voir le sujet précédent
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum

pompier



.:: Forum Pompier : forum dédié au métier de sapeur pompier ::.
Création / Gestion : Evoclic - Copyright 2005 - 2015 - Tous droits réservés

Ce forum est destiné aux sapeurs pompiers et passionnés.
Tous les logos et marques sont des propriétés respectives.
Toute copie entière ou partielle de ce site peuvent faire l'objet de poursuite judiciaire.
Les propos tenus sont de la responsabilité de leurs auteurs.
Forum-pompier.com est déclaré à la cnil sous le numéro 1112890
Powered by phpBB © 2001, 2011 phpBB Group