Pompiers
Accueil  •  FAQ  •  Contact  •  Liste des Membres  •  Vos départements  •   S'inscrire sur Forum Pompier  •   Messages Privés  •   Connexion
Forum Pompier : le forum dédié au métier de sapeur-pompier

Vous ne pouvez pas participer car vous n'êtes pas inscrit : inscription gratuite !
Cas Concret [ JANVIER 2010 ]


Voir le sujet suivant
Voir le sujet précédent
Répondre au sujet
Auteur Message
karakou
Habitué
Habitué


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 31 Mar 2009
Messages: 186

MessagePosté le: 30 Jan 2010, 22:42 Répondre en citant Revenir en haut de page

Maintenant faut mieux appelé un tracto pour reboucher le fossé, dommage c'etait un cas concret interressant.
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé
Carabinix
Référent SAP
Référent SAP


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 11 Fév 2007
Messages: 2357

MessagePosté le: 30 Jan 2010, 23:39 Répondre en citant Revenir en haut de page

Je suis en train de vous préparer des éléments de réponses. Patience Wink

_________________
Carabinix
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé Photos pompiers du membre Carabinix
Carabinix
Référent SAP
Référent SAP


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 11 Fév 2007
Messages: 2357

MessagePosté le: 31 Jan 2010, 00:22 Répondre en citant Revenir en haut de page

Citation:
Telex de départ il est 17h39 : Chute de cheval
Vous etes le CA du VSAV engagé, seul engin engagé.

Lieu : Pas d'adresse précise, l'accident se serait déroulé dans une foret. Mais le temoin vous attend en bordure de route.
spécificité anoté au télex ... Les portables ne captent pas.

En arrivant sur les lieux, une personne avec un cheval a la "main" vous attend sur le bord de la route. Elle vous guide jusqu'au lieu de l'accident.
Le chemin est difficile d'accés ( en tout cas, il n'est pas accéssible par le vsav, le chemin est relativement étroit et non viabilisé. Un chemin de foret quoi ... )

A l’arrivée sur les lieux, le témoin et ami de la personne vous explique que le cheval s’est cabré après avoir eu peur par un chien qui lui a aboyé dessus en sortant d’un bosquet.

La victime, une femme d’une cinquantaine d’année, est alors tombée de sa monture, chutant dans un petit fossé d’environ 1.50m, longeant le petit chemin.
Le cheval a, quand a lui, perdu l’équilibre et est retombé à son tour dans le fossé sur sa cavalière.

Lors de sa chute, cette femme pourtant équipées d’un casque, présente une plaie en occipital. Son ami vous indique qu’elle a perdu connaissance pendant quelques minutes. Elle se plaint aussi d’une douleur au niveau de son fémur, jambe difficilement accessible car bloquée sous le cheval.

Le cheval est dans l’incapacité de se relever, bloquer dans le fossé, mais aussi, présentant a son tour, une plaie de sa patte arrière . Il ne présente aucune autre atteinte.

C’est a vous de jouer … CAT, Bilan etc etc etc

La cavaliere est accessible . Le cheval étant retombé sur elle mais sur la partie basse de son corps.

Le cheval est relativement calme, epuisé en fait par les efforts qu'il a procurer pour se relever avant votre arrivée.

La cavaliere est toujours casquée, le saignement occipital est non hémorragique. Elle se plaint principalement de sa jambe gauche. La douleur est au niveau du femur, et l'extremité de son pied est rempli de "fourmillement"
Vous arrivé a faire un retrait de casque et a laissé un des équipiers au maintient de tete après mise en place d'un collier cervical.

L'heure de la chute est incertaine de la part de l'ami. La penombre commenceait a peine a tombé... Il a du parcourir du chemin pour reussir a telephoner au secour...

Les premieres constantes sont ...
TA a 90 / 58
Pouls a 108
sat a 97 en air
pupille symetrique et reactive
paleur et sensation de soif


Alors...

Face à un message d'alerte de ce type et à la vue des moyens engagés, vous seriez presque en droit de crier sur le gars du CTA.

Deux cas de figure:

- Soit vous connaissez à mort le terrain, parce que vous êtes du cru (et vous "touchez" un peu les nanimaux...)
- Soit vous venez de la ville et la vue d'un chat vous effraie...

Outre l'aspect technique SAP, il est évident que le CA de cette intervention devra prendre du recul pour organiser son action de secours, car il y a une chose à ne pas perdre de vue, c'est que plus vous passerez du temps dans la forêt, plus la situation s'aggrave pour la victime.

1) A la nuit tombante en hiver, en plus s'engager à pieds dans la forêt, vous sautez sur la radio pour demander en renfort groupe d'éclairage, moyen humain et hors route. Eventuellement la VLI par anticipation de soins d'urgence et sinon pose perfalgan... Tout en prenant le maximum d'information auprès du témoin.

2) Arrivée sur les lieux:

- Ne pas s'affoler smile_hehe
- Agir sans précipitation pour ne pas affoler le cheval. (un cheval qui un membre cassé est soit prostré et calme soit complètement affolé et dangereux) et comme toujours PROTECTION !
- S'assurer que la victime est vivante.

Auprès d'elle, bilan rapide ABCDE.

A noter que le casque des cavaliers, (plus exactement une "bombe") ne pose aucun problème pour le retrait, il s'agit d'une protection de même configuration qu'un casque de VTT.

C'est là que si vous n'avez pas encore appelé vos renforts, il faut y retourner rapidement...

Nous partons du fait qu'en tant que CA aguerri vous aviez anticipé les premiers renforts.

Pose d'un collier cervical, bilan traumatologique plus approfondi. Le fémur est suspect, première chose. Malgré la sensation de fourmis, il va falloir demander à sa victime si elle peut bouger son pied, si le poids du cheval lui repose effectivement bien sur sa jambe (un chemin en cuvette pourrait finalement lui laisser un espace pour sa jambe ne soit pas comprimée), si elle a le pied coincé dans l'étrier (pédale de la selle pour les néophytes). Car détail important, au moment de lever le cheval, c'est dommage d'emmener le cavalier avec...

Parallèlement vous prenez les constantes, mettez un petit pansement sur le front, l'interroger sur son MHTA, et surtout vous la couvrez !!! Le risque d’hypothermie est majeur et pour peu qu’elle ait des antécédents cardiaques, vous courez vers l’infarctus.

Les constantes vous laissent présumer que votre victime est en choc, le fémur est pas suspect, bref vous concluez à une hémorragie interne secondaire à une fracture fermée.

Vous avez ainsi la justification de votre SMUR.

Là miracle, un premier renfort arrive, dont un chef de groupe. Vous avez la lumière et des bras.

Bilan au CRRA 15 qui dans son infinie bonté vous annonce la venue d'un moyen médical héliporté.

Jusque là, vous aviez plus ou moins les mêmes propositions.

Le vétérinaire est effectivement à demander. Un cheval qui a un membre cassé est malheureusement perdu, il va falloir l’euthanasier.

(En fait, il serait opérable, j’ai une amie qui a tenté le coup pour son cheval mais le problème est la période de convalescence car il ne faut pas qu’il y ait de poids sur le pied pendant quelques semaines. Cela sous entend alors un système de poulies et de rails dans le box, l’hospitalisation en clinique vétérinaire spécialisé, plus les médicaments… Les tarifs dépassent allégrement les 30 000 euros)

3) Votre victime est conditionnée, le délai de prise en charge exclue à priori un syndrome compression, vous pouvez la dégager.

- Pour ma part le tracteur ou gru me va bien. Un cheval pèse en moyenne 400 kg, je ne sais pas si le GRIMP ou EPIM ou SD dispose de matériel permettant de soulever une telle charge.

- Les coussins de relevage du VSR : Mauvaise idée, il faudrait ensuite tirer votre victime pour la dégager. Elle est déjà suffisamment mal, vaut mieux lui éviter ça.

Une fois l’animal soulevé, victime coquillée et dans l’hélico direction le CH.

L’intérêt des animaliers est ici limité. Des sangles, on en a dans le fourgon, dans l’engin SD, etc… Et je ne pense pas qu’ils disposent de quoi euthanasier l’animal.

J’attends vos avis !

Lieb, à toi la parole.
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé Photos pompiers du membre Carabinix
spv68
Passionné accro
Passionné accro


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 16 Nov 2005
Messages: 1886
Localisation: dans le fpt

MessagePosté le: 31 Jan 2010, 22:26 Répondre en citant Revenir en haut de page

carabinix a écrit:
Auprès d'elle, bilan rapide ABCDE.

tu y tiens vraiment a ta phtls!!!!! Big_sourire
dans mon département si il y a un véto d'engager il y a forcément les bras cassé d'animaliers qui partent avec, c'est pour ça que je les ai demandé.
après dans mon CS on a un fusil hypodermique (je vous vois venir de loins, il n'y a que trois "tireurs" déclarer en préfecture, et toujours sous le contrôle du véto), quand tu le souligne à juste titre, le cheval peut être agité, donc le flècher a distance évitera qu'il ne s affole à la vue d'un inconnu qui approche...
Mais attention, au moment ou la flèche va l'atteindre, il y a un enorme risque qu il fasse un "sursaut".

sinon on est à peut près d'accord sur les moyens à engager.
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé
pyxis
Passionné
Passionné


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 26 Juil 2008
Messages: 509
Localisation: rhône vert

MessagePosté le: 04 Mar 2010, 22:08 Répondre en citant Revenir en haut de page

Carabinix a écrit:
Citation:
Telex de départ il est 17h39 : Chute de cheval
Vous etes le CA du VSAV engagé, seul engin engagé.

Lieu : Pas d'adresse précise, l'accident se serait déroulé dans une foret. Mais le temoin vous attend en bordure de route.
spécificité anoté au télex ... Les portables ne captent pas.

En arrivant sur les lieux, une personne avec un cheval a la "main" vous attend sur le bord de la route. Elle vous guide jusqu'au lieu de l'accident.
Le chemin est difficile d'accés ( en tout cas, il n'est pas accéssible par le vsav, le chemin est relativement étroit et non viabilisé. Un chemin de foret quoi ... )

A l’arrivée sur les lieux, le témoin et ami de la personne vous explique que le cheval s’est cabré après avoir eu peur par un chien qui lui a aboyé dessus en sortant d’un bosquet.

La victime, une femme d’une cinquantaine d’année, est alors tombée de sa monture, chutant dans un petit fossé d’environ 1.50m, longeant le petit chemin.
Le cheval a, quand a lui, perdu l’équilibre et est retombé à son tour dans le fossé sur sa cavalière.

Lors de sa chute, cette femme pourtant équipées d’un casque, présente une plaie en occipital. Son ami vous indique qu’elle a perdu connaissance pendant quelques minutes. Elle se plaint aussi d’une douleur au niveau de son fémur, jambe difficilement accessible car bloquée sous le cheval.

Le cheval est dans l’incapacité de se relever, bloquer dans le fossé, mais aussi, présentant a son tour, une plaie de sa patte arrière . Il ne présente aucune autre atteinte.

C’est a vous de jouer … CAT, Bilan etc etc etc

La cavaliere est accessible . Le cheval étant retombé sur elle mais sur la partie basse de son corps.

Le cheval est relativement calme, epuisé en fait par les efforts qu'il a procurer pour se relever avant votre arrivée.

La cavaliere est toujours casquée, le saignement occipital est non hémorragique. Elle se plaint principalement de sa jambe gauche. La douleur est au niveau du femur, et l'extremité de son pied est rempli de "fourmillement"
Vous arrivé a faire un retrait de casque et a laissé un des équipiers au maintient de tete après mise en place d'un collier cervical.

L'heure de la chute est incertaine de la part de l'ami. La penombre commenceait a peine a tombé... Il a du parcourir du chemin pour reussir a telephoner au secour...

Les premieres constantes sont ...
TA a 90 / 58
Pouls a 108
sat a 97 en air
pupille symetrique et reactive
paleur et sensation de soif


Alors...

Face à un message d'alerte de ce type et à la vue des moyens engagés, vous seriez presque en droit de crier sur le gars du CTA.

Deux cas de figure:

- Soit vous connaissez à mort le terrain, parce que vous êtes du cru (et vous "touchez" un peu les nanimaux...)
- Soit vous venez de la ville et la vue d'un chat vous effraie...

Outre l'aspect technique SAP, il est évident que le CA de cette intervention devra prendre du recul pour organiser son action de secours, car il y a une chose à ne pas perdre de vue, c'est que plus vous passerez du temps dans la forêt, plus la situation s'aggrave pour la victime.

1) A la nuit tombante en hiver, en plus s'engager à pieds dans la forêt, vous sautez sur la radio pour demander en renfort groupe d'éclairage, moyen humain et hors route. Eventuellement la VLI par anticipation de soins d'urgence et sinon pose perfalgan... Tout en prenant le maximum d'information auprès du témoin.

2) Arrivée sur les lieux:

- Ne pas s'affoler smile_hehe
- Agir sans précipitation pour ne pas affoler le cheval. (un cheval qui un membre cassé est soit prostré et calme soit complètement affolé et dangereux) et comme toujours PROTECTION !
- S'assurer que la victime est vivante.

Auprès d'elle, bilan rapide ABCDE.

A noter que le casque des cavaliers, (plus exactement une "bombe") ne pose aucun problème pour le retrait, il s'agit d'une protection de même configuration qu'un casque de VTT.

C'est là que si vous n'avez pas encore appelé vos renforts, il faut y retourner rapidement...

Nous partons du fait qu'en tant que CA aguerri vous aviez anticipé les premiers renforts.

Pose d'un collier cervical, bilan traumatologique plus approfondi. Le fémur est suspect, première chose. Malgré la sensation de fourmis, il va falloir demander à sa victime si elle peut bouger son pied, si le poids du cheval lui repose effectivement bien sur sa jambe (un chemin en cuvette pourrait finalement lui laisser un espace pour sa jambe ne soit pas comprimée), si elle a le pied coincé dans l'étrier (pédale de la selle pour les néophytes). Car détail important, au moment de lever le cheval, c'est dommage d'emmener le cavalier avec...

Parallèlement vous prenez les constantes, mettez un petit pansement sur le front, l'interroger sur son MHTA, et surtout vous la couvrez !!! Le risque d’hypothermie est majeur et pour peu qu’elle ait des antécédents cardiaques, vous courez vers l’infarctus.

Les constantes vous laissent présumer que votre victime est en choc, le fémur est pas suspect, bref vous concluez à une hémorragie interne secondaire à une fracture fermée.

Vous avez ainsi la justification de votre SMUR.

Là miracle, un premier renfort arrive, dont un chef de groupe. Vous avez la lumière et des bras.

Bilan au CRRA 15 qui dans son infinie bonté vous annonce la venue d'un moyen médical héliporté.

Jusque là, vous aviez plus ou moins les mêmes propositions.

Le vétérinaire est effectivement à demander. Un cheval qui a un membre cassé est malheureusement perdu, il va falloir l’euthanasier.

(En fait, il serait opérable, j’ai une amie qui a tenté le coup pour son cheval mais le problème est la période de convalescence car il ne faut pas qu’il y ait de poids sur le pied pendant quelques semaines. Cela sous entend alors un système de poulies et de rails dans le box, l’hospitalisation en clinique vétérinaire spécialisé, plus les médicaments… Les tarifs dépassent allégrement les 30 000 euros)

3) Votre victime est conditionnée, le délai de prise en charge exclue à priori un syndrome compression, vous pouvez la dégager.

- Pour ma part le tracteur ou gru me va bien. Un cheval pèse en moyenne 400 kg, je ne sais pas si le GRIMP ou EPIM ou SD dispose de matériel permettant de soulever une telle charge.

- Les coussins de relevage du VSR : Mauvaise idée, il faudrait ensuite tirer votre victime pour la dégager. Elle est déjà suffisamment mal, vaut mieux lui éviter ça.

Une fois l’animal soulevé, victime coquillée et dans l’hélico direction le CH.

L’intérêt des animaliers est ici limité. Des sangles, on en a dans le fourgon, dans l’engin SD, etc… Et je ne pense pas qu’ils disposent de quoi euthanasier l’animal.

J’attends vos avis !

Lieb, à toi la parole.
relis moi bien carabinix
le coussin de levage du FSR je le préconise seulement pour soulever le cheval et passer les sangles de levage.....

_________________
cordialement
pyxis
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé
Carabinix
Référent SAP
Référent SAP


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 11 Fév 2007
Messages: 2357

MessagePosté le: 05 Mar 2010, 15:02 Répondre en citant Revenir en haut de page

pyxis a écrit:

le coussin de levage du FSR je le préconise seulement pour soulever le cheval et passer les sangles de levage.....


J'avais pas fait gaffe. Nous sommes d'accord. Wink
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé Photos pompiers du membre Carabinix
pyxis
Passionné
Passionné


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 26 Juil 2008
Messages: 509
Localisation: rhône vert

MessagePosté le: 05 Mar 2010, 20:51 Répondre en citant Revenir en haut de page

Carabinix a écrit:
pyxis a écrit:

le coussin de levage du FSR je le préconise seulement pour soulever le cheval et passer les sangles de levage.....


J'avais pas fait gaffe. Nous sommes d'accord. Wink


ben j'éspère bien smile_top
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé




Montrer les messages depuis:      
Répondre au sujet
Autres sujets de discussions
FIA SPP en Janvier le 26/11/2005
Aide pour mon bac 2010 le 24/11/2009
Calendrier 2010 le 29/11/2009
Recherche Sp anglais vacances été 2010 le 04/12/2009
Saisonnier Hivernal dans les Pyrénées Orientale 2009-2010 le 07/12/2009
les futurs congrès nationaux de 2010 a 2012 voir + le 18/12/2009
[Déjà traité] concours 2010 le 22/12/2009
Exercice "RICHTER 2010" dans le Haut-Rhin le 28/01/2010


 Sauter vers:   

Cas Concret [ JANVIER 2010 ]


Voir le sujet suivant
Voir le sujet précédent
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum

pompier



.:: Forum Pompier : forum dédié au métier de sapeur pompier ::.
Création / Gestion : Evoclic - Copyright 2005 - 2015 - Tous droits réservés

Ce forum est destiné aux sapeurs pompiers et passionnés.
Tous les logos et marques sont des propriétés respectives.
Toute copie entière ou partielle de ce site peuvent faire l'objet de poursuite judiciaire.
Les propos tenus sont de la responsabilité de leurs auteurs.
Forum-pompier.com est déclaré à la cnil sous le numéro 1112890
Powered by phpBB © 2001, 2011 phpBB Group