Pompiers
Accueil  •  FAQ  •  Contact  •  Liste des Membres  •  Vos départements  •   S'inscrire sur Forum Pompier  •   Messages Privés  •   Connexion
Forum Pompier : le forum dédié au métier de sapeur-pompier

Vous ne pouvez pas participer car vous n'êtes pas inscrit : inscription gratuite !
Inter GRIMP à Reims


Voir le sujet suivant
Voir le sujet précédent
Répondre au sujet
Auteur Message
lolofd
Fidèle
Fidèle


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 29 Oct 2009
Messages: 220
Localisation: Par la

MessagePosté le: 20 Mai 2010, 18:03 Répondre en citant Revenir en haut de page

REIMS (Marne). Hier matin, un employé de la société Carrard qui nettoyait un silo des Grands Moulins de Reims a fait une chute de 15 mètres. Il est grièvement blessé aux jambes. Son baudrier aurait cédé pour une raison inconnue.


USINE meunière présente dans le paysage industriel rémois depuis 1926, les Grands Moulins de Reims (Euromill) portent bien leur nom. Les plus hauts silos s'élèvent jusqu'à 30 mètres au-dessus du sol, le long du canal avenue Brébant.
C'est dans l'un d'eux qu'un grave accident du travail s'est produit hier matin. Alors qu'il nettoyait les parois d'un silo à farine, un employé de la société Carrard Services, Xavier Manceau, 33 ans, domicilié à Reims, a fait une chute de 15 mètres.
Le silo était vide. Les premières informations laissaient à penser qu'il était tombé de 25 mètres. Les secours s'attendaient au pire.
Matériel d'alpiniste
Arrivés sur place, ils ont découvert une victime vivante. « Il est grièvement blessé. Il souffre de polyfractures aux membres inférieurs, mais ses jours ne sont pas en danger », rassure Philippe Decalf, directeur qualité et sécurité environnement du groupe Carrard Services.
L'accident s'est produit à 10 h 20 alors que M. Manceau, un salarié expérimenté habitué à ce type d'intervention, travaillait avec trois autres collègues dans les niveaux supérieurs du silo haut de 15 mètres (le bâtiment fait au total 25 mètres).
« C'est une mission que nous effectuons régulièrement chez Euromill depuis dix ans », indique M. Decalf. « Le travail consiste à nettoyer l'intérieur du silo avec du matériel et des méthodes d'alpinistes. Nos employés sont attachés à des cordes et descendent le long des parois pour y retirer les dépôts de farine. Ils fonctionnent toujours en binôme, deux par deux côte à côte, pour permettre un contrôle réciproque et se porter assistance s'il y a un incident. »
Chaque agent est solidement maintenu par un baudrier. Or, d'après les renseignements recueillis, c'est le baudrier de la victime qui aurait cédé pour une raison inconnue. Philippe Decalf refuse de confirmer. Il reste prudent. « Il y a eu un problème. Erreur humaine ou casse matérielle ? Nous ne le savons pas. Il est impossible de répondre aujourd'hui à cette question. »
Le fond du silo sur lequel le salarié s'est écrasé surplombe de dix mètres la cour extérieure. Après avoir conditionné le blessé, les pompiers l'ont évacué du silo en faisant glisser le brancard le long d'un câble. L'intervention a pris du temps. L'ambulance transportant la victime vers le CHU n'a quitté les lieux qu'à 13 heures, 2 h 30 après l'accident.
Trois enquêtes en cours
Ses trois collègues ont été profondément choqués. Si l'un a refusé d'être transporté à l'hôpital, les deux autres y ont été conduits pour y bénéficier d'un soutien psychologique.
Le personnel d'Euromill a pris part aux opérations de secours. « Nous avons des équipes formées à ce genre d'éventualité », explique le directeur du site, Benoît Renard. « Des exercices sont régulièrement organisés avec les pompiers. Nous sommes bien rôdés en cellule de crise mais c'est la première fois que nous vivons un tel accident en condition réelle. Cela n'était jamais arrivé à la meunerie. » Le caractère exceptionnel de l'événement est également souligné chez Carrard.
Trois enquêtes sont en cours pour déterminer et analyser les circonstances de cette terrible chute : la première ouverte par les services de police, la deuxième par l'inspection du travail, la troisième en interne associant les CHSCT de Carrard et Euromill (une réunion extraordinaire des deux comités est prévue mardi).

Moyens engagés :

CSP Reims Marchandeau: VSAV, FPT, VLCG, VLCC, VIMP
SMUR Reims

@+

_________________
CCH sarcounet ...
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé




Montrer les messages depuis:      
Répondre au sujet
Autres sujets de discussions
réaction après inter le 27/09/2005
Déroulement de la première inter? le 15/09/2005
Situations dangereuses en inter ? le 05/02/2006
Rangers ouvert en inter le 29/09/2006
Le temps d'arriver d'un camion sur une inter' ? le 24/01/2008
inter chez des amis le 07/02/2008
Complémentarité inter-CI des effectifs le 21/06/2009
Inter feux/lunettes le 03/07/2009


 Sauter vers:   

Inter GRIMP à Reims


Voir le sujet suivant
Voir le sujet précédent
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum

pompier



.:: Forum Pompier : forum dédié au métier de sapeur pompier ::.
Création / Gestion : Evoclic - Copyright 2005 - 2015 - Tous droits réservés

Ce forum est destiné aux sapeurs pompiers et passionnés.
Tous les logos et marques sont des propriétés respectives.
Toute copie entière ou partielle de ce site peuvent faire l'objet de poursuite judiciaire.
Les propos tenus sont de la responsabilité de leurs auteurs.
Forum-pompier.com est déclaré à la cnil sous le numéro 1112890
Powered by phpBB © 2001, 2011 phpBB Group