Pompiers
Accueil  •  FAQ  •  Contact  •  Liste des Membres  •  Vos départements  •   S'inscrire sur Forum Pompier  •   Messages Privés  •   Connexion
Forum Pompier : le forum dédié au métier de sapeur-pompier

Vous ne pouvez pas participer car vous n'êtes pas inscrit : inscription gratuite !
SDIS : forte augmentation des dépenses attendue en 2012


Voir le sujet suivant
Voir le sujet précédent
Répondre au sujet
Auteur Message
seneque
Référent TEXTES
Référent TEXTES


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 14 Sep 2006
Messages: 2924

MessagePosté le: 18 Jan 2012, 22:08 Répondre en citant Revenir en haut de page

Citation:
Les dépenses des Sdis pourraient augmenter de 4,5 à 7% en 2012, selon les responsables de l'ADF. Une augmentation qui, selon eux, tient aux nouvelles dispositions réglementaires et législatives (vacations, réforme de la filière, réseau Antarès). L'ADF demande un moratoire sur les dépenses et de nouvelles sources de financement.

L'accalmie aura été de courte durée. Les dépenses des services départementaux d'incendie et de secours (Sdis) pourraient connaître une augmentation de 4,5 à 7% en 2012, ont affirmé les responsables des départements, mardi 17 janvier. Il pourrait toutefois s'agir d'un pic avant un infléchissement, en 2013 et 2014. Il y a trois ans pourtant, dans son étude annuelle sur les Sdis faite pour le compte de l'Assemblée des départements de France (ADF), le cabinet Lamotte avait promis une stabilisation financière... en 2009. Mais pour les départements, cette nouvelle augmentation tient moins à la gestion "peu rigoureuse" observée par la Cour des comptes dans certains services dans son rapport de décembre 2011 qu'aux nouvelles charges que font peser diverses dispositions réglementaires et législatives. Intervenant en ouverture de la 5e journée nationale des Sdis, à Paris, le président de l'ADF, Claudy Lebreton, a ainsi listé la revalorisation des vacations, le cofinancement du réseau de radiocommunication numérique Antarès qui, selon lui, va coûter 12 millions d'euros chaque année ou encore le protocole sur la réforme de la filière des sapeurs-pompiers professionnels signé à Nantes le 23 septembre, dont le coût est évalué à 25 millions d'euros sur cinq ans. La signature de ce protocole entre l'Etat et certains syndicats avait particulièrement irrité le président de l'ADF, qui a accusé le gouvernement de "négocier avec le portefeuille des autres", c'est-à-dire celui des départements, qui financent 56% du budget des Sdis, et des communes, qui assurent encore les 44% restants. Depuis, l'ADF a obtenu plusieurs aménagements au protocole : meilleure prise en compte du rôle des collectivités territoriales, passage de cinq à sept ans dans sa mise en oeuvre, refonte de l'organisation des emplois de direction... "Il y a eu des évolutions positives", a reconnu Yves Rome, président du conseil général de l'Oise et tout nouveau président de la Cnsis (Conférence nationale des services d'incendie et de secours), lors d'une conférence de presse, mardi. La réforme est sur les rails : les décrets de mise en oeuvre de ce protocole devaient être présentés ces jours-ci à la Cnsis et au Conseil supérieur de la fonction publique territoriale (CNFPT) pour une publication "au cours du premier semestre", a récemment indiqué le ministre de l'Intérieur.

Moratoire
Malgré tout, les dépenses des Sdis pourraient revenir à un rythme de 2 à 2,5% dès l'an prochain, à condition qu'aucune nouvelle réforme ne vienne alourdir les budgets. D'ailleurs, les dépenses de personnel, qui représentent les trois quarts des dépenses de fonctionnement des Sdis, ne devraient pas connaître d'évolution notable d'ici 2014, selon l'étude annuelle du cabinet Lamotte. Ainsi, sur 43 Sdis interrogés, 22 déclarent n'envisager aucune évolution entre 2010 et 2014, 15 connaîtraient une augmentation de postes et 6 envisagent une réduction. Au total, l'augmentation serait de 0,7%.  Alors pour les départements, la balle est dans le camp de l'Etat. "Nous demandons un moratoire des textes réglementaires et législatifs et un programme", a ainsi réclamé Claudy Lebreton. Il souhaite également qu'un programme de travail sur les cinq ans à venir soit élaboré avec le ministère de l'Intérieur. Et d'évoquer de nouveaux chantiers, notamment sur l'organisation du temps de travail, alors que la révision en cours d'une directive européenne fait peser des risques sur le volontariat.
Dix ans après la mise en oeuvre de la départementalisation des Sdis - entamée en 1996, celle-ci s'est achevée en 2001 -, les départements attendent de nouvelles recettes. "On arrive au bout d'un système", a dit Yves Rome, évoquant plusieurs contributions possibles : sociétés d'autoroute, compagnies d'assurance, entreprises classées Seveso...

Blancs et rouges
Claudy Lebreton a remis en cause le plafonnement des contingents communaux, qui fait que toutes les nouvelles dépenses sont à la charge des départements. "Je crois en la décentralisation, a-t-il martelé. Les collectivités ne sont pas assez grandes pour négocier entre elles ?" Les départements sont également favorables à l'instauration d'un nouvel impôt local pour financer la sécurité civile. "La fiscalité permet de faire le lien entre le service et le coût du service", a expliqué Yves Rome. Le président du conseil général de l'Oise a également abordé la fameuse querelle "des blancs et des rouges", c'est-à-dire l'intervention des pompiers en carence du Samu. Dépenses que les départements ont souvent du mal à se faire rembourser. "Dans mon département, il y a un encours d'un million d'euros que l'Agence régionale de santé (ARS) doit au Sdis", a ainsi témoigné Yves Rome. Au total, 167.743 interventions ont été enregistrées comme carences en 2010, mais un quart d'entre elles n'ont pas été remboursées, avec un montant moyen de 106 euros par intervention, d'après les données du cabinet Lamotte.
S'agissant des abus constatés par la Cour des comptes dans son rapport de décembre 2011 sur les systèmes de garde, notamment en Corse du Sud et en Avignon, Claudy Lebreton a affirmé qu'il fallait "y mettre bon ordre". "Il y a des abus, cela me choque et je les condamne." 


source : localtis.info

a+

_________________
Plutôt que de savoir ce qui a été fait, combien il vaux mieux chercher ce qu'il faut faire
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé
brembored
Référent ENGINS
Référent ENGINS


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 07 Juin 2005
Messages: 12052
Localisation: Rhône-Alpes

MessagePosté le: 18 Jan 2012, 23:17 Répondre en citant Revenir en haut de page

Une chose m'étonne :
Qu'est-ce qui empêche les départements de "couper les vivres"?
Ils se plaignent que les budgets des SDIS ont explosé mais ils continuent de banquer chaque année.

S'ils arrêtent de donner 4 ou 7% de plus, les SDIS finiront par chercher à réduire le train de vie.
Mais aujourd'hui pourquoi chercher à se restreindre, les CG payent...

_________________
Sauvons les CPI http://opti-secours.over-blog.fr/
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé Photos pompiers du membre brembored
Téch'
Passionné accro
Passionné accro


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 24 Juin 2009
Messages: 1608

MessagePosté le: 19 Jan 2012, 01:00 Répondre en citant Revenir en haut de page

Faut bien se faire réélire ! Dire que l'on réduit les aides aux dicapés et la desserte des bleds en bus du CG, c'est moins mauvais que d'avoir les pompiers qui brûlent tout en criant qu'ils meurent de faim, et que la sécurité de chacun est gravement menacée

@+ Wink

_________________
Pour l'honneur et les vacations !
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé
seneque
Référent TEXTES
Référent TEXTES


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 14 Sep 2006
Messages: 2924

MessagePosté le: 19 Jan 2012, 14:19 Répondre en citant Revenir en haut de page

Le problème vient du fait que des textes règlementaires sont pris au niveau national et que les départements subissent les dépenses (pour mémoire la couleur politique du gouvernement n'est pas la même que celle des départements).

Lorsque l'Etat décide de modifier les grilles indiciaires, les SDIS via les conseils généraux ont l'obligation de financer ces dépenses.
Quand bien même certaines dépenses restent facultatives (octroi de primes par exemple), les financeurs locaux sont mis en porte à faux car c'est à eux que les syndicats viennent demander l'application, l'Etat ne finançant pas ses décisions !

Sur le cas récent de la réforme de la filière, l'Etat discute et signe un protocole avec des syndicats et une association auto-proclamée représentative, des projets de textes sortent et ensuite seulement sont soumis aux représentants des départements et des SDIS... seulement pour avis en plus !

a+


Dernière édition par seneque le 20 Jan 2012, 08:30; édité 1 fois
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé
brembored
Référent ENGINS
Référent ENGINS


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 07 Juin 2005
Messages: 12052
Localisation: Rhône-Alpes

MessagePosté le: 20 Jan 2012, 08:26 Répondre en citant Revenir en haut de page

J'entends bien :)
Mais si le CG dit : vous êtes bien sympas mais on vous donne les 2% de l'inflation, pas un € de plus, et vous vous débrouillez avec ca", alors il faudra bien trouver des pistes pour faire des économies (moins d'engins, moins de directions somptueuses, accepter moins de motifs d'interventions de confort, etc.) pour rentrer dans le budget malgré les augmentations de charge...
Ca se fait dans le privé et dans le public aussi...

Aujourd'hui pourquoi se priver, franchement?? puisque les CG payent.
Ils rechignent mais ils payent.

C'est ce point qui m'étonne.
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé Photos pompiers du membre brembored




Montrer les messages depuis:      
Répondre au sujet
Autres sujets de discussions
[Vieux topic] SDIS Region parisienne le 26/09/2005
le sdis du Loiret le 21/12/2005
SDIS 62 le 26/02/2006
Formations hors SDIS le 08/03/2006
recrutement sdis du rhône le 17/03/2006
Recherche info sur congrès du SDIS 50 le 26/03/2006
Rens SDIS 31 le 09/05/2006
renseignement sur le sdis 90 le 13/06/2006


 Sauter vers:   

SDIS : forte augmentation des dépenses attendue en 2012


Voir le sujet suivant
Voir le sujet précédent
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum

pompier



.:: Forum Pompier : forum dédié au métier de sapeur pompier ::.
Création / Gestion : Evoclic - Copyright 2005 - 2015 - Tous droits réservés

Ce forum est destiné aux sapeurs pompiers et passionnés.
Tous les logos et marques sont des propriétés respectives.
Toute copie entière ou partielle de ce site peuvent faire l'objet de poursuite judiciaire.
Les propos tenus sont de la responsabilité de leurs auteurs.
Forum-pompier.com est déclaré à la cnil sous le numéro 1112890
Powered by phpBB © 2001, 2011 phpBB Group