Pompiers
Accueil  •  FAQ  •  Contact  •   S'inscrire sur Forum Pompier  •   Messages Privés  •   Connexion
Forum Pompier : le forum dédié au métier de sapeur-pompier

Vous ne pouvez pas participer car vous n'êtes pas inscrit : inscription gratuite !
Médecin lieutenant SPV


Voir le sujet suivant
Voir le sujet précédent
Répondre au sujet
Auteur Message
welshbob
Passionné accro
Passionné accro


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 19 Déc 2007
Messages: 2283
Localisation: quelque part dans un quelconque pays

MessagePosté le: 08 Jan 2014, 10:13 Répondre en citant Revenir en haut de page

FXBZH a écrit:


De plus contrairement aux confrères militaires je n'ai jamais vu un médecin SP venir "entretenir" ses aptitudes médicales dans un service d'urgence.
Ceci dit j'imagine qu'ailleurs la situation est peut être différente.
Je serai donc intéressé de connaitre d'autres points de vue et

On est bien d'accord, tu parles des médecin SP pro ?
Car j'ai un praticien de mon service qui exerce en réa et en SMUR en étant médecin SP volontaire à côté.......
Concernant les pro, je me pose une question, il n'existe pas de postes 50/50 SP/hôpital comme il existe les postes d'hospitalo/universitaires ?

Welsh smile_coolman
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privéMSN Messenger
FXBZH
Nouvelle recrue
Nouvelle recrue



Inscrit le: 09 Jan 2012
Messages: 7

MessagePosté le: 08 Jan 2014, 19:37 Répondre en citant Revenir en haut de page

welshbob a écrit:

On est bien d'accord, tu parles des médecin SP pro ?
Car j'ai un praticien de mon service qui exerce en réa et en SMUR en étant médecin SP volontaire à côté.......
Concernant les pro, je me pose une question, il n'existe pas de postes 50/50 SP/hôpital comme il existe les postes d'hospitalo/universitaires ?

Welsh smile_coolman


Oui pardon, je pensait MSP pro, évidement il existe des MSP qui travaillent dans les services d'urgence... j'en connait deux mais ils font principalement de la médecine d'aptitude chez les SP.

Après pour moi la réanimation, l'anesthésie, et l'urgence sont trois domaines bien différents mais c'est un autre débat...

Pour ta question, il n'existe pas à ma connaissance de postes partagés entre statut MSP pro et hospitalier/universitaire.
D'ailleurs les statuts sont très differents: les MSP pro sont des fonctionnaires de la fonction publique territoriale tandis que les praticien hospitaliers n'ont pas un statut de fonctionnaire.
A part le DU (diplôme universitaire) de médecine de sapeur pompier, j'ai l'impression (et ceci n'engage que moi) que la spécialité "médecine sapeur pompier" n'existe pas vraiment d'un point de vue universitaire/recherche.

J'imagine que ceci explique en partie que l'effectif de MSP ait diminué de 30% en 10ans.
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé
welshbob
Passionné accro
Passionné accro


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 19 Déc 2007
Messages: 2283
Localisation: quelque part dans un quelconque pays

MessagePosté le: 08 Jan 2014, 20:07 Répondre en citant Revenir en haut de page

FXBZH a écrit:

Après pour moi la réanimation, l'anesthésie, et l'urgence sont trois domaines bien différents [...]

Il n'y a aucun doute à ce sujet ! Wink

Cette spécialité n'existe peut-être pas stricto-sensu parce que le MSP est une sorte d'hybride de médecin du travail (médecine d'aptitude, etc) et de médecin dit urgentiste (secours d'urgence, soutien à l'homme)......
J'ai d'ailleurs plutôt l'impression que dans ce domaine de recherche et de développement, les ISP ont un potentiel dans les années à venir bien plus important que les MSP........

Welsh smile_coolman
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privéMSN Messenger
pompier59133
Fidèle
Fidèle


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 03 Sep 2008
Messages: 282
Localisation: Phalempin - SSSM

MessagePosté le: 10 Jan 2014, 21:38 Répondre en citant Revenir en haut de page

welshbob a écrit:
FXBZH a écrit:

Après pour moi la réanimation, l'anesthésie, et l'urgence sont trois domaines bien différents [...]

Il n'y a aucun doute à ce sujet ! Wink

Cette spécialité n'existe peut-être pas stricto-sensu parce que le MSP est une sorte d'hybride de médecin du travail (médecine d'aptitude, etc) et de médecin dit urgentiste (secours d'urgence, soutien à l'homme)......
J'ai d'ailleurs plutôt l'impression que dans ce domaine de recherche et de développement, les ISP ont un potentiel dans les années à venir bien plus important que les MSP........

Welsh smile_coolman


C'est à dire que d'un part chaque département fait un peu à sa sauce du coup très difficile d'organiser une vrai spécialité. Des départements organisent limite des SMUR SP et d'autres font juste de la médecine d'aptitude en passant par ceux qui font aussi principalement les DSM.

Concernant les MSP, je pense que c'est parce que les MSP sont généralement des médecins généralistes qui sont donc en général, loin de la médecine d'urgence.

Peu de médecine de SAU, Réa, SMUR intègrent en complément la filière MSP qui pourrait être dans ce cas un vrai atout pour développer une filière médecine d'urgence chez les pompiers.

On peut ensuite se demander la pertinence d'avoir des MSP en opérationnel également ;)
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privéEnvoyer un e-mail
MGV
Nouvelle recrue
Nouvelle recrue


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 17 Fév 2014
Messages: 1

MessagePosté le: 17 Fév 2014, 11:23 Répondre en citant Revenir en haut de page

Bonjour, pour apporter quelques éléments de réponse à ce sujet :
je suis moi même médecin généraliste remplaçant, c'est à dire que j'ai terminé mon internat, mais je ne suis pas encore thésé, j'ai donc le droit d'exercer en attendant d'avoir soutenu ma thèse.
Je suis en train d'intégrer le 3SM en tant que Médecin-Lieutenant car je ne suis pas encore Docteur en Médecine.
Techniquement, en tant que titulaire d'une license de remplacement délivré par l'Ordre des Médecins, j'aurais les mêmes fonctions qu'un Médecin-Capitaine.
Un Interne qui n'a pas terminé son Internat peut exercer de la même façon mais avec des restrictions : pas d'usage de médicaments classés stupéfiants, et en aptitude pas de permis poids lourd.
Concernant les Médecins-Aspirants (à partir de la 4eme année de médecine), je pense que leur rôle est surtout de se former, ils n'ont en effet légalement ni le droit de prescription, ni le droit de certifier une aptitude. Mais c'est sûrement un bon moyen pour les SDIS de recruter et pour les étudiants de se former.

Concernant le rôle operationnel des MSP, tout dépend de la zone géographique où tu es : en fin fond de campagne ou en zone montagneuse, le MSP et l'ISP prennent tout leur sens dans des zones ou le SMUR peut mettre 30 à 45 minutes à être sur les lieux. En centre ville, c'est moins pertinent c'est sûr...
Et concernant la formation à l'urgence, c'est affaire de chacun et de son parcours pendant l'externat et l'internat...j'ai moi même fait un certain nombre de stages de réa et d'urgence/SAMU...ensuite chacun doit entretenir ses compétences en fonction de son activité !

Voilà, je vous en dirai peut être plus dans les mois à venir !

Cordialement
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé
Ricola
Nouvelle recrue
Nouvelle recrue


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 14 Mar 2014
Messages: 2

MessagePosté le: 14 Mar 2014, 12:44 Répondre en citant Revenir en haut de page

Bonjour,

Je suis actuellement médecin-lieutenant SPV dans le SDIS de la Marne.
d'un point de vue des études je suis au milieu de ma septième année.

J'étais depuis 8 ans SPV hors SSSM et j'ai intégré le SSSM en Novembre dernier (au début de mon internat) donc en perdant la casquette incendie entre autres. J'ai du être à priori un des premiers à être recruté à cette fonction en France.

Concernant mon rôle dans le département, je travaille en quasi autonomie pour la partie médecine d'aptitude c'est à dire que je reçois les pompiers seul, que ce soit pour la visite annuelle, la reprise après arrêt de travail ou le recrutement mais les dossiers médicaux son "relus" (sans revoir le SP) par le médecin chef qui confirme ma décision en fonction des données de l'examen clinique et des examens complémentaires que j'ai noté dans le dossier.

Pour ce qui est de l'opérationnel. Je ne peux en théorie pas travailler seul. J'ai le droit de prescrire dans le cadre de ma formation mas toujours sous la responsabilité d'un chef (je parle ici de l'hôpital). Ca ne veut pas dire que mes prescriptions et prises en charges sont relues et validées par un médecin senior mais tout simplement que je dois pouvoir contacter un de mes chefs à tout moment lorsque je prescrit, en cas de question ou problème. Lorsque tout se passe "bien" et que je suis sûr de ma prise en charge, je suis en autonomie totale.
Pour extrapoler ça au monde SP, ça se complique un peu. En effet comme il l'a été dit plus haut, et le département de la marne ne fait pas exception, trouver des MSP formés un minimum à l'urgence, et surtout qui acceptent de faire de l'opérationnel est mission impossible. Il m'est donc impossible de partir soit en doublure avec un médecin thèsé, voire même seul mais avec un médecin joignable à tout moment (et qui devrait se déplacer sur place si besoin).
Après discussions avec le médecin chef du SSSM51, il a été décidé pour des raisons médicolégales de ne pas m'engager sur de l'AMU pour le moment. Cela se fera par contre dans un an lorsque j'aurais validé moitié de mon internat. J'aurais alors ce qu'on appelle la licence de remplacement et j'aurais les mêmes droits que tout médecin sapeur pompier. Il sera donc possible de partir sur de l'AMU à la place ou e renfort d'un ISP voire sur une carence de SMUR.
En ce qui concerne les plans NOVI, le problème ne se pose pas et je suis déjà opérationnel sur ce plan là puisqu'il y aura toujours d'autres médecins sur place (MSP ou SMUR) qui pourront remplir le rôle de tuteur si besoin.

je suis par ailleurs inscrit sur la liste d'aptitude opérationnelle SSO du département. J'ai suivi la formation pour ISP concernant le SSO et les protocoles établis au sein du département. Je ne travaille pas sous protocole mais ceci me donne un cadre de prescription sur intervention. Sur SSO on peut malgré tout être amené à prendre en charge une victime civile et même un SP ou un protocole serait nécessaire. Je suis donc en autonomie sur ce genre d'interventions avec ma liberté de prescription pour prendre en charge SP et civils avec toujours le carnet de protocoles infirmiers que je peux appliquer si je suis perdu...
pour la partie SSO, je suis un peu à la limite de mes droits (mais pas de mes compétences réelles heureusement) mais avec discussion avec le médecin chef ça me permet de garder un pied dans l'opérationnel.

Au final je me retrouve avec un sac d'intervention semblable à celui des ISP avec (comme eux) les morphiniques

Mais bon tout ça c'est une des applications possible de ce texte car il y a pas mal de flous dans le décret et c'est ce qui a été décidé par notre médecin chef!
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privéEnvoyer un e-mail
Carabinix
Référent SAP
Référent SAP


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 11 Fév 2007
Messages: 2357

MessagePosté le: 16 Mar 2014, 17:37 Répondre en citant Revenir en haut de page

Merci pour ces retours.

Pour ma part, nommé médecin lieutenant en juillet 2013, titulaire d'une licence de remplacement, j'ai une activité opérationnelle entière immédiate.
Ma seule restriction concerne la délivrance des permis poids lourds lors des VMA.

@+

_________________
Carabinix
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé Photos pompiers du membre Carabinix
Hug82
Nouvelle recrue
Nouvelle recrue


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 23 Oct 2008
Messages: 45

MessagePosté le: 18 Avr 2014, 17:25 Répondre en citant Revenir en haut de page

Salut :-)

Pour ceux qui ne me connaissent pas, je suis Hugo, IDE depuis peu, également SPV et en reprise d'étude médicale pour très bientôt, bref ^^...

Une question qui m'interpelle beaucoup :

- Pourquoi très peu de MSP sont attirés par de l'opérationnel, alors que beaucoup d'ISPV le sont ?
Je pense qu'un MSP est utile dans l'AMU, notamment dans l'attente d'un SMUR ou en renfort d'un ISP.

_________________
SPV, IDE et étudiant en médecine pour bientôt :-)
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé
welshbob
Passionné accro
Passionné accro


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 19 Déc 2007
Messages: 2283
Localisation: quelque part dans un quelconque pays

MessagePosté le: 19 Avr 2014, 13:28 Répondre en citant Revenir en haut de page

Salut,

Peut-être juste parce que les IDE ont globalement un rythme de travail 35h/semaine (sans parler des heures supp, week end, etc) alors que les médecins sont très très très loin de cela...............


Welsh smile_coolman
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privéMSN Messenger
FXBZH
Nouvelle recrue
Nouvelle recrue



Inscrit le: 09 Jan 2012
Messages: 7

MessagePosté le: 22 Avr 2014, 13:35 Répondre en citant Revenir en haut de page

Hug82 a écrit:
Salut :-)

Pour ceux qui ne me connaissent pas, je suis Hugo, IDE depuis peu, également SPV et en reprise d'étude médicale pour très bientôt, bref ^^...

Une question qui m'interpelle beaucoup :

- Pourquoi très peu de MSP sont attirés par de l'opérationnel, alors que beaucoup d'ISPV le sont ?
Je pense qu'un MSP est utile dans l'AMU, notamment dans l'attente d'un SMUR ou en renfort d'un ISP.


Il y a plus de candidats que de places offertes pour le DESC de Médecine d'urgence. La médecine d'urgence se développe en tant que spécialité polyvalente et technique et c'est ce qui attire des jeunes. Après le DESC, quand t'as 30 ans du veux faire du SMUR et des gros déchoc. A part à Paris et Marseille les pompiers n'offrent quasiment pas ce type de postes.

Puis à 50 ans tu deviens "fatigué" et tu cherches une voie de sortie pour faire tes 35 heures sans te lever la nuit (pour caricaturer) et là s'offre à toi divers postes: médecin DIM (informatique ;)), médecin du travail, médecin sapeur pompier pro...

On ne peut plus demander à un médecin généraliste de gérer son cabinet et de faire la médecine d'urgence en plus. Le MSP volontaire est en train de disparaître plus ou moins vite selon les départements... et les MSP pro sont un peu plus que 200 avec une dizaine de postes vacants sur la france.
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé
Jvergier
Nouvelle recrue
Nouvelle recrue



Inscrit le: 31 Mai 2014
Messages: 1

MessagePosté le: 31 Mai 2014, 11:51 Répondre en citant Revenir en haut de page

Bonjour, pour répondre au premier post, je suis depuis le 1er janvier médecin aspirant SP
Je suis comme indiqué dans les posts précédent bien en 4ème année de médecine (1ère année d'externat), nous sommes reconnus comme des officiers (lieutenant), mais nous n'avons pas le droit d'intervenir sans notre médecin capitaine SP.

Je suis dans une caserne du 88, et je sais que depuis le décret de l'année dernière, nous sommes 4 à faire ça (dans le 88, Vosges)

Si vous avez des questions ou autre ..?
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé
FXBZH
Nouvelle recrue
Nouvelle recrue



Inscrit le: 09 Jan 2012
Messages: 7

MessagePosté le: 17 Nov 2014, 17:01 Répondre en citant Revenir en haut de page

Bientôt (je l'espère) les médecins urgentistes auront une formation filiarisée en 4 ans. En attendant on a le DESC (2ans de médecine générale puis 2ans de médecine d'urgence).

J'espère que la future formation comprendra un stage chez les pompiers.

J'ai pu lors de mon internat intégrer les SP de mon département par le biais du stage en médecine de ville.

J'ai pu suivre les formations de médecin SPV, rencontrer tous les acteurs du SDIS (du logisticien au directeur) mais aussi faire des gardes en caserne (tous types d'interventions: secours à victime, grimp, secours routier...) participer aux exercices...

J'ai été extrêmement bien reçu partout, j'ai beaucoup appris.

Comme moi n'hésitez pas à faire votre stage chez le praticien chez les pompiers si vous voulez être médecin urgentiste.

N'hésitez pas à me contacter si vous êtes intéressés.
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé




Montrer les messages depuis:      
Répondre au sujet
Autres sujets de discussions
Pour découvrir le métier de lieutenant. le 20/03/2006
CONCOURS LIEUTENANT DE POMPIER le 14/11/2007
Concours de lieutenant de Sppd le 09/04/2008
Concours Lieutenant en étant IFSI le 15/12/2009
Lieutenant Monnier le 02/07/2010
devenir lieutenant volontaire le 24/08/2010
QROC Lieutenant SPP le 30/12/2010
formation lieutenant SPV le 12/10/2011


 Sauter vers:   

Médecin lieutenant SPV


Voir le sujet suivant
Voir le sujet précédent
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum

pompier



.:: Forum Pompier : forum dédié au métier de sapeur pompier ::.
Création / Gestion : Evoclic - Copyright 2005 - 2015 - Tous droits réservés

Ce forum est destiné aux sapeurs pompiers et passionnés.
Tous les logos et marques sont des propriétés respectives.
Toute copie entière ou partielle de ce site peuvent faire l'objet de poursuite judiciaire.
Les propos tenus sont de la responsabilité de leurs auteurs.
Forum-pompier.com est déclaré à la cnil sous le numéro 1112890
Powered by phpBB © 2001, 2011 phpBB Group