Pompiers
Accueil  •  FAQ  •  Contact  •  Liste des Membres  •  Vos départements  •   S'inscrire sur Forum Pompier  •   Messages Privés  •   Connexion
Forum Pompier : le forum dédié au métier de sapeur-pompier

Vous ne pouvez pas participer car vous n'êtes pas inscrit : inscription gratuite !
Votre toute premiere intervention


Voir le sujet suivant
Voir le sujet précédent
Répondre au sujet
Auteur Message
pompiergirl13
Habitué
Habitué


Sexe: Sexe:Féminin
Inscrit le: 03 Mai 2009
Messages: 73
Localisation: Bouches du Rhône

MessagePosté le: 10 Avr 2012, 19:55 Répondre en citant Revenir en haut de page

Bonsoir, je remonte un peu le topic mais c'est pour ne pas en ouvrir un nouveau... si il est mal placé, merci de rectifier mon erreur et de m'en excuser.

Ma première inter, c'était le 25 février 2012, lors de ma 1ere garde, en tant que 4ème au VSAV.
Il était aux alentours de 10h quand la réquisition a sonné, un petit coup d'adrénaline, je cours vers le VSAV et me vêtit du gilet "en formation". On part pour malaise à domicile.

Inter assez "calme" pour une première. Ce qui ne fut pas vraiment le cas des suivantes...
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé
Tipazox
Habitué
Habitué


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 10 Avr 2012
Messages: 85
Localisation: Moselle.

MessagePosté le: 11 Avr 2012, 08:36 Répondre en citant Revenir en haut de page

Aller, je donne un peu du mien. J'vais vous raconter la mienne.
Incorporé à partir du 1er janvier 2008.

Le 2 Janvier 2008, à la maison. Tout frais. J'étais sur mon PC en train de discuter avec ma copine (de l'époque).
Et là, le doux son de la sirène sonne (oui, en effet, la sirène. À l'époque, on avait pas encore de BIP.. La loose vous allez dire, MAIS, on fait avec les moyens du bord !).

LA, petit coups d'adrénaline en pensant "à mon tour".
Juste avant ça, j'ai été incorporé en même temps que 3 autres pompiers, donc pour vous dire, c'est la guerre pour monter dans les engins. Premier arrivé, premier servit et après, on fait un roulement. Une toi, une moi, une lui... bref, vous avez compris.

Je m'habille tant bien que mal, et je commence à courir jusqu'à la caserne le futal en bas des pieds. Le polo et la veste dans la main.

J'arrive à la caserne, non loin de taper un arrêt !

Tout excité, je demande au Cabo-chef qui était là :
- C'est quoi ?
- Avp mon grand, prépare toi.

Ni une ni deux, go go go, j'prend mes affaires, j'm'équipe et j'monte dans l'engin du CI.
On arrive sur les lieux, c'était à une intersection. Deux véhicules en cause, deux victimes en UR. Une avec un trauma facial, et l'autre plusieurs traumatismes pas bien grave des membres supérieurs. Comme c'est une intersection relativement dangereuse, tout le monde fait "attention", donc le choc n'a pas été vraiment violent. MAIS, première inter, premier geste, premier sang... 1 petite heure d'intervention.
Mon autre copain, rentré en même temps, a juste vu le cul du véhicule avec moi dedans en lui faisant des signes genre < Cheh, t'as vu c'est qui l'premier ? >

En rentrant, le cabo-chef : - Bah ça va, tu commence bien toi !

Moi, fier comme un coq, j'rentre chez moi, sourire au lèvre, bref.. le pied quoi !
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé
jackfirefighter63
Passionné accro
Passionné accro


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 17 Jan 2011
Messages: 1108

MessagePosté le: 11 Avr 2012, 21:00 Répondre en citant Revenir en haut de page

Bonsoir, merci de ton récit, très plaisant. Ce topic avait, ma foi, bien besoin d'être dépoussiéré... smile_hehe

Amicalement, hugo smile_coolman

_________________
Nous tombons pour mieux apprendre à nous relever.
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé
Chanteraine
Nouvelle recrue
Nouvelle recrue


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 10 Avr 2010
Messages: 41
Localisation: A coté de St Malo

MessagePosté le: 19 Avr 2012, 15:45 Répondre en citant Revenir en haut de page

Bonjour à tous,

Ma première inter à eu lieue ce midi : j'étais en train de ma préparer de quoi manger quand le bip sonne. Je me précipite à la caserne. Sur la feuille : difficultés respiratoires.

Je me change rapidement et je monte dans la cellule du VSAV et nous voilà partis.

Sur place, pas de prise d'initiatives persos (pour ma première, je ne veux rien foirer), j'obéis aux ordres.
Transport vers le CH, prise de constantes durant le trajet.

Une inter "banale" pour certains peut-être, mais pour moi, un formidable moment qui me fait un peu oublier toutes les difficultés de la formation et apprécier cet engagement.
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privéVisiter le site web de l'utilisateur
teuf079
Habitué
Habitué


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 09 Oct 2011
Messages: 101
Localisation: loire 42

MessagePosté le: 19 Avr 2012, 16:28 Répondre en citant Revenir en haut de page

Bonjour a tous

Alors moi ma première inter c'est un AVP Vl contre PL en janvier 2000 au départ le CDA m'annonce ça , dans le VSAV , le trouillomètres à zéro , mais arrivé sur les lieux rien de grave .Ouf.....

_________________
Sergent volo
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé
jackfirefighter63
Passionné accro
Passionné accro


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 17 Jan 2011
Messages: 1108

MessagePosté le: 13 Sep 2012, 20:21 Répondre en citant Revenir en haut de page

Bonsoir, St-Barbe a enfin exaucé mon vœu : je suis partis en inter le 17 Août!

Allez, je vous raconte...

Vendredi, je suis à la caserne, je viens de rentrer de ma journée de stage. C'est la prise de garde et il y a quelques SP de présents. Je jette un coup d’œil à ma montre, elle affiche 18h30. Allez, pas la peine d'espérer, aujourd'hui encore, les engins resteront endormis dans le garage.
Je me change. 19H27. Je suis dans le foyer quand soudain un sifflement se fait entendre : ça décale ! Je cours vers le stas, l'imprimante crépite et un ticket de départ sort, un SP s'en saisit. Moi pendant ce temps, je trépigne dans la remise, un jeune qui va bientôt rentrer ouvre la porte du CCR. P* c'est un départ pour feu ! Un mélange de joie et d'excitation m'envahit. Tentant le tout pour tout je demande à un collègue : C'est quoi ? Je peux partir ? » Il me répond : « C'est fonction CCF, demande au chef d'agrès s'il t'accepte. »

En attendant le CA, je cours décrocher les 2 dévidoirs du camion avec un amis du PSE qui était venus réviser avec moi. Du fond de la remise j'entends : « Hugo, change toi, tu pars avec nous ». A ce moment précis, j'ai l'impression que mon cœur est une bouteille de champagne et que plein de petites bulles coulent dans mes veines. Une décharge d'adrénaline me traverse le corps tout entier. Je cours vers mon casier, je me déshabille vitesse grand V et tel un automate j'enfile ma tenue F1, la veste de feu, cagoule, ceinturon. Mes mains tremble pour serrer la ceinture et j'ai tellement peur de louper le départ que je met mes rangers avec mes socquettes. Hop, le casque F1 sans oublier mon gilet apprenant et je cours vers le camion qui est stationné, moteur et giros allumés sur le parking du CS. Je monte le marchepied et je prends place à l'intérieur de la cabine. Un SP me tend un casque F2. Notre C.A prend place à l'avant. Le moteur vrombit et le conducteur écrase la pédale d'accélérateur. Un petit coup de 2 tons au carrefour et ça y est on est partis. Mon cœur bat à 200 à l'heure, ça y est cette fois je suis dans le camion !

La radio est allumée crachotant des infos sans discontinuer, je rajuste le col de ma veste et ma cagoule en me servant de mon casque F1 comme miroir. Nous sommes 5 dans le camion : le conducteur, la CA, et trois à l'arrière. On me dicte quelques consignes : je dois bien rester au cul de l'engin avec le conducteur ou un autre SP mais jamais seul. Le camion monte la grande nationale, le moteur gémit à chaque changement de vitesse. Et puis je demande : « au fait, c'est quoi l'inter et c'est où ? »
« C'est un feu de broussailles à T... » me répond t'on. Les 2 autres collègues plaisantent et bavardent tranquillement comme si de rien n'était ; pariant sur l'ampleur de ce fameux feu de broussailles. Nous sommes presque arrivés et nous nous arrêtons brièvement pour demander l'adresse exacte à un habitant du coin. Une dame nous interpelle et nous dit que c'est son mari qui a appelé, une botte de foin commençait à fumer. Nous poursuivons notre route et effectivement de la fumée se dégage dans un champ, deux badauds se tiennent à distance de l'incendie.

Le camion s'arrête, la C.A se retourne : « Bon vous allez me tirer 3 longueurs de 45 pour être sûr. Toi Hugo tu reste avec Bébert (NDLR : le conducteur). « Compris », je descends et j'applique les consignes, mes 2 autres collègues déroulent le tuyau et commence l'attaque alternant le jet diffusé d'attaque et le jet bâton pour « casser » la botte de paille. Le feu est maîtrisé rapidement, la CA me fait signe d'approcher. Un sapeur me tend la lance et me dit : « Tiens finis l'extinction, tu noie tout le foin ». Je m'exécute tout content de pouvoir me rendre utile. A la fin on reconditionne le matériel et on s'accorde une pause. Puis nous rentrons à la caserne. Sur le trajet du retour, je suis aux anges et je savoure mon bonheur, admirant le paysage. Un ado dans une voiture nous regarde avec admiration et moi je lui rends son regard, fier comme un coq. J'aide à remplir la tonne, changer un tuyaux qui est percé et je me change.

1ère inter, 1er feu ! Celle-là je m'en souviendrai toute ma vie. Ce que je retiens surtout c'est le stress, l'excitation et surtout qu'on est loin de l'image d'épinal du pompier avec des slogans comme « Allez en enfer, chercher quelqu'un, revenir avec. » smile_uuh

Amicalement, hugo smile_coolman
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé
kentin16
Habitué
Habitué


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 04 Jan 2009
Messages: 68
Localisation: Lille

MessagePosté le: 31 Oct 2012, 16:51 Répondre en citant Revenir en haut de page

Bonjour à tous, :)

Je suis trés heureux de pouvoir poster dans cette rubrique, depuis le temps que j'attendais!

J'ai pris ma première garde au VSAV1 hier (mardi 30 ocobre 2012)à 7H30, en 4e. (Je suis titulaire du SAP et du LSPCC seulement)
La veille, j'étais à la fois excité, impatient, et envahit "par un sentiment de responsabilité" (cette expression qui n'est pas de moi, peut vous sembler un peu forte, mais c'était et c'est encore ce que je ressens). J'ai pas trés bien dormi d'ailleurs, je n'arretais pas d'y penser, je me demandais comment j'allais réagir devant une situation qui pourrait mal finir.

Bref, le matin, je me suis levé bien à l'avance (avant mon réveil tellement tout ça me travaillait), je mange un maximum pour avoir le plus de jus possible. J'arrive au CIS, je salue les pompiers que je croise, je fonce me changer pour pouvoir saluer tout le monde mais en tenue cette fois-ci.

7H30 passé de quelques secondes, départ VSAV 1 :) je cours, je monte derrière (dans la cellule), puis devant, puis on me dit qu'en fait le mieux c'est derrière^^

Je suis assis dans la cellule, je sais qu'on part pour "Malaise lieu public". Sur le trajet, je souffle de temps en temps pour me détendre, je réflechis, faut pas que je fasse d'erreurs, faut que je sois à la hauteur. Je revérifie les tiroirs puis je me dis que c'est stupide, donc j'arrête. Je regarde par la fenêtre tout en restant assis et reconnais des bâtiments, j'entends le 2 tons, ça me fait bisarre, ça me réjouit et ça me tend en même temps. Je n'entends pas la radio, ni les pompiers devant à cause des trembements du brancard.

Le trajet est rapide, on arrive dans la rue, on cherche (enfin ils car moi je suis assis dans la cellule, mais ils ne trouvent pas). Je suis dégoûté, je me dis que ma première est une fausse alerte.
Mais il s'agit d'une erreur dans l'adresse, on repart quelques rues plus loin avec la bonne adresse.
On arrive, quelqun nous ouvre et n'est pas au courant qu'il se passe quelque chose, on va à l'autre bout du bâtiment. Il se passe rien en fait, un "client régulier" qui a de toute évidence des problèmes intestinos. smile_mal On l'emmène dans le VSAV, aucun geste nécessaire de notre part. On fait le taxi en fait, je suis seul avec dans la cellule. On arrive au CH, je suis content que cette personne sorte de la cellule car c'est trés pénible olfactivement, désinfection immédiate, je m'en occupe mais un collègue me regarde et veille à ce que je fasse cela correctement.
Mon ressenti, dés notre arrivée sur les lieux jusqu'à l'arrivée à l'hôpital se résume à : " Fais chier" ma première est une daube, qui n'est ni une urgence, ni de notre ressort. J'étais déçu, je me doutais bien que j'allais en faire des "daubes" mais pour une première j'étais degouté, je ne souhaite pas le malheur des autres, mais j'en voulais une qui corresponde à ce qui est écris sur notre véhicule "Véhicule de secours.."

Bref on rentre à la caserne, je suis un peu deg, je re vérifie le VSAV pour me rassurer, être encore plus à l'aise avec l'emplacement du matos. puis quelques minutes plus tard on repart.

Je suis sorti 8 fois jusque 19H30, les interventions qui ont suivi ont éffacé la déception de ma première inter (enfin l'une d'entre elle surtout, et ça c'est bien fini pour la victime en plus :) l'un des pompiers m'a dailleurs dit qu'en 2 ans il n'avait jamais fait ça, même le lieutenant m'a dit que je commençais bien :) de trés bonnes sensations, de l'adrénaline et surtout le sentiment d'avoir été utile), certaines inters étaient vraiment bonnes, et puis d'autres injustifiées/pas de notre ressort.

Trés bonne équipe, bien acueilli, bien encadré, vraiment satisfait de cette garde malgrés quelques daubes. Je dois encore en prendre 3 (après je commencerai la phase 2), j'espère avoir le moins de daubes possibles.

Voila, désolé, je n'ai pas de talent d'écrivain. Je suis juste trés heureux de pouvoir enfin poster ici.

Cordialement, bonne journée :)

_________________
SPV dans la capitale des Flandres! Allez Le LOSC!
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privéEnvoyer un e-mail
Nicolas'
Nouvelle recrue
Nouvelle recrue


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 08 Oct 2012
Messages: 13
Localisation: Marne

MessagePosté le: 31 Oct 2012, 21:42 Répondre en citant Revenir en haut de page

Bonjour!!

Qui ne se souvient pas de sa première inter ;)

Elle est arrivée lors de mon premier jour en tant qu'ambulancier DEA dans une société ambulance privée, nous étions de garde SAMU en 2eme appel.

Il était 9h00, on est intervenue sur une demoiselle de 17 ans inconsciente ) son lycée.
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé
ugly
Nouvelle recrue
Nouvelle recrue



Inscrit le: 17 Oct 2012
Messages: 3

MessagePosté le: 05 Déc 2012, 15:40 Répondre en citant Revenir en haut de page

Salut à tous !
Ben moi une mamie dans un EHPAD... malaise avec vomissement, seul dans la cellule derriere en 3°... inutile dans dire plus je crois smile_hehe
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé
Mély.K
Nouvelle recrue
Nouvelle recrue


Sexe: Sexe:Féminin
Inscrit le: 14 Fév 2013
Messages: 14
Localisation: Tarn

MessagePosté le: 20 Mar 2013, 18:55 Répondre en citant Revenir en haut de page

Je me lance, peu-être qu'en écrivant ma première intervention ça va dépoussiérer le topic :)


C'était un dimanche, le 24 février 2013. Première garde, la journée commence calmement: vérification engin, sport, manoeuvre. Toujours rien, c'était à peu prêt 14h, on mange tous ensemble devant un match de rugby. Pas de sonnerie de bip à l'écoute. Je vais faire un tour dans les remises en priant que ça sonne. Toujours rien, je commence à désespérer! Je me mets sur les fauteuils et j'attends ... 16h04 Sa sonne ! Enfin, Départ VSAV 1 en 3 ième pour malade à domicile..

C'est partie, deux tons Giro. Sa y est, là c'est moi qui suis devant et qui vais aider les personnes, c'est concret maintenant ! Arrivé au domicile, un petit garçon 9 ans diabétique.. Bilan réalisé Destro prise. Il était bas très bas. Appel du SMUR. 3,4,5 ième destro prit toujours en chute. Le petit ne nous répond plus. Arrivé du SMUR ouf !! Pris sur la chaise, je l’emmène à l'aide de la chaise avec mon chef dans la cellule. Je l'installe sur le brancard, et le médecin me dit: On perfuse ! Je prépare le glucose, l'opsite, l'haricot, l'aiguille tout quoi. J'étais tellement concentré. Le petit n'est toujours pas réveillé. Je me pense, non pas un ACR sur un petit d'entrée.. On patiente dehors avec l'équipe, puis le médecin nous dit que c'est bon on peu partir.

Durant le trajet, je suis seule à l'arrière avec le petit, il recommence à remonté petit à petit. bilan de surveillance, tension, poul, destro etc .. Et à 5 min de l'hôpital. Le petit se réveille, et me dit: mais arrête je dors, laisse moi tranquille. Sur le coup, un gros soulagement ! Ce petit souffrait d'une double prise d'insuline.......


Voilà, c'était ma première intervention!

Au plaisir de lire les vôtres, Mélissa Big_sourire

_________________
Le plus dur c'est pas de l'affronter, c'est de savoir l'aimer pour le détruire. Fire ♥
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé Photos pompiers du membre Mély.K
New SPV 28
Invité






MessagePosté le: 20 Mar 2013, 18:59 Répondre en citant Revenir en haut de page

Mély.K a écrit:
Départ VSAV 1 en 3 ième pour malade à domicile..
Je prépare le glucose, l'opsite, l'haricot, l'aiguille tout quoi.


Bonjour,
Vous êtes ISP ou avez une formation paramédicale??

Cdlt Tin'.
Mély.K
Nouvelle recrue
Nouvelle recrue


Sexe: Sexe:Féminin
Inscrit le: 14 Fév 2013
Messages: 14
Localisation: Tarn

MessagePosté le: 20 Mar 2013, 19:07 Répondre en citant Revenir en haut de page

New SPV 28 a écrit:
Mély.K a écrit:
Départ VSAV 1 en 3 ième pour malade à domicile..
Je prépare le glucose, l'opsite, l'haricot, l'aiguille tout quoi.


Bonjour,
Vous êtes ISP ou avez une formation paramédicale??

Cdlt Tin'.




Non du tout, mais je sort juste ce qu'il a besoin pour qu'il puisse se préparer ces médicaments. Aprés je ne touche plus à rien, il se place tout tout seul enfin avec l'aide de son équipier.
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé Photos pompiers du membre Mély.K
New SPV 28
Invité






MessagePosté le: 20 Mar 2013, 19:09 Répondre en citant Revenir en haut de page

Okay, car j'étais étonné par le préparation dès la première intervention de substances médicales.

Cdlt Tin'.
Max-fireman
Invité






MessagePosté le: 20 Mar 2013, 19:11 Répondre en citant Revenir en haut de page

Une petite question, comment ça se fait que tu sois toute seule à l'arrière avec le petit pendant le transport ? Le médecin ou l'infirmier du SMUR n'était pas présent dans le VSAV ?
Mély.K
Nouvelle recrue
Nouvelle recrue


Sexe: Sexe:Féminin
Inscrit le: 14 Fév 2013
Messages: 14
Localisation: Tarn

MessagePosté le: 20 Mar 2013, 19:16 Répondre en citant Revenir en haut de page

New SPV 28 a écrit:
Okay, car j'étais étonné par le préparation dès la première intervention de substances médicales.

Cdlt Tin'.


A non non, je prendrais pas se risque ! Je lui sort juste ce qu'il a besoin pas plus. Même si je suis en école d'infirmière je me permet pas de le faire, ce n'est pas à moi...


Max-fireman a écrit:
Une petite question, comment ça se fait que tu sois toute seule à l'arrière avec le petit pendant le transport ? Le médecin ou l'infirmier du SMUR n'était pas présent dans le VSAV ?


Non, ils nous suivent. Et s'il y a le moindre doute on s'arrête.. Je pense que si cela aurait été "plus grave" il serait resté à l'arrière ..
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé Photos pompiers du membre Mély.K




Montrer les messages depuis:      
Répondre au sujet
Autres sujets de discussions
Hommage à une SPV vosgienne décédé en intervention... le 26/08/2005
Déroulement de la première inter? le 15/09/2005
Encore une Intervention qui tourne au drame... le 28/10/2005
MGO Intervention pour deblocage d ascenseur le 21/11/2005
intervention le 28/11/2005
Que signifie votre tenue ? le 08/12/2005
Votre domaine d'intervention préféré... le 23/12/2005
intervention a l'age de 16 ans le 22/02/2006


 Sauter vers:   

Votre toute premiere intervention


Voir le sujet suivant
Voir le sujet précédent
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum

pompier



.:: Forum Pompier : forum dédié au métier de sapeur pompier ::.
Création / Gestion : Evoclic - Copyright 2005 - 2015 - Tous droits réservés

Ce forum est destiné aux sapeurs pompiers et passionnés.
Tous les logos et marques sont des propriétés respectives.
Toute copie entière ou partielle de ce site peuvent faire l'objet de poursuite judiciaire.
Les propos tenus sont de la responsabilité de leurs auteurs.
Forum-pompier.com est déclaré à la cnil sous le numéro 1112890
Powered by phpBB © 2001, 2011 phpBB Group