Pompiers
Accueil  •  FAQ  •  Contact  •  Liste des Membres  •  Vos départements  •   S'inscrire sur Forum Pompier  •   Messages Privés  •   Connexion
Forum Pompier : le forum dédié au métier de sapeur-pompier

Vous ne pouvez pas participer car vous n'êtes pas inscrit : inscription gratuite !
Cas concret de secourisme n°4 (février 2009)


Voir le sujet suivant
Voir le sujet précédent
Répondre au sujet
Auteur Message
Carabinix
Référent SAP
Référent SAP


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 11 Fév 2007
Messages: 2357

MessagePosté le: 31 Jan 2009, 10:37 Répondre en citant Revenir en haut de page

Vous êtes de garde dans un CS dans une vallée éloignée de tout (premier SMUR et CH de campagne à 45 minutes)

A 20h, un samedi soir d'hiver, votre VSAV est déclenché pour enfant brûlé sans autre précision.

20h11, vous arrivez sur les lieux et la situation est la suivante:

- une enfant de 4 ans présentant des brûlures profondes de la tête, du tronc, du bras gauche et de la jambe gauche, après s'être ébouillanté avec l'huile du caquelon de fondue. Habillé, il a été mis sous un jet d'eau tiède par son père, pendant que la mère très affolée et culpabilisant se fait calmer par le couple invité.

- Lors de votre premier bilan, on vous annonce que la VLM SMUR est indisponible mais qu'une VLI arrive dans les 10 minutes.

Questions:

- Quels sont vos premiers gestes.
- Quels est votre premier bilan
- Quelles informations donnez-vous aux parents.

- Demandez-vous un nouveau renfort et si oui lequel et pourquoi?
- Quelle est la suite de votre prise en charge et que surveillez-vous et pourquoi?

- Pourquoi pas si un/une IDE veut faire sa prise en charge il/elle est le bienvenu(e)!

_________________
Carabinix

Dernière édition par Carabinix le 09 Avr 2010, 16:54; édité 1 fois
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé Photos pompiers du membre Carabinix
nono73
Habitué
Habitué


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 23 Jan 2006
Messages: 83
Localisation: Savoie

MessagePosté le: 31 Jan 2009, 12:03 Répondre en citant Revenir en haut de page

Salut, je me lance.

Premier geste, relayer le père et oter les vêtements s'ils ne sont pas collés après avoir fondu.

Puis, selon la durée de "l'arrosage"déjà effectué, emballage des brûlures avec les compresses de gel d'eau.

Puis allonger l'enfant dans une couverture de survie stérile.

Bilan des fonctions vitales avec pouls, ventilation et saturation (je zappe la TA car pas de matos adapté).

Evaluation de l'étendue et de la profondeur des brûlures: à priori avec les éléments fournis, au moins 45% de surface corporelle avec du 2è degré profond.

Mettre de l'O2 au masque HC, 6l/min

Transmettre le bilan au 15 avec demande d'un moyen médicalisé.

Attendre la VLI, pour antalgie et début de remplissage.

Informer les parents que c'est sérieux, "félliciter" le papa pour sa bonne (ré)action, déculpabiliser la maman avec un peu de fatalisme genre "on ne peut pas toujours tout éviter".

Surveiller les fonctions circulatoire et respiratoire comme le lait sur le feu, car risque de choc hypovolémique vu la gravité des brûlures. Prendre garde à l'hypothermie.

Une fois la prise en charge par ISP faite, conditionnnement dans le VSAB et départ vers le CH avec nouveau bilan au C15 avec redemande d'un SMUR, ne serait-ce qu'un secondaire pour transfert vers structure adaptée (mais bon, en principe, c'est le régulateur qui propose ça afin de gagner du temps dans la prise en charge de ce genre de patient.

Voili, voilou.
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé
Minipinpon
Vétéran
Vétéran


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 18 Avr 2007
Messages: 6856
Localisation: 78

MessagePosté le: 31 Jan 2009, 12:14 Répondre en citant Revenir en haut de page

Je rajouterais demande Cdg Et Dragon pour transport médicalisé car c'est pas un CH de campagne qui pourra prendre une charge une telle brûlure sur un enfant de 4 ans

surveillance de la sat, de la t° corporelle et de la conscience +++

_________________
Crêpe 1, chouchen 2 + gnole et toujours debout
Image
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privéVisiter le site web de l'utilisateurMSN Messenger Photos pompiers du membre Minipinpon
nono73
Habitué
Habitué


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 23 Jan 2006
Messages: 83
Localisation: Savoie

MessagePosté le: 31 Jan 2009, 17:44 Répondre en citant Revenir en haut de page

Un hélico serait effectivement une solution rapide, mais visiblement non envisagée par la régulation. Si c'est comme dans mon coin, pas facile de trouver une machine dispo et surtout qui vole la nuit.

Je suis en revanche moins convaincu de l'intérêt de demander un chef de groupe (car toujours dans mon coin, son délai d'inter avoisisne celui du SMUR routier).

Pour ce qui est de la surveillance, je suis plus pour observer les signes cliniques (pouls, ventialtion, coloration...) et compléter au besoin par une mesure de sat (puisqu'on parle de ça). Trop de "gars" se focalisent sur les appareils une fois le bilan initial réalisé et ne cherchent pas à savoir si les infos données collent à la clinique.

A+
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé
Minipinpon
Vétéran
Vétéran


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 18 Avr 2007
Messages: 6856
Localisation: 78

MessagePosté le: 31 Jan 2009, 18:42 Répondre en citant Revenir en haut de page

si tu demande un Dragon un CdG sera automatiquement engagé ...
Pou rle surveillance Ok avec toi Wink j'ai fait du VSAB à l'époque ou on n'avait qu'un tensio dnas le véhicule. Le reste c'etait signes cliniques et pouls à la main
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privéVisiter le site web de l'utilisateurMSN Messenger Photos pompiers du membre Minipinpon
Zgorzelsky
Passionné
Passionné


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 24 Sep 2005
Messages: 301
Localisation: 29

MessagePosté le: 31 Jan 2009, 18:46 Répondre en citant Revenir en haut de page

Salut Mini,

Minipinpon a écrit:
si tu demande un Dragon un CdG sera automatiquement engagé ...


Tu as de drôles de procédures par chez toi Big_sourire Remarque, ça le sort un peu le cdg...
Par chez nous, ça ne fait pas partie du réglement.
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privéEnvoyer un e-mailMSN Messenger
SPVCOURZIEU
Habitué
Habitué


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 31 Jan 2007
Messages: 67
Localisation: rhône

MessagePosté le: 01 Fév 2009, 14:42 Répondre en citant Revenir en haut de page

salut a tous

alors:
continuer l'arrosage à l'eau tempérée pour éviter l'hypothermie
enlever les vêtements qui ne collent pas, emballer les brulures avec les brul'stop et couverture de survie stérile
MHC O2 6l/min, plus ou moins demi assis suivant l'état respi.
controle puls, respi, conscience +++ bien sur! (controle T°C au cas où la douche était trop froide...)

bilan rouge, demande Dragon, j'attends l'ISP

pour les parents: bravo papa!!, et pis maman, c'est pas grave on a pas tout le temps une réaction adaptée aux événements, et puis une éval rapide de son état psy (si trop préoccupant, en parler avec le médecin régul)

qu'est ce que vous en penser?
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé Photos pompiers du membre SPVCOURZIEU
greg77
Passionné
Passionné


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 09 Jan 2009
Messages: 375
Localisation: ici et la

MessagePosté le: 01 Fév 2009, 22:07 Répondre en citant Revenir en haut de page

pas de brulestop pour nous ils ont été retiré (kit+grosse couverture) des vsav car 10 minutes apres l'accident sont effet n'est pas terrible

il y en a seulement dans les fourgeons

de plus, gros risque hypothermie chez les enfants avec les brulestop


en arrivant demande d'infos et rassure les parents en disant qu'on va s'en occupé

idem pour les vétements, ne pas retirer les parties collées

je demande a mon conducteur et mon servant de s'équiper de gants stériles, me faire une zone de travail propre et qu'il ne touche rien de sale, une fois les gants mit

je reste non stérile car je vais toucher mon stylo, les fiches bilan, la radio, ouvrir des trucs etc....

pour les compresses, champs stérile etc... afin qu'elle ne colle pas on les mouillera avec du sérum phy

pour la position si aucune géne respi ou autres, je le poserai peut etre sur le coté droit afin de pouvoir travailler sur les brulures et eviter le frottement coté gauche

pas d'emballage pour ne pas avoir le phénoméne de cocote minute (juste recouvrir au max les brulures)

apres avoir protegé les brules et fait le calcul de la surface brulé, bilan : pouls, tension, ventillation, températue, saturation
o2 avec si besion un mec qui tiens le masque pour ne pas avoir de contact masque ou élastique sur une brulure

surveillance par mon servant, je demande au conducteur de s'occuper des parents et je passe mon bilan complet ( c'est quoi sa réponse au crra 15 ? )

a l'arrivée de la vlsm, je vais l'acceuillir, a l'extérieur pour explique la situation

la vlsm paramédic, passe son bilan avec la 3sm qui va gérer dragon et peut etre faire venir un medecin sp de permanence

pour la mere voir avec l'infirmier, un calmant, et si vraiment pas bien un vsav, la phy sp (c'est vraiment l'extreme la), le papa on lui dit qui a bien réagit

j'explique au parents se qu'on fait, ou on va etc....( de toute facon on s'occupe des parents tout le long de l'inter)

la présence du papa serat utile tout au long de l'inter, je pense afin de rassurer et calme l'enfant

voila un peu brouillon Wink
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé
SPVCOURZIEU
Habitué
Habitué


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 31 Jan 2007
Messages: 67
Localisation: rhône

MessagePosté le: 02 Fév 2009, 17:13 Répondre en citant Revenir en haut de page

oki j'étais pas au courant à propos des brul'stop entre le risque d'hypothermie et le peu d'efficacité au bout de quelques temps!! ^^
dans le rhone on les a toujours, par contre on a pas de gants stériles, donc l'emballage en stérile... faut faire au mieux avec les compresses et les champs stériles. maintenant on a des bidons de 500ml de NaCl ca va être impec pour une PEC comme celle la!

c'est vrai que sur les inters avec des enfants c'est bien d'emmener quelqu'un de la famille qui tienne bien le coup avec nous dans le VSAB, c'est plus rassurant pour le ou la pitchoune...

chez moi, c'est un coin bien paumé mais on arrive quand même a avoir un hélico avec UMH en une 20aine de minutes... voire même moins quand ils sont en départ immédiat ( des fois:
" -VSAB courzieu, on survole le village, donnez nous votre position
- euh on est pas encore arrivé, suis les gyros!!" lol )
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé Photos pompiers du membre SPVCOURZIEU
greg77
Passionné
Passionné


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 09 Jan 2009
Messages: 375
Localisation: ici et la

MessagePosté le: 02 Fév 2009, 20:44 Répondre en citant Revenir en haut de page

bah tu sais chaque sdis a c'est procédure pour le brulstop

par contre pas de gants stériles dans vos vsav smile_transpire bah m*rde alors j'hallucine, si quelqu'un peu expliqué, merci d'avance Wink

pour le papa je voulais dire seulement pendant les soins, pas pendant le transport, car il sera médicalisé ou paramed. Wink
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé
mim
Passionné accro
Passionné accro


Sexe: Sexe:Féminin
Inscrit le: 03 Mai 2006
Messages: 1107
Localisation: 69

MessagePosté le: 13 Fév 2009, 12:17 Répondre en citant Revenir en haut de page

Bonjour !!

Allez, je me lance.
- puisque l'enfant a déjà été "mis" sous l'eau, un équipier s'occupe de laisse couler le temps de lui enlever les vêtements sans tirer sur les parties qui s'accrochent à la peau. On installe l'enfant pour qu'il soit le mieux possible(demi assis ou couché)
- un autre prépare les brulstop. Je vous avoue ne pas avoir un grand retour d'expérience sur eux. On les a déjà utilisé et c'est vrai qu'au bout d'un moment la personne nous a demandé de les retirer car il ne faisait plus effet et accentuaient la douleur ( je pense que c'est l'effet "cocotte minute" déjà évoqué). Donc ensuite je les faits poser sur les parties atteintes tout en surveillant le temps afin de pouvoir les retirer si ils ne sont plus efficaces.
- un équipier prend le pouls, la ventil, la tension sur le bras non atteint , mesure de la saturation en O2 , on le met sous O2 et on le couvre comme on peut (en évitant de recouvrir les zones brulées)
- bilan évolutif

A mon avis le plus gros risque,outre l'infection, est qu'il tombe en hypothermie, d'où l'intérêt de le couvrir et de prendre sa température régulièrement.

Après avoir lu les propositions des collègues, c'est vrai que mettre en place une "zone de travail" avec des champs stériles est une très bonne chose à mon avis mais je ne sais pas si j'y aurai pensé, donc je ne le met pas.

En parallèle, il est important d'essayer de calmer la maman et de demander au papa de rester avec l'enfant afin de le calmer.

Je passe mon bilan en demandant le dragon vu l'étendue et le gravité des brûlures (degré et localisation). Une fois l'infirmier sur place, je lui donne mon bilan et à lui de voir quel protocole il met en place.

Voilà, je pense que c'est loin d'être parfait alors j'attends avec impatience la "correction" !!! (y'a que comme ça qu'on apprend Wink )

_________________
La culture c'est comme la confiture : moins on en a, plus on l'étale
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privéMSN Messenger
Mistercrazy
Nouvelle recrue
Nouvelle recrue


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 19 Juil 2008
Messages: 10
Localisation: 82

MessagePosté le: 21 Fév 2009, 12:34 Répondre en citant Revenir en haut de page

Je vais tenter :p

1/ arrivé sur les lieux un équipier remplace le père en le remerciant et continu a faire ruisseler de l'eau a température ambiante sur le petit.

2/Pendant ce temps un autre a rassurer les personne présente et leur demande de s'écarter de manière courtoise pour aménager une zone de travail adéquate.

3/On allonge le petit on découpe les habits on évite de décoller les zones en contact avec la peau.
Pendant ce temps un équipier fait un premier bilan contrôle les signes vitaux.

4/Le chef d'agrès transmet et demande au médecin régulateur la conduite a tenir.

5/application de Calmogel sur les brulures avec bandages recouvrant bien les zones brulé et même plus pour limiter le risque d'infection.

6/inhalation d'O2
7/couvertureS
8/control des signes vitaux
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé
sp_thann
Fidèle
Fidèle


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 03 Oct 2005
Messages: 208
Localisation: Thann(68)

MessagePosté le: 23 Fév 2009, 14:37 Répondre en citant Revenir en haut de page

Hello,
Voilà ma petite idée de prise en charge:

Prise des informations auprès des témoins.
Poursuivre l'arrosage des brulures.
Pose de compresses grasse sur les brulures les plus graves.
Contrôle des voies aériennes (Hé si l'enfant avait accidentellement avalé de l'huile en criant smile_peur )
Contrôle de la ventilation (SAT/FV...)
Contrôle de la circulation (Pouls/TRC...)
Vérification de la conscience (Glasgow/Pupilles...)
Exposition (ici 58% de la surface brûlée.
Mise en place d'un masque HC à 100% sous 6L/min.
Emballage dans une couverture de survie.
Bilan au SAMU.
--
Prise en charge par l'ISP (Douleur...)
Re-bilan de l'ISP au SAMU.

Et pour l'évacuation pourquoi ne pas envisagé une évacuation par hélicoptère sur un CH pour grand brûlé (Metz ou un CH Allemande du côté de chez moi
:) )

Bien sur tout au long de la prise en charge de l'enfant, on s'occupe de la prise en charge psy des parents et des témoins.
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privéEnvoyer un e-mailMSN Messenger Photos pompiers du membre sp_thann
Carabinix
Référent SAP
Référent SAP


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 11 Fév 2007
Messages: 2357

MessagePosté le: 02 Mar 2009, 14:37 Répondre en citant Revenir en haut de page

Carabinix a écrit:
Vous êtes de garde dans un CS dans une vallée éloignée de tout (premier SMUR et CH de campagne à 45 minutes)

A 20h, un samedi soir d'hiver, votre VSAV est déclenché pour enfant brûlé sans autre précision.

20h11, vous arrivez sur les lieux et la situation est la suivante:

- une enfant de 4 ans présentant des brûlures profondes de la tête, du tronc, du bras gauche et de la jambe gauche, après s'être ébouillanté avec l'huile du caquelon de fondue. Habillé, il a été mis sous un jet d'eau tiède par son père, pendant que la mère très affolée et culpabilisant se fait calmer par le couple invité.

- Lors de votre premier bilan, on vous annonce que la VLM SMUR est indisponible mais qu'une VLI arrive dans les 10 minutes.

Questions:

- Quels sont vos premiers gestes.
- Quels est votre premier bilan
- Quelles informations donnez-vous aux parents.

- Demandez-vous un nouveau renfort et si oui lequel et pourquoi?
- Quelle est la suite de votre prise en charge et que surveillez-vous et pourquoi?

- Pourquoi pas si un/une IDE veut faire sa prise en charge il/elle est le bienvenu(e)!


Désolé pour le retard pour "la solution".

Dans l'ensemble, les réponses étaient toutes pertinentes. Etait-ce un cas trop facile? Pourtant dans la réalité, il y a presque de quoi flipper...

Ma proposition de réponse:

Il s'agit d'une intervention pour un enfant de 4 ans à la suite d'un accident domestique type brûlure.

Dans un premier temps, il faut éviter de se focaliser sur les lésions elles-mêmes. Lors d'un examen primaire, il faut absolument penser à chercher une détresse vitale, le plus souvent respiratoire:
- Examen des voies aériennes supérieures +++, chercher des signes d'inhalation (bien que nous sommes pas dans le cadre de fumée toxiques d'incendie)
- Pouls, temps de recoloration cutanée, pression artérielle à discuter.
- Conscience +++.
- EVA +++.
- Rapide évaluation des brûlures.

Ensuite parallèlement:

- Maintien de l'arrosage à l'eau tiède, sans pression directe, de préférence par ruissellement, mais dans un laps de temps inférieur à 10 minutes +++ (éventuellement laisser le père continuer l'arrosage). Attention à ne pas induire une hypothermie.
- Retrait des vêtements autour de la brûlure sans décoller la peau, penser à enlever les bijoux, car il y un possible oedème qui va se former.
- Bilan à la régulation médicale: "Enfant de 4 ans, présentant des brûlures profondes de la tête, du tronc, membre supérieur et inférieur gauche, sans trouble hémodynamique, respiratoire ou de la conscience. (PA, FC, FR++, SatO2, EVA) Je demande un moyen médicalisé héliporté pour évacuation vers un centre spécialisé".

Dans un deuxième temps, il convient d'approfondir le bilan lésionnel, tout en maintenant une surveillance attentive.
- Examen de la tête aux pieds à la recherche d'autre lésion. Il faut aussi décrire précisément les brûlures: aspect, étendue, localisation, douleur, profondeur...
- Interroger la famille sur d'éventuelle allergie ou antécédent médico-chirurgical, traitement...
- Mettre de l'oxygène au masque à haute concentration 6L/min.
- Si présence d'un saignement actif, mise en place d'un C.H.U.T.
- Conditionnement dans la position la plus antalgique.
- Emballer le patient dans un drap propre et stérile (champs stérile, pansement sec, drap à usage unique), couverture de survie.
- Evidement réconforter la famille, sans minimiser la gravité de l'état de leur enfant, féliciter les actions du père. (Eventuellement proposer un soutien psychologique, seront contentes les psy du 3SM, smile_hehe )

- Bilan complémentaire au 15, demande renfort VLCG pour DZ si obtention de l'hélico.

Dans le cas où un moyen héliporté ne serait pas disponible, il est impératif de ne pas perdre de temps sur place et de prendre la route au plus rapidement.

Pensez au carnet de santé!

Par contre, je relève ces points-ci:

Outre tous les points communs.

- L'attention sur l'hygiène [Greg77]
- Le pourcentage de peau brûlée: [nono73, sp_thann], sur quel critère vous vous basez? Pour ma part, si je fais un score de Wallace chez cet enfant j'arrive plus ou moins à 76.5%, mais là, on dépasse un peu le champ d'action du secouriste.
- A noter que des brûlures profondes évoquent un 3°, ce qui souvent a détruit les terminaisons nerveuses ce qui finalement diminue la douleur.
- Le phénomène cocotte minute se voit plus dans les bons gros pansements sur des hémorragies non stoppées. Ou alors le traditionnel coup de chaud du SP.
- L'utilisation de "brulstop"/"calmogel"[SPVCOURZIEU/Mistercrazy]: en fonction des départements, perso, si je devais en utiliser ce serait plus sur des petites brûlures, en l'absence d'antalgie autre.



Pour les IDE (selon vos protocoles locaux):

pose de 2 VVP pour:

- protocole douleur (Paracétamol +/- Morphine+/- kalinox)
- remplissage vasculaire avec un soluté salé isotonique selon protocole. (Formule de Parkland?)


Merci et bravo pour votre participation.
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé Photos pompiers du membre Carabinix
greg77
Passionné
Passionné


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 09 Jan 2009
Messages: 375
Localisation: ici et la

MessagePosté le: 02 Mar 2009, 23:05 Répondre en citant Revenir en haut de page

merci a toi Wink
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé




Montrer les messages depuis:      
Répondre au sujet
Autres sujets de discussions
Activitée et reconaissance des associations de secourisme le 25/05/2007
[Coups de Geule] Secourisme à la JAPD le 18/02/2008
congrès 2009 le 08/10/2008
confirmation concours 2009 le 04/11/2008
Nageur sauveteur ete 2009 le 14/11/2008
bonne année 2009 le 31/12/2008
UIISC 7 , février 2009 le 02/01/2009
Dates des congrès, portes ouvertes 2009, expositions.... le 07/01/2009


 Sauter vers:   

Cas concret de secourisme n°4 (février 2009)


Voir le sujet suivant
Voir le sujet précédent
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum

pompier



.:: Forum Pompier : forum dédié au métier de sapeur pompier ::.
Création / Gestion : Evoclic - Copyright 2005 - 2015 - Tous droits réservés

Ce forum est destiné aux sapeurs pompiers et passionnés.
Tous les logos et marques sont des propriétés respectives.
Toute copie entière ou partielle de ce site peuvent faire l'objet de poursuite judiciaire.
Les propos tenus sont de la responsabilité de leurs auteurs.
Forum-pompier.com est déclaré à la cnil sous le numéro 1112890
Powered by phpBB © 2001, 2011 phpBB Group