Pompiers
Accueil  •  FAQ  •  Contact  •  Liste des Membres  •  Vos départements  •   S'inscrire sur Forum Pompier  •   Messages Privés  •   Connexion
Forum Pompier : le forum dédié au métier de sapeur-pompier

Vous ne pouvez pas participer car vous n'êtes pas inscrit : inscription gratuite !
syndrome d'écrasement


Voir le sujet suivant
Voir le sujet précédent
Répondre au sujet
Auteur Message
sdf 30
Passionné accro
Passionné accro



Inscrit le: 31 Jan 2010
Messages: 1062

MessagePosté le: 23 Déc 2011, 15:21 Répondre en citant Revenir en haut de page

Relevage...mission de routine. La victime, dame âgée, est allongée sur le dos au pied de son lit. Nous la relevons et constatons que son pied gauche est tourné vers l'extérieur à 90°. Par ailleurs il y a absence de motricité du membre inférieur gauche mais bonne sensibilité. Elle nous dit que sa jambe était repliée sous elle après la chute. Nous ne l'avons pas trouvée ainsi mais son aide ménagère avait tenté de la relever avant notre arrivée. Les autres paramètres sont corrects. Après bilan transmis au centre 15 (j'insiste surtout sur ce problème de mig) nous transportons au CH. La victime décède dans les 24h suivantes. Les analyses de sang révèlent la présence de toxines qui ont empêché le fonctionnement des reins. Nous sommes en présence d'un syndrome d'écrasement, la jambe ayant été a priori écrasée sous le poids de la victime puis libérée par l'aide ménagère. Je connaissais ce syndrome pour des victimes ensevelies mais ne pensais pas le trouver sur un relevage !
Je n'ose pas imaginer la réaction de la famille si nous avions quitté les lieux après avoir remis la victime dans son lit.
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé
pl.lamballais
Référent INC
Référent INC


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 26 Avr 2005
Messages: 2272
Localisation: Brasilia (Brésil)

MessagePosté le: 23 Déc 2011, 19:19 Répondre en citant Revenir en haut de page

Très intéressant!
Merci beaucoup pour ce partage d'information.

Amités
Pierre-Louis

_________________
http://www.flashover.fr
"Y a t-il un danseur de claquettes au bar du mess des officiers?" (WJ)
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privéVisiter le site web de l'utilisateur Photos pompiers du membre pl.lamballais
riiska-91
Habitué
Habitué



Inscrit le: 27 Aoû 2010
Messages: 82

MessagePosté le: 23 Déc 2011, 23:29 Répondre en citant Revenir en haut de page

Sa jambe a dut restée longtemps coincée par son poids pour qu'il y ait création de toxines !

Pendant combien de temps est-elle restée coincée ?
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privéEnvoyer un e-mail
Carabinix
Référent SAP
Référent SAP


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 11 Fév 2007
Messages: 2357

MessagePosté le: 24 Déc 2011, 08:34 Répondre en citant Revenir en haut de page

Il ne s'agit pas d'un syndrome d'écrasement proprement parlé.

C'est une complication très classique des stations au sol prolongées, très courant chez les personnes âgées qui ont chuté.

Il y a deux points ici:

- d'une part le trouble sensitivo-moteur, lié à la position du membre, qui s'explique par une interruption des flux sanguins. Nous avons tous eu cette sensation alors que nous sommes mal installés, jambes croisées par exemple.

- la rhabdomyolyse, ou destruction des cellules musculaires, liée au contact prolongé sol dur/corps, favorisée par la dénutrition, classique chez la personne âgée, sans localisation spécifique. Il y a alors une insuffisance rénale aigue qui se développe par accumulation de ces déchets cellulaires et surtout un relargage de potassium, très néfaste pour le coeur.

_________________
Carabinix
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé Photos pompiers du membre Carabinix
sdf 30
Passionné accro
Passionné accro



Inscrit le: 31 Jan 2010
Messages: 1062

MessagePosté le: 24 Déc 2011, 11:13 Répondre en citant Revenir en haut de page

Merci pour les éclaircissements.Nous n'avons pas pu déterminer avec précision la durée pendant laquelle la victime est restée au sol, 3 heures d'après elle. Y a t'il possibilité de soigner une fois les symptômes apparus ?
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé
SapLal
Référent MATERIEL
Référent MATERIEL


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 18 Aoû 2005
Messages: 6464
Localisation: Métropole Lilloise - SDIS 59

MessagePosté le: 24 Déc 2011, 16:22 Répondre en citant Revenir en haut de page

Carabinix a écrit:
- la rhabdomyolyse, ou destruction des cellules musculaires, liée au contact prolongé sol dur/corps, favorisée par la dénutrition, classique chez la personne âgée, sans localisation spécifique.

Qu'est-ce qui n'est localisé spécifiquement Cara ?

@+ Sap'Lal

_________________
Image
Halte à l'immobilisme chez les SP ! Soyons acteurs dans nos CIS ! RetEx/Innovations/Adaptations
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privéEnvoyer un e-mailVisiter le site web de l'utilisateur Photos pompiers du membre SapLal
Shrulk
Modérateur
Modérateur


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 25 Fév 2006
Messages: 8321

MessagePosté le: 24 Déc 2011, 16:26 Répondre en citant Revenir en haut de page

Salut,

Dans ce cas quelle est notre conduite à tenir dans de cas? Comment déceler une telle "pathologie" pour éviter de mobiliser trop rapidement une personne?

Bye. smile_hello
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privéVisiter le site web de l'utilisateur Photos pompiers du membre Shrulk
VERDI 14
Passionné accro
Passionné accro


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 11 Aoû 2005
Messages: 1929
Localisation: CDSP 57

MessagePosté le: 24 Déc 2011, 17:58 Répondre en citant Revenir en haut de page

L'élément primordiale est le bilan circonstanciel qui aidera à déterminer le temps que la victime est restée affessée sur elle même .

Dans le cas de sdf30 l'absence de pouls pédieux peus être un indicateur de ce syndrome .
Pour ma part j'ai déjà pu constater des marbrures sur les membres inférieurs , la victime étant rester à genoux plusieurs heures .

On peut relever aussi des douleurs , sensation d'engourdissement comme l'a écrit Cara , des fourmillements mais qui ont du disparaitre avec le temps .

La CàT , je pense est la meme que le crushsyndrome , ne pas manipuler la victime , prise des paramétres , mise sous O2 , demande de médic en motivant par le bila circonstanciel et les éléments du bilan récolter .

En gros va falloir sortir sa casquette d'enquéteur Wink
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privéMSN Messenger
Carabinix
Référent SAP
Référent SAP


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 11 Fév 2007
Messages: 2357

MessagePosté le: 30 Déc 2011, 16:30 Répondre en citant Revenir en haut de page

sdf 30 a écrit:
Merci pour les éclaircissements.Nous n'avons pas pu déterminer avec précision la durée pendant laquelle la victime est restée au sol, 3 heures d'après elle. Y a t'il possibilité de soigner une fois les symptômes apparus ?


Médicalement, oui, mais uniquement au centre hospitalier. Selon le degré d'atteinte, il s'agit souvent d'un séjour en réanimation avec dialyse.

SapLal a écrit:
Carabinix a écrit:
- la rhabdomyolyse, ou destruction des cellules musculaires, liée au contact prolongé sol dur/corps, favorisée par la dénutrition, classique chez la personne âgée, sans localisation spécifique.

Qu'est-ce qui n'est localisé spécifiquement Cara ?

@+ Sap'Lal


Toutes les surfaces du corps faisant contact avec le sol peuvent être coupables. Il ne s'agit pas forcément d'un bras plus que l'autre.

SPV-SDIS69 a écrit:
Salut,

Dans ce cas quelle est notre conduite à tenir dans de cas? Comment déceler une telle "pathologie" pour éviter de mobiliser trop rapidement une personne?

Bye. smile_hello


Il n'y a pas d'écrasement, donc pas de risque suite à une levée d'obstacle que l'on rencontre dans le crush syndrom. A partir du moment où vous intervenez sur une personne âgée qui stagne au sol depuis plusieurs heures, le phénomène de rhabdomyolyse est déjà installée, vous ne risquez rien à la mobiliser. Une détresse respiratoire, un état de choc et des troubles de la conscience peuvent très bien être liés à des troubles métaboliques consécutifs à cette pathologie.

Méfiez vous juste du traditionnel fémur. Du coup, oxygène, immobilisation et symptomatique.
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé Photos pompiers du membre Carabinix




Montrer les messages depuis:      
Répondre au sujet
Autres sujets de discussions
Syndrome de Diogène le 05/07/2008
[Engagement] SPV avec syndrome de little an antécédent? le 01/01/2012
Syndrome Rotulien le 04/06/2006
Dégagement et crush syndrome le 22/09/2009
Syndrome de Diogène. Demande d'interview le 26/03/2012


 Sauter vers:   

syndrome d'écrasement


Voir le sujet suivant
Voir le sujet précédent
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum

pompier



.:: Forum Pompier : forum dédié au métier de sapeur pompier ::.
Création / Gestion : Evoclic - Copyright 2005 - 2015 - Tous droits réservés

Ce forum est destiné aux sapeurs pompiers et passionnés.
Tous les logos et marques sont des propriétés respectives.
Toute copie entière ou partielle de ce site peuvent faire l'objet de poursuite judiciaire.
Les propos tenus sont de la responsabilité de leurs auteurs.
Forum-pompier.com est déclaré à la cnil sous le numéro 1112890
Powered by phpBB © 2001, 2011 phpBB Group