Pompiers
Accueil  •  FAQ  •  Contact  •   S'inscrire sur Forum Pompier  •   Messages Privés  •   Connexion
Forum Pompier : le forum dédié au métier de sapeur-pompier

Vous ne pouvez pas participer car vous n'êtes pas inscrit : inscription gratuite !
Chef de centre


Voir le sujet suivant
Voir le sujet précédent
Répondre au sujet
Auteur Message
gabriel b
Passionné
Passionné


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 16 Mai 2008
Messages: 434
Localisation: aisne

MessagePosté le: 16 Avr 2009, 11:09 Répondre en citant Revenir en haut de page

seneque a écrit:
Salut,

scania13 a écrit:
Je suis un peu fatigué et j'ai peur de pas etre trés clair dans ma question


je confirme...

La fonction de chef de centre est une fonction administrative, elle n'a aucun lien avec la fonction opérationnelle (sauf si celà est précisé dans le règlement opérationnel départemental).

Un chef de centre n'a pas à prendre COS si un plus gradé (ou celui ayant la fonction désignée) est présent sur intervention.

a+


salut désolé pour le HS que je vais faire...
juste une question, admettons qu'un CA de n'importe quel véhicule soit officier (dans mon cs, ca arrive) et sur l'inter il y a un chef de groupe sous officier, qui prend le COS? le plus gradé ou le cdg? a ce moment là la fonction prime sur le grade ou c'est l'inverse?
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé
seneque
Référent TEXTES
Référent TEXTES


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 14 Sep 2006
Messages: 2925

MessagePosté le: 16 Avr 2009, 17:04 Répondre en citant Revenir en haut de page

La fonction prime sur le grade.. mais si un plus gradé est présent (même s'il passe en civil) il doit prendre le COS s'il le juge nécessaire (en cas d'incompétence du COS).
Il y a une jurisprudence la dessus sur un feu ayant eu lieu en Guadeloupe il y a quelques années.

a+

_________________
Plutôt que de savoir ce qui a été fait, combien il vaux mieux chercher ce qu'il faut faire
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé
potpot06
Vétéran
Vétéran


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 13 Mai 2007
Messages: 2721
Localisation: qu'est ce que ça peut te faire ??

MessagePosté le: 16 Avr 2009, 17:46 Répondre en citant Revenir en haut de page

salut,
si le premier Cdg est incompétent alors le plus gradé doit prendre le cos à condition qu'il ait eu la formation de chef de groupe .
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé
pimpon68
Nouvelle recrue
Nouvelle recrue


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 26 Avr 2009
Messages: 1
Localisation: Haut Rhin

MessagePosté le: 26 Avr 2009, 16:55 Répondre en citant Revenir en haut de page

Nrs27 a écrit:
Chez nous, le CdC est le 1er COS,

ensuite à l'arrivée du COS inter-centre (appellation départementale), il laisse le COS


les COS inter-centre sont des Lieut (ou+) SPV formés pour commander des inter nécessitant de nombreux véhicules (au dessus de 2 engins pompe smile_mal ),
ils prennent le relai des CdC qui eux ne sont pas tous au même niveau sur les grosse inter...

[fin du HS]
smile_top Je suis moi même CdC et effectivement je suis 1er COS à mon arrivée sur les lieux,ensuite effectivement si 1 CdG se présente je lui passe le commandement.
Pour info je ne suis que S/C et les CdGchez nous sont au minimum Adj.
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé
sebdf68
Passionné
Passionné


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 04 Fév 2007
Messages: 372
Localisation: haut-rhin

MessagePosté le: 28 Avr 2009, 11:33 Répondre en citant Revenir en haut de page

Juste pour revenir sur le chef de centre et le grade pour y parvenir.

Par chez nous on a des capo chef de petit cpi ( il s'agit souvent de centre à 10-30 départ/ ans). Il sont cdc alor qu'il y a des sergent ou plus gradé mais que soit le sergent avait refusé ou que l'équipe avait fait en sorte que ce soit le capo qui devienne cdc (à savoir que se sont de centre communaux).

Et franchement c'est plutot cool que se soit la motivation du gars et de l'équipe qui ont primé sur grade, les gens se resserent autours du cdc qui est jeunes.
Tout le monde tente d'aidés sont new cdc, sa solidifie l'esprit corps. Et comme il est jeunes et motivé il s'engage sur la durée et surtout il s'engage de temps en temps sur des réflexion niveau matos ( ai entendu parler d'un cpi qui a viré un de ces véhicule pour acheter avec l'argent reçus du new matos ARI et des vestes toutes neuves ...). Et il laisse ne chance au jeune qui sortent de formation de s'exprimer sur le matos.
( ben oui combien de centre vol le cdc est un vieux qui décident qu'on a besoin de sa et sa, alors qu'il sait même pas les nouvautés utilisé en matos??).

Je citerais aussi le cas de l'allemagne ou le chef de corps est élus par les pompiers (avaliser par le maire de la commune, le responsable des "freiwillige feuerwehr" du land et après il passe les formations adéquates et inhérentes au cdc, encore que il arrivent que le cdc chez eux ne soit pas forcément le responsable intervention. ( un autre membre de l'équipe sp est désigné pour avoir l'équivalence COS au niveau chef de groupe, c'est lui qui passe les formations, mais il devient pas cdc (si on transposait au niveau français)).
Cela permet au cdc de se consacré essentiellement à la vie de sa caserne au coté administratif, et d'avoir une vie de famille normal.
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé
spv68
Passionné accro
Passionné accro


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 16 Nov 2005
Messages: 1885
Localisation: dans le fpt

MessagePosté le: 29 Avr 2009, 19:42 Répondre en citant Revenir en haut de page

sebdf68 a écrit:
Juste pour revenir sur le chef de centre et le grade pour y parvenir.

Par chez nous on a des capo chef de petit cpi ( il s'agit souvent de centre à 10-30 départ/ ans).


salut,

il y a 3 4 années en arrières, les caporaux qui prenaient le poste devaient s'engager à aller à la FAE chef d'agrès dans les années qui suivent...
est-ce encore le cas (je parle bien du 68, pas des autres départements)

merci
@+
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé
sebdf68
Passionné
Passionné


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 04 Fév 2007
Messages: 372
Localisation: haut-rhin

MessagePosté le: 30 Avr 2009, 09:14 Répondre en citant Revenir en haut de page

C'est vrai, j'oubliai.

Mais je sais pas si c'est encore le cas, un cpi à coter de chez moi un un capo CDC depuis un bout de temps et j'ai jamais entendu parler d'une évolution de son grade ( mais dans le même temps sa peut paraitre logique qu'une fois capo et cdc il passe sergent un peu plus tard). smile_top
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé
hub8
Nouvelle recrue
Nouvelle recrue


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 17 Oct 2007
Messages: 58
Localisation: Côtes d'armor

MessagePosté le: 06 Mai 2009, 10:40 Répondre en citant Revenir en haut de page

Bonjour,
sebdf68 a écrit:
Je citerais aussi le cas de l'allemagne ou le chef de corps est élus par les pompiers (avaliser par le maire de la commune, le responsable des "freiwillige feuerwehr" du land et après il passe les formations adéquates et inhérentes au cdc, encore que il arrivent que le cdc chez eux ne soit pas forcément le responsable intervention. ( un autre membre de l'équipe sp est désigné pour avoir l'équivalence COS au niveau chef de groupe, c'est lui qui passe les formations, mais il devient pas cdc (si on transposait au niveau français)).
Cela permet au cdc de se consacré essentiellement à la vie de sa caserne au coté administratif, et d'avoir une vie de famille normal.


Il y a quelques dizaines d'années, cela se faisait dans mon centre.

Je pense que ce n'est plus d'actualité, le mode électoral permet la manipulatio de masse et non un jugement objectif sur les compétences du futur chef de centre.
En gros, on met le plus populaire et non le meilleur gestionaire (dans certains cas, il est les deux, mais cela reste dangereux)!

Je suis d'accord avec ce qui a été dit sur la dissociation entre le commandement opérationnel du chef de groupe et la fonction administrative et manageriale du chef de centre.

Par contre dans la pratique, le choix du chef de centre se fait sur une personne motivée et investit et notamment parmi les SP qui ont suivi les formations d'avancement, preuve partielle de leur investissement.
C'est pourquoi on retrouve en pré-requis ou à moyens termes, les chefs de centre qui ont la fonction de commandement opérationnelle la plus haute.

Maintenant être un bon technicien du risque (commandement en opération) ne veut pas dire être un gestionnaire et manager.
L'inverse est vrai!

cordialement,

_________________
Ne pas prévoir, c'est déjà gémir!!!
Léonard de Vinci
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé
sebdf68
Passionné
Passionné


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 04 Fév 2007
Messages: 372
Localisation: haut-rhin

MessagePosté le: 11 Mai 2009, 11:32 Répondre en citant Revenir en haut de page

Oui enfin pour l'élection du chef de centre, il s'agit d'un groupe de personne les sp (gros maximum 50 qui votent) donc la manipulation de masse pour moi n'existe pas réellement. Puis le personnel conait sans doute mieux, n'importe lequel de ces membres et sera le plus apte à juger des compétences de chacun. (enfin je dis ça en théorie, ou en tant que témoin).


De plus, les formations que recevra le cdc par la suite ne feront d'ailleur pas de lui un meilleur gestionnaire qu'avant. Donc l'idée de base de se servir du grade ne correspond pas à grand chose pour le rôle que le cdc a à tenir au sein de son centre. (gestion, ambiance, personnel...).

J'ai juste une petite remarque à faire sur ta dernière phrase
"Maintenant être un bon technicien du risque (commandement en opération) ne veut pas dire être un gestionnaire et manager.
L'inverse est vrai! "

En disant que le technicien du risque est le commandant des opérations de secours, tu implique que celui-ci soit un gestionnaire, puisqu'en commandant, il ne fait "que" dispatcher les rôles à son équipe.
Je chipote, mais cela veut peut être aussi dire, qu'il est normalement impossible qu'un cos soit un piètre gestionnaire (au sens managérial du terme), sinon c'est qu'il enverrait ces équipes sans tenir compte de leurs compétences...
smile_dort
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé
seneque
Référent TEXTES
Référent TEXTES


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 14 Sep 2006
Messages: 2925

MessagePosté le: 11 Mai 2009, 12:27 Répondre en citant Revenir en haut de page

salut Sebdf68,

Je pense que tu n'as pas une très grande expérience du management, je me trompe ?

La notion de manipulation de masse n'a rien a voir avec la taille du groupe, chaque groupe à un mode de fonctionnement, de régulation...

La remarques soulevée par hub8 est tout a fait pertinente, la notion de leadercheap et celle de management sont 2 choses différentes, de même que celle de gestionnaire d'ailleurs.

Dans le premier cas on à un leader charismatique, ce n'est pas pour autant qu'il saura faire un diagnostic sur le fonctionnement de l'organisation et prendre le recul nécessaire pour étudier une problématique sous tous les angles, chose que l'on attend d'un manager.

Un gestionnaire est lui un technicien, quelqu'un qui à une connaissance dans un domaine particulier, dans notre cas celà peut être soit sur le plan opérationnel, soit sur le plan de la connaissance des textes, du fonctionnement des marchés publics, des finances...

Le rôle du manager, et donc celui attendu par un bon Cdc, réside dans le fait d'avoir une base technique, c'est ce que lui apportera une formation (contrairement à ce que tu dis donc), mais surtout savoir s'appuyer sur des personnes ayant ces compétences. De la même manière sont rôle sera de canaliser les leaders en leur faisant comprendre que leur point de vu n'est pas le seul paramètre a prendre en compte.

Dans le cadre d'une élection ont a tendance à mettre en avant les leaders, par forcément les plus approprié au rôle de Cdc.

a+
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé
sebdf68
Passionné
Passionné


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 04 Fév 2007
Messages: 372
Localisation: haut-rhin

MessagePosté le: 12 Mai 2009, 09:38 Répondre en citant Revenir en haut de page

Salut Seneque
On va dire qu'à part des cours théorique non, en effet je ne m'y connais pas.

Je réagirais par rapport, à l'idée que la manipulation de masse n'a rien à voir avec la taille du groupe. smile_peur
Seneque tu dis que chaque groupe à un mode de fonctionnement, de régulation... (cela impliquerait déja qu'au sein d'une même caserne, il y ait des sous-entité du groupe SP).
Mais pour moi la manipulation de masse consiste en "On appelle "techniques de manipulation des masses", l'ensemble des moyens d'influence permettant la manipulation de l'opinion publique à des fins politiques, économiques ou stratégiques".
Et dans ce cas la " Une des formes courantes de cet art manipulatoire est d'altérer le comportement d'une cible choisie en modifiant sa perception du réel. Le but à atteindre étant toujours de garder une solide emprise sur la cible par une situation de dépendance psychologique et matérielle."
Or pour moi, c'est un concept qui ne peut pas s'appliquer à un groupe restreint de personne, encore moins à un groupe de collègue. "dans le sens ou la manipulation de masse à été crée dans un but guerrier, qui est de déstabiliser l'adversaire, de le soumettre sans combat (Sun Tzu).
Mais peut être que c'est simplement une mauvaise compréhension de ma part du terme manipulation de masse utilisé par Hub8.

Par contre je ne comprend pas du tout, le lien entre le technicien et le gestionnaire, que tu donne seneque.
J'ai appris que le manager se devait d"être multi tache, ne pas devenir un technicien justement, pour garder un aspect global de la chose et rester le plus objectif possible... (bien sur qu'il disposera d'une spécialité propre à chacun, sinon il n'a pas de plus value).
Et la ou je te rejoins, c'est qu'il doit s'appuyer sur des personnes ayant des compétences spécifiques, les techniciens.
Et donc en reprenant le fil du discours, si on donne une formation de technicien à un cdc, celui ci ne verra qu'un aspect des choses et non plus la globalité...

Pour les leaders; tu m'a convaincu, je partais du postulat erroné que manager et leader ne vont pas l'un sans l'autre.
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé
hub8
Nouvelle recrue
Nouvelle recrue


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 17 Oct 2007
Messages: 58
Localisation: Côtes d'armor

MessagePosté le: 12 Mai 2009, 22:39 Répondre en citant Revenir en haut de page

sebdf68 a écrit:
(cela impliquerait déja qu'au sein d'une même caserne, il y ait des sous-entité du groupe SP).


Bien sûr que cela existe par affinité, amitiés intérêts, culture et autre.....quelque soit la taille du groupe

sebdf68 a écrit:

Mais pour moi la manipulation de masse consiste en "On appelle "techniques de manipulation des masses", l'ensemble des moyens d'influence permettant la manipulation de l'opinion publique à des fins politiques, économiques ou stratégiques".


je suis tout a fait d'accord.
la notion stratégique est a adapter aux volontés et intérêts de celui qui va mettre en place une manipulation de masse.
Je pense que l'on ne se comprend pas sur la notion de "masse" car pour moi c'est dès qu'il y a plusieurs personnes.

sebdf68 a écrit:

J'ai appris que le manager se devait d"être multi tache, ne pas devenir un technicien justement, pour garder un aspect global de la chose et rester le plus objectif possible... (bien sur qu'il disposera d'une spécialité propre à chacun, sinon il n'a pas de plus value).


C'est bien pour cela qu'il y a deux choses dissociées : le commandement qui doit se faire sur intervention car la prise en compte et la mise en avant de chacun des SP est concrètement difficile à mettre en oeuvre (on demande aux SP d'appliquer les gestes techniques appris en formation initiale et continue) et le management qui consiste, hors intervention, à faire réussir le groupe c'est à dire de faire se développer les compétences individuelles pour faire évoluer la compétence collective du groupe. Cela demande énormément de communication, de cadrage, d'écoute et de gestion des ressources humaines au sens organisationnel mais également humain.

A bientôt,
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé
seneque
Référent TEXTES
Référent TEXTES


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 14 Sep 2006
Messages: 2925

MessagePosté le: 13 Mai 2009, 00:08 Répondre en citant Revenir en haut de page

L'aspect théorique reste un bon moyens de prendre du recul sur les pratiques managériales auxquelles nous sommes confrontés ou que nous mettons en oeuvre bien souvent de manière inconsciente.

Plus que de manipulation de masse je parlerai d'enjeux de pouvoir. Si vous ne le connaissez pas déja je vous conseille la lecture d'un des piliers des études sur le management "l'acteur et le système" de Crozier et Friedberg. La notion de pouvoir est un facteur très important à prendre en compte dans une organisation et il est amusant de faire des parrallèle avec notre vécu.

Sur l'aspect gestionaire/technicien, ce que je voulais dire c'est que les formations de Cdc de l'ENSOSP porte principalement sur des connaissances techniques fondamentales (la connaissance des textes notament). Celà ne fera pas du Cdc un spécialiste mais il y a une base minimus à connaitre. Par contre il serait sans doute interessant de développer la partie mise en situation pour travailler sur le savoir être. Mais celà est difficilement concevable sur quelques jours...

Par contre je confirme que le Cdc (ou tous manager en général) doit a mon sens rester un généraliste pour avoir cette vision transversale dont on parle, mais il doit surtout être capable de faire un bon diagnostic de l'existant d'une organisation et de son environnement avant de vouloir mettre en place des "solutions" (principal ecueil des officiers débarquant dans une structure).
Celà n'est pas forcément près d'évoluer, il suffit de regarder l'examen de commandant par exemple : on leur demande de répondre à un QROC pour evaluer leur connaissance dans divers domaines techniques. Les questions à l'oral vont bien souvent dans le même sens. En terme de recrutement celà est utile lorsqu'on recherche des compétences de techniciens, de personnes sachant appliquer des procédures, mais pas pour recruter des managers.
C'est comme demander à un chef d'orchestre de savoir jouer de tous les instruments, ce n'est pas ce que l'on attend de lui, ce que l'on veut c'est quelqu'un capable d'analyser la sonorité de chacun, comprendre là ou ca ne va pas et mettre tout le monde au diapason.
Sur cette logique, n'aurait-il pas été préférable de mettre des candidats en situations (plus couteux, plus lourd a organiser, certes...) ou de les obliger à valider des formation de type master dans des domaines managériaux (tel que l'INET par exemple) ?

Bref ce problème est plus largement un problème de recutement lié à la fonction publique qu'aux sapeurs-pompiers.

Enfin pour compléter ce que dit hub8 sur la différence commandement-management il est important de prendre en compte le caractère d'urgence et d'hostilité (au sens mng) de l'environnement. D'ailleurs des styles de management deviennent plus directifs en période de crise et d'incertitude (assez rare chez nous en dehors de l'opérationnel celà dit).

a+
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé




Montrer les messages depuis:      
Répondre au sujet
BenefsNet
Autres sujets de discussions
Les congrès départemental en région centre ? le 07/05/2005
etat major dans un centre le 09/12/2005
Fermeture de centre, méthode et avenir... le 08/12/2005
salaires chef d'équipe sécurité incendie le 04/04/2006
Expérience de chef de salle CTA! le 28/07/2006
grade sous chef le 19/04/2007
A la fois chef de centre et président de l'amicale? le 23/04/2007
infirmier chef SPV le 29/05/2007


 Sauter vers:   

Chef de centre


Voir le sujet suivant
Voir le sujet précédent
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum

pompier



.:: Forum Pompier : forum dédié au métier de sapeur pompier ::.
Création / Gestion : Evoclic - Copyright 2005 - 2015 - Tous droits réservés

Ce forum est destiné aux sapeurs pompiers et passionnés.
Tous les logos et marques sont des propriétés respectives.
Toute copie entière ou partielle de ce site peuvent faire l'objet de poursuite judiciaire.
Les propos tenus sont de la responsabilité de leurs auteurs.
Forum-pompier.com est déclaré à la cnil sous le numéro 1112890
Powered by phpBB © 2001, 2011 phpBB Group