Pompiers
Accueil  •  FAQ  •  Contact  •   S'inscrire sur Forum Pompier  •   Messages Privés  •   Connexion
Forum Pompier : le forum dédié au métier de sapeur-pompier

Vous ne pouvez pas participer car vous n'êtes pas inscrit : inscription gratuite !
La cour des comptes enquete sur le SDIS 02


Voir le sujet suivant
Voir le sujet précédent
Répondre au sujet
Auteur Message
lolofd
Fidèle
Fidèle


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 29 Oct 2009
Messages: 220
Localisation: Par la

MessagePosté le: 02 Déc 2009, 13:51 Répondre en citant Revenir en haut de page

Les pompiers assis sur un tas d'or !

La gestion de Bernard Ronsin et Jean-Jacques Thomas a façonné un Service départemental d'incendie et de secours riche. Selon la Chambre régionale des comptes, trop, au regard des investissements qu'il… ne réalise pas. Les experts de la Chambre régionale des comptes ont disséqué l'activité du service départemental d'incendie et de secours. De quoi parfois crier au feu ?

QUINZE MOIS de travail, d'auditions, d'échanges de courriers et autres synthèses ont pris officiellement fin il y a quelques jours avec la mise à disposition, par la Chambre régionale des comptes de Picardie (CRCP), de son «Rapport d'observations définitives sur la gestion du Service départemental d'incendie et de secours.
Une somme d'analyses, de chiffres et de tableaux consacrés aux années 2003 à 2007, validés le 17 août par le président de section, Frédéric Advielle, et entérinés depuis par Bernard Ronsin, et Jean-Jacques Thomas, son successeur à la tête des sapeurs-pompiers du département*.
Gestion comptable, situation financière, organisation territoriale, gestion des ressources humaines et du patrimoine immobilier…
Rien n'échappe aux experts de la Chambre régionales des comptes dont les observations ne pèsent jamais tant que lorsqu'elles sont rendues publiques.
La période passée au crible était évidemment délicate pour le SDIS de l'Aisne pris depuis 2006, et comme tous ceux de l'Hexagone, dans la réforme de départementalisation et son corollaire, la disparition en 2010 du financement des communes et des établissements publics industriels et commerciaux.
Ce préalable posé et le contexte territorial rappelé, les enquêteurs de la CRCP entrent dans le vif du sujet.

Des erreurs d'imputation
En guise d'amuse-gueule, les comptes du SDIS et leur fiabilité. La chambre y relève une première entorse à la réglementation comptable avec l'absence de rattachement des charges et des produits « au motif que le SDIS comptabilise les restes à réaliser ». Insuffisant donc, selon la chambre régionale qui notifie là, sa première recommandation au président du service. Une autre suit sans délai, et relève qu'en matière de nomenclature comptable, il y a à redire. Certes, rien de catastrophique puisqu'il ne s'agit que de dépenses d'hébergement, de restauration ou d'organisation de séminaires enregistrées sur le compte « Fêtes et cérémonies » alors que d'autres intitulés, « Réception » par exemple ou « Déplacement » sont mieux à même d'héberger ces enregistrements de frais. Au final, à l'occasion d'une vérification aléatoire, et pour l'exercice 2007 uniquement, la Chambre régionale des comptes observe que seuls 1 200 des 324 000 euros relevés au compte « Fêtes et cérémonies » sont correctement imputés. Une bonne
nouvelle : le SDIS, comme son président, ont assuré qu'à l'avenir ils respecteraient mieux la nomenclature comptable.
Fin de l'apéritif.

Les administrés payent trop
Entrée et plat de résistance confondus avec cette fois l'examen de la situation financière du service départemental. Et là, surprise, une composition sucrée en forme de dessert ! Le SDIS, si l'on s'en tient à l'analyse de la CRCP possède « un niveau de ressources sur fonds publics très supérieur aux besoins réels » notamment ajoutent les experts, « au regard des investissements effectivement engagés ».
On retiendra ici la participation du département en progression de 49, 57 % entre 2004 et 2007. Elle représente aujourd'hui 35 euros / habitant, soit quatre euros de plus que pour les SDIS de même catégorie. Dans le même temps, l'encours de la dette est passé de 3, 2 millions d'euros à 1, 4 million d'euros et la capacité d'autofinancement du service a progressé de 75, 7 %, soit 60 % au-delà de ce que présentent les SDIS équivalents… Bref, le service perçoit trop au regard de ce qu'il investit. À l'heure où le conseil général ne rate jamais une occasion de dénoncer l'ampleur des charges que l'État lui transfère, voilà une bien cocasse remarque. D'autres suivent…
Une planification à revoir
Investissements insuffisants au regard des ressources et, investissements non planifiés, relève encore la chambre, et ce, en contradiction avec ce que préconise le Schéma départemental de couverture des risques (SDACR). Même chose en ce qui concerne les équipements, dont la mise à disposition dans les centres ne fait l'objet d'aucune prévision. Le schéma départemental qui n'a pas été mis à jour depuis… 1999 ne comporte pas d'échéancier de mise en œuvre, « que cela soit pour le personnel, pour le matériel ou pour l'immobilier ». La chambre regrette par ailleurs que le fameux SDACR ne fasse pas le lien avec les autres plans de prévention des risques, ce qui lui semble « préjudiciable à l'efficacité opérationnelle du service ». Sur tous ces points, l'exécutif du SDIS a promis du changement, notamment avec l'adoption d'un nouveau schéma départemental avant la fin de l'année.

Yves KLEIN
yklein@journal-lunion.fr

_________________
CCH sarcounet ...
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé
lolofd
Fidèle
Fidèle


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 29 Oct 2009
Messages: 220
Localisation: Par la

MessagePosté le: 02 Déc 2009, 13:52 Répondre en citant Revenir en haut de page

37 000 interventions en 2007 : c'est trop !

Les performances du SDIS de l'Aisne sont en décalage avec la moyenne des interventions de tous types établie par le ministère de l'Intérieur. Ainsi les pompiers de l'Aisne sont intervenus à… 37 000 reprises en 2007 et ont consacré 75, 1 % de leurs sorties au secours à personnes. Or les services de taille équivalente se maintiennent à 61 % tandis que 9 % sont représentés par les incendies (contre 8, 1 % pour notre département).
La moyenne des interventions, rapportée à 100 000 habitants, et toujours pour un SDIS comparable à celui de l'Aisne est de 5 581 alors que les pompiers axonais décalent à 6 949 reprises pour 100 000 habitants, soit plus encore que le nombre de sorties relevées pour un SDIS de 1re catégorie…
« Cette spécificité est due à la paupérisation de zones du département où le SDIS » demeurerait « l'un des derniers services de proximité », avancent Bernard Ronsin et Jean-Jacques Thomas. L'argument n'a pas convaincu les enquêteurs de la Chambre régionale des comptes.


Source: L'Union
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé
Minipinpon
Vétéran
Vétéran


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 18 Avr 2007
Messages: 6856
Localisation: 78

MessagePosté le: 02 Déc 2009, 14:30 Répondre en citant Revenir en haut de page

un certain Ginesta a de quoi moudre du grain pendant encore un demi siecle si la cour des comptes s'y met

_________________
Crêpe 1, chouchen 2 + gnole et toujours debout
Image
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé
Barbenoire
!!! ---- BANNI ---- !!!


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 30 Sep 2009
Messages: 434
Localisation: Sud

MessagePosté le: 02 Déc 2009, 16:52 Répondre en citant Revenir en haut de page

Chaque SDIS est soumis aux contôles des Chambres régionales des comptes.

Il y a souvent voire très souvent des '' incongruités " dans la gestion ....

La chambre édicte des reccomandations, souvent suivies d'effet. Dans des cas graves, les juridictions compétentes peuvent suivre.

En effet, Ginesta doit avoir le sourire.

_________________
http://www.aspfi.net
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé
Nrs27
Référent SDIS-CS
Référent SDIS-CS


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 09 Mai 2006
Messages: 4687

MessagePosté le: 02 Déc 2009, 17:01 Répondre en citant Revenir en haut de page

Salut,

dans ce cas là, si j'ai bien compris les grandes lignes j'en ressort 2 choses:


dans l'Aisne les pompiers aident trop les gens, et ils ne dépensent pas assez réduisant ainsi leur dette au lieu de l'accroitre.


....c'est moi où je vois pas trop où il est le problème....
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé
rprom1
Modérateur
Modérateur


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 03 Jan 2006
Messages: 2371

MessagePosté le: 02 Déc 2009, 17:05 Répondre en citant Revenir en haut de page

Le problème est que l'argent récolté via les impôts de chaque citoyen de l'Aisne n'est pas dépensé donc on serait tenté de dire que c'est tant mieux mais en même temps, les sous s'accumulent alors qu'il serait préférable de moins prélevé aux administrés.

Autre chose, il y a semble-t-il un manque de prévision à long terme en matière de formation, d'achats de véhicules, de réorganisation des secteurs de secours, etc...

Je ne sais pas s'il y a beaucoup de SDIS pour lesquels le SDACR n'a pas été révisé depuis 10 ans...
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé
Barbenoire
!!! ---- BANNI ---- !!!


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 30 Sep 2009
Messages: 434
Localisation: Sud

MessagePosté le: 02 Déc 2009, 18:03 Répondre en citant Revenir en haut de page

Judicieuse remarque sur le SDACR Rprom..

Un SDACR esr révisable tous les cinq ans me semble t-il et on lui fait dire ce que l'on veut entendre.

Au dela d'une photographie du départment, ce document permettra de lister les investissements à long terme. Autnat en matéire d'effectif que de matériels.

Soit il faudra augmenter l'investissement soit marquer une pause.

La grande question est surtout en ce moement, le bien fondé de certaines missions des SP. Etre à la disposition de la population dans un cadre de service public ne veut pas dire tout faire en fermant les yeux.

Vous avez tous certainement des exemples de missions inutiles.

Cela va du SAP aux incendies et aux opérations diverses.

Souvent ce n'est plus un parapluie mais une bache de cirque que l'on déploie au dessus de soi pour éviter le Juge.

Tout est là.
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé
brembored
Référent ENGINS
Référent ENGINS


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 07 Juin 2005
Messages: 12102
Localisation: Rhône-Alpes

MessagePosté le: 09 Déc 2009, 19:16 Répondre en citant Revenir en haut de page

lolofd a écrit:
« Cette spécificité est due à la paupérisation de zones du département où le SDIS » demeurerait « l'un des derniers services de proximité », avancent Bernard Ronsin et Jean-Jacques Thomas. L'argument n'a pas convaincu les enquêteurs de la Chambre régionale des comptes.


Et ???
Est-ce aux SP de subir ce problème?
Est-on là pour ça ou pour éteindre des feux et découper des bagnoles?
Faut-il faire une FIA de 6 semaines pour être assistante sociale?
Vaste débat de société...

_________________
Sauvons les CPI http://opti-secours.over-blog.fr/
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé




Montrer les messages depuis:      
Répondre au sujet
Autres sujets de discussions
[Vieux topic] SDIS Region parisienne le 26/09/2005
le sdis du Loiret le 21/12/2005
SDIS 62 le 26/02/2006
Formations hors SDIS le 08/03/2006
recrutement sdis du rhône le 17/03/2006
Recherche info sur congrès du SDIS 50 le 26/03/2006
Rens SDIS 31 le 09/05/2006
Participez à la grande enquête lancée par la FNSPF le 13/06/2006


 Sauter vers:   

La cour des comptes enquete sur le SDIS 02


Voir le sujet suivant
Voir le sujet précédent
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum

pompier



.:: Forum Pompier : forum dédié au métier de sapeur pompier ::.
Création / Gestion : Evoclic - Copyright 2005 - 2015 - Tous droits réservés

Ce forum est destiné aux sapeurs pompiers et passionnés.
Tous les logos et marques sont des propriétés respectives.
Toute copie entière ou partielle de ce site peuvent faire l'objet de poursuite judiciaire.
Les propos tenus sont de la responsabilité de leurs auteurs.
Forum-pompier.com est déclaré à la cnil sous le numéro 1112890
Powered by phpBB © 2001, 2011 phpBB Group