Pompiers
Accueil  •  FAQ  •  Contact  •   S'inscrire sur Forum Pompier  •   Messages Privés  •   Connexion
Forum Pompier : le forum dédié au métier de sapeur-pompier

Vous ne pouvez pas participer car vous n'êtes pas inscrit : inscription gratuite !
les objectifs de la Brigade


Voir le sujet suivant
Voir le sujet précédent
Répondre au sujet
Auteur Message
Forny
Passionné accro
Passionné accro


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 04 Mar 2005
Messages: 1511
Localisation: sud-ouest Bordeaux (33)

MessagePosté le: 24 Juil 2011, 08:11 Répondre en citant Revenir en haut de page

Citation:

Discours du Prefet de Police de Paris, Monsieur Gaudin, à Monsieur le général Glin
Commandant la Brigade de Sapeurs-Pompiers de Paris

Mercredi 20 juillet 2011 à 10 heures Cour du 19 août de la Préfecture de Police
Monsieur le Ministre,
Mesdames et Messieurs les parlementaires,
Messieurs les Préfets,
Madame la représentante du Maire de Paris,
Mesdames et Messieurs les élus,
Monsieur le Général, représentant le gouverneur militaire de Paris,
Officiers,
Sous-officiers,
Caporaux-chefs,
Caporaux,
Sapeurs de la brigade de sapeurs-pompiers de Paris,
Le 1er août prochain, le général Gilles GLIN deviendra le 13ème officier général à se voir confier le commandement de la brigade de sapeurs-pompiers de Paris depuis sa création sous sa forme actuelle, le 1er mars 1967.
La BSPP, vous la connaissez bien, mon Général. Vous y avez servi à trois reprises, une première fois entre 1984 et 1992, une deuxième fois de 1998 à 2001 puis à nouveau, depuis novembre 2008, comme adjoint au général PRIEUR, dont nous avons célébré l’adieu aux armes vendredi dernier. A l’occasion de cette cérémonie militaire, son bilan à la tête des sapeurs-pompiers de Paris, son sens du commandement, sa capacité à réformer et sa fidélité aux valeurs et à l’histoire de la BSPP ont été légitimement salués. Je m’associe bien sûr à ces éloges.
Gilles GLIN, vous prenez le commandement de la brigade au moment où cette institution fête son bicentenaire. Tout au long de l’année, une série d’événements organisés à Paris et dans les départements de la petite couronne nous rappelle ainsi que le bataillon de sapeurs-pompiers, comme il s’appelait alors, fut créé par un décret impérial du 18 septembre 1811 et placé, dès l’origine, sous l’autorité du préfet de police. La parution, aujourd’hui même, d’un numéro spécial du magazine de la préfecture de police, LIAISONS, est l’occasion de revenir sur l’histoire de cette institution atypique, qui a conservé son statut militaire bien que placée dès l’origine pour emploi auprès d’une autorité civile ; c’est une belle démonstration de ce qui marche bien depuis deux siècles et de nature à rassurer ceux qu’une telle situation inquiète !
Aujourd’hui, avec plus de 472.000 interventions en 2010, la brigade de sapeurs-pompiers constitue, comme les autres directions de la PP, un service public de proximité. Depuis le 14 septembre 2009 et la création de la police d’agglomération, le cadre d’action de tous les services de secours de la préfecture de police s’est d’ailleurs trouvé unifié et rationalisé avec, comme seul objectif et sous un commandement unique, une meilleure prise en compte d’un même bassin de risque. La cérémonie de remise conjointe de décorations à des policiers et à des pompiers qui vient de se dérouler est, de ce point de vue, très symbolique, tout comme sont symboliques les mots choisis pour orner la bâche qui recouvre la façade nord du bâtiment qui nous accueille : « la préfecture de police au service du public ».
Deux siècles après sa création, être installé à la tête de la BSPP est un honneur, mon Général. La brigade de sapeurs-pompiers de Paris est en effet l’une des formations les plus prestigieuses au monde. Mais commander cette unité particulière nécessitera aussi de votre part un engagement de chaque instant. Par-delà les spécificités des missions qui vous seront confiées, il vous faudra toujours agir avec le triple souci de la fidélité à la tradition, de l’adaptation aux situations souvent renouvelées et de la recherche de la performance.
Je sais pouvoir compter sur votre disponibilité, sur votre sens du devoir et votre parfaite loyauté pour mener à bien la tâche qui vous est confiée et relever les défis qui vous attendent.
*
**
Au seuil de votre prise de fonctions, je souhaite vous assigner quatre priorités opérationnelles. La première concerne la gestion du secours à victimes.
En 30 ans, le nombre d’interventions dans ce secteur a été multiplié par 10. Face à cette tendance, qui se retrouve d’ailleurs au plan national, nous ne sommes pas restés inactifs. Des mesures ont été prises pour comprendre et enrayer cette progression. Ainsi, au 1er semestre 2010, la commission consultative de gestion de la BSPP a mis en place un groupe de travail dédié. Une importante campagne de communication a été conduite pour sensibiliser nos concitoyens à l’utilisation optimale des numéros d’urgence. En mars 2010, le règlement opérationnel a été modifié pour prioriser les interventions. Et pour mieux évaluer leur degré d’urgence, pour mieux cerner les besoins des appelants, un nouveau système de traitement des appels, dénommé ADAGIO, est entré en service.
Ces mesures ont donné quelques résultats l’année dernière, puisque, pour la première fois depuis 2004, le nombre d’interventions de la brigade a diminué, avec une baisse de 4,3% par rapport à 2009. Pour autant, cette inversion ne s’est malheureusement pas confirmée au cours du premier semestre 2011.
Mon Général, votre première mission sera donc de formuler, en lien avec le secrétariat général de la zone de défense de Paris, de nouvelles propositions pour faire face à cette nouvelle dérive. L’actualisation prochaine du schéma interdépartemental d’analyse et de couverture des risques comportera un certain nombre de mesures en ce sens. Je souhaite aussi que soit recherchée, sans tarder, une meilleure coordination avec les acteurs publics, parapublics et privés du secours à victimes, en liaison avec l’agence régionale de santé, avec qui je vous demande de nouer des relations de travail étroites et régulières. Enfin, de nouvelles actions de communication à destination de la population sur le rôle des services d’urgence, et la nécessité d’y avoir recours à bon escient, seront sans doute nécessaires. Simultanément, et c’est la deuxième priorité que je vous assigne, il vous faudra consolider notre capacité à faire face à toutes les formes de risques majeurs, et en premier lieu au risque terroriste. Dans le cadre du deuxième plan de modernisation de la brigade de sapeurs-pompiers, des compagnies spécialisées pour le risque NRBC ont été créées l’an dernier. Le dispositif d'astreinte chimique, mis en place grâce à l’appui du Laboratoire central a, pour sa part, démontré toute sa pertinence et son efficacité.
Le système SINUS de suivi des victimes est quant à lui devenu une réalité opérationnelle puisque vous l’avez déjà activité 70 fois. Dans ce contexte, anticiper le risque terroriste passe par la déclinaison, lors d’exercices fréquents, des dispositions prévues dans les plans spécialisés, et par un entraînement régulier des militaires. De la même manière, il vous appartiendra de veiller à maintenir la capacité de la BSPP à faire face aux risques naturels ou technologiques d’ampleur, tels que le risque inondation.
La troisième priorité qui vous est assignée concerne la lutte contre les incendies. Même si les interventions pour ce motif sont devenues minoritaires, avec moins de 4% des sorties, elles n’en constituent pas moins le coeur de votre métier. De récents et dramatiques événements nous rappellent ainsi que, chaque année, l’action de la brigade sauve environ 200 personnes d’une mort certaine, et que cette efficacité n’est obtenue qu’au prix d’un entraînement régulier et d’une extrême rigueur. En lien avec les autres directions de la préfecture de police, et notamment la direction des transports et de la protection du public, je n’oublie pas que la BSPP doit également veiller à intervenir en amont des sinistres, pour en réduire l’occurrence et la portée. En la matière, le rôle des militaires affectés au bureau prévention est fondamental, tout comme le sera l’expertise de la brigade dans l’examen des projets d’infrastructures du Grand Paris, notamment dans le domaine des transports.
C’est un travail conceptuel qui sera à conduire à l’image de ce qui a déjà été fait pour le chantier des Halles. Enfin, quatrième objectif opérationnel, la lutte contre les violences urbaines, à laquelle la BSPP contribue quotidiennement. A l’échelle de l’agglomération
parisienne, je souhaite que le plan d’intervention en cas de « troubles urbains », préparé en lien avec les services de police, soit finalisé dans les plus brefs délais, largement diffusé puis systématiquement décliné sur le terrain. Cette démarche est unique sur le territoire national, et j’y attache beaucoup de prix.
*
**
Pour atteindre ces quatre objectifs prioritaires, vous pourrez compter sur un cadre et des outils de travail rénovés, grâce notamment à la contribution, aux côtés de l’Etat, des collectivités territoriales. Je tiens ici à saluer la ville de Paris, les trois conseils généraux et les 123 communes des départements de la petite couronne pour leur engagement financier, un engagement constant et résolu sans lequel la brigade n’aurait pas les moyens de ses ambitions. La bonne utilisation de ces crédits ne fait d’ailleurs aucun doute, la Cour des Comptes ayant récemment démontré, après une enquête approfondie, que le coût de fonctionnement de la BSPP en faisait le service de secours de sa catégorie le moins onéreux de tout le territoire français, que la comparaison soit établie avec les SDIS de grande couronne ou le bataillon de marins-pompiers de Marseille.
En matière immobilière, l’inauguration en septembre prochain du nouveau centre opérationnel de Champerret vous permettra de disposer d’un centre de traitement de l’alerte et de commandement adapté à l’intensité croissante de votre activité, aux justes préoccupations d’ergonomie de vos personnels et à l’impérative sécurisation de ce type de poste de commandement. 40 autres chantiers, d’ampleur diverse, sont actuellement en cours. D’autres entreront prochainement dans leur phase active. Il vous appartiendra de les mener à bien, mon Général, mais également de prévoir, en lien avec le service des affaires immobilières de la PP et en fonction des moyens financiers des contributeurs, le plan de charge des années suivantes.
En ce qui concerne les moyens humains et matériels, grâce à l’engagement de l’Etat et de l’ensemble des collectivités territoriales concourant au financement de la brigade, un deuxième plan de modernisation a été décidé en 2010. La mise en oeuvre de ce deuxième plan, qui s’échelonnera jusqu’en 2014, permettra le recrutement de militaires supplémentaires, notamment dans le secteur du traitement des appels. Elle permettra également la modernisation des matériels à leur disposition, notamment dans le domaine du risque NRBC et du risque nautique. Mon Général, il vous appartiendra de veiller personnellement à la réalisation de ce plan de modernisation dans les délais prévus.
Au-delà des moyens nouveaux ainsi dégagés, et dans l’environnement budgétaire contraint qui est le nôtre, je compte également sur vous pour poursuivre la restructuration interne engagée ces derniers mois, afin d’optimiser l’emploi opérationnel des ressources humaines de la brigade, d’en rationaliser les fonctions support et d’en renforcer le pilotage budgétaire. C’est le sens du plan d’action structurel que vous m’avez soumis et qui constituera notre base de travail.
Dans le domaine des télécommunications et des nouvelles technologies enfin, il vous reviendra, mon Général, d’achever la délicate transformation du système analogique pour faire entrer définitivement la brigade dans l’ère du numérique, pour une totale interopérabilité avec les services de police et les SDIS de la grande couronne. A l’occasion du déploiement du plan de vidéo-protection pour Paris, je souhaite également qu’une doctrine d’emploi des images vidéo soit définie par la BSPP. Cette doctrine d’emploi, c’est à vous et à vos collaborateurs de la concevoir, mon Général.
*
**
Telles sont les priorités qui devront guider votre action à la tête de la brigade. Pour contribuer à leur réalisation, vous trouverez toujours en moi un soutien indéfectible. Votre cadre d’action défini, je souhaite maintenant, pour conclure, profiter de la cérémonie d’aujourd’hui pour
témoigner de ma profonde reconnaissance à l’ensemble des militaires qui servent à la brigade de sapeurs-pompiers de Paris, et qui le font avec abnégation et un sens permanent du devoir.
Mesdames et Messieurs, voilà deux siècles que vous oeuvrez, au péril de votre vie, au service des parisiens et des franciliens, faisant chaque jour honneur à votre belle devise : « Sauver ou périr ». Grâce à vous, la brigade de sapeurs-pompiers de Paris est
L’une des formations les plus performante et les plus respectées au monde. Les habitants de Paris et de la petite couronne le savent bien. Ils vous sont profondément reconnaissants des risques que vous prenez pour venir à leur secours, les protéger et, bien souvent, les sauver.
En procédant aujourd’hui à l’installation de votre nouveau commandant, je tiens à vous renouveler ma confiance et à vous exprimer ma profonde gratitude. Mes pensées vont également à celles et ceux d’entre vous qui, récemment, ont été blessés en opération, mais aussi à vos familles, à vos femmes, à vos enfants, qui ne mesurent que trop bien les sacrifices que votre engagement de pompier exige.
Mesdames et Messieurs les officiers, sous-officiers, caporaux-chefs, caporaux et sapeurs de la brigade de sapeurs pompiers de Paris, Je sais être l’interprète de tous ceux qui nous font l’honneur de leur présence ce matin et, sans nul doute, de tous les parisiens et résidents de la petite couronne, pour vous adresser nos remerciements les plus chaleureux et les plus sincères. Au vu de l’histoire et des valeurs qui sont les vôtres, je ne doute pas un seul instant que vous saurez vous montrer à la hauteur des défis et des épreuves qui vous attendent, sous l’autorité de votre nouveau commandant.


Voilà du pain sur la planche pour la Brigade qui n'a pas fini sa métamorphose, sa modernisation.......
Le Général Glin connait parfaitement la maison, il est le troisième officier Général à sortir du Rang....en effet, le Général Périco, le Général Prieur, on tout deux aussi servi à la Brigade comme Chef de Garde puis gravis les échelons jusqu'au siège de patron du grand vaisseau BSPP.
Les quatre objectifs sont clairs et déjà dans les boites, on s'inscrit quand même dans le cadre de la continuité en appuyant sur l'ouverture aux autres services publics et parapublics (assos de SC)......
Donc rien de très nouveau pour qui suit de près l'évolution de la BSPP. Mais quel travail de fourmi pour allier la modernité au sens des traditions...mais disons le franchement, sans fausse modestie, la Brigade n'a jamais avancée aussi vite que depuis qu'elle s'ouvre vers l’extérieur, et en particulier en travaillant avec les SDIS, enfin ceux qui veulent avancer aussi sans rester dans leur coin en autocratie, croyant être les plus fort.....
Restons attentif aux évolutions de la Brigade, ça risque de faire des petits dans l’hexagone.....

forny

_________________
le pluriel ne vaut rien à l'homme et sitôt qu'on est plus de deux, on est une bande de cons.
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privéVisiter le site web de l'utilisateurMSN Messenger Photos pompiers du membre Forny
Kram_Jr
Passionné
Passionné


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 21 Aoû 2010
Messages: 344
Localisation: lorient

MessagePosté le: 26 Juil 2011, 10:10 Répondre en citant Revenir en haut de page

Merci pour les infos Forny smile_hello
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privéMSN Messenger




Montrer les messages depuis:      
Répondre au sujet
Autres sujets de discussions
Quels diplomes pour la Brigade ? le 24/09/2007
Renseignement Medicale pour l'entrée a la brigade le 11/11/2007
je suis rdc de la brigade des conseils le 12/12/2007
yamakasi à la brigade le 17/12/2007
Devise latine de la Brigade ?? le 01/01/2008
Secteur brigade le 23/08/2009
Les renforts a la brigade le 01/11/2014
Procédures radios Brigade le 25/01/2018


 Sauter vers:   

les objectifs de la Brigade


Voir le sujet suivant
Voir le sujet précédent
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum

pompier



.:: Forum Pompier : forum dédié au métier de sapeur pompier ::.
Création / Gestion : Evoclic - Copyright 2005 - 2015 - Tous droits réservés

Ce forum est destiné aux sapeurs pompiers et passionnés.
Tous les logos et marques sont des propriétés respectives.
Toute copie entière ou partielle de ce site peuvent faire l'objet de poursuite judiciaire.
Les propos tenus sont de la responsabilité de leurs auteurs.
Forum-pompier.com est déclaré à la cnil sous le numéro 1112890
Powered by phpBB © 2001, 2011 phpBB Group