Pompiers
Accueil  •  FAQ  •  Contact  •   S'inscrire sur Forum Pompier  •   Messages Privés  •   Connexion
Forum Pompier : le forum dédié au métier de sapeur-pompier

Vous ne pouvez pas participer car vous n'êtes pas inscrit : inscription gratuite !
Engament de SPV et autisme


Voir le sujet suivant
Voir le sujet précédent
Répondre au sujet
Auteur Message
christotophe_1983
Nouvelle recrue
Nouvelle recrue



Inscrit le: 16 Juin 2020
Messages: 2

MessagePosté le: 16 Juin 2020, 14:26 Répondre en citant Revenir en haut de page

Bonjour à tous,

J'ai été SPV un peu moins d'un an et j'ai aujourd'hui demissionné parce que semble-t-il le fait que je sois autiste asperger posait problème au sssm.

J'avais été placé en inaptitude d'office suite à un arrêt de travail de plus de trois semaines. L'arrêt de travail n'avait évidemment aucun rapport avec ma condition que par aillleur j'ignorais à l'époque. J'étais jeune papa depuis quelques mois, j'étais épuisé, j'avais besoin de souffler. C'est en février 2018 que l'autisme a été confirmé. C'est au moment de communiquer cette information au sssm que les ennuis sont apparus. Parallèlement, trépignant d'impatience de retrouver l'aptitude, mes collègues m'ont unanimement affirmé qu'on était tous amemé à en passer par là au cours d'une carrière et que retrouver l'aptitude n'était qu'une formalité. Auparavant, j'ai participé au cross départementale ainsi qu'aux très régulièrement aux séances de sport. Bref, j'étais en parfaite forme physique.

J'ai été convoqué à de multiple reprise par le SSSM, je suis passé devant la commission d'aptitude médical devant laquelle je n'avais pas l'obligation de ma présenter. A chaque fois, j'ai dû essayer de convaincre mes interlocuteurs... On ne choisit pas de s'engager chez les pompiers à la légère, c'est un engagement lourd qui me tenait à coeur. A chaque fois, j'ai eu droit à des questions orientées. On m'a demandé si je saurai faire preuve d'empathie, on m'a questionné quant à mon implication dans la vie du centre. Mon engagement était évidemment total, j''étais fier de porter cette uniforme. J'ai été confronté à des gens qui ne connaissancent manifestement rien de l'autisme et qui portaient un jugement erroné sur moi. A la différence, avec mes collègues, dont certain été au courant, tous se passait très bien. Les gens qui m'ont jugé inapte sont ceux qui ne m'ont jamais vu sur le terrain et qui n'avait de l'autisme que des préjugés primaires. Je n'imagine pas un seul instant être une exception, je pense même qu'il y a de nombreux autistes dans les rang des pompiers s'ignorant ou pas.

Après plusieurs mois de tergiversation, le sssm ne semblait pas vouloir prendre de décision. Ca duré plus de 6 mois, mon chef de centre a d'aillleur été aussi peu informé que moi. J'avais son soutient total. Il m'a assuré ne pas s'être privé de faire savoir au sssm qu'il trouvait leur attitude irrespectueuse et non professionnel.

Ca a été un crève-coeur mais j'ai démissionné parce que j'avais la sentiment que personne n'était près à prendre quelques décision que ce soit. Ils ne pouvaient admettre que l'autisme justifiait une telle mise à l"écart car cela aurait été admettre une discrimination en raison du handicap pénalement répréhensible et d'autre part, j'étais parfaitement affûté physiquement.

Aujourd'hui, le service engagement citoyen de mon ancien SDIS de rattachement c'est rapproché de moi afin de connaître plus en détail les raisons de mon désengagement dans la perspective d'une enquête. Je suis partageais entre l'envi de faire part de mon ecoeurement ou de garde de silence conscient que le mal ayant été fait, rien y changera.

Vous qui me lirait jusqu'à cette ligne, je ne sais pas trop quoi attendre. Ce que je souhaite, c'est manifester mon indignation face à l'absence de bienveillance à laquelle j'étais confronté qui à mon avis ainsi que celui de mon entourage est particulièrement choquant venant des pompiers...

Merci !
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé
tek
Habitué
Habitué


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 22 Juin 2019
Messages: 116

MessagePosté le: 16 Juin 2020, 15:05 Répondre en citant Revenir en haut de page

Si vous voulez manifester votre indignation, expliquez votre situation au service engagement citoyen. C'est là que ce sera utile, pour les suivants.
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé
Tonnerre
Habitué
Habitué


Sexe: Sexe:Féminin
Inscrit le: 24 Sep 2014
Messages: 78

MessagePosté le: 16 Juin 2020, 15:13 Répondre en citant Revenir en haut de page

Je ne saurais que vous encourager à exposer tout ce que vous avez pu vivre à ce service.

Je suis très sincèrement navrée de ce que vous avez eu à vivre et constate qu'encore une fois un SDIS a réussi à pousser quelqu'un à démissionner plutôt que d'avoir à rompre le contrat de leur propre initiative.

J'imagine que cela ne doit pas être facile d'exposer ainsi cette situation. Et qu'entrer dans les détails ne sera pas évident. Mais peut être que cela pourra servir aux suivants...
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé
christotophe_1983
Nouvelle recrue
Nouvelle recrue



Inscrit le: 16 Juin 2020
Messages: 2

MessagePosté le: 16 Juin 2020, 19:39 Répondre en citant Revenir en haut de page

[quote="tek"]Si vous voulez manifester votre indignation, expliquez votre situation au service engagement citoyen. C'est là que ce sera utile, pour les suivants.[/quote]

Ca sera fait ! Pas sur que ça fasse bouger les lignes mais au moins j'aurai pu exprimer ma rancoeur. Tous cela ne sera effectivement pas facile à exposer car cette engagement me tenez particulièrement à coeur et être pousser ainsi vers la sortie a été particulièrement douloureux.

Peut-être que je me fais un film sur intentions réelles du sssm, c'est possible. Mais le fait est que j'avais le soutien de ma hiérarchie directe, mon chef de centre, qui a lui même été méprisé...

Lorsque je me suis présenté devant la commission d'aptitude, le medecin-chef qui l'a présidée m'a demandé de parler de ma "maladie" avant de préciser qu'ils s'étaient renseigner. L'autisme n'est pas une maladie, c'est trouble neurodéveloppementale. Pour ma part, et je ne suis pas le seul à le penser, c'est une condition, notre cerveau fonctionne différemment. Si je ressens le besoin de parler de ça ici, c'est parce que bien qu'assimilé à un handicap, l'autisme dans le contexte d'une intervention ne l'ai pas. Je ne me laisse jamais débordé par celle-ci en ces d'urgence, je sais garder la tête froide. Cela, personne n'a voulu l'entendre.

Et puis, il n'y a pas que ma situation personnelle qui était problématique. A l'époque où cela c'est passé, mon centre de rattachement été en sous effectif alors que le nombres d'intervention ne cesser de croître.
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé




Montrer les messages depuis:      
Répondre au sujet
Autres sujets de discussions
Aucune discussion similaire



 Sauter vers:   

Engament de SPV et autisme


Voir le sujet suivant
Voir le sujet précédent
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum

pompier



.:: Forum Pompier : forum dédié au métier de sapeur pompier ::.
Création / Gestion : Evoclic - Copyright 2005 - 2015 - Tous droits réservés

Ce forum est destiné aux sapeurs pompiers et passionnés.
Tous les logos et marques sont des propriétés respectives.
Toute copie entière ou partielle de ce site peuvent faire l'objet de poursuite judiciaire.
Les propos tenus sont de la responsabilité de leurs auteurs.
Forum-pompier.com est déclaré à la cnil sous le numéro 1112890
Powered by phpBB © 2001, 2011 phpBB Group