Pompiers
Accueil  •  FAQ  •  Contact  •   S'inscrire sur Forum Pompier  •   Messages Privés  •   Connexion
Forum Pompier : le forum dédié au métier de sapeur-pompier

Vous ne pouvez pas participer car vous n'êtes pas inscrit : inscription gratuite !
loi leonetti et euthanasie


Voir le sujet suivant
Voir le sujet précédent
Répondre au sujet
Auteur Message
sapeurlipopette
Invité






MessagePosté le: 02 Déc 2008, 13:42 Répondre en citant Revenir en haut de page

Citation:
Euthanasie : la fin de vie au rapport
Le calvaire de Chantal Sébire, cette femme atteinte d'une maladie incurable, défigurante, très douloureuse et évolutive, qui demandait à mourir et qui s'est suicidée il y a 8 mois, avait provoqué beaucoup d'émoi et soulevé bien des questions sur la fin de vie. Une commission avait alors été mise en place pour réfléchir au sujet. Le rapport Leonetti a été remis ce mardi. Il refuse la légalisation de l'euthanasie. "C'est avec une extrême prudence qu'il convient de recevoir une demande de mort quand on peut suspecter que ce que dit le patient ne l'est pas de façon volontaire et éclairée" dit le rapport.
La commission propose toutefois quelques aménagements :
- La mise en place d'un observatoire des pratiques médicales
- La possibilité de consulter des médecins référents en soins palliatifs (...) dans les cas litigieux ou les plus complexes"
- La création d'un congé d'accompagnement de 15 jours pour accompagner une personne en train de mourir.
- Le développement des soins palliatifs avec la création de services spécialisés dans chaque région d'ici 2010 et dans chaque département d'ici 2013.
En France, 10.000 euthanasies clandestines seraient pratiquées chaque année



source M6


La france continuera donc sa pratique actuelle ... Soulager la souffrance avec des doses de médicament que l'on sait massive et nocive, sans appeler ça, euthanasie...

Laisser les familles et malades, devoir faire ça dans la clandestinité ou a l'étranger ...

smile_dort
Nrs27
Référent SDIS-CS
Référent SDIS-CS


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 09 Mai 2006
Messages: 4687

MessagePosté le: 02 Déc 2008, 13:59 Répondre en citant Revenir en haut de page

Salut,

en même temps comme ils le souligne dans le rapport, comment faire la différence entre celui qui souhaite vraiment mourir
et le malade à qui l'euthanasie a été "suggérée" fortement par ses proches qui en ont marre de s'en occuper.

(même débat que pour la peine de mort....comment savoir que le "coupable" l'est vraiment....)
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé
sapeurlipopette
Invité






MessagePosté le: 02 Déc 2008, 14:17 Répondre en citant Revenir en haut de page

Développer le soin palliatif est une très très bonne chose... Soulager la souffrance physique, souvent fait la difference dans le confort de fin de vie des patients en stade terminal ... Car souvent la premiere demande des gens n'est pas forcement de mourir, mais de ne plus souffrir ...

Dans certaine maladie, ( non psychiatrique ), la demande d'euthanasie est présente pour d'autre raison : diminution de l'état physique jusqu'a grabatérisation, et a 30 ans, a certain degré de certaine maladie, l'étatt acquis est difficile... Sans compter le souffrance du a la douleur de la personne ... Le souffrance que l'on procure a nos proche est aussi quelque chose de dur a accepter dans la maladie ...

Euthanasie, pas euthanasie ... L'acharnement thérapeutique... Le debat est long, et n'a rien a voir avec la peine de mort ( un peu limite la reference d'ailleurs ... )

la france gardera longtemps tous ses taboo je pense ...
engins-bspp
Vétéran
Vétéran


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 06 Juin 2006
Messages: 4780
Localisation: sur la planète terre ( et sur mars pendant les vacances)

MessagePosté le: 02 Déc 2008, 14:19 Répondre en citant Revenir en haut de page

de toutes facon ce sont bien eux aussi des testes de lards a ne pas vouloir de l'heuthanasie

de toute facon, la plupart des gens qui demandent la mort, finissent par se suicider, donc quelle est la difference............

leur creation de soins paillatifs ne resoudra pas le probleme

encore une fois de trop, ou ils tentent de calmer les choses en repondant a coté..............

smile_dort

_________________
certains mettent comme signature leurs formations, moi je te fais juste perdre 10 secondes :-)
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privéVisiter le site web de l'utilisateurMSN Messenger Photos pompiers du membre engins-bspp
minioim
Vétéran
Vétéran


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 24 Oct 2006
Messages: 3538
Localisation: Besançon (Doubs:25)

MessagePosté le: 02 Déc 2008, 15:16 Répondre en citant Revenir en haut de page

vancilli94140 a écrit:
de toutes facon ce sont bien eux aussi des testes de lards a ne pas vouloir de l'heuthanasie

de toute facon, la plupart des gens qui demandent la mort, finissent par se suicider, donc quelle est la difference............

leur creation de soins paillatifs ne resoudra pas le probleme

encore une fois de trop, ou ils tentent de calmer les choses en repondant a coté..............

smile_dort


vancilli, tes remarques sont interessantes dans de nombreux débats, mais ici j'ai peur que tu ne passe à coté du débat justement...

les soins palliatifs, l'euthanasie sont des choses bien trop complexes pour se permettre de dire "ya qu'a... mais ils ont pas les c****les de le faire... et ils répondent à coté."

chacun a son avis sur la question, faire une loi commune en laissera forcément de mécontents. alors mécontents quand il s'agit du temps de stationnement autorisé, c'est une chose... mécontent quand il s'agit de la mort d'un de ses proches... c'est autre chose! d'où le coté délicat de ce problème.

certains refusent l'idée que la médecine puisse laisser quelqu'un mourir et pire, l'y aider... c'est contraire au serment d'hyppocrate!
d'autres estiment que celui ci est "has-been" et qu'il faut savoir évoluer. oui mais dans ce cas, la limite est où? on laisse mourir parce que c'est un choix du patient? ou on laisse mourir parce que ça libèrera un lit... et quid de ces patients qui demandent à mourir parce qu'ils passent dans une phase pas drole mais qui est temporaire en fait... les médecins le savent, le patient le refuse, demande a mourir, meurt et gache ainsi une vie qui aurait pu se faire?

bref un débat tellement complexe... et encore je parle pas de ceux qui lèvent les bouclier contre l'euthanasie et qui le jour où ils seront sur un lit d'hosto demanderont leur euthanasie...

bref, contenter tout le monde va pas être facile... laisser les gens choisir au cas par cas? comment être sur qu'il n'y aura pas d'abus? être sur que les patients seront parfaitement informés?

la création de soins palliatifs est en revanche une très bonne chose mon ami! ça ne résoud pas le problème de l'euthanasie non, mais ça permet de mourir dans la dignité, c'est l'objectif de ces services!

attention à ne pas confondre annulation des douleurs avec soins palliatifs, ce n'est pas juste un service de libre distribution de morphine... c'est un service complet dont le but est d'assurer une mort digne aux patients. ça passe bien sur par la diminution de la douleur. l'arrèt des soins lorsqu'ils sont contraignants (c'est donc une forme d'euthanasie, euthanasie passive pour être précis, on ne "tue" pas le patient, on le laisse mourir selon son souhait), assistances pour les formalités administratives (testaments, etc...), soutien religieux pour ceux qui le désir etc...

bref ça ne se limite pas à la délivrance de la douleur.

et pour toutes ces raisons c'est quand même un sacré progrès!
pouvoir mourir autrement que comme un patient surmédicalisé, pouvoir mourir comme un être humain...

allez pour détendre l'atmosphère: une petite citation donc j'ai oublié l'auteur:

"qu'elle est l'endroit le plus dangereux du monde?

le lit... 90% des gens meurent dans un lit!"

_________________
mieux vaut se taire quitte a passer pour un c*n que l'ouvrir et ne laisser aucun doute a ce sujet.
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privéEnvoyer un e-mail
sapeurlipopette
Invité






MessagePosté le: 02 Déc 2008, 15:37 Répondre en citant Revenir en haut de page

minioim a écrit:
d'autres estiment que celui ci est "has-been" et qu'il faut savoir évoluer. oui mais dans ce cas, la limite est où? on laisse mourir parce que c'est un choix du patient? ou on laisse mourir parce que ça libèrera un lit... et quid de ces patients qui demandent à mourir parce qu'ils passent dans une phase pas drole mais qui est temporaire en fait... les médecins le savent, le patient le refuse, demande a mourir, meurt et gache ainsi une vie qui aurait pu se faire?



euh ...

On parle de maladie phase stade terminal où la seule écheance est le décé du patient ...

pas d'une grippe !!

Et on ne laisse pas mourir parce que cela libère un lit ... Tu n'es pas dans le sujet ... NO comment !! smile_dort
engins-bspp
Vétéran
Vétéran


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 06 Juin 2006
Messages: 4780
Localisation: sur la planète terre ( et sur mars pendant les vacances)

MessagePosté le: 02 Déc 2008, 15:58 Répondre en citant Revenir en haut de page

minioim : attention, j'ai rien contre les soins paillatifs, qui sont bien utiles dans les hopitaux, mais je comprend pas trop pourquoi ils repondent qu'ils vont en rajouter alors que le theme de leur debat etait l'heuthanasie

je vois pas trop le rapport
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privéVisiter le site web de l'utilisateurMSN Messenger Photos pompiers du membre engins-bspp
sapeurlipopette
Invité






MessagePosté le: 02 Déc 2008, 16:02 Répondre en citant Revenir en haut de page

Parce qu'il n'y a pas assez de lieu et de personnel pour prendre en charge correctement les malades. Et qu'une meilleure prise en charge du patient ( prise en charge de la douleur, accompagnement en fin de vie ), diminue par moitié il me semble, les demandes d'euthanasie...

Mais, comme dit plus haut... Ce n'est pas le cas pour tous ...
minioim
Vétéran
Vétéran


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 24 Oct 2006
Messages: 3538
Localisation: Besançon (Doubs:25)

MessagePosté le: 02 Déc 2008, 19:13 Répondre en citant Revenir en haut de page

Lieb a écrit:


euh ...

On parle de maladie phase stade terminal où la seule écheance est le décé du patient ...

pas d'une grippe !!

Et on ne laisse pas mourir parce que cela libère un lit ... Tu n'es pas dans le sujet ... NO comment !! smile_dort


je sais bien de quoi on parle, mais l'euthanasie est aussi demandée par certains qui trouvent que la douleur est intenable, pas forcément en fin de vie! mais ça ils en sont pas conscient... c'est un cas marginal mais qui mérite d'être cité.

pour ce qui est de laisser mourir pour libérer un lit Lieb, je suis désolé de te l'apprendre mais ça fait partie des points qui ont été soulevés parfois... je ne fais que le rappeler. un médecin n'est qu'un homme, et parfois, a force de voir la souffrance, peut finir par la voir différement, comme une usine.


c'est à rapprocher des cas de coma où on conseille grandement à la famille de faire débrancher le patient parce que ses chances de réveil sont infimes et (ça on ne le dit pas comme ça) il occupe une place en réa. fait avéré.

pour ta remarque vancilli, Lieb a répondu à ma place Wink smile_coolman
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privéEnvoyer un e-mail
jobi
Passionné impliqué
Passionné impliqué


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 28 Jan 2007
Messages: 981

MessagePosté le: 02 Déc 2008, 19:48 Répondre en citant Revenir en haut de page

il me semblait que la loi parlait de soins paliatifs......
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privéMSN Messenger
engins-bspp
Vétéran
Vétéran


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 06 Juin 2006
Messages: 4780
Localisation: sur la planète terre ( et sur mars pendant les vacances)

MessagePosté le: 02 Déc 2008, 20:04 Répondre en citant Revenir en haut de page

minioim a écrit:


pour ta remarque vancilli, Lieb a répondu à ma place Wink smile_coolman


oui excusez moi je me suis mal exprimé,

je voulais simplement dire , que les soins paillatifs c'est une bonne chose, mais simplement je vois pas pourquoi pas faire un truc controlé pour eviter les abus, afin d'avoir la possibilité pour une personne souffrant reelement d'avoir le doit de mourrir

est il plus cruel d'aider a mourrir ou de laisser une personne se suicider tellement elle souffre?????

sont bizares des fois

smile_dort
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privéVisiter le site web de l'utilisateurMSN Messenger Photos pompiers du membre engins-bspp
jobi
Passionné impliqué
Passionné impliqué


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 28 Jan 2007
Messages: 981

MessagePosté le: 02 Déc 2008, 20:15 Répondre en citant Revenir en haut de page

il y déja des lois à ce sujet qui sont quasi inconnu du grand public et mème du corps médical,donc là il y a problème....

concernant les soins paliatifs ça va dans le bon sens pour le reste il faudra attendre encore un petit bout de temps....
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privéMSN Messenger
sapeurlipopette
Invité






MessagePosté le: 02 Déc 2008, 20:17 Répondre en citant Revenir en haut de page

Pour ma part... Si on m'annonceait que j'avais un gliome ( tumeur cérébrale ... )... Je connais l'évolution ... Je profiterai pleinement de ma vie et de mes proches au stade non évolué de la maladie, mais a un certain stade oui, j'aimerai partir avant...

Pour ne pas etre une charge pour ceux que j'aime ...
Pour ne pas les faire souffrir par ma faute , même si je n'en suis pas directement responsable ... Mais par la faute de la maladie..
Et pour ne pas souffrir, et me voir dans un état de dépendance extreme jusqu'a ce que je meurs ....


La loi n'aurait pas du se fermer comme cela ... Mourir dignement ... Mais sans que cela tombe dans l'abus ... Justement pour que les choses soient réglementé et non fait n'importe comment ...
minioim
Vétéran
Vétéran


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 24 Oct 2006
Messages: 3538
Localisation: Besançon (Doubs:25)

MessagePosté le: 02 Déc 2008, 20:19 Répondre en citant Revenir en haut de page

vancilli94140 a écrit:
je vois pas pourquoi pas faire un truc controlé pour eviter les abus, afin d'avoir la possibilité pour une personne souffrant reelement d'avoir le doit de mourrir


effectivement, ce serait l'idéal. si t'as une proposition, yaura surement des preneurs... le souci c'est: laqu'elle?

parce que faire un truc qui contente tout le monde et qui évite les abus... ça implique de connaitre la limite où on se place pour définir "l'abus", et ça... c'est pas gagné vu que chacun a la sienne!

de plus, "chacun fait ce qu'il veut" ça marche pas. tu n'as psa le droit de faire ce que tu veux de toi et de ton corps. ça fait partie des lois. et c'est justement fait pour éviter les abus (interdiction de vendre ton corps, intégralement ou en partie (organes, sang), etc...)
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privéEnvoyer un e-mail
jobi
Passionné impliqué
Passionné impliqué


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 28 Jan 2007
Messages: 981

MessagePosté le: 02 Déc 2008, 20:22 Répondre en citant Revenir en haut de page

tout dépendra en autre de la philosophie des médecins concernant la pathologie de ses patients.....
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privéMSN Messenger




Montrer les messages depuis:      
Répondre au sujet
Autres sujets de discussions
Euthanasie le 14/08/2008


 Sauter vers:   

loi leonetti et euthanasie


Voir le sujet suivant
Voir le sujet précédent
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum

pompier



.:: Forum Pompier : forum dédié au métier de sapeur pompier ::.
Création / Gestion : Evoclic - Copyright 2005 - 2015 - Tous droits réservés

Ce forum est destiné aux sapeurs pompiers et passionnés.
Tous les logos et marques sont des propriétés respectives.
Toute copie entière ou partielle de ce site peuvent faire l'objet de poursuite judiciaire.
Les propos tenus sont de la responsabilité de leurs auteurs.
Forum-pompier.com est déclaré à la cnil sous le numéro 1112890
Powered by phpBB © 2001, 2011 phpBB Group