Pompiers
Accueil  •  FAQ  •  Contact  •   S'inscrire sur Forum Pompier  •   Messages Privés  •   Connexion
Forum Pompier : le forum dédié au métier de sapeur-pompier

Vous ne pouvez pas participer car vous n'êtes pas inscrit : inscription gratuite !
Pompier et risques de cancers


Voir le sujet suivant
Voir le sujet précédent
Répondre au sujet
Auteur Message
VERDI 14
Passionné accro
Passionné accro


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 11 Aoû 2005
Messages: 1941
Localisation: CDSP 57

MessagePosté le: 10 Mar 2012, 09:47 Répondre en citant Revenir en haut de page

Pompiers :: Risque accru de cancers en fin de carrière

A l’heure où l’on veut faire travailler les gens plus longtemps, une étude de l’Institut syndical européen (ETUI) s’est penchée sur les conditions de travail des pompiers en Europe. Conclusion : il y a une limite physique à l’activité de cette profession.

Jonathan Lefèvre



Les pompiers sont plus exposés au risque de développement de certains cancers. Une des causes est que, une fois un feu éteint, il faut surveiller tout ce qui a été brûlé pour éviter des départs de feu dans les déblais. Pendant ces opérations-là, les pompiers enlèvent généralement leur protection respiratoire, parce qu’elle est très lourde et inconfortable. (Photo Solidaire, Antonio Gomez Garcia)

En plus des maladies des poumons et du cœur, qui peuvent sembler évidentes, l’étude pointe un risque accru de quatre cancers que les pompiers peuvent développer : le myélome multiple, le lymphome non-hodgkinien, le cancer de la prostate et le cancer des testicules. « Il y a une grande ignorance quant aux risques accrus de cancers chez les pompiers. Le risque est considéré comme “possible” (groupe 2B de la classification du Centre international de recherche sur le cancer (CIRC)). Ce qui signifie que la probabilité pour un pompier de développer l’un de ces quatre cancers est significative », explique Fabienne Scandella, la chercheuse qui a dirigé l’étude. La cause qui apparaît comme la plus probable est l’exposition aux substances chimiques. Les pompiers sont bien sûr exposés lors des interventions, mais aussi, et surtout, après. Vu l’équipement lourd et inconfortable, ils retirent leurs appareils de protection respiratoire rapidement. Or c’est à ce moment qu’ils respirent le plus les fumées toxiques (benzène, trichloréthylène, etc.)

Vêtements toxiques

« C’est un des gros points que l’on développe dans l’étude : une fois que le feu est éteint, il faut surveiller tout ce qui a été brûlé pour éviter des départs de feu dans les déblais. Pendant ces opérations-là, les pompiers enlèvent généralement leur protection respiratoire, de nouveau parce qu’elle est très lourde et inconfortable. Du point de vue de la santé, il est clairement établi que les opérations de déblaiement sont aussi, si pas plus, dangereuses que les interventions de lutte contre l’incendie elles-mêmes », précise la chercheuse.
Une seconde raison est que les pompiers interviennent avec leurs vêtements de protection individuels sur les feux : « Ils sortent de l’incendie avec des vêtements souillés et repartent dans leur camion, dans leur caserne, avec des vêtements pleins de suie, par exemple. On sait que la suie est fortement toxique. Pour éviter les contaminations, on préconise une procédure mise au point par le syndicat de pompiers suédois : fonctionner avec ces vêtements souillés comme s’ils étaient hautement toxiques. »

Suivi médical après la carrière

Fabienne Scandella avance une piste de solution : « Ce qui est très difficile, chez les pompiers, c’est de mettre en évidence le lien de cause à effet, parce qu’il n’y a pas de suivi épidémiologique systématique chez eux. Donc les cancers, par exemple, vont avoir tendance à se développer plutôt vers la fin de la carrière et après la fin de la carrière. Ce que les syndicats européens préconisent, c’est un suivi des pompiers, du début de la carrière jusqu’à la fin de leur carrière, et après leur carrière. Un suivi médical post-carrière permettrait de mettre en évidence la surmortalité chez les pompiers due à certains cancers et d’établir ces liens de cause à effet par rapport aux expositions. »
En plus des cancers, il y a des maladies du cœur et des poumons. Si ces dernières semblent plus logiques, les maladies du cœur sont dues en partie aux efforts qui sont faits du point de vue physique et physiologique. Il y a des charges lourdes à porter, il faut courir, agir rapidement, etc. Mais il y a aussi toute la gestion de la chaleur : les pompiers sont soumis à des différentiels de température extrêmement violents. Il y a aussi les maladies causées par l’exposition au CO et les problèmes liés au stress. Tout cela produit un cocktail qui est loin d’être bon pour le cœur.

« Le pompier serait pensionné à 35 ans »

Marc Gilbert, président de la Fédération royale des corps de sapeurs-pompiers de Belgique, abonde en ce sens : « Nous avons beaucoup de maladies dues au stress. C’est un métier stressant, à tous moments, que ce soit pendant l’intervention, après et même avant. Cela montre, une fois de plus, qu’il y a des limites physiques qu’on ne peut dépasser. Il y avait d’ailleurs un député Ecolo qui avait fait une proposition : suivant le type de profession, on pouvait avancer l’âge de la retraite. Si on tenait compte de cette proposition, le pompier serait pensionné à 35 ans. »
Sur la question de l’allongement de la carrière, la chercheuse met en avant les conclusions de son étude : « Clairement, cela met en évidence que l’allongement de la carrière des pompiers est une idée saugrenue. Il est clair que la pénibilité d’une profession a un impact sur la santé. Elle use les corps et ensuite il faut évidemment analyser jusqu’à quand on peut soumettre les gens à cette usure. Il faut envisager la fin des carrières en rapport avec cette usure. »
L’étude va servir maintenant aux syndicats des pompiers. C’est ce qu’espère Fabienne Scandella : « Nous, ce qu’on a produit, c’est une recherche qui veut objectiver toute une série de risques, de problèmes. Après, on soumet tout ça à la discussion politique. Les syndicats vont avoir cette brochure et vont pouvoir alimenter les débats politiques avec l’étude. »

Source:http://www.ptb.be/nieuws/artikel/pompiers-risque-accru-de-cancers-en-fin-de-carriere.html?fwcc=1&fwcl=1&fwl
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privéMSN Messenger
P.LIK76
Fidèle
Fidèle


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 31 Oct 2011
Messages: 282
Localisation: Seine Maritime

MessagePosté le: 10 Mar 2012, 10:32 Répondre en citant Revenir en haut de page

35 ans à la retraite ? Ca ne m'intéresse pas .... J'ai 28 ans, 08 ans de bottes et je compte bien si la santé le permet en faire encore 27 !!!! smile_top
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé
MJRDEDE
Fidèle
Fidèle


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 22 Avr 2007
Messages: 205
Localisation: CUERS 83390

MessagePosté le: 10 Mar 2012, 11:17 Répondre en citant Revenir en haut de page

Du n'importe quoi smile_pleure

_________________
Ne pas prévoir c'est déjas gémir
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé
Téch'
Passionné accro
Passionné accro


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 24 Juin 2009
Messages: 1608

MessagePosté le: 10 Mar 2012, 11:52 Répondre en citant Revenir en haut de page

Salut,

On pourrait aussi lutter contre le mal à sa racine non ?...

Les British passent les SP souillés devant des ventilos en les frottant/frappant au balais afin d'évacuer le maximum de particules carbonées, certains corps allemands commencent à avoir des engins pour le réarmement avec un circuit sale (décrottage - déshabillage - bennage des tenues dans des containers), douche, propre (tenues propres), matériel propre (ARI, tuyaux, etc.) de façon à laisser la crasse sur place et à garantir un engin dispo immédiatement après l'intervention.
Bon, on pourrait déjà commencer par ne pas encourager le fait de garder sa veste comme un trophée de guerre...

@+

_________________
Pour l'honneur et les vacations !
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé
P.LIK76
Fidèle
Fidèle


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 31 Oct 2011
Messages: 282
Localisation: Seine Maritime

MessagePosté le: 10 Mar 2012, 12:52 Répondre en citant Revenir en haut de page

Téch' a écrit:
Salut,


Bon, on pourrait déjà commencer par ne pas encourager le fait de garder sa veste comme un trophée de guerre...

@+



Tout à fait d'accord Wink
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé
VERDI 14
Passionné accro
Passionné accro


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 11 Aoû 2005
Messages: 1941
Localisation: CDSP 57

MessagePosté le: 10 Mar 2012, 13:25 Répondre en citant Revenir en haut de page

Dans le même état d'esprit , en Suéde l'école d'Upsalla a une chaine de nettoyage pour les ARI dans une salle surpressée .

Perso pour les tenues souillées j'utiliserais plutot un aspirateur , le ventilo éparpille les suies vers un autre endroit en les laissant en suspension pendant un certain temps .

On pourrait aussi dévelloper les masques FFP2 afin de protéger les voies aériennes lors des découpes de parebrises , ou autre travaux qui dégage des poussiéres , comme lorsque l'on travail sous les combles en présences de laine de verre pour les nid de guépes ou autres inters.

Et ça éviterait a mes collégues de me regarder comme un E-T quand je porte le mien :)
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privéMSN Messenger
Tonic
Passionné impliqué
Passionné impliqué


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 13 Nov 2011
Messages: 722

MessagePosté le: 10 Mar 2012, 14:01 Répondre en citant Revenir en haut de page

Salut,
Citation:

une fois que le feu est éteint, il faut surveiller tout ce qui a été brûlé pour éviter des départs de feu dans les déblais. Pendant ces opérations-là, les pompiers enlèvent généralement leur protection respiratoire


Malgré l'inconfort, les formateurs rabâchent de garder l'ARI pendant le déblai..c'est déjà une mesure simple à mettre en place et qui réduit pas mal les chance d'avoir un cancer..
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé
P.LIK76
Fidèle
Fidèle


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 31 Oct 2011
Messages: 282
Localisation: Seine Maritime

MessagePosté le: 10 Mar 2012, 14:09 Répondre en citant Revenir en haut de page

Citation:


Malgré l'inconfort, les formateurs rabâchent de garder l'ARI pendant le déblai..c'est déjà une mesure simple à mettre en place et qui réduit pas mal les chance d'avoir un cancer..


Ce n'est pas faux, sur un bon petit feux il y a même eût 02 SP à terre à cause de cela pas loin de chez moi......... bizarrement malgré la connaissance de ce danger on en voit toujours sans protections respiratoires sur un déblais........ smile_peur

Par contre je pense également que l'histoire de la suie n'est pas fausse, elle doit amener aussi son taux de saloperie..... mais bon ce n'est pas d'aujourd'hui et on a jamais rien fait contre alors bon ...... on dit "vaut mieux prévenir que guérir" mais là ....... smile_moustachu
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé
VERDI 14
Passionné accro
Passionné accro


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 11 Aoû 2005
Messages: 1941
Localisation: CDSP 57

MessagePosté le: 10 Mar 2012, 14:51 Répondre en citant Revenir en haut de page

Pour les suies la maladie incapacitante la plus connu est la sillicose , qui a touché beaucoup de mineur , du fait des poussiéres de charbon .

Pour l'ARI sur les débails j'ai bien une théorie , en fait aprés l'extinction il ne reste plus de dangers pour les poumons visibles , il n'y a plus de fumée.Or souvent l'ARI est associé aux fumées , mais il reste tout les gaz dégagés par l'incandescance des objets qui ont brulés notamment le Co , qui est incolor (on ne le voit pas) inodore (aussi on ne le sens pas ), donc pour le SP il n'y a pas de danger a ce moment lors du déblai.
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privéMSN Messenger
Téch'
Passionné accro
Passionné accro


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 24 Juin 2009
Messages: 1608

MessagePosté le: 10 Mar 2012, 15:21 Répondre en citant Revenir en haut de page

VERDI 14 a écrit:

Pour l'ARI sur les débails j'ai bien une théorie , en fait aprés l'extinction il ne reste plus de dangers pour les poumons visibles , il n'y a plus de fumée.Or souvent l'ARI est associé aux fumées , mais il reste tout les gaz dégagés par l'incandescance des objets qui ont brulés notamment le Co , qui est incolor (on ne le voit pas) inodore (aussi on ne le sens pas ), donc pour le SP il n'y a pas de danger a ce moment lors du déblai.


Un petit tour avec le multigaz devrait en convaincre plus d'un...
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé
brembored
Référent ENGINS
Référent ENGINS


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 07 Juin 2005
Messages: 12102
Localisation: Rhône-Alpes

MessagePosté le: 10 Mar 2012, 16:42 Répondre en citant Revenir en haut de page

Intéressant.

Cependant, comment isole-t'on le mode de vie perso?
Y'a-t'il plus de fumeurs chez les SP?
De modes de vie "compliqués"? (pour rester politiquement correct)

Étant confronté à ce genre de problématique sous d'autres cieux, il est compliqué pour un employeur de démêler les causes de maladie dans certains cas avant validation d'une maladie professionnelle.
En tout cas, ce sujet est fort intéressant, notamment la tenue de feu (à afficher au CS pour que certains EPI repartent à la chaîne du linge...) et le masque FFP2.

Car l'ARI en déblai, on en parle, on le martelle aux jeunes en FI mais en vrai, personne le fait, soyons réaliste.
Et je ne pense pas que ce soit uniquement par tradition d'être des durs à cuire, c'est peut être aussi que 20 min par 20 min avec équipes se relayant, le déblai n'avancerai pas.
(ici le CA emmène toujours son détecteur CO dans les déblais)

Il faut peut être donc d'autres voies :
Masques filtrants? Peut être moins déblayer? Gratter, arroser et laisser reposer? (certes il y a le risque de reprises...)

_________________
Sauvons les CPI http://opti-secours.over-blog.fr/
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé Photos pompiers du membre brembored
Téch'
Passionné accro
Passionné accro


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 24 Juin 2009
Messages: 1608

MessagePosté le: 10 Mar 2012, 17:15 Répondre en citant Revenir en haut de page

Citation:
Cependant, comment isole-t'on le mode de vie perso?
Y'a-t'il plus de fumeurs chez les SP?
De modes de vie "compliqués"? (pour rester politiquement correct)


Tu dis vrai ! Une autre étude montrait une proportion bien plus importante de conduites addictives dans le milieu...


Citation:
Car l'ARI en déblai, on en parle, on le martelle aux jeunes en FI mais en vrai, personne le fait, soyons réaliste.


Rien que sur feu de VL, je dois être l'un des rares à rester capeler jusqu'à la fin et à l'imposer à mon équipier. Et bon, sur les poubelles on bouffe aussi... Pas pendant longtemps, mais fréquemment. Et là, malheureusement, l'ARI est inexistant.
Pour les déblais dans les bâtiments, il est de coutume de ventiler mécaniquement les locaux après l'extinction, le CA se trimballe avec son multigaz, bien que celui-ci ne prenne pas pas en compte les particules en suspensions dans l'air.

Citation:
Et je ne pense pas que ce soit uniquement par tradition d'être des durs à cuire, c'est peut être aussi que 20 min par 20 min avec équipes se relayant, le déblai n'avancerai pas.


Et quel CA ou CDG demanderait un VAR pour du déblai "traditionnel", alors qu'il aura un bon délai pour être sur site...

Citation:
Il faut peut être donc d'autres voies :
Masques filtrants? Peut être moins déblayer? Gratter, arroser et laisser reposer? (certes il y a le risque de reprises...)


Ça passerait également par la prévision de moyens plus légers de soutien, je pense notamment au VLAS icaunais, afin d'avoir une petite réserve de bouteille et d'ARI, tout comme une CATHER. Des kits à charger dans le VTU pourrait faire l'affaire en plus d'amener un peu de personnel frais... (bon, idéalement CATHER dans le fourgon, on est d'accord...)

Les masques filtrants c'est assez merdiques pendant le déblai, en plus la protection oculaire n'est que partielle (lunettes du F1 embuées en moins de deux, et surtout pas étanche). À mon sens, le déblai se fait sous ARI capelé. Il me semble que sur de gros déblais, les allemands utilisent des masques araignée avec cartouches filtrantes. D'autres ustensiles peuvent aussi faciliter les déblais, comme des goulottes d'évacuation, des tronçonneuses, de l'éclairage léger portable, des brouettes, ...
Des trucs somme toute assez simple, mais pas existant...

@+
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé
mamat9753
Nouvelle recrue
Nouvelle recrue


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 17 Mai 2009
Messages: 34

MessagePosté le: 21 Oct 2017, 17:32 Répondre en citant Revenir en haut de page

Du nouveau chez les canadiens

https://www.apsam.com/sites/default/files/docs/clienteles/pompiers/presentation-acsiq-2016.pdf

http://www.ledevoir.com/societe/sante/510738/de-dangereuses-toxines-trouvees-dans-le-corps-des-pompiers

http://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1062147/absorption-peau-produits-toxiques-nouvelle-etude-pompiers

http://www.ssiap.com/article.php?sid=2137

http://www.csst.qc.ca/prevention/secteur/securite-incendie/Pages/guide-des-bonne-pratiques.aspx


Des axes de reflexion dans vos SDIS ?
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé




Montrer les messages depuis:      
Répondre au sujet
Autres sujets de discussions
Cancer du cerveau chez les pompiers le 05/07/2005
[Vieux topic] pompier+maladie de Chron le 10/07/2005
[Vieux topic..] future pompier le 11/07/2005
Language pompier le 04/08/2005
si vous étiez pas pompier le 08/08/2005
Recherche famille avec maman pompier pour émission tv le 11/08/2005
Faut il construire une école réserve au pompier?? le 01/10/2005
[Vieux sujet] Pompier a Lyon le 01/10/2005


 Sauter vers:   

Pompier et risques de cancers


Voir le sujet suivant
Voir le sujet précédent
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum

pompier



.:: Forum Pompier : forum dédié au métier de sapeur pompier ::.
Création / Gestion : Evoclic - Copyright 2005 - 2015 - Tous droits réservés

Ce forum est destiné aux sapeurs pompiers et passionnés.
Tous les logos et marques sont des propriétés respectives.
Toute copie entière ou partielle de ce site peuvent faire l'objet de poursuite judiciaire.
Les propos tenus sont de la responsabilité de leurs auteurs.
Forum-pompier.com est déclaré à la cnil sous le numéro 1112890
Powered by phpBB © 2001, 2011 phpBB Group