Pompiers
Accueil  •  FAQ  •  Contact  •   S'inscrire sur Forum Pompier  •   Messages Privés  •   Connexion
Forum Pompier : le forum dédié au métier de sapeur-pompier

Vous ne pouvez pas participer car vous n'êtes pas inscrit : inscription gratuite !
Pompiers : Risque accru de cancers en fin de carrière


Voir le sujet suivant
Voir le sujet précédent
Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.
Auteur Message
dom49bspp
Vétéran
Vétéran


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 22 Oct 2006
Messages: 3643
Localisation: Angers (49)

MessagePosté le: 10 Mar 2012, 13:45 Répondre en citant Revenir en haut de page

A l’heure où l’on veut faire travailler les gens plus longtemps, une étude de l’Institut syndical européen (ETUI) s’est penchée sur les conditions de travail des pompiers en Europe. Conclusion : il y a une limite physique à l’activité de cette profession.
Jonathan Lefèvre

Les pompiers sont plus exposés au risque de développement de certains cancers. Une des causes est que, une fois un feu éteint, il faut surveiller tout ce qui a été brûlé pour éviter des départs de feu dans les déblais. Pendant ces opérations-là, les pompiers enlèvent généralement leur protection respiratoire, parce qu’elle est très lourde et inconfortable. (Photo Solidaire, Antonio Gomez Garcia)

En plus des maladies des poumons et du cœur, qui peuvent sembler évidentes, l’étude pointe un risque accru de quatre cancers que les pompiers peuvent développer : le myélome multiple, le lymphome non-hodgkinien, le cancer de la prostate et le cancer des testicules. « Il y a une grande ignorance quant aux risques accrus de cancers chez les pompiers. Le risque est considéré comme “possible” (groupe 2B de la classification du Centre international de recherche sur le cancer (CIRC)). Ce qui signifie que la probabilité pour un pompier de développer l’un de ces quatre cancers est significative », explique Fabienne Scandella, la chercheuse qui a dirigé l’étude. La cause qui apparaît comme la plus probable est l’exposition aux substances chimiques. Les pompiers sont bien sûr exposés lors des interventions, mais aussi, et surtout, après. Vu l’équipement lourd et inconfortable, ils retirent leurs appareils de protection respiratoire rapidement. Or c’est à ce moment qu’ils respirent le plus les fumées toxiques (benzène, trichloréthylène, etc.)
Vêtements toxiques

« C’est un des gros points que l’on développe dans l’étude : une fois que le feu est éteint, il faut surveiller tout ce qui a été brûlé pour éviter des départs de feu dans les déblais. Pendant ces opérations-là, les pompiers enlèvent généralement leur protection respiratoire, de nouveau parce qu’elle est très lourde et inconfortable. Du point de vue de la santé, il est clairement établi que les opérations de déblaiement sont aussi, si pas plus, dangereuses que les interventions de lutte contre l’incendie elles-mêmes », précise la chercheuse.
Une seconde raison est que les pompiers interviennent avec leurs vêtements de protection individuels sur les feux : « Ils sortent de l’incendie avec des vêtements souillés et repartent dans leur camion, dans leur caserne, avec des vêtements pleins de suie, par exemple. On sait que la suie est fortement toxique. Pour éviter les contaminations, on préconise une procédure mise au point par le syndicat de pompiers suédois : fonctionner avec ces vêtements souillés comme s’ils étaient hautement toxiques. »
Suivi médical après la carrière

Fabienne Scandella avance une piste de solution : « Ce qui est très difficile, chez les pompiers, c’est de mettre en évidence le lien de cause à effet, parce qu’il n’y a pas de suivi épidémiologique systématique chez eux. Donc les cancers, par exemple, vont avoir tendance à se développer plutôt vers la fin de la carrière et après la fin de la carrière. Ce que les syndicats européens préconisent, c’est un suivi des pompiers, du début de la carrière jusqu’à la fin de leur carrière, et après leur carrière. Un suivi médical post-carrière permettrait de mettre en évidence la surmortalité chez les pompiers due à certains cancers et d’établir ces liens de cause à effet par rapport aux expositions. »
En plus des cancers, il y a des maladies du cœur et des poumons. Si ces dernières semblent plus logiques, les maladies du cœur sont dues en partie aux efforts qui sont faits du point de vue physique et physiologique. Il y a des charges lourdes à porter, il faut courir, agir rapidement, etc. Mais il y a aussi toute la gestion de la chaleur : les pompiers sont soumis à des différentiels de température extrêmement violents. Il y a aussi les maladies causées par l’exposition au CO et les problèmes liés au stress. Tout cela produit un cocktail qui est loin d’être bon pour le cœur.
« Le pompier serait pensionné à 35 ans »

Marc Gilbert, président de la Fédération royale des corps de sapeurs-pompiers de Belgique, abonde en ce sens : « Nous avons beaucoup de maladies dues au stress. C’est un métier stressant, à tous moments, que ce soit pendant l’intervention, après et même avant. Cela montre, une fois de plus, qu’il y a des limites physiques qu’on ne peut dépasser. Il y avait d’ailleurs un député Ecolo qui avait fait une proposition : suivant le type de profession, on pouvait avancer l’âge de la retraite. Si on tenait compte de cette proposition, le pompier serait pensionné à 35 ans. »
Sur la question de l’allongement de la carrière, la chercheuse met en avant les conclusions de son étude : « Clairement, cela met en évidence que l’allongement de la carrière des pompiers est une idée saugrenue. Il est clair que la pénibilité d’une profession a un impact sur la santé. Elle use les corps et ensuite il faut évidemment analyser jusqu’à quand on peut soumettre les gens à cette usure. Il faut envisager la fin des carrières en rapport avec cette usure. »
L’étude va servir maintenant aux syndicats des pompiers. C’est ce qu’espère Fabienne Scandella : « Nous, ce qu’on a produit, c’est une recherche qui veut objectiver toute une série de risques, de problèmes. Après, on soumet tout ça à la discussion politique. Les syndicats vont avoir cette brochure et vont pouvoir alimenter les débats politiques avec l’étude. »

Lien: http://www.ptb.be/nieuws/artikel/pompiers-risque-accru-de-cancers-en-fin-de-carriere.html?fwcc=1&fwcl=1&fwl

_________________
A+ DOM49BSPP
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé Photos pompiers du membre dom49bspp
Proton
Modérateur
Modérateur


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 06 Déc 2005
Messages: 9949
Localisation: csp-cavaillon.com (84)

MessagePosté le: 10 Mar 2012, 13:55 Répondre en citant Revenir en haut de page

Le sujet a déjà été traité, ici : Pompier et risques de cancers.


Merci de faire appel à la fonction Recherche en haut a droite.

_________________
Les règles du forum ! ----- Le site du CSP Cavaillon ----- notre page facebook
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privéVisiter le site web de l'utilisateur




Montrer les messages depuis:      
Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.
Autres sujets de discussions
Cancer du cerveau chez les pompiers le 05/07/2005
[Vieux topic] pompier+maladie de Chron le 10/07/2005
[Vieux topic..] future pompier le 11/07/2005
Language pompier le 04/08/2005
si vous étiez pas pompier le 08/08/2005
Recherche famille avec maman pompier pour émission tv le 11/08/2005
Faut il construire une école réserve au pompier?? le 01/10/2005
[Vieux sujet] Pompier a Lyon le 01/10/2005


 Sauter vers:   

Pompiers : Risque accru de cancers en fin de carrière


Voir le sujet suivant
Voir le sujet précédent
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum

pompier



.:: Forum Pompier : forum dédié au métier de sapeur pompier ::.
Création / Gestion : Evoclic - Copyright 2005 - 2015 - Tous droits réservés

Ce forum est destiné aux sapeurs pompiers et passionnés.
Tous les logos et marques sont des propriétés respectives.
Toute copie entière ou partielle de ce site peuvent faire l'objet de poursuite judiciaire.
Les propos tenus sont de la responsabilité de leurs auteurs.
Forum-pompier.com est déclaré à la cnil sous le numéro 1112890
Powered by phpBB © 2001, 2011 phpBB Group