Pompiers
Accueil  •  FAQ  •  Contact  •   S'inscrire sur Forum Pompier  •   Messages Privés  •   Connexion
Forum Pompier : le forum dédié au métier de sapeur-pompier

Vous ne pouvez pas participer car vous n'êtes pas inscrit : inscription gratuite !
Et si on revoyait le statut des SPV ?


Voir le sujet suivant
Voir le sujet précédent
Répondre au sujet
Auteur Message
Le barbu
Nouvelle recrue
Nouvelle recrue


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 05 Fév 2019
Messages: 13

MessagePosté le: 06 Fév 2019, 07:29 Répondre en citant Revenir en haut de page

Bonjour,

Le statut SPV ne devrait il pas évoluer vers autre chose ?

Que pensez-vous de cette pétition ?

Merci

https://www.mesopinions.com/petition/politique/professionnalisation-massive-metier-sapeur-pompier/59467

_________________
Il faut que les choses évoluent.
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé
Chaju
Habitué
Habitué


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 01 Juil 2008
Messages: 109
Localisation: Loire-Atlantique

MessagePosté le: 06 Fév 2019, 09:04 Répondre en citant Revenir en haut de page

C'est un grosse redite du dernier rapport officiel sur le volontariat, non?
(hors recrutement massif)
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé
Le barbu
Nouvelle recrue
Nouvelle recrue


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 05 Fév 2019
Messages: 13

MessagePosté le: 06 Fév 2019, 09:53 Répondre en citant Revenir en haut de page

Bonjour, un redite oui et non. Qui a lu ce rapport en réalité ? Le but de la pétition est de de tenter de faire prendre conscience des mutations que ce service public doit entreprendre. Le point de rupture n'est pas loin, et c'est à la base de faire entendre sa voix.

A+
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé
GI
Passionné accro
Passionné accro



Inscrit le: 14 Déc 2005
Messages: 1538
Localisation: IDF

MessagePosté le: 06 Fév 2019, 23:19 Répondre en citant Revenir en haut de page

Le barbu a écrit:
Bonjour, un redite oui et non. Qui a lu ce rapport en réalité ? Le but de la pétition est de de tenter de faire prendre conscience des mutations que ce service public doit entreprendre. Le point de rupture n'est pas loin, et c'est à la base de faire entendre sa voix.

A+


Plusieurs beaux sujets dans cette pétition.
Je ne commenterai pas tous les points.

Concernant la "crise de vocation et baisse d'atrait pour "la cause""
ce n'est pas exact selon moi, car démenti par de nombreux contre-exemples.

- faire appel à des statuts d'auxiliaire pour renforcer les effectifs est la solution retenue depuis quelques années par la police, la gendarmerie, l'armée. Cette solution repose sur les mêmes recettes que les spv : un appointement et un certain esprit civique
- l'humanitaire n'a jamais eu autant le vent en poupe
- le civisme est ressorti des années 2015 (attentat) plus renforcé que jamais.
- les listes d'attente pour rentrer spv sont nombreuses (pas partout non plus) Ce forum regorge d'exemples. Dans certains cis, et même dans ds dpts entiers, les listes d'attente sont de plusieurs années. Comment font-ils ?
Pourquoi les spv n'arrivent pas à profiter de ce regain de civisme, n'arrive pas à capter ?
LEs sp doivent balayer devant leur porte...
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé
Le barbu
Nouvelle recrue
Nouvelle recrue


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 05 Fév 2019
Messages: 13

MessagePosté le: 06 Fév 2019, 23:46 Répondre en citant Revenir en haut de page

Bonsoir,

Désolé mais les chiffres parlent d'eux mêmes, le nombre de volontaires n'a de cesse de baisser, le rapport remis au ministre de l'intérieur l'an dernier existe en partie a cause de cet état de fait.

Rapport "mission volontariat" si ça t'intéresse.

Bonne soirée
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé
apo_boss
Habitué
Habitué


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 17 Oct 2017
Messages: 138
Localisation: Pays de la Loire

MessagePosté le: 07 Fév 2019, 10:11 Répondre en citant Revenir en haut de page

Plus que la baisse du nombre de volontaires, il faudrait voir la durée d'engagement. Combien de personnes arrêtent rapidement, souvent en cours de FI.

Pour exemple, lors d'une discussion avec des collègues lors de ma dernière garde, l'un d'eux me disaient que sur les 15 qui ont commencé avec lui il y a trois ans, il est le seul encore en activité.

Car oui, les camions rouges et la tenue font rêver, les CIs ne peuvent parfois pas accepter tout le monde... mais une fois dedans, c'est pas toujours rouge clair (oui, rose), la formation, ça prend du temps, les gardes aussi. On doit faire des concessions (garde pendant les fêtes, etc). Et ça, certains n'en prennent conscience qu'au bout de quelques mois.

De plus, les entreprises ne favorisent pas toujours les SPV. Qui a envie de passer 30 jours de congés en formation ? Il y a là aussi un gros travail à faire.

Alors oui, augmenter le nombre de pro, en favorisant l'accès à des volontaires motivés, c'est intéressant (je serais le premier à m'y engager) mais facilitons déjà les carrières volontaires en montrant tous les côtés de la vie de SPV.
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé
Le barbu
Nouvelle recrue
Nouvelle recrue


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 05 Fév 2019
Messages: 13

MessagePosté le: 07 Fév 2019, 10:18 Répondre en citant Revenir en haut de page

Bonjour, 1/3 des nouveaux engagés ne vont pas au bout de leur primo engagement...

Comme j'écris dans la pétition, les pistes sont multiples, il faut vraiment qu'en haut lieu on prenne la mesure du défis et que l'on arrête de défendre le système de sécurité civile à française coûte que coûte...
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé
GI
Passionné accro
Passionné accro



Inscrit le: 14 Déc 2005
Messages: 1538
Localisation: IDF

MessagePosté le: 07 Fév 2019, 14:19 Répondre en citant Revenir en haut de page

Le barbu a écrit:
Bonsoir,

Désolé mais les chiffres parlent d'eux mêmes, le nombre de volontaires n'a de cesse de baisser, le rapport remis au ministre de l'intérieur l'an dernier existe en partie a cause de cet état de fait.

Rapport "mission volontariat" si ça t'intéresse.

Bonne soirée


je ne dis pas le contraire.
je dis juste : citer la cause "baisse du civisme" pour expliquer la baisse des sp n'est pas exact de nos jours.

De plus, certes le nombre de spv diminue en global (-12500 spv en 12 ans, soit une légère érosion de -0.5% / an... ) mais le nombre de cis a diminué plus fort ce qui signifie que, en global, le nombre de spv moyen par cis a augmenté...

bref, il y a de vrais problèmes

et de faux problèmes

Le barbu a écrit:
Bonsoir,

Désolé mais les chiffres parlent d'eux mêmes, le nombre de volontaires n'a de cesse de baisser, le rapport remis au ministre de l'intérieur l'an dernier existe en partie a cause de cet état de fait.

Rapport "mission volontariat" si ça t'intéresse.

Bonne soirée


je ne dis pas le contraire.
je dis juste : citer la cause "baisse du civisme" pour expliquer la baisse des sp n'est pas exact de nos jours.

De plus, certes le nombre de spv diminue en global (-12500 spv en 12 ans, soit une légère érosion de -0.5% / an... ) mais le nombre de cis a diminué plus fort ce qui signifie que, en global, le nombre de spv moyen par cis a augmenté...

il y a de vrais problèmes, et de faux problèmes.
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé
Le barbu
Nouvelle recrue
Nouvelle recrue


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 05 Fév 2019
Messages: 13

MessagePosté le: 07 Fév 2019, 21:15 Répondre en citant Revenir en haut de page

L'engagement et le nombre de spv peut-être, mais le temps de Dispo moyen par agent ? Je n'ai pas connaissance de ces chiffres...
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé
Le barbu
Nouvelle recrue
Nouvelle recrue


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 05 Fév 2019
Messages: 13

MessagePosté le: 08 Fév 2019, 07:56 Répondre en citant Revenir en haut de page

[/quote]
il y a de vrais problèmes[/quote]

Parlons en ?
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé
Tonic
Passionné impliqué
Passionné impliqué


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 13 Nov 2011
Messages: 722

MessagePosté le: 08 Fév 2019, 21:48 Répondre en citant Revenir en haut de page

Bonjour,

Et si on arrêtait de prendre comme indicateur principal le sacro-saint "nombre d'engagements spv"?

Pour illustrer de façon très basique, abstraite et simple :

J'ai 50 volontaires qui sont disponibles 1 seule nuit de 12H par mois : J'ai une ressource de 600 heures de dispo

J'ai 25 volontaires qui sont disponibles 3 nuits de 12H par mois : J'ai une ressource de 900 heures de dispo

La baisse du nombre n'implique pas forcement une baisse de la quantité de disponibilités ni de la qualité de service...

Par ailleurs, dans des départements très urbanisés, qui devraient donc être davantage professionnalisés (car l'activité du SPV à la base n'est pas la garde postée en territoire urbain) et bien le recrutement de SPP pourrait réduire le besoin en SPV en ville sans que le modèle de sécurité civile ne soit en danger...
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé
Le barbu
Nouvelle recrue
Nouvelle recrue


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 05 Fév 2019
Messages: 13

MessagePosté le: 10 Fév 2019, 18:18 Répondre en citant Revenir en haut de page

Bonjour,

Je crois que le débat doit aller beaucoup plus loin et qu'une vrai réflexion doit être mener sur le rôle des SPV, l"exigence envers nous à évoluer de façon exponentiel, dans certains CS il est demandé plus de 1400 heures de disponibilité annuelle, si ça ce n'est pas un quasi temps pleins je ne sais pas ce que c'est.

Les astreintes sont obligatoires et vous devez trouver un remplaçant, quid de sa vie privé et de son emploi ?

Je lis ici et là que certains se sacrifient pour la cause, grand bien leur face mais tout le monde ne souhaite pas divorcer.

Épreuves sportives de plus en plus élevées.

Rasage de prés H24 pour le masque ARI.

Je suis prêt a dire oui ! Mais dans un rapport employé/employeur.
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé
Tonic
Passionné impliqué
Passionné impliqué


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 13 Nov 2011
Messages: 722

MessagePosté le: 16 Fév 2019, 18:08 Répondre en citant Revenir en haut de page

Salut,

Peut-être que la solution se trouve dans un pays très proche et en partie francophone, dans lequel les SPV décident :

- Le SPV peut choisir soit la filière incendie : qui implique une certaine condition physique et médicale et le rasage

- Soit la filière secourisme : qui est moins exigeante en aptitude physique et médicale et n'oblige pas le rasage (et qui permettrait de recruter massivement dans le vivier des associations croix rouge et protection civile, ordre de malte etc.)

- Soit le SPV choisit les deux (filière incendie et secourisme)

Il existe aussi une sorte de filière appui et soutien pour faire la cuisine sur intervention ou lors des formations, pour donner un coup de main lors des inondations à passer la raclette et retirer les gravats....ils pourraient aussi par exemple dans le sud de la France en feu de forêt participer à la fin de l'incendie à faire le noyage des souches et la surveillance post-incendie...distribuer l'eau et la bouffe...

En contre-partie il faut sortir de notre système purement financier pour les SPV....et professionnaliser là ou c'est nécessaire...quand un centre dépasse les 700 interventions par an...donc 2 interventions par jour, il faut une garde postée à minima en journée...

Dans le rural les SPV doivent avoir une application et se mettre disponible quand ils en ont envie...il faut finir avec ces semaines d'astreintes imposées..parcontre quand on fait 10 gardes postées à 150 euros la 24H..on est plus volontaire...
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé
francis45
Nouvelle recrue
Nouvelle recrue



Inscrit le: 09 Aoû 2019
Messages: 1

MessagePosté le: 09 Aoû 2019, 16:27 Répondre en citant Revenir en haut de page

Tonic a écrit:
Salut,

Peut-être que la solution se trouve dans un pays très proche et en partie francophone, dans lequel les SPV décident :

- Le SPV peut choisir soit la filière incendie : qui implique une certaine condition physique et médicale et le rasage

- Soit la filière secourisme : qui est moins exigeante en aptitude physique et médicale et n'oblige pas le rasage (et qui permettrait de recruter massivement dans le vivier des associations croix rouge et protection civile, ordre de malte etc.)

- Soit le SPV choisit les deux (filière incendie et secourisme)

Il existe aussi une sorte de filière appui et soutien pour faire la cuisine sur intervention ou lors des formations, pour donner un coup de main lors des inondations à passer la raclette et retirer les gravats....ils pourraient aussi par exemple dans le sud de la France en feu de forêt participer à la fin de l'incendie à faire le noyage des souches et la surveillance post-incendie...distribuer l'eau et la bouffe...

En contre-partie il faut sortir de notre système purement financier pour les SPV....et professionnaliser là ou c'est nécessaire...quand un centre dépasse les 700 interventions par an...donc 2 interventions par jour, il faut une garde postée à minima en journée...

Dans le rural les SPV doivent avoir une application et se mettre disponible quand ils en ont envie...il faut finir avec ces semaines d'astreintes imposées..parcontre quand on fait 10 gardes postées à 150 euros la 24H..on est plus volontaire...


Tout à fait d'accord !

_________________
Sapeur pompier volontaire : http://www.sdis64.fr - Agent commercial : https://jobphoning.com
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé
tek
Nouvelle recrue
Nouvelle recrue


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 22 Juin 2019
Messages: 18

MessagePosté le: 09 Aoû 2019, 18:30 Répondre en citant Revenir en haut de page

Tonic a écrit:
Par ailleurs, dans des départements très urbanisés, qui devraient donc être davantage professionnalisés (car l'activité du SPV à la base n'est pas la garde postée en territoire urbain) et bien le recrutement de SPP pourrait réduire le besoin en SPV en ville sans que le modèle de sécurité civile ne soit en danger...


Certes. Par contre, monter occasionnellement des gardes dans les CSP est le seul moyen pour des SPV de CS très calmes de pratiquer un minimum.

-_-_


Le barbu a écrit:
il est demandé plus de 1400 heures de disponibilité annuelle, si ça ce n'est pas un quasi temps pleins je ne sais pas ce que c'est.


Un temps plein, c'est 1400H de garde postée, manœuvres, FMPA, inter, etc.

1400h d'astreinte ne correspond à aucune durée de travail.

-_-_

La théorie de la pétition, obtenir de quoi financer la conversion généralisée des SPV en SPP en se plaignant, est du plus haut comique pour quiconque a déjà été témoin d'arbitrages financiers.

-_-_


Concernant les abandons en FI ou au cours des 1ères années, comme cela a déjà été dit, il faudrait

  • vérifier scrupuleusement les motivations des aspirants et leur prise de conscience des contraintes de l'activité ;
  • virer les tocards de l'encadrement des FI, ceux qui passent leur temps à se vanter d'exploits réels ou imaginaires, qui essaient d'apprendre le métier de certains stagiaires auxdits stagiaires. Normalement, un formateur n'est pas là pour satisfaire son égo à pavaner devant des jeunes plus ou moins naïfs, il commence par évaluer les niveaux, compétences et expériences des stagiaires pour calibrer au mieux son action ;


-_-_

Tonic a écrit:
Salut,

Peut-être que la solution se trouve dans un pays très proche et en partie francophone, dans lequel les SPV décident :

- Le SPV peut choisir soit la filière incendie : qui implique une certaine condition physique et médicale et le rasage

- Soit la filière secourisme : qui est moins exigeante en aptitude physique et médicale et n'oblige pas le rasage (et qui permettrait de recruter massivement dans le vivier des associations croix rouge et protection civile, ordre de malte etc.)

- Soit le SPV choisit les deux (filière incendie et secourisme)

Il existe aussi une sorte de filière appui et soutien pour faire la cuisine sur intervention ou lors des formations, pour donner un coup de main lors des inondations à passer la raclette et retirer les gravats....ils pourraient aussi par exemple dans le sud de la France en feu de forêt participer à la fin de l'incendie à faire le noyage des souches et la surveillance post-incendie...distribuer l'eau et la bouffe...


Que ce soient les SP, des victimes ou des impliqués devenus victimes, il y a toujours un risque qu'une mission INC finisse par avoir une composante SAP.
Garder le module transverse en préalable à l'INC1 me semble pertinent, tout comme changer l'armement minimal d'un FPT pour inclure l'équivalent du lot C du référentiel DPS (page 63).

Concernant l'idée d'avoir des SP purs SAP, cela se justifie dans les gros centres , i.e. à deux VSAV ou plus.
Dans les autres, cela veut dire qu'ils partent systématiquement tant qu'il y-a de quoi assurer deux départs simultanés dont un SAP.
Même ceux qui se plaignent de faire trop de VSAV vont râler s'ils ne font plus de sortie et que le "demi-pompier" tourne comme un porte-avions.
Ce n'est pas théorique, le chauffeur PL et l'INC2 mis en bas de la liste d'astreinte lors de leur semaine de garde pour pourvoir assurer un départ VSAV / VTU et un FPT simultanés est une réalité dans pas mal de centres.

-_-_

Tonic a écrit:
En contre-partie il faut sortir de notre système purement financier pour les SPV....et professionnaliser là ou c'est nécessaire...quand un centre dépasse les 700 interventions par an...donc 2 interventions par jour, il faut une garde postée à minima en journée...


Cela dépendra malheureusement des ambitions budgétaires locales.

-_-_

Tonic a écrit:
Dans le rural les SPV doivent avoir une application et se mettre disponible quand ils en ont envie...il faut finir avec ces semaines d'astreintes imposées..parcontre quand on fait 10 gardes postées à 150 euros la 24H..on est plus volontaire...


Certains centres font preuve de souplesse.par contre, il y-a des crevures dispo H24 lors de leur week-end de garde sauf lors de la prise de garde car elles veulent éviter de se taper les TIG.
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé




Montrer les messages depuis:      
Répondre au sujet
Autres sujets de discussions
Que pensez-vous du double statut ? le 05/11/2005
Et le statut le 04/07/2007
Double statut : SPV-ESR le 25/04/2008
Statut juridique caserne le 18/01/2009
Votre statut de SPV et votre employeur... le 04/03/2009
double statut SPP / SPV le 10/12/2009
[Statut] Quel différence ? le 31/01/2007
statut spvc le 03/04/2007


 Sauter vers:   

Et si on revoyait le statut des SPV ?


Voir le sujet suivant
Voir le sujet précédent
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum

pompier



.:: Forum Pompier : forum dédié au métier de sapeur pompier ::.
Création / Gestion : Evoclic - Copyright 2005 - 2015 - Tous droits réservés

Ce forum est destiné aux sapeurs pompiers et passionnés.
Tous les logos et marques sont des propriétés respectives.
Toute copie entière ou partielle de ce site peuvent faire l'objet de poursuite judiciaire.
Les propos tenus sont de la responsabilité de leurs auteurs.
Forum-pompier.com est déclaré à la cnil sous le numéro 1112890
Powered by phpBB © 2001, 2011 phpBB Group