Pompiers
Accueil  •  FAQ  •  Contact  •  Liste des Membres  •  Vos départements  •   S'inscrire sur Forum Pompier  •   Messages Privés  •   Connexion
Forum Pompier : le forum dédié au métier de sapeur-pompier

Vous ne pouvez pas participer car vous n'êtes pas inscrit : inscription gratuite !
Pole emploi/SPV...


Voir le sujet suivant
Voir le sujet précédent
Répondre au sujet
Auteur Message
Antoine41
Modérateur
Modérateur


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 17 Fév 2006
Messages: 4140

MessagePosté le: 16 Déc 2011, 20:02 Répondre en citant Revenir en haut de page

Citation:
Les pompiers recrutent des volontaires parmi les demandeurs d'emploi

Ils n'ont pas tous le profil du pompier tel qu'on l'imagine. Certains ne doivent pas être loin de la limite d'âge ...

(60 ans), d'autres n'ont pas tout à fait une silhouette athlétique. Mais tous étaient hier matin au centre de secours d'Hirson sur invitation de Pôle Emploi et du Service départemental d'incendie et de secours (SDIS) de l'Aisne. Cette soixantaine de demandeurs d'emploi s'est vue présenter la fonction de sapeur-pompier volontaire.

« Les demandeurs d'emploi ont du temps pour se former, et au SDIS, si on ne souffre pas de carence en personnel, ça peut permettre un renforcement des centres de secours », explique Philippe Moreau, chargé de communication du SDIS.

Du temps, oui, mais la volonté, c'est à voir. En milieu d'intervention, la question est posée. « Qui est intéressé ? » Quatre mains se lèvent.

Elles seront à peine plus nombreuses en fin de matinée. Parmi elles, celle de Céline d'Any-Martin-Rieux. « J'ai le projet d'être ambulancière,raconte-t-elle. Cette année je n'ai pas pu faire la formation. Être pompier ça m'intéresse. On verra si ça m'aide à trouver du travail. »

Mais la grande majorité de l'assemblée n'est pas du tout dans cet état d'esprit. « Je suis là parce que je suis obligé, avoue Simon.

Sinon je serais radié de Pôle Emploi. Ça ne m'intéresse pas d'être pompier. » Corrine Pécheux de Pôle Emploi et le capitaine Jean-Philippe Zielinski ont développé de nombreux arguments pour convaincre les demandeurs d'emploi. « Sapeur-pompier volontaire sur un CV ça évoque toujours un point positif, assure Corrine Pécheux. Être sapeur-pompier implique des qualités que les recruteurs apprécient, la communication, l'esprit d'équipe, la capacité d'écouter... Faire partie d'une telle corporation c'est toujours valorisant dans une recherche d'emploi. » Le capitaine Jean-Philippe Zielinski présente la charge, ses côtés positifs et négatifs, la compensation financière, les éventuelles formations supplémentaires. « S'engager c'est un acte fort, prévient-il cependant. Il ne faut pas le prendre à la légère. Il faut en parler avec sa famille. Ça demande du temps. Si le copain ou la copine veut que vous soyez toujours présent à la maison, ça ne marchera pas. » •

AM. M.


source

...imposer à des demandeurs d'emplois d'assister à une conférence pour être SPV...je suis tout de même super dubitatif sur l'utilité de ce genre de chose...ou même faire miroiter que devenir SPV vous aideras à trouver plus facilement du taf...

Je trouve tout cela pas vraiment top!

A+
smile_coolman

_________________
Un forum c'est comme une boîte de chocolat : on ne sait jamais sur quel Modo on va tomber!
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privéMSN Messenger Photos pompiers du membre Antoine41
dom49bspp
Vétéran
Vétéran


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 22 Oct 2006
Messages: 3641
Localisation: Angers (49)

MessagePosté le: 16 Déc 2011, 21:06 Répondre en citant Revenir en haut de page

Salut

c est du grand n importe quoi smile_pleure smile_pleure smile_pleure smile_pleure smile_pleure

_________________
A+ DOM49BSPP
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé Photos pompiers du membre dom49bspp
pl.lamballais
Référent INC
Référent INC


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 26 Avr 2005
Messages: 2272
Localisation: Brasilia (Brésil)

MessagePosté le: 16 Déc 2011, 22:16 Répondre en citant Revenir en haut de page

Entièrement d'accord avec dom. C'est d'autant plus étonnant comme truc que dans l'ensemble, les patrons sont pas "pro SPV".

Je me souviens que lorsque j'encadrais des FIA, certaines se déroulaient en fin de semaine (samedi). A chaque fois je demandais aux stagiaires pourquoi ils venaient le samedi parce que 5 samedi de suite, pff...... les réponses étaient toujours les mêmes: je viens de trouver du taf et si je demande des jours et si je dis que je suis SPV, je vais me faire virer...

Alors proposer ça à Pôle Emploi, ça me parait quand même un peu fort!!

Amitiés
Pierre-Louis


PS/ ceci étant, Popol Emploi dépend d'un Ministère..... la cours des comptes dit que les pro coûtent trop cher... y'a beaucoup de chômeurs et c'est pas bon pour les élections.... moi je dis ça mais je dis rien.... mais y commence à y avoir une grosse odeur de quenelles....

_________________
http://www.flashover.fr
"Y a t-il un danseur de claquettes au bar du mess des officiers?" (WJ)
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privéVisiter le site web de l'utilisateur Photos pompiers du membre pl.lamballais
Shrulk
Modérateur
Modérateur


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 25 Fév 2006
Messages: 8321

MessagePosté le: 17 Déc 2011, 00:36 Répondre en citant Revenir en haut de page

Salut,

Un SPV c'est un salarié :
- qui va demander des congés pour aller se former ;
- qui risque d'arriver en retard parfois au boulot ;
- qui risque d'arriver crevé le matin même parce qu'il a passé une partie de la nuit en intervention ;
- qui n'apporte pas de réelle plus valu à l'entreprise de part son statut de SPV.

Alors oui il y a des conventions notamment pour tout ce qui est vacations, la société peut éventuellement bénéficier d'un pompier supplémentaire si son entreprise brûle en le laissant se mettre disponible, etc. Mais concrètement, à ce jour, ça intéresse quelle entreprise? Qu'a-t-elle réellement à y gagner si ce n'est des pertes financières?

Aller "taper" dans du chômeur, je ne vois nullement l'intérêt étant donné que ce sont des personnes instables professionnellement. Elles sont sur un siège éjectables ce personnes là... et même si on arrive à les recruter, 3 mois après il y a un risque de les perdre si elles trouvent un emploi. Donc dépenser des ronds (vos deniers publics) pour former des personnes "douteuses" en termes d'engagement, car ce qui est valable le jour J de leur engagement ne le sera pas spécialement un mois après, je doute...

Là où l'on sera réellement crédible sera quand le SPV représentera un bonus pour une entreprise. Et il faut taper dans du CDI, du CDD à long terme, des gens posés, installés, qui resteront, on l'espère, plusieurs années, et qui ne sont pas sur un siège tournant...

Bye.
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privéVisiter le site web de l'utilisateur Photos pompiers du membre Shrulk
Riquette
Référent SDIS-CS
Référent SDIS-CS


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 21 Mar 2006
Messages: 1345
Localisation: Somewhere in France

MessagePosté le: 17 Déc 2011, 09:36 Répondre en citant Revenir en haut de page

C'est déjà de l'hérésie pur et dur, mais en plus je ne suis pas certain de trouver des gens motivés parmi les chômeurs!

Ils n'ont pas autre chose à foutre à pôle-emploi? Parce que la, c'est limite du foutage de gueule...

_________________
J'pense que quand on mettre les cons sur orbite, t'a pas fini de tourner...
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé Photos pompiers du membre Riquette
pl.lamballais
Référent INC
Référent INC


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 26 Avr 2005
Messages: 2272
Localisation: Brasilia (Brésil)

MessagePosté le: 17 Déc 2011, 09:59 Répondre en citant Revenir en haut de page

Riquette a écrit:
C'est déjà de l'hérésie pur et dur, mais en plus je ne suis pas certain de trouver des gens motivés parmi les chômeurs!

Ils n'ont pas autre chose à foutre à pôle-emploi? Parce que la, c'est limite du foutage de gueule...

Je rappelle à toutes fins utiles, que ce qui se prépare aujourd'hui, c'est une obligation de travail de quelques heures par semaine, sinon on perd les droits...

Je vous invite à lire l'article suivant, très instructif.
http://www.ifrap.org/Droit-au-RSA-et-obligation-de-travailler,12047.html

On doit aussi se rappeler que la mise en place du RMI / RSA est sous la responsabilité des CAF, de Pôle Emploi ( qu'on retrouve dans le sujet initial ) et de la.... Préfecture... qui dépend du Ministère de l'Intérieur.... dont dépendent les sapeurs-pompiers.

Y'a de la grosse quenelles dans l'air.

Amitiés
Pierre-Louis
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privéVisiter le site web de l'utilisateur Photos pompiers du membre pl.lamballais
sdf 30
Passionné accro
Passionné accro



Inscrit le: 31 Jan 2010
Messages: 1063

MessagePosté le: 18 Déc 2011, 11:37 Répondre en citant Revenir en haut de page

Recruter les spv chez Pôle Emploi c'est recruter des gens pas forcément intéressés au détriment de ceux qui sont motivés par le volontariat. C'est aussi privilégier la quantité au détriment de la qualité et ce n'est pas avec cette mesure qu'il va y avoir du recrutement pro. Par ailleurs on risque de créer des chômeurs professionnels (voir le sujet élément perturbateur dans le forum général), je ne vois pas les gens rechercher activement un emploi en passant leur temps à la caserne.
-
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé
SapLal
Référent MATERIEL
Référent MATERIEL


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 18 Aoû 2005
Messages: 6464
Localisation: Métropole Lilloise - SDIS 59

MessagePosté le: 18 Déc 2011, 11:42 Répondre en citant Revenir en haut de page

Boarf, au pire, on va dans le mur avec des inepties pareilles...

En même temps, le niveau de réflexion du projet est conforme à celui des SP français, débile, onéreux, non-pérenne.

@+ Sap'Lal

_________________
Image
Halte à l'immobilisme chez les SP ! Soyons acteurs dans nos CIS ! RetEx/Innovations/Adaptations
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privéEnvoyer un e-mailVisiter le site web de l'utilisateur Photos pompiers du membre SapLal
pl.lamballais
Référent INC
Référent INC


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 26 Avr 2005
Messages: 2272
Localisation: Brasilia (Brésil)

MessagePosté le: 18 Déc 2011, 14:19 Répondre en citant Revenir en haut de page

sdf 30 a écrit:
Recruter les spv chez Pôle Emploi c'est recruter des gens pas forcément intéressés au détriment de ceux qui sont motivés par le volontariat. C'est aussi privilégier la quantité au détriment de la qualité et ce n'est pas avec cette mesure qu'il va y avoir du recrutement pro.
-

Le but ne me semble pas d'avoir du recrutement pro. D'ailleurs les différents rapports de cours des comptes (régionale ou autre) pointent tous du doigt le coût élevé des pro et le fait que les SDIS "sous emploi les SPV".
Donc là, on est pile poil dans la résolution du problème: on paye les SPV via le RSA/RMI et on bourre de SPV au détriment des "pro".

Croire que le but, est à terme, d'avoir de l'embauche de "pro", désolé, mais ça semble pas réaliste.

Un autre point: à partir du moment ou on critique les SPV en disant qu'ils sont mauvais, on ne peut plus dire "ne prenez pas des mecs via Pôle Emploi" car à ce moment là, l'Etat va répondre "désolé mais vous avez toujours dit que les SPV étaient mauvais, donc là, on va mettre des mecs mauvais? Pas de problème, car ça changera rien".
Paradoxalement, c'est en disant "les SPV sont super bons" qu'on pourrait dire "ne prenez pas des gens via Pôle Emploi".

Là, quand je lis l'autre article sur le rapport sur le SDIS-35,
http://www.forum-pompier.com/viewtopic.php?p=438815#438815
cela confirme à mon avis, qu'un GROSSE quenelle est en préparation. On va avoir beaucoup de mal à me faire croire que toutes ces choses arrivent en même temps, "par hasard"....

Amitiés
Pierre-Louis
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privéVisiter le site web de l'utilisateur Photos pompiers du membre pl.lamballais
JANO
Passionné
Passionné


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 07 Avr 2008
Messages: 467
Localisation: aire sur la lys

MessagePosté le: 18 Déc 2011, 14:59 Répondre en citant Revenir en haut de page

200% d accord avec toi PL !!! dans mon sdis , il y a 2 ans , une formation de spv a été proposée dans les grosses entreprises du département afin que les ouvriers ne subissent pas le chomage partiel durant cette période et que leur recrutement puisse etre effectif rapidement afin de contrer la baisse du nombre de spv. le bilan des courses est simple : 90 % d entre eux ne sont plus sp aujourd hui et cela après qu ils aient été formés 3 mois durant , habillés en neuf (EPI ,effets sports). c est quand même un sacré gachis d argent pour un problème auquel on ne trouve aucune solution.....
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privéEnvoyer un e-mail
pl.lamballais
Référent INC
Référent INC


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 26 Avr 2005
Messages: 2272
Localisation: Brasilia (Brésil)

MessagePosté le: 18 Déc 2011, 15:42 Répondre en citant Revenir en haut de page

JANO a écrit:
200% d accord avec toi PL !!! dans mon sdis , il y a 2 ans , une formation de spv a été proposée dans les grosses entreprises du département afin que les ouvriers ne subissent pas le chomage partiel durant cette période et que leur recrutement puisse etre effectif rapidement afin de contrer la baisse du nombre de spv. le bilan des courses est simple : 90 % d entre eux ne sont plus sp aujourd hui et cela après qu ils aient été formés 3 mois durant , habillés en neuf (EPI ,effets sports). c est quand même un sacré gachis d argent pour un problème auquel on ne trouve aucune solution.....

En même temps, on peut aussi se poser des questions en terme de rentabiité et d'organisation.
J'ai un exemple simple: dans une entreprise, le personnel qui est embauché n'est pas opérationnel tout de suite. Il faut le former, au minimum pour lui expliquer comment fonctionne l'entreprise. Dans un grand nombre de société, la formation du personnel n'est pas prévue et s'effectue donc "sur le tas".

J'ai été "patron" pendant quelques années et nous étions dans le domaine de l'informatique, avec des employés jeunes, qui ne restaient pas. On avait donc un investissement "temps + énergie" important pour former le personnel et ce temps passé ne servait que quelques mois.

Nous avions donc mis sur pied une formation précise, documentée, qui expliquait précisément comment gérer un nouvel employé. Le premier jour, le "nouveau" se voyait remettre une feuille avec une sorte de "parcours" à effectuer: la compta pour les infos d'embauche, puis l'administrateur système pour ouverture du compte sur le réseau etc. pour finir par le responsable qualité, qui avec PPT et scénario faisait un cours sur "comment ça marche ici". Le résultat c'est qu'un employé qui arrivait le matin à 8H00 était opérationnel à 15H00, au plus tard.

Au lieu de résoudre le problème du "turn over", on avait donc résolut le problème et se disant que si l'employé restait seulement 1 mois, on était déjà gagnant.

Si on applique ce principe aux SPV, en mettant des formations super concentrées, on en arrive à voir le problème sous un autre angle: en 2 semaines on a assez pour former des gens pour le secourisme et l'incendie. A partir de là, qu'il reste ensuite 6 mois ou 10 ans, peut importe. Quant aux vêtements, quand ils partent on les récupère et on les passe aux suivantes.

Notons d'ailleurs quand c'est un peu ce qui se passe à la BSPP: les gars n'y restent que peu de temps. Et à une époque c'était pire puisqu'un grand nombre de gars y allait seulement pour faire leur service militaire (et maintenant, ils vous disent qu'ils ont fait la Brigade et se placent comme de vieux briscards plein d'expérience alors qu'ils ont fait un an!).

Est-ce gênant d'vaoir du personnel qui reste pas? Oui si on subit cette situation. Non si on l'accepte et si on prend les mesures pour "faire avec".

Amitiés
Pierre-Louis
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privéVisiter le site web de l'utilisateur Photos pompiers du membre pl.lamballais
sdf 30
Passionné accro
Passionné accro



Inscrit le: 31 Jan 2010
Messages: 1063

MessagePosté le: 18 Déc 2011, 16:59 Répondre en citant Revenir en haut de page

pl lamballais, je suis bien d'accord avec toi. Cette mesure n'a pas pour but de faire des ces spv nouvelle génération des futurs pros en leur donnant l'envie de passer le concours, elle a pour but de gonfler les rangs des spv et donc de ne pas recruter de pros.
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé
pl.lamballais
Référent INC
Référent INC


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 26 Avr 2005
Messages: 2272
Localisation: Brasilia (Brésil)

MessagePosté le: 18 Déc 2011, 17:19 Répondre en citant Revenir en haut de page

sdf 30 a écrit:
pl lamballais, je suis bien d'accord avec toi. Cette mesure n'a pas pour but de faire des ces spv nouvelle génération des futurs pros en leur donnant l'envie de passer le concours, elle a pour but de gonfler les rangs des spv et donc de ne pas recruter de pros.

Peut-être que la question que cela amène est en fait une triple question:
- Avons-nous besoin de plus pro pour protéger la population?
- Si oui, combien?
- Et dans ce cas, comment les payer?

Amitiés
Pierre-Louis
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privéVisiter le site web de l'utilisateur Photos pompiers du membre pl.lamballais
sebdf68
Passionné
Passionné


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 04 Fév 2007
Messages: 371
Localisation: haut-rhin

MessagePosté le: 18 Déc 2011, 17:43 Répondre en citant Revenir en haut de page

pas tout à fait d'accord avec toi PL
Citation:
Est-ce gênant d'vaoir du personnel qui reste pas? Oui si on subit cette situation. Non si on l'accepte et si on prend les mesures pour "faire avec"


Parce que de mon point du vue, on a pas mis en oeuvre ce qui faut pour avoir un personnel qui reste.
Bien sur condensé, ... c'est trés bien.
Mais quand on voit les viviers de personnel qui sont motivé et qu'on dégoute, laisse tombé, use par une gestion calamiteuse...
Par des rapports pas trés sain...

C'est simple, lors d'un colloc en sociologie, sur les travailleur associatif... le sujet avait dérivé lors des question sur les spv... (quelqu'un dans l'amphi se demandait ou on classait les spp et les spv dans le monde du travail). et après quelques explication, la sociolgue à parler d'emergence de syndicat spv... et à mis un point en avant trés simple. "Si une PME ou une grosse boutique gérait son personnel comme certains sdis le font avec leurs spv sa ferait longtemps qu'elles auraient fermé."

Si on veut du personnel qui s'engage sur la durée faut en prendre soin, c'est comme avec tout, si on veut qu'un outil de travail fonctionne bien et longtemps on l'entretien...

Et ne parlons pas de nos affiche de recrutement tellement "honorifique".

Elle est connu mais pour montrer la différence d'approche ne serait-ce qu'au niveau marketing:
http://www.youtube.com/watch?v=vAutxvONyG0

http://www.youtube.com/watch?v=1gy1AunNxmw&feature=related

ou celle-ci qui me fait bien plaisir car elle implique les gens:
http://www.youtube.com/watch?v=fuz_3nzbXOU&feature=related

(pour les non germanique, le texte dit, imaginé donc, votre maison brule, mais personne n'est là pour monter dans le camion de pompier.
Pour que nous puissions vous aider nous avons besoin de votre aide.
devenez sp. ) Pour les puristes je m'excuse je suis pas trop doué dans la langue de Goethe.

Le jour ou je vois des vidéo, de ce genre s'afficher sur nos télé régionale, les sites de nos sdis...

De mémoire, un réserviste de l'armée de terre dispose de jours spécifique mis à disposition pour se maintenir sa formation (à confirmer ou infirmer) pourquoi la fédé ne demande pas l'existence de 1 ou 2 jours pour les sp. Sa coutera moins cher qu'augmenter la vacation et sa evitera pour le maintien des acquis de devoir bouffer sur les congés perso...
(par exemple, la fameuse journée de solidarité, pourquoi ne pas permettre au spv de pas la faire? après tout il en font souvent de la solidarité, enfin a priori...).
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privéMSN Messenger
sdf 30
Passionné accro
Passionné accro



Inscrit le: 31 Jan 2010
Messages: 1063

MessagePosté le: 18 Déc 2011, 17:46 Répondre en citant Revenir en haut de page

La population augmente, il paraît logique que les effectifs des services publics suivent la même courbe. Je suis spv mais je suis contre le recrutement en masse de spv dans l'objectif de faire tourner la boutique uniquement avec des volontaires. Mais ce qui se passe chez les pompiers est à l'image des autres secteurs d'activité. On privilégie les statuts précaires qui sont moins onéreux pour les employeurs, publics ou privés. On y perd en qualité, c"est certain. J'exerce moi même dans une collectivité et quand je vois les recrutements, il ne faut pas s'attendre à du travail bien fait. Pour ce qui est des finances, quand je vois le gaspillage au niveau de ma commune, le célèbre "on n'a pas d'argent" me fait bondir ! Le pire c'est que je me dis qu'ailleurs çà doit se passer de la même manière.
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé




Montrer les messages depuis:      
Répondre au sujet
Autres sujets de discussions
Dimanche [Emploi du temps SP] le 20/11/2005
je cherche un emploi le 11/01/2006
emploi pour anciens de la BSPP le 07/07/2006
offre d'emploi pour SPV le 19/06/2008
Emploi en CTA ou CODIS le 28/10/2008
La cessation du fait de l'autorité d'emploi le 21/05/2009
cherche emploi le 28/01/2010
cherche emploi pompier le 14/02/2010


 Sauter vers:   

Pole emploi/SPV...


Voir le sujet suivant
Voir le sujet précédent
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum

pompier



.:: Forum Pompier : forum dédié au métier de sapeur pompier ::.
Création / Gestion : Evoclic - Copyright 2005 - 2015 - Tous droits réservés

Ce forum est destiné aux sapeurs pompiers et passionnés.
Tous les logos et marques sont des propriétés respectives.
Toute copie entière ou partielle de ce site peuvent faire l'objet de poursuite judiciaire.
Les propos tenus sont de la responsabilité de leurs auteurs.
Forum-pompier.com est déclaré à la cnil sous le numéro 1112890
Powered by phpBB © 2001, 2011 phpBB Group