Pompiers
Accueil  •  FAQ  •  Contact  •   S'inscrire sur Forum Pompier  •   Messages Privés  •   Connexion
Forum Pompier : le forum dédié au métier de sapeur-pompier

Vous ne pouvez pas participer car vous n'êtes pas inscrit : inscription gratuite !
[ISERE] Mise en place de la mesure de la glycemie


Voir le sujet suivant
Voir le sujet précédent
Répondre au sujet
Auteur Message
tails38
Passionné accro
Passionné accro



Inscrit le: 16 Mai 2009
Messages: 1116

MessagePosté le: 15 Mar 2010, 07:26 Répondre en citant Revenir en haut de page

Bonjour a tous,
Selon de récentes information de nos formateur PAE1, l'Isère nous autoriserai prochainement a faire des mesure de glycémie (DEXTRO)
Quels sont vos avis sur cette avancée? Es ce un prémisse d'un changement du programme PSE 1-2 ?
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé
welshbob
Passionné accro
Passionné accro


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 19 Déc 2007
Messages: 2283
Localisation: quelque part dans un quelconque pays

MessagePosté le: 15 Mar 2010, 08:24 Répondre en citant Revenir en haut de page

Salut,

On en a déjà longuement parlé ICI.
Il y a des départements qui le font déjà, de manière plus ou moins encadrée aussi...

Welsh smile_coolman
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privéMSN Messenger
smur71
Habitué
Habitué


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 09 Déc 2006
Messages: 126
Localisation: Mâcon (71)

MessagePosté le: 26 Mar 2010, 12:01 Répondre en citant Revenir en haut de page

Super smile_pleure , acte totalement illégal pour des sapeurs-pompiers, quoi qu'on dise.

On va me répondre, que si le médecin chef fais une note de service vous autorisant le faire, c'est bon, vous avez le droit. et que c'est super simple à faire.
Donc si demain le médecin-chef dit vous avez le droit d'intuber sur un ACR, ce qui n'est pas trop dur non plus, suffit d'apprendre, vous allez vous précipiter avec vos mandrins...

Je ne blame absolument pas les Sp, qui ne font d'appliquer les directives, mais les gens plus haut placés qui font faire n'importe quoi.
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privéEnvoyer un e-mailMSN Messenger
Téch'
Passionné accro
Passionné accro


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 24 Juin 2009
Messages: 1608

MessagePosté le: 26 Mar 2010, 12:22 Répondre en citant Revenir en haut de page

smur71 a écrit:

Je ne blame absolument pas les Sp, qui ne font d'appliquer les directives, mais les gens plus haut placés qui font faire n'importe quoi.


Pour essayer de contrer un immobilisme supérieur...

_________________
Pour l'honneur et les vacations !
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé
papa
!!! ---- BANNI ---- !!!



Inscrit le: 29 Mai 2005
Messages: 495

MessagePosté le: 28 Mar 2010, 06:13 Répondre en citant Revenir en haut de page

tails38 a écrit:
Bonjour a tous,
Selon de récentes information de nos formateur PAE1, l'Isère nous autoriserai prochainement a faire des mesure de glycémie (DEXTRO)
Quels sont vos avis sur cette avancée? Es ce un prémisse d'un changement du programme PSE 1-2 ?


Mon avis :
TOTALEMENT INUTILE en prompt secours.
Mettre un tel dispositif dans les mains de SP n'a AUCUN INTERET.
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé Photos pompiers du membre papa
Carabinix
Référent SAP
Référent SAP


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 11 Fév 2007
Messages: 2357

MessagePosté le: 28 Mar 2010, 08:52 Répondre en citant Revenir en haut de page

papa a écrit:
tails38 a écrit:
Bonjour a tous,
Selon de récentes information de nos formateur PAE1, l'Isère nous autoriserai prochainement a faire des mesure de glycémie (DEXTRO)
Quels sont vos avis sur cette avancée? Es ce un prémisse d'un changement du programme PSE 1-2 ?


Mon avis :
TOTALEMENT INUTILE en prompt secours.
Mettre un tel dispositif dans les mains de SP n'a AUCUN INTERET.


Je serais moins affirmatif que toi. La mesure de glycémie n'aurait aucun intérêt en PS? Ou alors n'aurait aucun intérêt si mesurée par un secouriste?

Combien de fois les SP partent sur des malaises, où bien souvent la mesure de la glycémie te donne l'étiologie et en fonction de la valeur t'économise l'envoi d'un SMUR ou d'une VLI?

D'autant plus si l'on sait le patient diabétique.

Un ressucrage per os peut être fait par un secouriste, un AS, un IDE et même la famille (pendant que l'équipage joue avec son iphone...)

C'est systématique chez moi pour tout malaise, demandé par les médecins régulateurs, enseigné en IFA et EDSP.

_________________
Carabinix
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé Photos pompiers du membre Carabinix
Louise michel
!!! ---- BANNI ---- !!!



Inscrit le: 03 Mai 2007
Messages: 321

MessagePosté le: 28 Mar 2010, 10:00 Répondre en citant Revenir en haut de page

Premier cas :
Victime consciente, malaise : Un bilan SECOURISTE BIEN FAIT suffit à faire penser à une hypoglycémie. Pas besoin d'HGT pour supposer une raison hypoglyécmique au malaise.
Et donc : Resucrage per-os.

Si ça va pas mieux aprés resucrage, c'est que c'était pas ça. On ne risque rien à resucrer un malaise qui ne serait pas hypoglycémique.


Deuxieme cas : Troubles de la vigilance = moyen supplémentaire VLI. Si c'est une hypo, il faut perfuser.


Dans le premier cas, les compétences secouristes suffisent à commencer à resucrage per-os et l'HGT ne sert à rien SI LE BILAN EST DE QUALITE.

Dans le deuxiéme cas, il faut une VVP.

Enfin, pour rependre ton post : JAMAIS DE SMUR SUR UNE HYPOGLYCEMIE. UN ISP SUFFIT LARGEMENT.
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé
Predator
Vétéran
Vétéran


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 01 Juil 2006
Messages: 6146

MessagePosté le: 28 Mar 2010, 10:29 Répondre en citant Revenir en haut de page

smur71 a écrit:
Super smile_pleure , acte totalement illégal pour des sapeurs-pompiers, quoi qu'on dise.



comme la prescription d'un médicament...

Citation:
Enfin, pour rependre ton post : JAMAIS DE SMUR SUR UNE HYPOGLYCEMIE. UN ISP SUFFIT LARGEMENT.


tu devrais former les SAMU qui envoient régulièrement une équipe pour malaise diabétique

Citation:
Mon avis :
TOTALEMENT INUTILE en prompt secours.
Mettre un tel dispositif dans les mains de SP n'a AUCUN INTERET.


Sauf quand le SAMU te demande d'attendre que le patient soit remonté à x valeur avant de transporter.
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé Photos pompiers du membre Predator
Louise michel
!!! ---- BANNI ---- !!!



Inscrit le: 03 Mai 2007
Messages: 321

MessagePosté le: 28 Mar 2010, 10:35 Répondre en citant Revenir en haut de page

Predator a écrit:


tu devrais former les SAMU qui envoient régulièrement une équipe pour malaise diabétique

....

Sauf quand le SAMU te demande d'attendre que le patient soit remonté à x valeur avant de transporter.


Dans les deux cas, le régulateur à tort.

Et cela ne s'arrangera jamais si les SP le suivent dans cette mauvaise voie.

A quand des médecins chefs et des DSIS (comme les miens) qui savent dire "Non" au SAMU ?

Ne vous munissez pas d'HGT, vous verrez que ça ne changera rien. Le Régulateur fera sans.

N'omettez pas l'hypothése que le Régulateur, en faisant cela, lutte - indirectement - contre l'envoi de VLI.

Intêret opérationnel ? Ou manipulation à des fins politiques ?
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé
smur71
Habitué
Habitué


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 09 Déc 2006
Messages: 126
Localisation: Mâcon (71)

MessagePosté le: 28 Mar 2010, 10:43 Répondre en citant Revenir en haut de page

Il y a un interet à la mesure de glycémie en pré-hospitalier, c'est indéniable. Mais, est-elle utile pour des Sp?? Je me pose la question, s'il n'y a pas de troubles de la conscience, je vois pas ce que ca va permettre de plus qu'actuellement, peut-etre le renfort?? (et encore)

Outre le fait de la législation, ce que je craint, c'est que les Sp (et les autres) vont se focaliser sur les mesures et non sur la clinique.

Je prends pour exemple, les IDE de services hospitaliers qui depuis l'arrivée de la prise des constantes automatiques, ne s'attardent plus sur la clinique, alors que c'est la clinique qui devrait conditionner les actes à effectuer.

Je pense que les SP (et autres secouristes) devraient en priorité se concentrer sur la clinique, qui est l'élément indispensable d'une bonne prise en charge secouriste.
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privéEnvoyer un e-mailMSN Messenger
Louise michel
!!! ---- BANNI ---- !!!



Inscrit le: 03 Mai 2007
Messages: 321

MessagePosté le: 28 Mar 2010, 10:46 Répondre en citant Revenir en haut de page

smur71 a écrit:
Il y a un interet à la mesure de glycémie en pré-hospitalier, c'est indéniable. Mais, est-elle utile pour des Sp?? Je me pose la question, s'il n'y a pas de troubles de la conscience, je vois pas ce que ca va permettre de plus qu'actuellement, peut-etre le renfort?? (et encore)

Outre le fait de la législation, ce que je craint, c'est que les Sp (et les autres) vont se focaliser sur les mesures et non sur la clinique.

Je prends pour exemple, les IDE de services hospitaliers qui depuis l'arrivée de la prise des constantes automatiques, ne s'attardent plus sur la clinique, alors que c'est la clinique qui devrait conditionner les actes à effectuer.

Je pense que les SP (et autres secouristes) devraient en priorité se concentrer sur la clinique, qui est l'élément indispensable d'une bonne prise en charge secouriste.


C'est tout à fait ça.

Un BON BILAN SUFFIT.

Avant de vouloir jouer avec le matos, certains (je ne vise personne) devraient d'abord a faire bien les choses avec leur b... et leur couteau.

On voit déjà ce que ça va donner : on va bacler le bilan et tout le monde va attendre le resutat de l'hGT....
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé
Carabinix
Référent SAP
Référent SAP


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 11 Fév 2007
Messages: 2357

MessagePosté le: 28 Mar 2010, 11:00 Répondre en citant Revenir en haut de page

Le problème est qu'un médecin régulateur ne sait pas à qui il a faire lors d'un bilan secouriste.

Entre le repérage des signes de détresse (le secouriste les a t-il seulement recherchés?) et leur interprétation, il y a un monde. Du coup, les données chiffrées sont les seules valeurs considérées comme fiables. C'est d'ailleurs valable en SAU.

Par ailleurs, il y a aujourd'hui un glissement de tâche. Les protocoles fastrack en sont un exemple. La mesure de la glycémie est un élément indispensable pour tout bilan de malaise. Les secouristes doivent savoir le faire.

Ca évitera de voir des ressucrages massifs per os sur des soit-disant hypo qui finalement étaient des AVC...

Par ailleurs, il n'y a pas forcément de VLI disponible dans tous les départements. Donc à défaut de VLI, à défaut de secouristes sachant mesurer une glycémie, faut pas s'étonner de voir débouler un SMUR...
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé Photos pompiers du membre Carabinix
Carabinix
Référent SAP
Référent SAP


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 11 Fév 2007
Messages: 2357

MessagePosté le: 28 Mar 2010, 11:06 Répondre en citant Revenir en haut de page

smur71 a écrit:

Je prends pour exemple, les IDE de services hospitaliers qui depuis l'arrivée de la prise des constantes automatiques, ne s'attardent plus sur la clinique, alors que c'est la clinique qui devrait conditionner les actes à effectuer.


Ce n'est pas franchement leur travail. D'ailleurs dans certains CH, les IOA sont remplacés par des internes, voir des médecins (si assez disponibles) pour le triage à l'accueil. Le gain de temps est considérable, de même que le risque de mauvaise orientation est bien diminué.

Je suis bien d'accord avec vous que le recours aux paramètres vitaux est plus facile que la clinique, avec les conséquences que vous évoquez. Mais combien de secouristes ont réellement un minimum de sens clinique?
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé Photos pompiers du membre Carabinix
Louise michel
!!! ---- BANNI ---- !!!



Inscrit le: 03 Mai 2007
Messages: 321

MessagePosté le: 28 Mar 2010, 11:06 Répondre en citant Revenir en haut de page

Carabinix a écrit:
Le problème est qu'un médecin régulateur ne sait pas à qui il a faire lors d'un bilan secouriste.

Entre le repérage des signes de détresse (le secouriste les a t-il seulement recherchés?) et leur interprétation, il y a un monde. Du coup, les données chiffrées sont les seules valeurs considérées comme fiables. C'est d'ailleurs valable en SAU.

Par ailleurs, il y a aujourd'hui un glissement de tâche. Les protocoles fastrack en sont un exemple. La mesure de la glycémie est un élément indispensable pour tout bilan de malaise. Les secouristes doivent savoir le faire.

Ca évitera de voir des ressucrages massifs per os sur des soit-disant hypo qui finalement étaient des AVC...

Par ailleurs, il n'y a pas forcément de VLI disponible dans tous les départements. Donc à défaut de VLI, à défaut de secouristes sachant mesurer une glycémie, faut pas s'étonner de voir débouler un SMUR...


Justement, non.
Si le régulateur ne « croit » pas à la fiabilité d’un bilan ; je ne vois pas pourquoi il croirait l’HGT fait par un SP dont il ignore tout et qu’il n’a pas lui-même formé.

Entre AVC et Hypo… Le bilan différe et si on suspecte un AVC, la CAT n’est pas la même.

J’imagine mal que ce soit un HGT qui permette à un Régulateur de savoir s’il régule une hypo ou un AVC…..

Oui, il n’y a pas de VLI Dispo H 24 partout. Mais c’est surement pas en armant les VSAV avec des HGT que ça va favoriser leur arrivée.

Tout le monde va croire que l’ISP n’est pas utile vu que le VSAV à un HGT et un monitorage multi paramétrique alors qu’en fait, tout cela ne remplacera jamais les compétences infirmiéres.
Résultat : Aucun bénéfice. Voire….. Effet délétere car en se munissant d’un pseudo palliatif, on oublie de se doter du seul truc qui marche et qui est utile : l’ISP.
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé
Carabinix
Référent SAP
Référent SAP


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 11 Fév 2007
Messages: 2357

MessagePosté le: 28 Mar 2010, 11:12 Répondre en citant Revenir en haut de page

Louise michel a écrit:

A quand des médecins chefs et des DSIS (comme les miens) qui savent dire "Non" au SAMU ?


L'entente entre les deux services ne semble pas cordiale par chez toi... Régulièrement tu les mets en opposition.

J'ose espérer qu'il n'y a pas que chez moi où ces deux entités ne sont pas des soeurs ennemies...

Citation:
Ne vous munissez pas d'HGT, vous verrez que ça ne changera rien. Le Régulateur fera sans.

N'omettez pas l'hypothése que le Régulateur, en faisant cela, lutte - indirectement - contre l'envoi de VLI.


Une hypoglycémie pouvant se traiter per os ne nécessite ni SMUR, ni VLI, et reste à la maison. Les patients diabétiques savent le faire eux-même!
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé Photos pompiers du membre Carabinix




Montrer les messages depuis:      
Répondre au sujet
Autres sujets de discussions
place de concours le 13/07/2005
[Lois] Mise en place de la loi Anti Tabac le 01/02/2007
Questions sur la mise en indisponibilite le 30/09/2007
Mise à dispo d'un véhicule pour les mineurs le 05/01/2008
[deja traité] COMBIEN DE PLACE AU CONCOURS SPP A LILLE le 06/02/2008
Mise à l'honneur le 20/09/2008
FIA SPP en isere le 27/01/2009
mise à disposition compensée des ouvriers de l'État le 22/03/2009


 Sauter vers:   

[ISERE] Mise en place de la mesure de la glycemie


Voir le sujet suivant
Voir le sujet précédent
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum

pompier



.:: Forum Pompier : forum dédié au métier de sapeur pompier ::.
Création / Gestion : Evoclic - Copyright 2005 - 2015 - Tous droits réservés

Ce forum est destiné aux sapeurs pompiers et passionnés.
Tous les logos et marques sont des propriétés respectives.
Toute copie entière ou partielle de ce site peuvent faire l'objet de poursuite judiciaire.
Les propos tenus sont de la responsabilité de leurs auteurs.
Forum-pompier.com est déclaré à la cnil sous le numéro 1112890
Powered by phpBB © 2001, 2011 phpBB Group