Pompiers
Accueil  •  FAQ  •  Contact  •  Liste des Membres  •  Vos départements  •   S'inscrire sur Forum Pompier  •   Messages Privés  •   Connexion
Forum Pompier : le forum dédié au métier de sapeur-pompier

Vous ne pouvez pas participer car vous n'êtes pas inscrit : inscription gratuite !
Professionnalisation du corps des Sapeurs Pompiers


Voir le sujet suivant
Voir le sujet précédent
Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.
Auteur Message
brembored
Référent ENGINS
Référent ENGINS


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 07 Juin 2005
Messages: 12102
Localisation: Rhône-Alpes

MessagePosté le: 09 Jan 2012, 09:13 Répondre en citant Revenir en haut de page

Débat intéressant et qui mérite d’être posé.

On sait hélas que d’emblée l’aspect économique va freiner les choses mais il n’est pas seul en jeu.
(rappelons que la cour des comptes s’étonne d’une augmentation des budgets bien plus importante que l’augmentation des inters = il faut payer les SPP suite à la massive professionnalisation de ces dernières années)

Il y’a le problème de la couverture opérationnelle.
Si les gens voient arriver des héros bodybuildés, mais en 30 ou 40 min, mieux vaut un SPV du vilagge en 10-15 min.
Il faut donc une répartition des centres pour tenir des délais.
Donc un certain nombre de Centres qui font peu d’inters, c’est vrai, mais qui ont une raison d’exister

Le problème de la compétence :
Sempiternel problème, qui est à mon avis un faux problème.
En 12 ans au contact de SPP, j’ai pu voir des horreurs opérationnelles faites par des gens qui se targuent que leur METIER les rend meilleurs que nous.
De plus, les SPV ayant des soucis de dispos en journée, les engins des petits CPI à faible expérience sont souvent doublés par un autre engin « complet ». On réduit le risque.
De plus, comme dit très à propos par ggcf, + de pros = - d’inter par pro.

Le problème de l’ennui :
Ce n’est pas une utopie. Par essence, le SPP veut décaler, surtout dans son jeune temps de début de carrière.
Généralement, les postes dans des CS à faible activité ne sont donc pas ultra-prisés….
A part éventuellement par des anciens qui veulent se poser un peu. C’est compréhensible aussi !!
Mais les CS à faible activité seront-ils donc condamnés à récupérer des anciens, tous ADC, qui sont là pour attendre la retraite ? ce qui ne laissera aucune possibilité, de plus, aux SPV du CS concernés de prendre l’agrès du FPT en journée.

Le problème du coût :
Il existerait bien des solutions, mais aujourd’hui, un SPP est sous-utilisé.
Plus le droit de changer une ampoule, plus le droit de monter une cloison en placo, etc
On se plaint que les SPP coutent chers mais on paye des entreprises pour entretenir nos CS pendant que les SPP ne décalent pas.
Il y a là une source d’économie potentielle…

La fin de carrière :
C’est un problème épineux, qui ira en explosant à mesure que la filière augmente.
Un SPP en fin de carrière étant nécessairement ADC (voire à minima SGC) et bardé de spécialités et primes diverses, le reconvertir en jardinier coutera bien cher…
Quels postes pour une fin de carrière digne ? il y a là un vrai problème méritant une vraie réflexion.
A l’inverse, le SPV est arrêté sans plus de procès par le 3SM au moindre pépin, et coute 0 en reconversion…


Au-delà de ça, on peut se demander quelle plus-value y’aurait-il, aux salaires actuels et dans le contexte économique actuel, à multiplier les postes.
Car le problème est-il que nous peinons à armer les engins ou que nous faisons trop d’inter injustifiées ?
Il faut se poser la question sur le fond, en arrêtant de nous cacher derrière l’acquis social de la gratuité qui à part nous transformer en taxi-gratuit et en plombier de fortune, ne rend pas les inters plus pertinentes.

Moi je crois en une autre professionnalisation, moins chère, car pas chez les SP :
Une montée des AP qui a 2 et sans prime de feu ni spécialités, peuvent faire au moins 50% de nos VSAV.
(on ne refera pas ici le débat des AP à 2, pour du malaise au travail, des ragnagna douloureuses à l’école, on m’expliquera l’intérêt de SPP à 3)
Des « VTU privés » pour les fuites d’eau, les guêpes etc.
Bizarrement, dès que c’est payant, même peu, les abus cessent…

Le besoin de plus de SPP s’éteindra alors de lui-même :
La baisse des inters, ou a minima le maintien aux stats actuelles, permettra de conserver cet effectif sans l’augmenter

Quant à ça, je suis vraiment pas d’accord avec toi :

pro2b a écrit:
Si le 25 décembre tu n'as pas envie de monter le piquet, à part le sens du devoir, qu'est ce qu'y oblige? RIEN . Et ta garde est à poil!

Peut-être chez toi.
Chez moi, quand ta semaine d’astreinte tombe à Noel ou au jour de l’an, tu dois monter ton astreinte.
Et si tu ne peux pas/veux pas, tu dois trouver un remplaçant à compétences égales……….
Et puis je crois que les SPP posent aussi des congés, ces jours-là, non ?
Les responsables de planning imposent des minima et si on est au minima ce jour-là dans les CS SPV, on l’est tout autant dans les CSP Pros…
Donc faux argument à mon avis


Idem : comparer à la Gendarmerie ?
Es-tu certain que c’est une bonne idée ?
Je ne voudrais pas dire qu’en rural on les attend une plombe car ils sont toujours pris à l’autre bout du secteur mais bon…

_________________
Sauvons les CPI http://opti-secours.over-blog.fr/
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé Photos pompiers du membre brembored
ggcf
Habitué
Habitué


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 04 Mar 2011
Messages: 164
Localisation: paris

MessagePosté le: 09 Jan 2012, 09:34 Répondre en citant Revenir en haut de page

petit plus:
tu mets combien de pro dans ton petit CI à 400 départ l'année ?
6 pour pouvoir faire sortir le FPT 15 fois l'année, ou juste 3, de quoi faire sortir un vsav ? mais dans ce cas qui vient compléter ton départ FPT ou vsav/vsr? le centre à coté ?
ça voudrait dire 2 centres de pro à poils, là ou la caserne de volontaire aurait pu faire face ....
le principale argument que tu tiens est la difficulté de trouver des spv en journée dans les centres ruraux, cependant celà n'est pas généralisé (quelqu'un a une moyenne du nombre de départ non assurée au niveau nationale? dans mon CI, on est à 2 pour 300 départs en 2011, soit moins de 1%...).
de plus, la nuit, rares sont les centres qui connaissent des carences ! donc là tu laisses tes 3 pros, à la place de 20 mecs mobilisables ?

une solution plus exploitable pour palier à ces problèmes d'effectifs en journée, serait sans doute de prendre des mesures destinées aux SPV en travaillant sur plusieurs volets dont voici quelques exemples:
- formation plus adaptée au niveau de compétence (un gars qui veut rentrer metttra en moyenne 2 ans avant d'être opérationnel ... en y consacrant toutes ses vacances ...par contre pour être sous off, il aura 1 semaine de formation ...) il faut être sacrément motivé quand même !!
- aide plus importantes aux employeurs lachant leur personnel pour décaler
- valoriser l'embauche de spv dans les postes communaux

@+
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé
brembored
Référent ENGINS
Référent ENGINS


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 07 Juin 2005
Messages: 12102
Localisation: Rhône-Alpes

MessagePosté le: 09 Jan 2012, 09:41 Répondre en citant Revenir en haut de page

pro2b a écrit:
ça permettrait à bon nombre d'entre eux de faire de leurs passion, leurs metier

Quand on écoute les parents, ils voudraient tous que leurs chérubins soient médecins ou avocats.
Et nous, on rigole dans leur dos, car il y a peu de chances que ce soit possible... Peu de places, peu d'élus.

Eh bien là c'est pareil, tout le monde ne sera pas SPP.
Qu'on ai pas l'honneteté de l'avouer aux jeunes SPV dans nos CS qui se voient déjà SPP alors que la filière est bouchée c'est une chose, mais pourquoi la collectivité devrait-elle se saigner juste pour que des gens fassent ce Métier?

Si tu es passionné, tu peux faire un très bon SPV.
Pourquoi devrais-je payer plus d'impôts pour que le coût de la passion de certains soit multiplié par 20 car il est passé de SPV à SPP?

Et puis, entre nous, y'en a un paquet qui perdent la dite-passion une fois de l'autre côté de la barrière, donc plus-value amoindrie question "passion" Wink
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé Photos pompiers du membre brembored
Jarod
Passionné
Passionné


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 19 Mar 2009
Messages: 411
Localisation: Picardie

MessagePosté le: 11 Jan 2012, 09:32 Répondre en citant Revenir en haut de page

Bonjour

Pour aller dans le sens de la professionnalisation, car je le sens bien seul, pourquoi ne pas s'inspirer du modèle de la BSPP pour les petits CS et CI? Plutôt que d'avoir une plétore de véhicule ne pouvant être tous armés par manque de SPV, pourquoi ne pas mettre des PSE? On a un véhicule armé à 5, pouvant assurer du SAP, de l'incendie, du DIV, assurer le prompt secours en attendant les renforts.

Après il faut voir pour la répartition des VSR et des EPA dans certains CS pour ne pas rallonger les délais, nottament dans les départements ruraux.
Mais voir des casernes SPV avec 2 VSAV, 1 FPT, 1 DA, 1 VSR, 1 CTU, 1 EPA, 1 CCF mais entre 4 et 8 gars de gardes les meilleurs jours, je ne vois pas trop l'interêt!

Maintenant la suppression du volontariat risque de fortement nous couper de la population, comme l'armée depuis la fin du service militaire.

_________________
"Les cons ça ose tout, c'est même à ça qu'on les reconnait" Les Tontons Flingueurs

Dernière édition par Jarod le 11 Jan 2012, 15:48; édité 1 fois
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé Photos pompiers du membre Jarod
brembored
Référent ENGINS
Référent ENGINS


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 07 Juin 2005
Messages: 12102
Localisation: Rhône-Alpes

MessagePosté le: 11 Jan 2012, 09:53 Répondre en citant Revenir en haut de page

Ce n'est pas faux.
Mais au-delà du nombre d'engins, on pourrait mettre un piquet de 3-4 SPP en journée, qui assure un VSAV, ou un VTU, ou une EPA en renfort des voisins, ou un feu de poubelle, etc.

Et derrière, des SPV en astreinte pour faire des départs FPT à 6, FPT-EPA, VSAV-SR, etc

On voit donc que la corrélation avec le nombre d'engins est à étudier :
Les engins polyvalents sont une source d'économie et de rajeunissement du parc, mais en rural un noyau de pros pourrait armer un panel d'engins "plus vaste" et couvrir en renfort 3 ou 4 CS SPV alentours :)

Ne nous trompons pas :
En soi la professionnalisation ne serait pas une mauvaise chose.
Notamment en journée (la nuit, c'est moins d'inter et plus de SPV dispo, donc moins besoin de SPP casernés)
Malheureusement en son état actuel avec des SPP elle coute bien trop chère.

Mais j'aime beaucoup ton exemple de la BSPP...
Comprenne qui pourra...
(nombre de gardes, salaires, flexibilité du personnel, pas de CGT qui ne veut voir aucun SPV dans les CSP, etc...)
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé Photos pompiers du membre brembored
Jarod
Passionné
Passionné


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 19 Mar 2009
Messages: 411
Localisation: Picardie

MessagePosté le: 11 Jan 2012, 15:47 Répondre en citant Revenir en haut de page

Mettre des SPP en journée la semaine armant un engin type PSE dans de petit CS semble, à mon avis, pertinent pour palier au manque de disponibilité des SPV en journée. A eux de prendre le relais la nuit et le week-end par exemple si on garde le système SPP/SPV. Mais cela sous entend revoir entièrement le déploiement des engins et leurs types en privilégiant des véhicules polyvalents type FPTSR, FPTDA, PSE…

Ensuite professionnaliser les pompiers ne peut se faire qu’en revoyant les missions. Un recentrage sur les missions de « base » des SP devraient être fait en laissant la « bobologie » et l’assistanat aux services compétents, et non plus prendre les SP pour les « bonnes à tout faire ». Cela permettrait peut-être d’avoir une formation plus « pointue » plutôt que « généraliste » comme est la notre à l’heure actuelle.

Enfin, le plus gros morceau, la masse salariale… Et là ce n’est pas gagné vu l’inertie des syndicats SP… Car, à mon sens, si les pompiers devaient être professionnalisés, leur déroulement de carrière devrait être quasi identique à celui de l’armée. C'est-à-dire à base de contrats où seuls une partie des personnels, après obtention de plusieurs examens, passeraient de carrière et accèderaient à des fonctions de commandement et aux grades supérieurs. Mais bon, pour faire comprendre ça à des gars qui se disent « pompiers » alors qu’ils ne sont que des fonctionnaires de bas étage dans leur état d’esprit… Quand aux syndicats, ils vont crier au loup et affirmant qu’en faisant ça, on précarise les SPP. Sachant qu'un recentrage sur les missions en feraient baisser le nombre, donc en corrélation le nombre de SPP, mais là encore les syndicats...

Dans tout ça on pourrait garder les SPV en se basant sur le système des réservistes au sein de l’armée. Car ce passer des SPV, c’est perdre le lien avec la population, perdre l’expertise et la pertinence de certains ayant des postes à responsabilités dans le privé, perdre la compétence et le système « D » de gars qui sont ouvriers, mécanos, maçons, routiers, j’en passe et des meilleurs. Ceux-ci monteraient des gardes ou des astreintes comme ce qui se fait à l'heure actuelle avec la possibilité d'être mobilisé pour les opérations exceptonnelles (tempête, inondation) sur leur temps de travail.

Le jour où on aura compris qu’en fait, SPP et SPV sont complémentaires dans l’expertise et l’expérience de chacun, que pompier c’est un métier « pointu » réclamant de l’entrainement à en devenir répétitif, de la formation où chacun se sent concernés et motivés et que nous ne sommes pas les « bonnes à tout faire » de la société avec notre b… et notre couteau en se gargarisant d’être les meilleurs, les plus beaux et les plus forts du monde, peut-être, alors, deviendront nous plus performant que ce que nous sommes à l’heure actuelle.

Si la BSPP est tant décrié par certains n’est-ce pas par jalousie de leurs compétences et de leurs formations ? (Je laisse de coté leur sur médiatisation, leur image, leur fonctionnement militaire qui ne peut pas convenir à tout le monde pour me concentrer sur l’aspect technique et opérationnel).

Pour les ronchons de service ayant des œillères et qui ne vont pas manquer de me tirer dessus à boulets rouges, je précise que si je pense comme ça c’est peut-être parce que je suis fils et frère de pompier de Paris, étant moi-même SPP depuis 2007, SPV depuis 2002. J’ai le double statut (SPP en CSP à 7000 départs, SPV dans un CS à 800 départs), avec 11 ans de carrière de sous-officier dans l’Armée de Terre avec 1 an d’école militaire pour accéder au grade de Sergent, et que je suis passé par 2 SDIS, le SDIS 54 et un de Picardie où je suis encore. Et quand je décale je ne regarde pas le statut de mon collègue, mais sa compétence. Je préfère 1000 fois décaler avec un SPV compétent qu’avec un SPP incompétent. Pour terminer, je ne suis pas syndiqué, mais ça vous vous en seriez douté !

Et avant que certains me le disent, je sais, je suis utopiste et un grand réveur.
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé Photos pompiers du membre Jarod
bartsimpson
Habitué
Habitué


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 13 Mar 2006
Messages: 131

MessagePosté le: 11 Jan 2012, 16:09 Répondre en citant Revenir en haut de page

Petite anecdote en passant quant au statut des SPP.

En 1973, le Général FERRAUGE, qui commandait alors la BSPP, avait étudié et proposé, suite à l'absorbtion des corps SP des départements de la petite couronne, la militarisation de tous les corps de SP français dans les villes de plus de 50000 habitants.Le rete restant confié à des SP communaux formés par leurs homologues militaires.
Ce projet, s'il ne fût pas retenu, servi toutefois de base à la création des UISC.

Bref, y'en à qu'ont eu chaud...

cordi@lement
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé
Jarod
Passionné
Passionné


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 19 Mar 2009
Messages: 411
Localisation: Picardie

MessagePosté le: 11 Jan 2012, 16:12 Répondre en citant Revenir en haut de page

Interressant cette anecdote. C'est clair que certains ont eu chaud... Mais si cela c'était fait, la profession en serait-elle là où elle en est à l'heure actuelle? C'est à dire bien bas? A méditer...
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé Photos pompiers du membre Jarod
sdf 30
Passionné accro
Passionné accro



Inscrit le: 31 Jan 2010
Messages: 1095

MessagePosté le: 11 Jan 2012, 18:33 Répondre en citant Revenir en haut de page

Perso ce que je n'arrive jamais à comprendre c'est que pour une distribution des secours qui se veut identique sur tout le territoire, la loi de modernisation de la Sécurité Civile met au premier plan les sp qui eux fonctionnent de manière différente selon les départements et même parfois à l'intérieur d'un même département. Je reste convaincu que la gestion des sp doit se faire au niveau national, avec une répartition égale des moyens humains et matériels, avec des statuts et des fonctionnements identiques. Il faut sortir de cette fonction publique territoriale qui à mon avis est à l'origine de nombreux dysfonctionnements car trop proche du pouvoir politique local.
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé
jackfirefighter63
Passionné accro
Passionné accro


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 17 Jan 2011
Messages: 1116

MessagePosté le: 14 Jan 2012, 18:08 Répondre en citant Revenir en haut de page

Bonsoir,

Citation:
C'est-à-dire à base de contrats où seuls une partie des personnels, après obtention de plusieurs examens, passeraient de carrière et accèderaient à des fonctions de commandement et aux grades supérieurs


smile_top

Ca éviterait d'avoir des cabos-chefs FOR 2 et formateur INC alors que certains sergent ont juste le FOR 1... smile_dort smile_uuh

Amicalement, hugo smile_coolman

_________________
Nous tombons pour mieux nous relever.
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé
brembored
Référent ENGINS
Référent ENGINS


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 07 Juin 2005
Messages: 12102
Localisation: Rhône-Alpes

MessagePosté le: 25 Jan 2012, 13:02 Répondre en citant Revenir en haut de page

C'est un des travers Français, de façon générale, confondre les emplois de management et technique.

(on le rencontre aussi en entreprise, par exemple le fameux cas du très bon technicien qui se vautre en tant que manager car on a voulu à tout prix le faire monter au lieu de simplement mettre en avant son niveau d'expertise technique, ou ces boites d'informatique où tout le monde est cadre... qui commande qui...)

Pour faire un parallèle chez les SP, rien n'empêcherait, en soi, de voir des C/C ayant une spécialité de Niveau 3
Il est "expert" dans son domaine de compétence technique sans pour autant avoir un emploi de management de type S/O

Ca se rencontrait, ça, avant la filière
(m'en souviens chez les PLG par exemple)
On privilégiait l'expertise selon le vieil adage "la fonction prime sur le grade"
Et personne ne remettait en cause ses compétences de PLG3 même si l'agent n'était "que" C/C

Aujourd'hui, le souci ne se pose pas puisque tout le monde ou presque est S/O ou le sera en seulement quelques années.

Je peux me tromper, mais à mon sens, ça semblait même plus valorisant de n'être "que" C/C (dans un contexte où d'ailleurs c'était le grade le plus représenté...) mais se savoir expert et valorisé comme tel dans un domaine de compétence ciblé, que d'être aujourd'hui tous S/O mais sans jamais ou presque prendre la fonction liée au grade de CA FPT, hormis les ADC)
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé Photos pompiers du membre brembored
Téch'
Passionné accro
Passionné accro


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 24 Juin 2009
Messages: 1608

MessagePosté le: 26 Jan 2012, 15:57 Répondre en citant Revenir en haut de page

brembored a écrit:
sans jamais ou presque prendre la fonction liée au grade de CA FPT, hormis les ADC)


Quand c'est pas un Major qui est à l'agrès parce qu'un capitaine est de CDG... Big_sourire smile_dort smile_mal

_________________
Pour l'honneur et les vacations !
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé
Keny70
Passionné impliqué
Passionné impliqué


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 05 Oct 2005
Messages: 755

MessagePosté le: 27 Jan 2012, 22:26 Répondre en citant Revenir en haut de page

Téch' a écrit:
brembored a écrit:
sans jamais ou presque prendre la fonction liée au grade de CA FPT, hormis les ADC)


Quand c'est pas un Major qui est à l'agrès parce qu'un capitaine est de CDG... Big_sourire smile_dort smile_mal


Argument uniquement valable dans les grosses boutiques, heureusement que les sergents pro peuvent prendre du CA. Après c'est pas la faute des gars si des officiers ne veulent pas entendre que sergent inc 2 = adjudant inc 2

_________________
triple champion de France SP lancer du poids sénior
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privéVisiter le site web de l'utilisateurMSN Messenger
Keny70
Passionné impliqué
Passionné impliqué


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 05 Oct 2005
Messages: 755

MessagePosté le: 27 Jan 2012, 22:49 Répondre en citant Revenir en haut de page

92000 spv sont sapeurs / 27 % des spv ont moins de 25 ans / 4% des spp ont moins de 25 ans

43 % des spv ont moins de 30 ans et 19 % des spp ont moins de 30 ans.

Ce qui démontre que les spp restent plus longtemps à éxercer donc dans un premier temps on doit logiquement retrouver une plus grande carrière et une évolution des grades supérieure aux spv.

Bien sûr il parait fou de voir qu'il y a plus de sous off spp que d'HDR spp alors que la pyramide spv est plutôt bien équilibrée, même très bien équilibrée.

Maintenant si je ne m'abuse , dans le calcul des quotats de sous-officiers spp, tout comme les officiers, les spv sont intégrés, donc quand on voit plus de 100 000 HDR (spv+spp), faut moins s'étonner de retrouver 18000 sous off pro.
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privéVisiter le site web de l'utilisateurMSN Messenger
Keny70
Passionné impliqué
Passionné impliqué


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 05 Oct 2005
Messages: 755

MessagePosté le: 28 Jan 2012, 08:54 Répondre en citant Revenir en haut de page

Les quotas sont les suivants :
Au moins1 sergent pour 4 HDR
Au moins 1 adjudant pour 12 HDR (le nombre d'adjudant étantau maximum égal à celui des sergents)
Au moins 1 major pour 20 HDR ect....
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privéVisiter le site web de l'utilisateurMSN Messenger




Montrer les messages depuis:      
Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.
Autres sujets de discussions
[Vieux topic] pompier+maladie de Chron le 10/07/2005
[Vieux topic..] future pompier le 11/07/2005
Language pompier le 04/08/2005
si vous étiez pas pompier le 08/08/2005
Recherche famille avec maman pompier pour émission tv le 11/08/2005
historique des sapeur pompiers le 08/09/2005
Faut il construire une école réserve au pompier?? le 01/10/2005
[Vieux sujet] Pompier a Lyon le 01/10/2005


 Sauter vers:   

Professionnalisation du corps des Sapeurs Pompiers


Voir le sujet suivant
Voir le sujet précédent
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum

pompier



.:: Forum Pompier : forum dédié au métier de sapeur pompier ::.
Création / Gestion : Evoclic - Copyright 2005 - 2015 - Tous droits réservés

Ce forum est destiné aux sapeurs pompiers et passionnés.
Tous les logos et marques sont des propriétés respectives.
Toute copie entière ou partielle de ce site peuvent faire l'objet de poursuite judiciaire.
Les propos tenus sont de la responsabilité de leurs auteurs.
Forum-pompier.com est déclaré à la cnil sous le numéro 1112890
Powered by phpBB © 2001, 2011 phpBB Group