Pompiers
Accueil  •  FAQ  •  Contact  •   S'inscrire sur Forum Pompier  •   Messages Privés  •   Connexion
Forum Pompier : le forum dédié au métier de sapeur-pompier

Vous ne pouvez pas participer car vous n'êtes pas inscrit : inscription gratuite !
Accident train Corail intercités dans l'Essonne (Bretigny)


Voir le sujet suivant
Voir le sujet précédent
Répondre au sujet
Auteur Message
gillou001
Habitué
Habitué


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 09 Juin 2007
Messages: 72

MessagePosté le: 12 Juil 2013, 17:46 Répondre en citant Revenir en haut de page

http://www.leprogres.fr/france-monde/2013/07/12/un-train-deraille-dans-l-essonne-de-nombreuses-victimes




Un train Corail a déraillé vendredi soir dans l’Essonne, à Brétigny-sur-Orge, un accident qui a fait «de nombreuses victimes».
/Photo Twitter @be_roby

/Photo Twitter @be_roby

envoyer à un ami

Un train Corail Intercité a déraillé vendredi soir dans l’Essonne, à Brétigny-sur-Orge, un accident qui a fait «plusieurs morts» et «plusieurs dizaines» de blessés avaient été comptabilisés par les secours à 18H30 après le déraillement vendredi d’un Paris-Limoges dans une gare de l’Essonne.

«Il y a plusieurs morts», a indiqué un responsable des secours qui a ajouté qu’il était impossible pour l’heure d’établir un bilan précis, un wagon s’étant couché avec des passagers sans doute incarcérés à l’intérieur. Il y a «plusieurs dizaines de blessés», a ajouté une autre source au sein des secours.

Le Parisien avançait quant à lui le chiffre de 8 morts, tandis que la préfecture annonce pour l'instant «de nombreuses victimes», sans plus de détail dans l’immédiat.

Près de 350 personnes se trouvaient à bord du train à une heure du pointe du RER parisien, selon différentes informations.

«On a déclenché le plan "nombreuses victimes", le plan rouge», a indiqué à la préfecture sans plus de détails. Le ministère de l’Intérieur a confirmé cet accident ferroviaire, sans être en mesure de donner un bilan dans l’immédiat.

L’accident s’est produit sur la ligne C du RER en gare de Bretigny. Des usagers présents sur les lieux ont immédiatement posté des images impressionnantes de l'accident sur les réseaux sociaux.



18h 45 : Bilan donné par M. Valls en Direct sur BFMTV : 7 DCD et plusieurs dizaines de blessés.

Image


Image


Image

Image

Image

Image


Dernière édition par gillou001 le 12 Juil 2013, 18:01; édité 1 fois
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé
julfire
Fidèle
Fidèle



Inscrit le: 13 Mai 2011
Messages: 207
Localisation: rhone

MessagePosté le: 12 Juil 2013, 23:55 Répondre en citant Revenir en haut de page

Pompiers et policiers qui tentaient de porter secours aux victimes du déraillement ont fait face à des jets de pierres.

L'info. C'est une scène incroyable à laquelle ont assisté les policiers à leur arrivée à Brétigny-sur-Orge. Alors qu'ils tentaient de porter secours aux victimes du déraillement du Paris-Limoges, dans lequel au moins six personnes ont trouvé la mort, ils ont dû faire face à des jets de pierres de la part d'un petit groupe de jeunes. A l'origine de l'agression, des pillards, venus voler sur les corps des morts et des blessés ce qu'ils pouvaient emporter.

"Ils semblent porter secours aux victimes". Nathalie Michel, du syndicat de police Alliance, raconte la scène au micro d'Europe 1 : "A 17 heures 30, alors que nos collègues interviennent, ils voient un groupe de jeunes qui approchent et qui semblent porter secours aux victimes. Très rapidement, ils se rendent compte que ces individus sont présents pour dépouiller les victimes et notamment les premiers cadavres", s'insurge la syndicaliste.

"Inqualifiable, monstrueux". Les policiers décident alors de les chasser, mais les jeunes n'entendent pas se laisser faire. Ils ripostent aux forces de l'ordre en leur jetant des pierres, ainsi qu'aux pompiers en cours d'intervention. Pour s'en débarrasser, les secours sont contraints de demander des renforts. "C'est inqualifiable, monstrueux", ajoute encore Nathalie Michel, écœurée.

Peu de chances d'être retrouvés. Au moins un suspect a été arrêté pour vol, mais les autres ont peu de chances d'être retrouvés : une partie des caméras de la gare était hors-service après l'accident, et les policiers présents sur place travaillaient surtout à secourir les victimes.



source: http://www.europe1.fr/Faits-divers/Bretigny-les-secours-caillasses-1582707/


elle est pas belle la france!!
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé
brembored
Référent ENGINS
Référent ENGINS


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 07 Juin 2005
Messages: 12100
Localisation: Rhône-Alpes

MessagePosté le: 13 Juil 2013, 02:31 Répondre en citant Revenir en haut de page

Inqualifiable mais les pillards ont hélas toujours existé...



Les journalistes, relayant ce qu'en disaient les témoins, ont salué l'arrivée très rapide des secours, avec en tête les SP de Bretigny.
C'est intéressant à noter.

On aura pu voir également l'implication forte des AASC, même si c'est assez culturelle sur la région parisienne, on reconnaît sur les images la CRF, la PC de Paris, et l'UMPS.


Dans ce malheur, rappelait un journaliste, chance quand même que ce soit arrivé en région parisienne, au vu de la densité de secours et de centres hospitaliers. On ne peut pas lui reprocher d'avoir complètement tort...


On n'aura pas de REX, notamment avec l'enquête en cours, il aurait été intéressant de savoir quelles ont été les difficultés, les bonnes pratiques, notamment pour la desincar, on a pu voir des VSR tous coffres fermés garés devant la gare, quid d'un moyen lourd engagé au plus près qui n'apparaîtrait sur aucune image?
On aperçoit une remorque avec semble-t'il des lorrys et une berce à rideaux...

_________________
Sauvons les CPI http://opti-secours.over-blog.fr/
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé
Proton
Modérateur
Modérateur


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 06 Déc 2005
Messages: 9947
Localisation: csp-cavaillon.com (84)

MessagePosté le: 13 Juil 2013, 07:54 Répondre en citant Revenir en haut de page

brembored a écrit:
...mais les pillards ont hélas toujours existé...

Mouèp'... faudra alors m'expliquer où on a vu ça ailleurs en France, à notre époque et dans d'autres zones géographiques que là où ça s'est produit...
J'ai surtout encore une fois l'impression que tout le possible est fait pour que cela ne s'ébruite pas et qu'on continue de faire croire qu'on vie au pays des Bisounours... smile_dort

à Marseille on arrête un train pour faire les bouffons sur Youtube et ici on dépouille les morts et les blessés après une catastrophe ferroviaire...
De là à ce que l'on revienne comme au Far-West et que des bandes "d'indiens" posent des barrages sur les voies ferrées pour dépouiller les voyageurs il n'y a qu'un pas et on doit pas en être si loin que ça...

Le Dauphiné a écrit:
Le ministre des Transports Frédéric Cuvillier a indiqué samedi sur i-Télé n’avoir pas eu connaissance «de victimes dépouillées» par des délinquants après la catastrophe de Brétigny-sur-Orge, comme des rumeurs en font état depuis la veille.


Le ministre a fait état d’«actes isolés», d’«une personne interpellée», d’«une tentative de vol de portable» au préjudice d’un secouriste, de «pompiers qui, par petits groupes, ont été accueillis de façon un peu rude». Mais de «véritables actes commis en bande, non», a dit le ministre qui a ajouté qu’»à (sa) connaissance», il n’y avait pas eu «de victimes dépouillées».

Dans un tweet, le député PS de l’Essonne Jérôme Guedj a fait état de «sombres crétins inhumains (qui) ont manifestement profité de la cohue pour voler téléphone(s) portable(s) et des bagages». «Ne rien minimiser. Ne rien taire. Mais ne rien exagérer non plus (pas de scène de pillage, dixit des secouristes)», a poursuivi dans un autre message l’élu.

Sur Europe 1, une déléguée du syndicat de police Alliance a fait état vendredi soir de la présence un quart d’heure après la catastrophe d’un groupe de jeunes «qui semblent porter secours aux victimes» mais qui auraient eu en fait l’intention de «dépouiller les victimes et notamment les premiers cadavres».

Le périmètre de sécurité établi autour de la gare de Brétigny a toutefois dû être élargi vendredi soir, car des jeunes ont brièvement gêné les secours, selon la mairie. Une source policière a fait état de jets de pierres. La situation a été rapidement reprise en main par les forces de l’ordre.

Source : Le Dauphiné



brembored a écrit:
...Les journalistes, relayant ce qu'en disaient les témoins, ont salué l'arrivée très rapide des secours, avec en tête les SP de Bretigny.
C'est intéressant à noter...

De quoi ? que le 1er secteur concerné arrive en premier sur les lieux ? smile_hehe

_________________
Les règles du forum ! ----- Le site du CSP Cavaillon ----- notre page facebook
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé
gillou001
Habitué
Habitué


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 09 Juin 2007
Messages: 72

MessagePosté le: 13 Juil 2013, 07:57 Répondre en citant Revenir en haut de page

Info de pillards non confirmé par le ministre des transports :

http://www.ledauphine.com/france-monde/2013/07/13/catastrophe-ferroviaire-de-bretigny-cuvillier-n-a-pas-connaissance-de-pillage-de-victimes

Le ministre a fait état d’«actes isolés», d’«une personne interpellée», d’«une tentative de vol de portable» au préjudice d’un secouriste, de «pompiers qui, par petits groupes, ont été accueillis de façon un peu rude». Mais de «véritables actes commis en bande, non», a dit le ministre qui a ajouté qu’»à (sa) connaissance», il n’y avait pas eu «de victimes dépouillées».

Dans un tweet, le député PS de l’Essonne Jérôme Guedj a fait état de «sombres crétins inhumains (qui) ont manifestement profité de la cohue pour voler téléphone(s) portable(s) et des bagages». «Ne rien minimiser. Ne rien taire. Mais ne rien exagérer non plus (pas de scène de pillage, dixit des secouristes)», a poursuivi dans un autre message l’élu.

Sur Europe 1, une déléguée du syndicat de police Alliance a fait état vendredi soir de la présence un quart d’heure après la catastrophe d’un groupe de jeunes «qui semblent porter secours aux victimes» mais qui auraient eu en fait l’intention de «dépouiller les victimes et notamment les premiers cadavres».

Le périmètre de sécurité établi autour de la gare de Brétigny a toutefois dû être élargi vendredi soir, car des jeunes ont brièvement gêné les secours, selon la mairie. Une source policière a fait état de jets de pierres. La situation a été rapidement reprise en main par les forces de l’ordre.


Source DL
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé
Proton
Modérateur
Modérateur


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 06 Déc 2005
Messages: 9947
Localisation: csp-cavaillon.com (84)

MessagePosté le: 13 Juil 2013, 08:04 Répondre en citant Revenir en haut de page

gillou001, c'est l'article que je viens de poster juste au dessus... et c'est normal que le ministre ne confirme rien, le contraire aurait été très étonnant... smile_dort


Pourtant d'autres infos tendent à expliquer le contraire :
Europe 1 a écrit:
Pompiers et policiers qui tentaient de porter secours aux victimes du déraillement ont fait face à des jets de pierres.

L'info. C'est une scène incroyable à laquelle ont assisté les policiers à leur arrivée à Brétigny-sur-Orge. Alors qu'ils tentaient de porter secours aux victimes du déraillement du Paris-Limoges, dans lequel au moins six personnes ont trouvé la mort, ils ont dû faire face à des jets de pierres de la part d'un petit groupe de jeunes. A l'origine de l'agression, des pillards, venus voler sur les corps des morts et des blessés ce qu'ils pouvaient emporter.



"Ils semblent porter secours aux victimes". Nathalie Michel, du syndicat de police Alliance, raconte la scène au micro d'Europe 1 : "A 17 heures 30, alors que nos collègues interviennent, ils voient un groupe de jeunes qui approchent et qui semblent porter secours aux victimes. Très rapidement, ils se rendent compte que ces individus sont présents pour dépouiller les victimes et notamment les premiers cadavres", s'insurge la syndicaliste.



"Inqualifiable, monstrueux". Les policiers décident alors de les chasser, mais les jeunes n'entendent pas se laisser faire. Ils ripostent aux forces de l'ordre en leur jetant des pierres, ainsi qu'aux pompiers en cours d'intervention. Pour s'en débarrasser, les secours sont contraints de demander des renforts. "C'est inqualifiable, monstrueux", ajoute encore Nathalie Michel, écœurée.

Peu de chances d'être retrouvés. Au moins un suspect a été arrêté pour vol, mais les autres ont peu de chances d'être retrouvés : une partie des caméras de la gare était hors-service après l'accident, et les policiers présents sur place travaillaient surtout à secourir les victimes.



Source : Europe 1
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé
gillou001
Habitué
Habitué


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 09 Juin 2007
Messages: 72

MessagePosté le: 13 Juil 2013, 08:19 Répondre en citant Revenir en haut de page

oui pardon Proton, nous avons posté quasi simultanément (toi en 1er je te l'accorde bien volontier)!!
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé
sdf 30
Passionné accro
Passionné accro



Inscrit le: 31 Jan 2010
Messages: 1133

MessagePosté le: 13 Juil 2013, 08:22 Répondre en citant Revenir en haut de page

brembored a écrit:
Inqualifiable mais les pillards ont hélas toujours existé...


Des vols dans des locaux évacués suite à une catastrophe, ok. Des secours callaissés, ok. Une victime isolée dépouillée, ok. Mais ce qui s'est passé hier, certes dans une logique de montée en puissance de la délinquance, n'est à mon avis jamais arrivé en France (et peut être en Europe).
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé
brembored
Référent ENGINS
Référent ENGINS


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 07 Juin 2005
Messages: 12100
Localisation: Rhône-Alpes

MessagePosté le: 13 Juil 2013, 10:04 Répondre en citant Revenir en haut de page

Je suis bien comme vous, exaspéré au plus haut point par cette dégénérescence de notre société, mais de toute façon ils sont partout et polluent tout, donc ce topic risquerait de vite déraper, à cause encore et toujours de la même gangrène.

Notons que de façon isolée, les autoradios, les portables ou les portefeuilles qui disparaissent sur des AVP ça existait déjà, d'où mon propos.

Ce qui va amener des propos hors charte et conduire au verrouillage, ce qui ne m'intéresse pas : nous aurions meilleur compte à échanger sur la pratique SP. Libre à chacun de voter en son âme et conscience pour en finir avec ces "événements", mais le board ici n'est pas destiné à ça...


En vrac :
Y'a-t'il eu des renforts en SR lourd du 77?
Des renforts SD de la BSPP pour les recherches de la nuit?
Y'a-t'il eu des moyens exotiques utilisés, telle qu'une grignoteuse, avec de bons résultats en terme de délai?
A priori l'UMPS a pu mobiliser 30 secouristes
La DZ est impressionnante avec toutes ces libellules en attente...
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé
brembored
Référent ENGINS
Référent ENGINS


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 07 Juin 2005
Messages: 12100
Localisation: Rhône-Alpes

MessagePosté le: 13 Juil 2013, 10:41 Répondre en citant Revenir en haut de page

Proton a écrit:
brembored a écrit:
...Les journalistes, relayant ce qu'en disaient les témoins, ont salué l'arrivée très rapide des secours, avec en tête les SP de Bretigny.
C'est intéressant à noter...

De quoi ? que le 1er secteur concerné arrive en premier sur les lieux ? smile_hehe


Non :)
Mais dans ce genre de cas, y'a toujours des témoins ou des journalistes pour parler de la lenteur des secours.
Ici les gens ont salué l'arrivée très rapide des premiers secours, et une montée en puissance tout aussi rapide.
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé
bandini77
Habitué
Habitué


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 22 Juin 2009
Messages: 83
Localisation: seine et marne

MessagePosté le: 13 Juil 2013, 11:13 Répondre en citant Revenir en haut de page

bjr

Concernant les moyens lourds du sdis 77, La CeFor de Fontainebleau a été engagée.
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé
gillou001
Habitué
Habitué


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 09 Juin 2007
Messages: 72

MessagePosté le: 13 Juil 2013, 11:41 Répondre en citant Revenir en haut de page

j'ai "glaner" sur d'autres forums quelques infos sur les moyens engagés sur cette accident ferroviaire :


UMPS 91 (1 VPSP), 94 (1 VPSP), 77 (1 VPSP)
Protection Civile: PCP (4 VPSP, 1PC (vectra), 4 VL, 1VLOG), 77,
FFSS: 94, 75 (3 VPSP)
CRF: 91, 75, 94,
Moyen SAMU SMUR: 91, 92, 94, 93, 95, 75, BSPP (2AR), 77

Les Dragons 75 et ceux prévues pour le défilé du 14 juillet sont actuellement engagé ce qui fait 4 à 8 EC 145
Plus tout les moyens Sapeur Pompier.

Les moyens engagé sont ceux prévue pour au Plan ACIFER et Plan BLANC.




Image

Image

Image
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé
Proton
Modérateur
Modérateur


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 06 Déc 2005
Messages: 9947
Localisation: csp-cavaillon.com (84)

MessagePosté le: 13 Juil 2013, 18:25 Répondre en citant Revenir en haut de page

L'extrait audio d'Europe 1 avec le témoignage de la policière Nathalie Michel, du syndicat de police Alliance


le journal du siecle a écrit:
Nathalie Michel, du syndicat de police Alliance, raconte la scène au micro d’Europe 1 :

"A 17 heures 30, alors que nos collègues interviennent, ils voient un groupe de jeunes qui approchent et qui semblent porter secours aux victimes. Très rapidement, ils se rendent compte que ces individus sont présents pour dépouiller les victimes et notamment les premiers cadavres", s’insurge la syndicaliste.

Les policiers décident alors de les chasser, mais les jeunes n’entendent pas se laisser faire. Ils ripostent aux forces de l’ordre en leur jetant des pierres, ainsi qu’aux pompiers en cours d’intervention. Pour s’en débarrasser, les secours sont contraints de demander des renforts.

Rapidement, une cinquantaine de jeunes gens s’en sont pris à la police, tentant de forcer le barrage mis en place. Des CRS sont alors intervenues, pour repousser d’une centaine de mètres le périmètre de sécurité. C’est à ce moment-là que des heurts ont eu lieu avec une partie des jeunes, dont certains ont commencé à caillasser plusieurs véhicules du Samu qui n’avaient pas pu prendre place à l’intérieur du périmètre.

Un secouriste s’est ainsi également fait voler son téléphone portable. Certaines sources policières affirment, par ailleurs, que des victimes de l’accident et une journaliste ont été elles aussi, dépouillées de leurs sacs à main ou téléphones.

Les policiers ont procédé à six interpellations, dont deux se sont soldées par une garde à vue, dont un pour vol, mais les autres ont peu de chances d’être retrouvés : une partie des caméras de la gare était hors-service après l’accident, et les policiers présents sur place travaillaient surtout à secourir les victimes.

Environ deux heures après le déraillement du train Intercités Paris-Limoges, des équipes de secours et des membres des forces de l’ordre ont en effet été caillassés par une quinzaine de jeunes, selon une équipe de France 2 présente sur place. Les échauffourées ont eu lieu vers 19h15, et ont duré une quinzaine de minutes. Sans raison apparente, une grosse bagarre est survenue entre un groupe de jeunes et des CRS.

Le maire de Brétigny-sur-Orge, Bernard Decaux, confirme qu’"il y a eu des pierres lancées contre les pompiers et les policiers".

Le ministre des Transports, Frédéric Cuvillier, a fait état sur iTélé «d’actes isolés», «d’une personne interpellée», «d’une tentative de vol de portable» sur un secouriste, de «pompiers qui par petits groupes ont été accueillis de façon un peu rude». Mais pas de «véritables actes commis en bande».

Le sous-préfet d’Etampes, Ghyslain Chatel, confirme à l’AFP l’interpellation d’un homme, alors que six arrestations ont été évoquées vendredi. Selon une source judiciaire, le mineur a été interpellé vers 19h30 vendredi pour «outrage, vol, et violences en réunion» et placé en garde à vue. Le sous-préfet parle également d’un camion de pompiers visait par des projectiles.

Dans un tweet, le député PS de l’Essonne Jérôme Guedj a dénoncé de «sombres crétins inhumains qui ont manifestement profité de la cohue pour voler des téléphones, des portables et des bagages».

Source : le journal du siecle
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé
Proton
Modérateur
Modérateur


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 06 Déc 2005
Messages: 9947
Localisation: csp-cavaillon.com (84)

MessagePosté le: 13 Juil 2013, 21:02 Répondre en citant Revenir en haut de page

La Provence a écrit:
Brétigny: le bilan de six morts est définitif

Brettigny-sur-Orge (France) (AFP) - Le bilan de six morts dans l'accident ferroviaire à Brétigny-sur-Orge vendredi "devient définitif", aucune nouvelle victime n'ayant été découverte samedi après le levage d'une première voiture, a annoncé le préfet de l'Essonne, Michel Fuzeau.

"Nous venons d'assister à la levée de doutes. Nous sommes maintenant assurés qu'il n'y a pas de victimes supplémentaires" et le bilan "devient définitif, avec six décédés. Il n' y a plus que 16 blessés hospitalisés ce soir", a-t-il indiqué.

Les opérations de levage de quatre voitures couchées en gare ont démarré samedi soir et pourraient durer au-delà de dimanche, avait prévenu le président de la SNCF Guillaume Pepy. A cette fin, une grue télescopique de 700 tonnes a été acheminée depuis la Belgique.

Le détachement d'une pièce reliant deux rails, une éclisse, était samedi la piste privilégiée pour expliquer ce déraillement, une des pires catastrophes ferroviaires récentes en France.

Image

Source : La Provence
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé
Proton
Modérateur
Modérateur


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 06 Déc 2005
Messages: 9947
Localisation: csp-cavaillon.com (84)

MessagePosté le: 14 Juil 2013, 19:38 Répondre en citant Revenir en haut de page

Une chose que l'on ne peut pas reprocher à la SNCF est leur très bonne communication et ouverture à l'information !

La SNCF a écrit:
L’ensemble des agents de SNCF est mobilisé depuis le début des évènements pour prendre en charge les voyageurs et les familles des victimes. Des cellules de soutien psychologique ont été très rapidement déclenchées par l’entreprise. Samedi matin, 13 juillet, des psychologues et des volontaires Urgence accident continuaient de répondre aux appels des familles de voyageurs. 1 400 appels ont été reçus durant la nuit. Depuis samedi 13 juillet, 14h, les personnes qui souhaitent un soutien psychologique peuvent appeler le 0800 120 821.

Dès vendredi, l’ensemble des voyageurs qui se trouvaient à bord du train déraillé a été pris en charge par l’entreprise : des bus leur ont permis de rejoindre Paris, où plusieurs centaines de chambres d’hôtels avaient été réservées. D’autres ont pu poursuivre leur trajet vers Limoges à bord de bus longue distance.

Guillaume Pepy s’est rendu en gare de Paris Lyon, samedi 13 juillet à 12h, pour une minute de silence organisée en hommage aux victimes de cet accident. Cette minute de silence solennelle a également été respectée dans l’ensemble des gares du pays.

Depuis vendredi après midi, 300 agents et 500 secouristes étaient sur les lieux de l’accident. Dès samedi matin, de nouvelles équipes de volontaires SNCF ont été envoyées pour aider et informer les voyageurs dans les gares de la ligne.

Les enquêtes amorcées dès vendredi soir sont encore en cours. Selon les premiers éléments, le déraillement serait dû à une pièce de métal défaillante dans l'aiguillage de la voie. L’éclisse, cette agrafe en acier qui relie deux rails dans un aiguillage, est sortie de son logement a précisé Pierre Izard, le directeur général de SNCF Infra, samedi matin.

SNCF annonce le contrôle immédiat des 5.000 pièces semblables du réseau.
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé




Montrer les messages depuis:      
Répondre au sujet
BenefsNet
Autres sujets de discussions
une journee dans une caserne le 24/04/2005
[Greve] Comment se passe l'apres manif dans vos departements le 22/11/2006
etat major dans un centre le 09/12/2005
[Vieux topic..] quel pompier dans quel vehicule ? le 13/10/2005
Réaction sur les violences dans les banlieues le 07/11/2005
je suis muter dans un CS ou je veux pas aller le 10/11/2005
stage dans un CIS le 21/11/2005
Possibilité de faire de gardes dans un autre cs ? le 23/12/2005


 Sauter vers:   

Accident train Corail intercités dans l'Essonne (Bretigny)


Voir le sujet suivant
Voir le sujet précédent
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum

pompier



.:: Forum Pompier : forum dédié au métier de sapeur pompier ::.
Création / Gestion : Evoclic - Copyright 2005 - 2015 - Tous droits réservés

Ce forum est destiné aux sapeurs pompiers et passionnés.
Tous les logos et marques sont des propriétés respectives.
Toute copie entière ou partielle de ce site peuvent faire l'objet de poursuite judiciaire.
Les propos tenus sont de la responsabilité de leurs auteurs.
Forum-pompier.com est déclaré à la cnil sous le numéro 1112890
Powered by phpBB © 2001, 2011 phpBB Group