Pompiers
Accueil  •  FAQ  •  Contact  •  Liste des Membres  •  Vos départements  •   S'inscrire sur Forum Pompier  •   Messages Privés  •   Connexion
Forum Pompier : le forum dédié au métier de sapeur-pompier

Vous ne pouvez pas participer car vous n'êtes pas inscrit : inscription gratuite !
Imaginons un nouveau vpi


Voir le sujet suivant
Voir le sujet précédent
Répondre au sujet
Auteur Message
spv68
Passionné accro
Passionné accro


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 16 Nov 2005
Messages: 1886
Localisation: dans le fpt

MessagePosté le: 13 Aoû 2010, 20:14 Répondre en citant Revenir en haut de page

Téch' a écrit:
LSuffirait d'ailleurs que le seul employé communal et l'agriculteur du bled soit PL pour assurer la dispo en journée presque sur 365 jours.

@+

sauf que l'agriculteur du coin c'est aussi du passé, l'évolution de l agriculture, les remembrements, les héritages, les guerres de clocher, etc... font que les terrains cultivés sont de plus en plus loin du siège d'e xploitation, et 5 kilomètre à tracteur c'est pas 5 kilomètres en voiture.
je pense que tu as du le remarquer, mais de moins en moins d'agriculteurs s'engagent, en partie du à la formation très très longue aussi.
une solution avait été étudiée pour l'ouvrier comunal, il ne souhaitait pas s'engager, donc le maire avait proposé qu'il ne prenne que du conducteur pl sur ses heures de travail, en fin de compte le bonhomme en question a quand même refusé, mais ça serait une voie à creuser.
enfin, depuis la départementalisation, de moins en moins de communes mettent les ouvriers municipaux à disposition des sdis, et les communautées de copmmunes n'en parlons même pas.

_________________
riesling2, flammkuech1, amer1, meteor3, instructeur koughlopf et munster et bien sur COD..fertami
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé
Téch'
Passionné accro
Passionné accro


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 24 Juin 2009
Messages: 1608

MessagePosté le: 13 Aoû 2010, 21:51 Répondre en citant Revenir en haut de page

Effectivement, les ententes officieuses communales et arrangements maires/CPI disparaissent. Mais là on arrive sur les histoires de gestion du personnel, qui est très très vaste. D'ailleurs, Pierre-Louis évoquait le fait de spécialiser la formation des centres VPI, ce qui peut sembler assez judicieux...

De nombreux CPI alsaciens fonctionnent encore la journée uniquement par les communaux. À voir comment améliorer la chose et trouver d'autres dispos. Mais là on part sur le volontariat...

@+

_________________
Pour l'honneur et les vacations !
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé
Max68
Passionné accro
Passionné accro


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 20 Aoû 2008
Messages: 1122
Localisation: Alsace

MessagePosté le: 14 Aoû 2010, 00:20 Répondre en citant Revenir en haut de page

Téch' a écrit:

De nombreux CPI alsaciens fonctionnent encore la journée uniquement par les communaux. À voir comment améliorer la chose et trouver d'autres dispos. Mais là on part sur le volontariat...


Très simple, il faut que le conseil municipal soit favorable à l'embauche préférentielle de SPV, et autres mesures du genre. Si ça ne marche pas, ton CPI tu peux te le mettre ou je pense! Pour mon bled, entre 7 et 10 mecs disponibles en journées, dont plusieurs sous-offs. Tu enlèves les communaux, on a encore un VTU dispo, avec peut-être un caporal pour faire CA, les bons jours...

Comme tu dis, fin du HS! Wink

_________________
Altruisme, efficience, vacations.
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privéMSN Messenger
spv68
Passionné accro
Passionné accro


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 16 Nov 2005
Messages: 1886
Localisation: dans le fpt

MessagePosté le: 14 Aoû 2010, 09:15 Répondre en citant Revenir en haut de page

Téch' a écrit:


De nombreux CPI alsaciens fonctionnent encore la journée uniquement par les communaux. À voir comment améliorer la chose et trouver d'autres dispos. Mais là on part sur le volontariat...

@+

tu parles des deux départements la?? pour le haut rhin c'est un peu normal vu que les cpi ne sont toujours pas départementalisés...
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé
frank.lena
Habitué
Habitué


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 17 Aoû 2009
Messages: 75
Localisation: loire 42

MessagePosté le: 14 Aoû 2010, 10:27 Répondre en citant Revenir en haut de page

je reviens apés 2 jours d'avance seulement et je vois que le sujet a bien avancé....

Bon..... il y a de tres bonnes reflexions....

continuons....

Et je pense que un vpi avec 700 l avec additif.... c'est posible..........
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé
frank.lena
Habitué
Habitué


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 17 Aoû 2009
Messages: 75
Localisation: loire 42

MessagePosté le: 14 Aoû 2010, 10:37 Répondre en citant Revenir en haut de page

j ai vu une demo de la lance cobra a st étienne au congré (c etait chouette ;-))
Peut etre que sur une remorque..... a voir
et je pense vraiment que l on peut avoir un vpi avec 800 litres d'eau et additif, une pompe avec minimun 750 l/min sous 10 bar (autopompe ou motopompe) suprimer cette ldt et mettre 60 m de 22 avec une 150 en écheveau, d ou un gain de place, et 200 de 70 en écheveau et voir comme il a été cité du materiel plus leger...
le tout 4 places... avoir un vehicule qui peu s'inserer dans un dispositif plus gros
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé
SapLal
Référent MATERIEL
Référent MATERIEL


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 18 Aoû 2005
Messages: 6464
Localisation: Métropole Lilloise - SDIS 59

MessagePosté le: 14 Aoû 2010, 10:58 Répondre en citant Revenir en haut de page

La place on saura toujours la gérer, la grosse problématique c'est le poids du bazar !!!

Et oui Tech', la remorque est militaire à la base.

@+ Sap'Lal

_________________
Image
Halte à l'immobilisme chez les SP ! Soyons acteurs dans nos CIS ! RetEx/Innovations/Adaptations
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privéEnvoyer un e-mailVisiter le site web de l'utilisateur Photos pompiers du membre SapLal
frank.lena
Habitué
Habitué


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 17 Aoû 2009
Messages: 75
Localisation: loire 42

MessagePosté le: 14 Aoû 2010, 11:13 Répondre en citant Revenir en haut de page

D ou mon idée de cafs.... je sais que c est pas l idéal et que il y a encore des ajustement technique a faire, mais c est une idée... surement pas LA solution mais je pense quand meme que l on peu le metre dans le panier des idée
Il y a pas mal de cafs portable (americain pas trop lourd) a étudier

mais je ne dis pas que c est la solution....

mais si d autre pompier connaisent l utilisent.... q ils parlent Big_sourire Big_sourire Big_sourire Wink
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé
Téch'
Passionné accro
Passionné accro


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 24 Juin 2009
Messages: 1608

MessagePosté le: 14 Aoû 2010, 11:49 Répondre en citant Revenir en haut de page

[HS : Il semblerait que des CS départementalisés du 68 notamment tournent en journée uniquement ou en grande partie avec des communaux.]

Pourquoi vouloir mettre de l'additif à tout prix ? On diminue la tension superficielle et on alourdit l'eau, ce qui n'est en fait pas bénéfique pour de l'attaque en intérieure.

Pareil pour le 22mm et le DMR 150. On peut faire ce que fait du 22 et son DMR avec du 45... Masse inutile.

Pour la lance Cobra, voir le sujet sur FP ainsi que sur flashover.fr. Si la démo était la même qu'à Interschutz, ca m'étonne qu'elle soit aussi convaincante... Et si on arrive à convaincre pour mettre un jouet à 40 000€ dans chaque CPI, faudra m'expliquer pourquoi l'on ne trouve pas la même somme pour faire un poids-lourd...?

Le CAFS est répandu (du moins plus qu'en France) en Allemagne, mais uniquement utilisé sur des feux extérieurs, ou du moins qui ont percé (toitures par exemple). À ce moment là c'est d'une grande efficacité. Mais avec un VPI, la seule chose qu'il faut pouvoir faire bien, c'est l'attaque intérieure. Donc une telle installation, aussi petite soit-elle, est une perte de charge utile et de place sur un VPI.

@+
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé
frank.lena
Habitué
Habitué


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 17 Aoû 2009
Messages: 75
Localisation: loire 42

MessagePosté le: 14 Aoû 2010, 12:03 Répondre en citant Revenir en haut de page

Bon...... et quel est ton avis alors Tech' sur tout ca... comment verais tu ce vpi...?

Merci d'avance....

frank
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé
frank.lena
Habitué
Habitué


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 17 Aoû 2009
Messages: 75
Localisation: loire 42

MessagePosté le: 14 Aoû 2010, 18:03 Répondre en citant Revenir en haut de page

pour ce qui est du vpi maxity cité plus haut... en refaisant le calcul, en remplaçant la dt par 40 m de 22 et la dmr 150 en écheveau en prenant du materiel plus leger on peut avoir un vpi avec 800 litre d'eau
donc tres tres interressant pour un vpi ....

en attendant le fpt ou cci du cs, on peut alimenter/etablir/proteger....

Je pense que c est un tres bon compromis

si vous avez d'autres idées n'hesitez pas

frank
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé
Téch'
Passionné accro
Passionné accro


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 24 Juin 2009
Messages: 1608

MessagePosté le: 14 Aoû 2010, 23:52 Répondre en citant Revenir en haut de page

Pour commencer, un poids-lourd ! Big_sourire


Pourquoi un poids-lourd ?

La charge utile disponible sur les engins type VUL ne permet pas (plus) l’emport du nécessaire à mener une première intervention efficace. En voyant plusieurs VPI, on est en droit de se demander s’il ne s’agit là que d’une parade pour tenir les délais. Pas la qualité, mais les délais, juste les délais.

Calibrés très petits, les VPI ne peuvent donc jamais devenir utiles sur des opérations plus importantes. Je ne parle pas des opérations multiples qui ne sont que de nombreuses petites interventions, bien que même là, pas mal de VPI semblent déjà être dépassés.

Quoi de plus motivant que d’aller sur le gros feu de l’année du coin ? Quoi de plus déprimant que de rester sur sa commune...?

On se débarasse donc du problème de charge (en devant faire face à la dispo de conducteur effectivement). Du coup, plus besoin de se contenter du strict minimum.

La limite des 3,5t franchie, on peut maintenant chercher à faire un engin puissant pour CPI qui ne sera plus uniquement engagé en premier départ sur son petit secteur. Gain en nombre d’inter, et en expérience, reconnaissance du boulot de formation effectuée via l’engagement sur des gros trucs par le CODIS qui a, en parallèle, la possibilité de ne pas mettre à poil le groupement grâce à ces engins et ce personnel qui servira à quelque chose, même dans de plus gros dispositifs. Et bon, avoir un vrai cââmion dans sa remise, c’est pas mal non plus.

L’idée, c’est donc d’en faire un truc complet:

Franchissement selon les coins, bien que je serais relativement généreux, afin de pouvoir aller barouder dans un champ, près d’une ligne de chemin de fer, jusqu’aux exploitations agricoles, dans les forêts gentilles et grimper un peu dans les vallées. Chose que le FPT voisin ne peut pas se permettre, et qui est bien souvent oublié (groupe de travail accident en milieu ferroviaire...).

Au niveau châssis, ca correspond à du Mascott 6,5t, du Midlum, de l’Atego (avec une préférence pour le 926 AF), du TGL, un Mog de la gamme 405, etc.
Capacités hydrauliques : de quoi faire deux DMR de 45 ou un de 70, pomper pour alimenter ou s’intercaler en pompe relais. Donc une 1000/15 en guise de standard colle très bien.

Les DMR sont justifiés par les classiques en matière de feu en milieu rural : installations agricoles, maisons accollées (feu de quartier...), etc.

Afin de produire de la mousse, 80 litres d’émulseur polyvalent en bidons à proximité immédiate d’une sortie de pompe pour permettre au conducteur de s’en occuper, et d’intercaller simplement l’injecteur sur la sortie.

Un embout pour DMR de 45 complétera l’équipement mousse.

Avec une densité relativement importante de centres (Alsace quoi... Big_sourire), on peut être à peu près sûr qu’un deuxième VPI ou un fourgon sera rapidement derrière. En ce qui concerne le deuxième VPI, il faut bien évidemment que celui-ci soit alerté par le CODIS, et on retombe dans l’augmentation de l’activité opérationnelle et la valorisation de l’engagement. Passer de 15 à 30 interventions par an est, je pense, supportable pour les CPI, et par conséquent juste bénéfique.

En raison de la proximité des engins de soutien, ca peut être intéressant d’établir en posant une division avec deux entrées, pour permettre l’établissement plus rapide d’un second DMR de 45 (BSec, concept de Platoon (PL.Lamballais – flashover.fr), ...) tout en permettant une alimentation redondante afin de pallier le plus rapidement possible à un éventuel problème technique d’une pompe.

Ce qui nous amène environ à :
- 20m de 70mm en division PS à l’allemande;
- une division mixte avec deux entrées de 70;
- 6 x 20m de 45mm, écheveaux épaulés* (Zx4, Ox2), pour 2 DMR de 45;
- 3 x 20m de 45mm en couronne pour un DMR45 de plein-pied.

Pour les coins désertiques SP, malgré une citerne confortable (1000 litres, peut-être un peu plus), il vaut mieux économiser l’eau. Il semble donc plus judicieux de n’établir qu’en 45.

Afin de pouvoir établir un DMR de 70 tout de même, quelques longueurs s’imposent. La question du rangement semble avoir pour réponse un 70 épaulé en O, 3x20m en écheveaux en caisse*. En effet, qu’il s’agisse du centre commercial en périphérie urbaine, mais déjà sur le secteur du CPI, ou de la grange complètement embrasée collée à la maison, le DMR de 70 peut être établie de la même façon. Couplée à la division PS, ca correspond à un établissement de 100m, ce que supporterait, au débit maximum, la 1000/15.

Bon, maintenant qu’on a de quoi cracher, faut de quoi alimenter!

Le personnel est ce qui peut faire défaut, l’alimentation doit par conséquent être susceptible d’être effectuée par un seul SP. Du moins une première alim. Pour cela, pas le choix, faut un dévidoir qui doit correspondre à deux critères: tout-terrain, et maniable. Il sera donc freiné et sur pneumatique. On a une alim assurée à une distance de 200m, qui ne sera pas forcément puissante. Cause à cela: si on a pas de pot, on se retrouve en fin de réseau d’eau dans le bled, et donc ca ne va pas débiter fort dans le 70.

Pour cette question, il faut voir en fonction des solutions locales, le deuxième engin pouvant se rendre (comme le voulait le RIM déjá) au point d’eau, quelle solution est la plus performante. Bons poteaux en nombre, cours d’eau avec un niveau suffisant tout au long de l’année, citerne, puisard, ...

En considérant que le deuxième engin se rende au point d’eau, on pourrait envisager la possibilité de dévider un peu de toile de façon un peu plus méchante à la façon des FPTDA du 54, ou des LF 20/6-TS de Düsseldorf. Combien d’engins doivent avoir cette capacité ? Quelle longueure ? À voir en local en fonction des besoins (risques). En effet, certains peuvent confortablement avoir une double alim avec 120m de 70 (si PI bons), d’autres auront tout de suite besoin d’aller faire une aspiration à 1 km afin d’avoir un débit potable.

Cette fonction DA aurait l’avantage de faire disparaître les berces, CD, etc. qui dorment dans les remises des CSP toute l’année, tout en permettant une densité augmentée en moyens DA, modifiant, de façon inversement proportionnelle, les délais.

Même sans une fonction DA, un tel engin pourrait soutenir une alimentation sur de plus grandes distances par son personnel, sa pompe (au point d’eau ou en relais), ses quelques longueurs de 70 en réserve ainsi que son matériel complémentaire.

Celui-ci serait par exemple composé de trois DFT, de matériel de balisage et de matériel d’éclairage.

Pour l’éclairage, un ou deux projecteurs portables à LED pour la première intervention. En raison du manque probable de personnel, il semble difficile de dérouler du câble, demander au conducteur de s’occuper d’un agrès supplémentaire (GEP), etc. pour mettre en place un éclairage performant sur une intervention critique. La version luxueuse prévoit également un petit mât avec deux projos au Xénon en 24V.

Le GEP semble dans tous les cas nécessaire pour mettre en place un éclairage plus durable (lignes d’alimentation sur route de nuit) ou alimenter une motopompe d’épuisement par exemple. Deux trépieds avec projos et rallonges formeraient le lot éclairage avec le GEP.

Une tronçonneuse, une MPEp électrique, éventuellement un aspirateur, et tous les accessoires qui conviennent composerait la partie tempête, éventuellement modulaire, de l’engin.

À cela on ajoute bien entendu l’outillage de base : pelle, pioche, balais, coupe-boulon, masse, gaffe, petite et grande pinces, croc à déblai, batte-à-feu, caisse à outils, lot feu de cheminée, ...

Une échelle à coulisse et une échelle modulable serait également à disposition tout comme un lot PS, si possible complet (enfin CDDD), permettant d’assurer les missions SAP.

Pour armer tout ça, on a une double-cabine 6 places, avec 4 ARI intégrés.

Pour les AVP, s’il arrive déjà à faire l’abordage, le baliage, la protection incendie et le calage (donc cales!) correctement, ca sera déjà très bien.

On peut aussi essayer de les spécialiser en leur donnant des kits spéciaux. Certains départements entassent des kits pour leurs VTU dans les CSP, là on pourrait les confier à droite à gauche.

Pas de LDT, de 22 (à voir pour un engin devant faire du FdF), de CAFS ou autres systèmes particulièrement coûteux, et nécessitant un investissement formatif important, etc.

Je n’ai pas fait d’inventaire détaillée, mais le matériel est soit explicitement précisé, soit implicitement par le rôle (aspiration = aspiraux, crépine, etc.), soit non spécifié car „habituel“.

Manquent un standard tactique et la procédure d’engagement pour l’engin, tout comme la formation du personnel.

La grande faille de la chose provient de son coût et de la spécificité de l’engin. Alors que le 54 a recyclé des DAL en FIL et qu’ailleurs des VSAB, ou autres sont transformés en VPI, là, ca demande du sur-mesure, neuf, cher. Engins neufs qui en plus ne rouleront pas énormément...

Le prix est un peu compensé par la disparition de certains engins éventuellement, le regroupement de CPI, la durée d’amortissement des engins, bien que les engins modernes vieillissent plus mal, et peut-être par le volume commandé. Munich a très bien profité de l’achat de 58 fourgons identiques en une fois...!

J'attends vos réactions.

@+

* flashover.fr – Établir autrement

PS : fallait pas me demander...!
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé
frank.lena
Habitué
Habitué


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 17 Aoû 2009
Messages: 75
Localisation: loire 42

MessagePosté le: 15 Aoû 2010, 09:10 Répondre en citant Revenir en haut de page

MERCI beaucoup.... ca c est de l avis, je pense que c est une bonne base de reflexion...

Je suis vraiment ravis de ton post.....

Merci Tech'

Continuons....
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé
frank.lena
Habitué
Habitué


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 17 Aoû 2009
Messages: 75
Localisation: loire 42

MessagePosté le: 15 Aoû 2010, 09:43 Répondre en citant Revenir en haut de page

C est pour cela que je parlais du VIR dans le 84 qui me semble est un bon compromis....
Chassis 4x4 1500 a 2000 litre d'eau/cuve d'émulseur/ une pompe 1000/15 ou plus je crois mais j en suis pas sur/120 m de 70 en écheveau (que l on peut doubler en enlevant la ldt, et en remplaçant par 40 ou 60 m de 22 et une dmr pour le fdf) plus le materiel qui va bien (échelle, ari...etc)

le souci c'est qu il est 4 places mais je crois qu il a 6 ou 7 places a l'origine.... j' en parlai avec un "code barre" de ma compagnie... (d'ailleur tres sympat et accécible...j ai un grand respect sur ca facon de travailler) moi qui suis simple CPL ;-)
Et il trouvait ce vehicule tres sympat/polyvalent et puissant....
et il regroupe pas mal des fonctions que tu as cité Tech'... de plus il peut s'inserer dans un dispositif plus lourd... le souci c est qu il est poid lourd... mais ne faut il pas a un moment realiser que il va faloir investir la dedans...

Qu en pensez vous...????
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé
yves l'indien
Passionné impliqué
Passionné impliqué


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 23 Fév 2009
Messages: 797
Localisation: Bretagne

MessagePosté le: 15 Aoû 2010, 10:30 Répondre en citant Revenir en haut de page

Bonjour
J'ai regardé les TLF de dusseldorf.
Une petite précision, au dessus de la pompe on voit 3 coffres tiroirs contiennent ils des TX en écheveaux ??
Merci A+ Yves l'indien

_________________
retraité pompier et toujours passionné par la technique
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privéEnvoyer un e-mailMSN Messenger




Montrer les messages depuis:      
Répondre au sujet
Autres sujets de discussions
nouveau IUT HSE?? le 24/08/2005
NOUVEAU SERVICE DE SECOURS le 28/12/2007
nouveau service de garde à la bspp le 06/01/2008
Premiers pas compliqués dans un nouveau centre le 26/11/2008
nouveau casernement a lyon le 01/07/2009
nouveau site internet BSPP le 28/07/2009
recherche des infos pour connaitre le nouveau ddsis 34 le 01/09/2009
le nouveau patron du sdis 34 le 29/09/2009


 Sauter vers:   

Imaginons un nouveau vpi


Voir le sujet suivant
Voir le sujet précédent
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum

pompier



.:: Forum Pompier : forum dédié au métier de sapeur pompier ::.
Création / Gestion : Evoclic - Copyright 2005 - 2015 - Tous droits réservés

Ce forum est destiné aux sapeurs pompiers et passionnés.
Tous les logos et marques sont des propriétés respectives.
Toute copie entière ou partielle de ce site peuvent faire l'objet de poursuite judiciaire.
Les propos tenus sont de la responsabilité de leurs auteurs.
Forum-pompier.com est déclaré à la cnil sous le numéro 1112890
Powered by phpBB © 2001, 2011 phpBB Group