Pompiers
Accueil  •  FAQ  •  Contact  •   S'inscrire sur Forum Pompier  •   Messages Privés  •   Connexion
Forum Pompier : le forum dédié au métier de sapeur-pompier

Vous ne pouvez pas participer car vous n'êtes pas inscrit : inscription gratuite !
ISP dans une VSAV


Voir le sujet suivant
Voir le sujet précédent
Répondre au sujet
Auteur Message
SQUAD61
Passionné
Passionné


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 04 Nov 2009
Messages: 410

MessagePosté le: 17 Déc 2009, 16:36 Répondre en citant Revenir en haut de page

salut

je vois que chacun défend son avis pour ou contre

Si j'ai lancé ce débat c'est pour faire bouger les choses il faut arrêter d'intervenir sur des inters de type "service taxi" mon équipage VSAV (2 SP+ISP voir médecin) serait réserver uniquement pour les cas nécessitant un transport. Sinon on peut faire comme le système québécois "premiers répondants" ou un sac de prompts secours DSA aspirateur à mucosités et multiparamètres seraient chargés dans une VL. Après selon le médecin régulateur si il est question d'un transport on fait venir une VSAV ou une ambulance privé.
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé
rprom1
Modérateur
Modérateur


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 03 Jan 2006
Messages: 2371

MessagePosté le: 17 Déc 2009, 16:38 Répondre en citant Revenir en haut de page

Maxou a écrit:
Vous comptez donc simplement transposer le problème d'un service à un autre. Quelqu'un vous a gentillement signifié que ça ne semblait pas être une réponse adapté ou judicieuse. Je le pense également.


Vous avez la lecture (ou la compréhension) sélective je trouve...

Je n'ai pas dit que je suggérais cela mais que j'envisageais cette solution (qui n'en est pas une). C'est juste pour montrer l'absurdité de prendre le coût des SP comme ça, sans regarder tout ce que cela couvre et tout ce que ça couterait si c'était un autre service qui l'assurait.

De plus, vous faîtes très facilement la liste des attributions du SSSM. Certes la liste est imposante. Voulez-vous que nous faisions la même chose avec les missions aussi diverses et variées des SP dans leur ensemble ? La liste ne tiendrait pas sur une seule page de ce forum... smile_tirelalangue
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privéMSN Messenger
Louise michel
!!! ---- BANNI ---- !!!



Inscrit le: 03 Mai 2007
Messages: 321

MessagePosté le: 17 Déc 2009, 17:06 Répondre en citant Revenir en haut de page

rprom1 a écrit:
....

Sauf que après, Ginesta passe par là et pointe du doigt les pompiers en disant "Vous coutez trop cher".

Et bien là, je ne suis pas vraiment d'accord.

Alors ajoutez encore les ISP et bien ça coute encore plus cher et ça alimente très largement le moulin de M. Ginesta.



Je suis tout à fait d'accord, sauf que M. Ginesta ne pointe pas du tout le SSSM dans le cadre des soucis financier des SDIS.
Le seul point relevé par M. Ginesta sur le 3SM, c'est le manque de coordination avec le SAMU.
(A noter que pour faire son rapport, M.Ginesta a demandé l'avis... au SAMU et n'a pas été trés oeucuménique dans ses audtitions... Bref..).

Les problémes financiers qui sont pointés ne sont pas du tout dû au 3SM en l'occurence, mais bien à d'autres "services".

Donc, si un coup de balai "financier" doit être passé, c'est - d'aprés M. Gineesta - pas devant notre porte.
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé
rprom1
Modérateur
Modérateur


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 03 Jan 2006
Messages: 2371

MessagePosté le: 17 Déc 2009, 17:09 Répondre en citant Revenir en haut de page

Louise michel a écrit:
Je suis tout à fait d'accord, sauf que M. Ginesta ne pointe pas du tout le SSSM dans le cadre des soucis financier des SDIS.
Le seul point relevé par M. Ginesta sur le 3SM, c'est le manque de coordination avec le SAMU.
(A noter que pour faire son rapport, M.Ginesta a demandé l'avis... au SAMU et n'a pas été trés oeucuménique dans ses audtitions... Bref..).

Les problémes financiers qui sont pointés ne sont pas du tout dû au 3SM en l'occurence, mais bien à d'autres "services".

Donc, si un coup de balai "financier" doit être passé, c'est - d'aprés M. Gineesta - pas devant notre porte.


Ai-je dit que les problèmes relevés par M. Ginesta étaient ceux posés par le SSSM ? La réponse est non.

Vous ne comprenez que ce que vous voulez comprendre.
Ce que je dis c'est que les pompiers ça coûte cher, ça on est d'accord. Sauf que pourquoi les pompiers coûtent aussi cher ? Parce qu'ils palient à tout et à tout le monde et notamment certaines missions du SSSM.

Si les pompiers ne faisaient vraiment que ce qui leur est réellement dévolu, il n'y aurait pas de problème de coût pour les pompiers et là, ce seraient les autres qui seraient pointés du doigt (SAMU, sécurité sociale, etc...).
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privéMSN Messenger
Carabinix
Référent SAP
Référent SAP


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 11 Fév 2007
Messages: 2357

MessagePosté le: 17 Déc 2009, 17:31 Répondre en citant Revenir en haut de page

rprom1 a écrit:
Ce que je dis c'est que les pompiers ça coûte cher, ça on est d'accord. Sauf que pourquoi les pompiers coûtent aussi cher ? Parce qu'ils palient à tout et à tout le monde et notamment certaines missions du SSSM.

Si les pompiers ne faisaient vraiment que ce qui leur est réellement dévolu, il n'y aurait pas de problème de coût pour les pompiers et là, ce seraient les autres qui seraient pointés du doigt (SAMU, sécurité sociale, etc...).


Certaines missions du SSSM? Tu veux dire le SAP? C'est une mission des pompiers alors. Secours des personnes, des biens et des animaux, etc....

La sécurité sociale, le SAMU, toutes les dépenses de santé en règle générale sont montrés du doigt. On l'entend d'ailleurs tous les jours, sur chaque onde radio ou chaque JT, sinon, on le lit sur les pages du moindre canard...Concrètement le rapport Ginesta, il n'est pas paru dans la presse?

J'ai l'impression que c'est toi qui est en danger par ce fameux rapport, à la lecture de tes commentaires.

_________________
Carabinix
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé Photos pompiers du membre Carabinix
Maxou
!!! ---- BANNI ---- !!!


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 13 Juil 2005
Messages: 92
Localisation: Grand Sud

MessagePosté le: 17 Déc 2009, 23:28 Répondre en citant Revenir en haut de page

rprom1 a écrit:
Maxou a écrit:
Vous comptez donc simplement transposer le problème d'un service à un autre. Quelqu'un vous a gentillement signifié que ça ne semblait pas être une réponse adapté ou judicieuse. Je le pense également.


Vous avez la lecture (ou la compréhension) sélective je trouve...

Je n'ai pas dit que je suggérais cela mais que j'envisageais cette solution (qui n'en est pas une). C'est juste pour montrer l'absurdité de prendre le coût des SP comme ça, sans regarder tout ce que cela couvre et tout ce que ça couterait si c'était un autre service qui l'assurait.


Suggérer...envisager...bref. Point de lecture sélective. Je ne parle pas du SAMU mais des ISP, de ce que ça peut couter pour tout le bénéfice que le service (et donc la population) peut en retirer. Pas plus. Actuellement les ISP sont sous les ordres du DDSIS par du médecin-chef de tel ou tel SAMU et c'est très bien comme ça, croyez le bien.

rprom1 a écrit:
De plus, vous faîtes très facilement la liste des attributions du SSSM. Certes la liste est imposante. Voulez-vous que nous faisions la même chose avec les missions aussi diverses et variées des SP dans leur ensemble ? La liste ne tiendrait pas sur une seule page de ce forum... smile_tirelalangue


Non, merci.

Le fait d'avoir listé (recopié) les attributions du 3SM n'avait pas pour but de savoir (au final) qui a la plus grosse !!!

smile_peur

Cela n'apporte strictement rien au sujet que d'opposer des services d'une même structure...je ne vous cache pas même que cela me choque un peu que certains sapeurs pompiers y trouvent une certaine satisfaction (je ne fait pas de généralité, certains forumeurs ici se reconnaitront).

Par contre, cette liste, qui n'est pas de moi et qui se veut non exaustive, permet de mettre en lumière l'activité d'un service du SDIS , fort décrié, quelque peu méconnu mais qui fait partie intégrante de ce même établissement public...et pour un pourcentage sur un budget total de fonctionnement qui est loin de faire s'agiter le sieur député Ginesta.

J'aurais au moins eu l'honneur d'avancer certains arguments sur le sujet...ceux là se situent, me semble t'il, au dessus de la ceinture.

smile_coolman
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé
Maxou
!!! ---- BANNI ---- !!!


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 13 Juil 2005
Messages: 92
Localisation: Grand Sud

MessagePosté le: 18 Déc 2009, 00:21 Répondre en citant Revenir en haut de page

rprom1 a écrit:

Ai-je dit que les problèmes relevés par M. Ginesta étaient ceux posés par le SSSM ? La réponse est non.

Vous ne comprenez que ce que vous voulez comprendre.


Non, effectivement, vous n'avez pas exactement dit ça. Vous l'avez simplement suggéré en filigrane, je cite :

Citation:
Alors ajoutez encore les ISP et bien ça coute encore plus cher et ça alimente très largement le moulin de M. Ginesta.


Bref, avouez que ça peut préter à confusion non ?

smile_coolman

rprom1 a écrit:
Ce que je dis c'est que les pompiers ça coûte cher, ça on est d'accord. Sauf que pourquoi les pompiers coûtent aussi cher ? Parce qu'ils palient à tout et à tout le monde et notamment certaines missions du SSSM.


Pas tout compris ou alors j'ai trop bien compris !

Big_sourire

Les missions du 3SM (opérationnelles j'entends...) c'est la médicalisation ou paramédicalisation d'un vecteur sanitaire propriété du SDIS.

Que le SAMU médicalise ou régule, c'est sa mission première. C'est normal.

Le SSSM n'a pas été créé pour palier à un manque. Les MSP existent au travers d'un engagement citoyen depuis quelques dizaines d'années maintenant. Les ISP depuis 10 ans sans compter ceux qui ont oeuvrés dans l'ombre bien avant.

Ce ne sont donc pas les missions du Service de Santé qui plombent le budget d'un SDIS (je me répète un peu...alzheimer me guette). Pensez vous réellement que médicaliser (avec tout ce que cela comporte) un VSAV est de l'argent jeté par les fenêtres ?

Qu'un médecin, un infirmier, calme une douleur, stabilise une victime grave, prends en charge une choc allergique, j'en passe et des meilleurs...est ce vraiment un poids trop lourds pour le SDIS ? N'est ce pas un plus indéniable pour la victime dans le cadre de sa prise en charge initiale et donc au final un gain pour la victime...et le contribuable ?

rprom1 a écrit:
Si les pompiers ne faisaient vraiment que ce qui leur est réellement dévolu, il n'y aurait pas de problème de coût pour les pompiers et là, ce seraient les autres qui seraient pointés du doigt (SAMU, sécurité sociale, etc...).


Vous souhaitez forcement opposé deux systèmes, pourquoi ?

Les missions du 3SM sont inscritent dans les textes. Point.

L'AMU en fait partie, dont acte.

Non seulement cela ne coûte pas plus cher mais j'aurais tendance à dire que cela coûte moins cher. Dans tous les cas, je trouve dommage de vouloir "pousser le tas de feuilles qui se trouve devant sa porte devant la porte de son voisin" car au final que ce soit la sécu, le SAMU ou le SDIS...le contribuable, lui, sera toujours au bout de la chaine et ce sera toujours lui qui apposera sa signature au bas du chèque losqu'il recevra ses impôts à la maison, donc nous, vous...et moi.

S'il est normal de se remettre en question au travers des missions qui sont les notres j'ose espérer que certains d'entres vous (d'entres nous dirais je même...) auront compris que le SSSM fait partie intégrante du SDIS et de ce fait qu'il faut savoir travailler avec...qu'il est aussi perfectible...et qu'il ne demande qu'à s'améliorer au travers d'un partenariat auprès des differents acteurs du SAP en France.

Fin de prose pour ce soir.

Cordialement. smile_hello
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé
spire01
Passionné accro
Passionné accro



Inscrit le: 28 Avr 2005
Messages: 1711
Localisation: Paris

MessagePosté le: 18 Déc 2009, 10:01 Répondre en citant Revenir en haut de page

Salut,

Citation:
D.– LES RECRUTEMENTS D’INFIRMIERS DE SAPEURS-POMPIERS ONT ÉTÉ PARTICULIÈREMENT ÉLEVÉS AU COURS DES DERNIÈRES ANNÉES

Un décret du 6 mai 1988 a créé dans chaque SDIS un service de santé et de secours médical (SSSM). Selon les dernières statistiques publiées par la DSC, les SSSM représentent, en 2007, 11 169 personnes, dont 5 808 médecins et 4 498 infirmiers.

On peut s’interroger sur le rôle des infirmiers de sapeurs-pompiers, dont les missions ont été reconnues par le référentiel commun de secours à personne (« soins d’urgence et prise en charge de la douleur »). Rappelons qu’il n’est pas dans les compétences des SDIS d’effectuer des missions de nature médicale. Les infirmiers des SDIS sont-ils amenés à effectuer des actes médicaux allant au-delà de leurs compétences ? Leur implantation dans les SDIS ne doublonne-t-elle pas avec la couverture du territoire des SAMU ? Leur recrutement, qui a été particulièrement important au cours des dernières années, n’aboutira-t-il pas à dégarnir les effectifs des services hospitaliers ? Le docteur Marc Giroud, directeur du SMU de Pontoise, a indiqué devant la MEC le problème induit de recrutement des infirmiers par les hôpitaux, sachant que les infirmiers des SDIS ont le statut de sapeur-pompier volontaire, et donc perçoivent des vacations exonérées d’impôt et de cotisations sociales.

Mme Annie Podeur, directrice de l’Hospitalisation et de l’organisation des soins (DHOS) du ministère de la Santé, indiquait durant son audition du 2 avril 2009 : « je ne peux pas imaginer que de jeunes infirmiers puissent faire prévaloir leur mission de sapeur-pompier volontaire aux dépens de leurs obligations professionnelles. Il ne saurait y avoir effet d’éviction et nous souhaitons qu’une convention-cadre nationale fixe les conditions d’emploi de ces infirmiers sapeurs-pompiers volontaires au regard de leur employeur principal hospitalier. » Elle précisait qu’en cas de crise, les infirmiers ayant le double statut devaient faire prévaloir leur engagement à l’hôpital.

Le colonel Richard Vignon, président de la FNSPF, estimait pour sa part, dans le document remis à la MEC, que « la présence d’un infirmier sapeur-pompier permet d’éviter le déclenchement d’un SMUR ou d’un médecin de sapeur-pompier lorsque la situation opérationnelle ne le justifie pas, au bénéfice des finances publiques, tout comme elle permet d’assurer une réponse dégradée en cas d’absence de médecin disponible sur le terrain. Il s’agit là d’un atout certain en termes de couverture opérationnelle dans les territoires frappés par la chute de la démographie médicale. »

Les représentants de certains syndicats de sapeurs-pompiers auditionnés par la MEC ont estimé, au contraire, que les infirmiers sapeurs-pompiers étaient initialement chargés du soutien des médecins lors des visites médicales d’aptitude des sapeurs-pompiers. Pour eux les actes médicaux et paramédicaux sont avant tout à destination des sapeurs-pompiers eux-mêmes dans le cadre de la prévention des accidents du travail.


Proposition n° 23 : Opérer un recrutement des infirmiers du service de santé et de secours médical (SSSM) des SDIS strictement nécessaire aux actes médicaux qu’ils peuvent fournir dans le cadre de leurs compétences, en veillant à à éviter les doublons avec la couverture territoriale des SAMU


Source............
http://www.assemblee-nationale.fr/13/rap-info/i1829.asp#P378_86575
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé
Louise michel
!!! ---- BANNI ---- !!!



Inscrit le: 03 Mai 2007
Messages: 321

MessagePosté le: 18 Déc 2009, 17:49 Répondre en citant Revenir en haut de page

spire01 a écrit:
Salut,

Citation:
D.– LES RECRUTEMENTS D’INFIRMIERS DE SAPEURS-POMPIERS ONT ÉTÉ PARTICULIÈREMENT ÉLEVÉS AU COURS DES DERNIÈRES ANNÉES

Un décret du 6 mai 1988 a créé dans chaque SDIS un service de santé et de secours médical (SSSM). Selon les dernières statistiques publiées par la DSC, les SSSM représentent, en 2007, 11 169 personnes, dont 5 808 médecins et 4 498 infirmiers.

On peut s’interroger sur le rôle des infirmiers de sapeurs-pompiers, dont les missions ont été reconnues par le référentiel commun de secours à personne (« soins d’urgence et prise en charge de la douleur »). Rappelons qu’il n’est pas dans les compétences des SDIS d’effectuer des missions de nature médicale. Les infirmiers des SDIS sont-ils amenés à effectuer des actes médicaux allant au-delà de leurs compétences ? Leur implantation dans les SDIS ne doublonne-t-elle pas avec la couverture du territoire des SAMU ? Leur recrutement, qui a été particulièrement important au cours des dernières années, n’aboutira-t-il pas à dégarnir les effectifs des services hospitaliers ? Le docteur Marc Giroud, directeur du SMU de Pontoise, a indiqué devant la MEC le problème induit de recrutement des infirmiers par les hôpitaux, sachant que les infirmiers des SDIS ont le statut de sapeur-pompier volontaire, et donc perçoivent des vacations exonérées d’impôt et de cotisations sociales.

Mme Annie Podeur, directrice de l’Hospitalisation et de l’organisation des soins (DHOS) du ministère de la Santé, indiquait durant son audition du 2 avril 2009 : « je ne peux pas imaginer que de jeunes infirmiers puissent faire prévaloir leur mission de sapeur-pompier volontaire aux dépens de leurs obligations professionnelles. Il ne saurait y avoir effet d’éviction et nous souhaitons qu’une convention-cadre nationale fixe les conditions d’emploi de ces infirmiers sapeurs-pompiers volontaires au regard de leur employeur principal hospitalier. » Elle précisait qu’en cas de crise, les infirmiers ayant le double statut devaient faire prévaloir leur engagement à l’hôpital.

Le colonel Richard Vignon, président de la FNSPF, estimait pour sa part, dans le document remis à la MEC, que « la présence d’un infirmier sapeur-pompier permet d’éviter le déclenchement d’un SMUR ou d’un médecin de sapeur-pompier lorsque la situation opérationnelle ne le justifie pas, au bénéfice des finances publiques, tout comme elle permet d’assurer une réponse dégradée en cas d’absence de médecin disponible sur le terrain. Il s’agit là d’un atout certain en termes de couverture opérationnelle dans les territoires frappés par la chute de la démographie médicale. »

Les représentants de certains syndicats de sapeurs-pompiers auditionnés par la MEC ont estimé, au contraire, que les infirmiers sapeurs-pompiers étaient initialement chargés du soutien des médecins lors des visites médicales d’aptitude des sapeurs-pompiers. Pour eux les actes médicaux et paramédicaux sont avant tout à destination des sapeurs-pompiers eux-mêmes dans le cadre de la prévention des accidents du travail.


Proposition n° 23 : Opérer un recrutement des infirmiers du service de santé et de secours médical (SSSM) des SDIS strictement nécessaire aux actes médicaux qu’ils peuvent fournir dans le cadre de leurs compétences, en veillant à à éviter les doublons avec la couverture territoriale des SAMU


Source............
http://www.assemblee-nationale.fr/13/rap-info/i1829.asp#P378_86575



ET ?
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé
SQUAD61
Passionné
Passionné


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 04 Nov 2009
Messages: 410

MessagePosté le: 18 Déc 2009, 19:27 Répondre en citant Revenir en haut de page

je suis d'accord avec le colonel Vignon pour ma part il faut donner plus de possibilités d'interventions aux ISP.
Soit on leur donne plus de moyens au 3M soit on le supprime ce qui peut réduire les dépenses des SDIS.
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé
Louise michel
!!! ---- BANNI ---- !!!



Inscrit le: 03 Mai 2007
Messages: 321

MessagePosté le: 18 Déc 2009, 21:22 Répondre en citant Revenir en haut de page

spire01 a écrit:
Salut,

Citation:
D.– LES RECRUTEMENTS D’INFIRMIERS DE SAPEURS-POMPIERS ONT ÉTÉ PARTICULIÈREMENT ÉLEVÉS AU COURS DES DERNIÈRES ANNÉES

Un décret du 6 mai 1988 a créé dans chaque SDIS un service de santé et de secours médical (SSSM). Selon les dernières statistiques publiées par la DSC, les SSSM représentent, en 2007, 11 169 personnes, dont 5 808 médecins et 4 498 infirmiers.

On peut s’interroger sur le rôle des infirmiers de sapeurs-pompiers, dont les missions ont été reconnues par le référentiel commun de secours à personne (« soins d’urgence et prise en charge de la douleur »). Rappelons qu’il n’est pas dans les compétences des SDIS d’effectuer des missions de nature médicale. Les infirmiers des SDIS sont-ils amenés à effectuer des actes médicaux allant au-delà de leurs compétences ? Leur implantation dans les SDIS ne doublonne-t-elle pas avec la couverture du territoire des SAMU ? Leur recrutement, qui a été particulièrement important au cours des dernières années, n’aboutira-t-il pas à dégarnir les effectifs des services hospitaliers ? Le docteur Marc Giroud, directeur du SMU de Pontoise, a indiqué devant la MEC le problème induit de recrutement des infirmiers par les hôpitaux, sachant que les infirmiers des SDIS ont le statut de sapeur-pompier volontaire, et donc perçoivent des vacations exonérées d’impôt et de cotisations sociales.

Mme Annie Podeur, directrice de l’Hospitalisation et de l’organisation des soins (DHOS) du ministère de la Santé, indiquait durant son audition du 2 avril 2009 : « je ne peux pas imaginer que de jeunes infirmiers puissent faire prévaloir leur mission de sapeur-pompier volontaire aux dépens de leurs obligations professionnelles. Il ne saurait y avoir effet d’éviction et nous souhaitons qu’une convention-cadre nationale fixe les conditions d’emploi de ces infirmiers sapeurs-pompiers volontaires au regard de leur employeur principal hospitalier. » Elle précisait qu’en cas de crise, les infirmiers ayant le double statut devaient faire prévaloir leur engagement à l’hôpital.

Le colonel Richard Vignon, président de la FNSPF, estimait pour sa part, dans le document remis à la MEC, que « la présence d’un infirmier sapeur-pompier permet d’éviter le déclenchement d’un SMUR ou d’un médecin de sapeur-pompier lorsque la situation opérationnelle ne le justifie pas, au bénéfice des finances publiques, tout comme elle permet d’assurer une réponse dégradée en cas d’absence de médecin disponible sur le terrain. Il s’agit là d’un atout certain en termes de couverture opérationnelle dans les territoires frappés par la chute de la démographie médicale. »

Les représentants de certains syndicats de sapeurs-pompiers auditionnés par la MEC ont estimé, au contraire, que les infirmiers sapeurs-pompiers étaient initialement chargés du soutien des médecins lors des visites médicales d’aptitude des sapeurs-pompiers. Pour eux les actes médicaux et paramédicaux sont avant tout à destination des sapeurs-pompiers eux-mêmes dans le cadre de la prévention des accidents du travail.


Proposition n° 23 : Opérer un recrutement des infirmiers du service de santé et de secours médical (SSSM) des SDIS strictement nécessaire aux actes médicaux qu’ils peuvent fournir dans le cadre de leurs compétences, en veillant à à éviter les doublons avec la couverture territoriale des SAMU


Source............
http://www.assemblee-nationale.fr/13/rap-info/i1829.asp#P378_86575


Un joli paragraphe en effet.
Sur les 309 pages que compte le rapport…. Ça fait pas lourd à charge contre les ISP.



Et ça dit quoi ?
- 4400 ISP sur le territoire (tout ce tatouin pour 4000 bonhommes….)

- Ensuite, la MEC pose des questions… Auxquelles je ne doute pas que l’Association Nationale des ISP aurait pû répondre mais… elle n’a pas été auditionnée.

- Le bon Dr Girout de Samu de France rappelle que les ISP sont exonérés d’impôts… hou ! C’est pas bien !!!!

- Après.. le double statut qui fait peur à la DHOS. Alors même qu’il a toujours été clair pour les ISP ; et notamment pas la voix de l’ANISP, que la priorité était l’hopital. Comme le prévoit la loi. Donc, encore du vent…

- Après le colonel Vignon (FNSPF) dit « les ISP c’est bien »

- Les syndicats disent « ils doivent rester à la médecine d’aptitude », mais là, rien de suprenant, car les syndicats sont persuadés que les équipiers VSAV pourraient très bien faire le boulot des ISP ; et puis ils faut bien défendre les SP qui paient leur cotis aux syndicats…
Et en conclusion :
Citation:
Proposition n° 23 : Opérer un recrutement des infirmiers du service de santé et de secours médical (SSSM) des SDIS strictement nécessaire aux actes médicaux qu’ils peuvent fournir dans le cadre de leurs compétences, en veillant à à éviter les doublons avec la couverture territoriale des SAMU


Donc, tout le monde est bien d’accord.

Merci.
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé
Maxou
!!! ---- BANNI ---- !!!


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 13 Juil 2005
Messages: 92
Localisation: Grand Sud

MessagePosté le: 20 Déc 2009, 18:39 Répondre en citant Revenir en haut de page

Citation:
4400 ISP sur le territoire (tout ce tatouin pour 4000 bonhommes….)


Ce qui est quelque peu "risible" c'est que dès que tu avances des arguments qui tiennent un peu la route...ben, y'a plus personne en face. J'attends encore un (des) argument(s) à ceux que j'ai avancé il y a deux jours...

Comme quoi... smile_dort
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé
rprom1
Modérateur
Modérateur


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 03 Jan 2006
Messages: 2371

MessagePosté le: 20 Déc 2009, 21:46 Répondre en citant Revenir en haut de page

Maxou a écrit:
Citation:
4400 ISP sur le territoire (tout ce tatouin pour 4000 bonhommes….)


Ce qui est quelque peu "risible" c'est que dès que tu avances des arguments qui tiennent un peu la route...ben, y'a plus personne en face. J'attends encore un (des) argument(s) à ceux que j'ai avancé il y a deux jours...

Comme quoi... smile_dort


Maxou... tu sais que tu me fais bien rire. Tu débarques sur le forum et tu voudrais avoir sans cesse quelqu'un en face de toi pour débattre. Le problème c'est qu'on en a déjà parlé pendant des pages et des pages de tout ça.

A force, on commence à en avoir marre de radoter. Vous voulez qu'on vous dise qu'on vous aime et qu'on veut 10 ISP par centre ? Il ne faut pas t'attendre à ça.

Allez, au plaisir de te lire... Wink
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privéMSN Messenger
Maxou
!!! ---- BANNI ---- !!!


Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 13 Juil 2005
Messages: 92
Localisation: Grand Sud

MessagePosté le: 20 Déc 2009, 22:10 Répondre en citant Revenir en haut de page

C'est déjà ça si je te fais rire...

...je débarque, c'est vrai.

Big_sourire

Je constate...surtout.

Je constate que quand on avance des arguments, quand on essaye d'étayer ses réponses, qu'on appuie ses mêmes réponses par des exemples précis on s'attend à avoir des réponses...qui ne viennent pas. Pas plus.

Si vous faites réferences a un débat ayant déjà eu lieu (Sujet de 30 pages ICI) si on peut appeler cela un débat vu le haut niveau intellectuel développé sur cette discussion, alors effectivement tout est dit.

J'attendais de vous des réponses aux arguments que j'avais exposé plus haut mais je ne peux en vouloir à quelqu'un qui débat d'un sujet qu'il ne connaît pas, puisque, je cite :

Citation:
j'attends avec impatience de pouvoir travailler avec eux sur inter car dans mon département, ce n'est pas encore bien implanté.


Bref...tout est dit.

Décidement...le forum n'a pas beaucoup changé... smile_peur

Allez, c'est bon...je sors.

smile_coolman
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé
Louise michel
!!! ---- BANNI ---- !!!



Inscrit le: 03 Mai 2007
Messages: 321

MessagePosté le: 20 Déc 2009, 22:15 Répondre en citant Revenir en haut de page

rprom1 a écrit:

A force, on commence à en avoir marre de radoter. Vous voulez qu'on vous dise qu'on vous aime et qu'on veut 10 ISP par centre ? Il ne faut pas t'attendre à ça.

Allez, au plaisir de te lire... Wink


Non mais vous pourriez dire :
- 1 : Les ISP sont là, qu'on le veuille ou non ; donc faisons avec
- 2 : L'ISP est un bon outil pour peu qu'on s'en serve correctement
- 3 : Il faut un nombre d'ISP suffisant pour qu'ils puissent mener à bien leurs missions, pour le bien des victimes et des SP.

Voilà, ça suffirait.
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé




Montrer les messages depuis:      
Répondre au sujet
Autres sujets de discussions
une journee dans une caserne le 24/04/2005
[Greve] Comment se passe l'apres manif dans vos departements le 22/11/2006
etat major dans un centre le 09/12/2005
[Vieux topic..] quel pompier dans quel vehicule ? le 13/10/2005
Réaction sur les violences dans les banlieues le 07/11/2005
je suis muter dans un CS ou je veux pas aller le 10/11/2005
stage dans un CIS le 21/11/2005
Possibilité de faire de gardes dans un autre cs ? le 23/12/2005


 Sauter vers:   

ISP dans une VSAV


Voir le sujet suivant
Voir le sujet précédent
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum

pompier



.:: Forum Pompier : forum dédié au métier de sapeur pompier ::.
Création / Gestion : Evoclic - Copyright 2005 - 2015 - Tous droits réservés

Ce forum est destiné aux sapeurs pompiers et passionnés.
Tous les logos et marques sont des propriétés respectives.
Toute copie entière ou partielle de ce site peuvent faire l'objet de poursuite judiciaire.
Les propos tenus sont de la responsabilité de leurs auteurs.
Forum-pompier.com est déclaré à la cnil sous le numéro 1112890
Powered by phpBB © 2001, 2011 phpBB Group